CE QUI NOUS COMMANDES: What Controls Us in French

CE QUI NOUS COMMANDES        

Un livre sur la façon Quatre croissance structures de pouvoir contrôler la pensée humaine, l’identité et d’action et comment nous pouvons tous reprendre le contrôle                  

Par Adam Goldstein      

“Personne n’est plus désespérément esclave que ceux qui croient à tort qu’ils sont libres.”   – Johann Wolfgang von Goethe                                    

  Index: Une courte note au lecteur sur les origines de ce livre ……………………. (6-8)

Première partie: Présentation

1.1 Ce qui nous Controls …………………………………………………………………… (9-10)

1,2 Governments…………………..……………………………………………………(11-13)

1.3 Mass médias Nouvelles ……………………. …………………………………………… (14-15)

1,4 multinationales ………………………… .. ………………………. … (16-19)

1,5 Religion: Le quatrième et le plus unique Influence …………………………… (20-26)

Deuxième partie: Une brève histoire de la monnaie, gouvernement, religion et science et pourquoi ils ont évolué

2.1 La conception de l’argent, administration publique et religion …………………… .. (27-33)

2.2 Le développement de la pensée religieuse et le comportement ……………… .. … .. (34-36)

2.3 Religion organisée ………………… .. ……………… .. ……………………… .. … (37-39)

2.4 religions abrahamiques ……………………………………………………. ……… .. (40-41)

2,5 Textes abrahamiques ………………………………………………………………… .. (42-45)

2,6 immoralité et contradictions dans les textes religieux …………………………. (46-53)

2.7 Le «problème du mal» ………………………………………………………… .. …… (54-55)

2.8 La naissance et le développement de l’effet de la science et de la religion sur son Progress………………………………..…………………………………………….……(56-58)

2.9 Les croisades et des sciences Après le Moyen Âge ……. …………………… (59-63)

2.10 Effet de la religion sur l’histoire récente de la présence de la science Knowledge………………………………………………………………………….…….(64-66)

2.11 religion, le sexe, et les abus ……………………………………………………. … (67-71)

2.12 connaissances scientifiques et ses effets sur la propagation de la puissance …………… (72-73)

2.13 colonialisme dans l’Antiquité et le chemin de l’impérialisme moderne …. …… (74-79)

Troisième partie: La naissance des sociétés modernes et inégalité économique croissante

3.1 Les sociétés et l’impérialisme ……………………………………………………………… (80-81)

3.2 La montée des cadres et des banquiers dans les entreprises américaines ……………… (82-85)

3.3 La prise de contrôle et la destruction de la classe ouvrière dans America……………………………………………………………………………………..(86-89)

3,4 réchauffement de la planète et le rôle des entreprises ………………. ……. ………………. (90-91)

3.5 Le plus riches des riches ………………………………………………………… .. (92-93)

3.6 La Bourse:. Un casino truqué ………………………………………… (94-97)

3.7 Les plus pauvres des pauvres et de leur santé ……………………. …………. … (98-102)    

Quatrième partie: Le développement de la propagande, la messe Nouvelles Médias, Publicité et leur effet sur l’identité

4.1 Développer propagande et l’alimentation consommation …………………… (103-105)

4.2 Les inventions du téléphone et de la télévision, de leur impact sur la culture et le développement de la contre-culture en Amérique ………………… .. (106-107)

4.3 Les années 1950 et 1960 ………………………………………………………. … (108-109)

4.4 Nouvelles Médias préjugés, Publicité et d’aliénation sociale causés par Telecommunication  ….……………………………………………………………..(110-112)

4,5 Manipulation de médias et la brevetabilité du vivant ……. ……………………………… (113-116)

Cinquième partie: La guerre contre la drogue sélective, l’incarcération et d’hospitalisation involontaire: Trois plus de moyens de contrôle social et économique

5.1 Gentrification……………………………………………………………………(117-119)

5.2 La vraie raison pour la criminalisation sélective des médicaments …. ……… (120-125)

5.3 drogues et le terrorisme. ………………………………… …………………. …… (126-130)

5.4 Analyse de l’actuel, l’opium illicite et cocaïne Marchés …………… (131-136)

5,5 analyser et de comprendre le licite de l’opium du marché et la substance la plus consommée sur terre …………… .. ………………… .. …………………………. …… (137-141)

5.6 Une brève histoire de la criminalisation du cannabis aux États-Unis ………….……………………………………………………………………………….(142-150)

5,7 cannabis et son efficacité comme ………………………………… Médecine .. (151-154)

5,8 légalisation des drogues de façon responsable …………………………………… (155-160)

5.9 La réforme des programmes de réadaptation, comme les «Douze Étapes» ………… (161-164)

5.10 Les bénéfices d’emprisonnement ……………. ………………………………… (165-167)

5.11 Les conséquences sociales de prisons et comment nous pouvons changer Them………….……………………………………………………………………….(168-171)

5.12 L’industrie de la santé mentale et involontaires engagement .. ……… .. (172-174)

5.13 L’expérience Rosenhan … .. ………………………………………………. (175-177)

5.14 Médicaments psychiatriques et surmédication ……………………………. (178-180)

5.15 Repenser la normalité, la folie, et bien-être mental …………. ……. (181-185)

5.16 S’interrogeant sur la distinction entre les formes de violence acceptables et inacceptables …… .. …………… .. ……………………………………… .. …………… (186-187) 

5.17 La réforme de la Défense folie et création alternative pénale Defenses………………………………………………………………………………(188-194)

5.18 trouble bipolaire, ADD, la schizophrénie, la petite enfance et psychiatrie Anti-Psychotics…………………………………………………………………………….(195-200)

5.19 troubles Repenser mentaux, les maladies du cerveau et de leur relation avec les maladies corporelles ……………………………………………………………………… (201-206)

5.20 criminalité, la répression et la corruption de la police ……………………………… (207-208)

5.21 Grandes Guerres …………………………………………………………………………. (209)      

(Sixième partie: Guerres mondiales pour le capitalisme et les sociétés, et la lutte contre le «communisme»  

6.1 La propriété communale, la démocratie directe et le marxisme ……………… (210-212)

6.2 Une brève histoire du socialisme et pourquoi il a été redéfini par Imperial Powers………………….……………………………………………………………..(213-215)

6.3 L’Union soviétique ……………………………………. ……………………. …… (216-219)

6.4 La guerre de Corée ………………………………………………………………… (220-221)

6.5 La guerre du Vietnam ……………………………………………………… .. ……… (222-224)

6.6 La CIA et sa dévotion aux sociétés ……………………………… .. (225-228)

6.7 JFK et la CIA ……………………………………………………… .. ………. (229-241)

6.8 Oil Wars ……………………………………………………………………. …… .. (242-245)

6.9 Le Iran-Contra Affair ………………………………………………………… (246-249) 

6.10 La guerre du Golfe, la guerre en Afghanistan et la suite de l’Irak War……………………………………………………………………………………..(250-253)

6.11 gouvernements, guerre, meurtre et doubles normes …………… .. …… .. (254-256)

6.12 La privatisation de la guerre ……………………………………………. ……… (257-258)

Septième partie: Tirer des conclusions

7.1 Le problème fondamental et la nécessité de repenser la morale ………. (259-263)

7.2 Que faire? ……………………………… .. ……. …………………… .. (264-268)

7.3 Qu’est-ce que nous pouvons faire …………………………………………………. …………… .. (269-280) 

7.4 Final Words ……………………………………………………… .. ……………. (281-282)

une courte liste des organismes de bienfaisance, des services et ressources libres …………………… .. (283-286)

Citations……………………………………………..………………………..………(287-290)                    

Une courte note au lecteur sur les origines de ce livre:   Quand j’étais encore un enfant, j’ai toujours été très gêné par les grandes questions sur la vie que personne ne pouvait répondre que je savais. Questions sur le sens de la vie, notre but et la mort soutirés mon esprit dès que m’a dit à leur sujet, mais personne d’autre de mon âge semblait être aussi gêné par eux comme je l’ai fait et je ne pouvais pas voir pourquoi. J’ai vu tellement mal desservies souffrance, les conflits et la mort dans le monde et je me demandais pourquoi Dieu (qui m’a appris à croire et qui était soi-disant tout-puissant) laisserait tout cela se produise et nous donner des conseils si peu. J’ai été élevé pour être religieuse et j’ai été enseigné ma religion a beaucoup de réponses que je cherchais. J’ai d’abord embrassé et fait tous les efforts pour être une bonne personne religieuse parce qu’on m’a dit qu’il était nécessaire d’être une personne morale autorisé à accéder à un (bon) au-delà. Mais j’ai grandi assez ennuyé par les services de l’Église et de son école. La plupart des révérends à mon Église semblait comme morales, des gens bien intentionnés qui prennent soin des autres, mais ils ne pouvaient pas répondre à mes questions. Quand j’ai demandé, ils ne pouvaient pas me dire pourquoi Dieu permettrait à beaucoup de gens meurent chaque jour de faim, de déshydratation, de la maladie et de la guerre ou de me donner la preuve réelle que ces personnes vivraient éternellement. Au lieu de cela, ils récitaient les mêmes platitudes familières sur la moralité, Dieu et l’adoration dans leurs sermons, et les chants de la chorale qui les accompagnaient souvent vient de me faire mal à l’aise. Leur volume et la hauteur étaient censés être angélique, mais quand il y avait des questions graves se passe, je me suis senti que c’était étrange. Je me suis demandé, pourquoi pas la musique tenir compte de ces questions? Pourquoi devrions-nous faire de cet espace magnifique pour le plaisir d’être belle? Pourquoi ne pas faire ce qui est en dehors de nous belle? Depuis mes ministres n’ont pas les réponses, j’ai commencé à étudier ma religion et d’autres pour voir s’ils avaient les réponses. Ce qui m’intéressait le plus dans les religions était leur tentative de répondre aux questions qui n’ont pas pu être résolues par la science. Religions semblaient combler les lacunes, et j’ai remarqué qu’ils avaient des effets importants sur l’éthique dans le monde entier. Mais comme je l’ai étudié les de plus en plus, j’ai trouvé plus de contradictions. On m’a dit que la Bible était un livre d’histoires sur des principes moraux. Mais l’Ancien Testament a très peu de passages d’amour de Dieu. Dans la plupart des régions, Dieu agit comme un vengeur en colère apathique pour les «péchés» de l’humanité. (S’il vous plaît lire tout l’Ancien Testament, si vous contestez ce.) J’ai vu aussi la Bible contredit beaucoup de ce que la science nous parle de notre histoire, et j’ai trouvé tout autant, sinon plus, haineux, bizarre et histoires de violence que d’amour et inclusive les. Beaucoup de supporters et les croyants de la Bible ne sont pas au courant de ces histoires parce que tous les ont fait lire. Je pense que c’est parce qu’il est très difficile à lire. J’ai aussi vu l’extrémisme religieux a été alimente la violence dans le monde entier. J’ai vu des prêtres qui étaient censés être le plus proche de Dieu dans les nouvelles pour les scandales de molestation, et j’ai vu la séparation et les limites crée par des gens avec des convictions religieuses fortes, disparates qui les empêchent de se connecter les uns avec les autres. La religion peut également connecter les gens, mais l’organisation de masse de pathos religieux ne produisent pas toujours un résultat qui est positif. Les gens qui se rassemblent pour la religion ne saisissent pas toujours pour le bien de l’autre, et lorsque les différences se heurtent et à surmonter l’unité créée, le conflit est souvent le résultat. Après avoir été traîné à l’église le dimanche, je m’asseyais dans ce somptueux bâtiment extravagant et s’interroger sur l’hypocrisie de tout cela. Alors que les enfants mouraient de faim et mourir, nous nous sommes assis dans une église qui vaut des millions et pour quoi? Je ne comprenais pas pourquoi je devais venir à cette certaine bâtiment tous les dimanches à être un être humain moral. Je pourrais faire le même service et le travail bénévole de l’Église a fait sans assister ou même d’avoir des croyances religieuses. Religion ne semble pas être la réponse de l’endroit où j’étais assis. Il me semblait être une distraction ou une série de réponses faciles à des questions très complexes. Religion sert de mécanisme d’adaptation pour ce qui est inconnu, et je l’utilisait comme la plupart le font. Je ne veux pas croire ma vie ou la vie de ceux que je voulais, pourrait finir si brusquement et à jamais. Mais finalement, j’ai arrêté d’aller à l’église, à la grande consternation de ma mère très religieuse, parce que je savais que c’était faux espoirs. Ce n’est pas moi se rapproche de quoi que ce soit. J’ai écrit sur la religion pour essayer de lui donner un sens, et j’ai essayé de concilier les aspects positifs des religions que j’ai pu voir avec les aspects négatifs et contradictoires tout aussi évidentes, mais je ne pouvais pas le faire. Aucune religion avait l’une des réponses aux questions morales que j’avais, et j’ai vu beaucoup de religions qui font plus de mal que de bien en donnant de faux espoirs qui voulait juste les réponses comme je l’ai fait. J’ai donc abandonné mon livre sur la religion et j’ai commencé à en apprendre davantage sur la science, la méthode scientifique et les découvertes scientifiques tout au long de notre histoire. Je suis devenu certain que les réponses seraient fortement enracinés dans la science, et je voulais en savoir plus sur chaque morceau de l’histoire du Big Bang à nos jours. J’ai appris très jeune l’univers a évolué et a fini par former des étoiles, des systèmes solaires, la Terre et la vie. J’ai également étudié l’évolution de la vie sur Terre depuis ses débuts il ya environ 3,85 milliards années à présent. J’ai étudié l’évolution humaine, le développement du langage, des outils et de l’histoire religieuse. Mes recherches sur la cosmologie, les lois physiques, l’histoire de la Terre, et l’histoire humaine début m’a donné perspective. J’ai appris très tôt dans la vie à la cohérence de l’univers, et l’univers a obéi aux mêmes lois depuis presque immédiatement après le Big Bang il ya environ 13,7 milliards d’années. Cela rend l’avenir prévisible. Indépendamment de l’impact humain, positif ou négatif, il n’y a aucun moyen connu pour enfreindre les lois physiques. Cela signifie qu’il ne peut y avoir un gardien de l’ordre moral universel. Mais ce n’est aucune raison de s’inquiéter. Il est en fait positif. L’univers doit se comporter de façon prévisible, en uniformes ou sinon nous ne cessait de craindre que l’univers peut devenir intentionnellement malveillant et le chaos pourrait s’ensuivre. Certaines personnes ne vivent dans l’incertitude, car ils croient que Dieu ou l’univers peuvent eux ou leurs familles punir. Certains croient même que Dieu amènera l’apocalypse à un moment donné en raison de textes religieux qui font ces prédictions comme le livre de l’Apocalypse dans le Nouveau Testament et ces préoccupations sont souvent très troublant de ces personnes. Quand j’ai découvert que l’inégalité et la souffrance ne sont pas causés par des forces surnaturelles ou Dieu ou même les lois physiques seuls, mais sont largement influencées par les institutions d’origine humaine, j’ai réalisé que je devais réduire mon attention sur ces institutions. Pendant ce temps, j’ai rencontré des gens d’une variété de milieux de vie qui ont contribué à m’informer sur ces questions, comme des professeurs, des psychologues, des conseillers de la prison, des politiciens, des dissidents politiques, des auteurs, et des parties en lutte de la population comme les particuliers et médicaments sans-abri toxicomanes. Ce que j’ai appris de tout cela est qu’il ya quatre principales institutions qui nous contrôlent plus aujourd’hui. Ce sont de grands gouvernements, la concentration du pouvoir religieux et le dogme, les sociétés internationales massives, et les médias de masse. Ces forces et leur évolution est ce que ce livre est d’environ. Il a fallu environ sept ans de recherche et d’écriture pour terminer ce livre, mon troisième. Il a été un long voyage. Bien que l’état du monde est palpable sombre, le but de ce livre n’est pas du tout à vous déprimer. C’est le contraire. Fermer les yeux sur ces problèmes ne fait que les empirer. De l’étude de ces institutions, nous apprenons comment les corriger et comment le bien-être des gens de tous les jours peut être si facilement améliorée. Cela peut être extrêmement édifiante. La section suivante présentera ces quatre forces et la façon dont ils ont façonné l’humanité. Le reste du livre sera une histoire informelle sur leur développement et les conclusions seront consacré à la façon dont ils peuvent être réformées pour le bien-être et le bonheur de toutes les formes de vie et notre planète.                      

(Première partie) Introduction  

1.1 Qu’est-ce que nous Controls

Inégalités socio-économiques sont très évidents aujourd’hui. Ils existent toujours dans les extrêmes inquiétantes et souvent mêmes régions. Beverly Hills, par exemple, est connu pour sa richesse et bourgeois, somptueuses demeures, mais seulement environ quatorze miles de là il ya tentaculaire LA ghettos naufragés par le crime et la brutalité policière. Ces sortes d’inégalités sont largement cultivées par ce qui nous contrôle. Bien que ces institutions ont eu beaucoup d’effets positifs sur le monde, ils sont principalement responsables de la mondialisation dans sa forme la plus dominante. La mondialisation est l’extension des relations sociales et économiques dans le monde entier. Les systèmes de communications, les transports et le commerce ont aplati le monde et accéléré ce processus grandement. Si les relations socio-économiques ont été étendues dans le monde de la manière la plus responsable, cela aurait un grand avantage. L’égalité et les relations pacifiques entre tous les peuples pourraient être établis. Frontières et les langues ne doivent être les limites à la libre circulation des informations et des idées. Mais cela ne se produit dans tous les lieux en raison principalement de quelques acteurs égoïstes qui comprennent mal les gens. La mondialisation a surtout été motivée par un désir de conquête et de contrôle économique, qui a contribué à ces conditions inégales. Il est important de noter qu’il n’y a rien d’intrinsèquement malveillants sur les gouvernements, les religions, les sociétés ou les médias. Ils peuvent avoir des aspects positifs, mais les problèmes les plus importants avec ces institutions est qu’elles sont devenues trop concentré, puissant et grand, et leur direction est principalement déterminé par petits groupes de familles et d’individus riches, puissants, (et le plus souvent sectaires). Ces personnes priser les aspects les plus positifs de ces institutions comme des journalistes courageux dissidents, militants, politiques progressistes, des politiciens honnêtes, et les idéologies religieuses qui favorisent le bien-être de tous. Les personnes les plus puissantes et riches ne veulent pas équité socio-économique parce qu’ils font leur argent de l’iniquité. Comme les autres institutions qui nous contrôlent, pouvoirs religieux sont devenus mondiaux ainsi. Le christianisme et l’islam se sont étendues à presque tous les pays dans le monde et 84% du monde religieux était en 2010, selon le Pew Forum on Religion and Public Life. La population religieuse a tellement grandi parce que la religion nous est imposée. La religion peut être un réconfort pour beaucoup, mais le monde est également déchirée par elle. Religion sépare les gens avec des convictions différentes, profondes, et il est la cause la plus commune de la guerre. L’extrémisme religieux pousse encore le nettoyage ethnique et le génocide à ce jour, en particulier en Afrique centrale, de l’Est, et en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Malheureusement, lorsque des missionnaires religieux bien intentionnés viennent à ces endroits pour aider, ils finissent souvent en alimentant le conflit en donnant habitants une religion de s’appuyer sur, ce qui en fait des cibles pour les extrémistes, ce qui peut alimenter l’extrémisme interne. Ces missionnaires ne savent souvent pas l’histoire derrière l’endoctrinement impérialiste des peuples indigènes et comment il s’est propagé violences massives dans le passé. Quand les croyances sacrées (surtout les propos de l’au-delà) sont tout ce qu’un groupe de personnes ont à perdre, ils deviennent souvent plus enclins à agir, des moyens irrationnels extrêmes.                                    

1.2 Les gouvernements  

La plupart du monde est contrôlée par la force, la menace de la force, de la propagande ou une combinaison des trois. Ce sont les principaux outils de gouvernements. Si les individus ne peuvent pas être contrôlés par la force, la meilleure façon de les manipuler est souvent en utilisant des mots, et généralement des mots qui trompent ou instiller la peur sont les plus efficaces. Nos opinions sont formées en grande partie par des gens que nous avons jamais rencontré et on nous dit d’occuper des postes qui sont contre nos propres intérêts collectifs meilleures pour que les riches et les puissants bénéficieront. Par exemple, nous sommes souvent avertis une menace impitoyable et même apocalyptique, de sorte que nous allons soutenir la combattre et même renoncer à nos libertés “vaincre” quand la «menace» est en fait négligeable ou inexistante et les menaces réelles sont créés par notre propre armée et le zèle pour la guerre de plus en plus. Nous allons également dit que les réductions d’impôts pour les riches sont bons pour la classe ouvrière en raison de «l’effet ricochet», qui n’est rien de plus que de la propagande impériale. (Au lieu de cela, juste de taxer les riches au profit du pauvre, beaucoup de confiance que les réductions d’impôts inculquer le super-riches avec générosité, afin qu’ils le donner aux pauvres. Rien de plus naïf.) Sur les quatre forces qui nous contrôlent, les gouvernements peuvent avoir les effets les plus évidents sur les personnes. Gouverner consiste à contrôler. Les gouvernements sont censés contrôler la production et les gens pour le bien commun, mais la plupart des gouvernements font bien évidemment pas. Pratiquement tous les gouvernements ferment les yeux sur l’usage de la force pour contrôler les gens non violents. Les gouvernements voient dans la force comme un outil indispensable. Mais la force ne peut être justifiée que si l’État est moralement saine et la force est la seule et dernière option, qui n’est généralement pas le cas. La violence est souvent le premier et le plus populaire option. Les gouvernements ne font presque rien pour décourager l’agression et la volonté de réduire la criminalité et la violence, et ils commettent souvent les plus grands crimes de tous. La plupart abordent les dissidents et les critiques de leurs actions avec autant considérer comme des criminels, ce qui crée des cycles sans fin de bouleversement et de violence. En 2013, il y avait également plus de dix millions de personnes en prison, et plus d’un cinquième ont été enfermés en Amérique [i]. La plupart d’entre nous qui vivent dans des pays “libres” ne croient pas que notre gouvernement est une action malveillante parce que les gouvernements nous font croire que nous devons être protégés contre les personnes et les problèmes (comme des criminels et de la pauvreté) les gouvernements aident à créer mêmes. La plupart des gouvernements aident à produire ces problèmes en créant et en maintenant énorme écart de richesse par l’exploitation de la classe ouvrière et la criminalité suit. Même lorsque les gouvernements (surtout riches) inventent des projets très utiles à la société, comme la construction de bibliothèques, les écoles ou les hôpitaux, ils ne font pas le travail physique. Les gens ordinaires font le travail. Les gens ordinaires se battent aussi leurs guerres et achètent la plupart de leurs produits. Mais les grands gouvernements représentatifs et leurs dirigeants ne représentent pas les gens ordinaires. La plupart d’entre nous peut convenir que nous ne devons diverses règles dans le monde pour son bon fonctionnement et je suis au milieu d’eux. Mais la plupart des gens sont d’accord aussi que nous n’avons pas besoin des types de règles que nous avons qui ont été écrits par des personnes ayant le pouvoir fortement concentré afin de maintenir leur pouvoir. Anarchy est devenu associé avec le chaos, mais un système anarchique est juste celui dans lequel la force ne peut être utilisée par l’État, et si nous cessons d’essayer de combattre la violence par la violence, le chaos ne se traduirait pas. Le résultat pourrait être la paix dans le monde si d’autres mesures sont prises pour réduire la volonté de la violence. Bien que tous les politiciens sont malveillants, tous les gouvernements contrôlent les gens dans une certaine mesure de façon inutiles principalement pour leur propre bénéfice et ils justifient la façon dont ils le font avec leur propagande. Les gouvernements font des gens croient chacun de leurs lois sont justes et que leurs guerres sont toujours la peine de lutter et même admirable. Ils essaient également de nous convaincre que les gens qu’ils verrouillent dans des cages sont aussi intrinsèquement mauvais que ceux que nous combattons à l’étranger. Mais la plupart de cela est fait simplement pour avantager nos dirigeants idéologiques et financiers. Les États-Unis a également été en guerre avec le Moyen-Orient pour environ un demi-siècle ou plus en raison de leur abondance des réserves de pétrole et de la présence d’une autre, la religion dominante. L’Amérique est toujours le numéro un empire et menace le monde. C’est assez évident si vous venez de jeter un oeil à la taille de l’armée américaine. Le département américain de la Défense est le plus grand employeur du monde, et d’être un soldat américain est le travail le plus populaire sur la planète, malgré le fait que si peu de gagner quelque chose de lui. Le taux de chômage, l’itinérance, le suicide, les troubles mentaux (du SSPT, la dépression sévère, anxiété), et de blessures invalidantes sont tous très commun chez les anciens combattants. L’Amérique a également eu une longue histoire de l’esclavage et du racisme, et nos lois et les prisons en tenir compte. Minorités représentent une part disproportionnée partie de la population carcérale. En 2008, une personne sur 36 adultes hommes d’origine hispanique était derrière les barreaux et un sur neuf hommes noirs (20-34 ans) a été emprisonné ainsi. [Ii] Selon le Bureau of Justice Statistics, le taux de prévalence de l’incarcération pour Afro-Américains de tous les groupes d’âge en 2008 était 3161 pour 100.000 tandis que le taux n’était que de blanc 487 pour 100.000 habitants. Thèses écarts sont principalement dues au racisme dans nos lois, les systèmes judiciaires, la police et les organismes fédéraux, ainsi que la pauvreté dans les communautés hérité de nombreuses minorités. Ces écarts sont également dues à des attentes injustes beaucoup de gens ont des minorités. Ce qui se vend dans les médias traditionnels ne sont généralement pas une histoire de succès d’une minorité qui a travaillé dur la voie légale. Au lieu de cela, les histoires de minorités vendre de la drogue, le proxénétisme ou le rap vente. La route du succès pour les minorités est fait intentionnellement très étroite. “criminels” sont des produits de la société comme tout le monde. Ils sont façonnés par les environnements dans lesquels ils sont élevés en. Gouvernements et les autres forces qui nous contrôlent n’aiment pas les définir de manière parce qu’ils veulent constamment se battre entre eux au lieu de les comprendre. Mais la criminalité galopante ne finira jamais sans régler les problèmes sociaux et économiques créés par les gouvernements et les sociétés. La prévention et la dissuasion du crime, la violence et la guerre non-violente est toujours mieux que d’utiliser la force pour lutter contre ces problèmes. Crime peut être évité en réduisant la pauvreté, le désespoir et la souffrance, qui sont créés par les mêmes institutions qui justifient recours à la violence et à l’incarcération de masse comme un moyen de contenir la criminalité. Bien sûr, il y aura toujours un crime, et la plupart des gens sont d’accord individus doivent être séparés de la société si elles sont extrêmement violents et ne veulent pas changer, mais la plupart des gens ne sont pas conscients du fait que très peu de gens vont en prison pour un crime violent. La plupart des gens en prison en Amérique et dans presque tous les pays sont là pour crimes liés aux drogues. En 2011, 1,7 million de 2,1 millions de personnes en prison en Amérique étaient là à cause d’une infraction relative aux drogues non-violente. [Iii] la prison, dans presque tous les cas, rend les gens beaucoup plus violent. S’il n’y avait pas tant de violence infligée par des institutions puissantes, très peu de gens veulent être violent. Gouvernements poursuivent les criminels les plus agressivement quand ils ne sont pas de l’argent pour le pouvoir (et les criminels ne paient généralement pas les taxes sur l’argent acquis illégalement), tant de gens sont pris et mis dans les prisons où ils sont obligés de travailler pour le gouvernement et ses sociétés pour quelques centimes de l’heure. Mais la prison est un lieu de punition, pas de réforme. Les gouvernements affirment que le but de l’emprisonnement est de protéger les gens, mais ils font le contraire en gardant les prisonniers dans des cages où ils ne deviennent plus anti-social, en colère et connectés avec d’autres criminels, qui provoque la plupart d’entre eux à être de plus grandes menaces pour la société quand ils sont libérés. La récidive est très élevé en grande partie parce que la prison ne fonctionnent pas. La guerre est souvent menée pour le gain financier et les mêmes tactiques de peur sont utilisés pour obtenir l’appui du public pour elle. Les gens ont besoin d’être contraints de combats et des dépenses, et la peur est généralement l’outil utilisé pour atteindre cet objectif. Mais ce n’est pas seulement les gouvernements qui inculquent cette peur. Il est des sociétés, qui poussent et les bénéfices de la consommation beaucoup plus que les gouvernements.                 1.3 Les sociétés transnationales   Les grandes sociétés exercent autant de pouvoir socio-économique sur nous que les gouvernements font, (si pas plus), mais leurs principaux outils sont différents. Nous sommes entourés par des sociétés. Sauf si vous habitez dans les montagnes de Sibérie, annonces d’entreprises sont susceptibles difficile à éviter. Pas toutes les sociétés sont malveillants, les influences de contrôle, mais les plus rentables ne deviennent tellement rentable en s’engageant dans le commerce le plus injuste possible. Ils vont acheter (ou voler) les matières premières de gens beaucoup plus pauvres pour le prix le plus bas possible, et ils échanger leurs employés le moins possible du capital de leur travail afin de créer les produits les moins chers sur le marché. Cela crée des monopoles sur certains produits et services vitaux, qui sont refusés à ceux qui n’ont pas les moyens dans notre système de «libre marché». Cependant, les grandes entreprises ne se contentent pas dicter au public des produits nous “devons” à acheter. Ils impriment de l’argent et prêtent à nous pour que nous ne pouvons nous permettre, et ils facturent des taux d’intérêt excessivement élevés sur l’argent emprunté, de sorte qu’ils puissent emporter tous nos biens une fois que nous défaut. Ils nous vendent également des médicaments qui peuvent créer des dépendances et nous tuer. Ils nous vendent des aliments malsains qui sont principalement consommés par les pauvres parce qu’ils sont les aliments les moins chers disponibles. Ils poussent des cigarettes et de l’alcool (les plus grandes causes de décès évitables) sur nous alors que le gouvernement emprisonne des gens pour cultiver de la marijuana, une drogue qui a tué personne. Sociétés font en inondant les ondes et dans les rues avec des publicités envahissantes qui créent veut. Ils décident ce que les gens veulent et ils nous font craindre les conséquences de ne pas posséder ce qu’ils vendent. Ils rendent les gens se sentent inadéquats sans le dernier appareil ou la plus grande maison, et ils rendent les gens craignent de se retrouver seul si nous n’achetons pas un produit ou d’une autre, et ils font des produits à valeur peuple sur l’autre. On nous dit que de toute façon chaque produit est «partie intégrante» de nos vies autrement vides parce que nous ne sommes pas juste d’être vendu un produit; nous sommes souvent vendu un mode de vie ou d’une identité tout, quelque chose que nous pouvons cacher derrière. Les gouvernements les plus avancés technologiquement de l’histoire sont toujours sentis droit à plus que ce qu’ils avaient, ils ont colonisé de nouvelles terres à prendre ses ressources et d’exploiter des cultures qui étaient moins avancé technologiquement. Du colonialisme a augmenté l’impérialisme moderne et l’hégémonie tirée par les gouvernements les plus puissants et, éventuellement, par les pouvoirs corporatifs ainsi. Les entreprises modernes ont réussi à re-marque l’impérialisme, si peu de gens reconnaissent que l’impérialisme est ce qui est forcé sur eux. Les enseignants dans les classes d’histoire parlent souvent les empires historiques de l’Angleterre, la France, la Chine, le Japon, les Etats-Unis et ainsi de suite, mais ils existent toujours et qu’ils sont en plein essor. Ils ont encore de loin la puissance économique et militaire le plus, qu’ils utilisent pour gagner plus de la même. Le British East India Company était l’une des premières sociétés transnationales modernes qui ont jeté les bases pour les sociétés contemporaines. Au 17ème siècle, l’East India Company a agi comme une autre branche du gouvernement britannique. Il a repris les gouvernements des nations avec ses armées d’exploiter leurs habitants, et cela a finalement abouti à la famine du Bengale de 1770 qui a tué dix millions d’Indiens. La société a également vendu (littérales) tonnes d’opium en Chine, même après que le pays a pris la drogue. Cela a provoqué la dépendance répandue en Chine. Les grandes entreprises sont aujourd’hui géré par les mêmes principes. Ils font de l’argent en exploitant les pauvres et qu’ils sentent qu’ils ont un droit à autant d’argent, car ils peuvent éventuellement faire sans donner en retour à tous ceux qui ont moins. C’est misanthrope. Certaines entreprises individuelles font presque autant d’argent que des continents entiers. Par exemple, le chiffre d’affaires de Wal-Mart en 2010 était de 421 milliards de dollars, plus que le PIB individuel d’environ 165 pays reconnus officiellement.  Seulement 27 des pays les plus riches avaient un PIB supérieur à chiffre d’affaires 2010 de Walmart, et Wal-Mart ont fait plus de cet argent en exploitant leurs ouvriers chinois et américains sous-payés. Je ne crois pas que la recherche du profit est erroné. Mais les façons moralement en faillite certaines grandes institutions et les gens vaquent à poursuivre profit est objectivement très mal. Les sociétés dans leur ensemble sont également devenus plus puissants que la plupart des gouvernements, et les politiciens faire beaucoup plus souvent ce que les entreprises attendent d’eux, contrairement à ce que le grand public veut, qui est devenue un problème très grave.                          

1.4 La messe Nouvelles Médias   Comme indiqué, les gouvernements et les entreprises utilisent les médias comme un outil pour manipuler les gens avec leur images, des discours, la propagande et les autres médias. Conglomérats de médias grand font à peu près tout, mais installent la peur et la propagande se répandre. Ouvertement experts politiques partisanes inculquer la plupart de cette peur, mais même intégrer de nouvelles roulettes qui essaient d’être objectif sont encore très affectée par les intérêts des entreprises et politiques. Juste une poignée de grandes entreprises possèdent les stations d’information les plus regardés dans le monde et ils se trouvent aux téléspectateurs chaque jour. Viacom possède CBS, anciennement connu sous le nom Broadcasting System Colombie. Disney possède ABC, l’American Broadcasting Company. General Electric possède NBC (National Broadcasting Company) et la Société Nouvelles détient Fox Nouvelles. Même les stations de nouvelles locales sont la propriété de grandes entreprises comme Belo, Gannett, Media General, et stations Post-Newsweek. Ces conglomérats géants font des milliards de dollars par nous vendre les «gros mensonges» que Josef Goebbels a dit. Les liens de ces entreprises de presse doivent politiciens et d’autres sources gouvernementales sont généralement importantes et parfois très bien non dissimulée. Par exemple, le maire de New York, Michael Bloomberg, (27 milliards $) possède de Bloomberg LP, la société multinationale des médias de masse, qui comprend Bloomberg Nouvelles, Bloomberg Television, station de radio WBBR, et Bloomberg Terminal, un service d’abonnement de terminal d’ordinateur qui fournit en profondeur, une information privilégiée d’actions principalement aux grandes entreprises financières. Il a également le NYPD. Le 29 Novembre 2011, il a vanté au MIT lors d’un discours: «J’ai ma propre armée dans la police de New York, qui est la septième plus grande armée du monde.” Cette armée a pratiquement créé un Etat policier à New York et la corruption de la police, il est rampante. Les médias ont une influence plus subtile sur les individus que les gouvernements car il n’a pas recourir à la force pour contrôler les gens, mais les mots sont souvent plus puissants. Même sans utiliser la force, les médias ont du sang sur les mains. Malgré la possibilité d’arrêter les atrocités de masse en sensibilisant d’entre eux, les médias en général évite de dénoncer ces histoires, surtout si elles impliquent leur propre gouvernement. Le massacre US-parrainé de civils innocents au Timor oriental en 1991 est un exemple. La plupart des grands médias américains n’ont pas le signaler. Beaucoup des conflits les plus meurtriers ne sont pas signalés sur. Mais les attaques contre le World Trade Center et le Pentagone le 11 Septembre (qui a tué 3000 personnes) ont reçu plus d’attention de la nouvelles que tout autre attaque tragique de l’histoire. La couverture sur eux avec la rhétorique a été largement utilisé pour justifier les bombardements en Afghanistan et en Irak. Une grande partie de l’information sur les efforts de la guerre froide ont été filé incroyablement sur ​​les deux côtés du conflit et c’est un autre exemple que je vais en discuter dans le livre. Aujourd’hui, nous entendons parler des soldats américains qui sont morts dans les guerres au Moyen-Orient presque tous les jours à partir de conglomérats nouvelles de médias américains, mais nous entendons rarement parler des centaines de milliers de civils (et de comptage) qui ont été tués dans la région de l’armée américaine et les entrepreneurs militaires. Les médias en général ne veut pas rendre compte de toutes les crises humanitaires qui sont trop polarisant, déprimant ou qui mettent en cause leur gouvernement, de peur qu’ils vont perdre leurs sponsors ou le soutien des gouvernements. Les journalistes d’investigation font souvent leurs informations des représentants du gouvernement qui hésitent à garder leur donnant des informations dignes d’intérêt si elle n’est pas essoré en faveur du gouvernement. Par conséquent, nous entendons parfois plus sur la vie sociale des politiciens que leurs politiques parce que c’est ce qui se vend en toute sécurité, et la plupart d’entre nous réalisent les élections américaines sont juste truquées, des concours de popularité. La famine qui sévit actuellement en Afrique de l’Est est presque jamais parlé sur les stations de nouvelles majeures en Amérique ou dans d’autres pays riches, et des millions d’autres risquent de mourir à la suite. (Le récent génocide au Congo qui a tué cinq millions allait et venait avec peu de couverture ou d’une intervention des États-Unis, à l’exception de la plupart des journalistes indépendants.) Catastrophes comme les ouragans ne reçoivent généralement pas l’attention dans le monde entier, sauf s’ils sont très graves ou qu’ils impliquent un pays riche ou sont situés les uns à côté. Intégrer les reporters souvent deviennent soudainement des saignements cœurs quand cela arrive, mais cela se fait souvent pour attirer l’investissement émotionnel et temps car cela se traduit par de meilleures notes et plus d’argent pour les propriétaires d’entreprises de radiodiffusion. Souvent, quand il ya une tragédie, il est préférable de ne pas s’y attarder et sans cesse revivre l’expérience, car elle rend plus difficile à aller de l’avant. Les médias de nouvelles dans les pays riches comme l’Amérique distrait souvent les individus de questions qui ont le plus grand impact social. Nouvelles conserve principalement les personnes complaisantes dans les pays riches, car la plupart des entreprises et les politiciens ne veulent pas citoyens les plus riches de la dissidence, car ils ont les moyens d’influer sur les inégalités. Il ya des exceptions brillantes dans les médias, bien sûr, mais ils sont rares et souvent moins populaires, car ils ne sont pas étayés par de grandes sociétés. Ces distractions des médias existent parce qu’il ya une demande pour eux. Beaucoup de programmes de télévision, des chansons, des films et d’autres types de médias ont également fait des gens obsédés par la vie de célébrité et la poursuite de la richesse. Ils font beaucoup d’entre nous pensent que nous pouvons devenir riche et célèbre aussi longtemps que nous travaillons assez dur, ce qui nous travaillons dur dans nos emplois insatisfaisants en vain. Le but est de nous garder chassant le rêve sans jamais l’atteindre. Ceci est fait en augmentant constamment la concurrence et exigeant la productivité, en utilisant les plus désespérés pour atteindre les coûts les plus bas de la main-d’œuvre et créer un désordre dans le processus, qu’ils peuvent filmer, reproduire et torsion dans la façon dont ils aimeraient. Même lorsque le travail acharné des gens ordinaires est payante et ils sont en mesure de réaliser l’appel de masse par leur talent ou de connaissance, ils sont souvent exploités par le secteur privé au profit de ceux qui ont déjà beaucoup de capital. Les étudiants les plus intelligents, par exemple, sont très souvent exploités pour leurs connaissances et idées par de grandes sociétés et laissés sans le sou. Mais les élèves peuvent résoudre ce problème en collaboration et la diffusion des connaissances librement et démocratiquement. Les médias de nouvelles le plus réussi financièrement dans les pays pauvres appelle généralement encore plus peur et diabolise certains groupes de personnes (généralement des minorités) sans vergogne d’expliquer pourquoi il est inégalités massives et la souffrance. Cela se fait souvent à inciter à l’action, plutôt que de la complaisance. Les régions pauvres ont généralement peu accès à l’éducation, si cela peut les empêcher de savoir quand ils sont menti, et ces structures de pouvoir profiter de cela. Il distractions moins stupides dans les pays pauvres parce que les gens ordinaires dans leur n’ont pas l’argent pour eux et leurs chefs veulent la plupart du temps leur production, au lieu de se laisser distraire. L’extrême richesse est rarement le fruit d’un travail acharné, mais plutôt d’avantages hérités. (Presque pas de milliardaires sont vraiment «self-made».) Cela est particulièrement vrai dans les pays qui ont encore moins de possibilités que l’Amérique ou pas du tout. Trop de gens veulent être des célébrités dans les pays riches comme l’Amérique et donc qu’ils diffusent et s’exposent dans tous les sens que la technologie leur permet de le faire jusqu’à ce que rien dans leur vie privée est plus, et rien n’est considéré comme trop banal à partager. Trop beaucoup ne connaissent pas de problèmes à l’échelle mondiale en raison de cela, et cela rend certains passent plus sur les téléphones cellulaires et le maquillage que ce qu’ils font sur ​​les efforts de prévention du génocide et de la famine. (Américains passé 52 milliards de dollars pour leurs animaux de compagnie en 2012 [iv] Mais l’aide étrangère à l’Afrique était loin de ce montant.) Toutefois, si la plupart des gens ont été informés de ces crises humanitaires, ils seraient probablement se sentir obligés de les corriger et de faire ce qu’ils peuvent pour aider parce que la plupart des gens veulent faire la bonne chose. Médias grands qui sont censés nous tenir au courant de toutes ces questions (mais ne le font pas) sont en grande partie à blâmer. Il existe des programmes incroyables de télévision, des films, des experts politiques, et les stations de confiance fiables d’information près à l’échelle mondiale. Mais dans l’ensemble il ya beaucoup trop d’influence de l’entreprise et politique sur les médias, et c’est la responsabilité de ses problèmes mondiaux. Le média le plus largement diffusé devrait être le plus utile à la société, de l’éducation ou de valeur dans une certaine mesure. Mais cela est loin de la réalité. Au lieu de cela, ce qui est diffusé plus en ce moment est ce que va vendre plus facilement. Les gouvernements des riches, les pays “démocratiques” ont besoin pour créer l’illusion de la liberté et de la fabrication de l’opinion populaire. Mais dans les pays pauvres dirigés par des dictateurs sans vergogne, monarques ou les oligarques, cette illusion de la liberté n’a pas besoin d’exister pour préserver leur richesse. La force est utilisée beaucoup plus souvent parce que les citoyens là-bas ne sont considérées comme utiles pour le gouvernement comme des instruments de production ou la guerre. Personnes dans le monde ne sont considérés comme utiles par les gouvernements et les entreprises en tant que producteurs, consommateurs ou des soldats et parfois les électeurs, (même si les élections peuvent toujours être truquées). Par conséquent, la propagande des médias subtiles est souvent plus couramment utilisé comme un outil dans les pays riches. Comme l’écrivain, professeur de renommée mondiale et intellectuelle, Noam Chomsky, a déclaré: “La propagande est à la démocratie ce que la violence est à la dictature.”                 1.5 Religion: Le Forth et influence la plus unique   Les dirigeants des plus grands gouvernements, les entreprises, les magasins et les religions médias causent plus de la souffrance qui existe dans le monde. Ils sont responsables de la plupart des problèmes de pauvreté, santé et de décès liés au revenu des guerres. Presque tout le monde sur Terre est affectée par ces forces d’une certaine façon, mais la plupart des gens ne blâme pas ces forces pour les conditions inégales dans le monde parce qu’ils sont si bien réussi à manipuler les gens. Beaucoup d’entre nous à la place blâmer ou demander de l’aide de Dieu ou d’autres forces surnaturelles. Les gouvernements et les chefs religieux aussi dire aux gens qu’il ya une bonne raison qu’elles et d’autres souffrent, et plus soit le croire ou ignorent encore tout de la gravité de la souffrance dans le monde, mais nous (les gens ordinaires) ont la capacité de éviter cette souffrance et je crois que nous avons l’obligation morale de le faire. Les personnes qui font les gouvernements nous peur et la haine la plus (comme les personnes que nous combattons dans les guerres et les gens que nous emprisonner) ne sont souvent pas très différent de nous. La plupart des gens que nous combattons étaient juste assez malheureux d’être né dans un endroit qui a quelque chose d’un autre gouvernement veut. La plupart des gens en prison ne sont également pas très différents de ceux qui obéissent à la loi non plus. Les personnes reconnues coupables de crimes violents, les plus odieux doivent être séparés de la société, mais la plupart des gens ne deviennent des «criminels» parce qu’ils ont connu beaucoup de malheur dans leur vie, ce qui les rendait cherchent des mesures désespérées, comme nous le serions si mettre dans leurs situations. Mais parce que beaucoup d’entre nous veulent croire tellement que les gens ne souffrent pas injustement, beaucoup de gens croient les gouvernements et les autres forces d’auto-justes quand ils nous disent ils méritent tous de souffrir. Nous avons aussi avons tous notre propre douleur et les luttes et pointant vers un groupe de personnes comme la seule cause est un outil facile que peuvent bénéficier les personnes au pouvoir. Beaucoup d’entre nous ont tendance à ne pas considérer ce qui rend une personne enfreint la loi et risquent la prison, et ce qui rend une personne «mal». Beaucoup d’entre nous ont des convictions profondes au sujet de ces idées qui viennent de nos propres expériences. Mais tant que les personnes qui sont considérées comme mal sont punis, beaucoup d’entre nous ne se sentent pas la nécessité de remettre en question nos convictions. La plupart des gens qui font le mal ne font pas sciemment sans provocation. Nos environnements provoquent des réponses socialement nuisibles. Parfois, une série d’événements malheureux est tout ce qu’il faut pour transformer les comportements et les identités des individus. Le désespoir conduit à des mesures désespérées, mais les procureurs en particulier vicieux, les juges et les flics ont peu d’égard pour nos malheurs. Beaucoup de nos lois sont créés seulement à cause de la cupidité ou de préjugés. Plus le mal est généralement créé que détruit quand les gens sont emprisonnés et les pays vont à la guerre. Bonnes gens peuvent devenir vicieux et violent quand ils sont enfermés dans une cage ou ils voient leur famille tué à la guerre. Mais beaucoup d’entre nous attribuent la survenance d’événements malheureux dans une plus grande autorité comme l’univers ou Dieu. Si une personne souffre ou puni, beaucoup ont tendance à croire qu’il ya une raison à cela. Nous sommes souvent dit de ne pas se soucier des gens qui agissent de manière socialement ou traditionnellement inacceptable parce que beaucoup d’entre nous ne comprennent pas pourquoi les gens prennent ces actions. Mais personne ne naît misanthrope ou humanitaire. La volonté de faire «mal» ou immorale n’est pas inhérent à tout le monde. Dans une interview pour la Société, Noam Chomsky a déclaré: «chacun de nous, dans certaines circonstances pourrait être un agent de la chambre à gaz et un saint.” Bien et le mal, le bien et le mal, et l’identité sont des concepts simplistes et qui nous devenons peuvent parfois être très beaucoup hors de notre contrôle à cause de nos environnements et notre ADN qui nous ne choisissons pas. Les gens sont généralement traités et consultés basées sur la façon dont ils agissent, regarder et se représenter alors que d’autres facteurs importants (comme ce qui les fait de cette façon) sont le plus souvent ignorées. L’identité est complexe et fluide. Personne ne peut choisir son apparence exacte, bien sûr, mais l’identité n’est pas complètement choisie soit. Ces forces malveillantes grands au travail qui ne nous contrôlent pour leur profit personnel ou en raison de leurs propres préjugés peuvent être plus difficiles à détecter que les influences plus bénignes sur l’identité. Si plus de nous ne savait comment ces forces négatives nous affectent, nous aurions probablement beaucoup moins dédaigneux de lutter gens qui sont accusés d’être le problème. Ces forces qui nous contrôlent créent souvent des groupes de personnes qui sont jugées les plus durement et perçus comme immoral, indolent ou mal. Les êtres humains, en général, tendance à ne pas considérer l’humanité dans son ensemble parce qu’on nous dit de ne pas. La plupart des gens se soucient de leurs amis, de la famille et de quelques autres, parce que ces gens ont eu un effet positif sur leur vie. Mais cet amour n’est habituellement pas étendu à l’échelle mondiale. Nous sommes tous des gens méritants des mêmes droits et seules quelques personnes altruistes ont pu reconnaître que dans le temps. Cependant, il ya plusieurs raisons pour lesquelles les préjugés et l’apathie sont encore si commun. Tout d’abord, l’Internet et d’autres dispositifs qui permettent la communication mondiale n’ont été assez récemment inventé et les gens commencent tout juste à voir et en apprendre davantage sur le monde dans son ensemble, de sorte que certains ne savent tout simplement pas que la souffrance et de l’oppression généralisée existent. Deuxièmement, beaucoup le savent aussi ce qui a influencé leurs amis et la famille pour le meilleur ou pour le pire, de sorte qu’ils sont capables de regarder au-delà de leurs insuffisances et leur pardonner. Mais il est difficile de le faire pour tout le monde sur Terre, surtout lorsque nous sommes distraits et divisés par nos dirigeants financiers. Par conséquent, il est plus facile de généraliser et de ne pas se soucier d’une certaine personne éloignée, la race, groupe religieux, ou d’un pays. Il s’agit d’un problème majeur parce que si la majorité des gens ne sont entraîné à influencer positivement les dans leurs propres groupes sociaux ou même à l’intérieur de leurs propres frontières, alors l’inégalité massive et la souffrance qui existe dans le monde va continuer à persister quand il n’a pas à. Comme indiqué, environ 84% du monde est religieux et presque tout le monde croit en une certaine forme de «pensée magique», qui est de penser ou croyances qui ne sont pas scientifiques, notamment en matière de causalité. La plupart des gens croient que ce qui leur arrive arrive pour une raison (ceci est un exemple de «pensée magique») parce qu’il est trop difficile de croire le contraire. La plupart des gens croient que tout ce qui arrive fait partie du «plan de Dieu» et même de nombreux non-croyants aiment à croire qu’il est un peu ésotérique, gardien de l’ordre moral universel. Si les choses ne se passent pas toujours pour des raisons valables, alors certains craignent que nous sommes juste à la merci d’autres personnes (et les forces qui nous contrôlent vraiment), et l’avenir de nos identités sont en grande partie hors de nos mains. La plupart des gens ne veulent pas croire, parce que nous n’avons pas confiance en l’autre. La plupart veulent croire qu’il existe une puissance supérieure là-bas qui se soucie d’eux, et nous avons surtout besoin de croire qu’il existe un motif valable souffrance existe parce que s’il n’y a pas, il n’y a aucune garantie de la fin. Le monde ressemble à un chaos absolu sans une compréhension de la science ou de la croyance en un Dieu contrôle tout, et c’est trop douloureux pour la plupart des gens à accepter. Par conséquent, la plupart des gens croient en Dieu. Beaucoup de gens deviennent soit convaincu que toutes les personnes qui ne souffrent méritent ou qu’ils ignorent ces gens et de se concentrer sur leur propre vie. Mais comment pouvons-nous prier pour nous-mêmes tandis que les enfants qui prient pour la nourriture, l’eau et la paix ne pas le faire? Certaines personnes ont peu de difficulté à croire les gens ne souffrent pas, sans raison valable, car ils n’ont souffert pour des raisons valables ou qu’ils ont au moins convaincus eux-mêmes qu’ils ont. Mais ils doivent ignorer toutes les personnes qui ont enduré tant de souffrances insensées. Parce que le désir de croire que les choses se produisent pour des raisons divines est si forte, même les personnes qui souffrent inutilement le plus souvent croient encore il ya une raison pour leur douleur. Et les forces qui causent effectivement le plus de souffrances renforcent cette perception erronée pour éviter d’être vu comme nos ennemis. La plupart des gens pensent que leur situation dans la vie (bon ou mauvais), c’est la volonté de Dieu ou l’univers. Si ils souffrent, ils diront que l’une de ces entités tente de leur enseigner une leçon ou à mieux en quelque sorte. Mais les véritables causes majeures de la souffrance qui contrôlent et nous manipulent ne sont pas surnaturel ou ésotérique. Ils sont d’origine humaine, et ce sont ces forces qui ont réussi à convaincre les gens de sorte que le surnaturel est la cause de leurs hauts et des bas et même qui nous deviennent comme des personnes. Ces forces justifient aussi ce qu’ils font en disant leur Dieu est de leur côté; ils prétendent catastrophes naturelles ou des erreurs catastrophiques qui tuent des milliers sont des actes de Dieu. (La plupart des termes de service [TOS] accords grandes entreprises rendent les gens signent également les protéger légalement en cas de “actes de Dieu”.) Et les dirigeants d’entreprises demandent aux gens de prier pour leurs dieux quand ils pourraient facilement résoudre les problèmes qu’ils créent. Toutes ces forces qui nous contrôlent sont reliés. Ils sont motivés par similaires et parfois les mêmes objectifs. Ils utilisent souvent les mêmes méthodes pour contrôler les gens et ils font tous les gens qui contrôlent plus facile pour l’autre. Mais la religion, la quatrième force de contrôle, est une influence déterminante unique et l’une des plus puissante car elle affecte souvent les dirigeants en charge autant comme il le fait les masses gouvernés. Certains chefs religieux contrôlent et façonnent l’esprit des gens de façon négative, mais pas toujours pour des raisons égoïstes parce que beaucoup ne voient pas le mal qu’ils font, et en fait, croient qu’ils aident. Comme les dirigeants d’entreprises et les responsables politiques, les chefs religieux et les haut-parleurs utilisent la peur et forcent beaucoup. L’homme est fait de craindre Dieu, et les conséquences de ne pas croire en quelque livre sacré de leur religion épouse. Travail a été utilisé historiquement beaucoup par des groupes religieux, et la religion est encore la cause de la plupart des guerres et des attaques massives. Presque chaque empire violent de l’histoire avait une religion dominante qui a été utilisé pour justifier la conquête et la violence impériale. L’Holocauste, l’Inquisition, la révolte des Taiping, la guerre de Trente Ans, les croisades, les guerres de religion françaises, la chasse aux sorcières, les attentats-suicides actuelles en Irak, le génocide de Christophe Colomb des Amérindiens et les nombreuses guerres d’Israël ont été chassés par l’extrémisme religieux. En outre, la plupart des guerres qui ne sont pas uniquement motivés par la religion ont été menées par des gens qui se sentaient qu’ils faisaient aux ordres de Dieu, ce qui n’est pas surprenant compte tenu de la plupart des textes religieux disent que assassiner et de la guerre dans les bonnes circonstances sont acceptables. La plupart des individus sont plus craintifs de Dieu qu’ils ne le sont de leurs ennemis ou leurs gouvernements, si les politiciens ou les membres du clergé peuvent les convaincre qu’ils seront punis par leur Dieu, s’ils ne font pas ce qu’ils veulent qu’ils fassent, ils peuvent parfois les contrôler complètement. Lorsque le nombre de personnes qui souffrent injustement et sont impuissants à changer ceci ou eux-mêmes d’une manière significative sont pris en considération, le destin ressemble notion ridicule. Nous savons tous que tout ce qui se produit est bon ou utile. Les événements se produisent en raison des événements précédant et ces événements se produisent en raison des lois scientifiques qui régissent l’univers. Il n’existe actuellement aucune preuve scientifique qui appuie l’existence de Dieu, et si il ya un, Dieu serait enfreindre les lois physiques en affectant l’univers en aucune façon. Mais la plupart des religions ignorent ce fait, ce qui est une autre raison pour laquelle ils peuvent être si dangereux, et les religions sont encore plus dangereux par des gouvernements qui profitent d’elles pour contrôler les gens. Bien que le gouvernement américain est censé garder Église et l’État séparé (il est requis par le premier amendement de la Constitution), certains politiciens ont toujours réussi à passer des mesures qui nécessitent les enfants soient initiés théories religieuses au lieu de scientifiques. C’est l’une des raisons pour lesquelles la majorité des Américains croient encore dans le créationnisme. Dans certaines régions du monde, la situation est encore pire, et les écoles ont un seul livre et il est religieux. La science ne peut expliquer pourquoi à peu près tout se produit avec des preuves accablantes, et pourtant tant de gens continuent de s’accrocher à leurs explications surnaturelles parce que ces puissantes institutions et les personnes qui les dirigent sont si bons à la manipulation. Nos explications surnaturelles (religieux ou non) peuvent être des questions très sensibles. Ils peuvent devenir convictions désespérés, qui assurent conflit et une éruption cutanée, des décisions impulsives. L’ironie est que la technologie scientifique est appliqué et utilisé tous les jours sans arrière-pensée par des gens qui disent qu’ils ne croient pas dans les principes les plus élémentaires, scientifiques. Mais les lois scientifiques existent, que nous croyons en eux ou pas. La religion est la force de contrôle la plus ancienne. Il a été créé en premier pour répondre aux questions que nous n’avons pas eu de réponses correctes à. La cause de tous les événements a été attribué à des forces surnaturelles, car il y avait tellement autour de nous ne pouvions pas expliquer. Finalement, les croyances que nous avons formé sur ces forces surnaturelles sont devenus sacrés et les questions, nous avons pris très personnellement, et beaucoup étaient prêts à mourir pour les défendre, et beaucoup l’ont fait parce que leurs croyances prévisible conflit. Les anciens souverains de l’Egypte et de la Mésopotamie ont profité de cette concentrer leur puissance. Beaucoup des premiers dirigeants des gouvernements prétendu être proche de dieux ou dieux eux-mêmes et ce fut le principale raison les gens écoutaient et qu’il domine. La même chose est vraie aujourd’hui. Certains dirigeants prétendent être comme Dieu, ou bien près de Dieu afin de manipuler les autres. Beaucoup de religions et les gouvernements aussi que subsistent car les uns des autres, et on a vraiment dangereux ce qu’ils font. Les sociétés ont également parfois utilisent Dieu pour justifier ce qu’ils font. Certains appellent de leurs propres erreurs catastrophiques ou les effets destructeurs de leur cupidité “actes de Dieu.” L’un des exemples les plus graves est le réchauffement climatique. La production de masse et l’utilisation de produits chimiques toxiques [1] et des combustibles fossiles est responsable de centaines de milliers, sinon des millions de morts, et la religion est souvent utilisée pour apaiser les gens sur ce problème. La combustion de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel) oxygénation de nombreux éléments en eux, la création de divers sous-produits, y compris le dioxyde de carbone. Le dioxyde de carbone est l’élément naturel de l’atmosphère que nous expirons après chaque souffle, mais des pièges à dioxyde de carbone excès de chaleur dans l’atmosphère, une augmentation des températures mondiales et réduire l’eau solide (glace) sur Terre. Si nous continuons la combustion de ces carburants au rythme actuel ou plus rapide, les inondations à travers le monde et un autre âge de glace pourrait entraîner. Les inondations sont déjà en cours comme le niveau de la mer monte lentement. Mais de nombreux politiciens religieux et les médias parlés têtes ont prétendu réchauffement de la planète ne sera pas provoquer une autre inondation parce que Dieu a déclaré qu’il n’y aura pas un autre déluge global dans la Genèse dans la Bible. Ces revendications ridicules persuader certains, mais l’inondation est déjà en cours, et des milliers ont été déplacées et tué par lui et d’autres catastrophes écologiques provoquées par l’excès d’humidité dans l’air. Les catastrophes naturelles sont devenues beaucoup plus fréquentes au cours des dernières années. Ces catastrophes naturelles font beaucoup plus de dégâts dans les pays pauvres comme Haïti, qui a connu un tremblement de terre en 2010 qui a tué 380 000 personnes, parce qu’ils n’ont pas les fonds nécessaires pour se préparer à des situations d’urgence et de l’argent pour reconstruire quand ils font grève. Beaucoup d’entreprises de construction ignorent également les codes de construction nécessaires pour renforcer les bâtiments et éviter l’effondrement à économiser de l’argent sur ​​les fournitures. La catastrophe en Haïti, ainsi que beaucoup d’autres qui sont causés ou aggravés par le réchauffement climatique (comme l’ouragan Katrina [2]) et même des attaques terroristes, ont été appelés “actes de Dieu” par divers droite, des experts politiques et religieux les chefs d’entreprise. Steve Lafermine de Columbia chrétiens pour la vie dit l’ouragan Katrina était une punition pour “la tolérance de l’avortement” du pays depuis qu’il croyait que la photo satellite de la catastrophe ressemblait à un foetus avorté. Au programme de télévision chrétienne toujours très populaire, “The 700 Club”, le révérend Jerry Falwell appelé les attaques du 11 Septembre actes de Dieu. Il a dit «Je crois vraiment que les païens et les avorteurs, et les féministes, et les gays et les lesbiennes qui essaient de faire un autre style de vie, l’ACLU, les gens de l’American Way, tous ceux qui ont tenté de laïciser l’Amérique . Je signale le doigt dans leur visage et dis «vous avez aidé à y arriver.” Hôte de l’émission et ancien pasteur baptiste, Pat Robertson, d’accord avec cette connexion ridicule. La triste réalité est que si les institutions qui nous contrôlent ne sont pas arrêtés ou réformées, elles peuvent nous détruire complètement soit par la pollution de la terre ou de faire la guerre mondiale. S’ils ne nous détruisent pas, ils seront à tout le moins continuer à redéfinir complètement l’identité et de ce que cela signifie d’être humain. Si la plus négative de ces forces avaient leur façon, nous voulons juste être stupides, drones indiscernables, produisant constamment, de consommer, et la lutte pour le bénéfice de quelques uns, tout en priant toujours pour le changement. L’objectif certes ambitieux de ce livre est d’aider à prévenir cela. Dans ce livre, je vais explorer l’histoire de ces forces. Les entreprises les plus puissantes, de contrôle et de médias, et les organismes gouvernementaux sont basés aux États-Unis, mais l’Amérique est perçue comme le pays le plus libre sur Terre par beaucoup en raison de la propagande de ces institutions. Par conséquent, ce livre se concentrera beaucoup sur eux. Je vais vous montrer comment et pourquoi je crois que ces institutions ont évolué. La conclusion du livre relier tous ces éléments ensemble et expliquer ce que je crois est le problème le plus fondamental qui provoque ces forces continuent de se sentir le droit de contrôler les gens. Cela nous aidera à comprendre ce que nous pouvons faire pour réformer ces institutions, afin que nous puissions reprendre le contrôle de nos propres identités et améliorer nos vies et la vie des autres à travers le monde dans le processus.                

(Deuxième partie) Une brève histoire de l’argent, gouvernement, religion et science et pourquoi ils ont évolué  

2.1 La conception de l’argent, administration publique et religion   Des dizaines de milliers d’années avant que les institutions les plus puissantes que le contrôle nous développé, les êtres humains étaient beaucoup plus simples. Nos identités développées dans beaucoup de la même manière que les autres animaux, car la conscience de soi qui nous manquait, et notre progrès ont été beaucoup plus lente par la suite. La plupart de nos actions et les pensées ont été motivés par notre instinct inné pour survivre, et nos vies ne concernaient pas beaucoup plus que nos activités quotidiennes pour rester en vie. Mais finalement, comme nous sommes devenus plus conscients de nous-mêmes et notre environnement, nous avons commencé à remettre en question notre relation avec eux et voir les utilisations possibles pour les objets et les ressources que nous avions précédemment ne sont pas utilisés. Ce fut la base de la technologie. Nous savons à peu près quand cela s’est produit parce que les archéologues ont daté des outils nos ancêtres ont laissé. La plupart des organismes de manipuler leur environnement pour survivre, mais seulement d’une manière qui sont biologiquement programmés. L’utilisation de l’outil humain est très différente. Le changement de perception et d’expérimentation qui nous a fait capable de voir de multiples applications pour les ressources que nous aurions autrement traiter avec indifférence stimulé la croissance importante du cerveau et il a finalement conduit à toutes sortes de technologies. Il a également élargi la conception de l’humanité de la propriété. Avant les premiers outils ont été inventés, les humains n’ont pas prétendu posséder beaucoup, sauf pour la nourriture. Mais la technologie nous a donné nous a donné beaucoup plus de revendiquer la propriété de et nos systèmes de valeurs ont changé au fil du temps. L’invention de la monnaie a fait aussi bien. L’argent presque immédiatement mis en place un système qui maintient le pouvoir entre la déjà puissante. Plus important encore, la technologie et l’argent profondément changé Quels sont les avantages donnés individus devaient faciliter leur survie. Les gens ont commencé à sentir qu’ils avaient le droit d’accumuler des ressources naturelles et cela a finalement abouti à de profondes inégalités. Les outils de pierre découverts plus ancienne sont vieux d’environ 2,5 millions d’années, mais nos ancêtres probablement commencé à utiliser des objets du quotidien dans leurs environnements comme le bois, il ya près de quatre millions d’années, bien avant que l’Homo sapiens. Homo est le genre humain et l’Homo habilis (l’homme à portée de main) a été la première espèce du genre. Elles utilisaient des outils principalement pour le balayage, la place de la chasse. Quand l’argent d’abord développé, il n’a pas eu initialement un impact profond sur l’identité humaine parce que le commerce n’était pas aussi étendue qu’elle est maintenant et l’argent a été utilisé moins. Les gens n’ont pas confiance en un seul type de monnaie jusqu’à ce que des formes plus modernes d’argent développés. La valeur des marchandises est très subjectif, et cela peut rendre les échanges difficiles, ce qui explique pourquoi l’argent est utile comme un outil pour donner des produits valeur définie. Cependant, la mise en place de la monnaie a également facilité les hommes plus moyen entre les opérateurs économiques, ainsi que les acheteurs et les vendeurs de travail, résultant en plus de l’exploitation et de la séparation entre les classes économiques. Les premières formes de l’argent, qui ont été créés il ya environ 100.000 ans n’a pas de valeur définitive, car ils ont été les ressources d’origine naturelle comme les coquillages et ocre et ils requis aucune manipulation pour avoir de la valeur. A cette époque, tout ce qui était rare, spirituellement significative ou les deux pourraient être utilisés pour le commerce goods.Supply et la demande sont généralement les plus grandes variables qui déterminent la valeur des produits et services.Gold et l’argent sont très rares, ce qui est ce qui les rend si valuable.We veulent ce qui est rare et ce que nous ne pouvons pas have.Gold et d’argent, ainsi que d’autres métaux précieux et les pierres sont toujours très appréciée, mais leur valeur fluctue fortement en raison de l’offre et la demande et les changements dans les métaux et les pierres diffèrent economies.Precious de proto-argent parce qu’ils prennent beaucoup de temps à développer naturally.Proto-argent comme des coquillages est créé tous les time.If toutes les pierres et métaux précieux disponibles ont été exploités à la fois, leur valeur serait de diminuer, ce qui explique pourquoi certaines terres est laissé au repos pendant de longues périodes. (militants et les populations autochtones qui veulent préserver les terres ont aussi protégé beaucoup de terres de l’exploitation minière et le forage.) L’argent est juste un autre outil de survie comme les premiers outils de pierre de nos premiers ancêtres. L’invention de la monnaie montre notre conscience de soi ainsi. L’argent est utilisé en échange de choses que nous avons déterminés à avoir une valeur. L’argent fait aussi les humains plus vulnérables. Lorsque nous apprécions plus, nous avons plus à perdre. Il est plus à l’emporter, ce qui provoque beaucoup de conflits prévisible. Certains outils ont rendu nos vies plus faciles et ils ont permis à l’homme les plus faibles pour survivre. Ils nous ont fait voir qu’il était plus à la vie que notre routine quotidienne, parce que quand les outils ont atteint un certain niveau de complexité, la survie était loin d’être aussi bien d’une lutte. Mais des problèmes ont surgi quand les humains ont commencé à exploiter un grand nombre de personnes, des outils et des ressources pour servir leurs propres intérêts. L’avènement de la religion a plus d’une façon d’expliquer la source de leur “supériorité inhérente.” La centralisation du contrôle de l’argent, des outils et des terres ont également fait des conflits et de la guerre beaucoup plus probable. La «révolution néolithique» a eu lieu quand nos ancêtres ont commencé à comprendre comment les plantes se reproduisent et comment les cultiver à partir de semences. Le mode de vie de chasse et de cueillette est devenu moins fréquent, où la révolution néolithique se propager. Cela a encouragé les gens à faire des abris et de construire des fermes afin qu’ils puissent résider dans un endroit de façon permanente ou pendant de longues périodes de temps. Il avait un sens pour l’homme de vivre rapprocher. La survie était potentiellement plus facile dans de grands groupes (tant que tout le monde était en mesure de collaborer et organiser assez). Ce sont des gens plus susceptibles venaient ensemble pour l’intérêt commun, mais finalement il y avait plus de concurrence sur les ressources. La concentration du pouvoir entre les individus privilégiés a finalement abouti à des hiérarchies et des gouvernements officiels. L’argent est devenu plus précieux que les gouvernements ont pris des gens en dépendent pour leur survie. Conflit sur ​​la terre est devenue plus répandue que la terre est devenue moins dense. Les personnes les plus puissantes voulaient contrôler la distribution des terres pour s’assurer qu’aucun de «leurs terres» a été volé. Comme nos ancêtres sont devenus plus organisés, les grandes colonies élargies et la technologie sont devenues plus complexes et complexe. Les gouvernements ont également dit être nécessaire pour s’assurer qu’il n’y avait ordre et la stabilité. Les premiers gouvernements n’ont pas réussi à maintenir l’ordre et la dignité humaine. Les gens au pouvoir, pour la plupart, ne se soucient pas des gens qu’ils gouvernent. Ils ne voulaient tout simplement pas leurs propres terres ou de l’argent volé, et ils voulaient amasser plus de la fois. Des règles ont été, dit-on besoin dans la société parce qu’il n’y avait plus de valeur et à emporter, mais les règles tacites et les règles non officielles existent depuis des milliers d’années. Il y avait des ententes et des principes communs bien avant que les gouvernements, et ils étaient mieux mises en œuvre avant pouvoirs centralisés ont augmenté. Ces pouvoirs voulu que les gens avaient et leur admiration parce qu’ils estimaient qu’ils méritaient, et ainsi ils ont pris des gens par la force et beaucoup justifié en prétendant qu’ils étaient des dieux ou au moins proche de Dieux. Les dirigeants des gouvernements de l’Egypte ancienne presque tous affirmé être connecté à Dieu ou des dieux en supposant à forme humaine. Religions ont agi comme une base pour de nombreux gouvernements parce que les religions ont donné lieu à de nouveaux types de hiérarchies. Parce qu’il y avait tellement phénomène inexpliqué à l’époque, il est facile de comprendre pourquoi nous avons cru d’autres humains étaient plus autorités mortels qui ont été connectés à ces pouvoirs imaginaires. Alors que les communautés qui se sont développées immédiatement après la révolution néolithique étaient pour la plupart pacifiques, il a finalement bataille pour la terre fertile. Un exemple notable de terre qui a été constamment disputée le Croissant fertile, une région au Moyen-Orient en forme de croissant, qui comprend le Levant, l’ancienne Mésopotamie et de l’Égypte antique. Culture Halaf il développé en 5500 en Colombie-Britannique. Il y avait un accès facile à l’eau et le sol était riche en éléments nutritifs, ce qui explique pourquoi il a été si disputée. Mésopotamie a été conquise par de nombreuses cultures différentes tout au long de son histoire, et la religion a joué un rôle primordial dans la plupart de ces conquêtes. Le développement de l’agriculture et des gouvernements a créé le concept de la propriété foncière juridique. Mais les premiers gouvernements voulaient plus que la terre. Ils voulaient aussi les gens. Les premiers gouvernements presque immédiatement utilisés esclaves. De nombreuses cultures de la Mésopotamie utilisaient des esclaves. Le Code de Hammurabi, l’un des plus anciens textes juridiques trouvés en Mésopotamie, nous dit l’esclavage était déjà une institution établie au moment de sa création en 1772 avant notre ère. Les personnes qui hébergent des esclaves fugitifs pourraient être mis à mort. Ces lois auraient été écrits sous l’instruction du Dieu Soleil. [V] Le Code a également créé le “œil pour œil” type de sanctions à laquelle le Nouveau Testament se réfère. Mais l’utilisation de l’esclavage est antérieure documents écrits, de sorte qu’il n’est pas certain quand l’esclavage est devenu la première commune. La plupart des grands anciens gouvernements avaient aussi des lois extrêmement cruelles et injustes, en plus de l’esclavage. Ancienne Babylonie, (où le code a été créé), en particulier, a des lois très extrêmes. La mort était une punition courante pour la plupart des crimes dans la Babylonie. Dans l’Egypte ancienne, la mutilation était beaucoup plus commun. Egypte n’a pas non plus emprisonner ou asservir ceux qui étaient dans la dette. Toutefois, si un homme a brisé une loi en général toute sa famille a été puni, (comme la charia aujourd’hui). Si quelqu’un a volé un animal en Babylonie et ne pouvait pas payer l’amende, il serait tué. (Il s’agit du huitième loi.) Femmes étaient considérées comme des égaux juridiques qu’ils pourraient posséder leurs propres biens, demander le divorce ou la poursuite de fichier, si ce n’était pas aussi misogyne que certaines sociétés plus tard, mais les femmes n’ont pas été traités comme des égaux dans tous les contextes. [vi] Il y avait aussi un simple dix shekels (une petite unité de monnaie) punition pour avoir frappé une femme enceinte et causant un mort-né. Si la femme est morte ainsi, la fille de l’homme serait tué. La société grecque antique a été alimentée par l’esclavage. Les empires romain et grec étaient aussi extrêmement contrôle et d’oppression des femmes (peut-être plus qu’ils ne l’étaient en Mésopotamie et cultures égyptiennes). Les femmes ont été essentiellement traités comme des esclaves pendant les empires romain et grec. Les femmes devaient couvrir leurs fonctions dans la société grecque. Ils n’étaient pas autorisés à avoir des relations sexuelles avant le mariage, et ils ont été essentiellement considéré comme un bien de leurs maris. Selon le Code de droit à Rome de la Douze Tables, article “VI. 2 Si un homme et une femme vivent ensemble en permanence pendant un an, ils sont considérés comme se marier; la femme est légalement considérée comme la fille de l’homme. V. 1 “Nos ancêtres a jugé bon que les femmes, en raison de la légèreté de l’aliénation, restent en tutelle, même quand ils ont atteint leur majorité.” Ces lois ont dit beaucoup de choses sur la façon dont les hommes perçue femmes. Les hommes savaient que le sexe se sentait bien alors ils l’ont fait aussi souvent que possible, et certains hommes ne se sentent plus la nécessité d’obtenir leur consentement comme la plupart des autres animaux dans la nature. Le viol, la contrainte et les mariages forcés sont devenus plus fréquents. Les relations ont probablement perdu le sous-évalué, et les plaisirs immédiats sont devenus plus importants que durable, les plaisirs significatives. Peu à peu, l’influence collective des gouvernements avec le pouvoir central et les grandes religions organisées mettre fin à l’autonomie de la plupart des endroits sur Terre. Dans de nombreuses régions, ils ont aussi entravé la pensée créative et le progrès de la science. Lorsque l’argent et des outils ont été inventés eux aussi fait la sélection naturelle et «droit primaire» moins pertinents pour les humains principalement parce que la survie est devenue moins dépendante de bons gènes et plus dépendante de la quantité de ressources, les connaissances et les outils d’une personne hérité de leurs familles ou des communautés . Les gouvernements ont fait la sélection naturelle presque complètement hors de propos pour une personne vivant sous eux pour cette raison. Les humains les plus biologiquement apte pour la survie étaient juste des gens qui se trouvaient à hériter d’une grande partie, si ce mis évolution sur un parcours très différent. Au début de la révolution néolithique lorsque la reproduction de la plante a été entendu, si l’on était intelligent, la survie était possible, sans être physiquement apte à tout et ce d’abord eu un impact très positif sur l’humanité. Mais une fois que les gouvernements ont commencé contrôle de la terre, les individus ne pouvaient pas cultiver partout où ils voulaient. Le concept de la propriété foncière juridique immédiatement mis en place un système fait pour les pauvres à rester pauvres et les riches de rester riches. Cette gardé personnes piégées dans la pauvreté, et la création d’alternatives, les systèmes coopératifs est devenue moins possible et intuitive. Depuis argent lui-même intégré dans la culture humaine les plus riches ne sont plus nécessaires pour procéder à des adaptations biologiques importants, car ils pourraient changer leur environnement afin de mieux répondre à leurs gènes et leurs besoins. Avantages monétaires et héréditaires affectent maintenant notre capacité à survivre plus de adaptations qui favoriseraient la race humaine ou produire la plupart des humains. Cette situation est problématique car il nous laisse pas préparés à affronter le monde extérieur des systèmes artificiels que nous avons créés, et ces systèmes laisse beaucoup négligé. Les individus n’ont plus à compter sur leurs corps pour la chasse ou la cueillette s’ils ont de l’argent. L’argent ne peut fournir de la nourriture, eau, abri, soins de santé, de logement et plus. La gamme de choses que nous pouvons acheter a seulement augmenté de manière significative. Nous n’avons pas besoin d’être en forme pour survivre plus. Nous n’avons même pas besoin d’être en bonne santé ou intelligent. Nous avons juste besoin de beaucoup d’argent. Mais ce qui a fait de nos relations équations à somme nulle, et l’accent mis sur la richesse n’est pas sain pour personne. Ressources et d’information ne sont pas répartis uniformément et équitablement, et chacun d’entre nous sont affectés. Pour obtenir un bon emploi et gagner de l’argent d’une manière légale, il faut en général l’éducation formelle, mais sans argent immatriculation est un processus difficile. L’éducation et les connaissances nécessaires pour survivre ont toujours été comme un luxe principalement offertes aux riches. Certaines régions pauvres n’ont même pas les écoles ou les emplois disponibles, et parce que nous sommes devenus dépendants de l’argent et les gouvernements pour survivre, il est devenu beaucoup plus difficile de survivre pour la plupart des gens. L’argent n’est pas considéré comme un outil de survie par un grand nombre de personnes les plus riches. Il est juste un outil pour faire étalage. Beaucoup de gens ne me dérange pas de faire des travaux qui ne nécessitent pas une grande intelligence ou de penser parce qu’ils sont faciles, mais ils ne deviennent facile, et ils vivent encore paie-à-salaire. Il n’y a rien de mal à cela, mais le résultat final est que ces travailleurs utilisent leurs cerveaux de moins en moins pour les efforts ne sont pas liées au travail, et nos cerveaux ne doit jamais devenir des outils simples utilisés que pour calculer ou de répéter des tâches subalternes. Si cela se produit, nous ne serons pas en mesure de penser de façon créative ou critique de reconnaître et de corriger les injustices dans la société. Nous pourrions utiliser les fonctions supérieures de notre cerveau pour réduire ou éliminer notre dépendance à des gouvernements corrompus et des marchés capitalistes coupe-gorge. Nous pourrions l’utiliser pour nous appliquer et de faire ce qui nous rend heureux et motivés, mais la plupart des gens ne sont pas en mesure de le faire non plus. Ces forces veulent nous concentrer sur peu profondes, des aigus temporaires parce que c’est la façon dont ils se nourrissent de leurs propres désirs pour la même chose. Si tout le monde avait accès à une quantité suffisante dont ils ont besoin pour survivre, et chaque communauté a fonctionné grâce à la collaboration, le respect mutuel et les relations socio-économiques égales, il n’y aurait aucune raison rationnelle à jamais voler ou commettre des crimes, et alors il n’y aurait pas de nécessité pour les gouvernements officiels. Les gouvernements ne parviennent pas à éliminer ou même réduire la volonté de la grande criminalité, et ils contribuent souvent à l’inégalité. Ils ont également le pouvoir de définir le crime, afin d’avoir la peau foncée ou d’être gay peut être assimilé à un crime si elle sert les intérêts de ceux au pouvoir. Les tyrans ont été les premiers dirigeants des gouvernements, et les tyrans (certains déguisés comme des philanthropes) règle la plupart des gouvernements aujourd’hui. La plupart du travail que nous sommes payés pour n’a rien à voir avec ce que nous obtenons en retour pour lui. La plupart d’entre nous de contribuer à notre communauté en faisant les choses que nous sommes au mieux et reçoivent de l’argent en retour, qui nous achète les produits et services que nous ne pouvions pas déterminer autrement. Mais nous ne pouvons le faire sans l’argent par le troc ou par l’intermédiaire d’une monnaie sociale dynamique. L’argent n’est pas nécessaire pour s’assurer que les personnes faibles, les jeunes, les personnes âgées ou handicapées à survivre et il n’a jamais assuré tous survivre aussi longtemps que possible. Comme mentionné précédemment, des millions de personnes meurent de mort pourraient être facilement évitées en raison de leur dénuement. Les gouvernements ont fait des dommages irréparables à nous. Bien sûr, nous avons besoin de règles, mais la plupart des gouvernements dans leurs formes actuelles sont destructives et dysfonctionnelle. Tout le monde doit être d’accord sur les règles qui existent dans la société, (comme dans les démocraties directes) mais cela peut être difficile à atteindre. Cela peut nécessiter les sociétés à devenir plus petit, mais plus proche de tricot. Le développement et la subsistance des institutions de collaboration, démocratique, non-gouvernementales et inter-gouvernementales est également essentielle. La plupart des gens qui ont des emplois avec des salaires décents sont autonomes dans un sens parce que leur travail leur donne de la nourriture et un abri. Mais ils comptent encore sur leurs employeurs à offrir ce que l’argent peut être échangé contre, et les gouvernements profitent de cette dépendance. Ils voient le travail comme une marchandise et les gens sont achetés et vendus comme des marchandises. Ceci est malheureusement considérée comme normale par beaucoup. Lorsque la survie n’est pas difficile en raison de la technologie, les héritages ou un recours au travail esclave (ou une classe ouvrière essentiellement esclaves), les relations et les gens peuvent être deviennent moins importantes et les plus riches deviennent souvent moins motivés à faire des efforts et de considération dans leur propre existence . L’argent divise les gens en castes plus loin, très disparates. Relations également changé le viol est devenu commun. Technologie n’a probablement jamais été plus important pour les hommes que le sexe, mais quand les humains ont commencé à revendiquer la propriété sur les gens, les femmes étaient le plus souvent précieuse et disputée. Si le viol est souvent une question de pouvoir ou de la domination affirmant, le viol peut avoir évolué à partir des conventions et les attentes des deux sexes, dont certains créent désespoir étranges. Lorsque rapports sexuels non consensuels est devenu plus commun, ce qui a entraîné la réduction des relations significatives, d’amour. Quand les gens perdent leur importance, tout laissé à gagner est important, et beaucoup sont en mesure de justifier (au moins pour eux-mêmes) contrôler ou d’opprimer davantage de personnes à obtenir. Certains croient également l’importance de leurs dirigeants est doté de Dieu. Mais ce qu’ils ne reconnaissent pas, c’est que les avantages hérités de leurs dirigeants ne les rend pas plus important que n’importe qui d’autre, parce que les gens ne peuvent pas contrôler ce que les avantages qu’ils reçoivent.                          

2.2 Le développement du comportement religieux et la pensée

Parce que la survie a été beaucoup plus facile par les outils, nos ancêtres qui les ont eu aussi plus de temps à consacrer à d’autres projets et remettre en question leurs priorités et les routines. Ils ont commencé à apprendre comment les mécanismes de récompense qui nous poussent à survivre peuvent être manipulés pour l’auto-satisfaction. Les sentiments de motivation, de joie et même l’amour peuvent être stimulées par différentes plantes qui affectent la neurotransmission. Animaux, à l’exception de l’homme, ne font généralement pas les décisions de chasser et de survivre; ils portent seulement sur parce que le désir de survivre et de ne pas souffrir est câblé. Mais quand nous sommes devenus capables de reconnaître nos instincts et leur poser des questions, cela provoqua beaucoup d’idées, certains religieux, et certains mènent par la suite au développement des religions organisées. Parce que les humains pouvaient concevoir de la signification de la mort et les relations étaient de plus en plus complexe et important, ce fait les individus ont un impact plus fort sur ​​l’autre. Décès avaient la possibilité d’être encore plus dévastateur, donc finalement nous avons commencé à s’interroger sur la mort et si oui ou non il est la fin de l’existence. Finalement, nous avons pu concevoir notre propre mort et imaginer le monde sans notre existence, et le décès d’un membre de la famille ou un proche maintenant eu la possibilité de faire l’homme motivé et enlever leur instinct de survie. Les neurotransmetteurs qui aident à motiver les gens ont probablement été produites moins comme ils se sont noyés par des nouvelles émotions et des pensées complexes. C’est n’arrive pas à d’autres animaux. Lorsque la famille d’un animal capable d’avoir des émotions meurt, bien sûr, que l’animal se sentira triste, mais l’animal ne se sentent pas lésés ou triché. Il s’agit uniquement d’un attribut humain, comme c’est le suicide. (Quelques autres primates sont des exceptions). Comme il n’y a pas une force visible qui peut toujours être tenu pour responsable de la tragédie personnelle comme la propagation de la maladie et la mort, nos ancêtres ont commencé à se distinguer et nier qu’ils méritaient ce qui leur arrivait parce qu’ils n’ont pas. Parce que des conceptions plus complexes de la morale se développaient, il est logique que nous demander pourquoi de mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes, et ce message a changé notre sens du droit. Nous avons commencé à sentir (naturellement) le droit de vivre plus longtemps, une vie meilleure et peut-être ne pas mourir du tout. Les humains ont également commencé à se demander pourquoi tout s’est produit. Explications devaient être faits pour que nous sentions qu’il y avait ordre moral et moins inconnues que nous pensions qu’il y avait. Ces inconnues inclus tous les processus physiques que nous pourrions voir parce que la science n’avait pas encore été découvert. Comme ont entamé des discussions au sujet de ces inconnues, l’homme a probablement commencé à se sentir dépassés par eux. Très préoccupé par la mort, la vie après la mort ou l’absence de l’un et (comme mentionné) le sentiment d’être lésé ou trompé peuvent tous mener à des actions extrêmes. Lorsque nous avons commencé à s’interroger sur la nature de la causalité (pourquoi des choses), la seule façon de nos ancêtres primitifs pourraient répondre à ces questions était de prétendre que tout est causé par une puissance supérieure pour des raisons divines. Il était et est toujours plus facile, plus intuitive et plus simple de croire ce que il est à croire que l’univers est constante et contrôlée par les lois scientifiques complexes que nous pourrions découvrir avec beaucoup d’étude. Croire une puissance supérieure ambiguë est responsable de tous les événements rendent la vie moins difficile pour beaucoup d’hommes. Il nous a donné l’espoir que nous serions dit un jour les réponses aux «grandes questions», de sorte que nous n’avons pas eu à les découvrir nous-mêmes. Nous savons à peu près quand les humains ont commencé à s’interroger sur les inconnues principalement en raison de l’existence de l’art rupestre. Les peintures rupestres représentées ce que les humains ne pouvait pas expliquer, et ils susceptibles suscité contemplation sur ces sujets. Idées philosophiques et religieuses qui étaient trop complexes pour être cohérente communiquées ou discutées ont été illustrée d’abord par l’art rupestre, et il a probablement catalysé formes plus complexes de communication et d’expression. Art rupestre a également servi comme un moyen de laisser une trace de notre histoire et faire une marque littérale. Il a exprimé nos désirs, et nous peut-être pensé que nos illustrations seraient affecter des éléments de la réalité que nous ne pouvions pas contrôler ou comprendre. (Par exemple, les chasseurs peuvent avoir des images tirées de harponné, buffle mort sur les murs des cavernes parce qu’ils pensaient que cela conduirait à des chasses plus de succès.) Ceci est un autre exemple de la pensée magique. Nous savons que lorsque les humains ont commencé à penser à la mort plus abstraite parce que nous savons quand les humains ont commencé intentionnellement enterrer leurs morts. Toutefois, l’importance de l’inhumation intentionnelle est débattue. Certaines histoires théorisent nous avons commencé enterrer nos morts à cause d’un attachement émotionnel fort pour les gens dans nos vies, mais il peut avoir été fait pour des raisons totalement différentes. Si nous laissions les cadavres de nos amis et la famille à la pourriture, les animaux seraient les chercher en dehors jusqu’à ce qu’il ne reste plus que les os dispersés et éparpillés. Sépulture intentionnelle est généralement un signe de respect pour le défunt. Sépultures intentionnelles et même des cérémonies funéraires n’ont pas été pratiquées uniquement par des gens qui croyaient en un mais après-vie. Lorsque l’homme a commencé enterrer leurs morts, le concept d’une vie après la mort peut-être pas encore été conçu. Restes physiques ne peuvent nous disent tellement, il est difficile de déterminer à quel moment exactement ces croyances développées. Néandertaliens ont volontairement enterré leurs morts avant nous (Homo sapiens) fait. Il existe de nombreux exemples de Neandertal enterrement dans Kébara Cave en Israël, Krapina en Croatie [vii] et dans Shanidar, en Irak où les corps de Néandertal ont été enterrés avec des fleurs. (Cependant, il ya une certaine controverse quant à savoir si c’était ou non intentionnel.) Le plus ancien fossile humain (appartenant au genre Homo) volontairement enterrée est probablement le Tabun C1 Neandertal, qui pourrait être aussi vieux 120.000 ans. [Viii] Dans Atapuerca Espagne, le plus ancien exemple de dépôt humaine intentionnelle a été trouvé dans les recoins les plus sombres d’une grotte appelée «Sima de los Huesos,” [ix] (ou gouffre de l’os). Dans cette grotte, plus de 32 Homo squelettes de heidelbergensis ont été trouvés, certains 300000 années vieux. Les corps ont été déposés probablement dans la grotte, qui au lieu de les enterrer. Ce n’est pas tout à fait le même que l’enterrement, mais il a probablement été fait pour des raisons similaires. Tant l’art rupestre et l’inhumation intentionnelle étaient des formes de comportement religieux qui ont précédé la religion organisée par des dizaines de milliers d’années. Religions organisées probablement développé langue écrite avant fait, si nous ne savons pas exactement quand ils ont d’abord formé. Mais étant donné que certains des premiers peintures rupestres illustré quelques idées religieuses, nous pouvons spéculer les premières religions organisées formées quelque part entre 28.000 BCE et 5000 avant notre ère à la fin du Néolithique / révolution agricole. [X] Avant la révolution néolithique, des pensées et des idées religieuses étaient très probablement abstraite transportés, mais les concepts religieux spécifiques sont restés isolés parmi les petits groupes d’humains. Les groupes ou les bandes se composait d’environ 10 à 100 humains. La révolution néolithique a conduit au développement de sociétés plus en plus grandes, ce qui a permis des idées et des pouvoirs religieux de se propager plus rapidement et deviennent plus dominante. Alors que les sociétés deviennent plus denses après la révolution néolithique, nous avons abandonné les premières formes de la religion, comme le chamanisme et le culte des ancêtres et commencé à développer les religions organisées qui ont fini par se propagent et conquis d’autres dans le monde entier.              

2.3 Religion Organisée  

Les religions organisées première étaient pour la plupart polythéiste. Le polythéisme est la croyance en plusieurs dieux. Ces religions sont approprié parce que beaucoup étaient inconnus de la vie et tout autour de nous. Les religions organisées abord fait des tentatives pour comprendre notre monde. Une des plus anciennes civilisations religieuses était les Sumériens de Mésopotamie qui vivaient à l’époque moderne sud de l’Irak de 5500BCE à 3500BCE.In sumériens Dieux de la mythologie ont été affectés à presque tous les processus physique, nous ne comprenons pas. Rien ne s’est passé sans l’intervention d’un Dieu. «Nergal» était le Dieu de la maladie et la guerre. “Adad” était le Dieu des tempêtes. “Uttu” était la déesse des plantes, et “Labar” était le bétail Dieu. [Xi] Nammou était la déesse mère et Anu était le ciel déesse. Ninsun était la déesse de moutons et Enki était Dieu de l’eau douce. Les Sumériens également affecté Dieux de planètes et de notre soleil, montrant une perspective plus universelle. Le mot utilisé pour Dieu en sumérien était dingir, et le glyphe utilisé pour représenter dingir ciel signifiait aussi ou le ciel. Ces Dieux compris le soleil, la lune et les cinq planètes dans notre galaxie visibles sans télescope. Les Sumériens croyaient aussi aux démons et des monstres, qui ont été dit d’être responsable du mal dans le monde. Beaucoup de sociétés de la Mésopotamie, y compris les Sumériens ont été construits autour d’un complexe de temple. Initialement, ces temples ont été construits sur des pièces soulevées de terre (appelés ziggourats) où les gens venaient à offrir scarifie et des hommages. Mais que les villes ont grandi, les temples ont été agrandis et sont devenus beaucoup plus grand ziggourats. Ils sont également devenus plus sophistiqués. Certains avaient des rampes simples qui conduit au temple et d’autres ont des escaliers avec des centaines de marches. Certains ziggourats ont d’énormes étapes, où les êtres humains ne peuvent pas utiliser. La plate-forme au sommet de Ziggurat où le temple s’élevait a été utilisé pour le culte, le sacrifice, les cérémonies et la contemplation. Temples ont été construits sur des ziggourats plus en plus grands en raison principaux sacrificateurs croyaient que cela leur apporterait physiquement plus proches des Dieux. L’emplacement de ces temples a également donné clergé religieux la possibilité de cacher leurs activités. Certains Mésopotamiens croyaient que les positions des étoiles ont une signification spécifique aux êtres humains. Contrairement aux étoiles (mis à part le soleil), les planètes visibles se déplacent de façon apparemment imprévisibles tout au long de l’année. Les étoiles ne semblent se déplacer comme la Terre tourne sur son axe tous les jours; certaines étoiles se lèvent et se sur l’horizon et les autres font des cercles complets dans le ciel. Mais le mouvement apparent des étoiles enregistrée était prévisible, alors que les planètes semblaient errer imprévisible tout au long de l’année. C’est peut-être pourquoi les Sumériens supposé qu’ils étaient vivants comme des dieux, (bien que dans une certaine littérature mésopotamienne les planètes ou des “étoiles en mouvement» ont été appelés simplement comme des possessions des dieux.) Le mot planète a ses origines dans la Grèce antique (de planetai) et il signifie errant étoiles parce que même pendant une partie de l’empire grec, nous ne savions pas encore qu’ils étaient des planètes comme la Terre. (Anaximène fut le premier à distinguer les planètes des étoiles fixes en raison de leur mouvement.) Bien que les religions de Mésopotamie différaient entre les différentes cultures qui s’y trouvent, chaque phase de l’histoire mésopotamienne avait divinités primaires que la plupart des cultures partagées, si les religions n’ont souvent pas beaucoup changé . Les anciens Egyptiens étaient des observateurs particulièrement prudent du ciel. Ils avaient eux aussi un dieu du ciel, ainsi que d’un air Dieu. “Nut” était la déesse du ciel (et mère de soleil, la lune et les corps célestes) qui a été soutenu par l’air Dieu, “Shu” (qui était son père) et le dieu de la Terre, “Geb,” frère et mari de noix [3]. Les Egyptiens adoraient aussi le soleil comme les Sumériens ont fait, et le Dieu Soleil “Ra” a été l’un de leurs plus grands dieux. Il est théorisé par les historiens Richard Talcott et Patricia Blackwell Gary cette observation égyptien de lumière zodiacale (qui est la lueur triangulaire parfois vu dans le ciel de nuit que les rayons du soleil se reflètent sur la poussière cosmique) était l’inspiration pour la forme de pyramides. [Xii] ils croient également les piliers légers, qui sont hautes colonnes de lumière produite par la réflexion de la lumière (souvent la lumière du soleil, mais de temps en temps la lune ou la lumière artificielle) hors de cristaux de glace dans l’atmosphère, ont été l’inspiration pour obélisques égyptiens. En plus du soleil, les Egyptiens ont été également très préoccupés par la mort, peut-être plus que n’importe quelle culture dans l’histoire. Ils croyaient qu’il y avait une grande connexion entre le corps et l ‘«âme», alors ils sont allés très loin pour essayer de préserver les corps des dirigeants après leur mort. Egyptiens croyaient que la préservation éternelle du corps se traduirait par la vie éternelle en raison de liens tangibles entre nos corps et nos identités. L’atmosphère égyptienne était, bien sûr, aride et sec, si ce ralentissement de la décomposition de la plupart des organes vitaux sur son propre. Mais les Egyptiens sont allés à beaucoup plus d’efforts pour prévenir la pourriture corporelle par la construction des tombes sombres et froides de métro, la suppression et secousses organes vitaux et envelopper le corps en lin ou en toile. L’intérieur des corps sont également couvertes dans natron, un mélange de carbonate de sodium (lavage à la soude), de bicarbonate de sodium (bicarbonate de sodium) et du chlorure de sodium (sel) qui sont tous d’origine naturelle. La première momie de l’Egypte remonte à 3300 avant notre ère, mais la momie la plus ancienne actuellement connue est vieux environ 9000 ans. Il a été trouvé dans le désert d’Atacama en Amérique du Sud. [Xiii] La momie provenait probablement de la culture Chinchorro qui a commencé bien avant la momification des Egyptiens. Momification, en fait, peut-être une procédure commune entre les civilisations les plus anciennes qui ont habité les terres arides du désert. Les pyramides de Gizeh, (orientés avec les directions cardinales), le Grand Sphinx, les nombreux autres temples et des tombes monumentales, qui ont servi à commémorer anciens dirigeants ont tous été construits par des esclaves. Ils étaient énormes et étonnantes prouesses de travail, en particulier compte tenu de la technologie disponible était très limité, mais bien sûr, beaucoup sont morts et ont souffert lors de leur construction. Il est particulièrement tragique parce que ces monuments ont été construits en grande partie hors de la peur. Dirigeants avaient peur d’être oublié, et ne pas être accordées au-delà, et les esclaves avaient peur d’être tués s’ils ont aidé à construire ou non. Les premières guerres ont presque tous été battus parce que les différences religieuses. Beaucoup de nos ancêtres ont estimé que les guerres ont été combattues entre les villes, les guerres célestes ont été combattus simultanément entre les différents dieux. Dynasties ont été formés et ont renversé des milliers d’années en Mésopotamie. Mais les religions de Mésopotamie étaient assez similaires, et religions monothéistes qui deviennent plus populaire plus tard ont aussi des similitudes importantes. En dépit de cette violence entre les groupes religieux se poursuit.  

2.4 religions abrahamiques  

Les religions monothéistes comme le christianisme, le judaïsme et l’islam sont très semblables à plusieurs égards. Ils ont tous développés autour de la même période de temps. Ils ont tous un prophète ou messager de Dieu, (Jésus, Moïse et Mohammad, respectivement) et ils ont tous un seul Dieu, qui est ce qui les rend monothéiste. Leurs mythologies aussi impliquent toutes la mythologie d’Abraham, qui est pourquoi ils sont appelés religions abrahamiques. L’Ancien Testament dans la Bible chrétienne est une version réécrite de la Bible hébraïque, la Torah [4] écrit à partir de 600 avant notre ère à 400 avant notre ère. Beaucoup de mythologies dans ces textes sont similaires et certains ont été adaptés à partir de textes religieux anciens. La mythologie de Jésus-Christ est très similaire à la mythologie des divinités appartenant à des religions bien plus ancienne que le christianisme. Le dieu hindou Krishna, par exemple, était un charpentier qui a été baptisé dans une rivière et né d’une mère vierge. Cette mythologie est bien rédigé avant la venue du Christ. Dans le Livre des Morts égyptien (aussi écrit avant la venue du Christ), Horus, le fils de Dieu cru, eu une mère vierge. Tout comme le Christ, Horus a été dit à marcher sur l’eau, guérir les malades et il a été tenté dans le désert. Jésus-Christ a pu être une vraie personne. Il est possible, au moins, mais son corps n’a pas été retrouvé, et il semble probable son histoire et des pouvoirs surnaturels ont juste adopté de textes plus anciens. Une partie de la raison pour laquelle il a été tant de violence entre les religions abrahamiques, (ainsi que les dominations de ces religions, comme l’islam chiite et l’islam sunnite) est qu’elles impliquent toutes la même mythologie, mais ils choisir d’interpréter différemment. La plupart des textes religieux, (en particulier ceux d’Abraham) sont également très violent dans la nature, séparatiste et apologie de la violence dans certains contextes. Ils attirent également une ligne très claire entre le bien et le mal. Les extrémistes utilisent souvent les parties sélectionnez, les plus violents de ces textes pour justifier des actes de violence horribles, tout en ignorant morceaux de la même littérature qui favorisent la paix et la compréhension. Qu’est-ce qui est le plus tragique de tout de la violence insensée et les conflits qui se passe entre les groupes religieux, c’est que tout a été alimentée par notre désir naturel de donner un sens de la vie humaine en répondant à certaines des inconnues de la vie. Au moins, nous ne sommes pas seuls. Religion parle de ce qui est fragile sur les humains. C’est pourquoi les gens deviennent tellement sur la défensive et fanatique de la protection de leurs croyances. Une autre raison pour laquelle il a été tant de conflits entre les religions abrahamiques, c’est qu’ils considèrent tous la même sainte ville. Selon l’historien, Eric H. Cline, “Jérusalem a été assiégée 23 fois, 52 fois attaqué supplémentaires et repris 44 fois.” [Xiv] Il est le plus combattu sur la ville dans le monde en raison de sa signification religieuse, et il est également un des plus anciennes villes du monde. Selon l’Ancien Testament, le roi David du Royaume d’Israël a fait de Jérusalem la capitale nationale il ya 3000 ans. Son successeur, Salomon, a commandé la construction du Temple de Salomon, qui était le principal temple de Jérusalem construit sur le Mont du Temple avant sa destruction dans le siège de Jérusalem de 587 avant notre ère. Selon l’Ancien Testament, le Mont du Temple était aussi l’endroit où Abraham a offert de sacrifier son fils Isaac. Jérusalem est devenue une ville sainte pour les chrétiens quand Jésus-Christ a été crucifié il en 30 avant notre ère selon le Nouveau Testament, et l’église de Sépulcre à Jérusalem a été construit sur ​​la colline de cavalerie où Jésus a été dit d’être enterré. Jérusalem est devenu un point focal pour la prière pour les musulmans en 610 avant notre ère et Mohammad, il a voyagé au cours de son voyage nocturne en 621 avant notre ère à conduire les autres dans la prière. Selon le Coran, Mohammad est monté au ciel quand il est arrivé et il a parlé avec Dieu. [Xv] Au cours de la conquête de la Syrie musulmane, Jérusalem se rendit à l’armée califat Rashidun et quand le Mont du Temple a été conquise, il est devenu le site de l’Al Mosquée -Aqsa construit en 705 avant notre ère. Le Dôme du Rocher a été construit autour de la pierre de fondation en 691 avant notre ère. Ce sont deux endroits très importants de culte pour de nombreuses personnes et la première pierre est également vu par certains peuple juif comme le roc qui Dieu a utilisé pour créer la Terre. La lutte pour le contrôle de Jérusalem et les autres zones contestées comme la bande de Gaza et de la Cisjordanie se poursuit à ce jour entre les Israéliens et les Palestiniens. 208.000 Palestiniens vivent à Jérusalem-Est, qui l’Autorité palestinienne souhaite transformer en une future capitale d’un Etat palestinien. Loi fondamentale d’Israël appelle Jérusalem la «capitale indivisible”, mais la communauté internationale ne considère pas comme tel. Au lieu de cela, il reconnaît Jérusalem-Est comme un territoire palestinien. L’ONU ne laissera pas la Palestine adhérer à l’ONU en raison de sa corruption, le gouvernement dogmatique, mais la Palestine a été accordé le statut “d’Etat observateur» en Novembre 2012.

2.5 Textes abrahamiques   La présence des religions dans une société dominée par les gouvernements fait en général les plus destructeurs parce que les religions cités-États se séparent plus loin et donner aux gens une incitation à faire la guerre. Quand les religions organisées ont d’abord été en développement, il y avait déjà un nombre suffisant de raisons de conflit, telles que le contrôle des terres, des richesses et de la cupidité. Mais les religions ont fait des guerres très personnelle. Si deux groupes sont entrés en guerre sur les différences religieuses, ils ont été non seulement battent pour leurs biens matériels et des terres; ils se battaient pour leurs croyances sacrées. Les différences religieuses se sont également intensifiées nombreuses guerres qui ont été lancées pour des raisons qui n’avaient rien à voir avec la religion. Les croyances religieuses ont été appelés à devenir de plus en plus extrême, dogmatique et important pour les gens, d’autant plus que les gouvernements les ont utilisés pour justifier l’exploitation et de tuer des gens. Il est difficile de croire que les gens continuent de tuer les uns les autres sur la religion et l’interprétation des textes religieux écrit des milliers d’années. Les mythes religieux plupart des gens s’accrocher, bien sûr, à partir de textes abrahamiques. Le peuple juif a la Bible hébraïque. Les chrétiens ont leur Bible composée de l’Ancien et du Nouveau Testament, et les gens islamiques ont le Coran. Tous ces textes sont remplis de mythes. Certaines parties du Nouveau Testament et le Coran sont considérés comme historique, car il ya des restes physiques (des bâtiments et des monuments) qui montrent qu’ils existaient. Mais les idées de la Bible sur la création et l’histoire de l’univers sont mythiques. Une partie de ces livres saints sont très éloignées de la réalité, car ils ont été écrits il ya si longtemps. Ils ne doivent pas être considérés comme historique. Les personnes qui croient chaque histoire dans ces livres est fiction sont appelés littéralistes bibliques. Cependant, la plupart des gens religieux sont littéralistes pas bibliques; ils croient certains de ces mythes et en rejettent d’autres. Mais les gens qui les ont écrits croyaient tout ce qu’ils ont écrit était vrai, et ils voulaient tout le monde de prendre ce qu’ils écrivaient aussi littéralement comme ils le faisaient. Par conséquent, il ne semble pas logique d’accepter parties de la Bible ou des textes religieux et rejeter les autres parties. Si vous croyez, la louange, approuver ou promouvoir toute la Bible, la Torah ou le Coran, vous devez être conscient que vous faites la promotion affirmations non scientifiques, Écriture violent et haineux, et quelques platitudes, pacifiques positifs qui contredisent les parties les plus odieux. Je crois qu’il est préférable d’étudier et d’analyser ces livres pour leurs pièces détachées pour ces raisons. Le mythe de la création dans le livre de la Genèse (le premier livre de l’Ancien Testament) n’est pas plausible même de loin par rapport à la preuve qui soutient l’évolution. Dans ce mythe, Dieu crée le premier homme, Adam, “à partir de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie, et l’homme devint un être vivant.” Genèse 2: 7. La première femme, Eve, a été “fabriqué à partir de la côte qu’il avait prise de l’homme.” – Genèse 2:22. Dans le jardin d’Eden où ils vivent, il ya un serpent parler et un arbre magique qui contient la connaissance du bien et du mal. Le livre de la Genèse explique également la création du monde en six jours. (Le septième jour, Dieu prend un jour de congé.) Il ya tellement de preuves scientifiques contre ce n’est pas la peine de mentionner. Le septième jour (ou le dimanche) est aussi appelé le sabbat et la Bible a des règles très strictes et violentes du sabbat: “Toute personne qui profane il doit être mis à mort; quiconque fait un travail ce jour-là sera retranché de son peuple. Pendant six jours, le travail est à faire, mais le septième jour est un sabbat de repos, consacré à l’Éternel. Celui qui fera quelque ouvrage le jour du sabbat doit être mis à mort. Les Israélites sont à observer le sabbat, le célébrant pour les générations à venir comme une alliance perpétuelle. Il sera un signe entre moi et les Israélites à jamais, car en six jours l’Éternel a fait les cieux et la terre, et le septième jour il s’est abstenu de travail et au repos. »- Exode 31:14. Quand Adam et Eve sont créés dans la Genèse, Dieu leur interdit de manger de l’arbre qui contient la connaissance du bien et du mal. (Je ne sais pas pourquoi ce serait interdit, car le bien du mal serait les aider à savoir ce qui apaiser Dieu.) Plus tard dans la Genèse, le serpent dit à Eve de manger du fruit et par conséquent Dieu dit à Eve: «Je augmentera considérablement vos douleurs dans procréer; dans la douleur, tu sortiras enfants, mais votre désir te portera vers ton mari, mais il dominera sur toi. “- Genèse 3:16. Avec l’aide de Dieu, Eve a alors deux enfants nommés Caïn et Abel. Après avoir offert des sacrifices à Dieu, Abel est loué par Dieu alors que Cain est grondé. Dieu dit: «Si vous faites bien, serez-vous pas accepté? Et si vous ne faites pas bien, le péché est tapi à la porte; son désir est pour vous, mais vous devez maîtriser “- Genèse 4:. 7. Caïn dit alors à son frère Abel, “Sortons sur le terrain.” Caïn tue son frère alors sans provocation et sans raison apparente. Dieu gronde Caïn et lui dit qu’il va vivre une vie misérable. Adam vit sur ​​930 ans et a d’autres enfants. (Patriarches antédiluviens de la Bible ont pu vivre plus de 900 ans, la plupart vécu pendant au moins 200 ans.) Le livre de la Genèse poursuit en dire un des mythes les plus non-scientifiques de la Bible:. L’histoire de l’arche de Noé Genèse explique que tous les êtres vivants sur la Terre une fois devenu le mal, et au lieu de leur offrir des conseils, Dieu a décidé de tuer presque tous . “Les fils de Dieu virent qu’ils étaient juste; et ils en prirent pour femmes de toutes celles qu’ils choisirent. Alors le Seigneur dit: «Mon esprit ne demeure dans mortels toujours, car ils sont la chair; leurs jours seront de cent vingt ans »Les géants étaient sur ​​la terre en ces jours – là, après – quand les fils de Dieu sont allés vers les filles des hommes qui portaient les enfants à eux. Ce sont les héros qui étaient de vieux guerriers de renom. Le Seigneur vit que la méchanceté de l’humanité était grande sur la terre, et que toute inclination des pensées de leur cœur n’était que mal. Et le Seigneur était désolé qu’il avait fait l’humanité sur la Terre, et il fut affligé dans son cœur. Alors le Seigneur dit: «Je vais effacer de la Terre les êtres humains que j’ai créés – les gens avec des animaux et des reptiles et des oiseaux du ciel, car je suis désolé que je leur ai fait.” – Genèse 6: 1 6: 7. Le livre de la Genèse ne dit pas comment ou pourquoi les gens sont devenus méchants ou pourquoi tous les animaux méritaient de mourir ainsi. Il indique simplement que Dieu veut la vie, recommencer à zéro, alors il demande à Noé, un descendant vieux de 600 ans d’Adam, de mettre deux de chaque espèce d’animal sur un grand bateau, afin qu’ils puissent tous survivre le déluge global Dieu apporter et finalement repeupler la Terre. Mais il n’est pas possible de réaliser un bateau suffisamment grande pour le faire. Dieu dit à Noé de faire l’arche de trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur. (Une coudée est de 45,72 centimètres ou en pieds sur un an et demi. L’ensemble arche aurait été d’environ 675 000 mètres cubes de volume, qui ne seraient pas n’importe où, même à proximité assez grand.) D’autres personnes ont aussi des bateaux en ce moment, mais ce histoire laisse cela. Le déluge de la Genèse a duré 150 jours, ce qui signifie tout le monde sur le bateau allait mourir de déshydratation, parce que vous ne pouvez pas boire l’eau du sel [5] et il serait impossible d’apporter assez d’eau potable sur le bateau avance. Les animaux seraient également susceptibles de manger les uns les autres avant qu’ils puissent mourir de déshydratation. Même si cette histoire était vraie et chaque animal a pu survivre en quelque sorte, cela voudrait dire que nous sommes tous le produit de l’inceste. Il ya tellement de trous dans cette histoire, ils ne sont pas tous la peine de discuter. Après le déluge, la Terre a été repeuplée. Noah obtient par la suite ivre et nu et maudit son quand son petit-fils pour aucune raison lorsque le fils de Noé, Cham découvre lui et ses frères Sem et Japhet le couvrir. “Maudit soit Canaan; dernier des esclaves est-il à ses frères. “- Genèse 9:25. Noah vit à plusieurs centaines d’années et meurt à 950 ans selon le livre. Plus tard dans l’Évangile, il est dit qu’il ya un langage universel. Et le Seigneur dit: «Regardez, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue; et ce n’est que le début de ce qu’ils vont faire; rien de ce qu’ils proposent de faire sera maintenant impossible pour eux. Allons, descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus d’un autre discours “-John 11: 6-11.: 8. Il ne s’explique pas pourquoi Dieu avait voulu empêcher le progrès de l’humanité en faisant cela. La Bible contient de nombreux autres mythes bizarres, comme le mythe de Jonas qui est mangé par une baleine et prie pour trois jours dans le ventre d’être libéré jusqu’à ce qu’il ait Dieu partie la Mer Rouge, afin qu’il puisse mener son peuple à travers. L’Ancien Testament dit même que la Terre est plate et soutenue par des piliers: «Il secoue la terre de sa place et fait ses piliers tremblent.” – Psaume 9: 6. Il prétend également une gamme de créatures mythiques étranges existent comme Léviathan (un monstre de mer qui crache du feu) le Behemoth, Criquets (les créatures avec des queues de scorpions et des visages d’hommes) d’Abaddon, la première Bête de l’Apocalypse (une créature avec 7 têtes et 9 cornes) et 200 millions de cavaliers de l’Apocalypse. (La Torah mentionne également un grand nombre de ces créatures, ainsi que d’autres comme Ziz, une créature volante qui peut bloquer le soleil.) Le livre de l’Apocalypse dans le Nouveau Testament prédit l’Apocalypse (son nom vient du mot grec apokalypsis) et il est probablement le moins plausible de tous les livres de la Bible. Dans cette histoire, il ya des lacs de feu, des océans de sang et quatre cavaliers de l’apocalypse, qui représentent la mort, la guerre, la famine et la peste. Satan est aussi un «dragon» et le protagoniste est décrit comme un «agneau».                                  

  2.6 L’immoralité et contradictions dans les textes religieux  

 Le problème avec la religion est plus grande que les mythes de ces textes. Rejetant la science est dangereuse, mais beaucoup de ces documents a également promouvoir la haine et diverses idéologies contradictoires. La Bible, en dépit de ce que la plupart pensent, est un livre qui favorise l’immoralité et des idéologies très opposées. Dans de nombreuses régions, la Bible encourage l’esclavage, la violence aveugle (surtout destiné aux «Israélites»), et la domination des femmes. Il donne même des règles grotesques sur l’esclavage dans l’Exode: “Si vous achetez un esclave hébreu, il est de vous servir pendant six ans. Mais la septième année, il doit aller libre, sans rien payer. S’il vient seul, il est libre d’aller seul; mais si il a une femme, quand il viendra, elle est d’aller avec lui. Si son maître lui donne une femme, et qu’il ait eu des fils ou des filles, la femme et ses enfants appartiennent à son maître, et que l’homme seront libérés. “Mais si le serviteur déclare:« J’aime mon maître, ma femme et les enfants et je ne veux pas aller gratuitement », alors son maître doit lui prendre devant les juges. Il doit l’emmener à la porte ou du poteau et percera l’oreille avec un poinçon. Puis il sera son serviteur pour la vie »- Exode 21:. 2-5. La Bible dit aussi qu’il est moralement acceptable de battre vos esclaves tant qu’ils ne meurent pas: “Si un homme bat son esclave mâle ou femelle avec une canne et l’esclave meurt comme une conséquence directe, il doit être puni, mais il ne doit pas être puni si l’esclave se lève après un jour ou deux, car l’esclave est sa propriété »(Exode 21: 20-21). la Bible ne se pardonne pas la propriété d’esclaves juifs, mais de toutes les personnes dans Lévitique: “Votre esclaves, hommes et femmes sont à venir des pays autour de vous; d’eux vous pouvez acheter des esclaves. Vous pouvez également acheter certains des résidents temporaires qui vivent parmi vous et les membres de leurs clans nés dans votre pays, et ils deviendront votre propriété. Vous pouvez les vouloir à vos enfants que les biens hérités et peut en faire des esclaves pour la vie, mais vous ne devez pas régner sur votre prochain israélites impitoyablement “- Lévitique 25:. 44-46. Un autre passage qui tolère la propriété des femmes peut également être trouvée dans l’Exode: “Si un homme vend sa fille comme servante, elle n’est pas d’aller gratuitement comme sortent les esclaves. Si elle ne plaît pas le maître qui l’a choisi pour lui-même, il doit son rachat. Il n’a pas le droit de la vendre à des étrangers, parce qu’il a rompu avec sa foi. Si il lui choisit pour son fils, il doit lui accorder les droits d’une fille. S’il en épouse une autre femme, il ne doit pas priver le premier de sa nourriture, les vêtements et les droits conjugaux. S’il ne lui fournit pas ces trois choses, elle est d’aller gratuitement, sans paiement d’argent »- Exode 21:. 7-12. La Bible contient également des règles très primitifs et d’oppression sur les menstruations dans le Lévitique: «Chaque fois qu’une femme a ses règles, elle sera impur pendant sept jours. Si vous la touchez pendant ce temps, vous serez souillé jusqu’au soir. Tout sur ​​lequel elle se trouve ou se trouve pendant ce temps sera souillée. Si vous touchez son lit, vous devez laver vos vêtements, se lavera dans l’eau, et vous restera souillé jusqu’au soir. va de même si vous touchez un objet sur ​​lequel elle s’est assise, que ce soit sa literie ou un meuble. Si un homme a sexuelle rapports sexuels avec elle pendant ce temps, son impureté menstruelle sera transmis à lui. il restera souillé pendant sept jours, et tout lit sur ​​lequel il couchera sera souillé. “”Si le flux menstruel de sang continue pendant plusieurs jours au-delà de la période normale, ou si elle s’acquitte de sang sans rapport avec ses règles, la femme sera impur aussi longtemps que la décharge continue. Tout sur ​​lequel elle se trouve ou se trouve pendant ce temps sera être souillé, tout comme il serait au cours de son cycle menstruel normal. Si vous touchez son lit ou quoi que ce soit sur ​​lequel elle s’est assise, vous serez souillé. vous devrez laver vos vêtements, se lavera dans l’eau, et vous resterez souillé jusqu’au soir. “”Lorsque le flux menstruel de la femme s’arrête, elle doit compter au large une période de sept jours. Après cela, elle sera rituellement propre. Le huitième jour, elle doit se procurer deux tourterelles ou deux jeunes pigeons et de les présenter au sacrificateur, à l’entrée du Tabernacle. le prêtre offrira un sacrifice pour le péché, et l’autre pour l’ensemble de l’holocauste. de cette façon, le prêtre fera pour elle l’expiation devant l’Éternel pour son écoulement menstruel. “”De cette façon, vous garderez le peuple d’Israël se séparer de choses qui les souiller, afin qu’ils ne meurent à la suite de la profanation mon tabernacle qui est juste là au milieu d’eux. Ce sont les instructions pour faire face à un homme qui a souillés par un écoulement génital ou une émission de sperme, pour faire face à une femme pendant sa période menstruel; pour faire face à toute personne, homme ou femme, qui a eu une décharge physique d’aucune sorte, et pour faire face à un homme qui a eu des rapports sexuels avec une femme au cours de sa période “. – Lévitique 15: 19-33 Saignement de l’élimination mensuelle de la muqueuse utérine n’est pas un “péché” et il ne souille pas n’importe qui, comme nous le savons de la science. C’est un processus naturel pour les femmes capables de concevoir des enfants. Jésus était un des rares personnages toujours moraux de la Bible. Il a agi noblement et généreusement à temps et il a soutenu les pauvres. Mais même Jésus a agi de façon immorale parfois ainsi. Dans plusieurs parties de la Bible, il condamne les gens en enfer pour être non-croyants. Selon l’évangile de Jean dans le Nouveau Testament, lorsque les habitants se réunissent pour écouter Jésus, la plupart réfuter il est le fils de Dieu, et un argument s’ensuit. En raison de leur scepticisme, Jésus finit explique: «Car si vous croyez que je suis qui je prétends être, vous mourrez dans vos péchés.” -. Jean 8:24 [6] Jésus dit aussi: «Ne pensez pas que je est venu apporter la paix sur la Terre. Je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée “-. Matthieu 10:34. Encore plus extrême sont ses mots dans le Lévitique: «Si malgré cela, vous n’avez toujours pas de m’écouter, mais continuez à être hostile envers moi, alors dans ma colère je serai hostile envers vous, et je me vais vous punir de vos péchés sept fois plus. Vous mangerez la chair de vos fils et la chair de vos filles. “Il ya plusieurs versets similaires dans la Bible où Jésus condamne les gens à l’enfer, et le concept de l’enfer et la souffrance éternelle étiez aussi des concepts créés par Jésus, selon la Bible . L’Ancien Testament et la Torah ne mentionnent pas l’enfer, mais Jésus ne nombreuses fois. Le reste de la Bible n’est pas très tolérant des non-croyants soit. 2 Thessaloniciens 1: 7-1: 8 lit: “Ce sera le cas lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel dans une flamme de feu, avec ses anges puissants. Il punira ceux qui ne connaissent pas Dieu et n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus ». (New International Version) Dans l’Evangile de Jean, les non-croyants sont appelés le «antéchrist». «Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, ceux qui ne reconnaissent pas Jésus-Christ est venu en chair. C’est le séducteur et l’antéchrist “- 2 Jean 1: 7.. Plus tard dans l’Évangile, il est écrit: «Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. Quiconque nie le Fils n’a pas le Père »(Jean 2: 22-23). Cela n’a pas été écrit pour effrayer les gens en être moral. On dit simplement si vous ne croyez pas que Jésus est le fils de Dieu, vous êtes antithèse du Christ et vous allez souffrir pour l’éternité à cause de cela. La plupart des textes religieux comme la Bible chrétienne ont été traduits et révisés plusieurs fois, et parce que les gens interprètent ce texte différemment, ce qui crée une grande incohérence et la confusion. Incohérence se retrouve également dans les versions séparées eux-mêmes comme je l’ai montré. De nombreux passages de la Bible condamne l’homosexualité et expliquent que les homosexuels doivent être exécutés. La Bible ordonne également l’exécution de toute personne qui commet la bestialité ou maudit leurs parents. Dieu dit à Moïse «Tous ceux qui maudissent père ou la mère doit être mis à mort” – (Lévitique 20: 120a) Cependant, Jean 3:15 dit: «Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. “assassiner est justifié à plusieurs reprises dans la Bible, mais l’un des dix commandements est« Tu ne tueras point. “la destruction de Dieu de Sodome et Gomorrhe dans la Bible est souvent utilisée pour justifier l’extrémisme chrétien et l’homophobie. La description des homosexuels dans les Romains est également très haineux: «Dieu les a livrés selon les convoitises de leurs cœurs à l’impureté, à la déshonorent leur corps entre eux, car ils ont échangé la vérité de Dieu en mensonge, adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement! Amen. Pour cette raison, Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Car leurs femmes ont changé l’usage naturel pour ceux qui sont contraires à la nature; et les hommes aussi ont des relations naturelles avec les femmes et ont été consommés avec passion un pour l’autre, les hommes de commettre des actes impudiques avec des hommes et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Et comme ils n’ont pas jugé bon de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé de faire ce qui ne doit pas être fait. Ils ont été remplis de toute espèce d’injustice, le mal, la cupidité, de malice. Ils sont pleins d’envie, assassiner, querelle, de ruse, de malice. Ils sont commères, calomniateurs, ennemis de Dieu, insolents, orgueilleux, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, insensés, sans foi, sans cœur, sans pitié. . S’ils savent juste décret de Dieu que ceux qui commettent de telles choses méritent de mourir, non seulement ils les font, mais qui approuvent ceux qui les pratiquent »(Romains 1: 24-1: 32) Ce sont ces types de passages radicaux et extrémistes qui alimentent certains chrétiens à la haine des homosexuels et même appeler pour leur exécution aujourd’hui. Bien qu’il y ait beaucoup de chrétiens tolérants qui acceptent les homosexuels, en dépit de ce que dit la Bible, il ya aussi de nombreux extrémistes chrétiens qui en font leur mission d’intimider les personnes homosexuelles. Certains gouvernements ont encore des lois qui criminalisent le comportement homosexuel et les homosexuels sont encore tués par ces passages servant de la «justification.” Les hommes politiques qui soutiennent et écrivent des lois contre le mariage gay utilisent souvent la Bible pour justifier ainsi. Mais le mariage était à peine sacré dans les temps bibliques. Il ne ressemblait en rien le mariage traditionnel aujourd’hui. Un homme qui a violé une femme a été obligée de se marier avec elle. Un soldat qui a capturé une femme prisonnière de guerre pourrait lui aussi se marier. Un homme pourrait aussi avoir plusieurs épouses, si cette rhétorique sur le mariage entre un être «lien sacré entre un homme et une femme” n’est même pas soutenu par la Bible. Le mariage «idéal» dans la Bible est encore très répressif des femmes. Extrêmement éléments radicaux, anti-homosexuels existent dans certaines communautés, chrétiens américains. La Westboro Baptist Church à Topeka Kansas est un bon exemple. Cette église est l’une des églises les plus fanatiques et haineuses en Amérique. Leur site officiel est http://www.GodHatesFags.com. Ces personnes protestent souvent les funérailles des soldats et des célébrités qui étaient ouvertement gay tout en maintenant des signes qui lisent «troupes Fag”, “Dieu merci, pour 911», «Merci à Dieu pour les soldats morts», «Dieu a tué vos enfants,” et (I ‘m n’invente rien) “vous allez manger vos enfants.” Ces personnes peuvent être appelés une frange et la plupart des chrétiens les considèrent comme tels, mais il est difficile de vous éloigner d’eux si vous partagez leur religion. Leur extrémisme est dans la Bible. Les soi-disant extrémistes se sentent qu’ils font la bonne chose, car ils le font habituellement exactement ce que les parties les plus détestables de ces textes religieux leur disent de faire. Ces sortes de contradictions mentionnées ci-dessus (comme aimer toute l’humanité, mais la haine des parties) se trouvent dans la Bible. L’expression bible “un œil pour œil, dent pour dent» (ce qui signifie le même préjudice doit être fait pour toute personne qui inflige des dommages sur un autre) se trouve dans le Lévitique, le Deutéronome, Matthew et de l’Exode, mais dans de nombreux versets de la Bible , Jésus dit aux gens de ne jamais se venger. Par exemple, dans Romains Jésus dit: «Ne vous vengez point, mes amis, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit:” Il est moi la vengeance; Je vais rembourser “, dit le Seigneur. Si ton ennemi a faim, donne-lui; s’il a soif, donne-lui à boire. En faisant cela, vous allez amasser des charbons ardents sur sa tête. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien »- Romains 12: 19-21.. (Bible du Semeur) C’est très incompatible avec «œil pour œil». Les interprétations de Dieu dans la Bible sont également très incohérentes. Dieu est décrit comme extrêmement violent et impitoyable dans de nombreux passages de la Bible et que très bienveillante dans d’autres. Le plus souvent, cependant, Dieu est décrit comme un très immoral, être égoïste, et ces parties de la Bible ont été utilisés pour justifier des actes immoraux, très violents. Par exemple, l’histoire d’Abraham dans le Livre de la Genèse et d’autres textes abrahamiques ont également été utilisées pour justifier des actes de violence, en particulier contre les enfants. Abraham (à l’origine Abram) a été choisi au hasard comme Noé par Dieu pour être un prophète. La Bible explique qu’il possédait aussi des esclaves et qu’il imprègne un d’eux, nommé Hagar. Dieu dit à Abraham dans la Genèse, «Je te rendrai extrêmement fécond; et je ferai de toi des nations, et des rois sortiront de toi. J’établirai mon alliance entre moi et vous, et ta postérité après toi, selon leurs générations, comme une alliance perpétuelle, pour être ton Dieu et celui de ta postérité après toi »Genèse 17:. 7-17: 10. Abraham devient alors le patriarche fondateur des Israélites. Quand Dieu dit à Abraham de tuer son fils Isaac, sans même se demander pourquoi il est prêt à tuer son fils. (Un ange éventuellement l’arrête.) Cette histoire pourrait être utilisée pour justifier des gens de loi concernant les malades croient que Dieu veut qu’ils effectuent parce que la seule ligne d’individus de communication ont avec Dieu est dans leur tête, alors qui pouvait prédire ce qu’ils pourraient évoquer? Personnes mentalement souffrantes ont tué leurs enfants parce qu’ils prétendaient Dieu leur disait de le faire, tout comme Dieu a dit à Abraham. Cela a même été utilisé comme moyen de défense pénale à plusieurs reprises. Un autre exemple peut être trouvé dans le livre de Job. En elle, Dieu se dispute avec Satan (je ne sais pas pourquoi ils sont dans des conditions de parler) à propos de la fidélité de Job qui est décrit comme une personne très fidèle, religieux et justes. Satan fait valoir que l’emploi n’est que si fidèle à Dieu parce qu’il a une bonne vie, donc comme un test, Dieu dit à Satan de tuer ses enfants et de détruire ses possessions pour voir si il restera fidèle. Emploi, comme Dieu attendait, reste fidèle à Dieu et continue à prier et ne pas le maudire, en dépit de ses pertes. Comme récompense, Dieu lui donne deux fois plus de biens qu’il avait (parce que c’est ce qui compte vraiment, bien sûr). Dieu lui donne aussi deux nouvelles filles qui, j’en suis sûr était tout aussi beau que ses précédents, les enfants assassinés. (C’est sarcasme si ce n’était pas évident.) Dans cette histoire, Dieu a dix enfants tués juste pour prouver Satan mal, dont il ne parvient même pas à faire. Il justifie essentiellement assassiner et il peut facilement rendre les individus très paranoïaque. Selon cette histoire, même si vous obéissez à Dieu, il peut toujours vous punir. Biblique Scholar Raymund Schwager a souligné que «Il ya six cents passages de violence explicite dans la Bible hébraïque, mille versets où propres actions violentes de Dieu de punition sont décrits, une centaine de passages où Yahvé Commandes expressément d’autres pour tuer des gens, et plusieurs histoires où Dieu tue irrationnelle ou tente de tuer sans raison apparente “. Ces sortes d’histoires et passages ne sont pas seulement trouvé dans le chrétien et Bibles hébraïques. Je ne veux pas critiquer ou bouleverser toute une confession ou d’une personne religieuse. Je veux simplement faire remarquer à l’immoralité dans ces livres qui sont en grande partie conçus comme des manuels de morale. Le Coran est rempli de nombreux mythes et les contradictions ainsi. Il favorise aussi la violence et la torture de plus de la Bible. Il ya plus d’une centaine de versets du Coran appelant à la persécution ou la mort pure et simple des non-croyants. Voici quelques exemples: “Et tuez-les où que vous les trouviez, et chassez-les des lieux d’où ils vous ont chassés, pour la persécution [des musulmans] est pire que le meurtre [des non-croyants] … mais s’ils cessent, donc voilà! Allah est Pardonneur et Miséricordieux. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus, et la religion est pour Allah “- Coran 2:. 191-193.   «Je vais jeter l’effroi dans les coeurs de ceux qui ne croient pas. Par conséquent rayer leurs têtes et radier tous les doigts d’eux »- Coran 8:12. “Et les Juifs disent: Esdras est le fils d’Allah; et les Chrétiens disent: Le Messie est le fils d’Allah; ce sont les mots de la bouche; ils imitent le dire des mécréants avant; Qu’Allah les anéantisse; comment ils sont détournés “- Coran 9:30. Beaucoup d’autres documents islamiques contiennent aussi des messages très violents. Le prophète de l’Islam Mohammad a dit: «Celui qui a changé sa religion islamique, lui a alors tuer ‘.” – Bukhari Volume 9, livre 84, numéro 57 dans le même texte, l’apôtre d’Allah a dit: «ne sera pas établie The Hour jusqu’à ce que vous battez avec les Juifs, et la pierre derrière laquelle un Juif sera caché dira “O musulman! Il ya un Juif se cache derrière moi, donc le tuer “- Bukhari: Volume 4, livre 52, numéro 177 Tout en donnant des instructions à un groupe d’hommes armés, Mohammad a également dit,”. Lutte contre tout le monde dans la voie d’Allah et de tuer ceux qui qui ne croient pas en Allah “- Ibn Ishaq:. Sirat Rasul Allah, 992, (La vie du Messager d’Allah). Comme dans la Torah et le Nouveau Testament chrétien, là quelques passages positifs et pacifiques, dans le Coran, mais ils sont moins nombreux que par les plus violentes. Je vais les inclure à être impartiale, mais ceux-ci contredis tout ceux que je viens de mentionner. Voici quelques exemples: “La prise d’une vie innocente, c’est comme prendre tout de l’humanité … et l’économie d’une vie est comme sauver toute l’humanité” – Coran, 5: 3. «Ô vous qui avez cru, ne consommez pas un de l’autre richesse injustement mais seulement [en légitime] affaires par consentement mutuel. Et ne vous [ou un autre] tuer. En effet, Allah est de vous Miséricordieux “-. Coran, 04:29, Sahih international. “Et les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent sur ​​la terre facilement, et lorsque les ignorants s’adressent eux [sévèrement], disent-ils [les mots] de la paix.” – Coran, 25:63, Sahih international. “Allah ne vous défend pas de ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de la religion et ne vous expulsent pas de vos maisons – d’être juste envers eux et d’agir avec justice à leur égard. En effet, Allah aime ceux qui agissent avec justice “- Coran 60:. 8, Sahih international. “Vous ne croyez pas que vous voulez pour les autres ce que vous voulez pour vous-mêmes. Si ils recherchent la paix, alors vous chercher la paix. Et la confiance en Dieu car Il est Celui qui foyer et il connaît toutes choses. “- Coran, 8:61. Cela est parfois appelé la règle d’or et il apparaît dans la plupart des textes abrahamiques. Jésus commande dans le Sermon sur la montagne: «Mais pour vous qui sont à l’écoute, je dis: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent Si quelqu’un te frappe sur. une joue, se tourner vers les autre aussi. Si quelqu’un prend ton manteau, ne l’empêche pas votre chemise d’eux. Faites un don à quiconque te demande, et si quelqu’un prend ce qui vous appartient, ne pas exiger de nouveau. Fais aux autres comme vous voudriez qu’ils fassent pour vous. “Luc 6:. 26-31, New International Version Cela a ses origines dans la Torah, qui dit” tu ne prendras pas la vengeance ou garder rancune contre ta parenté tu aimeras ton prochain comme toi-même.: je suis l’Éternel. “Lévitique 19:18. Le Coran contient des contradictions comme la Bible Torah et chrétienne, car ils ont été écrits et réécrite par tant de personnes différentes. Le Coran est de loin le plus de contributeurs ou les auteurs des trois. Le Coran est généralement pris pour ses pièces, tout comme les deux autres textes religieux. Certains mettent l’accent sur ​​leurs aspects les plus positifs et les comportements et les croyances reflètent que. La plupart des musulmans sont très paisible. Islam (comme avec beaucoup de religions) peut aussi agir comme une agence très connexion qui permet aux gens de prendre part à des activités positives comme les grands rassemblements de protestation ou d’assemblage. Mais dans l’ensemble il n’y a pas une idéologie cohérente de l’un de ces livres, sauf dévouement total à une entité que nous ne pouvons pas voir. Les gens viennent aussi ensemble surtout parce qu’il ya des liens que nous partageons en tant qu’êtres humains qui vont plus loin que les croyances religieuses. Si il est une cause que nous savons tous qui est juste, les gens se rassemblent pour y arriver. Comme la Bible chrétienne et juive Torah, le Coran encourage également le sexisme et l’abus des femmes. Les sociétés islamiques sont orientées vers les femmes de contrôle et de plaire aux hommes, (mais ils le font souvent pas. Femmes sont exploitées et subjugué plus, mais ni le sexe est très heureux.) Certains extrémistes s’opposent même à l’éducation des femmes, parce que si elles ne sont pas éduqués, ils ne seront pas en question leur lieu. Certains de ces extrémistes ont même bombardé des écoles de filles pour s’assurer qu’ils ne reçoivent pas une éducation. «Viol d’honneur» et les mutilations génitales sont aussi des pratiques courantes dans les régions islamiques comme la Sierra Leone, qui sont les peines répugnantes, qui devrait être hors la loi globally.They sont inexcusables. Comme la plupart des textes religieux, le Coran encourage également la répression sexuelle. De nombreux imams rendent les femmes couvrent toutes les parties de leur corps, sauf pour les yeux et les mains, et les femmes sont parfois tués pour avoir des relations sexuelles avant le mariage. (Pour éviter la persécution, certains ont leurs hymen chirurgicalement rattachés, ce qui est coûteux et potentiellement très dangereux.) Les hommes et les femmes sont souvent même pas le droit touche l’autre avant le mariage (la masturbation est également interdit dans de nombreuses régions musulmanes), de sorte que le sexe motive certaines islamique les gens à prendre des mesures extrêmes. Touch est un élément très nécessaire de la vie et ne se privent de ce à cause de certaines règles anciennes religieuses ou les règles de ceux qui prétendent être proche de Dieu aujourd’hui se doit. Ces extrémistes surévaluer le sexe et ce qu’ils associent à la pureté, en particulier en ce qui concerne les femmes. Ils n’arrivent pas à voir les femmes comme des êtres humains avec les mêmes besoins que les hommes. Ils n’auraient pas une telle approche prédatrice aux femmes si elles ont fait. Certains terroristes islamiques, par exemple, croient qu’ils seront récompensés par 72 vierges (ou “houri”) dans l’au-delà si ils tuent des gens innocents qui ne partagent pas leurs croyances. Si la religion n’a pas provoqué une telle répression sexuelle, il serait beaucoup moins probable que quelqu’un puisse se tuer pour n’importe quel type de récompense sexuelle. Certaines communautés islamiques sont plus violents et extrêmes que les autres communautés religieuses pour la plupart parce que beaucoup d’entre eux sont pauvres, et ils sentent qu’ils ont moins à perdre. Leur histoire joue également un rôle important car il est couvert de sang des guerres religieuses de reproches à faire. Christianisme, l’islam et le judaïsme ne sont certainement pas les seules religions qui peuvent avoir des effets délétères sur la société, mais ils sont les plus populaires qui le font. (Le judaïsme est en fait une assez petite religion avec environ 18 millions d’adhérents.) Religions orientales, comme l’hindouisme et le bouddhisme, sont généralement plus bénigne parce que leurs textes sont plus pacifiques. L’hindouisme est la troisième religion et le bouddhisme est la quatrième plus grande. Les religions le plus de fidèles provoquer plus de violence que de petites religions, en partie, parce que la quantité d’adhérents et des ressources peut faire extrémistes se sentent plus justifié de prendre des mesures radicales. Une majorité religieuse qui tient fermement les mêmes convictions est aussi plus facile de détourner et de provoquer à l’action de la majorité laïque qui se compose de l’esprit critique très indépendants. Toutefois, cela n’a pas empêché quelques gouvernements sélectionnez d’utiliser les religions orientales pour justifier la violence. Le bouddhisme, par exemple, a été utilisé par les pouvoirs politiques pour justifier la violence et les préjugés contre les non-bouddhistes au Bangladesh et d’autres régions avoisinantes avec une majorité bouddhiste depuis de nombreuses années. Petites religions en général ne produisent pas autant de violence que les grandes religions, principalement parce qu’ils sont plus petits. Si un seul individu et sa tribu d’accord sur une idéologie religieuse et mode de vie, ils ne sont pas susceptibles va se sentir le droit d’effacer une autre tribu qui se sent différemment. Mais si un pays ou un tiers du monde adhère aux mêmes principes généraux et prophète (et ces principes et sont ouverts à l’interprétation), puis plus de gens seront enclins à être utiliser des moyens destructeurs, comme assassiner en masse. Plus de sang a été répandu sur les religions abrahamiques que les autres. Le taoïsme, l’hindouisme, et les nombreuses religions d’Afrique et d’Asie de l’Est sont des exemples de petites religions. La plupart ont des idéologies plus pacifiques, mais la principale raison pour laquelle ils sont moins violents, c’est parce qu’ils sont petits en comparaison avec les religions majoritaires. Il ya beaucoup plus de chrétiens et islamistes. Le christianisme a le plus de fidèles de toutes les religions (2,2 milliards en 2010) et l’islam (1,6 milliard) est une seconde près, et cela fait partie de la raison pour laquelle il ya des conflits entre les fidèles des deux religions. Certains de leurs adhérents veulent que leur religion soit la seule religion, alors que les plus petites religions savent qu’il n’y a pas de possibilité de convertir le monde, même si elles voulaient tous. Bien que les hindous et les bouddhistes sont généralement plus paisible, certains ont été plus auto-destructeur. Le bouddhisme, en fait, enseigne la souffrance est inévitable. Souffrance auto-infligée est une pratique assez acceptable dans cette religion. Quelques bouddhistes et les hindous se sont même allumé le feu à des manifestations. (C’est ce qu’on appelle l’auto-immolation.) Auto-faim a également été utilisé dans des manifestations par les deux groupes. Hindous et bouddhistes textes aussi deux contiennent de nombreux mythes qui contredisent la science. La croyance en la réincarnation, par exemple, se trouve dans divers textes bouddhistes et hindous. La croyance en une vie après la mort du tout peut être réconfortant, mais comme beaucoup, confort simplistes distraire, il peut aussi rendre les gens moins motivés à mener une vie enrichissante en ce moment sur ​​la Terre. Si vous avez une éternité à vivre, il devient beaucoup plus facile de justifier “perdre” du temps et de ne pas atteindre votre potentiel sur Terre. La plupart des hindous ne pas encourager la répression sexuelle et, en fait, ils croient sexe peut avoir de nombreux avantages, mais beaucoup de traditions hindoues interférer avec les relations. Parents hindous souvent arranger des mariages de leurs enfants, comme certaines familles chrétiennes et islamiques orthodoxes font, leur interdisant de poursuivre leurs propres relations. Mariage doit être l’une des décisions les plus importantes de la vie d’une personne, car il a un impact majeur sur nos identités et cette décision ne devrait être prise par les parties concernées. Il existe des lois très strictes sur le consentement, mais pas le mariage forcé sur, qui est un double standard étrange. Certains bouddhistes croient également dans les mariages arrangés, et certains textes bouddhiques interdisent le divorce. Comme la plupart des gens religieux, les hindous et les bouddhistes croient aussi dans Dieux qui peuvent influer sur le monde et j’ai déjà expliqué pourquoi c’est dangereux. Il crée de l’incertitude sur l’avenir qui n’existe pas. Nous en savons beaucoup plus sur le monde en raison des progrès de la science innombrables que nous avons faites depuis ces textes ont été écrits. Nous avons la capacité de façonner notre propre avenir et nous devons. La plupart des gens seraient d’accord les inégalités et la souffrance sur la Terre en ce moment sont palpables et nous avons besoin de changement. Mais la plupart d’entre nous sont religieux et ont été pendant un certain temps. Alors, pourquoi Dieu (s’il existe) permet tant de souffrances si il est à la fois bienveillant et omnipotent comme la plupart des textes religieux prétendent? Cela est parfois appelé le «problème du mal», et c’est une question très importante.  

2.7 Le «problème du mal»  

Beaucoup de philosophes, érudits religieux et les critiques ont écrit sur le problème du mal. Par exemple, le philosophe grec Épicure, a écrit de ce problème un certain temps au cours de la deuxième siècle avant notre ère. Dans le «paradoxe épicurien», Epicure précise: “Dieu est-il prêt à empêcher le mal, mais ne peuvent pas? Puis il n’est pas omnipotent. Est-il capable, mais ne veulent pas? Puis il est malveillant. Est-il à la fois capables et désireux? Alors d’où vient le mal? Est-il ne peut ni ne veut? Alors pourquoi l’appeler Dieu? ” Ces questions sont importantes religions ne peuvent pas répondre, et il est tragique que la religion incite comportement tellement destructeur quand il est considéré par la plupart des gens religieux que Dieu et l’appartenance religieuse empêchent le mal de se propager. À mon avis, émotionnel, une phrase diatribe de Mark Twain dans The Mysterious Stranger faite par le caractère «Satan», illustre également le «problème du mal» très bien: “Un Dieu qui pourrait faire de bons enfants aussi facilement que mal, encore plus pratique de faire les mauvais; qui aurait pu faire chacun d’eux heureux, encore jamais fait un seul heureux; qui a fait les prix de leur vie amère, mais chichement couper court; qui a donné ses anges bonheur éternel non gagné, encore tenu ses autres enfants pour le gagner; qui a donné ses anges vie sans douleur, mais maudit ses autres enfants misères et les maladies de l’esprit et du corps piqueurs; qui bouche la justice, et inventé l’enfer-bouches miséricorde-bouches règles d’or et le pardon multiplié par soixante-dix fois sept fois, qui bouches morale à d’autres personnes, et n’en a pas lui-même; qui fronce les sourcils sur les crimes, mais les engage tous; qui a créé l’homme sans invitation, puis essaie de mélanger la responsabilité pour les actes de l’homme sur l’homme, au lieu de placer honorablement où il appartient, à lui-même; et enfin, avec la stupidité toute divine, invite son pauvre esclave maltraité l’adorer »- Mark Twain. Il existe de nombreux, les inégalités indéniables sur Terre. Toutes sortes de choses terribles sont bel et bien vivant, mais les causes sont principalement l’homme et ils peuvent être modifiés (la Terre a les moyens), tant que nous ne comptons pas sur Dieu pour tous et fixer croyons culte est la réponse . Beaucoup de gens religieux pensent mal est quelque chose instillé chez les personnes de Dieu ou «Satan». Mais le concept du mal inné est stupide. Il n’y a pas de raison logique pour que les gens mal juste pour les punir éternellement. Le mal est essentiellement créé par l’humanité, pas par quoi que ce soit ambiguë ou mystique. Nos environnements et les personnes qui les provoquent des comportements qui sont considérés comme mauvais ou très mauvais. Généralement, les gens sont soit appris à être mal ou ils décident de prendre des mesures «mal» dus au stress environnemental, le droit, la haine ou la douleur accumulée. La volonté de destruction et d’autodestruction est surtout créé soit par la douleur ou le droit, (ou des éléments parfois physiques comme mutation de l’ADN, la maladie, et ainsi de suite). Ces conditions existent parce qu’il n’existe pas d’autorité morale pour s’assurer que les gens ne souffrent pas. L’univers agit conformément à la loi scientifique, indépendamment de l’impact humain. Notre ADN nous dit de survivre, mais nous ne pouvons assurer l’ordre et la survie de tous grâce à égal collaboration et la coopération. Les chefs religieux et les savants ont formulé des réponses différentes au problème du «mal», mais la plupart ne sont pas très logique. Le Nouveau Testament aborde le problème du mal d’une manière quelque peu ironique dans Corinthiens, qui stipule: “Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour ceux d’entre nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu. «- 01:18 Corinthiens. Il dit plus tard dans les Corinthiens que ceux qui ne croient pas en Dieu sont ceux qui périssent. Mais ce n’est pas le cas. Personne n’est insensible à la souffrance ou la mort, et la plupart des gens qui périssent sont des personnes respectables qui méritent rien de leur souffrance. Les quelques-uns qui croient qu’ils sont «sauvés» ou «peuple élu» ne sont heureux et en santé parce qu’ils ont eu la chance d’avoir grandi dans les bonnes circonstances et compte tenu de leurs avantages nécessaires. Mais toute la tragédie de jour peut frapper. Personne n’est insensible. Nous sommes tous mortels. Il est commode pour la chance de remercier Dieu de leur propre succès, au lieu de reconnaître les gens réels et les événements responsables, qui sont régis par des lois scientifiques immuables. Lorsque tragédie ne vient les gens se replient souvent sur ​​leurs religions en chercher de confort, et cela continue le cycle. La croyance d’être «sauvé» est vaniteux quand il ya tant de gens, moraux innocents qui sont très clairement être autorisés à en souffrir. Il est plus humble de regarder les inconnues dans le monde et de reconnaître que nous ne pourrons jamais répondre à tous définitivement. Les gens qui croient qu’ils sont sauvés se convaincre que souvent il ya une raison pour laquelle tant de gens souffrent, et qu’ils (les élus) méritent leur fortune. Mais ils le font souvent pas. Il appartient à l’homme pour prévenir la souffrance, au lieu de simplement prier pour que ça s’arrête ou l’accepter comme “la volonté de Dieu.” Nous devons compter sur nous-mêmes et les personnes que nous aimons dans nos vies. Nous pourrions facilement faire du monde un endroit meilleur si nous arrêtions de croire que les choses arrivent toujours pour des raisons valables. Ils ne sont pas toujours, malheureusement. Le monde est un endroit chaotique, mais il est compréhensible et il peut être amélioré par l’amélioration de notre compréhension grâce à la science, le soutien et la coopération. Il va sans dire qu’il ya beaucoup de gens honorables, religieuses qui font un travail humanitaire incroyable, mais ils pourraient encore faire ce travail sans leur foi en Dieu. Si vous appréciez culte beaucoup, il pourrait être utile de culte altruisme et idéologies moralement sonores plupart de tous, par opposition à des textes religieux et des dieux. L’idéologie que tous les humains méritent les mêmes droits fondamentaux est plus précieux que le dogme, et même les Bibles abrahamiques nous dire la règle d’or de traiter les autres comme nous voulons être traités. Mais nous n’avons plus besoin de ces textes. Tant que nous nous efforçons d’être de bonnes personnes chaque jour de notre vie, il devrait finalement pas d’importance si oui ou non il ya un Dieu ou un au-delà ou s’il ya quelque vérité dans les mythes religieux.

2.8 La naissance et le développement de l’effet de la science et de la religion sur son progrès   Avant la méthode scientifique a été inventé, presque tout a été expliqué par la mythologie et les dieux. Mais quelques personnes ont refusé d’attribuer la cause de tous les cas de forces mystiques ou surnaturels. Beaucoup de ces penseurs vécu en Méditerranée (la partie inférieure de la péninsule balkanique), principalement dans la Grèce moderne et la Turquie dans les villes anciennes comme Abdère et Milet où l’oppression religieuse et politique étaient presque absents, au moins pour une période. Dans ces lieux, les mythes religieux n’ont pas été acceptées par tout le monde ou appliquées par de nombreux gouvernements, et les tests, l’enquête et l’observation ont tous été encouragés. Philosophie indépendant a également prospéré ici. La phrase «Connais-toi toi-même» est attribuée à l’un des Sept Sages de la Grèce, Thalès de Milet, (624 BC-546 BC) et il a été gravé sur sa pierre tombale. C’est l’une des déclarations philosophiques abord connu écrites qui ont favorisé directement la conscience de soi. Peut-être qu’il savait la conscience de soi a été le catalyseur de la progression humaine et un meilleur contrôle sur nos propres identités. Thalès de Milet pourrait être appelé le père de la science. Il était la première personne connue à publier les revendications que les événements n’ont pas été causés par des forces surnaturelles, mais plutôt par des lois physiques. Thales croit l’univers a agi de manière conforme et que par la connaissance de la nature de l’objet que vous pourrait décider de son avenir. (Ces idées ont conduit à la découverte des lois de la nature.) Il a également estimé qu’il y avait des constituants fondamentaux de la matière. Il n’a pas précisé ce qu’ils peuvent être, mais il était aussi la première personne connue à suggérer l’idée. Thales a également été le premier à affirmer que la vie est apparue à partir de l’eau. Il croyait aussi que la Terre est un disque circulaire flottant sur ​​les eaux qui s’étendent de la durée de l’univers. Alors, bien sûr, n’est pas le cas, sa conviction que l’univers pourrait être comprise et que les événements pourraient être prédits servi de base de la méthode scientifique. [Xvi] Son approbation de l’introspection et la conscience de soi est aussi important. Pythagore de Ionia (né vers 572 avant JC) était un autre savant intelligent, mais il n’était pas aussi ouvert à une expérience scientifique ou enquête comme certains de ses prédécesseurs. Il a créé le théorème de Pythagore et a été le premier à suggérer que la Terre, les étoiles, la lune et les planètes étaient tous les domaines. [Xvii] Pythagore était un très logique, penseur rationnel. Lui et ses prédécesseurs croyait tout dans l’espace qui est arrivé pour une raison. Le mot grec “cosmos” (ou kosmos, comme il a été orthographié alors) signifie ordre. Cosmos est le mot que nous utilisons pour l’ensemble de l’univers, car il est vrai que tout se passe pour une raison, mais généralement pas un un sens, comme je l’ai dit. Une meilleure façon de formuler cela pour dire que chaque action est une réaction régi par des lois scientifiques. Pythagore n’a pas décrit l’une des lois de la nature, mais il croyait que tous les événements et les interactions de la matière pourraient être expliqués par des équations mathématiques qui les représentent. Platon (424-348 avant JC) un philosophe grec et élève de Socrate (470-499 avant notre ère), a été influencé par Pythagore. Il décourage l’observation et des tests ainsi parce que les idées religieuses ont été appliquées plus strictement et sévèrement à ce moment. Ce fait beaucoup de tort à la science. Philosophie et religion prenaient sur ​​la science (ou plutôt la méthode scientifique). La plupart des penseurs qui sont venus après Pythagore avait pour réclamer leur travail était purement philosophique, spéculatif, ou tout simplement la science-fiction si leurs idées étaient encore à distance en conflit avec les croyances religieuses grecques. Ils ne pouvaient rien dire qui bouleverserait les pouvoirs religieux et s’ils le faisaient, ils pourraient être tués. (Ils étaient particulièrement stricte avec les théories qui étaient crédibles et soutenues par la science.) La science peut avoir un impact très fort sur ​​les philosophies de la vie. Pour arriver à une philosophie qui résiste à l’épreuve du temps, il a besoin d’avoir une base scientifique solide (ou du moins pas en contradiction avec des faits scientifiquement prouvés). La science actuelle est notre meilleur conception de la réalité à ce jour, et il est en constante évolution. De nombreuses découvertes scientifiques ont également un effet important sur notre propre perception de notre but et l’importance d’autres personnes, il est donc absurde de séparer la science de la philosophie ou de la religion. Si un fait scientifique prouvé contredit une philosophie ou une idéologie religieuse, tout le monde devrait reconnaître ce fait dans leurs théories si elles veulent que leurs idées ont aucun fondement dans la réalité. Pas toute la science implique l’expérimentation et les tests. Il s’agit de la méthode scientifique, mais quelques-uns des plus grands penseurs scientifiques formulé leurs théories, simplement en utilisant leur imagination et avait initialement très peu de fondement scientifique ou mathématique à l’appui de leurs théories, (Albert Einstein travaillait souvent de cette façon) et beaucoup de ces théories ont été plus tard prouvé pour être vrai une fois que les équations nécessaires ont été formulées. Sciences influence philosophie, mais la philosophie et de la spéculation influence aussi la science. Pour être un scientifique réussir, il faut constamment explorer d’autres possibilités. La plupart des découvertes scientifiques sont appelés théories parce qu’ils sont provisoires. Mais si les philosophes de l’époque de Platon avaient fait un travail moins spéculer et plus empirique, le progrès social et technologique aurait probablement été plus rapide. Certains d’entre eux ont fait, mais la plupart ignoré les atrocités et les exemples de la souffrance humaine dans la société comme l’institution de l’esclavage et de l’oppression politique les plus évidentes. Il n’avait pas de sens pour eux de philosopher sur la condition humaine et le sens profond de la vie et ne mentionnent pas une telle souffrance palpable. Les philosophes ne sont pas restés en dehors du gouvernement tout à fait, cependant. En fait, Platon, Aristote (élève de Platon) et Socrate avaient tous des rôles au sein du gouvernement, écrit les constitutions et autres documents. Mais remettre en cause quelque chose d’aussi rentable et intégrée pour la société que l’esclavage aurait pu être facilement entraîné dans votre exécution, indépendamment de votre position. Écrire sur des sujets qui contredisent les croyances religieuses pourraient également conduire à l’exécution et Socrates a été exécuté pour cette raison. Il est également opposé à certains des chefs de gouvernement. Platon et Aristote ont peut-être évité les positions politiques et religieuses impopulaires afin qu’ils ne partageraient pas le même sort que Socrate, mais ils n’ont pas d’objection à l’esclavage en privé soit. Ils possédaient des esclaves. Aristote visées aux esclaves comme des «outils vivants», et Platon avait des vues similaires, qui les font sembler cynique. Mais parce que l’esclavage était une pratique courante et ne l’a fait ou pourrait remettre en question sans être puni, il semblait comme une partie naturelle de la vie. Cette peine excuses leurs actions, cependant. Ce que nous acceptons aussi banal n’a pas toujours raison non plus. Aristarque (310 BCE – 230 BCE) de Samos était l’un des premiers à affirmer que notre système solaire est centré sur le soleil ou héliocentrique. Aristarque également estimé les distances entre les planètes de notre système solaire, mais ses estimations étaient trop modeste. Il était assez brillante pour son époque, mais son modèle héliocentrique du système solaire a été fortement contestée par les autorités religieuses et il a été mis à l’écart de ses convictions. Séleucus de Séleucie était le seul astronome qui a accepté avec lui pendant un certain temps. Personne ne sait pourquoi Aristarque croyait que le système solaire est héliocentrique parce que la plupart de son travail (avec les œuvres de nombreux autres brillants) a été détruit dans l’incendie de la bibliothèque d’Alexandrie. Le seul travail de son qui a survécu est son livre, sur les tailles et les distances du Soleil et de la Lune, qui a été écrit avant son arrivée à la conclusion que le système solaire est héliocentrique.            

2.9 Les croisades et des sciences Après le Moyen Age  

Après Ptolémée très peu de gens publiées travaux scientifiques pour une longue période de temps. Cette période correspond à peu près à la venue du Christ et du Moyen Age. Il fut un temps où religieuse règle (surtout chrétienne) et la plupart des écoles ont été dominées par les pouvoirs religieux. Les croisades ont également été effectuées au cours du Moyen Age. La plupart des développements scientifiques quelques faits au cours de cette période provenaient du Moyen-Orient. Au Moyen-Orient, chiffres romains ont été remplacés par un système de numération décimale et algèbre a été inventé. Les seules améliorations scientifiques majeurs de ce temps attribué à l’Europe ont été utilisés pour la destruction, comme l’invention de la poudre et le canon. Leur objectif était en grande partie sur la destruction à cause des guerres de religion en cours. Les croisades furent une série de guerres de religion menées par les catholiques de toute l’Europe principalement à reprendre le contrôle de Jérusalem, qui était sous contrôle musulman. L’appel de l’empereur byzantin Alexis Ier au pape Urbain II pour l’aider à résister invasions musulmanes en territoire byzantin sont ce catalysé les croisades. Ils ont eu lieu entre 1095 et 1291, le pape Urbain II a motivé de nombreux chrétiens à se joindre à la lutte en leur offrant la rémission de leurs péchés pour leurs efforts dans la guerre. [Xviii] Ce qui signifie qu’ils seraient pardonnés de leurs péchés s’ils sont morts dans la bataille. Le pape a également promis matérielles croisés récompenses, comme la richesse, la puissance et la terre qui appartenaient au peuple turc et arabes. Les croisés ont massacré les musulmans, détruit les mosquées et les villages, et tué beaucoup de Juifs et même des chrétiens sous la domination musulmane. Certains cannibalisme même engagé dans la Première Croisade. Après la première croisade, les croisés avaient repris le contrôle de la ville d’Antioche et de Jérusalem. Cependant, la deuxième croisade soldée par un échec. La troisième croisade se termina par un compromis qui a permis aux chrétiens de visiter la “Terre Sainte”. Constantinople a été limogé dans la quatrième croisade. L’empereur Frédéric II a fait un traité de paix avec Al-Kamil, souverain de l’Egypte, qui a permis chrétiens dominent sur plus de Jérusalem, mais la paix ne dura environ 10 ans et Jérusalem a été assiégée par les musulmans en 1244 qui repris le contrôle de la ville. Les combats étendu à la Tunisie par la huitième croisade et dernière Neuvième Croisade, qui ont pris fin par un échec. Vers la fin du Moyen Age, Copernic (1473 -1543), un astronome polonais, réintroduit modèle héliocentrique de Aristarque du système solaire et publié anonymement, car ces demandes ont été considérées comme une hérésie par l’Église catholique. Son modèle utilisé orbites circulaires, mais elle a été rejetée pendant 200 ans jusqu’à l’invention du télescope par Galilée, (1564 -1642) .Avec le télescope nouvellement inventé, d’origine allemande Johannes Kepler (1571 -1630) a observé Jupiter et réalisé qu’il avait de nombreuses lunes. Ce fut directe, observable, et la preuve irréfutable que tout objet céleste n’a pas l’orbite de la Terre. L’utilisation du télescope a également fait beaucoup plus d’étoiles visibles, ce qui rendait Kepler réaliser qu’il y avait beaucoup plus à l’univers qu’on ne le pensait. Il a également rendu compte que les étoiles étaient beaucoup plus loin que ce qu’ils croyaient être, faire parallaxe stellaire observables depuis la Terre sans aide. Parallaxe stellaire est le mouvement apparent des étoiles causées par l’orbite de la Terre et de notre incapacité à voir avec nos propres yeux nous a fait mal interpréter notre système solaire pendant une longue période. Aristarque a été le premier à suggérer que la grande distance entre les étoiles est le responsable de notre incapacité à observer parallaxe stellaire sans aide. Kepler n’était pas en mesure d’observer la parallaxe, mais il a peut-être rendu compte qu’il serait possible avec un télescope plus puissant. [7] Une fois que Kepler légèrement modifié le modèle de Copernic en changeant les orbites circulaires à elliptiques, son modèle correspondait aux chemins observés des planètes et de leurs lunes parfaitement. (La plupart de ces données d’orbite ont été recueillies à partir de Tycho Brae qui possédait un “observatoire à l’œil nu” avant l’invention du télescope.) Kepler abord découvert qu’une planète peut avoir une orbite elliptique quand il essayait de dessiner une forme qui corresponde au données de l’orbite de Mars. Beaucoup de gens ne pouvaient pas accepter que le système solaire n’est pas géométrique et que les planètes eu orbites ovales, même s’il y avait des preuves scientifiques qui montrent que ce n’est la réalité pour environ 2000 ans. Nous voulions être les entités les plus importantes du monde observable, donc nous avons naturellement supposé que nous étions en son centre et qu’il n’y avait rien chaotique de l’univers. Les simples suggestions que les orbites planétaires étaient ovale et que le système solaire était héliocentrique étaient très troublant pour beaucoup de gens de l’époque de Kepler (et plus encore au peuple avant son temps). La persécution religieuse toujours entravé les progrès et l’acceptation de ces idées. Galileo a été saisie d’une acquisition de l’église à Rome et a ordonné à-dire le soleil tourne autour de la Terre. S’il avait refusé, il aurait été exécuté. Pour ses convictions, il a été contraint de passer les huit dernières années de sa vie en résidence surveillée. Même Kepler avait du mal à accepter que les planètes étaient orbites elliptiques, même s’il savait que c’était vrai et il a été commis à la science. Quand les idées religieuses s’enracinent dans l’esprit des gens, ils deviennent très difficiles à abandonner. Kepler a formulé les premières lois précises du mouvement des planètes, mais il n’a pas pu identifier la force qui était responsable de mouvement planétaire. Kepler avait raison sur l’ensemble de ses lois. Notre système solaire est héliocentrique, les planètes ont des orbites elliptiques; planètes font balayer des distances égales en des temps égaux. Cependant, il croit que les planètes doivent tourner autour du Soleil en raison des forces magnétiques du soleil, une idée à l’origine attribué à William Gilbert. Il n’était pas jusqu’à ce que Isaac Newton (1642 -1726) a introduit la loi universelle de la gravitation que les orbites planétaires ont été parfaitement compris et pourraient être prédits. Newton a affirmé que la gravitation rend chaque objet céleste attiré par les objets environnants, et que la force d’une attraction dépend de la distance entre les objets et leurs masses. Plus les objets et plus ils sont en relation les uns aux autres, l’attraction gravitationnelle de plus ils ont une vers l’autre. La loi de la gravitation de Newton stipule que: «deux corps s’attirent avec une force proportionnelle au produit de leurs masses et inversement proportionnelle au carré de la distance entre eux.” Newton a formulé des équations mathématiques précises qui pourraient prédire le mouvement des corps (objets) en fonction de leur attraction vers l’autre. Il a également eu trois lois du mouvement (comme Kepler a) qui pourrait prédire les effets de la gravité dans l’espace et sur ​​Terre. Newton, Galilée et Kepler reconnectés les cieux à la terre dans un sens métaphorique. Ils ont établi que la même force qui est responsable des orbites planétaires nous permet aussi de flotter hors de la Terre. Ils ont fait le cosmos à la hauteur de sa définition dans un sens. Ils ont établi la cohérence et de l’ordre. Comme notre compréhension de la science et de l’univers est devenu plus sophistiqué et plus. Dieu est devenu plus petit. La science ne prend pas Dieu complètement hors de l’image, cependant. Newton était très religieux comme beaucoup de ses prédécesseurs et contemporains, et il croit que si Dieu ne tenait pas les planètes, il a dû les mettre en mouvement dans le début (s’il y en avait un). Quelque chose ou quelqu’un devaient commencer à l’univers, et un Dieu qui a conçu l’univers, les lois sensibles calculées était plus réconfortant qu’un Dieu qui pouvait faire tout ce qu’il voulait, même à ceux qui étaient très religieux. Certaines personnes ont été nourris avec les moyens hiérarchiques de l’Eglise et même des gens très religieux ont adopté la conception de Newton de Dieu, y compris des prédicateurs orthodoxes et Latitudinaires [xix]. La plupart des philosophes grecs de l’Antiquité croyaient que l’univers n’avait pas de commencement et n’aura pas de fin. Il est réconfortant de penser l’univers et de la vie existera toujours. Mais la vie ne comporte actuellement une fin inévitable, et nous savons maintenant qu’il y avait un début ou une naissance de cet univers, mais nous ne savons pas actuellement ce que, si quelque chose, a précédé le Big Bang. Cosmogonie est actuellement en dehors du domaine de la science. La singularité du Big Bang dû exister pendant une certaine période de temps, et il a dû venir de quelque part, sauf si elle est née spontanément à partir de rien avec le temps. Il semble illogique de croire qu’il est parti de rien. “Néant” est aussi difficile à définir. Il ya atomes partout, même dans les étendues vides noirs de l’espace, si n’existe ou n’a néant, nous ne seront probablement pas l’observer ou être en mesure de le définir. Théories qui spéculent un autre univers parallèle ou d’un univers dans une autre dimension est responsable de la présence de cet univers que créer plus de questions sur ces univers et leurs sources. Mais nous savons de l’univers a eu un commencement à partir d’observations de la radiation cosmique de fond, et il est certainement possible qu’un jour nous allons découvrir les origines de la singularité. Edwin Hubble a été le premier à prouver l’univers est en expansion en analysant le spectre de la lumière d’étoiles [8]. Comme une source de lumière s’éloigne de nous et les longueurs d’onde de la lumière obtenir plus, ils apparaissent en rouge. (C’est ce qu’on appelle l’effet Doppler.) Et Hubble a remarqué que toutes les étoiles qui sont loin de nous sont rouges parce qu’ils sont tirés loin de nous. Lorsque Hubble a publié ses conclusions, il y avait très peu de gens qui étaient prêts à accepter l’univers n’était pas statique. La plupart des gens préfèrent encore réconfortantes, des idées immuables plus scientifiques. Chacun a ses propres croyances spirituelles et philosophiques sur la façon dont fonctionne l’univers et la signification de la vie, même si elles ne sont pas affiliés à une religion. Les gens sont souvent soit endoctrinés avec des réponses ou qu’ils formulent leurs propres réponses, qu’ils trouvent réconfortant. Même un scientifique brillant comme Albert Einstein n’était pas une personne très religieuse, mais il ne croyait pas en Dieu. Il a également eu des convictions erronées qui avaient été motivés par ce qui était confortable pour lui. Il se sentait plus à l’aise dans la vie d’un univers statique quand il y avait beaucoup de preuves réfutant la notion. Comme solution, il est venu avec une théorie appelée la constante cosmologique d’ajouter à sa théorie de la relativité. Cette théorie explique que l’univers a une tendance hériter à se développer, mais une force appelée anti-gravité annule cette tendance, ce qui entraîne dans un univers statique. Mais cette théorie a été prouvée pour être incorrecte. Lorsque Hubble a publié ses conclusions Einstein a immédiatement rejeté sa constante cosmologique, la qualifiant de plus grande erreur de sa vie et de montrer son dévouement à la science et la vérité sur sa conviction réconfortante.  Dieux étaient un réconfort aux personnes pour une longue période, mais la science devraient être plus d’un confort maintenant, car il peut nous dire beaucoup sur notre place dans l’univers. Au lieu de croire tout est dû à la volonté de certains d’élite, tout en sachant-être ou un grand nombre d’entre eux qui ne peuvent pas être remis en question, nous pouvons collectivement contrôler le destin du monde et nos propres vies en reconnaissant la cohérence et les lois que l’univers obéit . Nous pouvons nous donner le contrôle. Nous pouvons vivre dans un monde où bien et le mal est ouvert à l’interprétation. Nous pouvons comprendre la racine de comportements destructeurs au lieu de juger et de punir ceux stupidement que nous croyons être le mal. Nous pouvons vivre dans un univers compréhensible et prévisible.                        

 

2.10 Religion sur l’histoire récente de la présence des connaissances scientifiques              `

Vers la fin du 20ème siècle, l’humanité a parcouru un long chemin de la théorie aristotélicienne que la Terre était au repos dans le centre de l’univers. Non seulement avons-nous appris que la Terre tourne sur son axe et tourne autour du soleil, nous savions qu’il se déplace avec le reste de la galaxie de la Voie Lactée et l’écart des autres systèmes solaires de notre galaxie que l’espace se dilate. Nous avons aussi découvert qu’il n’y a pas une telle chose comme temps absolu ou de l’espace et de la théorie de la relativité nous a dit que le temps et l’espace sont connectés et déformés par la gravité et la vitesse. Relativement aussi dit que les objets semblent raccourcir quand ils se déplacent par rapport à un observateur, et que les événements simultanés ne cherchera pas simultanée à quelqu’un qui se déplace. Malgré combien a été découvert, les informations de base, scientifique n’est pas encore disponible partout, ce qui contribue à un manque énorme de compréhension de la science, de même que la désinformation religieuse. Le scientifique Carl Sagan a expliqué une source d’inspiration ce problème magnifiquement dans son livre, The Haunted monde du démon: Science comme une bougie dans l’obscurité: “Une des plus tristes leçons de l’histoire est la suivante: Si nous avons été bernés assez longtemps, nous avons tendance à rejeter toute preuve de l’embobiner. Nous ne sommes plus intéressés à découvrir la vérité. Le embobiner nous a conquis. Il est tout simplement trop douloureux de reconnaître – même à nous-mêmes – que nous avons été si crédule. Depuis la Seconde Guerre mondiale, le Japon a donné naissance à un nombre considérable de nouvelles religions en vedette le surnaturel …. En Thaïlande, les maladies sont traitées avec des pilules fabriquées à partir de l’Ecriture Sainte pulvérisé. Les sorcières sont aujourd’hui brûlé en Afrique du Sud …. L’organisation mondiale de TM [Méditation Transcendantale] a une valeur estimée à 3 milliards de dollars. Pour un prix, ils promettent de vous faire invisible, pour vous permettre de voler. Quand on lui demande simplement s’ils acceptent l’évolution, 45 pour cent des Américains disent oui. Le chiffre est de 70 pour cent en Chine. Lorsque le film Jurassic Park a été montré en Israël, il a été condamné par certains rabbins orthodoxes, car il a accepté l’évolution et parce qu’il a appris que les dinosaures ont vécu il ya-quand une centaine de millions d’années, comme est clairement indiqué à tous Roch Hachana et chaque cérémonie de mariage juif, l’Univers est âgé de moins de 6000 ans. “[xx] Ce ne sont que quelques-uns des nombreux problèmes causés par les religions aujourd’hui. Malgré le grand nombre d’inauguration, les découvertes scientifiques faites dans le 20e siècle, la population religieuse ont augmenté considérablement au cours du siècle principalement en raison de prosélytisme répandue. (Le 21ème siècle, cependant, c’est de voir une petite diminution de la population. Même quand les gens ont accès à l’information scientifique stellaire, évaluée par les pairs, beaucoup ne veulent pas faire le lien entre la science et la religion, de la science ne nous a pas dit il ya un au-delà, et c’est peut-être la raison principale de la plupart des gens ont gardé leur religions. La peur de la mort est bien réel et il motive les gens à croire en ce qu’ils pensent pourrait aider. Mais la science n’a pas démenti l’existence d’une vie après la mort. Les scientifiques ont démontré qu’il est assez peu plausible. Corps se décomposent, et la conscience n’existe que tant que nous sommes éveillés et vivants. Les prêtres religieux savent généralement beaucoup moins sur la réalité, la vie et la mort que les scientifiques les plus intelligents font parce que la science est construit sur des données factuelles réunies, les essais et la religion n’est pas. (Les scientifiques sont souvent plus moral aussi.) Il n’est pas logique de supposer son destin éternel sera déterminé par l’adhésion à une religion ou d’une autre. Le concept du ciel et de l’enfer est archaïque et irrationnel de toute façon. La vie n’est pas un test. Certaines personnes prennent juste des actions immorales parce qu’ils ont été poussés trop loin. Ils ne méritent pas d’être puni éternellement quand ils ont déjà été punis dans leur vie. Les gens devraient faire le bien dans le monde non pas parce qu’ils croient qu’ils seront récompensés dans l’au-delà, mais parce que c’est la bonne chose à faire maintenant, et il est le meilleur juste de ne pas penser à la mort et de se concentrer sur la vie. Chaque jour, peut être utilisé pour quelque chose de significatif et gratifiant. La plupart du monde croit encore dans les mythes créationnistes. Dans un sondage CBS nouvelles réalisée en 2005, 51% des Américains interrogés ont dit qu’ils croyaient que Dieu a créé les humains dans leur forme actuelle, 30% croyaient les humains ont évolué mais que Dieu “guidé” le processus, et seulement 15% pensent l’homme a évolué sans l’aide de Dieu. [xxi] la majorité du monde nie toujours l’existence de l’évolution et certains croient même le monde a été créé il ya quelques milliers d’années, comme le font de nombreux peuples religieux juifs, musulmans et autres. Certains chrétiens croient cela parce que les biblistes ont ajouté les âges de tout le monde dans la Genèse pour calculer le temps de «création». Plupart des littéralistes bibliques croient que l’univers est âgé entre 4000 et 10.000 ans. (L’estimation la plus commune est de 6000 ans.) Ces estimations sont fabriqués à partir de divers textes religieux. Cependant, il ya tellement de façons scientifiques pour prouver que la Terre est des milliards d’années. La datation au carbone pierre, fossiles et autres matériaux nous a donné des estimations de l’âge réel de l’univers, de la Terre et de la vie. Dans une autre étude menée en 1999 par une agence fondamentaliste chrétien appelé Focus on the Family, seulement un pour cent des chrétiens interrogés ont dit qu’ils croyaient la vie a évolué sur son propre, et 43% croient que Dieu a créé l’univers, il ya quelques milliers d’années. 46% des personnes interrogées n’étaient pas sûrs quand Dieu a créé l’univers. Comme indiqué, la science ne permet pas d’exclure la possibilité que l’univers a été conçu par un créateur, et il ne peut jamais le faire. Mais si Dieu a fait concevoir l’univers nous savons au moins que c’est tout ce que Dieu a fait. La preuve de l’évolution est potentiellement illimitée, et il peut être très dangereux de rejeter la science où pratiquement tout dans le monde ne fonctionne que parce que de notre compréhension de la science. La bonne connaissance peut souvent faire la différence entre la vie et la mort. Il est également dangereux de croire que Dieu peut affecter notre monde en aucune manière qu’Il veut. Réalités scientifiques touchent tout le monde, quelles que soient nos convictions personnelles. Nous sommes également très touchés par nos convictions religieuses si elles sont bonnes ou mauvaises. La raison pour laquelle il a été un si petit, mais rapide diminution de la population religieuse au cours des dernières années parce que les scientifiques n’ont jamais été en mesure d’expliquer tant avant le 20ème siècle Il y avait des preuves empiriques qui ont soutenu l’héliocentrisme et l’existence d’elliptiques, les orbites planétaires environ 2000 ans avant la majorité ont finalement accepté ces idées il ya environ 300 ans principalement en raison de la puissance des Eglises et de dirigeants qui a confirmé ces idées. Le laïque (agnostique, athée, non affilié, etc) population obtiendra plus grande que nous répandons bonne éducation librement et sans censure.                       

2.11 religion, le sexe, et les abus  

Un autre problème avec les religions, c’est qu’ils infectent souvent les gouvernements comme les virus. Parce que le public est religieux, les politiciens sont trop, et jusqu’à ce que nous faisons le changement, ils ne le feront pas non plus. Il ya beaucoup trop de lois en Amérique et dans le reste du monde qui ont été créés pour des raisons religieuses qui violent législateur constitutionnel qui exige la séparation de la religion et du droit. Lois sur l’avortement sont l’un des exemples les plus contestées. L’avortement est illégal dans de nombreuses parties du monde en raison de nombreux dirigeants politiques religieux croient que c’est une pécheresse. Ils croient Abandon d’un embryon ou d’un fœtus est comme tuer un enfant. Mais il ya des distinctions importantes, scientifiques à faire. Un fœtus ne se développe pas jusqu’à la 11e semaine de l’âge gestationnel. Un fœtus aussi ne devient pas “viable” (qui est la capacité de vivre en dehors de l’utérus) jusqu’à au moins cinq mois après la fécondation. Il peut également ne pas ressentir la douleur avant le troisième trimestre. Il est difficile de déterminer quand commence la vie humaine, mais il ne semble pas raisonnable de décider que la vie commence quand un spermatozoïde pénètre dans une cellule de l’ovocyte ou de l’œuf et devient un zygote. Une cellule ne peut pas avoir des droits juridiques, parce que vous ne pouvez pas mettre un zygote ou du sperme sur procès et lui poser des questions. (La même chose s’applique pour les fœtus, bien sûr.) Zygotes ne sont même pas près d’être capable de la conscience, qui devrait être l’une des exigences les plus élémentaires d’être appelé humain. Si les spermatozoïdes avaient des droits juridiques, tous les mâles qui n’a jamais masturbé serait mis en prison pour assassiner en masse. Par conséquent, la question de l’avortement doit être abordée de manière pragmatique et sensible. Les cours devraient avant ont des impacts sociaux positifs les plus tangibles, et ils devraient à terme être des choix. Quand une femme devient enceinte, c’est son droit et son seul droit de décider de l’avenir. Elle doit développer le fœtus, le soutenir, nourrir, et passer par la douleur. Il est beaucoup plus de compassion et de considération des droits de l’homme pour soutenir les décisions bien réfléchies de femmes que d’appuyer les décisions des gouvernements ou d’autres parties non impliquées sur l’avenir du corps des femmes. L’avortement est une question qui revient à la liberté personnelle, mais ceux qui s’y opposent déguiser souvent comme quelque chose d’autre. Si une fille ou une femme n’a pas les ressources nécessaires pour élever un enfant en bonne santé et ne veulent pas, il n’y a aucune raison qu’elle devrait être forcé à avoir un enfant. Si cela se produit, son enfant sera plus susceptible d’être en mauvaise santé et malheureux et la vie de la société mère (s) qui ont des droits indéniables peuvent être détruits dans le processus. Si un fœtus en développement est que va naître à souffrir, mourir de faim, pourquoi serait-il plus de compassion pour le laisser vivre cette courte existence? Souvent, les gens qui croient que la vie commence à la conception ne se soucient pas des circonstances, (même si le viol ou l’inceste ont participé), mais ils ont presque toujours d’importance pour les femmes qui ont été victimes de violence et imprégnés. Beaucoup prennent une position «pro-vie», non parce qu’ils se soucient des enfants à naître, mais parce qu’ils sont préoccupés par être puni éternellement si elles ne le font pas. C’est l’intérêt, pas d’empathie. La surpopulation est également en train de devenir un problème sérieux. Plus de personnes ont besoin de plus de ressources. Parce qu’il ya tellement d’enfants sans parents, à concevoir nos propres enfants pourrait être considéré comme un peu égoïste à ce point dans le temps. Pour aider à contrôler ce problème, tout le monde devrait avoir accès à des préservatifs, le contrôle des naissances et la santé reproductive, en particulier les adolescents. Prêcher l’abstinence ne fonctionne presque jamais, car la plupart des adolescents veulent avoir des relations sexuelles en raison de leurs hormones, la hausse naturelles, il est donc préférable de les laisser avoir tout en empêchant les grossesses non désirées et le sexe. Le sexe est aussi l’un des aspects les plus importants de la vie, et il est faux de voler les adolescents de ce simplement parce que certaines personnes croient adolescents ne devraient pas avoir. Il existe aussi des lois contre la recherche sur les cellules souches parce que les politiciens religieux sont motivés par les mêmes craintes. Beaucoup de gens religieux ont affirmé en faisant des recherches sur les cellules souches, les scientifiques sont en train de tuer les enfants. Mais les cellules souches sont tout simplement des organismes microscopiques, et ce qui tue vraiment les gens vivant n’est pas en train de faire des recherches sur les cellules souches parce que cette recherche a conduit à la découverte de traitements pour les maladies terminales. L’extrémisme religieux au sein du gouvernement est également responsable de la sodomie existence et lois sur la polygamie. La sodomie est décrit comme un péché dans la Bible, et c’est pourquoi il était illégal jusqu’en 2003 dans 15 états. Certains États ont même donné vie en prison pour sodomie. La plupart de ces Etats n’a fait aucune distinction entre la sodomie hétérosexuelle ou homosexuelle, et leur définition étendue de sexe oral ainsi. Pipes étaient, en fait, illégale. Même l’âge auquel vous pouvez légalement avoir des relations sexuelles est défini par les gouvernements, et la plupart du temps par des religieux dans le gouvernement. (En Amérique l’âge du consentement est de 18 ans, mais dans de nombreux pays, il est à juste titre inférieur.) Avec nos lois rétrogrades, un dix-neuf ans peut être déclaré coupable de viol pour avoir des relations sexuelles consenties avec une de dix-sept ans. Certains adolescents ont même enregistrer comme des délinquants sexuels pour envoyer des textes ou des images sexuelles à l’autre, qui est fou. Les personnes à peu près tous les âges peuvent décider si elles veulent avoir des relations sexuelles. L’idée que cette capacité vient à vous sur votre dix-huitième anniversaire n’est pas logique. Tant que le sexe est entre deux parties consentantes, il ne devrait pas être l’affaire de tout le monde. Beaucoup de chefs religieux traditionnels condamnent également des rapports sexuels avant le mariage, l’avortement, la masturbation et la contraception sexuelle. Cela présente de nombreux effets négatifs. Réprimer intentionnellement sa propre sexualité est l’un des plus auto-destructeur qui peut être fait, et n’utilisant pas de contraception augmente le risque de transmission de maladies sexuelles. En 2009, le pape Benoît XVI a condamné la contraception et a déclaré à Afrique, le sida continent le plus monté sur Terre, ils ne pouvaient pas utiliser des préservatifs et qu’ils «aggravé le problème.” Beaucoup de ceux qui le croyait peut-être décédé à la suite. Des centaines de milliers de prêtres catholiques à travers le monde ont également été accusés d’avoir violé des enfants. Cela pourrait être le résultat de leur forte croyance dans la répression sexuelle. Parce que les prêtres ne sont pas autorisés à avoir des relations sexuelles, se marier, ou même se masturber, leur sexualité refoulée peut devenir agressif et pervers, et ils s’attaquer aux enfants de libérer une partie de cette tension, car ils savent les enfants sont les moins susceptibles d’en parler, et prêtres s’en tirer avec le viol plus que tout autre groupe. Les garçons sont violées plus souvent que les filles susceptibles parce que la grande majorité des prêtres qui font le viol sont gais, et ils peuvent poursuivre la prêtrise parce qu’ils ont honte de leur homosexualité et se sentent obligés de le réprimer. Chrétiens homosexuels refoulés qui condamnent l’homosexualité sont communs [9], il est donc possible. La sodomie est le «péché ultime” pour beaucoup de ces gens et cela devient leur cours. Tout le monde a besoin d’une presse et tout le monde a besoin d’amour. Il est impossible de vivre de la façon dont ces prêtres faire et être normal et sain, de sorte que ces agressions sexuelles se poursuivra aussi longtemps que les prêtres restent réprimés sexuellement et l’Eglise ignore ces problèmes. Malgré ce qu’ils peuvent croire, réprimer votre sexualité ne vous rend pas plus «pure». C’est tout simplement vous manque un morceau de votre humanité, et elle peut conduire à des actes déplorables comme molestation, (surtout si vous arrive d’être un homme en raison de des niveaux élevés de testostérone). Les abus sexuels dans l’Eglise catholique n’est pas un petit problème, et il n’est certainement pas limitée aux Églises en Amérique. Il a été rapporté dans le monde, et on estime que seulement 3% des membres du clergé catholique accusé a purgé une peine de prison. [Xxii] Les instances d’inconduite sexuelle sont fortement sous-estimés en raison de la façon dont ils sont gérés par l’église. Certains enfants ont trop peur pour signaler un abus, surtout quand ils sont menacés de condamnation à l’enfer par des prêtres. Cependant, les Églises ont été condamnés à payer de lourdes amendes pour ces abus. Seuls diocèses américains ont versé plus de 2,6 milliards de dollars en compensation pour scandales d’abus depuis 1950 [xxiii] Ces Églises catholiques condamnés seulement ont tellement d’argent parce que les gens donnent, et de nombreux prêtres appuyez fidèles à payer sans le savoir pour leur argent de viol. Malgré les amendes, très peu de prêtres accusés d’abus sexuels ont servi une peine de prison parce que l’Eglise a son propre système de droit: le Vatican, un état d’auto-gouvernés. Les enfants dans les écoles catholiques sont également souvent appelés à signer des documents qui renoncent à leurs droits de porter plainte contre eux ou appuyez sur le gouvernement, et les écoles catholiques poursuivent parfois pour violation de la vie privée lorsque les médias ou les gouvernements tentent de s’impliquer ou poser des questions. Les gouvernements ne s’impliquent rarement bien. Le plus souvent, lorsque des prêtres sont accusés d’inconduite sexuelle, ils sont simplement déplacés à un autre paroisse où ils peuvent abuser sexuellement d’autres enfants. Avant qu’ils ne soient transférés ils subissent généralement «thérapie» où ils sont «guéris» de leur homosexualité, parce que le vrai problème de l’église est leur homosexualité et pas leur désir d’enfants de viol. Ils perçoivent aussi l’homosexualité et la brutalité comme quelque chose assimilables. Les prêtres sont censés être plus près de Dieu que n’importe qui d’autre et la plus morale de toutes les personnes, mais beaucoup d’entre eux ont été accusés de cela. Il est incompréhensible que cela a eu si peu d’effet apparent sur les adhérents catholiques. Quelles seraient les prêtres à faire pour l’Eglise catholique spectateurs à reconsidérer leur religion ou à tout le moins leur soutien de l’Église et sa corruption? Est très répandue pédophilie dans nos Eglises les plus sacrés ne suffit pas? Même le Pape, qui est censé être le plus proche de Dieu, sait tout sur ce inconduite sexuelle et il a complètement ignoré la question. Il prêche aussi vivre humblement, mais lui et son clan vit dans un palais qui est littéralement un état. (Le doux sont certainement encore d’hériter de la Terre.) Dans le livre de Jean, Jésus est furieux quand il trouve des gens qui vendent leur bétail dans un temple, et pourtant le Vatican a fait leur propre monnaie en or gravé avec l’image du visage du pape . Jésus a aussi dit, “Heureux les pauvres pour eux est le royaume des cieux” – Matthieu 5: 3, et “Vendez vos biens et donnez à la charité; faire ceintures vous de l’argent qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche ni la teigne ne détruit. “- Luc 12:13. Jésus a également condamné les riches, et il a même dit que les gens riches ne seront pas autorisés à accéder au ciel dans le livre de Matthieu: «Je vous dis la vérité; il est difficile pour un riche d’entrer dans le royaume des cieux. Encore une fois je vous le dis, il est plus facile à un chameau de passer par le chas d’une aiguille que pour un riche d’entrer dans le royaume de Dieu “- Matthieu 19: 23-24.. Par conséquent, si le ciel existe, le pape sera une surprise quand il meurt. Pourquoi le pape ne pas suivre Jésus et ses instructions? Pourquoi ne pas vendre le Vatican et nourrir le monde? S’il croyait vraiment dans les principes Jésus enseignait, il serait certain que ce serait de sauver son âme. Religion sera toujours aussi omniprésente comme il ya si longtemps que les enfants sont endoctrinés par leurs parents. La religion est transmise de génération en génération, et c’est pourquoi il est accepté. Mais les adultes instruits qui n’ont pas été endoctrinés avec un non-sens religieux sont pour la plupart irréligieuse, et ils sont aussi intelligents en moyenne. Je dis tout cela ne déranger personne. Bien sûr, certaines réalités sont bouleversant, mais je soutiens complètement et reconnaissent la liberté des gens doivent croire en ce qu’ils veulent croire, mais cela ne signifie pas que nous devrions exercer cette liberté de croire en des choses que nous puissions reconnaître irrationnelles. Nous devons être rationnels, ayant discussions calmes sur ces questions et ne pas adhérer à un dogme ou de recourir à la violence simplement parce que nos croyances profondément ancrées sont remises en question. Les religions organisées peuvent être toxiques pour la société et nous serions beaucoup mieux si la laïcité est plus fréquente que les religions. Bien que certains progrès de la science (comme la technologie des armes) ont eu des effets très négatifs sur la société, la science a fait de nous collectivement moins de jugement. C’est parce que beaucoup de gens ont décidé de compromettre leurs croyances religieuses, parfois séparatistes avec la science, qui a fait de certains d’entre nous de comprendre la racine scientifique de nos différences que nous ne contrôlons pas. L’impact positif de la science sur la société a, sans aucun doute, l’emportait sur son négatif. Le droit et le sentiment de supériorité par rapport aux autres souches de la plupart des systèmes de croyances non scientifiques. Sciences n’impose pas non plus toutes les idéologies à personne. (Nous sommes de gauche à interpréter la signification et les implications des découvertes scientifiques), de sorte qu’il n’a pas le même genre de contrôle effet sur ​​l’identité que les religions font.

Nous devons comprendre comment le contrôle et finalement destructeur nos religions organisées sont et s’engager dans des activités plus enrichissantes. Nous pourrions gagner beaucoup plus de contrôle sur qui nous sommes, si nous devenons tous laïque et nous avons gardé nos valeurs morales et et même fait leur plus rationnelle et plus inclusive. Le monde autour de nous permettrait d’améliorer considérablement à la suite. Les gens associent beaucoup de choses positives avec la foi et la religion, donc c’est difficile de le faire. Je ne voudrais pas dire à quelqu’un qu’ils ne devraient pas croire en un Dieu, parce que Dieu peut signifier beaucoup pour beaucoup. Pour certains Dieu signifie l’humanité tout entière, et beaucoup associent leur religion et Dieu avec les causes humanistes et faire de l’humanitaire à cause de cela. Certaines personnes ne font ce travail pour apaiser Dieu. Je ne suis pas en mesure de dire de dire ce qui compense le mal qui peut venir avec cela, (c’est à dire la confiance en Dieu, la déception, le dogme, la pensée magique et ainsi de suite). Je ne sais pas. Mais je peux dire que tout travail humanitaire est mieux que rien du tout.

2.12 connaissances scientifiques et ses effets sur la propagation de la puissance  

 

Nos progrès incroyables dans les connaissances scientifiques de l’histoire récente ont certainement nous a apporté beaucoup de bien. Mais il ya aussi un inconvénient à la connaissance, qui est qu’il est souvent convoité et contenue par les riches et pour les riches. Savoir, c’est pouvoir et où l’information et l’éducation ne sont autorisés que pour atteindre l’esprit des citoyens de la classe supérieure, ce qui crée un grand danger, car ils peuvent et souvent utiliser cette information pour acquérir plus de puissance et de centraliser davantage chez les riches. La connaissance peut être tout aussi dangereux que la mythologie religieuse pour cette raison. Combien on le sait, est souvent le reflet de deux facteurs: le niveau d’accès de la personne a eu à l’information et à quel point le désir que cette personne a dû absorber et comprendre cette information. Nous pourrions avoir à repenser notre définition de l’intelligence à cause de cela. Malheureusement, beaucoup de gens avec une connaissance supérieure se sentent plus importants que ceux qui connaissent moins. Mais les personnes les plus éduquées n’ont tout simplement pas accès à l’information et à l’éducation, même si elles ont une grande volonté d’apprendre. Très instruits gens ne sont pas toujours spécial ou important. Beaucoup étaient juste la chance d’avoir un bon accès à l’information, mais ce que nous faisons avec cette information est le plus important. Dirigeants les plus autocratiques héritent des connaissances, et cette connaissance leur donne la possibilité de contrôler à la fois mentalement et physiquement les personnes. Les personnes les plus riches sont souvent encouragées dans les meilleures écoles afin qu’ils puissent devenir des politiciens ou assumer d’autres rôles puissants pour maintenir le statu quo. Génies involontaires sont souvent manipulés par les gouvernements à utiliser leurs connaissances pour créer des monopoles. Albert Einstein a écrit une lettre encourageant le gouvernement à faire plus de recherches sur la fission nucléaire comme source d’énergie, mais le résultat indésirable a été le développement et la prolifération généralisée des armes nucléaires. La connaissance est souvent utilisée par les forces au pouvoir pour prendre le contrôle social et économique. Endoctrinement, contrôle de l’information, et les renseignements non divulgués sont tous les mécanismes qui aident à maintenir les gouvernements non démocratiques et les lieux de travail. Formes socialement utiles de la connaissance comme la science médicale, la science des plantes, biochimie, sciences de la Terre, et toutes les formes de connaissances qui aident à maintenir la Terre et de la vie ont été empêchés de sociétés simples qui souffrent sans eux de bénéficier du pouvoir en place. Ils font la «modernisation» de leur propre domination économique et culturelle. Un pays n’a pas besoin d’être un pays capitaliste ou même contribuer à l’économie mondiale à avoir des formes de base de connaissances qui nourrissent la vie là-bas. Cultures instruits doivent simplement donner cultures simples les connaissances nécessaires pour se maintenir librement, sans l’espoir qu’ils recevront quelque chose en retour, et ces cultures simples donneront librement dans ce qu’ils peuvent se permettre. Ils doivent avoir une autonomie complète et la capacité de décider de leur propre avenir, ainsi que le droit de définir leur propre identité et de la culture. Toutes les personnes méritent ces droits. De tout ce que l’histoire nous dit, je ne crois pas qu’il y ait des preuves pour démontrer les gouvernements développés par nécessité. Organisé,, les gouvernements tyranniques brutales que développés, où les gens ont découvert comment mettre en œuvre les ressources naturelles pour rendre les instruments les plus efficaces de la production, de la destruction et de transport et où les grandes religions organisées développées presque simultanément. La plupart des cultures qui n’ont pas poursuivi d’une technologie de pointe, en particulier le type destructif, n’ont pas les gouvernements brutaux ou violents religions qui sont imposées à l’intérieur. La plupart des rares qui ont été laissés seuls par les puissances impériales sont généralement beaucoup plus éthique et leurs religions tribales (généralement) sont beaucoup plus bénigne. , Les gouvernements autoritaires centralisées ne prétendument devenue nécessaire où la technologie et la «connaissance» étaient les plus grands. Mais les hommes politiques qui étaient censés protéger contre la menace de certaines formes de connaissance ne fait plus cette menace par la fabrication d’armes et la poursuite de la technologie destructrice et non diffusion de l’information plus utile librement, résultant dans des conditions socio-économiques très inégales. Empires alimentés par la religion et la cupidité ont conduit la plupart des guerres. L’Empire égyptien, le Saint Empire romain germanique, l’empire espagnol, l’Empire assyrien, l’empire babylonien, l’Empire romain, l’Empire britannique et l’Empire ottoman et la plupart des autres sont nés principalement sur l’extrémisme religieux et la cupidité. L’idée même de la création d’un empire est misanthrope, car elle suppose que quelques personnes devrait être beaucoup plus puissante et riche que le reste du monde. Il est vrai que certaines des structures les plus impressionnantes les humains ont construit dans l’histoire ont été créés en grande partie dû à la capacité des dirigeants à organiser et à contrôler les gens, mais cela, bien sûr, ne signifie pas qu’ils ont eu raison de le faire. Nous aurions pu produire les mêmes structures sans chefs tyranniques grâce à la collaboration pacifique. Les pyramides égyptiennes sont impressionnants, mais ils sont juste des piles de pierre, et la souffrance que les constructeurs ont subi doit être considéré comme plus important que les pyramides elles-mêmes. La propagation de la puissance est souvent appelé le colonialisme. Ce mot est parfois utilisé de manière interchangeable avec l’impérialisme, mais ces deux mots ont des origines très différentes et ils ne signifier différentes choses. Je vais vous expliquer exactement quelle est la différence entre eux dans la section suivante. Ensuite, je vais discuter de leur histoire et comment l’invention de sociétés et les médias électroniques ont contribué à la propagation de l’impérialisme moderne.

2.13 colonialisme dans l’Antiquité et le chemin de l’impérialisme moderne  

Le colonialisme est la création, le maintien et l’expansion des colonies (les gouvernements) dans les territoires non gouvernés, largement moins développés. Le mot colonialisme vient du mot latin Colone, ce qui signifie agriculteur, et la plupart des premières colonies ont été mis en place par l’agriculture des terres en friche. Quand les civilisations anciennes ont colonisé le territoire non gouverné ou faiblement gouverné, ils sont souvent installés là. Ils établiraient règle sur la zone en général afin de bénéficier du territoire ils sont venus, mais ils seraient également vivre dans le nouveau territoire. C’est l’une des différences fondamentales entre le colonialisme et l’impérialisme. Le colonialisme ne peut avoir moins de victimes que l’impérialisme quand il intègre les populations. L’impérialisme est dérivé du mot latin imperium, qui signifie «commande», et ce commandant est le plus souvent fait à distance ou avec des intermédiaires. Les puissances impérialistes souvent ne s’installent pas dans les zones qu’ils cherchent à contrôler et tirer profit. Ils viennent de mettre en place un gouvernement de proxy ou les messages commerciaux pour répondre à ces extrémités. Avant sociétés modernes ont évolué, le commerce a été largement dominé par les gouvernements et les riches, puissants marchands. Beaucoup de sociétés romaines avaient sociétés, mais ils n’étaient pas, comme les sociétés modernes. Ils n’étaient pas aussi envahissante ou lucrative à cette époque. Toutefois, leurs fonctions essentielles sont les mêmes. La plupart des pays de la planète ont été colonisés par l’un des empires européens ou d’Amérique et de leurs entreprises, et la plupart sont encore contrôlés par ces empires de plusieurs façons. La propagation du colonialisme est généralement justifiée interne en affirmant que les structures du pouvoir politique et des entreprises dans les pays industrialisés sont supérieurs aux cultures simples qui ressemblent différemment. Et ils croient qu’ils ont droit à des ressources appartenant à des cultures plus simples pour cette raison. Avant la colonisation a eu lieu, la plupart des monde était habitée par plus simples autochtones qui étaient pour la plupart se contente pas seulement de vivre leur vie. Très peu de cultures indigènes restent intacts. Beaucoup des Aborigènes en Australie, les tribus en Afrique, et les populations autochtones des Amériques qui vivaient hors de la terre ont été tués par l’Empire «conquêtes» et la mise en place de régimes. Les Egyptiens, les Phéniciens, les Romains et les Grecs furent les premiers à établir des colonies. Cités-états grecques anciennes colonies établies dans la Méditerranée. Le gouvernement qui a pris sur un territoire sans gouvernement a été appelé une «métropole», qui vient de deux mots grecs métro et polis, ce qui signifie «mère» et «ville», respectivement. Initialement, les gouvernements de la Grèce ont été dispersés et inorganisés. Les villes-États ont été contrôlés par les dirigeants distincts et ne représentaient la totalité de la Grèce, de sorte cités étendre leur pouvoir individuel. Gouvernements grecs n’étaient pas très tyrannique au début, mais que les ligues formées entre les Etats de la ville, les gouvernements sont devenus plus organisés, mère-villes sont devenus plus grands, et le pouvoir est devenu plus concentré. L’Empire romain a été très concentré au pouvoir et sa domination s’étend bien au-delà de cités-états grecques. Empires sont devenus beaucoup plus violent au cours de la “Age of Discovery.” D’énormes progrès de la technologie rendent souvent les individus se sentent beaucoup plus important que ceux d’entre nous qui n’ont pas la même technologie. Les dirigeants européens se sont sentis droit au reste du monde, car ils ont développé des modes plus rapides, plus efficaces de transport, la production et la destruction. Ceux-ci toujours conduit à la richesse et la puissance. Ils ont soutenu que si les cultures «primitives» qu’ils volaient de étaient plus «avancé», ils auraient les moyens de se défendre. Cependant, cette logique peut être utilisée pour justifier le vol de n’importe qui. Les Portugais ont été les premiers industrialisés à explorer la côte Nord de l’Afrique en 1418, et ils ont rapidement établi des colonies et postes de traite là-bas pour le commerce avec les Africains. C’était au début de l ‘«âge de la découverte.” En 1492 monarques espagnols financé Christophe Colomb à naviguer à l’ouest afin de trouver une voie de commerce avec l’Asie, mais il est venu à travers les Amériques, un territoire inexploré. Les gouvernements espagnol et portugais ont pris en charge immédiatement du territoire (malgré le fait que les indigènes avaient déjà y vivent depuis des milliers d’années) et les deux empires se partagèrent le territoire entre eux pour prévenir les conflits. Columbus a rencontré d’abord les Bahamas en 1492 La population autochtone était accueillante et généreuse, mais Colomb leur a volé et tué un grand nombre qui interfère en raison de sa religion propre justice. Lorsque Christophe Colomb a finalement arrivé aux Amériques, il a également massacré des populations indiennes locales et volé leurs terres. Les juifs et les musulmans espagnols ont été forcés de se convertir au christianisme ou à l’exil du visage ou de l’exécution. Columbus a été arrêté en 1500 avec ses frères pour des accusations de tyrannie et de l’incompétence. Après Columbus a été arrêté, il a envoyé une lettre à un ami devant le tribunal qui a démontré qu’il se sentait tout à fait innocent parce qu’il estimait que c’était “la volonté de Dieu” à la conquête de ces personnes. (Je ne suis pas très bien pourquoi “Columbus Day” existe toujours.) L’invasion et la colonisation de l’Afrique européen appelé le partage de l’Afrique est peut-être encore plus moralement répréhensible que Colomb et son génocide. Elle aussi a été motivée par le même genre de cupidité et le droit Columbus eu, et la plupart des gouvernements de l’Afrique sont encore tyrannique et d’exploitation à ce jour. Il n’existe aucun autre continent sur la Terre qui a connu ces longues périodes de souffrance que l’Afrique a, dans les derniers siècles principalement en raison des interventions des empires. Le partage de l’Afrique a eu lieu entre 1881 et 1914, la plupart de l’Afrique avait été cartographiée par les explorateurs européens d’ici le milieu du 19ème siècle. Les explorateurs ont trouvé parties de l’Afrique ont été très riches en ressources naturelles inexploitées pour la plupart comme de l’or, les diamants, d’autres métaux précieux, et de l’huile. Par conséquent, le pays a été immédiatement demandé à être acquis et contrôlé. (Afrique a une estime à 24 milliards de dollars en un-mise à la terre des métaux précieux. [Xxiv] Si les Africains ordinaires détenues en propriété de l’industrie minière là, ce serait de transformer les conditions socio-économiques là-bas.) En 1870, seulement 10% de l’Afrique était sous contrôle européen. Cependant, en 1914, l’Ethiopie et le Libéria étaient seuls pays de tout le continent qui n’étaient pas sous contrôle européen. La plupart de l’Afrique aussi n’avait pas de grandes armées pour se défendre des invasions impériales. En 1869, Henry Morton Stanley, explorateur européen, a été envoyé par Léopold II de Belgique au Congo Région de conclure des traités avec plusieurs chefs africains afin de prendre le contrôle de la région du Congo, et former le “État libre du Congo.” Léopold II alors a pris le contrôle de la région en 1885 et ont commencé à extraire les ressources de l’informatique, tels que l’ivoire et le caoutchouc. La mainmise de Léopold sur la région élargie au Katanga où la règle précédente, Msiri, a été décapité par l’armée de Léopold, et Leopold a mis en place un régime terroriste là-bas, qui a massacré et réduit en esclavage des millions d’Africains. Pendant le règne de Léopold qui a pris fin en 1908, plus de la moitié de la population indigène de l’Etat Indépendant du Congo (environ 8 millions de personnes) est mort à cause de génocide et de la famine. [Xxv] Près de la moitié de la population indigène du Congo français est également mort au en même temps en raison de pratiques brutales des entreprises qui ont extrait des ressources de la région. Afrique du Sud a été recherché par le Royaume-Uni pour son or et diamants et deux guerres ont été combattues pour son contrôle. La lutte pour le contrôle de l’Afrique entre les puissances impériales de l’Europe a finalement conduit à la Première Guerre mondiale. En 1914, 30% de la population africaine était sous contrôle britannique, 15% était sous la domination française, 9% sous domination allemande et 7% sous le contrôle de Belgique. Zoos humains ont également été mis en place dans les grandes villes comme Barcelone, Londres et New York qui présentait les populations autochtones de l’Afrique dans des cages. Ils ont attiré des centaines de milliers de visiteurs chaque année, en dépit d’être violations grotesques, droits de l’homme. Les Africains indigènes ont parfois été mis en cage avec les grands singes, à «prouver» que les Africains étaient plus primitive et étroitement liés à des primates, et ainsi «justifier» le génocide impérialiste de l’Afrique. La majorité des dictateurs les plus cruels et les plus tyranniques de l’histoire a évolué dans les pays déjà développé, principalement en raison du développement de leur société fait se sentir plus important que les pays non-industriels. La métallurgie, le pétrole comme source d’énergie, et quelques-unes des découvertes les plus importantes ont été apportées par les empires de l’Europe et de la Mésopotamie, et c’est en partie pour cette raison qu’ils estimaient qu’ils avaient le «droit» à la conquête de toutes les autres cultures. Le partage de l’Afrique a été parfois appelé le «fardeau de l’homme blanc», comme si à contrecœur riches, les Blancs avaient pour asservir les Africains “pour leur propre bien.” L’extrémisme religieux a également alimenté cette auto-justice ainsi. Le but de nombreux dirigeants égyptiens, mésopotamiens et européennes était de produire, de contrôle et d’accumuler autant de capital que possible et de détruire tous ceux qui se tenait dans le chemin. La plupart des empires poursuivis connaissance, la science, l’agriculture et la métallurgie pour augmenter leur propre richesse et le pouvoir, alors que d’autres cultures plus simples qui sont restés en Afrique ou viré à l’Australie et les Amériques étaient plus concentrés sur leurs communautés et leurs relations. Le prosélytisme vient souvent avec l’impérialisme. De nombreux peuples autochtones d’Afrique, d’Australie, et les Amériques continuent de pratiquer différentes religions tribales, mais la présence des religions organisées, il a augmenté de manière significative. Les religions les plus importantes ont propagé principalement en raison de l’endoctrinement, la propagande et la conversion forcée. En 1910, l’Afrique ne représentait que 1,6% de la population chrétienne du monde, mais en Afrique sub-saharienne la seule année 2010 contenait 23,6% de la population chrétienne du monde (environ 520.000 personnes) et l’Afrique du Nord était à la maison à environ 400.000 musulmans en 2009, qui avait environ vingt trois pour cent de la population mondiale musulmane. [xxvi] En 2010, le Moyen-Orient et Afrique du Nord contenait 91,2% de la population musulmane. En 2011, l’Asie-Pacifique avait environ un milliard de fidèles islamiques ou 62,1% de la population musulmane du monde. [Xxvi] Au lieu de détruire ou convertir les pauvres, les populations autochtones du monde, il serait préférable d’apprendre d’eux. L’effort constant d’accumuler du capital ne rend pas la vie plus significative. Les gens sont plus importants que n’importe quel jouet technologique ou toute somme d’argent, et de nombreuses cultures simples se rendre compte que, ce qui explique pourquoi ils n’ont pas “avancé” dans le sens traditionnel. Les progrès de la technologie et la science sont importants car ils peuvent guérir les maladies, améliorer la vie, et créer des sociétés plus fonctionnels, productifs, efficaces et durables. Ils peuvent aussi nous aider à parvenir à une meilleure compréhension de notre but ici. Cependant, ils peuvent aussi détruire le monde quand ils sont mal utilisés et contrôlés par des personnes égoïstes. Le «premier monde» devrait s’assurer que les peuples autochtones restants qui n’ont pas été abattus sont maintenus en vie en leur donnant les moyens de produire de la nourriture de manière durable, les moyens de s’instruire, de l’énergie propre, des sources d’eau potable, la formation médicale, guérit des épidémies qui annulent leurs populations, et les médecins qualifiés qui peut traiter des blessures plus graves. Nous devons également faire tout notre possible pour préserver leurs cultures, parce que si les cultures simples ne veulent pas contribuer à l’économie mondiale, ils ont le droit de ne pas, et ce empires ont fait à ces personnes est indéfendable. Le capitalisme, le moteur essentiel de l’impérialisme, est le problème fondamental, car il élargit les disparités économiques. Il ya trop de personnes dans le monde avec peu ou pas de capital, ce qui les rend prêts à travailler pour quelques centimes et les sociétés riches veiller à ce qu’ils font. La plupart des pays de la pauvreté et de la santé des problèmes extrêmes sont ignorées si elles n’ont pas une industrie d’exportation forte ou ressources, car les puissances impériales ne voient pas la nécessité de donner un coup de main. Ils ne prêtent une main avec une chaîne (ou une chaîne) ci-joint. Aucun chef d’un gouvernement riche enverra le remède à la lutte contre le paludisme et des moustiquaires ou assez de nourriture et d’eau pour mourir populations ou des soldats pour protéger les habitants des extrémistes violents sans l’espoir qu’ils recevront plus en retour. Nous devons faire pression sur nos dirigeants pour ce faire ou à voter les. La plupart de nos dirigeants veulent ces cultures simples de contribuer à l’économie mondiale et deviennent industrialisés comme le reste de la «première mondiale.« Il est toujours quid pro quo. Mais ce processus détruit souvent leurs cultures, leurs modes de vie et des idéologies et favorise un système qui ne profite pas à tous. Des organisations comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) d’aider empires dans leur transformation capitaliste des pays du tiers-monde. Banque mondiale représente actuellement 188 pays, mais elle est régie par quelques riches, ceux qui définissent l’ordre du jour. Pour devenir membre de la Banque mondiale, les pays doivent d’abord rejoindre le FMI et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Tant la Banque mondiale et le FMI affirment que leur objectif est de réduire la pauvreté et stimuler la croissance économique, mais ils ne subventionnent les entreprises et les employeurs dont ils savent qu’ils vont fournir une marge de rendement élevé d’exploitation. Les services essentiels sont également privatisés et déréglementés dans les pays pauvres pour éliminer la surveillance du gouvernement et ceux du résultat pouvoir à la suite alors que la vie de la plupart des gens ordinaires se détériorent davantage. En 1989, l’économiste John Williamson, a écrit dix principes économiques qui, selon lui, était le «paquet de réformes standard” de la Banque mondiale pour les pays en développement et sous-développés du FMI et, en particulier en Amérique latine. La deuxième politique est le seul progressive réel, qui appelle à la réorientation des dépenses publiques (subventions) à l’éducation et la santé. Le reste des dix politiques appellent essentiellement pour décochée, le capitalisme de libre marché qui crée la dette pour les pauvres et les recettes pour les riches. Il est exact que ce sont des primaires politique de Washington, (sauf pour le second) et ces politiques ont surtout frappé les pauvres de l’Amérique du Sud dans les pays où il a été mis en œuvre. La crise économique argentine de 1999, par exemple, a été causé par l’utilisation de ces types de politiques. Les pauvres ne sont pas informés comment créer des économies durables, donc ce qui les oblige à travailler plus dur et plus difficile en général dans des emplois plus nombreux industriels. S’ils ne le font pas, ils n’ont aucun moyen de rivaliser sur le marché mondial, et ils seront toujours dans la dette. De nombreux pays pauvres doivent ces organisations comme le FMI et la Banque mondiale millions à la suite. Ces organisations obligent le «tiers monde» dans le «premier monde» à travers un lent processus d’extraction, la dette perpétuelle, du travail et des ressources avec de nombreux morts le long du chemin. Bon nombre des mesures qu’ils ont prises sont criminels et les responsables doivent être jugés pour leurs crimes. Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale, qui a pris ses fonctions en Juillet 2012 n’a pas fait grand-chose pour changer les politiques ou les objectifs de prêt de la Banque mondiale.                                     

(Troisième partie) La naissance des sociétés modernes et la croissance ultérieure de l’inégalité économique  

3.1: les entreprises et l’impérialisme  

Le monde d’aujourd’hui a encore un grand nombre des mêmes problèmes, comme il ya 3000 ans. Nous sommes toujours contrôlés par les riches, les classes dirigeantes. Sociétés aujourd’hui présentent souvent eux-mêmes à la différence de leurs prédécesseurs barbares. Mais certains de ces mêmes sociétés qui ont contribué à prendre sur les gouvernements des pays non industrialisées des centaines d’années existent encore aujourd’hui, et les sociétés règle pouvoirs politiques comme encore plus alors qu’ils ont fait jamais. La ruée vers l’Afrique et beaucoup d’autres conquêtes sur les terres n’était possible avec l’aide de sociétés encore en existence. Sociétés ont réussi à mettre un visage amical de l’impérialisme. Empires ont réalisé qu’ils pouvaient non seulement asservir le monde sans résistance significative, si les sociétés ont été créées pour rendre ce processus semble pas juste inoffensif, mais «progressiste.” Les premières sociétés modernes ont été créés au 16e siècle. Les sociétés ont été accordées presque autant de droits que les romains par les gouvernements lors de leur première ont été faites. Les sociétés ont été reconnus comme des entités juridiques distinctes de leurs propriétaires afin de réduire la responsabilité individuelle. Sociétés romaines avaient le pouvoir de poursuivre les uns les autres, et les propriétaires ne sont souvent pas individuellement responsables de la dette qu’ils engagées. Ces propriétaires ne pouvaient régler leurs sociétés en aucune façon ils l’entendent, tant que ce qu’ils ont fait n’était pas contre le droit romain. Beaucoup plus tard, les Églises dans l’Europe médiévale sont aussi devenus incorporés, comme l’a fait le pape. L’une des premières sociétés modernes avec grande puissance dont j’ai parlé dans l’introduction était la British East India Company. Il était l’une des sociétés les plus brutaux et violents à exister, et il essentiellement jeté les bases pour les pratiques d’à peu près tous les futurs grande entreprise. Ya des milliers d’années, les sociétés ne pouvaient pas avoir à peu près la quantité de pouvoir des gouvernements avait. Le principal mode de contrôle de la population était la force et les gouvernements ont les plus grandes armées et a eu plus de contrôle sur le capital. Mais les temps ont changé. Les grandes entreprises ont eu leurs armées, mais maintenant ils sont en mesure de façonner les pensées et les croyances des gens passivement que tous les types de médias. Pour cette raison, ils sont considérés non pas comme nos ennemis, mais comme nos amis. Les politiciens font de même. Les grandes entreprises ont évolué largement des gouvernements. Ils se sont détachées des gouvernements à créer leurs propres mécanismes complexes de la coercition. Les sociétés ont été formés principalement par des personnes qui ont hérité de la richesse et se sentaient droit à plus, mais qui n’étaient pas en mesure de voler de pays parce qu’ils n’avaient pas initialement armées. Ils ont été principalement calculent les gens avec beaucoup de ressources et peu de scrupules qui ont su exploiter et voler des pays de façon à ce que leurs gouvernements n’ont pas. Les gouvernements ont été plus de difficulté que d’emblée exploiter les gens par le 16ème siècle en raison de nombreux pays sont devenus trop organisé et puissant. Il y avait aussi un conflit entre eux sur le territoire «non réclamé» comme l’Afrique, qui a eu peu de gouvernements officiels. En raison de la communication internationale accrue, (en partie à cause des sociétés de télécommunications), il était de plus en plus conscience globale sur les affaires du monde. Atrocités devaient désormais être justifié pour les parties du monde qui ont entendu à leur sujet. Le British East India Company à un moment donné est devenu presque plus puissant que l’Empire britannique. Il a également été autorisés à avoir des armées (comme la plupart des entreprises ont été), et il a finalement envahi plusieurs pays voisins et mettre en place des gouvernements de proxy-bas qui sont encore au pouvoir aujourd’hui. La règle de la société a été transféré à la reine Victoria, qui a établi un gouvernement britannique formelle en 1858, Sa règle à cette époque s’était propagée à plusieurs pays voisins, notamment le Pakistan, la Malaisie, le Bangladesh, la Somalie, la Birmanie, Singapour, les Emirats arabes unis et le Yémen . Le gouvernement de l’Inde était sous contrôle britannique depuis plus d’un siècle, jusqu’en 1947 quand ils ont finalement accédé à l’indépendance. Aucun de ces pays sont autonomes ou au gouvernement démocratique et ils sont toujours liée à leur «mère patrie» et les dirigeants de l’entreprise. Sociétés n’ont pu gagner autant de contrôle parce qu’ils prétendent être nos amis et nous convaincre de leur nécessité, et nous apprend à croire la perte d’une personne devrait être le gain d’un autre homme.            

3.2 La montée des cadres d’entreprise et des banquiers en Amérique  

Entreprises américaines tirent une grande partie de leur pouvoir de leur reconnaissance en tant que personnes morales distinctes de celles qui en sont propriétaires. En droit des sociétés sont considérées comme des personnes, ce qui signifie les propriétaires de sociétés sont souvent pas tenus responsables de ce que leurs sociétés font. La responsabilité juridique des personnes qui possèdent les entreprises sont souvent fusionnés en un seul presque pénalement immunitaire, l’entreprise «personne». Cela permet aux dirigeants d’entreprises volent, polluer, exploiter leurs travailleurs, et même tuer des gens (c’est ce qu’on appelle “l’homicide involontaire de l’entreprise,” pas d’entreprise assassiner [10]), sans jamais purger une peine de prison. Ils ne paient que les établissements d’obtenir la chaleur pendant un moment. La même chose s’applique aux propriétaires de banques privées, car leurs banques sont des sociétés ainsi. Une société ne peut pas être mis en prison. Il ne peut être condamné à une amende, et les dirigeants d’entreprises de profiter de cette. Le plus souvent, il est plus lucratif pour eux de briser la loi et payer les amendes que de respecter la loi. Les sociétés partout dans le monde jouissent des mêmes droits que les personnes. OIG comme l’ONU, les Etats souverains, et même certains temples sont également considérés comme des «personnes». Juridiques Lorsque le gouvernement américain a été formé, les sociétés et les banques n’ont pas d’abord autant de pouvoir qu’ils étaient plus petits et encore en développement. Les pères fondateurs ont reconnu les dangers de donner deux institutions trop de pouvoir parce que les sociétés en Grande-Bretagne comme la Compagnie des Indes où ils étaient venus avaient la mainmise sur l’économie et le gouvernement là-bas. Lorsque l’Empire britannique a augmenté les impôts pour les importations (comme le thé) vers l’Amérique pour augmenter leur hégémonie, Amérique prévisible riposté. La fondation du gouvernement américain, en réalité, avait peu à voir avec les valeurs exprimées dans la Déclaration d’indépendance ou la Constitution. Ces documents contiennent des notions de liberté pour certains, mais ils ont également prévu l’esclavage pour continuer. Les pères fondateurs voulaient que l’Amérique soit gratuit pour eux et leurs familles, mais au prix de la liberté des autres. Beaucoup de pères fondateurs comme James Madison et Thomas Jefferson qui ont écrit ces documents étaient propriétaires d’esclaves. Certains avaient aussi des enfants avec leurs esclaves. Ces documents n’ont pas été conçus pour respecter l’ordre moral. Ils ont veillé à l’Amérique serait une évolution, d’exploitation, et, finalement, l’empire le plus puissant. Au départ, il y avait une bonne affaire du contrôle citoyen sur les sociétés et les banques. Mais finalement, les entreprises ont commencé à abuser de leurs chartes et devenir plus puissant, et les petites entreprises ont perdu de l’argent en conséquence. villes de la Société sont nés, et les sociétés embauchés armées privées à garder leurs travailleurs en ligne. Les sociétés ont également commencé à acheter des journaux, afin qu’ils puissent contrôler ce qui a été dit à leur sujet. Les dirigeants d’entreprise et les banquiers sont devenus beaucoup plus riche et plus puissant pendant la guerre civile, car ils ont permis de financer et de fournir des fournitures pour la guerre. Sociétés ont profité de la “nécessité” de gouvernement pour les entreprises. Elles ont entraîné plusieurs paniques financières dans les années 1800 et dans la décision de la Cour suprême du comté de Santa Clara v 1886. Southern Pacific Railroad, un sténographe judiciaire écrit que les sociétés sont «personnes physiques». Cette déclaration a été cité par de nombreux juristes d’entreprise qui ont soutenu des sociétés méritaient la mêmes droits que les personnes, en dépit du fait que la déclaration écrite n’était pas une décision de justice ou même une instruction. Beaucoup de sociétés massives et leurs avocats ont fait valoir que leurs sociétés méritent les droits accordés aux personnes garantis par la 14ème amendement, qui stipule que: “. Aucun Etat ne peut priver une personne de sa vie, la liberté ou de ses biens sans procédure légale régulière» Cet amendement a été écrit principalement à accorder ces droits à des esclaves nouvellement libres, mais l’argument a été adopté indépendamment et cela a fonctionné. Les sociétés ont également fait valoir qu’ils ont le droit de donner un capital illimité aux politiciens parce qu’ils définissent les dons comme une forme de «discours» pour les sociétés qui sont aussi juridiquement «peuple». (Si cela n’a pas de sens, c’est parce que votre santé mentale est les sociétés intactes.) utilisent déjà à peu près tous les médias qui existe pour exprimer leurs opinions. Ils ont clairement beaucoup plus de poids que la plupart des individus ne, afin de leur permettre de faire des dons illimités vers les politiciens n’est rien de criminel. [11] Sociétés ont été en mesure de donner un capital illimité jusqu’en 2002, lorsque le Bipartisan Campaign Reform Act a été adoptée, qui criminalise les dons des entreprises illimités vers les politiciens. Toutefois, ce projet de loi a été annulée par la Cour suprême en Janvier 2010 probablement en raison de la pression des entreprises et la subornation. Autour du temps que les sociétés ont été sécurisent leur «personnalité» au tournant du siècle, les banques américaines ont également été centralisent leur pouvoir. En 1913, JP Morgan, John D. Rockefeller, Paul Warburg et soudoyés sénateurs d’adopter la Loi sur la Réserve fédérale, qui a donné le contrôle des banques privées sur la monnaie. Pour faire la Réserve fédérale semble nécessaire, de riches banquiers déclenchées artificiellement La panique de 1907 (. Cela est arrivé après plusieurs autres paniques dans les années 1800) Après la signature du Federal Reserve Act, le président Woodrow Wilson a publié un livre intitulé The New Freedom: Un appel à l’ l’émancipation des Energies généreux d’un peuple. Il y écrit: «C’est simple vérité de dire que les institutions financières du pays ne sont pas à la commande de ceux qui ne se soumettent pas à la direction et à la domination des petits groupes de capitalistes qui souhaitent garder le développement économique du pays en vertu de leurs propres yeux et orientation. Le grand monopole dans ce pays est le monopole des grandes crédits. Tant que ce qui existe, de notre ancienne variété et de la liberté et de l’énergie de développement individuel sont hors de question. Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré privé. La croissance de la nation, donc, et toutes nos activités sont entre les mains de quelques hommes, qui, même si leur action être honnête et destiné à l’intérêt public, sont nécessairement concentrés sur les grandes entreprises dans lesquelles leur propre argent est impliqué et qui nécessairement, en raison de leurs propres limites, froid et vérifier et détruire véritable liberté économique »-.. président Woodrow Wilson [xxviii] La Réserve fédérale est problématique en raison de son rôle douteux comme une institution qui est censée servir les intérêts publics et privés. Cartes bancaires régionaux se composent de neuf membres et trois «classes» de membres: A, B et C. membres de catégorie A représentent les intérêts des banques. De la catégorie B sont censés représenter les intérêts de la population, mais ils sont nommés par les banques membres, qui se déplacent à but lucratif. Classe C sont également destinés à représenter le public, mais ils sont nommés par le conseil des gouverneurs. Ils sont encouragés à générer autant de revenus que possible dans toutes les manières possibles. Une grande partie de celui-ci va au Trésor (77 milliards de dollars en 2012), qui est responsable de la dette américaine, mais les gens ordinaires voient la moindre des choses. En Juillet 2014, l’Amérique a plus de 17,5 billions USD en dette. Par la Grande Dépression, les banques et les sociétés privées étaient presque entièrement sur l’économie et qu’ils faisaient des investissements risqués et impopulaires. Ils ont également été engagés dans les prêts abusifs. Les banques ont une exigence de marge de 10%, ce qui signifie qu’ils prêteraient leurs clients individuels 9 $ pour chaque dollar qu’ils avaient. Il y avait aussi une hausse des taux d’intérêt avant la crise et les banques centrales faisaient plus d’argent à la suite de tout cela. L’ancien président Franklin Delano Roosevelt a créé son «New Deal» Actes en réponse à la Grande Dépression, qui a imposé des restrictions sur ce que les entreprises et les banques pouvaient faire. Un des plus progressistes des actes, la loi fédérale des secours d’urgence (FERA) a donné 500 millions de dollars des soupes populaires et des paiements directs en espèces aux personnes dans le besoin. Il a également mis plus de 20 millions de chômeurs à travailler, la construction de systèmes d’égouts, les écoles et la réparation des ponts. Beaucoup de ces emplois ont été créés par l’Administration Travaux de génie civil. En 1935, cette administration a été remplacé par la Works Progress Administration (WPA) et de la Social Security Administration. Le WPA utilise également des millions et son projet fédéral d’art en 1936 emploie 2200 professionnels des beaux-arts. En 1933, 20,6% de la population était au chômage, mais en 1945, seulement 1,9% de la population était au chômage en grande partie grâce à des mesures économiques de FDR. Les grandes entreprises étaient prévisible mécontents de ce travail dans le secteur public (même si le New Deal a été modérée compte tenu des circonstances), et ils ont conspiré contre le président. En 1934, un certain nombre de représentants de JP Morgan, Good Year Tire, Remington Steel, Dupont et d’autres effectivement conçu un plan pour renverser FDR et ils approché Smedley Darlington Butler pour l’exécuter. Butler était un général marine décoré qui ont suivi les ordres et les pays envahis afin de servir les intérêts des sociétés américaines comme la United Fruit Company, de sorte qu’il ressemblait à un bon candidat. Hugh Samuel Johnson, un officier de l’armée américaine et un conseiller et discours près écrivain pour FDR, dit Butler qu’ils avaient une armée de 500 000 hommes et trois millions de dollars pour faciliter le coup. Ils voulaient Butler à dépasser la Maison Blanche avec eux et forcer FDR d’annoncer qu’il était malade, afin que Johnson pourrait diriger le pays comme un chef de file de facto. [Xxix] Si FDR a refusé, ils ont demandé à Butler de le tuer. Cependant, Butler avait marre de travailler pour les sociétés et il a refusé. Il a également fait leurs plans connus pour les Américains dans une émission publique, et plus tard, il a écrit un livre sur les bénéfices des entreprises de guerre appelés guerre est une raquette. Si Butler avait accepté leurs plans, on peut seulement imaginer ce que l’Amérique et le reste du monde pourrait ressembler aujourd’hui.          

3.3 La prise de contrôle et la destruction de la classe ouvrière en Amérique  

L’Amérique a eu une longue histoire de l’évolution de ses taux d’imposition. Le nombre de tranches de revenu imposable a été changé si l’histoire américaine et la définition du “support de gain supérieure” a été modifié à plusieurs reprises. En 1917, il y avait une grande randonnée en impôts sur le revenu pour la tranche supérieure, gain de 7% à 67%. Ce taux d’imposition appliqué à ceux qui ont fait plus de deux millions de dollars par an. (Beaucoup étaient en mesure de trouver des échappatoires et des façons de ne pas payer, cependant.) Cette augmentation de la taxe a été utilisé pour financer la Première Guerre mondiale. Il y avait une réduction en 1925, après la guerre, mais en 1932 le taux d’imposition le plus élevé a été porté à 63%. Cette disposition ne s’applique à ceux qui ont fait un million de dollars ou plus. Le taux d’imposition supérieur est remonté à 91%, son taux le plus élevé jamais avec l’adoption de la Loi de l’impôt sur le revenu des particuliers de 1944 Il a appliqué aux personnes qui font $ 200 000 ou plus. Il y avait une réduction d’impôt de 77% en 1964 pendant la guerre du Vietnam sous LBJ. Reagan a réduit le taux d’imposition supérieur à 38,5%. En 1988, le taux d’imposition supérieur n’était que de 28%, et la tranche supérieure a été redéfini pour inclure ceux qui ont fait que $ 29,750 ou plus. Il n’y avait que deux tranches de revenu. Le support inférieur payé 15%. George Bush père a approuvé la réduction du taux d’imposition supérieur à 31%. Cela a abouti à un taux d’emploi élevé et un déficit croissant. Clinton a augmenté le taux d’imposition supérieur à 39,6% et George Bush Jr. a diminué à 35%. Le président Obama a augmenté de nouveau au taux de Clinton. Si les règlements financiers de FDR et les taux d’imposition s’appliquent toujours, nous n’aurions pas une telle disparité économique en Amérique. Reagan a fait plus que réduire de moitié à peu près le taux d’imposition supérieur. Quand il est devenu président, il a fait Don Regan, président de Merrill Lynch, (le plus riche cabinet de courtage de détail en Amérique à l’époque) de son secrétaire au Trésor, afin qu’il puisse travailler pour les entreprises et adopter des réductions d’impôts pour les riches. Il est devenu plus tard la Maison Blanche chef d’état major. Reagan a également assuré les salaires de ceux qui travaillent sont restés sur le même, alors même que leur productivité a augmenté. Les faillites ont augmenté de 610% en raison de ses politiques. [Xxx] ce qui a eu de nombreux effets dévastateurs sur les Américains à revenu moyen et les pauvres. PDG ont été payés 35 fois plus que leurs travailleurs en moyenne pendant le mandat de Reagan, mais aujourd’hui, ils sont payés 380 fois plus en moyenne [xxxi], et les plus riches 1% des ménages en Amérique ont maintenant plus de la tranche inférieure de 95% collectivement [ xxxii] Les plus riches ont beaucoup plus que le reste d’entre nous parce que les sociétés sont devenues encore plus ancrée dans les gouvernements. La politique est une affaire de détournement et de fraude. La Réserve fédérale et des banques privées contrôlent toujours la devise américaine, et les dirigeants d’entreprise ont fait leur chemin dans le gouvernement en exécutant pour le bureau et influencer les gens déjà au pouvoir. Henry Paulson, ancien président de la Direction du Trésor, a également été le PDG de Goldman Sachs, l’une des plus grandes banques d’investissement dans le pays. (Goldman Sachs avait $ 850 000 000 000 de dollars d’actifs en 2010) Henry auteur de la proposition législative appelé le «programme Troubled Asset Relief” (TARP) en vertu de la “Loi de stabilisation d’urgence de 2008” en Octobre 2008 pour donner aux banques le dollar $ 700 000 000 000 sauvetage. Cette proposition a renoncé à toutes les lois et dit explicitement “elle ne peut être examinée par un tribunal.” George W. Bush a approuvé. Le président Obama a soutenu ce renflouement. Il a également nommé Stuart A. Levey, puis Tim Geithner comme secrétaire au Trésor Geithner était président de la Réserve fédérale de New York de 2003 à 2009 et en Janvier 2012 Levey a été nommé chef du service juridique de HSBC, l’une des plus grandes banques dans le monde. Il avait $ 2556000000000 dans des actifs en 2011, la banque est également cou dans l’argent de cartel de la drogue. Geithner n’a pas proposé de lois qui régiraient les banques. Il avait le pouvoir plus de 350 milliards de dollars de l’argent du TARP et il a donné des milliards à défaut grands dirigeants d’entreprises à des sociétés comme American International Group (AIG). Ces sociétés ne sont pas tenus de dire ce qu’ils ont fait avec cet argent et dirigeants se sont donné des milliards en bonus. D’autres pays riches comme le Royaume-Uni ont emboîté le pas. Le plan de sauvetage britannique 2008 de la Banque aux fins similaires et le gouvernement de la Grèce en particulier souffert de leurs propres mesures similaires. Le modèle “bail-out” est également utilisé dans les pays pauvres ainsi. L’Islande est un pays qui n’a pas utilisé ce modèle et emprisonné ses banquiers criminels, et leur économie s’est améliorée par la suite. Jack Lew, actuel secrétaire du Trésor le 18 Novembre 2010, était un chef de l’exploitation très bien rémunérés au sein de Citigroup de 2006 à 2008. Henry Paulson n’est pas le seul ancien chef de la direction sur le Conseil du Trésor. En fait, les services de trésorerie Bush et Clinton ont eu 11 anciens cadres de Goldman Sachs. Ces cadres ont bâti leur carrière encore plus rentable en tant que membres du conseil d’administration par la suppression des règlements financiers et l’augmentation de capital pour les banques et Wall Street. TARP passé même si il y avait une majorité démocrate au Congrès au moment même déclaré qu’il était opposé à un capitalisme de copinage. En Amérique politiciens républicains ouvertement et sans vergogne travaillent pour les sociétés. Les dirigeants démocrates condamnent souvent corporatisme et se disent préoccupés par l’inégalité économique, mais soutiennent également les sociétés plus plus discrètement parce que leurs élections sont financées par eux aussi. Très peu d’hommes politiques ne sont pas sur le côté de la grande entreprise seul, en dépit de leur rhétorique. Cependant, il existe quelques exceptions. Dennis Kucinich, par exemple, a voté non sur le renflouement et a demandé au cours du débat: «Pourquoi ne demandons-nous de Wall Street pour nettoyer son propre désordre? Pourquoi sommes-nous pas en train de mettre en place de nouvelles structures de réglementation pour protéger les investisseurs? … Pourquoi sommes-nous ne réduisons pas la dette de la rue Main à la place de Wall Street? N’est-il pas temps pour un changement fondamental dans notre système monétaire basé sur la dette, afin que nous puissions nous libérer de la manipulation de la Réserve fédérale et les banques? Est-ce le Congrès des Etats-Unis ou le conseil d’administration de Goldman Sachs? ” Ce sont des mots puissants que peu de gens là voulaient entendre. L’administration Obama est loin d’être aussi corrompu par l’influence des entreprises comme les administrations précédentes. Goldman Sachs a contribué près d’un million de dollars pour l’administration Obama, plus que tout contributeur privé. (UBS, Morgan Stanley et Citigroup ont également contribué.) Bien que l’administration Obama a fait adopter la Loi sur la réforme de Wall Street et la protection des consommateurs Dodd-Frank en Juillet 2010 qui a mis des restrictions sur les pratiques des banques et des entreprises, il peine réformé Wall Street. Il a créé un vice-président de supervision pour superviser la Réserve fédérale et de s’assurer qu’il sert l’intérêt public, mais tout le conseil d’administration devrait être changé pour l’intérêt public à être servi. La crise financière en Amérique de 2006 à 2010 a eu des effets dévastateurs sur de nombreux Américains qui ont perdu leurs maisons et leurs emplois. La reprise économique qui a eu lieu depuis a surtout bénéficié aux plus hauts revenus. En Novembre de la seule année 2008, il y avait 597 000 pertes d’emplois. Certaines de ces personnes ont perdu un emploi parce que leurs employeurs ont fait faillite, mais beaucoup ont été simplement mis à pied juste pour augmenter les profits. (GM et General Electric ont réduit de plus de 200.000 emplois collectivement.) Le licenciement de prestations des travailleurs dirigeants d’entreprises dans une période de courte durée, (parce qu’ils ont moins de gens à payer), mais elle leur fait mal en fin de compte le long terme si les licenciements ne sont pas nécessaires. Les travailleurs qualifiés sont également retrouvés sans emploi à la suite et le reste de l’économie en souffre souvent. Les vrais criminels du 20ème et 21ème siècle sont les PDG, les politiciens, les banquiers, les lobbyistes pour les intérêts des entreprises et les acteurs avides en charge. Les PDG des grandes entreprises faire beaucoup plus d’argent que les criminels moyenne dévaliser les magasins d’alcool ou vendant des sacs de dime sur les coins de rue, parce que les cadres ont la loi de leur côté et les politiciens dans leurs poches. Les dirigeants d’entreprise restent à l’écart des travailleurs qu’ils exploitent et le mal qu’ils font, et tant qu’ils peuvent modeler l’opinion publique, quelques-uns voient leurs incidences mondiales. Les grandes entreprises parlent de la responsabilité des entreprises pour augmenter les ventes et la confiance du public, et les gens tombent souvent pour elle. Par exemple, en 2010, Toyota millions de leurs voitures équipées d’accélérateurs défectueux. Certains coincé, causant une douzaine de pilotes de mourir de collisions. [12] Après le scandale, ils ont fait un commerce Américains remerciant pour leur entreprise. Il était destiné à améliorer les relations publiques. Mais leur fausse reconnaissance était insensible et chronométré inappropriée. Ils n’ont jamais reconnu publiquement leurs erreurs. En raison d’une loi qui limite la quantité de compagnies de voiture de l’argent peut être condamné à une amende pour la production de voitures défectueuses, Toyota a été condamné qu’à une amende $ 16,4 millions de dollars. Malgré toutes les voitures rappelées, Toyota avait encore un bénéfice de 2,3 milliards de dollars en 2010, leur bien était inférieure à un centième de leurs profits cette année. GM a rappelé des millions de voitures au cours des dernières années pour des raisons de sécurité ainsi.                   

3.4 Réchauffement de la planète et le rôle des entreprises  

Un problème potentiellement plus grave encore que les entreprises et les politiciens contribuent à le réchauffement climatique. Entreprises et les particuliers à travers le monde s’appuient sur les combustibles fossiles et il est l’une des ressources les plus rentables au monde. La plupart des consommateurs sont contraints de choisir des véhicules de gaz, car ils sont plus facilement réalisables et abordables. New électriques, hydro-électrique, et des véhicules solaires sont chers et pas aussi largement disponible. Centrales électriques ne sont pas largement en Amérique soit. Les industries durables en Amérique pâle figure en comparaison à ceux des pays comme la Chine et l’Allemagne, en dépit du fait que l’Amérique a plus qu’assez de ressources pour être le pays le plus durable sur la Terre. Technologies durables ne sont pas financés assez en Amérique parce que les sociétés américaines profitent de l’inefficacité et de la production et de la consommation inutile. L’essence est un voitures énergivores et essence nécessitent de fréquents déplacements chez le concessionnaire (ou un mécanicien) parce que la combustion de l’essence met beaucoup de pression sur les pièces du moteur. Plus de voitures de teinture signifie plus d’argent pour les concessionnaires automobiles, les mécaniciens et les compagnies pétrolières. Concevoir des modèles plus efficaces exige plus de travail et le financement initial ainsi. Si tout le monde était auto-suffisante et nos voitures a vécu aussi longtemps que nous le faisons, les entreprises et les gouvernements ne profitent. Alors que les réserves de pétrole diminuent, les hausses de prix et les compagnies pétrolières veulent atteindre le prix “pic pétrolier”, qui est le gaz à prix le plus élevé atteindra jamais. Jusque-là, il y aura beaucoup de personnes financièrement acquis qui voudront continuer à utiliser de l’essence aussi longtemps que possible physiquement. Les politiciens parlent souvent les emplois essentiels que nous perdrions si nous nous débarrassons de sociétés pétrolières et gazières. Cependant, ce qui est généralement de mauvaise foi et de déviation du véritable problème du réchauffement de la planète. Nous sommes tous capables de faire toutes sortes de travaux. Nos compétences sont transférables et nous serions tous plus heureux faire un travail qui profite à tous, au lieu de mettre éventuellement un autre âge de glace. Les constructeurs automobiles américains majeurs annoncent souvent leurs nouveaux modèles qui obtiennent un peu mieux la consommation d’essence de leurs modèles précédents, et leurs voitures à hydrogène et concept électrique, et ils agissent comme si ils ont résolu la crise de l’énergie. Exxon Mobil et d’autres compagnies pétrolières affirment même qu’ils sont à la pointe de l’énergie durable. C’est à tous de continuer à générer des revenus tout en ignorant le problème. General Motors produit des voitures électriques appelées EV1s qui ont travaillé sans aucun problème, mais en raison de la pression politique, GM repris possession de toutes les EV1 et leur a écrasés dans un désert. Cela a été discuté longuement dans le documentaire, Qui a tué la voiture électrique? Ce n’était pas la seule fois que les technologies efficaces ont été littéralement écrasée. Le gouvernement américain et les grandes entreprises ne veulent tout simplement pas prendre le risque de gagner moins d’argent, même pour une brève période. La technologie existe depuis longtemps à construire des voitures avec des économies de carburant beaucoup plus élevés, ainsi que des voitures qui n’utilisent pas de gaz que ce soit. En fait, la première voiture électrique a été construite entre 1832 et 1839 par Robert Anderson. Le réchauffement climatique ne devrait pas être un problème difficile à résoudre, mais les gouvernements et les sociétés ont rendu difficile à cause de l’argent à faire sur le gaz. Les plus grandes compagnies pétrolières sont subventionnés par les gouvernements. Certains sont propriété de l’Etat et censé fonctionner dans l’intérêt public, mais la plupart ne le font pas. En outre, les gouvernements font souvent encore plus sur les impôts et les industries qui dépendent de gaz essence, que les compagnies pétrolières font sur la vente de gaz. Cela leur donne encore plus incités à maintenir les prix élevés de l’essence et de l’efficacité des voitures à faibles. De nombreux gouvernements possèdent également de grands champs de pétrole et ils ne veulent pas perdre le bénéfice sous leurs pieds, même si cela signifie la destruction de notre Terre. Certains acteurs politiques et économiques qui nient le changement climatique affirment que la science est “non” sur le réchauffement climatique, mais ce n’est absurde. Les températures mondiales ont augmenté au cours du 20ème siècle et il ya des dossiers importants de cette. Enregistrez les températures extrêmes sont également à la hausse. Le carbone a augmenté dans l’atmosphère et en diminuant l’eau solide de la Terre sont également mesurables et nous pouvons voir les effets de l’. Les calottes glaciaires fondent et le recul de plus en plus chaque année, indépendamment de ceux qui refusent de l’accepter. Les quelques-uns qui essaient de changer ce sont souvent étouffée par le Congrès ou les acteurs qui représentent le secteur privé. Les échecs et les sommets de l’ONU sont également à blâmer pour l’absence de progrès. En 2007, l’ONU européenne a accepté de réduire ses émissions que de 20% en 2020 en Amérique a été encore moins engagés. Obama a également augmenté forage offshore de 75%, la fracturation hydraulique aux Etats-Unis, et il se résigne a approuvé la construction de l’oléoduc Keystone XL (à l’origine conçu comme un partenariat entre TransCanada et ConocoPhillips), qui a pour but d’exécuter l’huile vers le bas à partir du Canada aux raffineries de la région du Golfe et au Texas. Si les sociétés les plus riches du monde ne sont pas arrêtés, ils pourraient tous nous ruiner et tout à fait littéralement détruire la Terre dans le processus. Par conséquent, nous devons être vigilants. Le réchauffement climatique et l’ensemble de ces problèmes que j’ai abordés sont problème soluble. Si nous pouvons organiser et unir contre les grandes structures de pouvoir qui n’ont pas nos meilleurs intérêts à l’esprit, nous pouvons arrêter et inverser ces réchauffement de la planète et leurs autres effets négatifs.

3.5 Le plus riches des riches  

J’ai discuté de la disparité des revenus beaucoup dans ce livre, mais je n’en ai pas discuté exactement la richesse du riche uns sont et comment les masses pauvres plus pauvres sont, et les chiffres sont étonnants. Les personnes les plus riches dans le monde sont surtout des Américains dans des positions de pouvoir des entreprises ou politique, ou les deux. Les entreprises les plus lucratives dans le monde sont presque toutes les entreprises américaines. Ils sont glorifiés comme le “Fortune 500” dans le magazine Fortune et sur le marché boursier. La société la plus lucrative sur Terre en 2009 a été Wal-Mart (voir tableau ci-dessous) qui a misé $ 421 000 000 000 en 2010 et $ 466,1 milliards de dollars en 2012 [xxxiii] Ils font la plupart de leur argent par l’externalisation. À peu près tout vendu dans Walmart est faite en dehors de l’Amérique. 70% de leurs produits viennent de Chine et les importations de Walmart en provenance de Chine ont contribué au déficit commercial américain avec le pays. Le revenu de Wal-Mart en 2010 était à peu près égale au PIB combiné de 41 des 53 pays d’Afrique. Si le revenu de Wal-Mart a été répartie uniformément entre ses employés, chaque salarié recevrait 204,285.71 $, mais la plupart sont payés au salaire minimum fédéral de 7,25 $ l’heure. (Les travailleurs sans papiers en Amérique et à l’étranger engagés par Walmart sont souvent payés encore moins.) Une semaine de travail de quarante heures au salaire que génère $ 290 par semaine et un salaire annuel (sans vacances) de $ 15,080. Christy Walton, la veuve de John T. Walton, fils du fondateur de Wal-Mart (Sam Walton) était la femme la plus riche du monde en 2011 avec une valeur nette de 26,5 milliards de dollars. Jim Walton, fils de Sam Walton valait $ 21,3 milliards cette année. Alice Walton, fille de Sam Walton, valait $ 21,2 milliards. (Elle a également tué quelqu’un avec sa voiture et n’a jamais servi une peine de prison parce que l’argent donne la liberté.) S. Robson Walton, fils aîné de Sam Walton et président de Walmart a une valeur de 21 milliards de dollars. Collectivement, le Walton ont plus d’argent que nécessaire pour mettre fin à la faim dans le monde. Top 10 corporations Grossing en 2009: 1 Walmart $ 421000000000 2 Exxon Mobil $ 383000000000 3 Chevron $ 205000000000 4 ConocoPhillips $ 198000000000 5 Fannie Mae $ 154 000 000 000 + $ 800 000 000 de l’actif 6 General Electric $ 150000000000 7 Berkshire Hathaway $ 136000000000 8 $ 135 000 000 000 de General Motors 9 Bank of America $ 134000000000 10 Ford Motor $ 128000000000  Total combiné 1.924.000.000.000.000 $ Source: Fortune Magazine 2009. La Fortune “Global 500” classe les entreprises internationales les plus rentables. La plupart des entreprises figurant sur la liste 2009 ont été sans surprise son siège social en Amérique, mais il y avait plus collectivement en Europe. L’Union européenne a également eu un PIB de $ 16,228 trillions en 2010, qui était plus grand que l’Amérique cette année, mais l’Amérique reste la puissance économique et militaire beaucoup plus dominante. En 2012, plus de la fortune globale de 500 entreprises ont également leur siège social en Amérique. Exxon Mobil (Amérique) et Royal Dutch Shell (Pays-Bas) sont actuellement entreprises les plus rentables de la planète en termes de chiffre d’affaires. Shell a 90 000 employés et elle prévoit des forages pétroliers dans l’Arctique (parce que la fusion n’était tout simplement pas assez apparemment). Ils s’attendent à ce que l’Arctique soit la plus importante source de pétrole brut au cours des prochaines décennies, et ils peuvent être si nous ne les arrêtons. Ils avaient chiffre d’affaires de $ 484,489 milliards en 2012, et le chiffre d’affaires d’Exxon Mobil était $ 452 926 000 000 [xxxiv]. Gas est actuellement l’industrie la plus rentable au monde. En 2012, les USA ont eu 132 des Global Fortune 500 entreprises. Chine et le Japon a eu 73 eu 68 Certaines sociétés en Chine et au Japon ont dépassé beaucoup de l’Amérique en 2012 Toyota (de la société la plus rentable du Japon) ont eu le dixième plus haut revenu dans le monde. Sinopec Group, une compagnie pétrolière publique chinoise avait le cinquième plus haut chiffre d’affaires de $ 375 338 000, et la Chine naturelles pétroliers eu le sixième rang. Sur les dix sociétés dans le monde avec le plus de revenus en 2012, six étaient des compagnies pétrolières. Walmart a été la seule société non liés à l’énergie, bien que Walmart utilise énormément d’énergie et son empreinte carbone Le reste de la liste Fortune 500 mondial ont été dispersés principalement dans toute l’Europe. La Russie avait sept. Son plus rentable était Gazprom, dont le gouvernement russe est propriétaire de 50,01%. L’Amérique du Sud a eu plusieurs, mais la plus rentable était Petrobras, une autre compagnie pétrolière dont le siège est à Rio de Janeiro, au Brésil, qui avait le monopole sur les produits de gaz pendant des décennies. L’Australie avait neuf des Fortune Global 500 entreprises en 2012 BHP Billton, une société pétrolière et minière, a été le plus rentable avec des recettes de 71,139 milliards. Son bureau de gestion des grands est à Londres et elle est cotée à la Bourse de Londres. Afrique n’avait aucune des entreprises Fortune 500. Le chiffre d’affaires combiné du Fortune Global 500 en 2010 était de $ 22,5 trillions, qui avait plus d’un tiers du PIB de 62 billions de dollars de monde cette année. Il était également plus du double du PIB combiné de l’Afrique, de l’Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud. En outre, l’Afrique est le deuxième plus grand et deuxième continent le plus peuplé de la planète, mais son PIB n’était que de 2,3% du PIB mondial en 2010.

3.6 La Bourse: un casino Crooked  

La bourse contribue grandement à la richesse des plus riches, et il illustre aussi leur idéologie sur l’argent. Le plus riche quelques traiter l’argent comme un jouet, et la bourse est juste leur casino. Mais ils tirent les ficelles de l’économie mondiale, tant apparaissent seulement à paris. Actions, les obligations, les prêts et les privilèges sont essentiellement façons de parier sur immobilisations incorporelles et même inexistants dans certains cas. Dans le cas des prêts et des sûretés, les banques misent que la personne prenant le prêt ou privilège sera en mesure de rembourser. Les prêts peuvent être utiles, mais les banques profiter souvent plus si les preneurs de prêt ne sont pas en mesure de les rembourser parce que leur dette porte intérêt et de leurs biens (comme leurs maisons) peuvent être saisis, les forçant à l’itinérance et parfois la pauvreté long de la vie. Cela peut être un processus très lucrative quand c’est fait sur une grande échelle. Lorsque les acteurs qui veulent se prévaloir des institutions qui fournissent une assurance, ces entreprises et d’autres garanties économiques qui sont censés prévenir l’effondrement économique peut aussi faire faillite et affecter de nombreuses autres industries. L’achat d’une part d’un stock est un peu comme faire un pari dans un casino. C’est un pari ou une estimation calculée des futures décisions des autres acteurs. Les individus investissent dans un stock si ils croient que la société va réussir financièrement et plus d’actions seront achetées que vendues. Mais les investisseurs de tous les jours sont souvent désavantagés, car ils ne savent pas tout ce que les PDG ne savent au sujet de leurs entreprises et ils ne prennent des décisions financières à leur sujet. PDG peuvent prédire les tendances économiques meilleurs parce qu’ils et leurs cercles d’amis riches affectent ces tendances la plupart avec leurs propres décisions financières. Un stock est une participation au capital d’une société. Les actions d’une société est divisé en actions et chaque action représente un morceau de la propriété de cette société. Toutefois, les actionnaires ordinaires n’ont aucun pouvoir sur les décisions des entreprises. Seuls les actionnaires majoritaires prennent les décisions et ils sont généralement les propriétaires des sociétés. Quand un des fichiers de la société pour la faillite (chapitre 11), leur stock vaudront tout ce qui reste quand une société paie offs ses créanciers et l’ensemble de ses créances sont payées. La plupart de l’argent réel les flux des principaux actionnaires et s’ils déposent des créanciers de la faillite “sont payés en fonction de leur ancienneté.” Les actionnaires sont les derniers à être payés après les créanciers et les détenteurs de non garantis “actions privilégiées.” [Xxxv] Les actionnaires reçoivent rien si les créanciers ne sont pas payés en totalité. Mis à part les stocks typiques, il ya aussi beaucoup d’autres instruments financiers complexes qui profitent surtout des gros actionnaires et déjà riche comme dérivés. Il existe plusieurs types de transactions sur instruments dérivés comme des options, des colliers, des planchers, des casquettes, des contrats à terme, des titres de créance et les dérivés de taux d’intérêt. (En Juin 2009, la Banque des règlements internationaux estime que la valeur nominale de tous les intérêts des contrats de taux de gré à gré était $ 437000000000000 et la valeur nominale combinée de tous les swaps de taux d’intérêt $ 342000000000000. Ces deux chiffres sont bien au-delà totalité du PIB du monde entier). Ils sont tous les contrats seulement. Leur valeur est déterminée par la performance des facteurs de marché sous-jacents tels que les devises, la dette et les titres du marché. “Options” sont des contrats qui donnent aux parties concernées la possibilité d’acheter ou de vendre un actif ou d’un instrument financier à un prix déterminé ou avant une date déterminée. Habituellement, ce n’est pas une obligation, mais un choix disponible. Une option que l’on donne la possibilité d’acheter un actif est appelé un «appel» et l’inverse est appelé un «put». Certaines de ces opérations sont effectuées «OTC» ou «hors bourse», ce qui signifie qu’ils sont des échanges privés que n’ont pas lieu dans les installations de négoce. Comme la médecine de gré à gré, la négociation de gré à gré n’est pas soumis à l’autorité. Ces échanges ne sont pas tenus aux mêmes taxes et impôts que le commerce traditionnel d’échange fait, et ils peuvent permettre plus de liberté ainsi que l’exploitation. Wall Street aime utiliser le jargon secret pour dissimuler ce que la bourse est en train de faire et sa valeur. Mais ils sont tous les joueurs avides juste. Ils ont parié sur l’argent étant négociées, ne sont pas négociés, les prêts en défaut, les prix et les futures mises sur les paris sur les paris qui deviennent tellement abstraite ils perdent toute signification réelle. Le but ultime est de confondre et tromper. Lorsque la perte d’un homme est d’un autre gain (équation à somme nulle) que dans le marché boursier, ce qui risque d’arriver. Même avec toute cette richesse virtuelle flottant autour, tous les pays officiellement reconnu dans le monde est en dette, parce que les grandes banques, les entreprises et les institutions financières qui impriment de l’argent décident combien d’argent et de la dette devrait exister. Amérique et l’Union européenne sont les dirigeants de la dette à partir de 2013, mais paradoxalement, ils sont aussi les pays les plus riches du monde. Tous les deux ont environ $ 16000000000000 de la dette. Leur PIB est d’environ le même. Chine et l’Inde ont tous deux plus d’un billion de dollars en dette publique selon les données Economist Intelligence Unit à partir de 2012. Les plus grands empires et leurs gouvernements de proxy qui contrôlaient fois ouvertement territoires «faibles» par la force sont plus endettés. En 2011, l’Australie a environ 395 milliards de dollars en dette et en Autriche était de 300 milliards de dollars en dette. Cette même année, la dette mondiale était d’environ 50 milliards de dollars, équivalent à cinq septièmes du PIB en dollars 2011 Global $ 70000000000000 [xxxvi]. La plupart des empires ne veulent pas poursuivre les plus grands crimes financiers et de mettre les personnes les plus riches dans le monde en prison parce qu’ils sont souvent financièrement liés à eux. Comme indiqué, les propriétaires bénéficient le plus des économies de courant dans le monde entier. Les dirigeants des plus grandes entreprises, les gouvernements et même les religions et les médias ont le plus d’impact sur les grandes tendances mondiales, les changements dans les économies mondiales, et les mouvements sociaux. Par conséquent, ils ont souvent la meilleure capacité à les prévoir, ce qui leur donne un avantage significatif dans la bourse et à la cotation de toutes sortes. Cependant, ce système peut être utilisé contre eux. Si les personnes qui ont peu de capital ou de puissance peuvent prédire l’avenir mieux que ces dirigeants peuvent, alors ils peuvent ruiner le marché boursier et répartir la richesse. Cela peut être fait par l’organisation et contenant des informations sur les actions et les plans d’actionnariat entre les gens ordinaires. Mais nous devons être conscients de ce que nous voulons parier sur. Forclusions, dette héritée, faillites et même des décès bénéficient souvent certains investisseurs, car il ya des gens prêts à faire des paris sur eux. Les investisseurs peuvent aussi parier que la valeur de la monnaie d’un pays diminuera si un déversement d’hydrocarbures ou une grande partie de la population meurt de maladie. Dans un système qui est purement à but lucratif, un résultat peut être profité de, pas de négatif importe comment. Ils sont souvent considérés comme des «externalités» inévitables qui sont de peu d’intérêt pour les dirigeants de ces institutions. Même lorsque la monnaie d’un pays devient plus précieux très rapide, cela peut être dû aux externalités négatives. Bien sûr, la croissance économique peut être le produit de pratiques morales d’affaires, la durabilité, l’efficacité, la collaboration, de nouvelles idées, et l’emploi des personnes sous-employées ou au chômage, mais, malheureusement, il n’est généralement pas. La croissance est principalement réalisée grâce à des politiques de bas salaires, de longues heures, mauvaises conditions de travail, le travail pénitentiaire et du travail d’esclave. Des efforts sont également faits pour accroître la population active (indépendamment de l’âge ou d’un handicap) et de souligner l’importance de la “bonne éthique de travail» afin d’augmenter les profits pour les riches au détriment de notre bien-être. Tout cela diminue les coûts d’exploitation pour les entreprises et augmente la demande pour leurs exportations, ce qui augmente la valeur de leur monnaie sur le marché mondial. (La plupart des transactions entre les pays impliquent de l’argent, pas de troc.) Une grande découverte du pétrole ou des métaux précieux peut aussi augmenter sensiblement la valeur de la monnaie d’un pays. La plupart des pays susceptibles de connaître un boom économique dans les 10 prochaines années comme l’Afrique du Sud, le Japon, la Chine, le Brésil, l’Inde et d’autres vont se développer au détriment de leurs citoyens de la classe ouvrière et de leurs ressources. Les riches vont bénéficier le plus. Le système commercial des États-Unis donne seulement quelques privilégiés grande richesse car il fonctionne sur les transactions inégales. Bon nombre des produits que nous utilisons chaque jour sont fabriqués par des esclaves, des enfants, des prisonniers et des serviteurs sous contrat. Les travailleurs sont faciles à exploiter lorsqu’il existe une disparité économique massive, et les gens ont peu de moyens de se défendre et il n’y a pas de surveillance. L’Amérique est le foyer de personnes les plus riches sur la Terre seulement parce que le reste du monde (et les Américains qui travaillent dur commun) sont si pauvres. Les États-Unis est en train de devenir un exportateur plus grand que l’industrie du travail pénitentiaire se développe. Mais ses droits de douane (importation et exportation taxes) restent faibles, ce qui signifie le pays fait encore plus souvent l’achat pour la revente avec une marge lourde qu’elle ne l’est de développer des produits à vendre. La plupart des échanges de devises comportent soit des Euros ou des bons du Trésor américains. La plupart des monnaies valent beaucoup moins. Par exemple, un Franc d’Afrique centrale (un “dollar” en Afrique) est une valeur d’environ deux dixièmes de un pour cent américain ou $ 0,0022. [Xxxvii] Un dollar Afghani vaut environ deux cents américains. Un vol de Kaboul en Afghanistan à New York City est d’environ 1300-2500 $. [Xxxviii] Un vol du Congo à la France coûte environ 5000 $ ou environ 2,2 millions de francs de l’Afrique centrale, de sorte qu’il n’est pas comme si laissant est une option facile pour les gens ordinaires dans ces pays et d’aider à les résoudre est un processus encore plus difficile. Dans le pays un peu plus riche d’Afrique du Sud, un billet d’avion au départ de Johannesburg aller en France coûte environ 1200 $ ou 8182 Rands africaine [xxxix] Je crois qu’il est nécessaire de débarrasser le monde des devises. Ils ne favorisent déjà riches, et ceux qui s’appauvrit en ce moment sont à un désavantage important. Vous avez généralement besoin de l’argent pour faire de l’argent (sauf si vous êtes la mendicité), si les sans-abri, les personnes pauvres ne peuvent souvent pas trouver un moyen de sortir. Mais les ressources peuvent être négociés. Une monnaie sociale peut également être mis en œuvre. Nous n’avons pas besoin d’argent.        

3.7 Les plus pauvres des pauvres et leur santé  

Ce qui est le plus troublant pour moi sur les sociétés les plus riches et les gens qui accumulent leur richesse est que, bien qu’ils dépensent des millions sur des choses qu’ils n’ont pas besoin, la majorité du monde n’a pas assez d’argent pour manger. Plus de trois milliards de personnes (près de la moitié du monde) vivent avec moins de 2,50 $ (dollars américains) par jour, et environ la moitié d’entre eux sont des enfants. [Xl] 80 pour cent de la population mondiale vit avec moins de 10 $ par jour. 40 pour cent du monde reçoit cinq pour cent du revenu mondial tandis que les 20% font les trois quarts du revenu total du monde. La pauvreté est de loin la cause la plus fréquente de décès, la maladie, et la mauvaise qualité de vie en général. La plupart des gens qui vivent dans les pays les plus pauvres à vivre une vie beaucoup plus courte que le reste d’entre nous. Selon les rapports de l’Organisation mondiale de la Santé en 2011 seulement un pour cent des personnes décédées dans des pays à revenu élevé étaient âgés de 0-14 ans. 28% étaient âgés de 15-69 ans et un massif 71% étaient âgés de plus de 70 ans. Dans les pays à revenu moyen, cependant, 15% des personnes décédées étaient des 0-14 ans, 45% étaient âgés de 15-69 ans et seulement 40% étaient âgés de plus de 70 ans. Les statistiques en provenance des pays à faible revenu sont encore pires. 40% des personnes décédées dans des pays à faible revenu étaient âgés de 0-14 ans, 43% étaient 15-69, et seulement 17% avaient plus de 70 ans. [Xli] La plupart des décès qui surviennent dans les pays à faible et moyen revenu sont facilement évitables, et beaucoup sont causés par la faim, la déshydratation et les maladies que les scientifiques ont trouvé des remèdes pour longtemps. Les principales causes de ces problèmes sont la nourriture et l’eau insalubre, insalubres ou insuffisantes et les conditions de vie. Gouvernement a encouragé le tabac et la consommation d’alcool et un énorme manque de médicaments et de soins médicaux sont également de grands contributeurs. En moyenne, environ 22 000 enfants de moins de cinq ans sont morts tous les jours de l’année 2010 de la famine et de maladies facilement évitables. [Xlii] A propos de 27-28 pour cent de tous les enfants des pays en développement sont un retard de croissance ou d’insuffisance pondérale. [Xliii] Si ce n’est pas un sujet agréable à lire, il est important parce que la compréhension des causes les plus fréquentes de décès peut nous aider prévenir et sauver des vies. L’OMS a signalé la principale cause de décès dans les pays à faible revenu en 2008 était infections des voies respiratoires inférieures, comme la pneumonie, la bronchite, abcès du poumon. 1,05 million de morts de l’infection des voies respiratoires inférieures en 2008 760.000 morts de maladies diarrhéiques et le VIH / SIDA a tué 0,72 million. Les maladies diarrhéiques sont causées par l’eau potable contaminée. Mais ils peuvent aussi être causées par des aliments contaminés, l’élimination insalubre des déchets humains et une mauvaise hygiène personnelle. La façon la plus commune que les gens développent ces maladies est par l’eau contaminée par des déchets humains potable. Beaucoup de régions très pauvres, peuplés ne disposent pas de systèmes d’égouts, usines de traitement de l’eau, ou même en cours d’exécution, l’eau potable, ce qui explique pourquoi ces maladies sont courantes là-bas. La diarrhée peut être causée par plus de 100 bactéries différentes, les protozoaires et les virus, et certains sont présents dans les déchets. La plus meurtrière des maladies diarrhéiques sont le choléra, la dysenterie bactérienne et la typhoïde. Seules les personnes dans les pays à faible revenu meurent de ces maladies en grand nombre parce que les pays riches sont plus propres et la plupart de leurs populations ont accès à l’eau potable et de nourriture. La diarrhée peut nous tuer parce qu’il épuise le corps de l’eau et d’électrolytes comme le sodium, qui peut provoquer une déshydratation sévère. Si le corps perd 10% ou plus de ses fluides, la mort peut survenir. Lorsque ceux souffrant de maladies diarrhéiques faut réhydrater, si ils n’ont accès à l’eau contaminée, boire plus de celui-ci ne fera pas leur faire perdre leurs fluides corporels plus rapide, ce qui rend la mort plus imminent. Il est probablement l’un des moyens les plus désagréables de mourir, et, malheureusement, il tue la plupart des enfants Cardiopathie ischémique (IHD) maladie a tué 0,57 million dans les pays à faible revenu en 2008 [xliv] IHD réduit le flux sanguin vers le cœur par l’accumulation de plaque, le cholestérol, ou d’autres obstacles. Une mauvaise alimentation, le tabagisme et l’alcool sont les causes les plus courantes. Il est une cause beaucoup plus fréquente de décès dans les pays moyen et à revenu élevé. Les chiffres sont pires pour les pays à faible revenu en 2004, soit l’année 2,94 millions de personnes sont mortes à cause de l’infection des voies respiratoires inférieures dans ces pays et 2,47 millions de morts à cause de la maladie coronarienne en 2004, deux de ces maladies causent beaucoup moins de décès en moyenne et haute les pays à revenu. 1,81 million de personnes sont mortes de maladies diarrhéiques dans les pays à faible revenu et 1,51 million sont morts du VIH / sida en 2004 [xlv] VIH et le SIDA sont largement considérés comme des problèmes africains, car ils affectent principalement en Afrique, mais le VIH et le sida sont en fait des graves problèmes en Amérique ainsi que touchent un nombre disproportionné de personnes pauvres et les minorités. L’Amérique est le foyer de la plupart des malades du sida de tous les pays industrialisés, en dépit du fait qu’il est le pays le plus riche du monde. Il ya plus d’un million de personnes atteintes en Amérique, mais beaucoup moins de personnes en meurent en Amérique qu’en Afrique parce que le traitement ici, c’est mieux. En 2009, 17 000 personnes sont mortes du sida en Amérique [xlvi] tandis qu’environ 1,4 million de morts du sida en Afrique subsaharienne cette année. Les Etats-Unis demande de budget 2011 du gouvernement fédéral pour le traitement du sida en Amérique a été de 20,4 milliards de dollars. 69% de cet argent a été alloué pour les soins, 14% pour la recherche, 13% pour l’aide au logement, et 4% pour la prévention. Le budget américain alloué à la prévention du sida et de traitement en Afrique était beaucoup plus faible, même si on estime que 22,5 millions de personnes vivant en Afrique sub-saharienne ont le VIH, ce qui représente environ les deux tiers du total mondial. Si le sida est devenu une épidémie en Amérique comme en Afrique, il y aurait beaucoup plus de couverture médiatique sur elle et beaucoup plus d’argent alloué pour le traitement, mais les valeurs limites sont la cause des différences de traitement. La prévention du VIH est le plus important en Afrique. Contraceptifs gratuits, spermicides, l’éducation sexuelle, des tests sanguins réguliers et des médecins bien formés dans les soins de santé de la reproduction seraient les plus utiles. Beaucoup de gens en Afrique avec le VIH et le sida ne savent pas qu’elles sont infectées, car il ya trop peu de cliniques qui offrent des tests gratuits. (Tests VIH peuvent également produire des résultats négatifs, même lorsque le sang est positif pour le VIH au cours des six premiers mois après la transmission.) Ceux qui ne savent qu’elles sont infectées, parfois, ne pas dire à leurs partenaires sexuels, et cette nouvelle se propage la maladie. Les tabous religieux, le viol, (qui est répandue dans de nombreuses régions ravagées par des conflits de l’Afrique) et le manque de rapports sur toutes ces questions contribue également à ces problèmes. Plus de cliniques doivent être établis en Afrique et plus de médecins doivent se porter volontaires pour changer cela. cours sur la prévention du viol et des groupes de soutien devraient également être très utile. Tout le monde en Afrique avec le VIH et le sida, à tout le moins devrait savoir qu’ils l’ont pour l’empêcher de se propager et de sorte qu’ils puissent se soigner. Bien qu’il n’y ait pas de remède connu pour soit, les médicaments antirétroviraux peuvent ralentir la progression des maladies et les empêchent aussi de se propager. Je crois aussi un remède contre le sida sera trouvé et distribué gratuitement dans une quinzaine d’années. VIH et le SIDA sont principalement répartis principalement par les rapports sexuels vaginaux et anaux. Vous ne pouvez pas transmettre soit par la salvia. Ils peuvent aussi se propager par le sang, qui peut se produire lorsque les aiguilles infectées sont partagés. Les mères infectées peuvent également transmettre des maladies à leurs nouveau-nés comme je l’ai dit, et 70 000 enfants sont nés avec le VIH chaque année. Les médicaments antirétroviraux peuvent être utilisés pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant, mais il est préférable d’éviter d’avoir vos propres enfants si vous êtes infecté par le VIH ou le SIDA. Il ya beaucoup d’enfants orphelins en Afrique qui ont besoin de parents qui pourraient bénéficier de leurs soins. Pour bientôt-à-être les mères atteintes de la maladie, l’OMS recommande de prendre le médicament antirétroviral zidovudine 28 semaines après être tombée enceinte et prendre la névirapine pendant le travail pour prévenir la transmission. Ils recommandent également que la mère de prendre la zidovudine et lamivudine une semaine après la naissance et que le bébé soit donné dose unique de névirapine immédiatement après sa naissance et la zidovudine par jour pendant une semaine après la naissance. (Ce n’est pas une approbation de ces médicaments.) VIH et le sida peuvent également être transmis par le lait maternel, si les mères ne doivent pas allaiter, mais au lieu d’utiliser la formule. Césariennes peuvent également être effectuées pour réduire le risque de transmission. Mais césarienne sont coûteux et ils peuvent être très dangereux sans l’équipement médical approprié, les médecins formés et un environnement stérile. La mortalité maternelle est déjà élevé dans de nombreuses parties de l’Afrique et d’autres régions pauvres, donc les césariennes peuvent ajouter au danger. Taux de mortalité maternelle au Tchad et en Somalie étaient 1200 pour 100.000 naissances en 2010 [xlvii]. En Afghanistan ce taux était de 1400 décès maternels pour 100.000 naissances, (Afghanistan a aussi les taux de mortalité infantile les plus élevés: 121.63 pour 1000 naissances vivantes [xlviii]) alors que l’Amérique ne eu 24 décès maternels et le Canada avait 12 pour 100.000 naissances. La plupart des pays d’Europe de l’Est avaient des taux de mortalité maternelle encore plus faibles (moins de 10), parce que beaucoup d’entre eux ont de meilleurs systèmes de soins de santé et les modes de vie sains. Accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiovasculaires causées 1,48 million de décès dans les pays à faible revenu en 2004, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ont également été tués 0,94 million et 0,91 million tuberculose tués cette année dans les pays à faible revenu. Beaucoup de ces décès sont également causés par maladies liées au tabac, une mauvaise alimentation ou les deux. Les infections néonatales étaient responsables de 900 000 décès par an; paludisme était responsable de 860 000 décès, et prématurité et de faible poids à la naissance étaient responsables de 840 000 décès dans les pays à faible revenu. Ce sont toutes les maladies faciles à prévenir et ils n’ont presque jamais lieu dans les pays les plus riches. Le paludisme est une maladie presque personne ne meurt de dans les pays riches, car il est extrêmement facile à prévenir et à traiter. Il est transmis principalement par les piqûres de moustiques et des moustiquaires ne coûte que quelques dollars. Empêcher le monde ne coûterait pas beaucoup. Cela pourrait sauver des millions de vies. Cependant, ces maladies ne sont pas seulement dus à un déficit de la médecine et des soins médicaux; ils sont aussi causées par le manque de bonnes écoles et de l’information dans la plupart des régions du monde. Près d’un milliard de personnes en l’an 2000 ont été incapables de lire ou d’écrire leurs noms, encore moins d’un pour cent du budget militaire mondial cette année aurait pu fournir l’éducation pour tous les enfants dans le monde. [XLIX] Les femmes sont généralement un accès encore plus restreint à l’éducation dans les sociétés misogynes parce que les gouvernants savent qu’ils auront plus de difficulté à s’aider eux-mêmes si elles ne savent pas comment. C’est la même raison, chaque groupe marginalisé est restreint l’accès à l’éducation. Bien que tout cela est très décevant, ce qui empêche de mourir de faim, l’eau insalubre, la déshydratation, et l’absence généralisée de l’éducation et de l’information coûterait seulement une fraction de ce que les pays riches dépensent sur des choses qu’ils n’ont pas besoin et abandonneraient librement. Les gens riches n’ont pas à devenir paysans pour qu’il y ait une plus grande égalité. Il ya plus qu’assez de ressources pour tout le monde sur la planète, mais le problème est que les personnes les plus riches se soucient plus de l’argent qu’ils ne le font sur les gens, et ils essaient de nous convaincre de faire de même. En 1997, l’Amérique et l’Europe a passé 17 milliards de dollars en aliments pour animaux de compagnie, le 8 milliards de dollars en produits cosmétiques et 12 milliards de dollars parfum. A seulement 13 milliards (en plus de ce qui est déjà passé) aurait fourni la santé et la nutrition de base pour la partie développement entier du monde. [L] (Les êtres humains sont effectivement plus facile à nourrir que les bovins ou des animaux domestiques, car ils peuvent développer leur propre nourriture.) En outre, l’éducation pour tous aurait coûté que 6 milliards de dollars, l’eau et l’assainissement pour tous aurait coûté Guérison 9 milliards de dollars et reproductive pour les femmes à travers le monde aurait a fait perdre 12 milliards de dollars. Collectivement, ils auraient coûté que 40 milliards de dollars d’argent que ce qui a été dépensé. Les dépenses militaires mondiales en 1997 était de 780 milliards de dollars, ce qui est environ 20 fois plus que ce que ces services de sauvetage de base auraient coûté en plus. Il est temps que nos valeurs commencent à refléter nos réalités et de nos dépenses. La contribution du monde de l’aide internationale (des gouvernements) est une simple fraction de dépenses américaines sur militaire seule. L’argent achète non seulement la liberté mais le temps sur Terre ainsi, et il fournit des ressources de base nécessaires pour vivre une bonne vie. Mais les gens qui amassent des milliards de dollars et ne donnent pas un dollar de retour à tous ceux qui ont du sang sur leurs mains. Ils sont la vie des gens coupent court en laissant propagation de la maladie et les gens ont faim et même l’exploitation de personnes pauvres et affamées juste pour le plaisir de profit. Ces personnes n’auraient qu’à abandonner une partie de leur richesse à prévenir des millions de décès. Mais la plupart n’ont pas l’intention de le faire, et ils ne veulent pas le citoyen moyen de connaître ces inégalités, parce que cela nous rendrait moins égoïste. Beaucoup d’Américains ne sont pas conscients de l’ampleur de ces problèmes parce que les grandes entreprises de presse ne nous disent pas à leur sujet. Intégrer les nouvelles ancres sont des acteurs. Ils font partie d’un cirque plus grande faite pour distraire, séparé, peur, et provoquer. Je crois qu’il est nécessaire de repenser la morale, de l’argent et la façon dont nous faisons des affaires à l’échelle mondiale. Beaucoup de gens n’ont pas les ressources de sauvetage que les plus riches et les plus puissants prennent souvent pour acquis. Mais l’inégalité économique est un problème soluble. Tant que nous sommes tous vigilants et inébranlable dans nos efforts pour prendre le contrôle commun sur nos structures économiques et des entreprises, nous pouvons prévenir la richesse de déterminer la santé des gens et avoir de l’espoir pour l’avenir.          

 

(Quatrième partie) Le développement de la messe Nouvelles des médias, propagande, publicité et leurs effets sur l’identité  

4.1 Développer propagande et l’alimentation corporatisme   Fiable nouvelles et le libre échange des informations les plus utiles sont des outils extrêmement importants qui peuvent accroître la sensibilisation sur les questions humanitaires et les mouvements sociaux et changer notre monde en conséquence. Mais les médias de nouvelles de masse est le plus souvent utilisé comme un outil de tromper et de manipuler les gens que de les aider parce que le mensonge, la manipulation et les rapports sélectifs sont souvent plus rentables que toute la vérité. Acteurs d’entreprise et le contrôle politique et diffusent les médias les plus accessibles et les voix indépendantes sont souvent noyées à la suite. Même lorsque de grandes sociétés de médias diffusés voix très progressistes, ce n’est souvent que parce qu’ils savent que les gens vont payer pour entendre ces voix. La plupart de ces sociétés ne se soucient pas de la valeur sociale de ces voix peuvent avoir. Beaucoup de grands groupes de presse sont également les seules sources d’information disponibles dans certains pays. Ils ont un monopole de l’information parce que les gouvernements et les intérêts des entreprises veulent contrôler ce qui est dit et ce que l’on croit être des faits. Jusqu’en 2013, par exemple, la Birmanie avait seulement un seul grand journal et sa fonction essentielle était de justifier le régime actuel. En 1992, 23 sociétés détenues et contrôlées environ 50% de tous les journaux, les studios de cinéma, chaînes de télévision, stations de radio et les éditeurs en Amérique [li], et la plupart des stations et des journaux d’actualité majeurs sont encore détenues par une poignée de grandes entreprises, et beaucoup d’entre eux ont conglomerated. Les médias de nouvelles a la capacité d’être très lucrative, car elle affecte les émotions et les opinions des gens. Il informe la façon dont ils doivent se sentir, agir et de se présenter, et les entreprises ont profité de ces pouvoirs. L’invention des médias a “aplati le monde” et fait de la propagande encore plus invasive et de grande envergure. La concentration des médias a rendu plus rentable et permis à leurs agendas à synchroniser. Les médias électroniques a été immédiatement monétisée par les gouvernements et les entreprises quand il a été inventé. Edward Bernays était en grande partie responsable de la petite propagande américaine. Il a été appelé «le père des relations publiques» dans sa nécrologie. Bernays a travaillé pour le Woodrow Wilson pendant la Première Guerre mondiale au sein du Comité sur l’information publique et il a été chargé de justifier la guerre au public par “prouver” qu’il était pour «la démocratie.” Il a également aidé à justifier le coup d’Etat du président démocratiquement élu du Guatemala en 1954, son livre cristalliser l’opinion publique (1923) influencé Josef Goebbels, tristement célèbre pour sa propagande nazie. Plus tard, Bernays a été embauché par l’American Tobacco Corporation. Il a essayé de faire usage de la cigarette en moins tabou publique pour les femmes pour augmenter le bénéfice. Il a également travaillé pour Procter & Gamble, la United Fruit Company, CBS et General Electric. Comme la plupart de l’élite riche, Bernays a estimé que le contrôle de l’esprit des gens était absolument nécessaire pour assurer l’ordre dans la société qu’il pensait de la société. Dans son livre, la propagande (1928), il écrit: “La manipulation consciente et intelligente des habitudes et des opinions organisées des masses est un élément important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme invisible de la société constituent un gouvernement invisible qui est le véritable pouvoir de décision de notre pays. Nous sommes gouvernés, nos esprits sont façonnés, nos goûts formés, nos idées suggérées, en grande partie par des hommes que nous avons jamais entendu parler. Il s’agit d’une conséquence logique de la manière dont notre société démocratique est organisée. Un grand nombre d’êtres humains doivent coopérer de cette manière si elles sont à vivre ensemble comme une société qui fonctionne bien … Dans presque tous les actes de notre vie quotidienne, que ce soit dans le domaine de la politique ou des affaires, à notre comportement social ou notre réflexion éthique, nous sont dominées par le nombre relativement faible de personnes … qui comprennent les processus mentaux et les modèles sociaux des masses. Ce sont eux qui tirent les fils qui contrôlent l’esprit du public “. Bernays était juste que nos esprits sont souvent moulés en grande partie par des gens que nous n’avons jamais entendu parler ou rencontrés en raison de la propagande puissante, mais il s’est trompé sur ce qui est une partie nécessaire de la démocratie. Les gens sont moulés à servir les intérêts de quelques-uns au pouvoir, pas éviter le chaos et les conflits dans la société. Une véritable démocratie est complètement autonome et peut atteindre l’ordre et la paix, car la plupart des gens veulent à la fois. Il faut juste être libre d’informations, la coopération et la possibilité et la capacité de poursuivre ses intérêts et survivre. Le problème avec les affirmations Bernays, c’est qu’ils reposent sur l’hypothèse que les êtres humains ne sont pas des acteurs rationnels, capables de comprendre et de collaboration, ce qui peut conduire à une allocation significative pour l’ensemble. Afin d’éviter le chaos dans la société, le monde a besoin des dirigeants, des voix et des intellectuels de renom qui peuvent donner des conseils et d’éduquer. Mais ce n’est pas ce que Bernays parlait. Les représentants sont censés être conduits du peuple, et non manipulateurs égoïstes. Dans un monde idéal, la voix de la seule raison pour laquelle une personne serait amplifié au cours d’un autre serait s’il y avait plus de valeur dans la voix. La valeur de la voix et le travail d’une personne peut être déterminé de différentes manières, telles que la demande du public pour elle, l’étendue de son soutien de la jetée, et son impact social démontrable. Mais ce n’est pas souvent le cas. Au lieu de cela, les voix les plus fortes sont celles qui ont de l’argent pour se faire entendre et dominent les ondes et dans les rues avec leurs messages. La raison principale de la plupart des gens ont besoin de conseils en ce moment, c’est parce qu’ils sont déjà en erreur par les structures de pouvoir qui existent. Bernays était le neveu de Sigmund Freud, le père de la psychiatrie. Freud se sentait supérieur à ceux qui ont des problèmes de santé mentale, et il est venu avec des théories sauvages à leur sujet. Il sentait qu’il avait le droit de contrôler les émotions et l’identité des personnes pour «leur propre bénéfice.” Il n’a pas souvent compte des besoins ou des désirs des patients, et il est logique que cet élitisme intellectuel et le sens du droit serait déteindre sur son neveu.

4.2 Télécommunications, leur impact sur la culture et le développement de la contre-culture en Amérique  

L’invention des médias électroniques et de télécommunications présentées entreprises et les gouvernements l’occasion de gagner encore plus de contrôle sur l’esprit du public, parce que ces nouvelles inventions ont le potentiel d’être plus invasive et captivant que les journaux ou les livres, qui étaient auparavant les seuls moyens de diffuser la propagande . La télévision est devenue disponible dans le commerce dans les années 1930 dans les lieux les plus développés, comme l’Amérique, la plupart de l’Europe et une grande partie de la Russie. Films muets, en noir et blanc réalisés à la fin du 19ème siècle précédés émissions de télévision. Dans les années 1940, les publicités télévisées et autres types de publicités était déjà devenu une partie acceptée et même de vie prévue. La plupart blanc, à revenu intermédiaire Américains dans les années 1940 ont cru ce qu’ils ont entendu et à la radio et à la télévision et lu dans les journaux. Beaucoup avaient leur foi en Dieu, le système, le gouvernement («autorités mortels»), et la propagande diffusée par eux. À la fin des années 1940 et 50, l’économie américaine a été alimentée en grande partie par le consommateur état d’esprit imprégné dans le public par divers types de médias et capitalisme sauvage du gouvernement. Beaucoup de gens voulaient la prochaine “meilleure chose” et il y avait une obsession malsaine avec un gain monétaire et matérielle. Peu a été privé de la surface, mais la réalité de la vie de nombreuses personnes, il suffisait de bien caché. (Europe et la Russie ont connu des changements similaires.) Beaucoup de gens ont commencé à changer tout sur eux-mêmes juste pour se conformer aux normes sociales perpétuées par de nouvelles formes de médias. La plupart des présidents américains ont encouragé ces sortes de tendances, mais il ya eu quelques exceptions près. Jimmy Carter a fait un discours condamnant la consommation en 1979, il a mis en garde les gens sur les dangers de dépenses pour le plaisir de dépenser et d’être obsédé avec de nouveaux produits: “… Trop d’entre nous ont tendance maintenant à adorer l’auto-indulgence et de la consommation. L’identité humaine n’est pas “se définit plus par ce que l’on fait, mais par ce que l’on possède. Mais nous avons découvert que la possession des choses et de consommer les choses ne satisfait pas notre soif de sens. Nous avons appris que s’accumulent les biens matériels ne peut pas combler le vide de la vie qui n’ont pas confiance ou fin. “- L’ancien président américain, Jimmy Carter Dans cette adresse, Carter semblait se soucier plus touchant l’identité des Américains d’une manière positive que l’argent à faire d’eux, ce qui était rare à un président. Les familles moyennes en Amérique et les nations ont eu des difficultés similaires d’être honnête avec l’autre en ce moment et beaucoup ont du mal à articuler particulière et de partager leurs problèmes. Télévision et la radio sont des inventions très impressionnants. Les signaux radio et les émissions d’urgence et leurs réponses ont sauvé de nombreuses vies. Pour ces fonctions, ils peuvent être très utiles. Les gens sont également devenus plus conscients des habitudes et des modes de vie des uns et des autres et de leur propre raison de bons programmes. Livres, musique, journaux et toutes les formes d’art et d’expression existaient avant la télévision et à la radio, bien sûr, mais ce qui est unique sur la télévision et la radio, c’est qu’ils sont plus exclusifs “clubs.« N’importe qui peut écrire un livre ou être un journaliste indépendant devrait ils ont la volonté (mais si vous cherchez à faire de l’argent, je ne le recommanderais pas.) Mais entrer dans l’œil du public et sur les ondes est processus plus complexe qui nécessite souvent de connaître les «bonnes» personnes et en passant par une hiérarchie de sortes. La plupart des stations qui ne sont pas financés par l’État sont liés à d’énormes sociétés dirigées par des cadres qui se fichent de l’art, d’expression ou de responsabilité sociale. Art, bien sûr, n’existe pas, car de grandes entreprises et les annonceurs. Il existe parce que des artistes. Mais l’art et de l’information sont distribués, modifiés et censurés par les grandes entreprises et les gouvernements, car ils profitent de cette situation. Ils diminuent souvent la valeur sociale de morceaux de médias. Toutefois, les livres, les spectacles, la musique, la radio et toutes les formes de médias peuvent être, partagé, et non censurée si les intermédiaires hommes sont évités et le contrôle est donné aux artistes et à leurs partisans par la communauté.  

4.3 Changements Plus culturels  

 

La consommation et de la propagande du communisme imposé de l’Amérique a atteint un point dans les années 1950 de basculement. Beaucoup de gens n’étaient pas satisfaits de leurs relations et leur vie. Il y avait des rôles féminins et masculins et distincte, ce qui a limité les comportements “autorisés” des deux sexes. Ces rôles ont été perpétués par les différentes formes de médias. Émissions de télévision comme “Father Knows Best” pères faites semble infaillible et a limité le rôle matriarcal aux tâches ménagères comme la cuisine, le nettoyage et l’éducation des enfants. Mais la contre-culture des années 1950 et 1960 a voulu redéfinir ces rôles. L’appui de la contre-culture de l’amour libre, l’égalité des sexes, les droits des LGBT, et le retrait immédiat du Vietnam et la fin de toutes les guerres étaient socialement très positif. Ces personnes ont de grandes répercussions dans la société, dont beaucoup étaient très positifs. Cependant, leurs idées n’ont pas été adoptées par la majorité parce qu’il y avait trop d’opposition à eux de pouvoirs centralisés. La majorité du pays était devenu trop sectaire, partiale et résistant à la collaboration et le compromis. La contre-voulait montrer aux gens que la vie pourrait être radicalement différente et ils l’ont fait qu’en vivant radicalement différentes vies de plus. Beaucoup ont également activement engagé en signe de protestation, l’écriture, la prospection, la collaboration et s’échanger librement des informations et du divertissement. Leurs efforts ont contribué à apporter des changements importants à la politique et de la société américaine, mais dans les années 1980, il était l’essentiel à la «business as usual». La contre était fatigué et le rétrécissement, et les grandes entreprises et leur aptitude à la manipulation étaient trop forts pour permettre soutenue changer. L’élection de Ronald Reagan et la montée de la financiarisation aussi grandement contribué. Beaucoup ont été battus contre-, harcelés, torturés et émotionnellement et la répression de la protestation non-violente était poignée trop pour certains. Les meurtres de certains manifestants, les révolutionnaires contre-culture », des militants des droits civiques comme Martin Luther King et John F. Kennedy ajoutés à leurs problèmes. La consommation de drogue de la contre-culture a également fait beaucoup de gens les prennent moins au sérieux. Mais leur consommation de drogue était importante, car les raisons pour lesquelles ils les ont utilisés. Exploration, l’expérimentation et l’expérience de désinhibition peut être très utile. Certains dans la contre juste eu cette idée à l’extrême pour échapper à la réalité de la situation, ils ont été présentés avec. La plupart des Américains sont mécontents parce qu’ils étaient dans une recherche constante de quelque chose de mieux (et de nombreux Américains ont été rédigés pour combattre au Vietnam par 1955). Beaucoup de gens étaient souvent à la recherche d’un emploi mieux rémunéré, une maison plus grande, de meilleurs produits, et tout ce que le télévision ou la radio ont affirmé était nécessaire. Il est logique d’un contre-rose et a répondu de la façon dont ils l’ont fait. Le Mouvement Occupy qui a augmenté en 2008 est l’un des rares grands groupes, reconnus au niveau national formés depuis les années 1960 qui ressemble à la contre-culture et leurs idéologies. Ce mouvement (ainsi que du Royaume-Uni en version intégrale et anonyme) pourrait être incroyablement efficace si leurs membres à maintenir la solidarité et de se concentrer sur l’objectif initial de lutte contre l’inégalité socio-économique massive et la mise en œuvre des solutions communautaires. La principale occupation mouvements et organisations (comme Occupy Wall Street) fonctionnent sur ​​les principes de la démocratie directe, l’assemblage et la collaboration, car ils sont très efficaces. Des organisations comme StrikeDebt qui ont été construits sur la collaboration de la communauté et occupent devraient également être multipliées. Ils peuvent être des exemples pour le reste d’entre nous qui veulent faire la même chose. Pendant les années 1960 en Amérique, une plus grande partie de la population que jamais dans le pays a commencé à envisager les femmes comme les égales des hommes. Tous les États américains a permis aux femmes de voter, en 1920, et ce sont entraîné des changements progressifs en perspective. (De nombreux pays dans le monde a pris plus de temps pour donner aux femmes le droit de vote. Certains ont toujours pas.) Lorsque plus de femmes sont devenues indépendantes et ont commencé à faire des emplois que la plupart des hommes croyaient seulement ils étaient capables de le faire, il y avait un plus grand changement d’attitude. Les femmes de la contre-culture a été particulièrement difficile et courageux et beaucoup se sont battus sans relâche pour les droits humains. Le 19ème siècle et 20ème dans son ensemble a vu quelques-unes des femmes les plus influentes et positifs d’exister. Wangari Mathai, une femme kenyane qui a commencé le mouvement Green Belt en 1970 en est un exemple. Ce mouvement a planté 51 millions d’arbres depuis leur création. Un autre exemple est Rachel Carson dont le fameux Silent Spring inspiré le Clean Water Act de 1970, peut-être la pièce la plus efficace de la législation sur les normes d’eau potable en Amérique à être écrite. Des militants pacifistes comme Dorothy Day, Barbara Deming et, plus récemment, les femmes comme Malala Yousafza sont d’autres exemples. Les suffragettes qui ont lutté pour le droit de vote pour les femmes comme Julia Ward Howe, Susan B Anthony, Helen Keller, et Sojourner Truth sont d’autres exemples inspirants. Femmes de mouvement des droits civiques comme Rosa Parks et du mouvement socialiste comme Rosa Luxembourg sont plus. Il n’y a guère l’égalité des sexes dans l’Amérique d’aujourd’hui, mais par rapport à un pays comme l’Arabie Saoudite, il est décent. Les femmes dans les deux pays seulement connaissent plus et différents types et la gravité de l’oppression. De nombreuses batailles ont été gagnées pour les femmes au 20e siècle, mais avec tous les droits de l’homme se bat, il reste encore beaucoup à faire. Le racisme était encore répandue dans les années 1950 en Amérique (et dans de nombreux pays) et les minorités, en particulier les Afro-Américains, ont été très bien faites à craindre. (Américains avaient possédaient des esclaves afro-américains à seulement 90 ans avant ce moment.) Afro-Américains et autres minorités ont souvent été utilisés comme outils d’Amérique visant à accroître la peur et la haine de drogues illicites par l’association. Les drogues illicites ont toujours été dépeint par le gouvernement américain comme une menace pour le capitalisme, le consumérisme, les «valeurs familiales», et leur dogme et règles.        

4.4 Nouvelles Médias et préjugés, de publicité et d’Internet  

Propagande dans les nouvelles n’est pas subtile. Propagande sur les minorités dans l’Amérique d’aujourd’hui, par exemple, est encore flagrante. Cependant, le langage a changé. Dans les années 1920, il n’était pas rare que des insultes racistes apparaissent dans les journaux, alors que les experts de presse modernes d’aujourd’hui condamnent généralement les ethnies entières dans des moyens plus subtils. Pandit conservateur, Lou Dobbs, par exemple, a parlé à plusieurs reprises de la «menace de l’étranger en situation irrégulière», au lieu d’utiliser des insultes plus pures et simples, (qui est sûrement ce qu’il aimerait faire). Mais le choix des mots est toujours un discours de haine subtile qui aliène des millions d’habitants de ce pays. Bien que la propagande est devenue un peu plus «politiquement correct», la haine et le fanatisme secrète en elle est tout aussi dangereux, sinon plus parce que beaucoup de gens ne réalisent pas qu’il est biaisé. Les programmes d’information et d’autres médias sont également devenus plus bête et plus simpliste à bien des égards, principalement parce que c’est ce que les gouvernements et les entreprises veulent. Sociétés de télévision envahissent les ondes avec la programmation aveugle, films, musique et annonces qui sont destinés à garder les gens simples, mal informés, et des consommateurs, compte de produits et la propagande du gouvernement. La télé-réalité qui idéalisent la vie de certaines des personnes les plus ignorants peuvent nous faire apprécions intelligence moins. «Êtes-vous plus brillant qu’un élève de cinquième année?” Ne devrait pas avoir à être posées aux adultes. (À tout le moins, de l’éducation au-delà d’un niveau de qualité cinquième semble être une condition préalable raisonnable pour être un adulte autorisé sur un jeu). Ces spectacles font aussi des gens se rabaissent juste pour l’argent. Ils récompensent souvent des actes irréfléchis fait uniquement pour la valeur de choc avec de l’argent et la gloire. Survivant de NBC et le Fear Factor sont des exemples les plus extrêmes. Les jeunes enfants sont également exploités et exposés dans de nombreuses émissions de téléréalité, en modifiant leur vie à jamais, dans certains cas. Entertainment “nouvelles” industrie a également tourné des célébrités en Dieux. Les gens n’ont pas à avoir du talent pour devenir ou rester célèbre. Ils ont juste à exister. Si beaucoup de gens ont entendu parler d’une personne et il ou elle aura accumulé un grand intérêt du public pour une raison quelconque, la gloire est à la portée de cette personne aussi longtemps. Il ya, bien sûr, les gens qui deviennent célèbres pour de bonnes raisons. Mais très talentueux, des gens célèbres intelligents avec beaucoup de choses à dire ne domine pas généralement les ondes. Auteur Jaron Lanier a écrit: «Si vous voulez savoir ce qui se passe réellement dans une société ou d’une idéologie, suivre l’argent. Si l’argent coule à la publicité au lieu de musiciens, journalistes et artistes, une société se préoccupe davantage de la manipulation de la vérité ou de la beauté. Si le contenu est sans valeur, alors les gens vont commencer à devenir la tête vide et sans contenu … La culture est de devenir rien de précis mais la publicité “. L’industrie de la publicité a également chuté à de nouveaux plus bas. Ils font appel à plus vils instincts de consommateurs et d’encourager l’uniformité pour le bénéfice de quelques uns. Ils commercialisent également certains des produits et services les plus socialement inutiles et trompeuses imaginables. Si les grands annonceurs ont effectivement l’intention d’aider tout le monde, ils ne feraient pas assez d’argent pour être en mesure de payer les fentes de grande écoute sur les grands réseaux. Réseaux et les annonceurs de télévision principales surveillent également les habitudes de leurs consommateurs. Ils savent qui est à regarder, quand et ils font la publicité en conséquence. Ils diffuseront des publicités pour les collèges en ligne, les prêts scolaires, les emplois «faciles», la consolidation de la dette et des prêts rapides avec des taux d’intérêt élevés généralement 09h00-15h00 et très tard dans la nuit, car ils savent les chômeurs non scolarisés sont plus susceptibles d’être à regarder la télévision pendant ces périodes. Après minuit, les lignes téléphoniques du sexe, porno soft-core, et les méthodes de datation sont souvent annoncés parce qu’ils savent que certaines personnes solitaires vont regarder. Encore une fois, ce n’est pas à leur avantage. Il est juste fait pour exploiter ce groupe démographique spécifique. (Je ne peux personnellement pas imaginer “le sexe de téléphone” est très satisfaisant.) Publicités s’attaquent souvent à la faiblesse des gens et profiter de leur sentiment d’insécurité. Les personnes isolées sont particulièrement vulnérables à ce parce que les sociétés affirment de nombreux produits doivent appartenir à l’implication sociale et aimé. Les sociétés sont également ne ciblent pas les enfants au-dessus de leurs annonces (enfants et adolescents consomment également plus de médias que ils tout autre groupe d’âge), ce qui peut avoir des effets très néfastes. Les identités des enfants sont très malléables et vulnérables, en particulier au cours de la «période critique», car ils sont encore en développement chaque jour. Par conséquent, si les annonceurs font les enfants superficiel, matérialiste ou crédules, ils peuvent rester de cette façon pour le reste de leur vie. Groupes de publicité multinationales que la plupart des gens n’ont jamais entendu parler de faire des milliards de dollars en faisant ce genre de travail. Un exemple est de Publicis Groupe Starcom MediaVest, qui fait $ 5,418 milliards en 2011 WWP Group a réalisé un chiffre de 10 milliards de dollars en 2011 OnicomGroup, ce qui peut sembler tout aussi inconnu, fait $ 13,9 milliards de recettes en 2011, ces sociétés n’ont aucun engagement juridique à valeur sociale . Ils existent uniquement pour faire un profit. Nous devons faire attention de ne pas s’appuyer sur les télécommunications trop pour rester connecté et informé, car il est si souvent manipulé. Il ya aussi pas de substitut à l’interaction, l’apprentissage et le renforcement des liens dans la vie réelle. Apple Corporation et méga-entreprises similaires sont vraiment essentiels à l’existence de personne, ou du moins ils n’ont pas à l’être. Les personnes qui deviennent trop dépendants de leurs téléphones et leurs ordinateurs peuvent commencer à se sentir plus éloignés de leurs proches et apparaître comme apathique quand ils sont en fait juste absorbés par leurs propres activités et les difficultés. Des télécommunications, bien sûr, a des aspects positifs ainsi que négatifs. L’Internet peut être une source incroyable d’informations et il est l’un des derniers lieux de réelle liberté d’expression. De nombreux sites Internet permettent aux individus de publier ce qu’ils veulent, et beaucoup sont non corrompu par l’influence politique ou morale. Cependant, l’Internet peut aussi être une source trompeuse de l’information si nous faisons confiance aux mauvaises voix, nous devons donc être attentifs au sujet de laquelle nous décidons de faire confiance et pourquoi. Un cadre de compréhension est très utile avant de naviguer et d’apprendre à partir d’Internet. Nous pouvons profiter de télécommunications, tant que nous ne l’utilisons pas passivement, sans cesse ou sans beaucoup de réflexion. Comme la plupart des entreprises font confiance au pouvoir politique, ils ne veulent pas faire quelque chose pour troubler leur relation avec eux. Cependant, l’Internet, la nouvelle forme de communication, a réussi à être moins corrompu par l’influence des entreprises et politique. L’Internet a grandement accru la sensibilisation de la population aux questions sociales et la corruption du gouvernement parce que l’Internet donne tant de gens une voix. Il ya trop de gens exprimant leur opinion pour le gouvernement de garder le silence ou de les ignorer tous. Mais maintenant, les puissances d’argent vouloir emporter l’Internet aussi bien, et ils ont dans de nombreux pays pour faire taire les dissidents politiques. (Seulement 3% de la population de l’Afghanistan a internet accès.) En Amérique, la PIPA (Protect IP Act) et SOPA (Stop Online Piracy Act) législation menacé la liberté sur Internet. Toutefois, en raison des protestations en ligne le 18 et 19 Janvier 2012 (certains sites populaires comme Wikipedia ont été pris en signe de protestation), les deux lois ont été suspendues, voire oubliés. En 2006, il y avait quatre milliards d’abonnés au téléphone cellulaire et rez-de-ligne et plus d’un milliard d’internautes à travers le monde. Cependant, la plupart des gens sur la Terre n’ont toujours pas accès à Internet, de sorte que la valeur sociale de l’Internet n’est pas aussi grande portée qu’elle pourrait l’être. Tout le monde sur Terre pourrait réalistement ont accès à Internet pour une fraction de ce qui est consacré à la défense, et cela pourrait être une étape très importante. L’Internet pourrait permettre la communication dans le monde entier, la collaboration et l’assistance, et les relations dans le monde serait devenu beaucoup plus démocratique et plus gratifiant à la suite.            

4.5 Manipulation des médias, la censure, et la brevetabilité du vivant  

Comme je l’ai mentionné, les médias de masse nouvelles n’est pas démocratique. Il est géré par un quelques propriétaires qui censurer leurs propres nouvelles et les écrivains si ce qu’ils écrivent sur ​​s’oppose à leurs intérêts commerciaux. La plupart des chefs de discussion traditionnels ne parlent pas les inégalités socio-économiques massives ou leurs causes réelles pour cette raison. Ils diffuseront également gratuite couverture, chargée d’émotion de tragédies nationales, mais ils ignorent souvent les plus grandes tragédies dans d’autres pays comme la guerre au Congo qui a tué cinq millions de personnes ou le fait que plus de trois milliards de personnes vivent actuellement dans la pauvreté. Les grandes sociétés manipulent aussi les médias en payant les organisations de presse pour lancer des histoires positives sur eux et d’éviter les effets négatifs. L’argent n’est pas toujours la motivation unique pour les grands pontes de presse, mais il est pour presque tous les dirigeants d’entreprises qui les emploient, donc la qualité, un journalisme honnête est très souvent étouffée. Le bon journalisme sur les scandales de Monsanto, par exemple, a été enterré à plusieurs reprises. Cette société chimique existe seulement encore en raison de sa capacité à manipuler les médias. Comme je le disais dans l’introduction, cette société a été responsable d’environ 500.000 décès (et encore plus de malformations congénitales) quand ils ont créé environ 19 millions de litres d’agent orange infectés par des dioxines pour l’US Air Force. Les usines de produits chimiques de Monsanto également commencé à produire des biphényles polychlorés (PCB cancérigènes) dans les années 1930 jusqu’à ce qu’ils ont été interdits en 1976, Monsanto a également produit le DDT, un insecticide extrêmement toxique 1946-1972 quand il a été interdit. Monsanto a même aidé à extraire du plutonium pour les premières armes nucléaires dans le projet de Dayton pour le gouvernement américain. Cette société est surtout connu aujourd’hui pour son “Roundup” herbicide, qui est juste glyphosate inventé en 1970 En 1982, Monsanto a commencé à acheter des entreprises de semences et la génétique des brevets pour poursuivre son chemin dans l’industrie agricole. En 1996, Monsanto a fait «Roundup Ready» de soja, qui étaient à l’abri de Roundup. Ensuite, la société génétiquement et breveté toutes sortes de cultures (comme le maïs) résistantes au Roundup. Il est certainement possible cette société pulvérisations de Roundup sur les cultures des États-Unis qui ne leur appartiennent pas à encourager les agriculteurs à acheter des cultures résistantes round-up. Ils ont également fait des millions d’agriculteurs signent des contrats qui leur interdisent de sauvegarde ou de stockage des graines de leurs propres usines, et des milliers de paysans pauvres “qui ont élevé et réutilisés leurs semences ont été poursuivis pour” violation du droit d’auteur. Ce n’est rien de misanthrope parce que cela signifie moins de gens peuvent manger et se maintenir. La vie des plantes ne doit pas être autorisé à être breveté. Les entreprises ne peuvent restreindre très mécanisme de la nature pour la propagation, et les insecticides sont également inutile en premier lieu. (Il n’est pas très difficile à arracher les mauvaises herbes. J’ai tiré beaucoup.) Il ya aussi de nombreux insecticides naturels qui sont bénignes comme l’huile de neem. Acheter désherbant de Monsanto et leurs cultures d’insecticide immunitaire est un peu comme l’achat de médicaments de la personne qui vous rend malade. Tout au long de l’existence de Monsanto, il a effectivement contrôlé la couverture de ces nombreux scandales. L’actuel PDG, Hugh Grant, (pas l’acteur) a fait un très bon travail de gestion de l’opinion publique à propos de son entreprise sordide. Par exemple, en 1970, lorsque Genentech a découvert et breveté le gène de la somatotropine bovine, une hormone peptidique produite chez les vaches, ils ont synthétisé le gène, la création de l’hormone de croissance bovine recombinante (hormone de croissance recombinante). Quatre grandes sociétés pharmaceutiques ont développé des produits utilisant notamment Monsanto, American Cyanamid, Upjohn, et Eli Lilly. Lorsque Monsanto a commencé à injecter leurs vaches pour augmenter leur production de lait, les scientifiques ont fait une étude de 90 j sur la toxicité chez les rats sur le lait qu’ils produisent. Dans ce rapport, il a été démontré que la consommation du lait contaminé à la rBGH peut causer le cancer et d’autres problèmes de santé, mais la FDA a ignoré ces implications graves pour la santé parce qu’ils ont probablement été payé par Monsanto. (La FDA prend régulièrement de l’argent à approuver des médicaments dangereux.) WTVT-TV, Floride, Fox nouvelles affiliation journalistes d’investigation, Steve Wilson et Jane Akre, allaient faire rapport sur cette question, mais avant ils pouvaient les avocats de Monsanto par télécopieur Fox Nouvelles, expliquant qu’il y aurait “des conséquences désastreuses pour Fox Nouvelles” S’ils ne tirez pas sur l’histoire. Le directeur général de WTVT, David Boylan, a alors dit Wilson et Akre à tirer de l’histoire parce qu’il a expliqué: «Nous avons payé $ 3 milliards pour ces stations de télévision. Nous déciderons ce que les nouvelles sont. Les nouvelles sont ce que nous disons qu’il est “. Lorsque les journalistes ont refusé de coopérer avec Boylan, il a essayé de les corrompre, mais ils ont refusé de nouveau, et il finit par les congédié pour ne pas accepter de mentir dans le rapport. Ils ont ensuite poursuivi Fox pour licenciement abusif, mais Fox appel du verdict. Cinq grands organes de presse se sont rassemblés pour la défense de Fox parce grands médias sont contrôlés par des sociétés similaires et aucun d’entre eux veulent ce connue. Belo Corp, Cox, Gannet, Media General, stations Post-Newsweek tous déposé des mémoires dans le costume. Wilson et Akre origine poursuivis Fox vertu de la loi de protection des dénonciateurs, qui tente de protéger ceux qui accusent leurs employeurs d’actes répréhensibles. Cependant, le tribunal a jugé que la falsification de nouvelles n’est pas contre la loi, si l’appel de Fox a été un succès. RbGH reste dans le lait des États-Unis à travers le pays alors que de nombreux autres pays comme le Canada ont interdit. Cette histoire a été montré en bonne place dans le documentaire, La Société. Parce que les médias de nouvelles est ainsi contrôlée par les entreprises et les gouvernements, ils peuvent l’utiliser pour justifier ou fabriquer ce qu’ils veulent. Sociétés de médias de Nouvelles reçoivent également la plupart de leurs informations de sources au sein du gouvernement par commodité, car ils ont le plus d’informations. Le gouvernement assure les gens savent le plus, afin qu’ils puissent profiter de la diffusion sélective de l’information. Des sources indépendantes à l’extérieur du gouvernement sont souvent difficiles à trouver et plus difficiles à interviewer, c’est pourquoi sources au sein du gouvernement sont préférés. Et si les fournisseurs d’actualités promouvoir un programme qui va à l’encontre du gouvernement, ils sont souvent plus autorisés à accéder à l’information à partir des mêmes sources. Dans certains pays, les journalistes sont également tués pour s’opposer à l’ordre du jour du gouvernement et dénoncer la corruption. Films et art sont souvent censurés, mais le plus souvent pour des raisons différentes. En Amérique, la Motion Picture Association of America (MPAA) et la Federal Communications Commission (FCC) sont responsables de la plupart de la censure des médias américains, et ils censurent souvent sexe et controversés sujets beaucoup plus que la violence. (La MPAA n’est pas surprenant géré par des gens religieux, pour la plupart.) La Commission fédérale des communications (FCC) des censeurs radio et la télévision ainsi fortement. La violence est moins censuré en Amérique probablement à cause de la culture déjà violente de l’Amérique. En censurant le sexe de manière disproportionnée, ces groupes véhiculent que la violence est plus approprié et acceptable que le sexe. La pornographie est également contrôlée plus étroitement dans certaines régions du monde pour des raisons similaires. Au Japon, il est illégal de montrer une femme entièrement nue non censuré dans les médias, y compris la pornographie graphique, ce qui est permis. Mais il n’y a pas de lois sur la violence dans leurs médias. Ces groupes de censure et les gouvernements considèrent souvent les actes de violence comme étant plus «naturel» que le sexe et certains médias reflète cela. Organismes de censure du gouvernement censurent souvent des messages politiques plus que toute autre chose. La plupart des gouvernements ne censurent pas les films directement (bien que certains le font), mais une note adulte se traduira par beaucoup moins de téléspectateurs, et certaines salles ne seront même pas lire des films adultes notés. Les nouvelles médias traditionnels justifie souvent des luttes de classes et de la culture. La guerre contre la drogue, par exemple, est très rarement remis en question par les médias. Reporters parlent des agents «héroïques» de la DEA qui ont fait la dernière saisie de drogue; ils signalent la désinformation sur les drogues et leurs effets. Les utilisateurs, les vendeurs, les cultures et plus sont vilipendés. Reporters discuteront également de la hausse de la criminalité de la drogue, mais ils n’ont presque jamais identifier ou remettre en question les lois qui sont vraiment responsable ou envisagent sérieusement la légalisation et la réglementation. De nombreux experts parlent aussi de «péché» de l’usage de drogues, mais ce n’est évidemment réductrice. Comme religions médicaments sont souvent utilisés comme un autre détournement de la réalité qui aident les gens oublient ce qu’ils ne savent pas ou ne peuvent pas changer ou accepter, ce qui rend la drogue très utiles aux gouvernements et autres structures de pouvoir. Les médicaments peuvent rendre les gens complaisants dans des circonstances terribles et aveugles à des solutions de rechange. Mais contrairement à la religion, l’usage de drogues comme une diversion est devenu une excuse de plus accepté de mettre les gens en prison. Donc tout le monde qui reçoit le moins et le plus exploité; les personnes qui ont le plus besoin d’échapper à leurs vies douloureuses sont souvent ceux qui se tournent vers la drogue, et la guerre contre la drogue est juste un moyen pratique d’engager des poursuites, le contrôle et en tirer profit.               (Cinquième partie) La guerre contre la drogue sélective, l’incarcération et l’hospitalisation d’office: Trois plus de moyens de contrôle social et économique  

5.1 La gentrification  

Beaucoup de personnes riches ont toujours voulu les pauvres hors de leurs quartiers afin de réduire leur participation politique, l’organisation, la présence et la conscience de l’inégalité des revenus. Quand l’argent détermine les résultats des élections, les riches toujours obtenir ce qu’ils veulent. Les politiciens ne reçoivent pas la plupart de leurs votes (ou d’argent) de la plupart des personnes pauvres ont besoin d’aide parce qu’ils sont souvent pas autorisés à s’inscrire. Les immigrants qui n’ont pas la citoyenneté juridique, les, personnes handicapées, anciens combattants, les ex-criminels sans-abri, et même des ethnies entières, les sexes et les orientations sont empêchés de voter dans de nombreuses régions du monde. Beaucoup choisissent aussi de s’abstenir de voter parce qu’ils sont compréhensible déçus par l’ensemble du processus politique. Les législateurs permettent grandes banques de transformer les villes pauvres dans des ghettos abandonnés, saisis en donnant pauvres prêts pour les maisons qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas se permettre, et quand ces pauvres gens sont chassés de leurs maisons, nombre d’entre elles se retrouvent sans abri ou sont forcées de se déplacer à plus faible densité de population où le logement est plus abordable et ils seront invisibles par les riches. Les banques vont alors mettre leur ancienne propriété sur le marché pour presque rien, sachant riches investisseurs (parfois aidés par des sociétés comme “Condo Vultures”) va acheter la propriété, le rénover et le revendre à des gens blancs pour la plupart pour un bénéfice énorme. Ce processus pousse les minorités et les pauvres à la périphérie et transforme leurs communautés en riches, les racialement séparés. Cette gentrification est également facilitée par un système qui permet aux écoles mal financés par faire faillite alors que les grandes compagnies d’alcool aux États-Unis et les fabricants d’armes sont subventionnés. C’est aussi un système qui punit plus durement les minorités et les pauvres pour leurs médicaments de choix qu’il fait des blancs riches pour leurs médicaments de choix. Le commerce illégal de la drogue est l’un des seuls métiers accessibles à tous. Aucune formation ou expérience est nécessaire pour se tenir debout sur un coin avec un pistolet et un sac – juste la volonté de prendre le risque. Bien sûr, la pauvreté change les gens et il peut motiver un grand nombre de faire des choses désespérées ou dangereux pour rester en vie. En criminalisant les drogues et la réduction de leurs pénurie, les gouvernements gonflent les prix, et en l’absence de bonnes, d’autres possibilités économiques, certaines personnes ne voient pas d’autre option. Armes à feu, le trafic de drogue, le désespoir et l’abus d’alcool et idéalisation et mauvaises habitudes de vie détruisent des quartiers pauvres. Meurtres, les faillites, les saisies et les arrestations augmentent souvent jusqu’à ce qu’il ne reste pas beaucoup. La guerre contre la drogue a manifestement rien à voir avec la sécurité du public ou de la drogue et tout à voir avec les personnes qui les utilisent, ainsi que l’interdiction de l’argent crée. La guerre contre la drogue, en fait, tue des centaines de milliers (voire des millions) chaque année. Il est fait aussi beaucoup de douleur et de souffrance incommensurable. Les gens de tous les horizons de la vie sont touchés. Les familles sont détruites par les décès et les dépendances de leurs membres de la famille et il ya des pertes de tous les côtés. La prohibition des drogues a augmenté de près tous les types de crime parce que les marchés illégaux s’alimentent mutuellement. La criminalisation des drogues a également poussé les toxicomanes dans les ombres et transformé leurs problèmes de santé dans les crimes. Les prix élevés concessionnaires facturent généralement ne pas décourager les gens d’acheter de la drogue. Le plus souvent, ils provoquent les toxicomanes à s’appauvrir rapidement et recourir des mesures plus extrêmes pour nourrir leurs dépendances. Des millions de délinquants non-violents (qui ne relèvent certainement pas dans un taxonomie économique, raciale ou sociale) sont également emprisonnés pour l’utilisation en passant créent pas de dépendance comme la marijuana chaque année. Ces personnes peuvent devenir violents en prison parce que la plupart des prisons sont des lieux infâmes qui conditionnent les détenus à être plus violent, hostile et défensif. Ils ne réhabilitent pas délibérément personne. Toute prison qui utilise encore l’isolement à titre de sanction «légitime» (presque tous faire en Amérique) n’a aucun respect pour la santé mentale de leurs détenus. Certaines prisons utilisent régulièrement la torture et la privation sensorielle. Seuls quelques détenus jamais “réhabiliter” en raison de leur propre force personnelle et de la vigilance et de soutien. Emprisonner les toxicomanes est un abus de puissance totale. Si un toxicomane commet un crime ou lecteurs en état d’ébriété, il ou elle doit être poursuivi. Mais ce genre de crime peut être évité en réduisant la volonté pour, un comportement destructeur téméraire. La majorité des toxicomanes ne se nuire. Ces personnes n’appartiennent pas en prison. La plupart des gens qui utilisent des drogues sont également pas toxicomanes, et ils n’ont aucune difficulté à les utiliser de manière responsable et avec modération. Quatre-vingt pour cent de tous les utilisateurs de drogues utiliser seulement la marijuana, qui est l’une des substances les plus inoffensifs sur Terre lorsqu’il est utilisé avec modération. Les seules personnes de raison sont mis en prison pour l’utilisation de certains médicaments parce que le gouvernement veut contrôler certains segments de la société. La guerre contre la drogue est une guerre contre le peuple, et il est l’un des moyens les plus efficaces pour nous contrôler. La plupart d’entre nous sont conscients des dangers de l’alcool et le tabac, mais ils restent juridique. Les fumeurs et les alcooliques ne vont pas en prison simplement pour leur dépendance à la suite. Si la fonction de drogue criminalisation était d’assurer la sécurité du public, pourquoi une exception pour l’alcool, le tabac et d’autres drogues légales nuisibles qui tuent beaucoup plus de gens? La raison réelle de l’alcool et le tabac sont légaux n’est pas connu par beaucoup de gens, mais ils sont très importants à connaître afin de comprendre les motivations internes pour la guerre contre la drogue.            

5.2 Les vraies raisons de la criminalisation sélective des médicaments  

 

Selon la Food, Drug and Cosmetic Act (21 USC 321) des médicaments sont des «articles reconnus dans la pharmacopée américaine officielle, officielle pharmacopée homéopathique des États-Unis, ou Formulaire officiel naturel … et objets destinés à l’utilisation dans le diagnostic, guérison, l’atténuation, le traitement ou la prévention de la maladie chez l’homme ou d’autres animaux et des articles autres que la nourriture destinée à affecter la structure de toutes les fonctions du corps de l’homme ou d’autres animaux. “Bien que le tabac et l’alcool sont des médicaments trop, ils ne sont pas reconnus comme médecine et ils ne sont même pas considérés comme des médicaments dans ce projet de loi. Il ya aussi une distinction étrange faite entre les médicaments et les aliments et boissons (), et pas seulement dans la présente loi mais dans la plupart des cultures du monde entier. La plupart des gens croient que les aliments sont en quelque sorte distincte de médicaments, mais la plupart des médicaments peuvent être absorbés par le tube digestif, ce qui signifie qu’ils peuvent être consommés par voie orale. L’opium brut, champignons psychédéliques, des extraits de marijuana, et de nombreux autres médicaments qui poussent naturellement peuvent être consommés. Beaucoup de produits qui sont officiellement reconnus comme des aliments ou des boissons peuvent avoir des effets neurochimiques aussi profondes sur le cerveau comme soi-disant “médicaments”. Lait bovin et de ses produits comme le fromage, par exemple, contiennent de la caséine, (âge, fromage cher contient généralement plus de la caséine de fromage ordinaire) qui se décompose en casomorphine, un peptide opioïde, une fois ingéré. Certains sucres et le chocolat peuvent également avoir des effets neurochimiques importants. Chocolat augmente la neurotransmission de la sérotonine. Théobromine, l’alcaloïde de la plante de cacao dans le chocolat est un inhibiteur de la phosphodiestérase. Il est également fait naturellement par le corps lorsque la caféine est consommée. La caféine, un autre médicament / boisson, est un alcaloïde cristallin blanc dans sa forme pure et un stimulant psychomoteur (comme la cocaïne) qui agit comme un inhibiteur de l’acétylcholinestérase. La caféine augmente la neurotransmission de l’acétylcholine, dopamine, sérotonine, glutamate et d’autres neurotransmetteurs. Chocolat et la caféine ont tous deux utilisations médicales et les effets sur la santé. Bien sûr, l’alcool est une autre boisson avec des effets neurochimiques importants. Elle affecte GABA, sérotonine, acétylcholine nicotinique, et les récepteurs de la glycine. Il inhibe également NMDA et d’autres canaux. L’exercice libère également des opiacés endogènes naturels. Est-ce à dire que nous devrions interdire le fromage, la caféine (ce qui a été fait), l’exercice physique ou les produits chimiques mêmes faits naturellement dans notre corps? Bien sûr, nous ne devrions pas.

(Tout le monde devrait aller en prison.) La distinction entre substances légales et illégales est pas rationnelle ou cohérente, mais on nous impose. Plus d’un milliard de personnes sur la fumée de tabac de la Terre ou des gens près de 1 6, et environ cinq millions de personnes sont mortes de maladies liées au tabac en 2010, soit environ le même nombre de personnes mortes dans la deuxième guerre du Congo. Près de deux millions de morts de l’alcool en 2011, le tabac est la cause de 1 décès sur 10 adultes, et il est la cause la plus évitable de décès, selon l’Organisation mondiale de la santé, mais chaque drogue illicite combinée ne tue environ 200.000 personnes par an . Cette disparité dans les taux de décès n’est pas causée par le statut juridique des deux médicaments ou même par des différences dans leur capacité à causer des dommages physiques. La vraie raison drogues légales tuent beaucoup plus de gens, c’est parce qu’ils sont activement commercialisés et les gens sont mal informés sur leurs effets sur la santé par les sociétés cupides et des politiciens qui ne cessent de parler des dangers de la marijuana, une drogue qui ne l’a jamais mort d'(car il est impossible de le faire [13]) et ne pas dire un mot sur l’alcool, le tabac, ou de grandes sociétés pharmaceutiques, car ils génèrent des recettes fiscales. Anti-croisés “de la drogue” croient que si les drogues illicites ont été faites juridique qu’ils allaient tuer autant de gens que les drogues licites mais ils ne feraient que tuer autant de personnes si les sociétés ont vendu ces médicaments de la même manière qu’ils le font alcool et les cigarettes et les politiciens pris en charge eux avec des subventions, comme ils le font avec le tabac et l’alcool entreprises. Pouvoirs anti-drogue se méprennent fondamentalement pourquoi les gens utilisent et l’abus de drogues, et il ya une différence. Les gens savent qu’ils ne devraient pas consommer régulièrement quelque chose qui pourrait éventuellement les tuer. La seule raison pour laquelle ils le font, c’est parce qu’ils ne savent pas combien il est dangereux ou ils sont dans la douleur et ils ne se soucient pas de leur santé. Nous n’avons pas besoin d’une loi sur les plus dépendance à la méthamphétamine que nous faisons une loi sur la consommation l’eau de Javel. Nous ne déclarons pas la guerre à des produits de nettoyage juste parce que certains sont potentiellement dangereux. Les personnes qui ont besoin de beaucoup d’adaptation d’un abus de drogues de mécanisme, à la fois licites et illicites, et la seule raison pour laquelle ceux licites sont plus souvent victimes de violence parce qu’elles sont largement considérés comme plus sûrs et plus socialement acceptable. Mais faire certaines substances illégales n’empêche pas les gens qui ne se soucient pas de leur santé de les utiliser. Être contre la toxicomanie et la souffrance qu’elle provoque aussi n’est pas la même chose qu’être anti “drogue”. Il n’y a aucune raison pour laquelle quelqu’un devrait être incarcéré uniquement en raison d’une dépendance. L’alcool et le tabagisme sont traités comme des problèmes de santé publique et non des problèmes criminels, (même si la consommation d’alcool augmente de façon significative le taux de criminalité ainsi,) et tous les médicaments doivent être traités comme des problèmes de santé publique. L’information libre doit être disponible sur tous les médicaments, leurs effets et leurs conséquences potentielles ainsi. Tout comme les lois de médicaments n’empêchent pas de nombreuses personnes de les utiliser, ils ont également n’empêchent pas leur vente. La menace d’une peine de prison peu de moyens à un durcissement, une mauvaise trafiquant de drogue vivant dans un bidonville sans autres possibilités claires. Une bonne éducation est coûteuse et souvent nécessaire pour obtenir un bon emploi, les concessionnaires afin pauvres de médicaments peuvent soit risquer leur liberté et la vie et faire assez ou de travail dans les chaînes de vente au détail pour le salaire minimum. Ce sont les deux plus disponibles, les options évidentes dans de nombreuses régions pauvres à travers le monde. Ils ne sont pas offerts l’abondance des opportunités lucratives et satisfaisantes que ceux qui bénéficient de l’argent. La vente de médicaments est loin d’être le “solution de facilité” en raison des risques encourus. Je ne crois pas qu’il soit juste de les juger si durement quand ils sont confrontés à de telles options sombres. Il est difficile de dire avec certitude que vous choisissez la voie légale si elle est mise dans cette position si vous n’avez pas été mis dans cette position. Crime ne soit pas dissuadé par la menace ou de punir les gens dans la douleur. Il est dissuadé par montrer de la compassion et de réduire la volonté de commettre des crimes en améliorant la vie des gens, et nous avons besoin de prendre le crime sur le commerce de la drogue, afin qu’il y ait moins de violence et de toxicomanie. Afin de réduire licites et illicites des gens de la toxicomanie doivent être mieux informés sur les drogues, leurs effets et leurs différences, et elles doivent être donné une raison de ne pas vouloir se détruire par l’amélioration de leur bien-être. Les gens doivent aussi être informée des raisons de ne pas les vendre illégalement. Pas tous les médicaments sont les mêmes, et la cause de la plupart des surdoses sont les idées fausses répandues au sujet des différences entre les drogues licites et illicites. Si l’alcool et le tabac sont restés juridique, mais n’ont jamais été annoncés ou glorifié, l’utilisation occasionnelle et la toxicomanie diminueraient. Quand certaines personnes imaginent la légalisation des drogues ils imaginent les panneaux d’affichage pour l’héroïne et la méthamphétamine publicités télévisées et certainement pas un préconiserait que, (sauf pour les barons de la drogue peut-être en cours qui ne serait pas prospérer dans des environnements qui ne criminalisent médicaments). efforts de la police pour réduire les médicaments ne réduisent parfois leur disponibilité dans certaines régions, mais il est impossible d’éradiquer totalement ce que la demande mondiale pour. Il est assez facile d’obtenir une drogue illicite en ce moment où vous habitez, si vous lisez ceci dans les montagnes de Sibérie. Ils sont presque aussi disponible, (et dans de nombreux centres-villes-ils sont plus disponibles) que le tabac ou l’alcool. Le tabac est généralement un peu plus disponible et moins cher que les substances illicites dans certains endroits, cependant, parce que le tabac peut être cultivé en masse légalement. La principale différence est qu’il n’y a pas beaucoup d’une stigmatisation liée à l’alcool ou le tabac et ils sont largement considéré comme plus sûr que les substances illicites parce qu’ils sont annoncés et glorifié tandis que les substances illicites sont diabolisés. Une personne peut entrer dans un magasin de boissons alcoolisées sans honte, mais parce que les drogues illicites ont été contraints à la clandestinité, leur obtention peut être un processus dangereux dégradants. Les barres les plus propres et les plus agréables sont généralement mieux à prévenir la consommation excessive et en serait de même pour les installations qui pourraient offrir des médicaments. Si elles étaient milieux sociaux, de soutien à la place de coins de rues pauvres avec aucune réglementation sur la qualité, nous voyons moins d’utilisation. Nous pourrions faire des environnements propres et sûres qui offrent des médicaments mais que décourager les utilisateurs (et en particulier les toxicomanes) de l’achat de l’offre et les plus dangereux des conseils et un traitement si nécessaire. Réduire la disponibilité des médicaments par l’éradication de la police est souvent contre-productif. Quand un organisme gouvernemental fait un grand buste dans une zone qui a déjà une forte population de toxicomanes, les toxicomanes et souvent la plus grande communauté souffrent parce que la demande et le prix des médicaments augmente saisis, ce qui provoque les toxicomanes à être plus enclins à commettre des crimes. La pire façon de devenir sobre est en cessant d’utiliser brusquement parce que le retrait peut être extrêmement douloureux et même fatale avec drogues comme l’héroïne et l’alcool. La réhabilitation est souvent le plus de succès avec le soutien d’amis et de famille, groupes de soutien, des conseillers et des médicaments. Les drogues illicites pourraient devenir légal, mais pas être glorifié, et l’utilisation resteraient les mêmes ou diminuer en raison si elle est faite en conjonction avec les efforts visant à réduire la volonté des gens à abuser des drogues addictives. Médecine et les médicaments sont les préoccupations de santé publique, et non pas des produits à profité de. Les deux devraient être gratuit pour ceux qui ne peuvent pas se le permettre. Beaucoup de gens qui soutiennent la légalisation des drogues favorisent certains médicaments. Mais l’inverse peut être vrai. On peut être résolument contre la consommation de drogue et de soutenir leur légalisation parce que si les médicaments sont légalisés et distribués de façon responsable ce serait de prévenir l’abus de drogues, la toxicomanie et le crime de se propager. L’alcool et le tabac ont des effets différents sur les modes de vie que la plupart des drogues illicites font, et c’est l’une des principales raisons pour lesquelles ils sont légaux. Tabac et alcool ont été presque juridique dans le monde entier tout au long de l’histoire parce que les riches, les puissants qui ont criminalisé certains médicaments préféré tabac et l’alcool sur d’autres médicaments pour trois raisons principales: ces médicaments ont des effets prévisibles; ils n’affectent généralement pas votre capacité à travailler ou à se battre, et ils transcendent tous les niveaux de classe. Gouvernements des pays riches ont besoin de leurs constituants prévisibles pour les garder de travail et les combats ou bien ils cesseraient d’être des nations puissantes. Après la guerre de Sécession l’usage du tabac est devenu associé à la puissance, la richesse et le capitalisme et cela fait partie de la raison pour laquelle il est resté ici. la croissance de tabac a été seulement limitée brièvement en Amérique à diminuer la production et ainsi augmenter la demande et des prix. Tabac alimenté l’économie américaine avant même devenu indépendant de la Grande-Bretagne, et a alimenté l’économie de la Grande-Bretagne. Il n’y avait aucune raison de jamais criminaliser car il n’a jamais été pensé pour rendre toute personne incapable de travailler ou de se battre. Elle a finalement tué des millions de personnes, mais on ne sait pas le tabac était la cause jusqu’à ce que, plus récemment, dans notre histoire. L’alcool et le tabac sont utilisées à la fois par les riches et les pauvres. Mais le plus de médicaments que les gens utilisent la plupart du temps pour échapper à leur vie peuvent empêcher les utilisateurs d’être productifs au sens traditionnel ou d’être violent débilitante, de sorte qu’ils deviennent souvent associé avec les pauvres. Les riches doivent garder leur intelligence afin de garder leur richesse et rester au pouvoir. Ils n’ont généralement pas de raison de vouloir échapper à leur vie parce qu’ils ont généralement plus facile une vie plus agréables que les personnes pauvres, et dont ils ont besoin pour maintenir les masses violente et fractionnée pour rester au pouvoir. En Angleterre du 18ème siècle, le gin a été rendu illégal alors que le whisky est resté juridique parce gin était moins cher et les gens pauvres utilisé plus souvent. Ces types de tendances existent dans le monde entier. Le tabac n’est pas habituellement utilisé par des personnes d’échapper à leur vie et leur travail, mais est le plus souvent utilisé pour aider à maintenir un mode de vie, à travers la journée et continuer à travailler. Le tabac peut avoir des effets stimulants à faibles doses, et d’améliorer la motricité et de la concentration, ce qui explique pourquoi certaines personnes disent que fumer des cigarettes les aide à effectuer certaines activités. La Chine est le premier consommateur de tabac dans le monde et ils ont une des économies les plus productives, plus rapide croissance dans le monde en ce moment. Bien que l’alcool peut nuire à la motricité, l’usage occasionnel n’affecte pas votre capacité à faire votre travail autant que la plupart des drogues illicites font. L’alcool peut aussi faire ressortir des tendances violentes chez les personnes. La plupart des toxicomanes de tabac ont un emploi et la plupart des gens qui boivent des emplois aussi. Il ya même des alcooliques fonctionnent avec des emplois, mais il ya très peu de fissures de fonctionnement ou méth toxicomanes car il est presque impossible d’être un, et encore moins celui qui est également un chef de la direction ou d’un politicien. La plupart sont des chômeurs. Mais l’illégalité de leurs dépendances assure qu’ils restent au chômage et que leurs problèmes ne s’aggravent. De nombreux gouvernements craignent que les gens finiront par arrêter de travailler et perdre leur volonté de se battre si les drogues illicites sont faites juridique. Mais ils font qu’il est plus difficile pour les anciens et actuels toxicomanes et même les utilisateurs occasionnels reconnus coupables de crimes liés aux drogues pour obtenir un emploi. Il ya plus de dépendants que jamais à cause de la drogue très sévères lois, et la plupart sont pauvres et les chômeurs. Même la marijuana, une drogue non-dépendance qui ne porte pas atteinte à votre capacité à travailler (en fonction de votre emploi) tant que d’autres médicaments font est illégal pour les mêmes raisons. Tort ou à raison, la marijuana est souvent associée à pacifisme et la léthargie, les attributs non rentables dont les gouvernements ne veulent pas que les gens ont. Il est aussi beaucoup plus puissant que le tabac et ses effets durent beaucoup plus longtemps, ce qui en fait un produit moins lucrative que le tabac. Il ne devient extrêmement rentable si des efforts sont faits pour l’éradiquer parce que le marché noir va gonfler le prix en raison du risque impliqués dans la vente il. La même chose s’applique à tous les médicaments. Nos dirigeants politiques et sociaux n’ont pas criminaliser la drogue parce qu’ils pensaient que ce serait aider les gens. Ils ne veulent pas arrêter de toxicomanie ou de réduire le nombre de morts de la drogue. S’ils le faisaient, ils seraient constamment pression contre les méfaits des drogues licites. Presque tous les criminaliser les médicaments hors de leur propre intérêt. Cependant, ils ne reçoivent pas toujours ce qu’ils veulent. Il est dommage inévitable de tous les côtés. Gendarmes et agents fédéraux meurent chaque jour trop dans la ligne de feu d’une guerre nos politiciens disent que nous devons mener. Lorsque les gouvernements criminalisent les médicaments, l’intention n’est presque jamais à accroître la sécurité publique. Leurs véritables intentions sont généralement de «protéger» leur (presque) blanc, de la classe supérieure et leurs profits en les tenant loin des drogues tout en générant des revenus pour les sociétés et se exploiter les pauvres et leur consommation de drogue. En criminalisant et à diaboliser la consommation de drogues et les usagers de drogues en situation minoritaire, cela sert aussi à garder la majorité déconnecté de groupes minoritaires et justifier l’exploitation des minorités par d’autres moyens. Même lorsque les gouvernements ne criminalisent médicaments parce qu’ils croient sincèrement qu’il va amener les gens de toutes les classes d’abuser de médicaments moins et augmente la sécurité du public, il n’a jamais cet effet. Il a été pensé opium criminalisation en Chine, par exemple, aurait cet effet, mais il a eu l’effet inverse. Grande-Bretagne était en mesure d’utiliser l’opium à affaiblir la Chine, et ceci est une autre habitude de gouvernements des pays riches. Ils ont essayé d’utiliser la toxicomanie comme un moyen d’affaiblir leurs ennemis à l’étranger et leurs économies alors même qu’ils ont été criminalisées, et ils ne pourront faire sortir avec elle aujourd’hui, car ils ont été criminalisés. Il devrait être évident que la justification de la sécurité publique pour la criminalisation des drogues est juste une façade. Cops réagissent habituellement à ces problèmes avec leurs instincts les plus primitifs, pas avec leurs esprits ou des cœurs et la plupart des politiciens manquent à la fois. En criminalisant les drogues les gouvernements peuvent contrôler l’immense marché illicite des efforts “d’éradication” et ainsi dicter la demande, et le prix des médicaments, la gravité des crimes liés à la drogue, et le nombre de toxicomanes. Tout est dans leurs mains. Apparemment, on dirait qu’ils se battent médicaments, qu’ils prétendent, mais en réalité, ils se battent contre des gens qui luttent, ils n’ont pas l’intention d’aider et de faire de l’argent dans le processus. Sacs de médicaments ne sont pas inculpés. Mais les gens sont, et ils finissent par souffrir à cause de cela. Beaucoup de flics, les procureurs et les juges qui punissent les toxicomanes peuvent croire qu’ils aident la société, mais les gens au sommet qui font les lois savoir exactement ce qu’ils font. Les législateurs qui font du lobbying pour des lois plus sévères de médicaments savent qu’ils sont juste battent mal les pauvres, pour la plupart, car ils n’ont aucun respect ou de considération pour eux. Ils veulent juste avoir la drogue comme une autre ressource qu’ils peuvent exploiter comme de l’huile.      

5.3 Drogues et le terrorisme  

La criminalisation des drogues est souvent justifié en prétendant les intermédiaires les plus dangereux qui colportent des médicaments comme des «terroristes», les membres de gangs et des membres de cartels de la drogue sont responsables de la totalité de la violence dans la guerre contre la drogue. Mais ces groupes criminels ne sont pas créés par la drogue; ils sont créés par les lois qui mettent médicaments sur un marché qui est intrinsèquement sanglante. Ils sont également créés par la disparité socio-économique que nous voyons à l’échelle mondiale qui pousse les gens à une vie de crime. La propagande récit de “médicaments financement du terrorisme” de la DEA et d’autres administrations est très trompeur. Certains utilisateurs de drogues ne financent des terroristes de trafic de drogue ou indirectement, mais ils ne seraient pas si les médicaments étaient légales. Les terroristes sont le plus souvent créées par les puissances riches, et ces pouvoirs sans le vouloir (et parfois intentionnellement) les financent avec le commerce de drogues illicites. Les gouvernements créent des ennemis de l’intérieur de la même manière. Ils ignorent les grands problèmes socio-économiques, et ils continuent à les diffuser pour leur propre bénéfice. Les terroristes et les membres de gangs et autres accompagnateurs arrivent à être les boucs émissaires, et les plus grands organismes et sociétés se retrouvent avec la plupart des médicaments, de l’argent et la gloire. Les empires les plus riches ont généralement des lois très strictes de la drogue, et ils financent le terrorisme avec ces lois en tournant la drogue dans les grandes entreprises. En criminalisant la drogue dans les pays riches et industrialisés, des politiciens (les personnes qui imposent le plus véritable terreur en envoyant des millions dans des guerres) créent une énorme demande illicite qui est rempli en partie par des terroristes parce qu’ils sont prêts à eux-mêmes et d’autres mis en danger. Mais ce qui est important à savoir, c’est que les terroristes ne se développent généralement pas la drogue comme de pavot ou de coca plantes. Ce sont les agriculteurs pauvres qui les cultivent et qu’ils ne reçoivent généralement pas riche, parce que ces médicaments sont de peu de valeur dans leur pays d’origine. En Afghanistan, où la plupart de l’opium dans le monde est cultivé, la drogue vaut une petite fraction de ce qu’elle vaut dans les pays riches comme l’Amérique. Dans une interview 2009 avec un agriculteur de l’opium femmes menée par les réseaux d’information Nouvelles régional intégré dont le siège est à Nairobi, au Kenya, elle a admis qu’elle ne fait que six kilogrammes d’opium par an, qu’elle vend pour $ 3000. [Lii] C’est 500 $ par kilo. En Amérique un kilogramme de l’opium est d’une valeur de $ 35 000 selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) Drug Report 2009, ce qui équivaut à environ 1,5 millions de dollars afghans. plantes de pavot poussent en Afghanistan parce qu’ils sont extrêmement cultures résistantes à la sécheresse. Ils peuvent survivre avec très peu d’eau et de l’Afghanistan est très aride. D’autres cultures comestibles qui nécessitent plus d’eau ne se développent pas, là aussi, de façon croissante, le transport et la vente d’aliments ne sont pas des gens très durables ou practical.If démunies dans les pays pauvres ont eu plus de possibilités, des ressources et des avantages, ils n’auraient aucune raison de contribuer à un marché qui est trempé dans le sang en raison de son statut juridique. Les agriculteurs ne voient généralement pas où les médicaments finissent par tout ou partie des personnes blessées et tuées par l’abus de drogues et le marché de la drogue violente. Cependant, même si elles ont pu le voir, il serait être encore difficile de les juger s’ils ont continué à croître médicaments quand ils sont tellement d’efforts pour survivre. Beaucoup de gens pauvres peuvent choisir de développer des médicaments ou vivre légalement et risque de ne pas être en mesure de se permettre une bonne éducation, de la nourriture, de l’eau ou d’autres nécessités de la vie. Lorsque les organismes de lutte contre la drogue pulvériser les champs de coca et de champs de pavot dans les pays étrangers, ils ne sont pas des terroristes ou souffrent des trafiquants de drogue le plus; ils souffrent les agriculteurs pauvres, et finalement monter le prix de ces médicaments dans les pays riches en réduisant l’offre, ce qui rend la dépendance plus coûteux. Nos gouvernements n’ont pas le pouvoir de détruire les récoltes des agriculteurs pauvres sur leur propre terre. Beaucoup plus de personnes meurent de maladies liées au tabac dans les pays en développement que les Américains d’une surdose de drogues illicites, mais les pays en développement ne sont pas la pulvérisation des champs de tabac américains ou chinois ou la publicité de leurs médicaments ici, donc nous ne devrions pas être en train de détruire leurs cultures et de leurs forêts. Noam Chomsky a qualifié cette «guerre biologique» dans Necessary Illusions: “Une autre question se cache pas trop loin en arrière-plan. Tout ce qui ne fonctionne droite aux États-Unis ont à mener des opérations militaires et la guerre chimique et biologique dans d’autres pays pour détruire une culture qu’il n’aime pas? Nous pouvons mettre de côté la réponse cynique que les gouvernements ont demandé à cette «assistance»; ou autre. Nous devons donc nous demander si d’autres ont le même droit extraterritoriale à la violence et de la destruction que les exigences américaines. Le nombre de Colombiens qui meurent de médicaments létaux production américaine dépasse le nombre de Nord-Américains qui meurent de la cocaïne, et est beaucoup plus grande par rapport à la population. En Orient et en Asie du Sud-Est, des substances létales États-Unis produites contribuent à des millions de morts. Ces pays sont obligés non seulement d’accepter les produits, mais également de la publicité pour eux, sous la menace de sanctions commerciales. “, Un marketing agressif et de la publicité par des entreprises américaines est, dans une bonne mesure, responsable de … une augmentation importante du taux de tabagisme chez les femmes et les jeunes dans les pays asiatiques où les portes ont été ouvertes de force par la menace de sévères sanctions commerciales américaines” la santé publique des effets de concluent les chercheurs. Les cartels colombiens, en revanche, ne sont pas autorisées à rouler d’énormes campagnes de publicité dans laquelle une contrepartie Joe Camel exalte les merveilles de la cocaïne “. Foire après les champs de coca sont pulvérisés en Amérique du Sud, les agriculteurs pauvres et les propriétaires fonciers sont forcés dans des ghettos urbains, tandis que leur terre est pris en charge par les sociétés américaines qui exploitent la terre pour ses ressources. Ceci est similaire à ce qui se passe pour les personnes les plus pauvres dans les pays riches que leurs quartiers sont dépassés par les médicaments, sauf qu’ils sont entraînés dans des zones plus rurales ou en périphérie des villes. C’est gentrification plus typique. Mais l’idée est la même dans les deux régions: la ségrégation par le statut et la richesse afin de créer une plus grande richesse pour ceux au pouvoir tout en foulant aux pieds les pauvres. Dépendance à l’opium est moins un problème en Afghanistan que dans les pays voisins, en grande partie parce qu’il est considéré comme une autre culture. La plupart des Afghans ne peut assez facilement obtenir de l’opium ou de hachage. Ils ne sont pas socialement tabou dans la plupart des régions, ainsi que certains médicaments sont même considérés comme sacrés par certains. Usage cérémoniel ou religieuse qui est rare est accueilli dans de nombreuses régions, mais les médicaments ne sont pas aveuglément glorifiée. L’abus et l’hédonisme ne sont pas respectées, il en grande partie à cause des idéologies religieuses. Ils sont obligés de faire preuve de maturité sur les médicaments et s’ils ne deviennent dépendants, il est moins probable qu’ils finissent pauvre car les médicaments sont partout (et beaucoup sont déjà appauvrie). La même chose est vrai pour les pays de la cocaïne et de cocaïne production. Cependant, ces gouvernements n’ont guère politiques modèle de drogue. Milices violentes et corrompus et les armées des sociétés et des forces de «police» qui souvent contrôlent le commerce de la drogue dans ces pays. Ils font des ravages sur la population générale, les producteurs d’arrêt, abattre et brûler les champs de la drogue sans le consentement de quiconque. Cette favorise tous l’instabilité et la volatilité du commerce de la drogue et de l’économie. Chiffre d’affaires total de l’Afghanistan à partir de récoltes d’opium illicites était de 3 milliards de dollars en 2006, qui était d’environ 35% du produit national brut du pays cette année. [Liii] Ni le Afghani, ni le gouvernement américain veut mettre fin à un tel commerce rentable, parce que ça fait mal la plupart du temps les pauvres à leur avantage. La grande majorité des producteurs de médicaments sont non-violente, mais les médicaments dont ils font faire du mal surtout à cause des lois sur les drogues irrationnelles adoptées par les gouvernements. La valeur des drogues illicites dans des zones géographiques différentes est déterminé par l’offre et la demande, qui est contrôlée par de nombreux facteurs, notamment la proximité de drogues dans la région, les normes et les normes sociales, les disparités économiques, la densité de la population, et la sévérité des lois sur les drogues. Les lois sur les drogues sont généralement plus appliquées dans les pays les plus riches, (le pays assez riche de Hollande est une exception notable) parce qu’ils ont de l’argent pour les faire respecter. L’Amérique est le meilleur exemple. Il est le pays le plus riche sur terre et il a la plus grande population carcérale. La richesse de l’Amérique attire médicaments et il a l’argent pour mener une «guerre contre la drogue” pleine échelle alors que de nombreux pays pauvres ne le font pas. Toutefois, certains pays pauvres n’ont sanctions extrêmement sévères pour les crimes de drogue. En fait, de nombreux pays pauvres du Moyen-Orient, Afrique et Asie du Sud utilisent la peine de mort pour certains crimes liés aux drogues, y compris la Syrie, l’Inde, l’Irak, l’Afghanistan, l’Iran, la Jordanie, le Koweït, la Malaisie, le Pakistan et l’Arabie saoudite. Mais ils n’ont pas à peu près les chiffres de la police et des agents que les pays riches font. Les États-Unis et la Chine (les deux pays les plus riches par le PIB total) utilisons également la peine de mort pour certains crimes liés aux drogues. La plupart des pays qui produisent addictives, les drogues illicites sont très pauvres, et qu’ils ne deviennent pas valable jusqu’à ce qu’ils atteignent les pays riches aux lois strictes de la drogue. Il n’est pas lucrative d’avoir des lois strictes de la drogue en Afghanistan parce que la plupart des gens y sont si pauvres. Si les producteurs de médicaments restent pauvres, les gouvernements et d’autres intermédiaires hommes profitent le plus. Il est plus lucratif d’avoir les plus strictes lois sur la drogue dans les pays les plus riches avec le plus grand écart de classe, et criminalisation des drogues exploite les pauvres gens qui font les drogues en Colombie, la Bolivie, le Pérou, l’Afghanistan et le Myanmar (pour n’en nommer que quelques-uns) autant que elle exploite les pauvres gens un peu moins dans les pays riches qui veulent échapper à la difficulté de leur situation par l’abus de drogues. Les personnes qui reçoivent des médicaments des pays pauvres vers les pays riches sont généralement moins scrupuleux, (bien que beaucoup sont victimes des circonstances aussi). Ils doivent risquer leur vie et parfois prêts à tuer pour faire ces voyages. Ils sont souvent plus désespérée pour atteindre le sommet, et ils feront tout pour y arriver. Mais ces groupes violents sont créés par la propre approche offensive du gouvernement pour les utilisateurs et revendeurs de drogue. Les gens désespérés prennent des mesures désespérées, et le problème de la drogue ne peuvent pas être traitées en utilisant la violence ou la force ou encore la guerre ne finira jamais. Ces pays riches ont créé guerres de la drogue au niveau mondial avec de morts augmente chaque jour, en particulier au Mexique, où les massacres de plus de médicaments sont très fréquentes. Certains politiciens riches, les journalistes et les dirigeants ont la mouette à penser que la sécurité des frontières est la solution. Ils veulent construire des clôtures autour de leurs frontières pour empêcher les gens les plus pauvres parce que si elles ne peuvent pas être vus, ils ne doivent pas aidé ou traité. Mais ce n’est pas la réponse. La solution au problème de la drogue de l’humanité est de financer les pays les plus pauvres et réduire la pauvreté à l’échelle mondiale. Si les pays pauvres sont autorisés à utiliser leurs propres ressources d’une manière qui profitent à tous en eux, ils ne seront pas recourir à la criminalité ou la drogue. En d’autres termes, nous devons traiter les gens comme des êtres humains réels méritants des droits fondamentaux. Le soi-disant «guerre contre le terrorisme» n’a rien à voir avec le terrorisme dans la réalité. Il est beaucoup plus susceptible d’être tué dans un accident de voiture ou par prescription juridique que dans une attaque terroriste en Amérique, mais nous entendons plus sur la menace du terrorisme que nous avons jamais faire sur les médicaments d’ordonnance ou des accidents de voiture et nous avons également ne amasser pas armées pour tenter de prévenir ces décès. La menace du terrorisme étranger en Amérique est essentiellement inexistant, et il serait encore moins d’une menace si nous n’avons pas utilisé la force pour combattre. Les drogues sont un des plus grands méthodes de contrôle des actions, les pensées, les croyances du public et leur richesse que presque tout ce qui existe. Si la drogue était la criminalisation de fonctionner exactement comme l’élite dirigeante voudrait qu’il, il y aurait un, état policier mondial médicamenteux. Qu’est-ce que nos gouvernants ne comprennent pas, c’est que nous devons donner aux personnes qui se sentent qu’ils n’ont rien à perdre, ou bien ils peuvent toujours se sentir de cette façon et de toute la société pourrait subir à la suite. Par “donner” Je ne parle pas seulement de ressources ou d’argent; Je veux dire aussi l’amitié, l’affection, de la sueur, de l’énergie, du temps et de l’amour. Si vous dites aux gens dans la douleur qu’ils ne peuvent pas avoir quelque chose qui, selon eux, faire se sentir mieux, ils vont seulement vouloir plus et de prendre des mesures plus désespérées pour l’obtenir. Les politiciens et les sociétés ont besoin d’être honnête avec les gens sur tous les médicaments. Les médicaments ont, différences tangibles réels. Ils ont tous des potentiels de lutte contre la toxicomanie et les effets physiques et mentaux. Mais si nous généralisons et mensonge sur les effets des médicaments, personne ne sera en mesure de déterminer quels médicaments sont vraiment les plus nuisibles et les médicaments qui devraient être totalement évitées, et beaucoup vont devenir et rester toxicomanes parce qu’ils ne connaissent pas de solutions de rechange. C’est une perte de temps d’essayer d’éradiquer tous les médicaments actuellement illicites. Pour que cela soit possible, même à distance de toutes les libertés humaines devraient être enlevés et les gens devraient être constamment surveillés. Et même dans un tel dystopique, état policier, les gens seraient probablement encore trouver un moyen de se procurer des médicaments. Les détenus dans les prisons à sécurité maximale peuvent obtenir des médicaments, de sorte que si nous voulons vivre notre vie avec plus de restrictions que les prisonniers de haute sécurité font, nous ne pouvons pas envisager l’éradication de la drogue complet comme une possibilité ou même un objectif souhaitable. Les toxicomanes et les trafiquants de drogue doivent être donné une raison de ne pas être auto-destructeur et risquer leur vie, et la menace de sanctions ne servent pas à cette fin et souvent les rend seulement plus auto-destructeur. Au lieu d’arrêter les toxicomanes, nous devrions légaliser les drogues et la création de centres juridiques de distribution des médicaments qui éduquent les gens sur les effets des médicaments, prendre soin d’eux, de leur fournir réhabilitation si nécessaire, et de les encourager à ne pas acheter des substances les plus dangereuses et plutôt essayer de réduire leur volonté de les utiliser en leur donnant des conseils. Addiction serait alors grandement diminuer si elle est faite en collaboration avec les communautés pauvres fournir le financement, l’opportunité et l’éducation dont ils ont besoin, et il n’y aurait pas une telle chose comme un crime de drogue sur le marché noir. Cela permettrait également de réduire le terrorisme et la violence dans le monde entier.   5.4 Analyse de l’opium illicite et Marchés cocaïne  

La cocaïne et l’opium (et ses dérivés comme l’héroïne) sont parmi les drogues illicites les plus problématiques et les plus rentables sur le marché en ce moment. La plupart des plantes de coca sont cultivés en Colombie, au Pérou et en Bolivie où elles sont traitées dans la cocaïne, et la plupart des plants de pavot sont cultivés dans le «Triangle d’Or» et le «Croissant d’or.” Le Triangle d’or est situé en Asie du Sud-Est juste à droite de l’Inde. Il s’étend sur quatre pays: la Birmanie, le Vietnam, le Laos et la Thaïlande. Le Croissant d’Or est situé juste à gauche de l’Inde et il s’étend sur trois pays: l’Afghanistan, l’Iran et le Pakistan, si l’Inde est essentiellement entouré de plantes d’opium. L’opium est cultivé en Inde aussi, mais la majeure partie est vendue à de grandes sociétés pharmaceutiques.) En raison de la pauvreté de l’Inde et de la proximité de routes opiacés illicites, ils avaient environ quatre millions de toxicomanes dans le pays en 2003, selon une enquête menée par l’Inde Bureau de contrôle des stupéfiants. Il y avait aussi environ 250 millions de fumeurs de tabac en Inde en 1997 selon l’OMS estime. Pour une douzaine d’années, l’Afghanistan a été la principale source de l’opium dans le monde, et la Colombie a été la principale source de la cocaïne dans le monde depuis quelques années. Les talibans à l’origine commencé limiter la croissance de pavot en Afghanistan dans les années 1990 pour réduire l’offre et accroître la demande et le prix du produit. Les champs de pétrole sont brûlés pour la même raison. Ils ont également imposé des sanctions sévères pour les personnes trouvées en croissance il qui n’ont pas été autorisés à. Décapitations ne sont pas rares. Les talibans a réussi dans leurs efforts et en Afghanistan a commencé à contribuer très peu sur le marché de l’opium. Mais après l’invasion de l’Afghanistan en 2001, la production d’opium a repris à ses niveaux antérieurs et en 2007, l’Afghanistan produisait 92% de l’approvisionnement de l’opium dans le monde. [Liv] Ce produit en partie parce que leur économie a été détruite et ils ont dû compter sur le plus cultures lucratives qu’ils puissent se développer. L’administration Karzaï soutenu par les USA a mis en accusation laisser cela se produire, et certaines parties des États-Unis de l’armée de faciliter également la distribution de cette drogue illicite. Selon le lieutenant-colonel John A. Glaze: “représentants du gouvernement afghan sont maintenant considérés comme étant impliqués dans au moins 70 pour cent du trafic de l’opium, et les experts estiment qu’au moins 13 anciens ou actuels gouverneurs de province sont directement impliqués dans le trafic de drogue. En outre, jusqu’à 25 pour cent des 249 membres élus du Parlement sont également soupçonnés d’être impliqués dans le trafic de drogue … Dans certains cas, ces seigneurs de la guerre sont les mêmes personnes qui ont collaboré avec les États-Unis à évincer les talibans en 2001 »[lv] Hamid Karzaï est devenu président de l’Afghanistan le 7 Décembre 2004, après les premières élections ont eu lieu. Il a déclaré un “djihad sur pavot” le même mois, mais son administration est au centre du commerce. Karzaï a gracié cinq agents de la patrouille frontalière pris avec 124 kg et a accordé une libération anticipée pour beaucoup d’autres. [Lvi] La CIA lui a donné 500 millions de dollars “l’argent fantôme” qui n’a pas été pris en compte. Une grande partie de celui-ci est probablement passé à Kaboul banques et des cartels. Iran voisin ne pousse pas autant de plants de pavot comme l’Afghanistan, mais il ne consomme et distribuer de grandes quantités d’opiacés transformés. La plupart des pays pauvres qui poussent drogues addictives comme l’Afghanistan font peu de la transformation et de la coupe et qui est laissée à d’autres pays pour augmenter les profits. En 2007, par exemple, seulement 11% des saisies d’héroïne en Afghanistan a eu lieu alors que 28% d’entre eux étaient en Iran. producteurs d’opium traitent rarement de leur propre produit, car il est compliqué et pas possible pour l’agriculteur moyen. Britannique a été le chef de file dans la culture de la plante de coca depuis de nombreuses années, principalement parce que les plantes de coca, il a évolué. En 2010, 30% de la cocaïne saisie dans le monde a ses origines en Colombie. Le pays toujours des coins le commerce et les carburants de l’argent de la cocaïne de nombreux secteurs de son économie. La drogue n’est pas tabou dans la plupart des régions de l’Afghanistan ou de la Colombie. En Afghanistan, il ya de nombreux magasins de hachage qui vendent ouvertement hachage et l’huile de haschisch et marchés où l’opium est vendu comme n’importe quel autre produit légitime. Mais les gens dans les pays où une grande partie de l’argent ont généralement pour acheter des médicaments plus subrepticement. L’opium est également une partie essentielle de l’économie de l’Afghanistan. Il n’est pas cher et la distribution est généralement moins sanglante que c’est dans les pays limitrophes où certaines personnes sont plus violents se déplacent vers des pays plus riches. Afghans ne sont pas obligés de consommer la propagande au sujet des drogues avec des agendas duplicité que les Américains sont, et les médicaments ne sont pas chers, afin qu’ils puissent expérimenter et prendre leurs propres décisions sur ce qui est bon pour eux. Comme la cocaïne, la consommation d’opiacés est le plus élevé dans les pays riches qui ne les produisent pas. Afghanistan n’utilise opium assez régulièrement, mais elles ont moins de toxicomanes que la plupart des pays, et il est facile de comprendre pourquoi certains pourraient aimer l’utiliser parce que leur vie au jour le jour sont extrêmement difficiles. Afghanistan avait un PIB par habitant de 906 dollars en 2012 [LVII] Il est l’un des pays les plus pauvres dans le monde. Ils ont également été attaqués par les Etats-Unis depuis 2001 et sous le contrôle des talibans avant. L’ampleur des difficultés du peuple afghan ont endurées au cours des deux dernières décennies est insondable. Une grande partie de l’opium fait en Afghanistan est passée en contrebande au Pakistan, ce qui rend beaucoup moins. Pakistan est plus riche que l’Afghanistan en termes de PIB, mais une partie importante de sa population vit dans la pauvreté ainsi. Son PIB par habitant était de $ 2906 en 2012 La plupart des opiacés en provenance du Pakistan finissent par être introduites en contrebande dans l’Iran, qui a environ le même PIB par habitant. Afghanistan et la Colombie sont guère à l’abri de la toxicomanie et de violence de narcotrafiquants, mais les médicaments sont plus traités comme des problèmes personnels que les épidémies sociaux là-bas. Si les médicaments étaient le véritable mal, alors Britannique et en Afghanistan auraient le plus grand nombre de toxicomanes et décès de médicaments que tout autre pays dans le monde. Mais ce n’est pas le cas. Médicaments sont des produits chimiques juste inanimés. Ils sont constitués des mêmes éléments vils que tout le reste du monde. Mais nous leur donnons le pouvoir qu’ils ne méritent pas. La dépendance physique est bien réel et il peut être très puissant, mais il n’est pas si mystique plus. Nous savons que la science derrière la toxicomanie et nous pouvons traiter. Mais les gouvernements n’ont pas l’intention de traiter chaque dépendance, et ils ne seront jamais y parvenir en menant la guerre contre la drogue sanglante. Les drogues sont facilement accessibles en Afghanistan et la Colombie. Ils ne peuvent pas les éviter, mais les gens là-bas ne sont généralement pas dit comment se sentir à leur sujet. Il a fallu plus de temps pour la cocaïne et l’opium de se propager à d’autres pays plus riches, plus intitulé qui ont capitalisé sur eux comme ils le font avec tout le reste. Mais si les médicaments resté ouvertement disponible en Colombie et en Afghanistan et ils n’ont pas eu tant de conflits internes et de la pauvreté, alors la dépendance serait encore moins répandue là-bas. La plupart de la cocaïne non transformés “coller” et la cocaïne fait en Bolivie est introduite en contrebande Chili, l’Argentine et le Brésil. [Lviii] La Bolivie est un pays assez pauvre avec un PIB par habitant de $ 4592. En 2007, le coût de la cocaïne il y avait seulement 9 $ par gramme en moyenne ou 1300 $ par kilogramme. [Lix] Argentine, cependant, avait un PIB par habitant de $ 18,205 en 2012. La Bolivie est plus près des sources de la cocaïne de l’Argentine, mais l’utilisation est plus élevée en Argentine en raison de sa plus grande richesse relative. En 2007 l’Argentine avait un taux de prévalence annuelle de l’usage de cocaïne de 2,67% tandis que la Bolivie et le Pérou, deux des trois principaux producteurs de coca avaient une prévalence annuelle de 1,31% et 0,66% respectivement. [Lx] Uruguay a également eu une prévalence annuelle de 4,0%, en partie, parce qu’il est riche et il s’appuie sur d’autres pays pour la cocaïne. La cocaïne était $ 13,20 par gramme il en moyenne en 2007 [lxi] Dans l’ensemble, la cocaïne n’est pas à peu près autant d’un problème en Amérique du Sud que dans les pays plus riches, et les pays d’Amérique du Sud qui font la cocaïne ont la prévalence la plus faible d’utilisation . La cocaïne qui n’est pas consommée en Argentine est expédié hors de la zone à Trelew Afrique de l’Ouest autour Sénégal. La cocaïne qui n’est pas consommée au Brésil est expédiée au Nigeria et en Afrique du Sud. [Lxii] En 2007, les deux autres grands producteurs de cocaïne en Amérique du Sud, le Pérou et la Colombie, ont également PIB par habitant inférieur à celui de l’Argentine et du Chili. Cette même année, la cocaïne péruvienne coûte environ 1,30 $ par gramme (1 $ pour coller) ou $ 851 par kilogramme. Une grande partie de celui-ci a été introduite en contrebande au Brésil, au Panama, et certains expédié directement à la frontière américano-mexicaine près de Tijuana. Panama avait un PIB par habitant de $ 12,577 en 2010, le Mexique est en fait beaucoup moins mauvaise que la plupart de l’Amérique du Sud, même si un grand pourcentage de la population (44,2% en 2010 [lxiii]) est appauvrie. La cocaïne peut être beaucoup plus cher au Mexique, car il partage des frontières avec l’Amérique. En 2007, un kilo de cocaïne a coûté $ 12 500 au Mexique. En 2012, le PIB du Mexique était $ 1629000000000, 11 dans le monde et ils avaient un PIB par habitant de $ 15,113, en dépit de leur grande population appauvrie. [Lxiv] Le gouvernement mexicain a la mainmise sur les marchés de la drogue et des cartels là-bas, qui est en partie la raison pour laquelle son PIB est si élevé, mais les gens ordinaires y at-il si peu. Une grande partie de la cocaïne qui se termine au Brésil est expédiée de Sao Paolo, l’état densément peuplée du Brésil. Il a la deuxième PIB le plus élevé par habitant sur les états brésiliens. Une autre cocaïne au Brésil est expédié plus au nord, mais surtout pour les zones avec une plus grande richesse. Peu de celui-ci est expédié via la Colombie. Une grande partie de la cocaïne de la Colombie est passée en contrebande au Venezuela. Venezuela dispose également d’un PIB plus élevé que les trois pays de la cocaïne production primaire. Son par habitant était de $ 11 889 en 2007, plus de la cocaïne au Venezuela est expédié dans les Caraïbes à Puerto Rico, la République dominicaine, Cuba, le sud du Mexique, en Asie et en Australie. Le PIB par habitant de Puerto Rico est supérieure à celle du PIB par habitant de Cuba et la République dominicaine combinée. Bien plus, il est expédié à coke. Lorsque coke atteint ces pays des Caraïbes, il est soit consommée ou clandestinement plus au nord, généralement vers l’Amérique. Floride a été le point d’entrée de la cocaïne en provenance des Caraïbes dans les années 1980 la plus courante, mais aujourd’hui la plupart des trafiquants Caraïbes aller à la côte Est où la demande et la richesse sont plus. Certains vont aussi plus loin au Canada alors que certains virer à la France, la Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. La France et le Royaume-Uni sont parmi les pays les plus riches dans le monde, et ils ont des lois sur la drogue très strictes, mais les grands marchés de la drogue. France avaient un PIB de $ 2582000000000 et un PIB par habitant de $ 41 018 en 2010, et le Royaume-Uni avait un PIB de $ 2,247 trillionand un du PIB par habitant de $ 36,120. La cocaïne en France valait $ 60,40 à $ 140,80 par gramme ou 48,289.70 $ 68,410.50 à $ le kilogramme en 2009 [lxv] Comme l’Amérique, la France et le Royaume-Uni ont des classes absurdes, presque au hasard pour les médicaments soi-disant fondées sur une compréhension très limitée de législateurs des effets de ces médicaments et de leur apparente capacité à empêcher les gens de travailler. Ils ont également des sanctions très strictes pour possession de drogue, y compris la prison à vie. En France, selon le décret-loi du 22 Février 1990, le cannabis est une drogue liste 1 ainsi que l’héroïne, la cocaïne, la méthadone et de l’opium. Cela signifie que le gouvernement estime que ces médicaments tout aussi dangereux et que la possession de toute détention doit être puni de la peine la plus sévère possible. Encore plus déroutant, c’est le rang d’amphétamines de cette loi (dont certains peuvent créer des dépendances plus rapidement que l’héroïne) comme classe 3 médicaments et THC, la substance fondamentale de la marijuana est répertorié comme une substance de la classe 4. Inférieure classification de THC a probablement été motivé par des conceptions ancrées sur la médecine traditionnelle. Pour un gouvernement d’envisager une substance un «médicament», il doit généralement être, un composé singulier isolé et se présenter sous forme de pilule. La même distinction est faite en Amérique. La possession de marijuana synthétique ou composé de marijuana extraits est généralement puni moins sévèrement. C’est parce que la marijuana synthétique est principalement constituée par les grandes entreprises et les gouvernements voir un bénéfice à avoir. Mais les entreprises pharmaceutiques, la DEA, la FDA et d’autres grandes institutions, il ne profitent pas si tout le monde est autorisé à cultiver leur propre médecine, (à moins qu’ils ne s’en emparent) et c’est pourquoi ils s’opposent actuellement il. La Misuse of Drugs Act toujours efficace de l’année 1971 au Royaume-Uni définit également l’héroïne, le crack, l’ecstasy, le LSD et les champignons que la classe «A» de la drogue. Mais ces médicaments sont tous très différents. En conséquence des lois absurdes de drogues en France et Royaume-Uni, ainsi que leur richesse et les tabous sociaux qui entourent les médicaments, les prix des médicaments est élevé et la toxicomanie est répandue. La plupart de la cocaïne dans le monde est consommée en Amérique et en Europe. Cocaïne au Mexique est le plus souvent clandestinement en Amérique via le Texas, la Californie et de l’Arizona. Quand il arrive à ces États, il devient beaucoup plus précieux, mais il est n’atteint généralement pas son prix de pointe si près de Mexico. Ces états sont des endroits idéaux pour introduire de la drogue dans l’Amérique parce qu’ils sont très grandes et il serait presque impossible d’obtenir chaque pouce de leurs frontières avec le Mexique. Bien sûr, l’augmentation de la sécurité des frontières n’est pas la solution de toute façon. La Californie est un endroit idéal surtout parce qu’il ya une forte demande pour les médicaments là-bas en raison de sa densité de population, une très grande diversité économique, (surtout à Los Angeles) et plus d’attentes sociales libérales. La drogue n’est pas un sujet tabou en Californie et les lois reflètent que, ce qui a réduit beaucoup du préjudice créé par la guerre de la drogue, mais de nombreuses prisons en Californie tiennent plus de prisonniers que leur capacité parce que les agences de lutte contre la drogue continuent d’arrêter les fumeurs, en dépit de la locale lois. La distribution de cannabis médicinal est légal en vertu du droit de l’État, mais pas la loi fédérale, qui offre une protection des distributeurs licite de la police d’État et locales, mais les agences ne fédéraux. Beaucoup de Californiens utilisent le cannabis, mais ils n’utilisent pas abuser des drogues plus dures aux mêmes taux que les autres Etats font, et la disponibilité du cannabis peut réduire la volonté d’abuser des drogues plus dures. Les États-Unis est l’un des endroits les plus lucratifs pour vendre de la drogue. En Amérique, il ya une énorme demande pour les médicaments créés par un énorme écart de classe, la diversité ethnique, les tensions raciales, la dépression, les problèmes sociaux et mentaux, le manque d’éducation, le chômage, l’itinérance, des lois très strictes de la drogue et de l’application de la police sévère. Le FMI estime Amérique avait un PIB de $ 15609700000000 en 2012 et aper PIB par habitant de $ 49,601. Le prix d’un gramme de cocaïne en 2007 en Amérique variait entre 20 $ à un maximum de 350 $, et la cocaïne est la plus répandue en Amérique. Le rapport de l’ONUDC 2007 a estimé qu’il y avait 120 000 utilisateurs de cocaïne en Amérique centrale, 170 000 dans les Caraïbes, 2,25 millions en Amérique du Sud, et 6,87 millions en Amérique du Nord. Ont également estimé un pourcentage plus élevé de consommateurs de cocaïne en Amérique du Nord à être plus jeunes que ceux de l’Amérique centrale et du Sud, et plus étaient des utilisateurs de longue date de la drogue. Europe occidentale et centrale ont également 3.870.000 utilisateurs de cocaïne en 2007 ….

5.5 Analyse de l’opium licite marché et la substance la plus consommée sur Terre   Opium est un médicament très unique parce qu’il a tellement de dérivés avec des puissances très disparates et il a été utilisé comme un médicament pour des milliers d’années, mais les opiacés sont également des médicaments les plus couramment maltraités illicites. La plupart des gens qui entrent dans le traitement de la drogue sont dépendants aux opiacés. L’ONUDC estime qu’il y avait 12 à 21.000.000 personnes dépendantes des opiacés dans le monde en 2011 [lxvi] Comprendre l’opium, le commerce de l’opium licite et illicite, et les différences entre les deux est fondamentale pour comprendre toute la guerre à la drogue. Les opioïdes sont beaucoup plus acceptées pour usage médicinal de la marijuana, en dépit du fait qu’ils sont plus addictif et potentiellement mortelle. Un opioïde est un produit chimique qui se lie aux récepteurs d’opiacés dans le corps. Un opiacés est un type d’opiacés qui est faite par les plantes de pavot. Il existe également des peptides opioïdes endogènes qui sont produites par le corps, (souvent au cours de l’exercice et après fatigue) ainsi que des opioïdes semi-synthétiques, qui sont dérivés d’opiacés naturels et synthétiques entièrement opioïdes, qui n’existent pas dans la nature. Il existe quatre types de peptides endogènes opioïdes: les endorphines, enképhalines, endorphines et dynorphines. Opiacés naturels sont des alcaloïdes présents dans la résine de pavot ou “opium brut”, qui est le latex séché qui suinte de la tête de coupe (de gousse immature) de la plante de pavot. Les opiacés présents dans l’opium brut sont la morphine, la codéine et la thébaïne. D’autres alcaloïdes qui ne se lient pas aux récepteurs opioïdes tels que la noscapine et la papavérine sont également présents. Il ya 25 autres alcaloïdes mineurs, mais ils ne sont pas soupçonnés d’avoir beaucoup de valeur pharmacologique. La morphine et la codéine sont les opiacés les plus répandues en résine d’opium brute et ils sont les opiacés les plus couramment utilisés en médecine. Opium se compose généralement d’environ 8-17% tandis que la morphine codéine représente environ 0,7-5%. [Lxvii] (Toutefois, certains plants de pavot sont élevés pour produire plus ou moins de chaque fonction de leur but final.) Morphine et la codéine peuvent être assez facilement extraite de l’opium brut. En fait, la morphine a été le premier médicament alcaloïde isolé d’une plante [lxviii] et il a radicalement changé notre compréhension de la médecine et de la science. Opiacés naturels, tels que la morphine et la codéine, peuvent être transformés en les opiacés semi-synthétiques, telles que la diacétylmorphine (héroïne), l’hydrocodone, la dihydrocodéine, l’hydromorphone, l’oxymorphone, l’oxycodone, et beaucoup d’autres en modifiant leur structure chimique. Parce que moins de la codéine est produite par des centrales de pavot, au lieu de l’isoler de l’opium brut, il est plus souvent créé à partir de la morphine par méthylation, qui consiste à remplacer le groupe OH de la molécule de morphine avec -OCH3. Héroïne est généralement synthétisé à partir de la morphine avec de l’hydrure d’acétyle, qui acetylizes groupes hydroxyle de la morphine. Cette réaction chimique remplace les groupes-OH des molécules de morphine avec OCOCH3. Les opioïdes synthétiques comme le fentanyl, la péthidine, la méthadone, le tramadol et le dextropropoxyphène ne sont pas fabriqués à partir opiacés, mais avec des produits chimiques dans les laboratoires. L’héroïne est moins soluble dans l’eau que la morphine, c’est pourquoi il doit être injecté. Il n’est pas aussi efficace si elle est prise par voie orale. Une fois que l’héroïne est dans le sang, il peut facilement traverser la barrière hémato-encéphalique, ce qui empêche les molécules solubles dans l’eau d’y pénétrer. L’héroïne est plus puissant que la morphine, mais ses effets ne durent pas aussi longtemps, ce qui rend plus addictif. Comme l’héroïne est traitée par le corps, ses groupes acétyle sont supprimés, la réforme de la morphine. La façon dont la morphine et les opioïdes fonctionnent comme analgésiques en ajustant est parfaitement dans le site actif sur les récepteurs de douleur. Ils peuvent le faire en raison de leur forme unique. Le groupe de benzène de la morphine, par exemple, s’ajuste contre une partie plane de la protéine de récepteur opioïde, tandis que le groupe de carbone plié d’atomes s’adapte dans un renfoncement côté, ce qui permet à l’atome d’azote chargé positivement pour fixer au chargé négativement groupe sur le récepteur . Ceci verrouille les molécules ensemble. Parce que l’opium brut contient seulement environ 8-17% de la morphine et la codéine 3% en moyenne, il n’est que d’environ un dixième plus puissant que la morphine pure. Cela signifie morphine est environ dix fois plus puissant et plus addictif que l’opium brut en moyenne. L’héroïne, à la main, est environ deux à trois plus puissant que la morphine lorsqu’il est injecté par voie intraveineuse, ce qui rend également plus difficile d’arrêter de fumer. Beaucoup des opioïdes synthétiques sont encore plus puissant et addictif. Le fentanyl, par exemple, est 75 à 125 fois plus puissant que la morphine. Le sufentanil est 500 à 1000 fois plus puissant que la morphine, et Étorphine est 1000 à 3000 fois plus puissant que la morphine et est principalement utilisé comme un tranquillisant éléphant. (Ce médicament n’est pas destiné à la consommation humaine.) L’héroïne a été synthétisée à partir de la morphine en 1874 et il a été commercialisé comme un remède non-dépendance sécuritaire pour dépendance à la morphine. Il n’était pas jusqu’à ce que le 19ème siècle que les gens ont trouvé que c’était très mal quand l’abus d’héroïne est devenue un problème très répandu. Les sociétés qui vendaient de l’héroïne comme Bayer, la société qui vend des Tylenol et d’autres médicaments d’aujourd’hui, ont bénéficié pendant de nombreuses années de problèmes de toxicomanie des personnes à leur dope. L’héroïne a été limitée au Royaume-Uni en 1868 avec la Loi sur la pharmacie. Il avait été acceptable pour le gouvernement britannique de laisser dépendance à l’opium ravager la Chine, mais quand ils ont réalisé leurs propres citoyens l’utilisaient en plus grand nombre, ils cherché à l’interdire. Le gouvernement britannique ne voulait pas que les citoyens de travail deviennent drogués parce qu’ils en ont besoin pour leur travail et leurs idées. L’héroïne a été considéré comme un “détournement rentables” du travail par le gouvernement britannique, et une interdiction internationale est venue pendant la Première Guerre mondiale quand la dépendance propagation aux soldats, car il a été largement prescrit pour la gestion de la douleur. Il a même été appelé la «maladie des soldats” en ce moment. Aujourd’hui, la plupart d’opium licite du monde est faite par l’Inde ou la Turquie. Bien sûr, les grandes sociétés pharmaceutiques ne vont pas acheter l’opium des agriculteurs afghans ou pakistanais en raison de son statut juridique. Ils ne veulent pas s’associer avec des gens qui sont souvent étiquetés comme «terroristes». Ils ne veulent pas de perturber ce bien de l’argent que la guerre contre la drogue offre, beaucoup moins aider les gens ordinaires du Moyen-Orient. 170 000 familles en Inde ont permis de se développer opium en petites parcelles, et parce que les membres de la famille aident à l’agriculture, au moins un million de personnes sont estimées être impliqués dans le commerce. La plupart sont très pauvres. Le gouvernement doit augmenter le prix du produit périodiquement afin de dissuader les agriculteurs de détourner le produit vers le marché illicite, car les entreprises pharmaceutiques payent si peu pour leur produit. Les grandes sociétés pharmaceutiques cherchent toujours les produits les moins chers de toutes sortes, indépendamment de l’impact humain. En 2003, le gouvernement de l’Inde a un prix de base pour un kilogramme d’opium de 630 roupies, ce qui est égal à $ 14,05 en devises américaines. Selon des estimations récentes de prix illicites d’opium afghans étaient de 500 $ par kilogramme en moyenne en Afghanistan et jusqu’à $ 35 000 aux États-Unis. [Lxix] Ces différences sont immenses. En l’an 2000, le gouvernement de l’Inde a fixé un objectif de récolte d’opium licite de 1200 tonnes métriques. 870 tonnes ont été alloués pour l’exportation, 130 tonnes ont été réservés pour l’usage domestique, et 200 tonnes ont été stockées. C’est beaucoup moins que la quantité d’opium produite pour le marché illicite. Dans la même année, l’Afghanistan seul produit 3000 tonnes pour le marché illicite et a le potentiel de produire plus de 8000 tonnes en 2007 [LXX] Les pays riches sont les principaux consommateurs d’opiacés licites. La nécessité d’opiacés licites dépasse largement l’offre, en particulier dans les pays pauvres. Selon l’OICS, 80% du monde a une pénurie de morphine médicament. Dans l’analyse de David Mansfield sur la culture du pavot à opium en Inde et en Turquie, il explique: “La consommation de morphine est très concentré avec les 20 pays ayant le plus produit national brut représentant environ 75% de la consommation mondiale de morphine par. Cela diffère nettement à la consommation de morphine dans le monde en développement. En effet, l’OICS [International Narcotics Control Board] rapporte que plusieurs États et territoires qui ont fourni des estimations n’avaient pas prévu pour tout besoin médical ou scientifique pour la morphine. En outre, de nombreux États continuent de signaler de très faibles niveaux de consommation de morphine “. Les pays pauvres susceptibles automédication avec de l’opium brut et ils paient souvent le prix à la suite en raison de la laws.Some plus grands producteurs mondiaux d’opium n’ont pas assez pour les personnes dans leurs propres hôpitaux, car il est beaucoup plus rentable d’exporter. Les agriculteurs pauvres et les citoyens finissent par souffrir et mourir de faim le plus, afin que les gens riches peuvent se sentir engourdi (littéralement). Selon une brochure DEA sur la production d’opium publié en 1993, un hectare de terre (10.000 mètres carrés) habituellement seulement produit environ 8-15 kilos d’opium sec, les cultivateurs de pavot si indiennes avec un seul hectare de terre ne pouvaient faire 116 à 217,50 $ par année sur le marché licite. Toutefois, les agriculteurs qui détournent vers le marché illicite, même au niveau local en Inde pourraient faire beaucoup d’argent par kilo. Les grandes sociétés pharmaceutiques en France, en Angleterre, en Australie, au Japon et en Allemagne ont augmenté leur production d’opium licite au cours des dernières années. Johnson et Johnson, GlaxoSmithKline, Johnson Matthey, et Mayne ont des champs de pavot en Tasmanie, en Australie. Sanofi Aventis a des champs de pavot en France et Shionogi pharmaceutique a des champs au Japon. MacFarlane Smith a aussi des champs au Royaume-Uni. [Lxxi] En raison de leurs plus grandes ressources et des connaissances de l’agronomie, ils peuvent se permettre de faire leur propre opium pour encore moins que les agriculteurs indiens et turcs possible. Cependant, malgré cette Turquie et l’Inde demeurent les principaux fournisseurs mondiaux d’opium licite en raison de la “règle 80/20», créée en 1981, qui stipule que «au moins 80% de l’opium licite importé aux États-Unis doit venir d’Inde ou de Turquie . “Pas plus de 20% peut provenir de l’Australie, la Hongrie, la Pologne, la France et l’ex-Yougoslavie. Cela n’a pas été fait susceptibles de stimuler l’économie de la Turquie ou de l’Inde, mais plutôt de veiller à ce prix de l’opium sont restés faibles. Mais maintenant que les grandes pharmaceutiques ont découvert comment produire eux-mêmes l’opium encore plus cher que les agriculteurs pauvres peuvent, ils veulent avoir aboli cette règle. Une idée suggérée comme une solution pour réduire le flux de drogues illicites et d’améliorer l’économie de l’Afghanistan et le Pakistan est de légaliser la production de médicaments de l’opium là et avoir des entreprises pharmaceutiques (ou seulement des individus dans le besoin) acheter l’opium des agriculteurs afghans et pakistanais. Mais comme il est dit, ces sociétés ne feraient jamais cela parce qu’ils achètent l’opium de l’Inde à 17 $ le kilo et produire leur propre encore moins cher. Les gouvernements du Canada, des États-Unis et dans d’autres comtés riches sont également opposés à la légalisation de l’opium en Afghanistan pour mêmes raisons. Ils mentent à propos de la raison pour laquelle ils ne croient pas la légalisation serait là. Ils font valoir que la production de pavot augmenterait et que ce serait essentiellement détournée vers des marchés illégaux, mais ce n’est déjà le cas. Il est peu probable que la légalisation et la réglementation de l’exportation de l’opium en Afghanistan augmenterait les ventes illicites si elles étaient tout aussi rentables que les ventes licites ou aucun de ces produits a été rentable. En fait, la demande illicite serait baisser depuis plus de gens chercheraient médecins au lieu de concessionnaires pour la gestion de la douleur. Afghanistan pourrait également remplir la pénurie mondiale d’opiacés médicaments dans le processus. Si l’opium est devenu légal en Afghanistan ou des sociétés pharmaceutiques a payé les agriculteurs indiens ou turcs un montant décent pour leur opium licite, ces entreprises feraient moins d’argent, les prix augmenteraient pour les compagnies d’assurance de santé, et le gouvernement peuvent perdre de l’argent sur ​​les subventions. Par conséquent, ces institutions ne veulent pas de telles idées à même être considérées. Mais nous (la grande majorité de l’humanité qui n’a pas la richesse incroyable) n’avons aucune raison de vouloir que cela continue, et nous pouvons changer ces réalités terribles, tant que nous avons la volonté et la connaissance pour savoir comment.                  

 

5.6 Une brève histoire sur la criminalisation du cannabis aux États-Unis    

 

Comme la plupart des gens en prison en Amérique sont là pour possession de cannabis, de l’utilisation ou de la vente, de comprendre pourquoi cette substance est devenu illégal ici est importante. L’histoire de sa criminalisation en Amérique est assez longue et conte absurde. Le chanvre était cultivé légalement pendant une longue période en Amérique. Certains des pères fondateurs même grandi chanvre et pendant une partie du 18e siècle en Amérique, le chanvre était plus précieux que l’argent de papier. En fait, pendant les périodes de pénurie de chanvre (comme de 1763 à 1767), les agriculteurs pourraient être emprisonnés pour ne pas cultiver. [Lxxii] Il a surtout été cultivé pour la fibre dans ses tiges et n’a pas été fumé à cette époque par de nombreux Américains. La culture du chanvre a finalement été rendue illégale en Amérique par la Marijuana Tax Act. Cette loi n’a pas été adopté parce que le gouvernement a été témoin des répercussions sociales négatives liées à la consommation de marijuana, mais plutôt parce que les législateurs ne veulent pas l’industrie du chanvre à dépasser d’autres industries rentables. La Marijuana Tax Act n’a pas criminaliser techniquement chanvre en Amérique, mais plutôt imposé d’une manière qui a rendu illégal de pousser ou de posséder. Certaines variétés de cannabis ou chanvre ont de nombreuses propriétés psychoactives, mais il n’y avait pas de distinction dans cette loi faite entre les variétés très psychoactives du chanvre et de variétés avec pratiquement pas de propriétés psychoactives, qui ont été utilisés uniquement pour la fibre dans leurs tiges. [14] fibreux chanvre ne peut pas être fumé. Les effets seraient minimes et très indésirable. Variétés psychoactives du chanvre sont souvent appelées marijuana ou de cannabis plutôt que de chanvre, mais ils sont presque génétiquement identiques. Chanvre pouvant être fumé a été inclus la Marijuana Tax Act pour des raisons très différentes. Le terme «marihuana» a finalement été utilisé pour décrire les variétés plus psychoactives, mais avant que la distinction a été faite, les deux termes ont été utilisés comme synonymes en Amérique. Marihuana est un terme d’argot mexicain utilisé pour le cannabis. Son utilisation ne s’est répandue en Amérique parce que le gouvernement et les médias ont utilisé le mot souvent depuis qu’il a été associé à des Mexicains qui ont été dépeints comme des paresseux et ignorants, qui était loin de la réalité. Variétés non psychoactives du chanvre ont été inclus dans cette loi de l’impôt parce bois, de la pétrochimie, et de nouvelles magnats, ainsi que des représentants du gouvernement craignaient que cela dépasser d’autres ressources comme le tabac, les pins, les polymères synthétiques et les produits chimiques utilisés pour les fabriquer. La plupart du chanvre a été cultivé par les agriculteurs pauvres et de la classe ouvrière, si grands acteurs des entreprises et politiques n’ont pas profité de jusqu’à ce que le timbre fiscal a été promulguée. Le chanvre aurait amélioré les moyens de subsistance de nombreux agriculteurs et leurs familles si elle était restée juridique. Si fait juridique maintenant, la récolte pourrait devenir le numéro un culture de rente dans le pays. C’est parce que le chanvre a de nombreux usages. Pour n’en nommer que quelques-uns, fort, robuste fibre de chanvre peut être utilisé pour la création de papier et de plastique. Le chanvre peut aussi être transformé en couvertures, bioplastique, l’isolation, des vêtements, de la corde et beaucoup d’autres articles utiles. Le chanvre peut également être fermenté en éthanol (comme le maïs) et utilisé comme combustible, les impacts environnementaux négatifs de moins que les combustibles fossiles. (Cependant, il ya de meilleures sources d’énergie alternatives disponibles pour les voitures comme l’énergie solaire et électrique.) D’huile de graines de chanvre contient également des quantités élevées de protéines et d’acides gras essentiels, oméga-6 et oméga-3. (Soja eux contiennent également.)   Dans les années 1930, les machines qui dépouillent les fibres de chanvre est devenu plus abordable et pratique pour les gens ordinaires à utiliser, et ce constituaient une menace pour plusieurs industries qui dépendent des ressources moins durables et recyclables. Dans son livre, l’empereur est nu, Jack Herer déclare: “En 1916, l’USDA Bulletin n ° 404 a rapporté qu’un hectare de chanvre de cannabis, en rotation annuelle sur une période de 20 ans, serait de produire autant de pâte à papier que 4.1 hectares d’arbres abattues sur la même période de 20 ans. Ce processus serait utiliser seulement 1/7-un quart autant polluantes acides produits chimiques à base de soufre pour briser la lignine de la colle comme qui lie les fibres de la pâte à papier, ou même pas du tout à l’aide de carbonate de soude. Tout cela lignine doit être décomposé pour faire de la pâte. Pâte de chanvre est seulement 4-10% de lignine, tandis que les arbres sont 18-30% de lignine. Le problème de la contamination par la dioxine des rivières est évitée dans le processus de fabrication du papier de chanvre, qui n’a pas besoin d’utiliser l’eau de Javel (comme le processus de fabrication du papier de pâte de bois oblige), mais se substitue à la place sûre peroxyde d’hydrogène dans le processus de blanchiment. Ainsi, le chanvre fournit quatre fois plus de pâte avec au moins quatre à sept fois moins de pollution. Comme nous l’avons vu, ce chanvre potentiel pâte papier dépendait de l’invention et de l’ingénierie de nouvelles machines pour l’extraction du chanvre par la technologie moderne. Ce serait également plus faible demande de bois d’œuvre et de réduire le coût du logement, tandis que dans le même temps à aider les ré-oxygéner la planète. Par exemple: Si la nouvelle (1916) chanvre processus de la pâte à papier étaient utilisés légalement aujourd’hui, il allait bientôt remplacer environ 70 pour cent de tout le papier de pâte de bois; y compris le papier imprimé d’ordinateur, boîtes en carton ondulé et des sacs en papier. Si le chanvre n’avait pas été rendue illégale, 80% de l’activité de DuPont n’aurait jamais matérialisée et la grande majorité de la pollution qui a empoisonné notre Nord-Ouest et du Sud-Est rivières n’aurait pas eu lieu. ” Cela est probablement exactes. La majorité de nos papiers et cartons proviennent de pins, et cette industrie est en grande partie responsable de la déforestation. En utilisant le chanvre au lieu de pin, nous arrivons à garder nos arbres qui séquestrent le carbone et fournissent de l’oxygène. DuPont a été fondée comme une usine de poudre à canon en utilisant un équipement français (d’où le nom). Nylon a été produit en 1935 par DuPont, (son créateur lui-même tué en buvant du cyanure), mais il aurait pu être nécessaire si le chanvre était resté juridique car le plastique biodégradable peut être fabriqué à partir de chanvre sans l’utilisation de produits chimiques ou polluants. DuPont a peut-être perdu de l’argent sur ​​une variété d’autres polymères et des procédés de papier de création. Par conséquent, DuPont a fait beaucoup d’efforts pour criminaliser chanvre. Les riches propriétaires de grands conglomérats de journaux en Amérique comme William Randolph Hurst qui ont fondé la Hearst Corporation en 1887 ont également cherché à criminaliser chanvre pour des raisons similaires. Hearst était un opportuniste riche qui a repris le San Francisco Examiner de son millionnaire, sénateur père, George Hurst. Il a ensuite acheté le New York Journal. Il a été élu aux élections en 1903, de centraliser son pouvoir, et il a acquis vingt-huit autres documents. Ses papiers ont finalement dû plus de 20 millions de lecteurs. Ils ont couru généralement la propagande et le «journalisme jaune» (comme les papiers de Joseph Pulitzer fait) qui a largement influencé l’opinion publique. Hurst a fait campagne contre la marijuana dans ses papiers en grande partie parce qu’il ne voulait pas perdre d’argent à l’industrie du chanvre. Il a également contribué au soutien de la guerre hispano-américaine de 1898 de sorte qu’il ne serait pas perdre des terres et autres biens qu’il possédait au Mexique. Riche père de William a acheté 670 000 hectares de terres à 20-40 cents l’acre du Mexique après que le gouvernement défait leader autochtone Apache local, Geronimo. George était ami avec le dictateur mexicain Porfirio Díaz et sa propriété au Mexique par la suite étendu à 1.000.000 hectares. En 1886, William a écrit à sa mère: «Je ne vois vraiment pas ce qui est pour nous empêcher de posséder tout le Mexique et l’exécuter selon nos besoins.” [Lxxiii] Toutefois, leur ranch a été pillé pendant la révolution mexicaine de 1910 sous Pacho Villa, l’un des principaux révolutionnaires mexicains. Il a ensuite été occupé par les forces de Venustiano Carranza. Hurst, Pulitzer et de nombreux autres acteurs financièrement investis produites campagnes de dénigrement répandues sur la marijuana dans le but d’encourager la criminalisation et agir sur l’opinion publique. Situé sur la façon dont l’utilisation de la marijuana provoque assassiner en masse et la folie ont été publiés dans de nombreux journaux de Hurst. Journaux à travers le comté ont également porté de façon disproportionnée sur les accidents de la route impliquant des marijuana, même si les accidents liés à l’alcool étaient plus nombreux que les accidents de marijuana de plus de 10 000 à 1 [lxxiv] les articles de Hurst ont également rythmé racistes, xénophobes et contradictoires. Il a affirmé que fumer de la marijuana a fait les hommes noirs violent les femmes blanches et écouter “la musique satanique-vaudou.” (Il faisait allusion au jazz.) Herman Oliphant, avocat général à la Direction du Trésor, a présenté le Marijuana Tax Act à la Commission des voies et moyens de la Chambre en 1937 sans consulter l’American Medical Association (AMA). Voies et moyens président, Robert L. Doughton, qui était (sans surprise) un partenaire DuPont, a rapidement approuvé le projet de loi peu de temps après. Dr William C. Woodward, un avocat de l’AMA a expliqué qu’ils n’ont jamais été consultés au sujet du projet de loi et qu’il était basé sur la propagande et les mensonges. Il a également évoqué quelques-uns des avantages médicaux de la marijuana. En plus d’être enraciné dans la cupidité et de la bigoterie, la Marijuana Tax Act a également auto-incriminant, et ces lois sont inconstitutionnelles en raison de la Cinquième Amendement. Quiconque voulait cultiver de la marijuana devait posséder un timbre fiscal de marijuana, mais pour obtenir le timbre vous avez besoin pour possession de cannabis, qui était illégal sans le timbre. Par conséquent, ceux qui ont essayé de s’inscrire à l’exigence de la marijuana a été arrêté pour possession de balle. Ceux qui n’ont pas eu la marijuana ont été tout simplement rejetée. Cette loi inconstitutionnelle a été appliquée pendant 32 ans. Avec la loi de l’impôt à la place, le gouvernement pourrait maintenant profiter des saisies de cannabis et des amendes pour possession, et il pourrait assurer d’autres cultures taxés rentables n’ont pas été dépassés par le chanvre. La Loi de l’impôt a également permis au gouvernement de punir, incarcérer et d’expulser les minorités, comme les immigrants mexicains travaillant sur ​​la frontière et les Afro-Américains qui ont fumé du cannabis. (Minorités qui ont obéi à la loi ont souvent été maltraités par la police de toute façon en raison de la racisme largement répandu dans la plupart des forces de police.) La plupart des Américains ne s’est pas opposé à la loi de l’impôt parce qu’il y avait beaucoup de propagande diffusée sur la marijuana. Hollywood a également contribué à la propagande sur les médicaments susceptibles grâce aux contributions financières de Washington. Le film très romanesque et sensationnaliste de la marijuana, Reefer Madness, est un exemple. Elle a été faite par Grand National Studios en 1936, les politiciens propagande aussi se propager et se trouve sur l’utilisation de la marijuana et d’autres drogues dans la législation. Le premier commissaire de la Federal Bureau of Narcotics (FBN), Harry Anslinger, a fait des déclarations lors des audiences du Congrès sur la Marijuana Tax Act qui étaient extrêmement peu scientifique et flagrante propagande, comme beaucoup d’autres personnes impliquées. Dr Frank R. Gomila, commissaire de la sécurité publique, appelée cannabis une menace plus inquiétante pour la société que toutes les autres drogues addictives. Harry et d’autres sur la commission affirmé que le cannabis conduit à l’héroïne et que les deux médicaments avaient des effets négatifs similaires. Ils ont également affirmé la folie, assassiner, le viol et le suicide ont été les effets de la marijuana. Les associations faites entre la marijuana et des médicaments plus nocifs ont de nombreux impacts négatifs au-delà incarcération injustifiée. Ceux qui ont utilisé la marijuana et a conclu que ces allégations sont fausses étaient plus susceptibles de croire qu’ils ont été menti à propos de médicaments plus nocifs, ce qui provoque une augmentation de l’utilisation et de toxicomanie taux. En 1944, un comité de membres nommés par le maire de New York, Fiorello LaGuardia a été convoqué pour procéder à l’une des premières études approfondies sur les effets de la marijuana aux États-Unis. La Commission LaGuardia a découvert que tous les effets psychotiques présumés de la marijuana étaient sans fondement. Le comité a également constaté que la substance a une grande valeur médicinale et est presque physiquement inoffensif. Mais le rapport de cette commission n’a eu aucun effet sur ​​le timbre fiscal. En fait, le gouvernement a menacé d’emprisonner tous les médecins qui ont fait de telles recherches, et cet acte inconstitutionnel a été appliquée jusqu’en 1969 quand militant politique, Timothy Leary, se sont battus pour qu’elle soit abrogée. Personne n’a été puni pour passer la Marijuana Tax Act après qu’il a été abrogé, ni personne a été compensée pour l’incarcération injustifiée, malgré la douleur et la souffrance indicibles qu’il a causé. Avant la Marijuana Tax Act a été abrogé, le gouvernement a complètement inversé sa position sur les effets de la marijuana. Dans les années 1960, au lieu de réclamer qu’il a donné lieu à la folie et de violence aveugle, le gouvernement a affirmé que la marijuana a des gens pacifistes et faible. Par conséquent, le gouvernement a admis que, en substance, les raisons pour lesquelles ils utilisés pour justifier la criminalisation du cannabis n’étaient pas fondées. Au cours de la «rouge-peur» des années 1950, le gouvernement craint “communiste” la Russie utiliser la marijuana contre les Américains pour affaiblir leurs soldats. À ce stade, le gouvernement a envisagé le communisme et la Russie à être plus grandes menaces pour l’Amérique que les minorités américaines, alors ils ont changé tout simplement leur position sur la marijuana à augmenter la haine d’un autre groupe de personnes. Bien que Timothy Leary a réussi à l’abrogation de la Loi de l’impôt sur la marijuana, l’abus de drogues globale et Control Act (CDACA) de 1970 qui a aboli, fait marijuana juste carrément illégale et renversé son travail acharné. Titre II de cette loi appelée la Controlled Substances Act a créé cinq horaires différents pour les médicaments. Selon le gouvernement américain, le calendrier médicaments ont un potentiel élevé d’abus et aucune valeur médicale. Cannabis a été faite un calendrier d’un médicament, en dépit du fait qu’il n’est pas addictive et médecins à travers le pays conviennent que c’est a une valeur médicale. Champignons de psilocybine, de la mescaline et le LSD sont tous les horaires d’un médicaments ainsi, malgré le fait qu’aucun de ces médicaments créent une dépendance. Beaucoup plus dangereux, les substances addictives et potentiellement mortelles, d’autre part, comme la cocaïne, la méthadone, l’oxycodone, la morphine, le fentanyl, la phencyclidine (PCP), l’hydromorphone et la méthamphétamine sont les horaires deux médicaments simplement parce qu’ils ont un certain usage médical comme analgésiques. Comme indiqué, il n’est pas les gouvernements de la sécurité publique sont concernés par. Ils sont préoccupés par qui les utilise et qui sont déterminants. Les gens sont plus faciles à contrôler et tirer profit de si elles sont accros à certaines substances contrôlées par les grandes institutions. Ils veulent nos émotions et nos identités soient sous leur contrôle, afin qu’ils puissent profiter de ce que nous ressentons et ce que nous devenons. La guerre contre la marijuana et tous les médicaments est clairement une culture et classe guerre par-dessus tout, et même des juges, des policiers et des politiciens qui ne sont pas corrompus par le pouvoir ou l’influence des entreprises à réaliser cela. Dans le documentaire, la guerre de l’Amérique sur les drogues: The Last Hope Blanc, juge de la Cour supérieure, James Gray, a expliqué: «85% de toutes les personnes aux Etats-Unis d’Amérique qui utilisent toute forme de drogues illicites utiliser seulement la marijuana. Cela signifie que le nombre total de personnes qui utilisent autre chose ne serait pas justifier ce complexe industriel carcéral colossal {si la marijuana était légalisée.} “Après James Gray a réalisé la futilité de la guerre de la drogue en tant que juge, il a écrit un livre intitulé Pourquoi Notre médicaments Les lois ont échoué et ce que nous pouvons faire à ce sujet. Gouverneur Ron Paul est l’un des rares hommes politiques qui a reconnu ce problème. En 2001, il a déclaré: «Pour les 140 premières années de notre histoire, nous avons eu pratiquement aucune guerre fédérale sur les médicaments et beaucoup moins de problèmes avec la drogue et les crimes connexes en conséquence. Au cours des 30 dernières années, même avec des centaines de millions de dollars dépensés pour la guerre contre la drogue, peu de bien est venu de lui. Nous avons hésité à partir efforts pour arrêter les médicaments à la source pour punir sévèrement les utilisateurs, mais rien ne s’est amélioré “. Malgré le nombre croissant lentement de police, les juges et autres autorités, qui reconnaissent la guerre contre la drogue n’a jamais travaillé, il est peu probable que l’une de ces substances horaire un sera reporté dans un futur proche. La raison étant que le Bureau de contrôle national des drogues Policy Act Reauthorization de 1998 exige du directeur de l’ONDCP ou le «tsar de la drogue” pour empêcher les gens de mener des études sur un calendrier d’une substance, (comme la marijuana) dans le but de déterminer ce qui avantages (médicales ou autres) qu’il peut avoir. Cette loi a expiré en 2003, mais cette exigence a été incluse dans les Actes plus tard. Jusqu’à ce que la légalisation qui interdit les essais est abrogé, notre compréhension de ces médicaments ne sera jamais complète, et personne en Amérique sera légalement permis de tester et de prouver l’efficacité médicale, les dangers potentiels ou des effets à long terme de ces médicaments. Trois ans après CDACA adoptée en 1970, les lois sur les drogues Rockefeller passés à New York. Ces lois ont appelé à des peines minimales obligatoires, mais ils n’étaient pas les premiers. La Loi de 1952 Boggs a été le premier acte d’appeler pour elle. Cet acte nécessaire toute personne reconnue coupable de possession de marijuana (même si c’était une première infraction) à être condamné à un minimum de deux à dix ans de prison et une amende allant jusqu’à $ 20,000. Les lois sur les drogues Rockefeller étaient encore plus draconiennes. Ils exigeaient une peine minimale obligatoire de quinze ans à la perpétuité pour la vente de seulement deux onces de tout stupéfiant et la même phrase pour la possession de quatre onces d’un stupéfiant, quelles que soient les circonstances. Ces deux actes également défini stupéfiants comme une variété de substances illicites, y compris la cocaïne et de la marijuana, qui ne sont pas chimiquement stupéfiants. (Un narcotique est un opioïde ou «Painkiller» comme la morphine.) Le Harrison Narcotics Act de 1914 a été le premier acte à une classification erronée de la cocaïne comme un stupéfiant et, depuis lors, de nombreux législateurs et LEO toujours se référer à des médicaments non-narcotiques comme stupéfiants, et les utilisateurs souffrent parce que les peines pour les infractions de stupéfiants sont plus graves. Cette erreur de classement montre également comment inquiétant ignorants plupart des législateurs et autres fonctionnaires sont sur ​​les drogues et leurs effets. (Les Controlled Substances Act fait toujours référence à la cocaïne comme un stupéfiant.) Appel à tous les drogues illicites “stupéfiants” les rassemble, les stigmatise, et favorise l’idée fausse que toutes les drogues illicites sont les mêmes et devraient être traités comme tels. Ce mot a la même connotation négative comme «marihuana», et il est utilisé par le gouvernement pour les mêmes raisons. Les lois sur les drogues Rockefeller ont été ajustés en 2004 et à nouveau en 2005, mais ils et d’autres lois qui font appel à des peines minimales obligatoires sont encore appliquées, et ils font beaucoup de mal. En ce qui concerne tous les procès que le même n’a pas de sens car aucun cas est toujours le même. Comme les lois antidrogues Rockefeller, la “loi des trois grèves” nécessite également des juges à fermer les yeux sur les circonstances particulières de chaque cas. Cette loi a été adoptée dans 13 États, et il exige une peine de 25 ans à la perpétuité pour une troisième condamnation de tout délit. La plupart des crimes sont des accusations de possession de très petites quantités de drogues illicites acheté pour la consommation personnelle. Crimes également le vol de vélos (ce qualifie de «Grand Theft Auto» pour une raison quelconque), ouvrir le courrier qui est la vôtre n’est pas, écrit sur une boîte aux lettres, et certaines infractions de conduite comme DUI (ou OUIs) et infractions mineures. En Californie, où la loi des trois grèves s’applique, prisons détiennent actuellement près du double de leur capacité de détenus. Les détenus ne reçoivent pas l’aide et une fois libéré, ils vont souvent de retour à leurs vieilles habitudes ou pires. Ce sont les gouvernements évidents sont beaucoup plus préoccupés par l’identité des citoyens et de leur productivité que leur sécurité parce que les médicaments politiciens poussent le plus dur contre, comme la marijuana et psychédéliques, sont les moins dangereux. [15] Il est également dans l’intérêt des gouvernements de garder les plus populaires, les médicaments les drogues légales, car ils profitent de leur imposition. Tabac et alcool sont lourdement taxés et ils produisent d’énormes revenus pour le gouvernement, malgré les millions de morts qu’ils causent chaque année. En 2007 dans la seule Amérique, le tabac a tué environ 450.000 personnes et de l’alcool a tué 150 000, à l’exclusion des accidents de la conduite avec facultés affaiblies. [Lxxv] médicaments sur ordonnance Même juridiques tuent plus de 100.000 Américains par an, mais la cocaïne et de l’héroïne combinée ne tue environ 10.000 personnes par an en moyenne dans Amérique, et le cannabis, la drogue la plus critiquée par le gouvernement, n’a jamais causé de décès documentés. Près de la moitié de tous les adolescents en Amérique ont admis à la marijuana à essayer, et quand ils se rendent compte qu’ils sont menti à propos de ses effets, certains assumer d’autres médicaments plus addictives (licites et illicites) sont tout aussi inoffensif comme indiqué, et cela peut provoquer des addictions à l’substances et les décès très dangereuses. Amérique est toujours un lavage de cerveau sur les effets des médicaments par le gouvernement aujourd’hui. L’ONDCP n’a jamais fait une annonce au sujet des dangers de la cigarette, de boire ou même de l’héroïne et de cocaïne. La quasi-totalité de leurs annonces sont sur ​​la marijuana. L’ONDCP a également infiltré des programmes de télévision. Entre 1998 et 2000, différents réseaux, tels que la Banque mondiale, a reçu des dizaines de millions de dollars pour avoir leurs scripts révisés afin d’inclure des messages anti-drogue. La plupart de ces scripts ont été révisées à condamner l’usage de la marijuana plus que toute autre drogue. Organisations anti-drogue sont souvent pas plus honnête au sujet de leurs intentions que les gouvernements. Par exemple, le Partenariat pour une Amérique sans drogue, (une organisation qui produit certaines de ces annonces avec l’ONDCP) est financé principalement par le tabac, l’alcool, des produits pharmaceutiques et des compagnies pétrolières. Si c’était en fait “anti-drogue” par principe, l’organisation ne serait pas prendre cet argent. Les gouvernements et les organisations anti-drogue se concentrer autant sur la marijuana surtout parce qu’ils ont mépris pour les cultures qu’ils associent à son utilisation, ce qui leur semble être improductif ou trop libérale. (Certains sont également motivés par la propagande non scientifique ou préoccupations irréalistes au sujet de leurs enfants). Il ya encore une telle stigmatisation de la marijuana que les agents de la DEA insistent sur les raids dispensaires de marijuana médicale alors que la majorité des médecins conviennent que la marijuana a une valeur médicale. Ces agents de la DEA ne pouvait ignorer ces dispensaires et de se concentrer sur les drogues dures, mais elles buste dispensaires et les patients d’arrêt à leur propre discrétion. Dans de nombreux cas, les agents de la DEA ont même les patients en phase terminale arrêté. La DEA a le pouvoir légal d’arrêter les dispensaires dans chaque Etat, y compris les États où la marijuana médicale a été rendue légale par la loi de l’Etat parce que c’est un organisme fédéral et le CSA est une loi fédérale. Les tentatives visant à rééchelonner la marijuana ont été contrecarrés par la DEA et la Food and Drug Administration (FDA) parce qu’ils ne croient pas encore qu’il a une valeur médicale, même si de nombreux fonctionnaires de la FDA et de la DEA ont reconnu devant les tribunaux et dans les publications qu’il fait. Juge administratif DEA, Francis Young, appelé marijuana “l’une des substances thérapeutiques actives les plus sûres connues de l’homme. N’importe quelle mesure de l’analyse rationnelle de la marijuana peut être utilisé en toute sécurité dans une routine supervisée de soins médicaux ». [Lxxvi] La position actuelle de la FDA et DEA détiennent sur ​​la marijuana n’est pas fondée sur la compréhension scientifique ou de préoccupation pour la santé publique. Ils n’adoptent pas des politiques plus progressistes de la drogue parce qu’ils sont motivés principalement par le profit. La FDA fait ce qui est plus rentable pour les grandes entreprises pharmaceutiques parce que c’est ce qui est le plus rentable pour la FDA. Les compagnies pharmaceutiques paient souvent responsables de la FDA pour approuver des médicaments qu’ils savent dangereux, parfois sans même les tester. (L’administration tente également de rendre les aliments sains plus disponible en réglementant et en les limitant comme «médicaments».) Si la marijuana médicale a été légalisé par le gouvernement fédéral, il serait remplacer un grand nombre, les médicaments approuvés par la FDA actuellement juridiques, dont certaines peuvent être très nuisibles et mortelle. L’abus des drogues et le taux de criminalité en Amérique sont restés relativement stables au cours des dernières années, mais les lois américaines de la drogue ne sont devenus strict. Amérique a près de vingt-cinq pour cent de la population carcérale du monde, mais l’Amérique a seulement cinq pour cent de la population mondiale. La population de la Chine est environ quatre fois plus grande que la population de l’Amérique, mais ils ont une population carcérale beaucoup plus faible et un taux plus lent de l’incarcération. Malgré le fait que le taux de criminalité grave en Amérique au cours des vingt dernières années a progressivement diminué, le taux d’incarcération a triplé en raison des lois plus sévères de la drogue, une application plus stricte et plus de financement à des organismes de lutte antidrogue. En 1971, il y avait moins de 200.000 prisonniers en Amérique. [Lxxvii] En 2006, un record de 7 millions de personnes ont été soit en probation, derrière les barreaux ou en liberté conditionnelle, et en 2010 plus d’un adulte sur 100 aux États-Unis a été incarcéré. [lxxviii] la guerre contre la drogue a coûté au gouvernement fédéral d’environ 15 milliards de dollars en 2010 et fonctionnaires de l’Etat et locales a passé 25 milliards de dollars. [lxxix]  

5.7 Cannabis, de la santé et de son efficacité en tant que médecine  

 

La marijuana a un certain nombre d’applications médicales et il a été utilisé comme un médicament pour des milliers d’années, de sorte que son efficacité médicale mérite d’être discuté. Il ne serait pas contesté tant si les tests de la drogue n’était pas illégal en tant de régions. Alors que la consommation de cannabis n’est pas totalement inoffensif pour les tissus pulmonaires, ses composants psychoactifs, les cannabinoïdes, ainsi que les cannabinoïdes synthétiques peuvent être ingérés sans fumer. Ces composants ont de nombreux usages médicaux individuels. Le cannabis a des effets analgésiques forts, et il peut être utilisé comme une alternative non létale beaucoup plus sûr d’opiacés contre la douleur chronique causée par des conditions telles que le cancer, le sida, la dysménorrhée, les névralgies et les autres. [Lxxx] La marijuana peut aussi tuer les cellules cancéreuses et réduire le risque de cancer [lxxxi] et il est un anti-émétique, ce qui le rend particulièrement utile pour le traitement du cancer, car la chimiothérapie peut provoquer des nausées. Le cannabis est également un stimulant de l’appétit, ce qui le rend utile dans le traitement de toute maladie qui réduit l’appétit ou provoque la cachexie, le “syndrome de dépérissement”, comme l’anorexie, le sida, le cancer, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), d’une insuffisance cardiaque congestive, l’hormone déficiences et la tuberculose. Cannabidol ou CDB peuvent être le cannabinoïde le plus médicalement utile dans la marijuana. CBD est un anticonvulsivant et un antipsychotique, ce qui peut les rendre utiles dans le traitement de l’épilepsie et des troubles mentaux. Il est également bronchodilatateur comme un inhalateur, afin CDB peut traiter souffre de l’asthme et de la MPOC. Le cannabis peut également traiter le glaucome. Glaucome augmente la pression intra-oculaire et altère la vision à la suite, et il est la principale cause de cécité. Marijuana réduit la pression intra-oculaire, ce qui réduit les symptômes du glaucome, et peut retarder l’apparition de la cécité des années provoquées par la maladie. Marijuana a également été démontré pour soulager la spasticité due à des troubles neurologiques et moteurs tels que la sclérose en plaques (MS) et les lésions de la moelle épinière. [LXXXII] La marijuana peut avoir des effets euphoriques et anxiolytiques, ce qui peut le rendre utile pour le traitement des troubles anxieux et la dépression dans certains cas. Les souches qui sont riches en CBD sont les plus utiles. Bien que la marijuana est sans danger à des doses faibles, il ne faut pas fumé pendant la grossesse car il peut provoquer des mutations de l’ADN in vitro comme de nombreux autres médicaments. Il a été montré pour augmenter le risque de faible poids de naissance pendant la grossesse. [Lxxxiii] Les patients souffrant de maladies cardiaques très instables comme l’angine de poitrine devraient probablement éviter cannabis, ou consulter leur médecin avant de l’utiliser, car le THC ou tétrahydrocannabinol, un cannabinoïde majeur du cannabis, augmente la fréquence cardiaque. Toutefois, le cannabis a généralement l’effet opposé sur la tension artérielle. Une autre raison que le cannabis a été moins accepté comme une médecine à part le ouï-dire, la politique et la propagande est que le THC peut provoquer une psychose légère (généralement des hallucinations auditives ou visuelles) à des doses élevées. CDB, cependant, est un anti-psychotique comme indiqué. Ces effets antagonistes permettent souvent l’équilibre. Le rôle du cannabis joue dans les troubles mentaux est complexe parce que différentes souches de marijuana ont des quantités différentes de THC et de CBD et souvent, les consommateurs ne sont pas capables de mesurer ces molécules, si un patient peut sans recevoir une souche qui est inapproprié pour leur condition. La marijuana peut être utile pour les patients souffrant de troubles mentaux utilisent, mais depuis THC peut provoquer une psychose, il peut être contre-indiqué pour les personnes souffrant de troubles psychotiques. Toutefois, la marijuana qui est riche en CBD ou CBD seul peut aider les personnes souffrant de troubles psychotiques. Plus de recherche doit être fait à ce sujet pour aboutir à des conclusions plus concrètes. Il est à noter que la psychose n’est pas toujours une condition négative. La psychose est une partie naturelle de la vie et il n’a pas toujours besoin d’être traités. (Je vais en discuter plus en détail plus tard.) La psychose est l’incapacité de distinguer des stimuli externes et internes. En d’autres termes, il est un état dans lequel un individu devient pas au courant de ce qui est réel et ce qui est une création de leur esprit. Il peut se manifester par des hallucinations vives, qui peuvent avoir une incidence sur les cinq sens. Il peut également se traduire par une sensation de détachement de la réalité (dissociation). Menstruation [lxxxiv], l’accouchement, la privation sensorielle et de nombreux autres processus naturels peut provoquer une psychose légère. Psychose induite par le cannabis se produit uniquement lorsque des doses très élevées de THC sont consommées. Les utilisateurs novices sont plus susceptibles de faire l’expérience. Parce que de nombreuses personnes souffrant de troubles mentaux, comme d’utiliser la marijuana, certains dans les médias avec des intentions douteuses prétendent marijuana provoque ces troubles. Mais il n’y a pas de relation entre la marijuana et de la schizophrénie. Environ la moitié de toutes les personnes atteintes de schizophrénie consomment de la drogue et beaucoup ont des dépendances. L’utilisation à long terme de médicaments peut aimer la méthamphétamine et de crack peut entraîner dans la psychose et des symptômes de la schizophrénie réglée. Il est possible de schizophrénie est lui-même vient de s’installer psychose depuis tant diagnostiqué avec elle sont d’anciens toxicomanes, les victimes de traumatismes ou les deux. Dysfonctionnement de la dopamine est pensé pour causer la schizophrénie et de la marijuana n’a presque aucun effet sur ​​le système dopaminergique. Les cannabinoïdes se lie à des récepteurs cannabinoïdes, et ils ont des effets minimes sur d’autres neurotransmetteurs. Certaines personnes atteintes de schizophrénie utilisent probablement cannabis pour faire face aux dévastateurs, les symptômes de leur trouble et un traumatisme antérieur. La plupart des schizophrènes fument aussi des cigarettes, qui ont un plus grand effet sur ​​la dopamine. Mais aucun scientifique ou un médecin a fait la demande que le tabac conduit à la schizophrénie, car il n’a jamais été démontré. (Beaucoup de schizophrènes trouvent effectivement tabac aide de leurs symptômes, malgré les nombreux, les risques potentiels pour la santé graves.) De nombreux hommes politiques et les experts tentent d’établir un lien entre la marijuana et la schizophrénie en raison de leurs convictions personnelles, et ils veulent moins de gens à l’utiliser. Mais leurs croyances ne sont pas ancrés dans un examen attentif ou science dure. La marijuana peut augmenter la désorganisation de la pensée, qui est un symptôme cognitif de la schizophrénie, mais c’est le seul moyen que j’ai trouvé il est lié. Professeur à Harvard et psychiatre, le Dr Lester Grinspoon, qui a traité des patients schizophrènes pendant 40 ans, a dit le lien supposé entre la schizophrénie et de la marijuana est absurde: “Si vous prenez juste le fait que … la fréquence de la schizophrénie est d’environ 1% dans le monde rond, vous vous attendez à un médicament utilisé aussi souvent qu’il est qu’il y aurait un peu de [augmentation] mais il ne change pas un peu . Il n’a pas changé. En fait, vous pouvez trouver autant d’informations montrant que la marijuana est utile pour la schizophrénie que vous pouvez [demandez], il est nuisible. »- Dr Lester Grinspoon doctorat. Le cannabis est la drogue la plus populaire dans le monde. En 2011, on estimait à 220 millions d’utilisateurs, [lxxxv] mais pas aussi grand nombre de personnes ont été diagnostiquées avec la schizophrénie cette année. Symptômes de la schizophrénie encore moins déclarés. Le taux de signalement a été relativement stable au cours des dernières années. Il est important de noter que la fumée de marijuana n’est pas totalement inoffensif pour les poumons. L’inhalation de la fumée délibérément de toute nature est nocif pour les poumons. (Même en utilisant un briquet est nuisible car les produits créés par la combustion de carburant sont inhalées.) “Marijuana de la rue» peut aussi être pulvérisé ou modifiés par d’autres moyens qui le rendent plus lourd et plus potentiellement dangereux. Il est aussi parfois prétendu qu’il n’y est plus «goudron» de la marijuana qu’il n’y en a dans le tabac. Cela n’a pas été scientifiquement prouvé, mais indépendamment de la validité de la demande une comparaison douteuse parce que pas tout le goudron est le même. Cigarette goudron paralyse les poumons cils et peut les tuer. Mais la fumée de marijuana produit un “goudron” différente avec des effets différents sur les poumons. Bien qu’il n’y ait pas de données ou de recherche qui prouve fumer de la marijuana cause le cancer, il peut provoquer des modifications des cellules de l’ADN des bronches, et ceux-ci peuvent augmenter le risque de contracter le cancer. Mais encore une fois, personne n’a jamais prouvé que quelqu’un a développé un cancer uniquement à partir de la consommation de marijuana. Fumer de la marijuana n’est pas non plus provoquer un dysfonctionnement immunitaire majeur ou augmenter la susceptibilité des maladies infectieuses (comme le tabac ne) montré par de nombreuses études qui ont mesuré aucun changement dans les lymphocytes T pour fumeurs, les macrophages, les lymphocytes B et les niveaux d’immunoglobuline, même avec un usage intensif . [lxxxvi] Chez les grands fumeurs de marijuana peut enflammer les bronches des poumons (en particulier les plus grands) et leur faire produire plus de mucus, entraînant une bronchite, ce qui augmente l’obstruction du flux d’air, et les résultats de la toux, une respiration sifflante, et des symptômes similaires. Ceux-ci sont généralement bénins, mais peuvent être irritants. Un tabagisme important peut aussi réduire légèrement la densité du poumon et de la capacité vitale. [Lxxxvii] (capacité vitale est la plus grande quantité d’air qu’une personne peut expulser après respiration maximale.) La fumée de tabac a tendance à irriter plus sévèrement les petites voies, ce qui en fait une cause fréquente de la bronchite chronique, l’emphysème et le cancer. Chez les grands fumeurs de marijuana peut être relié de manière lâche à l’emphysème, mais dans la même étude de 2007 vient d’être cité, il a été noté que seulement 1 sur les 75 participants qui ne fumé de la marijuana avait emphysème macroscopique, par opposition à la consommation de tabac seuls les participants, dont 19 de 91 a emphysème macroscopique. Le cannabis raison la plus commune est rejeté comme un médicament par une petite minorité de médecins, c’est parce qu’ils croient qu’il a à être fumés, mais ce n’est pas le cas comme le stipulent. Le cannabis peut être consommé avec un vaporisateur, qui vaporise les éléments actifs de la plante (les cannabinoïdes), en les transformant en un gaz sans brûler le matériel végétal carbonifère qui, autrement, irriter les voies respiratoires. Le cannabis peut également être préparé pour être mangé, pris par pilule, ou consommé sous forme liquide. Cannabinoïdes synthétiques purs peuvent également être consommés sans irriter les poumons. Fumeur ou la cuisson avec hachage est également une alternative plus saine à la consommation de cannabis. Toutes ces variantes permettent de cannabis à être utilisés comme médicament, sans risque accru de cancer, de la bronchite, de l’emphysème ou de toute autre maladie et même de réduire le risque de certaines de ces maladies. Certains cannabinoïdes synthétiques qui ont été formulées ont augmenté l’efficacité des cannabinoïdes des milliers de fois plus. Synthétique et isolé, les cannabinoïdes naturels sont plus utiles que la médecine et beaucoup plus de recherches doivent être effectuées sur eux quand la loi le permet. Ils devraient être largement utilisés dans les essais cliniques afin d’améliorer notre compréhension de l’un des médicaments les plus importants qui existent.                      

5.8 La légalisation de la drogue de façon responsable  

Beaucoup de gens croient la légalisation des drogues augmenteraient l’utilisation, mais cela ne doit pas être le cas. Il pourrait réduire la demande si ils ont été légalisés, contrôlés et distribués de façon responsable par des médecins dans des environnements sécuritaires. Nous ne pouvons pas empêcher les gens de faire ou de drogues. Nous ne pourrons jamais éradiquer toutes les drogues et les toxicomanes punir pour leurs problèmes ne fait que leurs problèmes se multiplient, alors la meilleure chose qui peut être fait est de réduire la volonté des gens d’utiliser et de vendre des drogues dangereuses. Très peu de gens ont l’intention de devenir toxicomanes, (personne ne met dépendance à la méthamphétamine sur leur liste de choses à faire) mais les utilisateurs sous-estiment souvent le potentiel de dépendance de certaines drogues dures et la toxicomanie peut entraîner. Peu importe les raisons, personne ne mérite d’être puni pour se détruire. Si les drogues dures ont été faites juridique et distribués de façon responsable, très peu de gens qui n’utilisent pas déjà des drogues dures voudraient les acheter. Les gens qui utilisent actuellement les drogues dures, comme la méthamphétamine en cristaux et de crack, en général, ne se soucient pas de leur illégalité. Ils préfèrent ces médicaments sont légales, mais presque personne ne se ferme parce qu’ils sont découragés par la loi. La plupart des toxicomanes ne prennent aucun risque d’obtenir des médicaments parce que la dépendance physique peut être si puissante et accablante. Si les doigts ont un prix, il y aurait probablement toxicomanes pouce-moins à chaque coin de rue. Par conséquent, nous devons aborder la drogue d’une manière pragmatique et responsable. Comme je l’ai dit, les gens picture souvent la marchandisation de la drogue et de la capitalisation quand ils pensent de la légalisation. Mais il ya des façons responsables et irresponsables de légaliser les drogues et la différence entre eux doivent être clairement énoncées. Si les médicaments devaient être légalisé et commercialisés sans restriction les effets pourraient être désastreux et violent. Ainsi, dans cette section, je vais exposer exactement comment les médicaments peuvent être légalisés responsable pour réduire les dommages par-dessus tout. Substances addictives, potentiellement mortelles qui ont à long terme, des effets négatifs, comme le crack et la méthamphétamine en cristaux devrait être légal, mais pas très facilement disponibles, et ils devraient être libres. Ils doivent être distribués par les établissements séparés de distributeurs de substances moins nocives. Ces institutions pourraient être à but non lucratif, les hôpitaux d’urgence et qu’ils pouvaient exister principalement afin que les toxicomanes puissent récupérer. Distributeurs juridiques futures de drogues dures doivent être obligés de demander à tous ceux qui sont intéressés pourquoi ils veulent ce qu’ils demandent et si elles sont accros à elle. Ceux qui sont clairement dépendants devraient être encouragés à arrêter de fumer et aide offerte. Ils pourraient être les distributeurs et les centres de réadaptation, qui seraient semblables aux cliniques déjà en place. Distributeurs de drogues dures devraient également être tenus de sensibiliser toutes les personnes intéressées sur les effets des drogues dures et de leur potentiel d’abus, ainsi que de les informer sur l’illégalité de la conduite ou l’utilisation des machines en état d’ébriété sur une drogue et la peine qui viendrait avec elle. Des substances moins nocives, non-dépendance, d’autre part, comme la marijuana, champignons contenant de la psilocybine et peyotl devrait être légal et facilement disponible pour tous les adultes en bonne santé. (Informations sur l’utilisation et l’abus de ces médicaments devrait également être disponible où ces substances sont vendus). Ces médicaments ne doivent pas être très rentable, mais ils pourraient faire des profits sans être moralement en faillite, car ils ne provoquent pas de dépendances. Bien que les distributeurs légaux des drogues dures auraient à faire de leur mieux pour décourager les gens de l’achat de médicaments, ils auraient à les distribuer sur une base régulière, en particulier pour les utilisateurs occasionnels. Sinon, les concessionnaires seraient illégales commencer à vendre des médicaments en dehors de ces lieux. Mais ils ne seraient pas en mesure de rivaliser avec l’idée de «la gratuité des médicaments,” pour ne pas être du tout réussi ou généralisée. En fin de compte, le prix est le plus important pour les toxicomanes. Par conséquent, les toxicomanes ne serait pas (ou ne pouvait) acheter des médicaments auprès des revendeurs qui ont vendu un produit pour cinquante dollars par gramme juste pour éviter les questions. Ces cliniques de réadaptation ne pas avoir à servir simplement pièges interventionnistes, mais plutôt comme des «filets de sécurité sociale» où les individus pourraient réfléchir et prendre des décisions éclairées au sujet de leurs désirs et besoins. Ils auraient surtout pour servir d’espaces sans jugement qui tentent de dissuader les abus de drogues. Médecins devraient limiter la quantité de produit une seule personne pouvait acheter, ce qui serait différent pour chaque médicament et par personne, en fonction de la puissance relative et la tolérance du consommateur individuel. Si ils ont été encouragés à rester à la clinique où ils ont reçu le médicament, ce serait leur donner un endroit sûr en état d’ébriété et les médecins seraient prêts à aider en cas d’urgence. En fin de compte, les patients doivent prendre la décision de cesser de fumer, mais ce serait une décision beaucoup plus facile à réaliser avec autant de soutien disponibles. Les médecins doivent faire preuve de compassion et d’empathie et d’expliquer les avantages de cesser de fumer, mais il serait mieux pour la sobriété d’être un choix tout de même. Ces cliniques se concentrer sur la création d’un climat d’ouverture où les gens pouvaient former des liaisons et de voir le chemin dans les modes de vie sains. Pour que ces cliniques de très bons résultats, ils auraient besoin de distribuer juste la bonne quantité de substances et ils devraient être exploité par des médecins dignes de confiance et compétents. Cliniques pourraient pas employer des personnes qui accepteraient de l’argent sous la table et vendre à tout le monde sans poser de questions. Ce serait contraire à l’objectif principal de ces établissements. (Ils auraient aussi besoin de beaucoup de personnel de sécurité avant cartels de la drogue ont disparu.) Bien sûr, il faudrait passer au crible pour l’intégrité, la responsabilité personnelle, et la compassion des médecins. Cela permettrait d’éviter la corruption interne. Il faudra un certain temps pour déterminer la meilleure façon de vendre de la drogue, mais il serait bien la peine de prévenir la toxicomanie, et, finalement, le nombre de toxicomanes dans le pays serait très faible. Des milliards de dollars d’impôts pourraient être sauvées, et cet argent économisé pourrait être affecté à des classes pauvres et des travailleurs dans le monde entier. Cela rendrait crime rare et même inexistante dans de nombreuses régions. Mais la plupart des politiciens ne pourraient jamais comprendre quelque chose comme cela. Certaines personnes ne comprendront jamais que une réduction importante du taux de criminalité est fait par l’amélioration des vies, pas par enfermer les gens dans les cellules. (Sinon, la décriminalisation de toutes les drogues aurait un effet similaire, mais un marché des drogues illicites continuerait d’exister.) Substances illicites ne doivent pas être appelés substances contrôlées, car comme l’a dit le juge James Gray, “Dès que vous interdisez quelque chose que vous renoncez à tout contrôle, et maintenant les seules personnes dans le contrôle des vendeurs de drogues illicites et ils ne veulent votre de quatorze ans fille de devenir accro à la cocaïne. “Dans de nombreuses villes pauvres enfants peuvent plus facilement obtenir la cocaïne et de l’héroïne que ce qu’ils peuvent alcool et le tabac parce que la plupart des trafiquants de drogue ont aussi aucun scrupule à faire les enfants toxicomanes. Bien sûr, les distributeurs légaux de drogues dures ne vendraient pas aux enfants, si l’utilisation chez les adolescentes devraient également diminuer. Toutefois, la légalisation des drogues ne permettent pas de résoudre complètement le problème de la drogue dans le monde parce que beaucoup de cliniques de réhabilitation actuellement en place ne sont pas couronnée de succès. Cliniques de méthadone ont généralement un taux de réussite élevé, mais donnant aux patients un médicament de substitution n’est généralement pas la meilleure approche. Retrait de la méthadone peut être plus intense que le retrait de l’héroïne et il dure plus longtemps parce que la méthadone a une demi-vie plus longue. Parfois, la méthadone ne remplace que l’héroïne ou provoque une rechute de retour à l’héroïne. Donnant des doses patients plus en plus petites du même médicament qu’ils sont dépendants est souvent une solution plus efficace et il en coûte environ le même que le traitement à la méthadone. Je crois que c’est la meilleure solution, car l’introduction d’un nouveau médicament comme la méthadone pour un toxicomane peut engendrer de nouvelles dépendances tout simplement parce que les toxicomanes peuvent percevoir “appel spécial” ou de nouvelles qualités dans le nouveau médicament proposé. Certaines cliniques à Amsterdam donner héroïnomanes des seringues stériles et de l’héroïne (alors qu’ils sont sevrer de la drogue) pour éliminer le risque de propagation de la maladie, et ils ont un taux de réussite beaucoup plus élevé que les cliniques américaines. Il est souvent plus gratifiant pour les accros de kicker un médicament en réduisant leur utilisation de plus en plus jusqu’à ce qu’ils soient propres que de passer par la méthadone ou le traitement de plusieurs médicaments. Cliniques de réadaptation devraient également s’abstenir de porter un jugement sur ​​les utilisateurs ou convertir les gens à certaines confessions religieuses (ce qu’ils font souvent) et se concentrent davantage sur l’amélioration de la vie et de donner conseils judicieux. Trop de travail dans les cliniques de réadaptation ont des motifs religieux douteux. Certains veulent juste convertir mal de gens et c’est un grave problème. Indépendamment de leurs intentions, la religion ne fonctionne pas pour tout le monde comme une solution. Le concept de «Dieu» a aidé beaucoup de gens à se remettre de la toxicomanie, mais c’est parce que la dépendance peut se sentir terriblement solitaire et sans espoir et croire que vous n’êtes pas seul, (même si vous êtes) peut se sentir bien. Mais Dieu n’est pas un médicament et, finalement, de trop compter sur Dieu (réel ou non) peut perpétuer l’isolement et l’inaction. Cliniques de réadaptation devraient être exécutés par des médecins et d’anciens toxicomanes qui comprennent la science médicale de base, la neuropharmacologie, les neurosciences, la neurotoxicité et la létalité potentielle de l’abstinence immédiate de la drogue. Ceux-ci devraient être des conditions préalables à l’avocat toute personne. Il ya quelques médicaments de sélectionner, comme la méthamphétamine en cristaux et le crack, ce qui peut conduire à la violence seulement par la nature de leurs effets psychologiques, qui peuvent être psychotique sévère. Ce sont des médicaments très addictif qui détruisent l’esprit, mais les toxicomanes habituellement seulement devenir violent si elles perçoivent la présence d’une menace, et si leur dépendance est illégal, ils ont une très bonne raison de se sentir menacé et être vigilant. Les policiers sont partout dans les villes pauvres et la plupart des gens ne pas du côté des toxicomanes, donc si vous êtes un toxicomane, il est facile de se sentir comme si le monde est contre vous. Addicts peuvent perdre leurs maisons, leurs emplois, leur liberté, et ils peuvent être en dette (ou prison) toute leur vie. Les niveaux élevés de la paranoïa et le stress peuvent causer des toxicomanes à agir de façon irrationnelle et violente pour se protéger de ces conséquences, même quand il n’est pas une menace importante. Ces médicaments peuvent également rendre les utilisateurs se sentir omnipotent et insensibles à la douleur, et si elles ont très peu à perdre, devenir violent est une réaction probable. C’est ce qui rend la légalisation et la réglementation si nécessaire. La plupart des libérés conditionnels condamnés d’héroïne et de cocaïne sur la libération en Amérique du retour à ces médicaments dans les trois mois suivant leur libération. Beaucoup ont souvent recours au crime quand ils sont libérés parce qu’il est presque impossible d’acquérir un emploi décent avec un casier judiciaire, et des emplois au salaire minimum ne paient pas assez pour couvrir les frais de subsistance, et encore moins une dépendance à la drogue cher. Mike Ruppert, un ancien stupéfiants officier et dénonciateur LAPD sur l’Iran Contra Affair, a déclaré dans une interview: «L’abus de drogues est tout simplement un problème médical, social et spirituel, pas un criminel.” Si un toxicomane commet un crime ou lecteurs tout en état d’ébriété, il ou elle doit être poursuivie comme une personne ivre serait. Mais la majorité des toxicomanes ne se nuire. Ces personnes appartiennent à la réadaptation, car la prison ne fait que récupérer d’autant plus difficile. Mis à part le crime inutile et souffrances causées par la guerre de la drogue, il en coûte aussi aux contribuables des milliards de dollars. Dans une interview pour Nexus Magazine en 2001, Mike Ruppert a dit très justement la guerre contre la drogue n’est pas une guerre contre la drogue, mais “une guerre sur les gens … En 1972, lorsque Richard Nixon a commencé la guerre contre la drogue, la dotation annuelle du budget fédéral était $ 110 000 000 de dollars par an pour l’application. [En 2000] 28 ans plus tard, l’allocation budgétaire était de 17 milliards de dollars par an, et encore, en l’an 2000, il n’y a plus de médicaments dans ce pays, ils sont moins chers, et ils sont plus puissants qu’ils ne l’étaient en 1972, que a vous dire qu’il ya un autre programme qui se passe ici. “[lxxxviii] Mike est tout à fait raison et l’allocation budgétaire pour la guerre contre la drogue est encore plus élevé aujourd’hui. Cependant, Nixon n’a pas commencé exactement de la guerre contre la drogue, mais il a été le premier Président de réclamer qu’il était nécessaire de déclarer une «guerre contre la drogue». Dans son adresse à la population le 17 Juin 1971, il a déclaré, «l’ennemi public numéro de l’Amérique une aux Etats-Unis est l’abus de drogues. Afin de lutter et vaincre cet ennemi, il est nécessaire de mener une nouvelle offensive à outrance ». Alors que les gouvernements, les établissements correctionnels privés et de nombreuses grandes entreprises profitent financièrement et souvent idéologique de l’incarcération et le commerce de la drogue, les contribuables qui assument la charge. En moyenne, il en coûte environ $ 36,000 pour loger et nourrir un détenu, tandis que la fourniture de méthadone d’un an seulement coûte environ $ 4100 et ceux qui sont accros souvent payer pour cela. Certains ne prennent que quelques mois ou quelques semaines pour récupérer. Il ya aussi beaucoup de meilleures alternatives à la méthadone qui coûtent environ le même ou moins comme l’héroïne elle-même, opiacés naturels et de certains opioïdes semi-synthétiques comme la buprénorphine. Si tous les incarcérés, les délinquants toxicomanes non violents étaient dans les programmes au lieu de la prison de traitement, des milliards de l’argent des contribuables seraient sauvés. Cela permettrait également de délinquants à obtenir un emploi après le traitement et contribuent à la société au lieu de pourrir dans les cellules. La légalisation des drogues moins nocives comme la marijuana serait aussi un essor à l’économie (d’autres drogues plus dures ne doit pas générer des revenus) et de créer des milliers de nouveaux emplois. La violence n’engendre que la violence plus, nous ne pouvons pas mener une guerre contre la drogue ou des personnes qui les utilisent. Lorsque la police (ou organisations rivales) interviennent et saisissent médicaments ou de tuer les membres du cartel ou gangs, il ya presque toujours des représailles, et les informateurs, la police, des témoins, des membres de gangs, des civils, des juges et ceux pris entre deux feux peuvent tous devenir des cibles. Les trafiquants de drogue commencent également à la vente de médicaments à des prix encore plus élevés pour qu’ils puissent continuer à faire des profits, et les toxicomanes qui dépendent de ces fournisseurs sont plus susceptibles de faire faillite et de recourir au crime pour nourrir leur dépendance toujours plus coûteux. La légalisation des drogues pourraient apporter tout cela à la fin. Si les médicaments ont été faites juridique, le commerce de la drogue pourrait être réglementée et contrôlée. Toutes les personnes qui en ont besoin peuvent bénéficier d’une aide pour la dépendance et de drogues dures pourraient être produites à peu de frais. Vous ne voyez pas que quelqu’un se faire tuer sur les livraisons de volailles, en raison de poulet n’est pas illégal, et si les médicaments étaient légales vole un camion rempli d’héroïne serait tout aussi inutile, car il pourrait être plus précieux que la volaille. La légalisation des drogues ne seraient pas seulement de réduire la criminalité. Il pourrait également réduire le nombre de personnes qui utilisent des drogues. La légalisation de la marijuana peut entraîner une légère augmentation de la consommation au premier abord, mais finalement utiliser diminuerait car il perdrait sa qualité tabou. En Hollande adultes peuvent légalement acheter de la marijuana comme mentionné, et comme résultat, la Hollande a seulement la moitié de la consommation de marijuana par habitant que l’Amérique fait parce que le ministre néerlandais de la Santé a dit clairement: «Nous avons réussi à faire pot ennuyeux.” L’abus de substances et toxicomanie sont également beaucoup plus faibles de problèmes. Les gens qui ne sont pas toxicomanes y connaissent aussi les dangers et les pièges de drogues addictives parce qu’ils sont plus instruits sur la violence drugs.Drug aux Pays-Bas est un problème beaucoup plus petit il que ce soit en France, aux États-Unis ou au Royaume-Uni. La plupart des trafiquants de drogue qui vendent des drogues dures s’en foutent sur ​​les toxicomanes qui achètent leurs médicaments, et ce l’une des raisons pourquoi tant de gens ont tant de mal à se remettre de leur dépendance. Mais si les distributeurs légaux de drogues dures ont fait de leur mieux pour convaincre les gens de ne pas acheter leurs produits, et leur a fourni de l’aide si nécessaire, consommation de drogues dures et la criminalité diminuerait rapidement. La légalisation des drogues est une partie nécessaire de la solution. Les gouvernements n’ont pas le droit de nous dire que nous ne pouvons pas faire quelque chose si elle n’affecte pas directement les autres d’une manière négative. La plupart des gouvernements nous interdire de prendre des décisions personnelles sur nos corps et comment nous les traiter, (surtout pour les femmes.) Mais il faut en avoir le contrôle sur nos propres corps individuels, même si nous voulons les détruire. Nous pouvons être parlé et persuadés de prendre les bonnes décisions à l’aide de la compassion. Nous devons croire sincèrement que pour y arriver. Mais si les gouvernements essaient de nous forcer, ils ont souvent l’effet inverse sur les gens. Nous n’avons pas besoin de nos gouvernements qui ont rarement l’intérêt public à l’esprit pour nous garder les enfants. Les gouvernements ne devraient pas être en mesure de faire des lois sur les choix de style de vie. Ils peuvent faire des suggestions, et fournir des informations accès libre et gratuit à la médecine, et les services médicaux, qui sont la clé de la santé à long terme dans la société.

   5.9 La réforme des programmes de réadaptation comme “Les Douze Étapes»  

L’un des principaux problèmes avec les cliniques de réadaptation, c’est que beaucoup d’entre eux utilisent toujours le programme en douze étapes, un programme élaboré en 1939 Beaucoup de ces étapes impliquent Dieu d’une certaine façon, ce qui rend les athées et les personnes qui ne sont pas religieux réticents à entrer ou rester dans le traitement. Accepter Dieu n’est même pas en option dans le programme. Vous ne pouvez pas terminer les douze étapes et sans accepter de consacrer votre vie à Dieu. En fait, la moitié des étapes impliquent Dieu ou de la spiritualité en quelque sorte. Ce qui suit est une liste des étapes: Étape 2: venus à croire qu’une Puissance supérieure à nous-mêmes pouvait nous rendre la raison. Étape 3: Nous avons décidé de confier notre volonté et nos vies aux soins de Dieu tel que nous le concevions. Étape 5: avoué à Dieu, à nous-mêmes, et à un autre être humain la nature exacte de nos torts. Étape 6: Y tout à fait prêt à ce que Dieu élimine tous ces défauts de caractère. Étape 7: Humblement lui a demandé de faire disparaître nos défauts. Etape 11: cherché par la prière et la méditation à améliorer notre contact conscient avec Dieu tel que nous Le concevions, Lui demandant seulement de connaître Sa volonté pour nous et le pouvoir de l’exécuter. Étape 12: Ayant connu un réveil spirituel comme résultat de ces étapes, nous avons alors essayé de transmettre ce message à d’autres alcooliques et de pratiquer ces principes dans toutes nos affaires.   Prier pour que Dieu supprimer “défauts de caractère” n’atténue pas les symptômes de sevrage de l’alcool causées par une diminution de la production de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) dans le corps, qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée par un agoniste du GABA. Presque rien n’était connu sur le retrait du médicament lorsque ces mesures ont été conçues et ses auteurs croyait la meilleure approche pour l’alcoolisme est simplement un effet immédiat et vie longue abstinence. Beaucoup de gens qui ont suivi ces étapes des Alcooliques Anonymes (AA) sont décédés à la suite. Il n’y avait pas de médicaments facilement disponibles pour traiter les symptômes de sevrage en 1939 [16] et leur approche de traitement de la toxicomanie n’avait pas de fondement scientifique. Le fait que les cliniques utilisent encore ces étapes est insondable quand on sait beaucoup plus sur la science derrière la toxicomanie. Ce qui est encore plus troublant, c’est que la participation aux Alcooliques anonymes, (le groupe qui utilise les douze étapes plus que tout autre) peut être tribunal a ordonné, ce qui est une violation claire du premier amendement de la Constitution, qui exige que l’église et de l’état être séparé. Un autre problème fondamental avec le programme en douze étapes, c’est que beaucoup de gens qui organisent des réunions des AA croient alcool est impur ou un «péché» de consommer, une conviction partagée par de nombreuses religions. Beaucoup d’alcooliques et de toxicomanes ont déjà terriblement faible estime de soi et la dernière chose dont ils ont besoin d’entendre, c’est qu’ils ont “vécu dans le péché.” Alcooliques ou toxicomanes de toute sorte n’ont pas besoin d’adhérer à une version de la religion du bien et du mal à récupérer de leur dépendance et ils n’ont pas besoin de se concentrer uniquement sur ce qu’ils ont fait de mal. L’une des approches les plus efficaces pour obtenir propre est de découvrir et d’analyser ce qui conduit à la drogue et l’abus, résoudre ces problèmes et améliorer votre estime de soi et le respect de soi. Mais de nombreuses cliniques font le contraire. Ils réprimandent souvent et rabaissent leurs patients en permanence pour leur rappeler leurs erreurs et comment ils ont échoué. En réalité, la plupart des toxicomanes ne sont pas “velléitaires.” Certaines personnes très fortes peuvent succomber à la toxicomanie en raison des tragédies inattendues et les malheurs qui se produisent sans raison importante. Personne n’est à l’abri de la dépendance. La plupart des toxicomanes sont des gens normaux qui vient de réagir à des malheurs dans leur vie. Si nous pouvions changer les perceptions erronées courantes sur les toxicomanes, il y aurait beaucoup plus outrage à emprisonner et d’en abuser. Huitième étape du programme de douze étapes est “fait une liste de toutes les personnes que nous avions lésées et prêt à faire amende honorable pour tous.” Il n’y a rien de mal à cette étape, mais il n’y a pas d’étape parallèle sur d’autres personnes qui peuvent avoir nui à l’toxicomane. Addictions construisent souvent sur des environnements caustiques où il est reproches à faire et certaines des personnes blessées par un toxicomane peut avoir aussi mal le toxicomane et dans ce cas, les deux parties ont quelque chose à se reprocher. Il serait constructif de parler de ces personnes en traitement, et ne pas avoir les toxicomanes assument la responsabilité totale de leurs problèmes. Parce que la plupart des gens qui dirigent les réunions des AA croient que la simple utilisation (pas de l’abus) de l’alcool est un péché, ils favorisent souvent l’abstinence long de la vie de l’alcool, ce qui peut être psychologiquement malsain. Rester sobre pour la vie peut être belle pour certains, mais ce doit être un choix fait par l’individu, et non pas une règle imposée. Beaucoup de cliniques qui n’utilisent pas le programme en douze étapes disent aussi leurs patients qu’ils doivent être pour le reste de leur vie complètement sans drogue, mais c’est une attente irréaliste et finalement inutile. Une substance n’est pas un mauvais simplement parce qu’il peut être abusé. Il faut aussi du temps pour travailler sur les problèmes qui ont conduit à une dépendance et si les anciens alcooliques peuvent apprendre à utiliser de l’alcool de façon responsable, cela peut faire une rechute moins probable. Toutefois, si un ancien alcoolique abstinent reste pour la vie, l’alcool peut toujours hanter cette personne. Certains programmes religieux comme les douze étapes insistent sur l’abstinence à vie parce qu’ils croient l’alcool est le problème, mais le vrai problème est ce qui a conduit à l’abus. Il n’a pas de sens pour les toxicomanes récupérés à la haine ou se concentrent uniquement sur les médicaments dont ils ont abusé, car ils sont souvent utilisés comme des distractions de sous-jacents des problèmes plus graves,. Anciens toxicomanes ne devraient demeurer abstinent à vie s’ils ont le désir personnel d’être sobre. Lorsque les toxicomanes sont dit de ne jamais toucher un médicament pour le reste de leur vie à nouveau, cela peut avoir de graves conséquences, car le désir de médicaments peut augmenter avec le temps et la rechute peut se produire, même si elles ont travaillé à résoudre leurs problèmes. Si d’anciens toxicomanes se donnent la possibilité chaque jour à consommer de la drogue et ils choisissent toujours pas, cela peut les inspirer avec confiance, la responsabilité et le respect de soi. Ils peuvent montrer qu’ils n’ont pas besoin de médicaments comme ils le faisaient auparavant. Occasionnellement, l’utilisation responsable de médicaments peut également servir à cette fin. Cependant, l’abstinence peut être une forme plus stable de la rémission pour certains. L’alcool peut être une drogue très dangereuse, et des années d’abus peut prendre un péage sur le corps. Comme la plupart des gens le savent, l’alcool altère la fonction cognitive et motrice, temps de réaction, et les sentiments de douleur. Il a peu d’usages médicaux, sauf comme analgésique et antitussif. L’alcool en excès peut entraîner une cirrhose du foie et de la perte de la fonction hépatique. Il peut également augmenter le taux de cholestérol et le risque de crise cardiaque et de certains cancers. L’éthanol lui-même ne fournit aucune alimentation. Mais l’alcool peut être une sorte de lubrifiant social en étant désinhibition, qui est l’un de ses rares utilisations. (Houblon dans la bière ont aussi des avantages médicaux.) Il convient également de mentionner un grand nombre de personnes qui ont vécu la plus longue étaient les buveurs modérés. Toutefois, leur consommation modérée d’alcool a été accompagné par un mode de vie de l’exercice, une alimentation saine, l’équilibre, et ainsi de suite. Accepter Dieu dans votre vie ou d’être religieux peut aider certains obtiennent au-delà de leur dépendance, mais il ne fait rien pour s’attaquer à la racine de la dépendance et il peut être aussi malsain car elle est similaire à ramasser un autre médicament. Les toxicomanes peuvent devenir tout aussi dépendants de Dieu comme ils l’étaient sur la drogue, et la plupart en fin de compte reçoivent moins que ce qu’ils faisaient quand ils n’ont médicaments utilisés, ce qui rend probable rechute. réhabilitation de drogues est la dernière place mythologie religieuse appartient. Il doit y avoir une véritable éducation sur les drogues dans les cliniques de réadaptation. Des médecins, travailleurs sociaux, conseillers, et les psychiatres doivent être bien informés et honnêtes sur les drogues illicites et leurs effets et ne pas les rejeter comme tout le même. Les gens commises involontairement à un traitement volonté sourde oreille dès qu’un conseiller leur dit tous les médicaments sont mauvais. Certains médicaments sont mieux que d’autres et nous avons besoin d’expliquer la science derrière les effets de la drogue. Les gouvernements nous mentent sur les médicaments. Nous avons besoin d’avoir enfin des discussions franches sur les drogues et leurs effets. Sinon, des millions de gens vont continuer à consommer de la drogue et de souffrir. Mis à part le caractère religieux de nombreuses cliniques de réadaptation, un autre traitement de la raison est souvent succombe est le climat de l’environnement de la drogue, qui est façonnée par les lois sur les drogues. Bars et les magasins d’alcools qui savent aussi ne pas servir et ils sont généralement des environnements beaucoup plus propres que le coin de la rue ou ruelle moyenne où les médicaments peuvent être achetés. L’achat de médicaments dans de tels contextes peut être dégradant, et si les gens dans la récupération restent dans ces domaines toxiques, ils seront rappelé des médicaments sur une base quotidienne et l’ensemble de leurs expériences avec eux, ce qui rend la récupération plus difficile. (Ceux-ci sont appelés «déclencheurs».) Il est souvent difficile de se remettre d’une toxicomanie illégale que légale comme l’alcoolisme, car il est de plus de soutien pour les alcooliques et les fumeurs de tabac. Il suffit d’être un toxicomane est un crime dans la plupart des pays, de sorte que cela donne toxicomanes intérêt à garder leurs problèmes dans l’obscurité La plupart des politiciens ne pouvaient pas être moins concernés par la réforme des centres de réadaptation ou les prisons, et ils préfèrent de loin emprisonner les toxicomanes que d’essayer de les aider. L’idée de la légalisation des drogues est souvent bafoué par la plupart des politiciens. Lors d’une réunion de la mairie en Mars 2009 quand Barack Obama (qui était censé être le candidat du changement) a demandé si oui ou non il considérer la légalisation de la marijuana pour aider à améliorer l’économie, il a ri à la question. Il ne prend pas un génie économique pour réaliser ce serait verser des milliards de recettes fiscales, et cela ne devrait pas être une question d’argent ou de produits chimiques stupides. Des millions de vies des peuples sont détruites par la guerre de la drogue. Ils sont les plus importants.  

5.10 Les bénéfices d’emprisonnement  

 

Travail pénitentiaire moderne de jour est assimilables à du travail d’esclave parce qu’il est obligatoire dans de nombreuses prisons et il paie pratiquement rien. Dans certaines prisons, le travail forcé ne fait rien payer, il est donc l’esclavage technique. Afro-Américains et les personnes hispaniques constituent également un pourcentage disproportionné de la population carcérale en Amérique à cause des lois racistes et de l’application. Selon le Bureau de recensement des États-Unis rapporte partir de 2010, 12,6% de la population est noire ou environ 38.929.319 personnes. La même année, en Juin, le US Bureau of Justice Statistics a rapporté que 4347 sur 100.000 Américains noirs non-hispaniques ont été emprisonnés, (soit environ 1.687.000 personnes). 1775 de 100.000 Américains d’origine hispanique de n’importe quelle race ont également été emprisonnés alors que seulement 678 sur 100.000 Américains blancs étaient en prison. (Hommes constituent également un pourcentage beaucoup plus important de la population carcérale en raison de leur plus grande capacité pour le travail dur.) Ces chiffres ne sont pas surprenants compte tenu du travail pénitentiaire a été initialement utilisée pour continuer l’esclavage en Amérique après la proclamation d’émancipation en 1863 A cette époque, le travail pénitentiaire servi comme une sorte de vide juridique qui permettait aux gens riches de continuer légalement posséder des esclaves. Ils ont fait cela en accusant esclaves nouvellement libérés de crimes qu’ils n’ont pas commis, (la même chose se produit parfois à des minorités pauvres aujourd’hui ainsi) de sorte qu’ils pourraient être «engagé-out” pour l’exploitation minière, la construction des chemins de fer, la récolte du coton et d’autres formes de disque travail. Malgré l’illégalité de l’esclavage à cette époque, 93% de tous les «embauché-out” travailleurs en Alabama étaient noirs. [Lxxxix] travail pénitentiaire carburants aujourd’hui encore de secteurs de l’économie que l’esclavage a déjà fait. Les prisonniers sont exploités dans presque tous les pays pour leur travail, parce qu’il est si rentable de le faire, ce qui explique pourquoi les lois sont tellement déraisonnables dans de nombreux pays. Prisonniers en Amérique sont responsables de la majeure partie des fournitures utilisées par l’armée américaine, y compris les casques militaires, des tentes, des ceintures de munitions, pantalons, gilets pare-balles, des étiquettes d’identification et bien plus encore. Les détenus font aussi des poêles, des peintures, des gilets pare-balles, des fournitures médicales, des appareils électroménagers, mobilier de bureau, écouteurs, microphones, haut-parleurs et des pièces d’avion. Prisonniers soulèvent même les chiens d’aveugles pour les personnes aveugles. [Xc] Les prisonniers sont parfois payés ou contraints à la mine de métaux précieux, creuser, et de construire de grands bâtiments. Les prisons ne sont pas soumis aux lois sur le salaire minimum, et il ya aussi très peu d’organisations des droits de l’homme qui sont autorisés à les surveiller de violations des droits et des conditions de travail. La plupart des violations des détenus déclarés aussi aller ignorés et la plupart des établissements correctionnels fédéraux et étatiques en Amérique faire des profits à cause de cela. (Certains établissements correctionnels de l’État sont moins rentables parce qu’ils sont sous-financés. Cela se produit généralement lorsque certains bons employés intentionnés des prisons commencent à se soucie de bénéfices et plus sur les programmes socialement utiles.) La plupart des prisons privées sont encore plus rentables, car ils paient leur détenus moins. Les prisons privées sont détenues par des opérateurs privés ne sont pas affiliés avec le gouvernement. Le Groupe GEO est un des nombreux exemples. Cette société fait des milliards chaque année, car il n’est pas soumis aux mêmes exigences légales que les prisons fédérales ou étatiques. L’industrie des prisons privées a explosé au cours des dix dernières années en raison de sa rentabilité. En 1998, il y avait seulement cinq prisons privées en Amérique. En 2010, il y avait 100 avec 62 000 détenus, et ce nombre continue de croître de façon exponentielle. Prisonniers dans certains établissements privés en Amérique ne sont payés 17 cents de l’heure pour leur travail tout en individus libres qui font les mêmes emplois sont payés bien au-dessus du salaire minimum. S’ils refusent de travailler, ils peuvent refuser l’accès à la cantine, enfermé à l’isolement ou donné peines d’emprisonnement plus. (La même chose se produit dans les installations fédérales et étatiques.) La violence et les maladies mortelles sont aussi généralement plus fréquents dans les prisons privées, car les prisons privées réduire les coûts autant que possible. Au lieu de l’externalisation de la main-d’œuvre pas cher à des pays plus pauvres comme la Chine, de nombreuses entreprises américaines emploient désormais prisonniers américains parce qu’ils peuvent les payer encore moins pour faire le même travail. Les produits qu’ils produisent n’ont pas à être expédiés à l’étranger ou sur de longues distances, soit, ce qui économise millions aux entreprises. Dans certains cas, ces produits sont fabriqués à si bon marché qu’ils sont affectés à l’exportation vers des pays comme la Chine. Si un produit fièrement qu’il est “made in America”, il ya une bonne chance qu’il a été faite par un détenu. 37 États d’Amérique ont fait légal pour les sociétés privées de contracter le travail pénitentiaire et certaines des plus grandes sociétés font tout cela et faire d’énormes profits dans le processus. IBM, Motorola, AT & T, Verizon Wireless, Shearson-Lehman, Lucent Technologies, Allstate, Dell, Compaq, Microsoft, Hewlett-Packard, Intel, Merrill Lynch, American Express, Nordstrom, Revlon, Macys, Pierre Cardin, Target et beaucoup plus ont tous investi. Une autre façon de réaliser un bénéfice prisons consiste à limiter l’utilisation de l’argent des détenus. Une bonne quantité de leur argent va souvent sur les marchés noirs en prison, qui sont généralement contrôlées par les gardiens et surveillants eux-mêmes. Les détenus sont également obligés de dépenser leur argent sur les articles les plus essentiels pour la survie et le bien-être des cantines de la prison, car ils ne sont pas toujours fournis gratuitement par les prisons. Articles de cantines de prison peuvent être plus de deux fois plus cher comme ils le seraient dans n’importe quel magasin, et la plupart des prisons fédérales font une énorme quantité d’argent de leur part. Les gouvernements profitent également de frais de justice coûteuses, et même parking autour d’un palais de justice pour le procès est d’un coût démesuré. Les mètres nécessitent généralement beaucoup plus de changements que mètres normales, et il ya de fortes amendes pour le stationnement dans le mauvais endroit. Les détenus ne sont autorisés à faire des appels à frais virés en prison et ils sont environ deux fois cher que les appels en PCV en dehors de la prison. Selon le journaliste d’investigation, Alix M. Freedman, «Un téléphone unique prison peut brut $ 15 000 par an, soit cinq fois plus que dans une boîte rue de téléphone.” Même après prisonniers ont purgé leur peine et ils sont en liberté surveillée, les gouvernements peuvent encore prendre un pourcentage de leur revenu constituer une autre punition. On ne peut que spéculer sur tout cet argent va car il n’est pas pris en compte. La plupart en charge de ces actifs pourrait ne pas se soucie de la qualité, l’entretien ou la sécurité des prisons, si la majeure partie est probablement le rembourrage des poches de ceux en charge. Les politiciens, les juges, les procureurs fédéraux, les préfets, et les hommes d’affaires qui détiennent des actions (ou sont autrement investis) dans les établissements préfèrent exercer des pressions pour de plus longues peines de prison pour les délinquants toxicomanes non violents et de les garder en prison pour des infractions techniques sur leur probation que de leur donner le traitement pour créer une société meilleure, plus fonctionnel. La plupart des agents de droit veulent la guerre de la drogue à persister ainsi, parce qu’ils n’aiment pas non plus les groupes de personnes qui utilisent des drogues ou qu’ils bénéficient de la criminalité de la drogue le nombre de magistrats et d’autres fonctionnaires du gouvernement sur la masse salariale des organisations criminelles qui s’appuient sur le commerce de la drogue est inquiétant. Beaucoup croient aussi la criminalité sera toujours une partie de la société, et il se perpétue. Je crois qu’aucune entreprise privée ou une personne non affiliée avec le gouvernement devraient être en mesure d’emprisonner n’importe qui, et les gouvernements devraient pas être autorisés à utiliser les prisonniers comme de simples outils de travail non plus. Les prisons doivent fonctionner principalement comme centres de réadaptation qui donnent prisonniers la possibilité et l’éducation dont ils ont besoin pour changer leur vie. L’isolement du reste du monde est assez d’une punition. Si tous les gens ont été autorisés à avoir accès aux mêmes ressources, en premier lieu, les prisons ne seraient pas besoin d’exister car il n’y aurait presque pas de volonté pour le crime. Mais jusqu’à ce que nous y arrivons, les prisons doivent être réformées de manière significative.            

5.11 Les conséquences sociales de prisons et comment nous pouvons les changer    

 

Les prisons sont clairement ne servent pas leurs fonctions prévues. Les prisonniers peuvent faire des liens avec d’autres criminels dans les prisons. Ils sont souvent contraints d’adhérer à un gang pour survivre, et ces gangs sont généralement séparés par la race ou d’autres différences superficielles, ce qui se traduit dans les guerres de course et l’extermination d’un grand nombre de minorités. Le viol en prison est très répandue, mais pas souvent discuté. Certains prisonniers sont violées par les autres détenus et les gardes et leur haine du système augmente souvent après de tels abus. Beaucoup deviennent également plus susceptibles de commettre un crime violent ou sexuel. L’American Civil Liberties Union (ACLU) a reçu 550 allégations de viol de Texas seuls en 2004, les prisons Seulement 8 abouti à des poursuites., De 1999 à 2005 l’Unité des poursuites spéciales n’a examiné que 232 gardes-sur-détenu allégations de viol dans l’ensemble des États-Unis et seulement 43 plomb à des poursuites. [Xci] La vie dans une prison peut être une punition pire que la peine de mort. Il ya peu à être apprécié quand votre vie est contrôlé et que vous êtes enfermé dans une cellule avec des personnes qui vivent la même à l’étroit, l’existence tourmentée. Certaines personnes confrontées à la prison à vie pour demander la mort au lieu du temps de prison. D’autres détenus se tuent quelques jours dans leur peine, car la prison est un lieu infâme qui change toujours les gens. Cette situation est inacceptable, tout comme la peine de mort. Les gouvernements ne peuvent pas avoir le droit de décider qui vit et meurt. Dans la Grèce antique la punition pour assassiner était habituellement l’exécution, ce qui ne conduit à des cycles sans fin de la violence, que nous devons tirer de, au lieu de perpétuer. Au Moyen Âge, le gouvernement a traité avec le crime en utilisant ce que nous appelons maintenant des châtiments cruels et inhabituels. Mais la vie en prison est une peine cruelle et inusitée lorsque le viol et les agressions sont les pratiques acceptées dans les prisons, et à bien des égards un traumatisme émotionnel, psychologique et physique interminable est beaucoup plus douloureuse et cruelle que intense, mais brève douleur physique causée par une exécution, même une brutale. Certaines personnes en prison peuvent devenir insensibles à la douleur physique et ces personnes peuvent devenir très violent. Le viol en prison est souvent plaisanté sur dans les médias américains, mais il n’est pas drôle pour les victimes. Il ya plus de comédies que des documentaires réalisés sur les prisons en Amérique. Mais peu de gens en prison méritent vraiment d’être punis. Les grands médias peint souvent une image de l’humanité qui est divisé en “bons” et les “mauvais”. Un criminel ne peut pas être humain et leurs motivations ne sont pas explorées. Ils ne montrent pas des nuances de gris, et les journalistes traditionnels affichent toujours leurs préjugés, en dépit de leur engagement et la responsabilité d’être aussi objectif que possible. Enfermer tous les types de criminels en prison est plus facile que de faire une tentative de comprendre ces gens, ce qui explique pourquoi beaucoup ne peuvent tout simplement jeter de côté. Si nous avons été conditionnés à penser plus sérieusement sur les impacts humains et sociaux des prisons, ils seraient probablement changer. Mais si nous voyons des prisonniers comme des causes perdues et aucune tentative n’est faite pour les changer pour le meilleur ou pour redéfinir ce que signifie d’être un criminel, alors nous allons perdre des millions de personnes qui pourraient avoir eu un impact beaucoup plus positif sur la société. Certaines prisons avoir des classes et les bibliothèques, mais peu ont l’éducation formelle sur une variété de sujets académiques, et la lecture n’est pas exactement encouragé. Les meilleurs programmes de la prison ne sont généralement pas financés par le gouvernement, mais par des organismes indépendants des droits humains qui se soucient de détenus. La plupart des organes de presse traditionnels vendent aussi danger et ce que le gouvernement fait pour nous garder «sûr» afin de nous tenir à l’abri et de consommer et de nous empêcher de jamais connaître et craignant toujours à l’intérieur des murs de la prison. Ils nous font craindre plus que tout, sortir de la ligne et d’être forcé de l’autre côté. Beaucoup d’entre nous pensent que nous aurions fait des choix différents si elles sont mises dans les circonstances de criminels. Mais beaucoup pensent que parce que nous sommes des personnes différentes. Nous avons tous différents seuils pour la douleur et la déception. Ceux qui ont eu plus de bien que de mal dans leur vie peut souvent faire face plus facilement aux luttes dans leur vie. Mais si une personne sait seule déception, le rejet, la peur, l’échec, la perte, la douleur, la maladie, traumatisme, de l’aliénation, de l’itinérance et de la misère, leur seuil de plus de la même chose est inférieure avant qu’ils ne reviennent à la criminalité ou le comportement antisocial. Même si nous ne sommes pas entièrement responsable de ce que nous devenons, nous devons être tenus responsables de nos actions. Mais nous pouvons certainement faire un meilleur travail de ce que nos prisons actuelles ont été fait. Si nous n’essayons pas de comprendre pourquoi les gens commettent des crimes tenu de leur situation et de répondre aux inégalités socio-économiques qui créent la criminalité et de la violence de l’Etat, alors existeront toujours ces problèmes. Les détenus ont beaucoup de temps à bouillonner et contempler la vengeance en prison, et beaucoup veulent se venger quand ils sont libérés de prison à cause de la misère de la plupart des prisons. (Même ceux qui servent la prison à vie ont parfois les gens à l’extérieur prêt à tuer quiconque était responsable de leur conviction.) Certains prennent leur revanche, mais le plus souvent le résultat est en désordre et destructrice pour beaucoup. Le système est conçu pour perpétuer la criminalité. Nous sommes tous emprisonnés par la loi d’une manière ou une autre. À l’extérieur ou à l’intérieur de la prison, personne n’est vraiment libre, sauf pour ceux qui vivent sans dirigeants, les prisons, ou des formes de coercition. L’exil est une alternative à l’emprisonnement qui a été utilisé depuis des milliers d’années, mais je crois qu’il est très imparfait ainsi. Il est irresponsable de l’exil des personnes dangereuses à d’autres pays et je crois qu’ils ne sont plus des menaces. L’exil ne “travaillait” milliers temporairement d’années parce que les populations étaient plus petits et les moyens de Voyage ont été plus lents. La déportation des membres de gangs mexicains d’aujourd’hui s’est retournée contre eux en raison de leur capacité à traverser retour aux États-Unis. Certains recrutent également plusieurs membres ou enlever des gens et traverser illégalement la frontière pour se rendre aux États-Unis avec eux. Pour éviter ce problème, le Mexique et toute l’Amérique centrale et du Sud ont besoin d’être donné plus de possibilités, de sorte que les taux de criminalité va diminuer et moins Mexicains et d’autres plus au sud se sentent la nécessité de venir en Amérique illégalement. Il devrait également être beaucoup plus facile de venir en Amérique et légalement demander la citoyenneté. Frontières ne créent des barrières entre nous et ils empêchent la tolérance, des idées, et l’égalité de se propager. Les gouvernements ne devraient pas considérer la force ou la menace de la force de leurs seuls moyens de prévenir le crime. La force ne doit être utilisée qu’en dernier recours, quand une menace légitime ne peut être dissuadé de toute autre manière. Tant que il ya des gens qui pensent qu’ils n’ont rien à perdre, il y aura toujours le crime. Nous devons donner des chances (main-ups, pas l’aumône) aux personnes qui n’ont rien à perdre. Plus couramment personnes démunies hérité la pauvreté. Ils ont grandi dans des quartiers à faible revenu, avec une présence de la police hostile et la criminalité dans de nombreux domaines. Beaucoup d’enfants dans les ghettos se sentir comme si ils n’ont que deux options: soit à peiner dans un sous-financement des écoles publiques et des emplois au salaire minimum, être battu et volé, obtenir à l’université et, éventuellement, faire assez d’argent pour vivre décemment ou ils peuvent se joindre à un gang et potentiellement gagner beaucoup plus dans un court laps de temps, ainsi que se sentir puissant. Certaines personnes pauvres viennent de foyers brisés, ainsi, de sorte qu’ils n’ont pas les liens et les gangs familiaux forts souvent promettent de fournir le même type de soutien et de loyauté qui une famille saine peut fournir. Cela rend la vie des gangs semble plus attrayant, même si elle est souvent rempli de danger et la douleur. Je crois que les vrais criminels devraient obtenir le même traitement que les toxicomanes. Ils doivent être remis en état. Les personnes qui comprennent le comportement criminel (comme réfléchies, d’anciens criminels) devraient discuter avec les détenus sur leur passé et de travailler à résoudre leurs problèmes. psychologues pénitentiaires sont censés le faire, mais beaucoup ne le font pas. Beaucoup ne comprennent pas des criminels en bonne santé mentale, et encore moins ceux qui ont des problèmes de santé mentale. Souvent, les détenus n’ont pas confiance en eux ou les prendre au sérieux, soit parce qu’ils ne peuvent pas porter. Les écoles qui enseignent la criminologie n’ont pas toujours bonne compréhension de la mécanique du système qui poussent les gens à la criminalité. Certaines personnes pénale ne changera jamais parce qu’ils n’ont pas le désir de le faire. Mais cela ne signifie pas que nous devrions renoncer à tous ceux qui ont été incarcérés. Les prisons doivent avoir aspects qui sont agréables. Ils doivent cultiver un fort intérêt pour l’éducation, l’apprentissage et la pensée critique. Ils devraient décourager le racisme et promouvoir la tolérance religieuse et la laïcité. Les collèges qui offrent des types particuliers de degrés pourraient même être mis en place dans les prisons. Un diplôme d’études collégiales d’une prison ne peut pas être aussi bien d’un actif à un prisonnier comme un diplôme d’un collège ordinaire, mais il serait montrer futurs employeurs qu’ils ont fait des efforts, avant même d’être publié, pour se perfectionner. Les détenus doivent également être proposés des moyens de canaliser leur colère dans les voies et les gangs de production doivent être séparées dans différentes parties de la prison. Les détenus devraient également bénéficier d’une expansion des programmes de sports et de loisirs, et détenus hommes et femmes pourrait également être rejoint dans les prisons à sécurité minimale, de sorte que plus de prisonniers pourraient encore avoir des relations consensuelles. appartenance à un gang devrait également être dissuadé tout bénéfice pour tous les détenus est soulignée. Il serait également judicieux de séparer, de nouveaux détenus non affiliés à partir de sections de prisons avec des membres de gangs actifs, ainsi que des bandes distinctes et différentes les unes des autres. Les prisons doivent également employer des psychologues qui se spécialisent dans des questions telles que la psychopathie, la schizophrénie, le trouble bipolaire, l’isolement et le comportement anti-social, afin qu’ils puissent traiter les détenus ayant des problèmes de santé mentale et de transférer les contacts avec débilitante questions sur les prisons. On estime que 16% de la population carcérale souffre d’un ou de plusieurs troubles mentaux et il n’y a plus personnes mentalement malaise dans les prisons que dans les hôpitaux. [Xcii] Ronald Reagan a augmenté ce pourcentage au cours de son temps en tant que gouverneur quand il a fermé divers hôpitaux psychiatriques et détourné les gens de malaise mental besoin d’un traitement dans les prisons de comté. Cela a été le plus souvent faites pour augmenter les profits de la prison, et il est une pratique courante. Depuis le début des années 1990, plusieurs poursuites judiciaires en recours collectif ont été intentées contre les prisons aux États-Unis par des détenus souffrant de troubles mentaux qui ont déclaré que les violations aggravées leurs conditions. Cependant, même lorsque les gens souffrant de troubles mentaux graves sont correctement détournés dans des hôpitaux psychiatriques, ils sont généralement pas mieux traités là-bas et dans certains cas ils sont traités pire que des prisonniers moyenne. Les enfants atteints de handicaps comme le syndrome de Down et QI très bas ont également été institutionnalisée avec des enfants souffrant de troubles mentaux graves depuis des décennies. Ils ont été laissés et oubliés dans des conditions épouvantables à cause de l’incitation financière à les y maintenir. Psychiatrie punitive est clairement juste un autre mécanisme de contrôle social et économique. Le but allégué de la psychiatrie est d’aider les personnes ayant des problèmes mentaux, mais il est assez difficile d’établir la confiance du patient s’ils obtiennent “l’aide” des mêmes personnes qui les punissent. Il n’y a pas une distinction assez claire entre la punition et la réadaptation. Dans les prochaines sections, je vais discuter de différentes façons de faire la distinction et comment nous pouvons réformer l’industrie de la santé mentale.                          

5.12 L’industrie de la santé mentale et l’engagement involontaire  

La plupart des facultés mentales sont encore assez médiévale dans leurs approches et thérapies. Pré-frontaux du cortex lobotomies sont toujours effectuées dans les établissements psychiatriques à travers le monde. (Ceux-ci impliquent la rupture des liens ou enlever des parties du cerveau pour produire une réponse comportementale “souhaitable”.) Il ya aussi la corruption généralisée dans les établissements psychiatriques principalement en raison de l’incitation monétaire créé par les compagnies pharmaceutiques et à but lucratif établissements de santé mentale pour garder les patients commis aussi longtemps que possible. Les patients doivent payer des milliers de dollars dans de nombreux cas à rester contre leur gré et être prescrit la dernière pharmaceutique “panacée”. (Au moins prison est gratuit et ne nécessite pas de médicaments.) Toute personne accusée d’une psychose (même sans commettre un crime) peut être arrêté par la police pour être interrogé et détenu dans un établissement de santé mentale sur une demande d’urgence (également appelée Section 8 aux États-Unis) avec l’autorisation d’un médecin. Police juste besoin «soupçon raisonnable» que l’accusé est une menace pour lui-même (ou elle-même) ou d’autres, mais ils définissent ce qui est raisonnable. Leur jugement avec les médecins »n’est pas autorisé à être remis en question jusqu’à ce qu’un procès peut être convoquée après dix jours d’hospitalisation ont passé. Certains de ceux qui sont engagés jamais arriver au procès. Ils meurent en attente d’un procès dans une cellule ou dans un hôpital. La police peut détenir des individus ou des personnes accusées d’être des terroristes ou des menaces sans droit suspectes, en particulier dans des endroits très peuplés, comme les trains stations, les stades et les aéroports. Les scanners corporels qui permettent de voir à travers les vêtements et les personnes à l’intérieur et d’autres types de technologie invasive sont acceptées tant que sociétés disent qu’ils les ont mis en place pour «lutter contre le terrorisme.” Mais la menace réelle du terrorisme ne justifient pas de telles intrusions de la vie privée et de la liberté. Comme l’a dit Benjamin Franklin, «Un homme qui serait abandonner sa liberté pour le bien d’un peu plus de sécurité ne mérite ni.” N’importe qui peut accuser quelqu’un d’autre d’être psychotique ou une menace, et la police seule avoir la capacité juridique de tenir l’accusé pendant 48 à 72 heures selon la loi de l’État. Ceux qui sont officiellement arrêté ont des droits Miranda, qui leur donnent le droit de garder le silence et de ne pas répondre à des questions lors d’un interrogatoire de police, ainsi que le droit à un avocat, même si elles n’ont pas l’argent pour se le permettre. (Dans ce cas, les individus sont nommés défenseurs publics.) Ces droits sont garantis par les cinquième et sixième amendements, qui protègent les gens de l’auto-incrimination et garantissent le droit à un avocat. Ignorant les droits de Miranda d’une personne comme un agent de police est inconstitutionnelle. Toutefois, les personnes prises dans une évaluation psychiatrique n’ont pas ces droits, même si elles sont dépouillées de leurs libertés, de même que ceux qui sont détenus dans la prison du comté. Les personnes engagées dans une évaluation n’ont pas le droit de garder le silence ou à un avocat libre et s’ils le font taire, les médecins peuvent utiliser ce contre eux au tribunal en prétendant que c’est le symptôme d’un trouble mental. Être «psychotique» ne signifie pas violent, même si le mot est utilisé de cette façon familièrement. La psychose est juste une incapacité à distinguer interne des stimuli externes comme indiqué. Il est loin d’être un crime, même si elle se traduit souvent par la détention, l’interrogation, l’hospitalisation ou d’arrestation. La psychose est un état temporaire et ceux qui l’éprouvent ne sont pas toujours un danger pour eux-mêmes ou d’autres. La prétendue volonté de préjudice doit toujours être prouvé quand quelqu’un est involontairement commis pour des raisons «de protection». Si un crime n’a pas été commis, il doit y avoir des preuves substantielles de montrer que la personne va se blesser ou blesser autrui s’il n’est pas séparé des autres. Mais ce qui rend cette décision difficile, c’est que n’importe qui peut être considéré comme une menace. N’importe qui peut ramasser une arme ou un objet pointu est une menace potentielle pour les autres et eux-mêmes, et il est impossible de prédire avec exactitude ce que les gens peuvent faire pour eux-mêmes ou d’autres. Il ya aussi des millions de personnes à travers le monde formé pour être une menace pour les autres, soit pour la défense, offense ou de divertissement, donc évidemment une personne ne peut pas être hospitalisé simplement pour être une menace. Les circonstances doivent être examinées de près.  Quand une personne hospitalisée contre son gré enfin arrive à la cour, si le juge est d’accord avec les médecins (et ils le font habituellement) ils peuvent potentiellement contenir que personne indéfiniment. Rien ne pourrait être plus orwellien, et il peut arriver à n’importe qui. Michael A. Jones, un homme accusé de vol à l’étalage et la schizophrénie d’une veste et a été hospitalisé pendant vingt ans en Amérique. Il a pris son affaire devant la Cour suprême en 2ème Novembre 1982 et a perdu. Le tribunal a affirmé qu’il était constitutionnel de garder quelqu’un hospitalisé pour une période plus longue que la peine d’emprisonnement maximale pour leur crime, qui était une décision historique. Ils ont fait valoir que le temps nécessaire pour la récupération n’est pas nécessairement corrélée à temps de détention. Mais dans de nombreux cas, il n’a rien à voir avec la récupération. Les gens n’arrêtaient plus de profit. La Cour suprême n’a pas fait une distinction claire entre la peine avec la thérapie, et ils n’ont pas reconnu la nécessité de consentement du patient pour une thérapie efficace. Si le tribunal estime que les médecins et les policiers impliqués ont fait une erreur, l’accusé est libre de partir. Mais même dans ce cas une telle expérience peut être traumatisante, ainsi que finically coûteux. Un séjour d’un mois dans un hôpital psychiatrique peut coûter des dizaines de milliers de dollars. Il ya aussi pas de réparations offertes pour personnes accusées à tort (la même chose s’applique aux prisonniers) à moins qu’ils ne poursuivent avec succès, ce qui coûte plus d’argent. Quand une personne est involontairement commis uniquement en raison de ce qu’il a dit ou écrit, il s’agit d’une violation du premier amendement ainsi, parce que cet amendement donne tous les Américains le droit à la libre expression. Si ce que nous écrivons peut être utilisé contre nous, nos pensées doivent être considérés comme des crimes trop? Le secteur “santé mentale” est une façon systématique de l’uniformisation et de l’obéissance et de perpétuer les idéologies traditionnelles. Il s’agit d’un mécanisme de contrôle et il maintient le statu quo. Il ya quelques excellents thérapeutes, bien intentionnés et efficaces qui ne travaillent pas pour l’argent, mais ces thérapeutes travaillent habituellement à l’extérieur de ces établissements psychiatriques où ils sont le plus nécessaires, et ils sont difficiles à trouver. Ils gravitent généralement vers des pratiques plus progressistes ou travailler de façon autonome.        

5.13 L’expérience Rosenhan  

L’expérience menée en 1973 Rosenhan démontré avec quelle facilité des personnes innocentes et en bonne santé peuvent être enfermés dans un hôpital psychiatrique sans cause légitime. Dans cette expérience, le psychologue, le Dr David Rosenhan, et huit collègues en bonne santé mentale ont tenté d’obtenir l’admission dans des hôpitaux psychiatriques en organisant des rendez-vous et feignant hallucinations auditives. Six des huit collègues de Rosenhan étaient des professionnels médicaux. Trois étaient des psychologues; l’un était un diplômé de psychologie; l’autre était un pédiatre et le dernier était un psychiatre. Aucune des personnes avaient des antécédents de problèmes de santé mentale. Au cours de leur évaluation initiale, ils prétendaient à entendre des voix qui disent des choses comme «vide» et «creux.« Les médecins qui les évalués n’étaient pas en mesure de dire ce sont feints, et ils ont tous été admis. Rosenhan et ses collègues ont été transférés à un total de douze hôpitaux différents. Après avoir été admis, ils ont agi normalement et ont déclaré ne pas avoir d’autres hallucinations, mais malgré cela, sept d’entre eux ont été diagnostiqués avec la schizophrénie et un avec la psychose maniaco-dépressive. Ils ont été contraints de prendre des anti-psychotiques et retenus contre leur gré pendant des semaines. Certains ont été détenus pendant 52 jours. Ils n’ont été libérés qu’après les médecins dans les hôpitaux croyaient que leur schizophrénie était «en rémission». Rosenhan lui-même fut obligé de rester pendant deux mois; il a publié plus tard, son compte de l’expérience appelée “Being Sane Insane Places” dans la revue Science. Dans une interview avec la BBC après l’expérience, Rosenhan a expliqué que la seule façon dont il pourrait sortir était d’apaiser les psychiatres par “admettre” qu’il était fou et prêt à changer: “J’ai dit à des amis, j’ai dit à ma famille, je peux sortir quand je peux sortir. C’est tout. Je serai là pour quelques jours et je vais sortir. “Personne ne savait que je serais là pendant deux mois … Le seul moyen de sortir était de souligner que ce sont [les psychiatres] correctes. Ils ont dit que j’étais fou, je suis fou; mais je vais mieux »C’était une affirmation de leur point de vue à moi.” -. Dr.David Rosenthal. L’expérience de Rosenthal est encore très commun. Lorsque les patients dans les hôpitaux psychiatriques veulent être libérés parce qu’ils sentent qu’ils ne devraient pas y être, (quelles que soient les circonstances) les médecins peuvent dire que c’est symptomatique d’une «maladie.” La seule façon de montrer “l’amélioration” dans certains cas, est d’accord avec les médecins sur toutes les questions et feindre leur définition de «récupération». Alors que le personnel de l’hôpital n’a pas pu identifier Rosenhan et ses collègues comme des imposteurs santé menant une expérience, la plupart des patients ont fait. 35 des 118 patients dans les trois premiers hôpitaux cru qu’ils faisaient semblant symptômes, et certains d’entre eux ont réalisé qu’ils menaient une expérience. Rosenhan s’est rendu compte que le diagnostic psychiatrique est subjective et que les malades mentaux sont souvent déshumanisé en raison de la stigmatisation associée aux troubles mentaux et «malades mentaux». Beaucoup d’expériences ont depuis été menées avec des résultats similaires, mais il ya eu très peu de la réforme des hôpitaux psychiatriques dans l’histoire récente. Nous ne pouvons pas oublier les établissements psychiatriques sont de grandes entreprises comme les autres. Hôpitaux psychiatriques privés font plus d’argent le plus leurs patients restent et ils décident quand ils partent. Aucune autre question juridique a la capacité de tenir les gens contre leur gré, à l’exception des prisons privées, qui sont aussi de grands problèmes que j’ai abordés. Bien sûr, les gens dans les restaurants ne peuvent pas être légalement enchaînés au sol. Pourtant, depuis la psychiatrie punitive ne touche qu’une minorité de la population derrière des portes closes et beaucoup de gens sont sceptiques quant première main sur les comptes des anciens et actuels détenus mentales très sévèrement maltraités, ces abus continuent. Je crois un hôpital “involontaire” est un oxymoron. Les hôpitaux sont censés aider les gens, mais quand les hôpitaux psychiatriques sont des lieux de punition et les patients sont traînés dans son corps défendant, ce n’est guère utile. Pas tout le monde qui a besoin de thérapie voudra, mais le traitement doit toujours être consensuelle. La probabilité d’un changement positif chez les patients est beaucoup plus grande si elles ont le désir de changer. La médication forcée devrait également jamais être appliquée, et personne souffrant d’un trouble mental devrait être retenu contre son gré dans un «hôpital» si elles n’ont pas commis un crime. Les personnes atteintes de troubles mentaux qui commettent des crimes violents doivent être détenues pendant une certaine période dans un cadre avec des médecins et d’autres professionnels de la santé jusqu’à ce qu’ils voient des améliorations, mais cela devrait être le seul aspect “punir”. Le traitement doit toujours être consensuel et sur les besoins des patients en premier. Dans le cas contraire, il n’est pas thérapeutique. Si les patients criminels ne veulent pas la poursuite du traitement et ils ont servi la durée maximale autorisée pour leur crime pour les personnes en bonne santé mentale, ils doivent être libérés. Hôpitaux volontaires pourraient également être séparés des hôpitaux involontaires. Cela rendrait la peine et le traitement en deux mécanismes clairement séparées. Si les patients se maltraités dans les hôpitaux comme une punition, il est très peu probable qu’ils auront jamais faire confiance aux médecins ou le personnel suffisant pour faire des progrès dans la thérapie, ni ne l’hôpital est susceptible de vous aider. Utilisation de l’assignation à résidence ou milieux communautaires avec les médecins peut être de meilleures alternatives aux hôpitaux psychiatriques punitifs en usage aujourd’hui. Regroupant simplement tous les malades mentaux ensemble n’est pas toujours constructive, car ils sont souvent tous face à des problèmes différents. Les personnes souffrant de problèmes de santé mentale similaires peuvent certainement bénéficier de parler les uns aux autres. Cependant, les hôpitaux actuels prennent tout le monde, y compris les personnes avec toutes sortes de troubles et d’histoires, et cela peut juste créer le chaos. Tout comme les criminels peuvent se regrouper pour devenir meilleur au crime, les patients peuvent se renforcer les uns des autres comportements négatifs. Personnes ayant des problèmes de santé mentale peuvent bénéficier d’être entouré de gens heureux avec aucun problème important de santé mentale. Traitement à domicile peut aussi être très efficace, (et la seule option juridique disponible pour ceux en résidence surveillée). Peu importe où le traitement a lieu, tant qu’il est utilisé pour poursuivre des objectifs significatifs convenus par les médecins et les patients, il est beaucoup plus susceptibles d’aider les patients à vivre une vie heureuse et productive.    

   5.14 médicaments psychotropes et de leur sur-prescription  

Bien sûr, l’industrie de la santé mentale ne touche pas seulement les malades mentaux. Elle affecte leurs familles, et des centaines de millions de personnes qui prennent actuellement un ou plusieurs médicaments psychiatriques ou qui sont en thérapie. Certains thérapeutes qui travaillent en pratique privée peuvent être très efficaces et de compassion, mais malheureusement, beaucoup sont entraînés par l’argent et non par empathie ou les besoins des patients. La plupart des médicaments les plus vendus ont également été faites il ya quelques années et ils n’ont pas été complètement testé. Par exemple, l’alprazolam (Xanax), l’antidépresseur le plus couramment utilisé en 2005, 2009 et 2011 [xciii] a été faite en 1969 par Upjohn, (aujourd’hui Pfizer). Il est une benzodiazépine puissant qui est parfois utilisé à des fins récréatives et peut créer une accoutumance. Citalopram (Celexa) était la deuxième antidépresseur le plus couramment utilisé en 2011 avec 37,7 millions d’ordonnances rédigées cette année. Il a été rendue encore plus récemment en 1989 par Lundbeck. (Leur étiquette d’un médicament d’origine a indiqué que la dose de 60 mg était nécessaire pour certains, mais il a été découvert plus tard que cela peut causer des rythmes cardiaques anormaux à un peu plus de 40 mg par jour). Pfizer a publié setraline (Zoloft) en 1991, qui était le troisième antidépresseur couramment utilisé en Amérique en 2011, le quatrième le plus couramment utilisé était Ativan (Lorezpam), une autre benzodiazépine, qui a été introduit en 1977 par Wyeth Pharmaceuticals. Ce médicament a été commercialisé sous 70 marques différentes en raison de sa grande popularité et les effets de loisirs. En 1998, après Mylan a obtenu des accords de licence exclusifs sur certains composants du médicament, ils l’ont fait 26 à 32 fois plus cher. [Xciv] (Ils ont ensuite été poursuivi et ils se sont installés pour $ 147,000,000.) Prozac, le cinquième le plus couramment utilisé anti- dépresseur en 2011 a été faite en 1977 par Eli Lilly Company. Il a fallu un peu plus d’une décennie pour que la FDA approuve le médicament. Ces compagnies pharmaceutiques qui fabriquent ces médicaments génèrent des milliards de chiffre d’affaires. Onze pour cent des Américains douzaine d’années plus âgés ont été prescrits un ou plusieurs antidépresseurs durant la période 2005-2008 [xcv] et les citoyens des États-Unis sont des médicaments prescrits plus psychiatriques que les résidents d’un autre pays. (J’ai pris différents anti-dépresseurs.) Depuis 1988, il ya eu une augmentation globale de 400% de l’utilisation des antidépresseurs. Plusieurs de ces médicaments ne sont pas prescrits pour améliorer la santé mentale, mais sont plutôt prescrits pour rendre les gens agissent «normalement» et respecter les normes de la société, que les entreprises pharmaceutiques, les médecins, les gouvernements, les dirigeants d’entreprises et d’autres figures d’autorité tous aident à définir pour atteindre leur propre ordres du jour distincts. Tous les anti-dépresseurs mentionnés sont potentiellement tératogènes, qui sont des médicaments qui peuvent causer des anomalies congénitales ou d’anomalies congénitales. De nombreux procès ont été intentés par des mères qui ont été prescrits Prozac et d’autres ISRS pendant la grossesse et qui ont eu des enfants atteints de malformations congénitales à la suite. (La plupart ont été réglées à l’amiable ou rejeté complètement.) Citalopram, setraline, et le Prozac sont tous les inhibiteurs de recapture de la sérotonine. Ils inhibent la recapture de la sérotonine dans les synapses en bloquant certains récepteurs de la sérotonine. (Cependant, certains sont plus «sélectif» que d’autres.) Ces médicaments sont prescrits pour la dépression, car l’hypothèse de la sérotonine de la dépression spécule que faible sérotonine provoque la dépression. Cependant, plusieurs études ont montré que de fortes augmentations de la sérotonine ne libèrent généralement pas la dépression et médicalement provoqué l’épuisement de la sérotonine ne cause pas toujours la dépression soit. [Xcvi] ISRS comme ceux mentionnés ci peut entraîner l’augmentation des idées suicidaires et de suicide, en particulier chez les personnes de 15 à 25 -years vieux, mais ce groupe d’âge est quand même prescrits. ISRS peut aussi causer de la toxicité de la sérotonine (par overdose), la mort et la dysfonction sexuelle (comme diminution de la libido, anorgasmie et l’anesthésie même génital). Ils peuvent également causer le syndrome de sevrage de la sérotonine quand ils sont arrêtés abruptly.The certain nombre d’effets indésirables possibles de nombreux médicaments psychiatriques est plus grand que le nombre de leurs avantages potentiels, et des publicités pour eux reconnaissent aujourd’hui même que, parfois, pour des raisons de responsabilité. Cependant, certains médecins tentent de convaincre leurs patients, ces médicaments sont sans danger parce que c’est ce qu’on leur dit de grandes entreprises, sans scrupules pharmaceutiques. En dépit de leurs effets négatifs, les ISRS et les benzodiazépines sont considérés comme le “traitement standard” pour la dépression en Amérique et d’autres riches countries.There ya beaucoup de remèdes naturels pour la dépression comme millepertuis (Hypericum perforatum), Rhodiola rosea, la camomille, Ashwagandha, le thé vert , le cannabis (avec modération), beaucoup d’autres plantes et d’herbes, de l’exercice (en particulier l’exercice aérobie, yoga), Voyage, fixer des objectifs, l’amélioration des modes de vie et plus encore. Ceux-ci peuvent être beaucoup plus efficaces que les médicaments psychiatriques. Mais ces sociétés pharmaceutiques annoncent leurs médicaments comme les seuls réponses. Les antidépresseurs les plus rentables et les compagnies pharmaceutiques sont actuellement ceux qui sont le plus commercialisé et l’efficacité réelle a peu d’effet sur les bénéfices. Ils les règles du marché tout simplement parce qu’ils ont l’argent pour remplir les ondes avec leurs advertisements.As longtemps que suffisamment de gens se font dire un médicament fonctionnera, le médicament sera rentable. Certaines personnes qui prennent ces médicaments ont signalé des améliorations dans leurs conditions, mais il doit beaucoup plus les tests effectués sur les effets à long terme des médicaments comme ceux-ci avant qu’ils ne soient autorisés à prescrire. Efficacité à court terme des antidépresseurs est souvent testé, mais l’efficacité à long terme doit être testé en profondeur ainsi. Il est également important de reconnaître qu’un médicament n’est jamais la seule réponse. Si les médicaments étaient gratuits dans le monde entier, nous voyons des médicaments beaucoup plus efficaces utilisés et prescrits. La surmédication est également répandu dans les hôpitaux psychiatriques à travers le monde. Médecins font pour maintenir l’activité neurochimique de patients homogènes que possible pour éviter un comportement erratique, mais ils créent souvent un comportement impassible, zombie dans le processus. Cette surmédication négligence peut également provoquer des troubles mentaux légitimes, des lésions cérébrales, la maladie et la mort. Ce peut et ne se régulièrement en parfaite santé, des personnes innocentes qui sont accusées d’être mentalement “malade”.  

   5.15 Repenser la normalité, “Insanity”, mentale et bien-être  

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM) répertorie plus de 500 troubles mentaux, mais il ne définit pas une fois la santé mentale ou d’expliquer comment y parvenir. C’est un grave problème pour ceux qui recherchent à la DSM pour cette information. La santé mentale est flexible et différent pour chacun. Mais le manuel n’est pas flexible. Il fournit seulement les noms propres pour l’ensemble des comportements inhabituels, les plus courantes. Il se concentre beaucoup trop sur la maladie et pas assez sur la santé, comme le font de nombreux thérapeutes. La psychologie est un domaine jeune et le développement de l’étude. Psychologie signifie littéralement «étude de l’âme” de l’ψυχή grec ou psukhê, ce qui signifie «âme» ou esprit et λογοςor logos, qui signifie «étude de.” Il n’a pas commencé comme un champ d’étude scientifique depuis les processus neuronaux sous-jacents qui créent la conscience n’ont pas compris à ce moment, mais aujourd’hui, l’accent se déplace vers ces processus et la science qui les anime. La psychanalyse a été fondée il ya seulement environ 100 ans par Sigmund Freud et ses idées n’étaient pas du tout ancré dans la science. Il a développé de nombreuses théories sauvages sur le comportement humain qui ont été basée uniquement sur ​​ses propres observations, comme sa théorie «complexe d’Œdipe», qui ont émis l’hypothèse que, pendant la «phase phallique» de développement, les enfants veulent tuer leurs pères et avoir des relations sexuelles avec leurs mères. (Il croyait ce en grande partie parce qu’il a assumé les nourrissons nourris au sein en raison de désir sexuel, ce qui n’est pas le cas.) Freud concentre beaucoup trop sur l’inconscient, les rêves et d’autres processus qui ne sont pas scientifiquement compris. La normalité est un concept très subjectif. Beaucoup de médecins essentiellement s’efforcent d’éliminer les émotions fortes de leurs patients parce qu’ils sont pour la plupart faciles à contrôler si elles sont dociles et sans émotion. Être triste, en colère, anxieux ou même heureuse peut être considéré comme anormal ou interprétée comme une manie ou une autre condition ridicule. Mais ces émotions sont inévitables facettes d’une vie saine. Etre triste et en colère peut être des émotions saines. Tout dépend de la source de ces émotions et comment les individus réagissent. Ce qui est considéré comme normal et sain d’esprit est tout ce qui est populaire et ce qui est populaire est définie par les forces qui nous contrôlent. Les gens “normaux” de soutenir leur gouvernement. Ils s’abstiennent de l’autorité de l’interrogatoire; ils poursuivent emplois stupides pour acheter des maisons plus grandes, de meilleures voitures et les sociétés de quoi que ce soit nous disent que nous devons. Gens «normaux» sont religieux et ils prient leur Dieu tous les soirs. Ils agissent aussi comme les gens qu’ils voient dans les médias et à la télévision et qui aspirent à être eux. Cette conception de la normalité encourage similitude pour le bénéfice de quelques personnes qui nous contrôlent. Mais ce qui est souvent pas sérieusement envisagé, c’est que les croyances les plus communes et les plus populaires sont irrationnelles, et c’est pourquoi les radicaux qui vont à l’encontre de la majorité sont presque toujours marginalisés et considérés comme fou ou anormal. Mais les idées les plus utiles sont souvent les plus impopulaires initialement. Psychiatrie punitive a été utilisée par les dictatures et les «démocraties» aussi bien pour punir et silence les dissidents politiques. De nombreux thérapeutes qui travaillent dans les services psychiatriques et les hôpitaux psychiatriques, ainsi que la plupart des pouvoirs politiques et des entreprises voient l’altruisme comme un trouble mental. Si les individus ont mis les intérêts des étrangers avant leur propre, ils sont souvent considérés comme fou. C’est pourquoi les dissidents politiques auto-moins ont été mis dans des camps de travail et les institutions psychiatriques à l’époque de l’Union soviétique et au cours d’autres dictatures. Il est impossible de savoir ce que c’est que d’être quelqu’un qui est considéré comme fou si on ne demande pas l’individu. C’est ce que les thérapeutes devraient faire. Ils devraient apprendre de malades mentaux et non pas seulement les instruire. Beaucoup de médecins psychiatres traitent leurs patients comme des animaux. Ils essaient d’analyser l’humanité et sentent qu’ils sont séparés de lui. Mais pour comprendre le monde, nous devons réaliser la similitude dans l’humanité. Nous devenons différente, mais si nous sommes nés sains et intacts, nous sommes presque indiscernables. Beaucoup de malades mentaux ont besoin de soutien et d’orientation, mais la plupart ne l’obtiennent pas en raison de l’argent à faire sur les hospitalisations inutiles. La plupart des fonds générés par les hôpitaux psychiatriques va à leurs propriétaires et les compagnies d’assurance qui les facturent. Médecins psychiatres et même les travailleurs sociaux sont souvent incités à garder les gens plus que ce qu’ils doivent être tenus et les infirmières suivent souvent naturellement leurs directions. Propriétaires des hôpitaux et des compagnies d’assurance, bénéficient également de pay-outs des grandes entreprises pharmaceutiques d’approuver, ainsi que de faciliter la prescription excessive de leurs médicaments. Les patients restent longtemps, plus ils peuvent prescrire des médicaments. Ils se trouvent aussi sur les effets de ces médicaments à leurs patients. Représentants pharmaceutiques Big visitent souvent les hôpitaux et cosy aux médecins afin de pousser ce qu’ils vendent, tout comme les revendeurs de drogues illicites, et de nombreux médecins achètent. Ces types de médecins corrompus sont les plus répandus en sous-financés des établissements psychiatriques. De nombreux postes populaires pourraient être considérés comme des symptômes de troubles mentaux plus que les soi-disant «troubles» de nombreux hospitalisés pour. Par exemple, beaucoup de chefs d’entreprise les plus puissants se qualifier comme des psychopathes sur différents tests pour la «psychopathie». Beaucoup de politiciens font aussi bien, car ils répondent à des questions comme «Si certaines personnes ont beaucoup, beaucoup plus que d’autres?” Par “Absolument. Pourquoi pas? “Il ne serait pas surprenant si pro-guerre les plus zélés et les individus sectaires également qualifiés de psychopathes sur de nombreux tests pour elle. Le capitalisme transforme la vie en une équation à somme nulle et il est donc psychopathe dans un sens ou au moins misanthrope. Les convictions religieuses sont souvent alimentés par leur propre intérêt et, même si elles sont souvent déguisés en philanthropie. Beaucoup prétendent qu’ils savent que leur religion est la meilleure et qu’ils «aident» les gens en les convertissant, et beaucoup pensent que cela. Ceux d’entre nous qui prient aussi littéralement croient l’être dans le ciel peut entendre nos pensées et nous accorder le souhaite. La plupart de nos religions ne sont pas considérés comme fou parce qu’ils ont beaucoup d’histoire. Mais mettre dans le contexte de ce que nous pouvons démontrer est vrai de la science, nos convictions sont souvent bizarres, irréaliste, primitive, et pas très pertinent. Nous vivons dans le présent et nous devrions apprendre des essais et des erreurs de nos ancêtres et essayer du mieux que nous pouvons pour éviter de répéter leurs erreurs. Beaucoup de gens tolèrent conventions sociales qui nous sont imposées pour éviter des conséquences sociales ou juridiques négatives qui peuvent venir de les opposer. Mais de nombreuses conventions normales n’existent pas pour des raisons justifiables. Odieuses violations des droits de l’homme comme l’esclavage et le viol peuvent devenir normale dans les cultures. Les remettre en question est considéré comme fou par certains qui croient êtres humains sont des outils et non des êtres humains égaux avec les mêmes droits. Beaucoup plus de gens pensaient de cette façon dans l’histoire où l’esclavage était plus fréquente et prolongée de cette utilisation. Comportement humain normal pourrait être évaluée comme la moyenne de l’ensemble des comportements humains ou les comportements les plus communs. Mais si tout du comportement humain a été compilé, les comportements les plus communs seraient probablement sembler étrange à la plupart des gens. Les gens ont leurs propres croyances différentes sur la normalité, et les médias, les gouvernements, les sociétés et les religions contribuent à façonner eux. Comportement normal est rarement mesurée pour son impact social positif parce que les forces qui façonnent la normalité ne le font pas pour le plus grand bien. Définir la normalité et la folie est également difficile parce que les comportements et les tendances populaires sont toujours en évolution. Chacune de nos actions est techniquement une réaction naturelle parce que nous sommes une partie de la nature. Activité neurologique provoque toutes les actions, et a le droit de relance tout comportement (dans les limites des lois scientifiques) est possible. Beaucoup de séparer leur conception d’eux-mêmes des processus physiques qui causent nos pensées et nos actions, mais ils ne devraient pas, car il éloigne les gens de certaines personnalités et les comportements. “Insanity” devient un peu «maladie». Ambigu, effrayant Mais tout comportement jugé fou a une cause neurologique. Il peut être compris et expliqué. La folie peut être défini comme l’irrationalité, mais l’irrationalité peut être subjective ainsi. Un autre problème avec la tentative de définir la folie est que les individus peuvent également agir de manière jugés aliénés par la société juste à être perçu fou, mais ont un cerveau en parfaite santé. La folie peut être feinte, mais le cancer ne peut pas car il existe des tests sanguins qui mesurent les cellules cancéreuses et PET (tomographie par émission de positons) les analyses qui peuvent montrer le développement de tumeurs cancéreuses. Il n’y a pas de scans ou des tests sanguins reléguées pour la folie, cependant. Comportements jugés fous peuvent être déclenchées par un hôte de différents stimuli internes et externes. La psychose est mesurable, mais “la folie” est pas. N’importe qui peut faire des choses “fous”. Le plus souvent juridique “santé mentale” au tribunal est déterminée par la nature des crimes en question et non par l’état mental de l’accusé, qui se traduit par des verdicts inappropriés. Le mot folie n’est pas utilisé par les médecins dans des contextes médicaux qui méritent diplômes. Certains doctorats, en particulier ceux en psychologie judiciaire utilisent le mot, mais il est tout simplement un terme juridique qui décharge de toute culpabilité. Médecins, les jurys et les juges décider qui est fou sans convenu, de définition universelle de «folie». Ces individus ont leurs propres préjugés sur la normalité et la folie et ils peuvent facilement se méprendre sur les gens et leurs comportements en conséquence. Comportements contrastés peuvent également être utilisés par les thérapeutes à diagnostiquer les patients atteints de troubles mentaux et de justifier leur institutionnalisation. Albert Einstein définit la folie comme «faire la même chose encore et encore et espérer des résultats différents.” C’est un bon début, mais les gens peuvent le faire parce qu’ils sont en uniforme, psychotique ou ont subi des dommages du cerveau physique ou symptômes de troubles obsessionnels compulsifs. Rien de tout cela implique “la folie.” Une définition plus complète peut être que la folie est de répéter la même chose et s’attendre à un résultat différent tout en ayant les informations à savoir que le résultat sera le même. Dans ce contexte, la folie des moyens extrêmes irrationalité. Le mot dérive sains du mot latin Sanus, qui signifie «en bonne santé.” Par conséquent, la folie, signifie insalubres ou, plus précisément, il se réfère à la mauvaise santé de l’esprit. Mais il peut être difficile de définir la santé mentale. La gravité des dommages au cerveau et son effet sur ​​la santé mentale peut être assez bien évaluée. Mais quand les problèmes mentaux des individus ont sont moins tangibles, il est beaucoup plus difficile de faire une évaluation objective de leur santé mentale. Un esprit sain pourrait être considéré comme un esprit heureux ou un esprit qui discerne correctement ce qui est réel et ce qui n’est pas. Mais ces deux états ne sont pas toujours corrélées. On peut aussi être très heureux et très déconnectée de la réalité ou être très triste sans être du tout psychotique ou délirant. Comme il ya tellement de choses que nous avons encore à apprendre sur notre monde, des interprétations très différentes de la réalité peuvent également être considérés comme tout aussi plausible, qui confond encore la question. Malgré tout cela, la folie reste un terme juridique légitime et universel. Les mots «psychotiques» et «psychose» ont remplacé la folie dans la plupart des contextes médicaux et ces mots sont souvent utilisé comme synonyme de schizophrénie, ce qui ajoute à la confusion sur ces termes. La psychose est dérivé du mot grec je l’ai mentionné, ψυχή ou «psyché» et ωσις ou «TSO.” Psyché signifie l’esprit ou de l’âme et TSO signifie un état anormal, si la psychose signifie littéralement une condition anormale de l’esprit. Si une personne a de véritables hallucinations, cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont incapables d’agir rationnellement ou pacifique, il ne devrait pas toujours enlever la culpabilité devant un tribunal. Cette détermination devrait être affectée par une série de facteurs. La psychose peut varier de très grave à très doux, et la psychose peut être induite par une large gamme de conditions non liées et les processus naturels (comme les menstruations comme indiqué), il peine toujours besoin d’hospitalisations. (Heureusement, les femmes ne sont pas institutionnalisées pour la menstruation.) Le but du cerveau est de recueillir des informations auprès des stimuli externes, processus de manière cohérente et produire un sens, une réponse appropriée. La psychose se produit lorsque l’activité spontanée interne (causée par une ou plusieurs des conditions ci-dessus) dans les zones sensorielles primaires du cerveau est mal interprété par les zones secondaires sensitifs du cerveau que de l’information à partir de stimuli externes. Lorsque cela se produit le mental sentir des choses qui n’existent pas physiquement. Les hallucinations peuvent également être induites par des médicaments comme indiqué, dont certains augmentent l’activité corticale spontanée et submerger des informations réelles recueillies auprès des stimuli externes dans le monde réel. Hallucinations ne sont pas toujours considérés comme psychotiques, cependant. Si une personne a des hallucinations sensorielles, mais peut reconnaître qu’ils sont des hallucinations créées par leurs esprits et non de véritables stimuli externes, alors que personne ne serait pas considéré comme psychotique. Ce n’est parfois pas pris en compte dans la cour. Un autre mot est également nécessaire pour décrire une situation dans laquelle une personne n’est pas certain que les stimuli détectés soient internes ou externes. (“Quasi-psychotique” peut être approprié.) Certes, une personne peut encore agir de façon rationnelle avec une certaine incertitude quant à la source de l’activité sensorielle, en particulier avec l’aide d’autres personnes qui pourraient aider à la terre la personne à la réalité. L’étiquette de la psychose est souvent utilisé de manière péjorative par les médecins à des comportements de la marque qu’ils jugent indésirables, même si ces comportements ne sont pas psychotique et désirée par le patient. Le mot psychose était synonyme de folie ou la folie jusqu’à la définition a été divisé pour décrire le trouble bipolaire et la schizophrénie séparément. Mais distinction entre la définition de la psychose pour décrire deux troubles différents n’était pas du tout raisonnable, car il vient de créer deux étiquettes différentes pour des ensembles de comportements que les médecins ne peuvent expliquer entièrement ou mesure à l’aide de moyens scientifiques ou même discerner dans de nombreux cas. (Les diagnostics sont souvent mélangés.

5.16 Remise en cause de la distinction entre les formes de violence acceptables et inacceptables  

Les hôpitaux psychiatriques et les prisons sont censées “empêcher de nuire”, mais les hôpitaux, les tribunaux, les flics et les prisons sont très sélectifs quant aux personnes potentiellement dangereuses qu’ils incarcérer. Il est irrationnel de nuire à des personnes, y compris vous-même, sans raison. Mais les acteurs financièrement acquis définissent ce qu’il ya de bonnes raisons pour une cause juste de la force et de l’incarcération. Il ya beaucoup de gens violents qui nuisent pour des raisons irrationnelles qui restent impunis en raison et certains d’entre eux sont même considérés comme honorable. La distinction entre les formes acceptables et inacceptables de violence est essentiellement faite par ce nous et les croyances populaires qu’ils entretiennent contrôle. Ce n’est pas une distinction faite par la réflexion critique sur la morale ou des droits humains. Quelques individus choisis font des guerres et de décider quels sont les actes de violence sont acceptables et qui portent la peine, mais les gens ordinaires se battent entre eux et subissent de plein fouet les dommages. La plupart des gens qui commettent des actes de violence ne sont pas psychotique. Ils savent ce qu’ils font. Ils sont dans le contrôle de leurs fonctions motrices et ils ont l’intention de nuire. La plupart agissent de la colère ou de tristesse intense, et il ya acceptables, les formes de violence dans le monde. Le désir d’être violent ou même tuer n’est pas un désir exclusif pour les gens «fous». La plupart des gens ont considérés comme tuer une autre personne ou à moins d’être violent. La seule chose qui sépare ceux qui pensent à peu près tout et ceux qui font réellement, il est généralement une différence dans la gravité des expériences qui ont conduit à ces émotions. Recueille douleur. Quand les gens pensent qu’ils n’ont rien à perdre et personne ne se soucie d’eux, il devient plus facile pour eux de se séparer de l’humanité et infliger des dommages. Des millions sont abattus par les guerres sanctionnés par le gouvernement et des milliers sont tués par la police corrompue chaque année. Certains se joignent à l’armée juste parce qu’ils veulent tuer ou contrôler les gens. Cela ne signifie pas nécessairement que ces personnes ont des troubles mentaux ou sont psychotiques, comme tous les tueurs en série sont psychotiques. Beaucoup ont juste colère intense. Mais les soldats ne sont pas mis dans des hôpitaux psychiatriques ou des prisons comme les tueurs en série sont, même si ce qu’ils font est souvent pas différent. Il est simplement perçu différemment parce que certains soldats ont de bonnes intentions et qu’ils achètent dans le gros mensonge de la nécessité de la guerre. Les soldats sont souvent considérés comme des héros, alors que ceux qui tuent sans l’approbation du gouvernement, quelle que soit la raison de leurs actes, sont souvent méprisés comme nos méchants. Même un soldat qui tue des centaines dans une guerre se sont battus pour l’huile, la vengeance, ou les différences idéologiques petits est encore souvent considéré comme un héros. Comme le célèbre cinéaste Charlie Chaplin a dit, «Les guerres, les conflits, c’est toutes les affaires. Une assassiner fait un méchant. Des millions un héros. Numéros de sanctifier. “Les gouvernements peuvent commettre assassiner en masse de vengeance ou de l’argent et jouir de l’immunité complète. Mais nous ne pouvons pas permettre cela. Les gouvernements ne peuvent pas avoir le droit de décider qui vit et meurt ou de décider qui sont les meurtres morale ou même d’utiliser la force de toute nature sans qu’il y ait une menace claire et pas d’autre alternative. Il est contradictoire pour les gouvernements pour récompenser les soldats tout en punissant certaines personnes qui auraient pu avoir plus de raisons valables et urgentes à prendre des mesures énergiques. Cette distinction morale en noir et blanc qui existe entre la violence et la violence approuvée par le gouvernement sans l’approbation du gouvernement n’est pas logique, car la plupart des guerres sont injustifiées et la police utilisent souvent une force excessive. (Ils pourraient aussi utiliser d’autres moyens que la force pour empêcher la criminalité comme des mots, un nouveau concept.) La plupart des individus ne sont pas mis en prison ou les établissements psychiatriques pour prévenir les crimes ou préjudices pour la société, et ces institutions ont le plus souvent l’effet inverse sur ces personnes. La concentration des soins psychiatriques dans les grands hôpitaux avec des médecins et du personnel sous-payés rendre soucient moins aider les gens et plus à obtenir un chèque de paie. Le gouvernement des Etats-Unis appelle ses prisons partie de leur système de justice punitive parce que le traitement par la punition est son objectif principal. Bien que l’automutilation devrait être évitée, cette question est aussi de la liberté personnelle. Tout être humain a le droit de faire tout ce qu’ils choisissent de leur propre corps, même si elles choisissent d’être auto-destructeur ou mourir. Nous devrions faire tout notre possible pour dissuader les individus d’être auto-destructeur par nos paroles, nos actions et de compassion, mais non par la force et le droit. Châtiment pour les dommages auto-infligée entraîne souvent des individus d’être encore plus auto-destructeur.                                                                                            

5.17 La réforme de la défense de folie et création de défenses pénales alternatives  

Comme mentionné folie n’est pas un diagnostic et il n’y a pas de critères psychologiques pour déterminer la folie. Il existe des tests psychologiques pour la folie qui ont été développés un peu, mais finalement les juges et les jurys décident qui est sain et qui n’est pas, et ils peuvent produire un verdict qu’ils aimeraient tant qu’il n’y a pas de surveillance. Ces personnes ne sont pas sélectionnés pour leur connaissance des troubles mentaux, «folie» ou la psychose. En fait, dans certains pays, il est illégal d’informer le jury de ce que signifie la folie. Cela peut être jugé comme subornation du jury et le résultat a été annulé. Si les psychologues judiciaires impliquées dans un procès ne sont pas parties neutres (sans liens financiers avec la défense ou l’accusation), puis leur définition de la folie sera très malléable dans tous les cas en raison de leur intérêt à gagner. La folie a souvent des connotations très négatives, il insulte les gens considérés comme fou dans les salles d’audience. À mon avis, il faut autant de poids juridique, les termes ineptes similaires comme “dingue” ou “bananes”. Remplacement de la défense d’aliénation mentale avec une défense de psychose très clairement définie et deux larges défenses, plus souples pour les personnes atteintes de troubles mentaux et ceux qui ont des déficits mentaux pourrait être une bonne solution pour éviter les problèmes créés par la “défense d’aliénation mentale» et l’absence de solution légale recours pour les personnes en mauvaise santé mentale. La défense de la psychose pourrait être utilisé par n’importe qui, indépendamment de la santé mentale, car n’importe qui peut devenir psychotique, mais une preuve suffisante devra être présent pour cette défense de réussir. La défense de troubles mentaux peut être utilisé par les accusés qui n’étaient pas techniquement psychotique au moment de leur crime, mais qui estiment que leur crime a été causé ou du moins fortement influencée par un trouble. La défense de troubles mentaux existe en Australie et au Canada, mais il est essentiellement le terme plus politiquement correct pour leur défense d’aliénation mentale, et elle ne couvre pas la vaste gamme de troubles qui peuvent affecter la culpabilité. (Ils sont essentiellement équivalents à la défense d’aliénation mentale Etats-Unis.) Quand une défense d’aliénation mentale réussit, (ce qui est rare) l’accusé reçoit habituellement un verdict de non-culpabilité pour cause d’aliénation mentale, (NGRI). Une défense de psychose succès pourrait donner lieu à un verdict de non-culpabilité en raison de la psychose. Toutefois, dans les cas où les accusés sont condamnés à l’hospitalisation obligatoire (dans certains cas, pour la vie) et, par conséquent, privées de leur liberté, il ne fait pas encore beaucoup de sens de les appeler «non coupable». Culpabilité factuel est important et verdicts NGRI tendance de confondre les gens, car ils ne reflètent pas toujours ce que l’accusé a effectivement fait. Par conséquent, deux verdicts qui pourraient rendre plus logique serait «réellement coupable mais psychotique» et «factuellement coupable mais malade mentalement.” Ces verdicts reconnaître l’influence de troubles mentaux peuvent avoir sur les crimes et la nécessité d’un traitement tout en reconnaissant le fait que les accusés ne commettre physiquement le crime. Ces défenses alternatives (ou ceux encore plus progressives) sont nécessaires parce que la défense d’aliénation mentale est à ce point viciée. Il peut être utilisé pour Malinger (faire semblant ou exagérer la folie) et de poursuivre injustement les personnes mentalement malade et ainsi mentalement aussi bien, comme je l’ai montré. Une personne peut être jugée psychotique mais sain d’esprit au moment de leur crime, et une personne n’a pas non plus besoin d’être psychotique pour être considéré comme fou. [Xcvii] Cela ne fait aucun sens. Il n’y a pas congruence dans la relation entre la psychose et la folie dans les tribunaux. La relation n’est pas d’accord sur l’extérieur des tribunaux soit. La psychose et la folie sont souvent utilisés indifféremment dans la cour, et dans de nombreux cas, des épisodes psychotiques sont identifiés par les tribunaux que des épisodes de «folie», mais cela embrouille les choses plus simplement. La psychose ne doit pas toujours enlever la culpabilité. Une personne saine d’esprit pourrait éventuellement prendre la décision consciente de devenir psychotique et faire tout son possible pour atteindre cet état ​​d’esprit juste pour le plaisir de devenir à l’abri de la loi. Une telle personne ne devrait être tenu moins responsables de leurs actes, mais la nature de la psychose de la personne doit rester pertinent. Encore une fois, les lois ou les distinctions générales ne peuvent pas être faites parce que chaque cas est tellement différent. Les moyens de défense subsidiaires dont j’ai parlé pourraient être plus populaire que la défense d’aliénation mentale singulier en place si nous étions tous conscients de ces termes et leurs conséquences juridiques. Il n’est pas toujours difficile de prouver qu’une personne était psychotique au moment de leur crime. Ceci peut être déterminé si la personne est évaluée par un médecin qui connaît immédiatement après leur crime. Si une personne prétend qu’ils sont devenus psychotiques de l’usage de drogues, un test sanguin peut au moins valider ou contester cette affirmation. L’imagerie cérébrale peuvent également être utilisés pour déterminer si une personne a récemment connu un épisode psychotique. La psychose n’est pas un crime, mais si elle contribue à un crime, son influence doit être examiné avec soin. Déterminer la culpabilité est un processus complexe qui se distingue dans tous les cas. Les troubles mentaux peuvent altérer de façon significative notre capacité à fonctionner. La schizophrénie ou d’abus de drogues dures à long terme peut entraîner ce qu’on appelle parfois “réglés folie.” Folie Installé est effectivement réglés psychose ou croyances non scientifiques durables ou des délires formés par la persistance des troubles mentaux et de leurs effets sur les systèmes de croyances, de la cognition et de la mémoire. Verdicts l’impliquant devraient être en grande partie déterminés par les experts psychologiques, non les juges et les jurys pour éviter des décisions injustes. Dans les cas où une personne commet un crime en raison de croyances délirantes persistantes ou une altération significative de leur pensée et de raisonnement causé par leur désordre, cette personne doit être considérée comme moins coupable. Même les troubles mentaux comme la dépression très communs devraient se qualifier pour la défense de troubles mentaux. Dépression sévère peut affecter sérieusement les décisions d’une personne, et entraîner très auto-destructeur et le comportement destructeur. Si quelqu’un avec un trouble obsessionnel compulsif (TOC) est de répéter un rituel et commet un crime accidentellement dans le processus, cette personne pourrait également utiliser réalistement la défense de troubles mentaux. Lorsque la défense ne peut pas éliminer la culpabilité, mais simplement réduire. Quatre Etats (Kansas, le Montana, l’Idaho, et Utah) ont aboli l’utilisation de la défense d’aliénation mentale tout à fait. Cependant, leurs tribunaux ne réussissent généralement pas même de reconnaître la psychose ou de troubles mentaux graves comme des facteurs atténuants. Dans ces États, même si tous les éléments de preuve montrent accusés étaient psychotiques, ils peuvent encore être incarcérés au lieu d’être hospitalisés. Ce qui a probablement conduit à l’incarcération de milliers de personnes atteintes de troubles mentaux qui ont besoin d’un traitement qu’ils ne reçoivent pas. Idaho, du Montana et de l’Arizona permettent un verdict «coupable mais fou”, qui est auto-contradictoire, car “la folie” par sa propre définition juridique élimine la culpabilité. Un verdict de culpabilité mais mentalement malade est acceptable dans certains cas, parce que les gens en mauvaise santé mentale sont capables de faire le mal en connaissance de cause, mais ils ont encore des besoins spéciaux en raison de leur condition qui ne sera pas abordé en prison. Les troubles mentaux peuvent devenir invalidantes dans les prisons et, malheureusement, conduire au suicide. Il ya une idée fausse très répandue que NGRI résulte en totale liberté. Mais ce n’est jamais le cas. Ceux qui reçoivent des verdicts NGRI sont forcés dans des hôpitaux psychiatriques, qui peuvent être plus punir que les prisons, et ils décident quand les patients quittent. Parfois, une personne peut rester plus longtemps dans un établissement psychiatrique que ce qu’ils auraient trouvé si complètement coupable et envoyé en prison. Dans le cas de la Cour suprême de Michael Jones vs États-Unis que je l’ai mentionné plus tôt cette été trouvé constitutionnel et il a été confirmé. Une autre pièce de la récente assemblée législative est censée éviter cela, mais il le fait habituellement pas. La relation entre préméditation et troubles mentaux est également complexe. Les particuliers peuvent méthodiquement planifier un crime en raison de graves délires développés par la psychose persistante ou d’autres symptômes de troubles mentaux. En fait, certains troubles peuvent améliorer leur capacité à planifier. L’idée de commettre un crime peut construire dans l’esprit des gens en mauvaise santé mentale pour de longues périodes, mais un épisode psychotique peut être ce qu’il faut pour les pousser sur le bord. Avant le procès de Daniel McNaughton en 1843, un défendeur qui avait l’intention criminelle consciente a été reconnu coupable aux États-Unis. Cette année McNaughton a tenté de tirer Robert Peele, alors Premier ministre britannique, mais il a tiré et tué son secrétaire Edward Drummond dans le dos. L’équipe de défense très bien payé de McNaughton a fait valoir qu’il avait agi sur l’idéation paranoïaque. Quand il a été acquitté en raison de la raison de la folie, il y avait réaction significative du public, qui a finalement conduit à la mise en place des règles McNaughton (ou règles “M’Naghten»). Ces règles stipulent que toute personne défense d’aliénation mentale plaidant doit prouver qu’ils avaient une maladie de l’esprit qui les a fait incapable de connaître le bien du mal. [Xcviii] Daniel ne répond pas à ces critères. (Si essayé aujourd’hui ses avocats auraient probablement affirment qu’il était «sous la contrainte».) En raison de son acquittement, la distinction a été faite pour éviter les acquittements des accusés similaires à l’avenir. Les règles M’Naghten constituent toujours la Federal Test Insanity Defense. Vingt-cinq Etats utilisent encore le règlement M’Naghten aujourd’hui (ou une version modifiée d’entre eux), qui ont été les critères standard pour la folie depuis le procès de McNaughton. Il est un témoignage de notre système juridique qu’une telle conception ancienne de la folie pourrait encore être en cours d’utilisation. 21 États utilisent le Modèle Code pénal règle (MPC) ou une version modifiée, et 35 États quitter la charge de la preuve de la folie sur le défendeur, alors que seulement 11 place la charge de la preuve sur l’état [xcix] La charge de la preuve doit. d’être sur l’état dans tous les cas, quelles que soient les circonstances, car une personne est toujours innocent jusqu’à preuve du contraire. Présomption d’innocence est un aspect important de nombreux systèmes de justice et il a été inclus dans la Magna Carta en 1215) Il est également pratiquement impossible de prouver votre propre folie, car la folie n’est pas un terme médical. L’American Law Institute a conçu la règle Model Penal Code (MPC) en 1983 La MPC est un peu plus progressiste que les règles M’Naghten de base et grands. Il établit cinq degrés de culpabilité. Les particuliers peuvent être condamnés à dessein, en connaissance de cause, par imprudence ou négligence d’enfreindre la loi. Ils peuvent également être trouvés strictement responsable, ce qui signifie qu’ils sont coupables, indépendamment de leur état ​​mental. La partie progressive de la MPC est qu’elle considère toute action n’est pas explicitement interdit que juridique, qui signifie que les gens ne peuvent pas être punis seulement pour un comportement étrange ou inhabituel. Cependant, ils sont souvent de toute façon. Les règles M’Naghten et de nombreux autres tests pour la folie posent deux questions principales: A été l’accusé dans le contrôle de ses fonctions et a été l’accusé au courant de l’acte était moralement ou légalement mauvais. Cependant, ce sont des concepts distincts. Comportement verbal ou motrice spontanée utilisé comme moyen de défense pénale est appelé automatisme, qui dans certains cas est causée par la psychose. (Il peut aussi être causée par la marche du sommeil, le sommeil paradoxal, crises d’épilepsie, et de nombreuses autres conditions. Homicide pendant la marche du sommeil a eu lieu et a été utilisé comme un moyen de défense). Cependant, le bien du mal peut avoir peu à voir avec la psychose. Nos conceptions du bien et du mal sont formés sur nos vies, et ils ne doivent pas toujours nécessairement une incidence sur la culpabilité. Dans certains cas, ce n’est pas grave si les défendeurs croient qu’ils ont tort ou raison parce que nos systèmes de croyance sont très variés et subjective, et les individus peuvent croire qu’ils sont très bon dans des actes que la plupart de la société considéreraient terriblement mal. Comme on le dit souvent, “le terroriste de l’un est le patriote d’un autre homme.” Lorsque des personnes perdent le contrôle de leur comportement verbal ou moteur ou devenir psychotique et nuisent accidentellement d’autres, ce n’est pas grave si ils croient ce qu’ils font est bien ou mal, car ils n’ont aucun contrôle. Cependant, l’automatisme, est rarement utilisé une défense, même si elle ne se produit. Dans certains États, l’action involontaire n’est même pas considéré comme une légitime défense. Les deux concepts distincts des règles M’Naugten doivent être traités séparément. La défense de «ne pas savoir l’acte était mauvais» ne doit être appliqué aux enfants (qui ne peuvent pas être considérés comme des fous, juste sous-développés) et les personnes ayant des déficits mentaux graves comme le syndrome de Down ou des lésions cérébrales importantes. Mais la conception d’un adulte en bonne santé de bien du mal est déterminée par leur environnement. Chacun a ses «raisons» pour commettre des crimes. Quelle que soit la motivation dont ils ont pu être concevable utilisé comme moyen de défense. La plupart des gens qui font les choses les plus horribles croient qu’ils sont moralement juste. Mais si deux personnes qui commettent le même crime odieux soient jugés différemment parce que l’on pensait qu’il avait raison et l’autre savait qu’il avait tort? Pour les victimes, il ne devrait pas faire une grande différence parce que le même dommage a été fait. La défense d’aliénation mentale ou de toute défense pénale ne peuvent être définis par la connaissance du bien d’une personne et le mal, parce que ces concepts sont trop subjective. Les gens ne pas tous d’accord sur ce qui est moralement bien et le mal. L’objectif de la cour est de poursuivre sur la base de la loi, pas définir la morale, et de nombreuses lois elles-mêmes ne sont pas moral. Si la justice devait être complètement purgé, toute influence sociologique devrait être pris en compte dans tous les cas de cour. Robert Sapolsky, neurobiologiste à l’Université Stanford a déclaré dans une interview: «Vous pouvez avoir un cerveau horriblement endommagé où quelqu’un connaît la différence entre le bien et le mal, mais néanmoins ne peuvent pas contrôler leur comportement. À ce moment, vous avez affaire à un bris de machine, et des concepts comme la peine et le mal et le péché devenue complètement hors de propos. Est-ce que cela veut dire que la personne doit être déversée dans la rue? Absolument pas. Vous avez une voiture avec les freins ne fonctionnent pas, et il ne devrait pas être autorisé à être en contact avec quelqu’un ça peut faire mal. “[C] C’est l’essence même de ce qui est mal avec les règles M’Naghten. L’existence de la mens rea (intention criminelle) n’a pas d’importance dans les cas impliquant l’automatisme. Bien sûr, dans tous les cas de tribunal, quelle que soit la nature du crime, l’état mental de l’accusé doit être pris en compte. Comprendre pourquoi les crimes se produisent peut nous aider à les empêcher de se reproduire. Tous les individus rendus coupables, mais pas bien mentalement devraient recevoir un traitement adéquat en fonction de leur cas, et aucune personne malade mentalement devraient purger le reste de leur peine en prison après la thérapie. Cas qui n’impliquent pas de psychose, mais n’impliquent troubles mentaux devraient être soigneusement examinées. L’état mental, des pensées, de la gravité du déficit, et l’histoire spécifique de l’accusé devrait être tous les facteurs pris en considération.

 Mettez simplement que nous sommes notre cerveau, donc si une personne est né avec de graves déficits ou qu’ils acquièrent les déficits d’un environnement violence ou de négligence, ce qui devrait affecter la culpabilité. Nos cerveaux sont où tous les stimuli sont traitées, traduits et transformés en quelque chose de significatif, et notre cerveau réagissent à ces stimuli et envoient des signaux vers les différentes parties du corps à produire une réponse. Nous recevons un nombre incommensurable de stimuli dans notre vie affecte notre cerveau, et ils nous font. Mais nous pouvons mieux contrôler ce que nous devenons en choisissant d’interpréter l’information différemment, changer d’endroit et de recevoir différents ensembles de stimuli largement imprévisibles, et la réponse à ces stimuli dans une multitude de façons. Facteurs environnementaux incontrôlables sont rarement abordés dans la plupart des affaires judiciaires, si oui ou non une défense d’aliénation mentale ou d’une défense des troubles mentaux est employé. La philosophie du déterminisme peut fonctionner dans notre système juridique. Déterminisme indique simplement que l’avenir sera une façon, mais cela ne signifie pas n’existe pas que le libre-arbitre ou que nous ne pouvons pas former nos propres réalités. Cela signifie simplement qu’il ya un fil du temps. Il ne supprime pas la responsabilité des personnes, mais crée des dégradés de culpabilité. Bien que tous les comportements et les événements sont des réactions et non des actions dans un sens, nous pouvons encore réfléchir sur nos réactions devant nous les faisons. Déterminisme n’enlève pas le choix humain. (Il a en fait peu à voir avec elle, même si les deux concepts sont souvent liés.) La mesure dans laquelle différents facteurs sociologiques conduisent les gens à la criminalité devrait affecter leur fardeau de la responsabilité juridique dans tous les cas, en particulier dans les cas qui impliquent la défense de la psychose ou la défense de «folie» actuel. Quand une personne malade mentalement à leur bout de ressources commet un crime très violent, il est tragique pour tout le monde, mais viscérales, cris réactionnaires de la punition ne sert pas à grand-chose. La personne encore en vie (le malade mentalement un dans la plupart des cas) devrait au moins avoir une chance de vivre une bonne vie et les personnes touchées par la tragédie devrait se concentrer sur la reconstruction de leur propre vie, au lieu d’atteindre la petite vengeance par le système judiciaire. Punir les gens ne s’attaquent pas aux causes profondes de la criminalité, ni ne réparent il toujours des blessures émotionnelles ou physiques. Lorsque les tueurs en série se tuent après leur frénésie, les médias ont tendance à dénigrer encore eux et célébrer leurs morts. Mais c’est juste un gaspillage d’énergie qui pourrait être mis à des activités plus positives. La couverture médiatique hystérique ne fait que des tueurs et des personnes souffrantes mentalement infâme, incitant les personnes vulnérables pour les copier dans certains cas. Il permet aussi à des gens effrayés regarder, générant des revenus pour les grands conglomérats médiatiques. Le système judiciaire doit psychologues légistes compassion et compétents, les psychiatres et les juges qui sont complètement neutre et s’est engagé à la santé et le bien-être de toutes les parties. Ils doivent être des personnes morales qui ne peuvent pas être achetés par l’accusation ou la défense. Ce devrait être le cas dans toutes les affaires judiciaires, indépendamment de l’état mental de l’accusé. Pour atteindre cet objectif, la loi devrait être une entreprise à but non lucratif. Avocats, des juges, des policiers, et tous les autres impliqués dans le système judiciaire devraient être volontaires ou subventionnés par les gouvernements et les organisations à but non lucratif de gagner un salaire décent. Cela peut sembler idée «radicale», mais c’est la seule façon que je peux imaginer une bonne mesure de la justice ne pourrait jamais être largement servi.                                          

5.18 trouble bipolaire, ADD, la schizophrénie, de la petite enfance Psychiatrie et anti-psychotiques  

Comme la plupart des troubles mentaux, le trouble bipolaire et la schizophrénie sont diagnostiqués trop souvent. De 1994 à 2003, le nombre estimé d’enfants diagnostiqués avec des personnes bipolaires a augmenté de 4000 pour cent aux États-Unis selon les dossiers des patients à partir de l’Enquête nationale sur les soins médicaux ambulatoires. [Ci] C’est sans précédent. Le nombre d’enfants diagnostiqués avec un trouble déficitaire de l’attention (TDA) a également augmenté de façon exponentielle au cours des dernières années. Les enfants qui ont du mal à se concentrer à l’école sont souvent sous-stimulés et manquent de motivation et l’enthousiasme des enseignants. Les enfants seraient aussi probablement moins de difficulté à se concentrer, si elles n’ont pas été bombardés avec le stimulus constant des médias à l’extérieur de l’école. Et les enfants qui agissent sur pour quelque raison que ce sont souvent pathologisé d’une autre manière par les thérapeutes qui ne savent pas comment pour stigmatiser leurs comportements. Les grandes sociétés pharmaceutiques n’ont pas de doutes quant à inciter les enfants accros aux amphétamines, les médicaments bipolaires et les antipsychotiques, qu’ils en aient besoin ou pas. Il ya un certain nombre de psychiatres morales de l’enfant, mais les entreprises pharmaceutiques influencent eux aussi. Ils peuvent assurer les médecins et les patients un médicament est sûr pour les enfants quand ils savent qu’il n’est pas et reçoivent peu de recours légaux.

Dans l’ensemble, la psychiatrie de l’enfant peut être encore plus corrompue que la psychiatrie adulte parce que les enfants sont plus faciles à exploiter. Leurs opinions souvent moins d’importance aux médecins, les parents et les tribunaux parce qu’ils n’ont pas les mêmes droits que les adultes. Psychiatrie infantile a également tendance à être plus punitif lorsque les parents sont abusive et malhonnête. Les parents sont en commande et ils sont censés faire ce qui est le mieux pour leurs enfants, afin que les parents abusifs vont parfois inaperçus par les thérapeutes, les enseignants et les juges. Enfants victimes de violence sont parfois étiquetés comme des «enfants à problèmes», ce qui conduit à d’autres peines et les cycles négatifs de comportement. Le développement de nombreux enfants peut parfois paraître anormal aux adultes. Mais il est utile de garder à l’esprit le fait que nous sommes tous sur notre propre chemin, et parfois des pièges et des épisodes de dépression ou de rébellion peut être constructif. La plupart des phases sont des expériences qui vont et viennent d’apprendre. Les enfants sont encore en développement et leur cerveau sont vulnérables, si des médicaments psychiatriques devrait être un dernier recours dans tous les cas. Il doit être prescrit uniquement s’ils ont été informés à ce sujet et ils donner leur consentement. Il n’existe aucun test médical pour la schizophrénie ou le trouble bipolaire, mis à part, des tests comportementaux subjectives, et il n’y a pas une cause organique singulier pour eux ou un trouble mental. Seulement un seul médecin est nécessaire pour faire le diagnostic, qui repose sur leurs préjugés personnels et parfois les opinions des autres membres du personnel. Ce diagnostic affecte souvent ceux donnés pour le reste de leur vie. Certains enfants ont été stigmatisés comme schizophrène avant même qu’elles n’atteignent dix ans d’âge. Parce que la schizophrénie et le trouble bipolaire peuvent produire autant de symptômes différents, il est possible que ce ne sont pas des troubles discrets mais sont plutôt plusieurs troubles ou seulement des ensembles de comportements. La plupart des personnes atteintes de schizophrénie ont moins de matière grise dans leur cerveau que les personnes en moyenne, mais ce n’est peut-être en raison de la prescription généralisée des anti-psychotiques, ce qui peut réduire sensiblement la matière grise. Une autre similitude entre les personnes présentant des symptômes de la schizophrénie est beaucoup ont été montré pour avoir une plus grande activité spontanée dans l’hémisphère droit de leur cerveau tandis que les personnes atteintes de trouble bipolaire ont souvent une plus grande activité dans l’hémisphère gauche de leur cerveau [cii]. Les gens superstitieux qui croient au paranormal, avoir de fortes convictions religieuses ou les deux, ainsi que des personnes très créatives ont généralement une plus grande activité spontanée dans l’hémisphère droit de leur cerveau. Les faveurs de l’hémisphère droit qui font plus de connexions “en vrac”, par opposition à l’hémisphère gauche qui rend, liens mathématiques plus ciblées. Les deux zones du cerveau ont leur raison comme le fait la pensée magique. Mais si une personne n’est pas relié à la terre par une forte perception, scientifique de la réalité, il semble que l’activité trop spontanée dans les deux hémisphères du cerveau peut évoluer vers des troubles mentaux ou des comportements indésirables personnellement. La plupart des établissements psychiatriques traitent pensée magique comme un symptôme de la maladie mentale. Mais les croyances religieuses ne sont généralement considérés comme la pensée magique si elles sont très extrême ou égocentrique dans la nature, (par exemple, les croyances au sujet d’être ou comportant un prophète ou un Dieu). Toutefois, lorsque les personnes en difficulté mentalement sont endoctrinés avec la religion, beaucoup prennent s’y attendre leurs croyances à ce genre d’extrêmes. Ces extrêmes existent déjà dans la littérature religieuse aussi, donc ce n’est pas surprenant. Je ne peux pas imaginer pourquoi le remplissage des têtes de malades mentaux avec plus de la pensée magique (religieux ou non) serait constructif. Certains membres du personnel religieux et les médecins font de véritables efforts pour introduire la religion comme un moyen d’aider, mais il est rarement utile dans le long terme. La schizophrénie dans la pratique est le terme fourre-tout utilisé pour les personnes thérapeutes ne peuvent pas, étiquette, mais les gens qui présentent des symptômes de la schizophrénie sont tous différents. symptômes de la schizophrénie sont souvent causés par des années de traumatisme et d’abus, et les solutions doivent être discutées avec les médecins, les proches, et, idéalement, avec des gens qui ont réussi à surmonter des expériences similaires. “Mania” est le symptôme d’un trouble bipolaire qui le sépare de la dépression. Mania vient du mot grec, μανία, qui signifie «folie», et c’est un état d’énergie élevée, de l’humeur, agitation ou pulsion sexuelle. Les épisodes dépressifs n’ont pas à présenter un épisode maniaque pour un diagnostic de trouble bipolaire à faire, qui peut être une autre raison pour laquelle le diagnostic est fait si souvent. Les individus peuvent certainement souffrent pendant des épisodes de manie et même devenir psychotique, mais la manie n’est pas toujours négatif car il peut augmenter la créativité et la productivité d’une personne et même se sentir euphorique. L’état lui-même certainement ne nécessite pas toujours une hospitalisation. Chaque trouble mental est unique parce que chaque personne est unique, et cela doit être pris en considération par les médecins psychiatriques. Les patients doivent être considérés comme des individus distincts et leurs besoins doivent être le plus important pour les thérapeutes. Quand il n’y a pas d’étiquette existant pour les symptômes thérapeutes perçoivent, ils diagnostic souvent, ces patients atteints de «trouble psychotique non spécifié” juste pour garder le patient institutionnalisé, médicamenteux ou les deux. Trouble psychotique non spécifié est un label très vague qui est inutile pour les patients et les médecins. Il est considéré comme l’un des treize sous-types de la schizophrénie. La plupart des catégories de troubles mentaux ont également sous-types semblables appelées “non spécifié”, qui sont utilisés lorsque les patients ne répondent pas aux critères exacts d’un trouble. Ceci montre la nécessité d’une conception plus fluide et de la santé mentale, les troubles. Les gens ne peuvent pas être étiquetés et mis en catégories parce que nos stades de développement sont tous si différents. Les problèmes sous-jacents qui causent les troubles mentaux ne peuvent pas toujours être identifiés ou évalués scientifiquement. Maladies qui attaquent le cerveau comme le cancer du cerveau peut être, mais des troubles comme la dépression ne sont pas des maladies et ils peuvent être très abstraite et éphémère. Ils n’ont pas besoin d’être continu. Les personnes atteintes de ces troubles ont généralement une activité neurochimique inhabituel, mais les sources de ces différences chimiques peuvent être très disparates. Ils peuvent être externes, hérité, ou auto-imposée. D’identifier et de discuter des sources est souvent très important. De nombreux troubles sont juste des comportements appris, et ces comportements peuvent être améliorées et “non-appris.” Pour les patients avec un traumatisme émotionnel et physique grave, de parler de ces expériences peut être plus utile que n’importe quel médicament. Antipsychotiques utilisés pour «traiter» la schizophrénie se lient principalement aux récepteurs de la dopamine et d’interrompre la signalisation entraîne une réduction de la production de dopamine. Les personnes atteintes de schizophrénie sont prescrits ces médicaments parce que l’hypothèse de la dopamine dans la schizophrénie spécule que la schizophrénie est causée par un excès de dopamine suite à des dysfonctionnements de signalisation déclenchées par des facteurs environnementaux et génétiques. Inhibiteurs de la recapture de la dopamine comme la cocaïne, de méthamphétamine et de crack ont ​​essentiellement l’effet inverse. Ils se lient aux récepteurs de la dopamine et augmentent la dopamine dans les synapses temporairement, ce qui produit des effets qui peuvent ressembler aux «symptômes positifs» de la schizophrénie. Mais ces médicaments diminuent en fin de compte les niveaux de dopamine quand la dépendance s’installe en raison de la signalisation réduite et perte de sensibilité à la dopamine. Certains inhibiteurs de la recapture de la dopamine peuvent en fait avoir un effet positif à long terme sur les personnes atteintes de schizophrénie pour cette raison si la réduction de la dopamine à long terme est ce dont ils ont besoin, mais cela est très spéculatif. Cependant, ce (avec le soulager temporairement élevé) peut-être pourquoi tant de schizophrènes tentent de s’auto-médicamenter avec ces médicaments. La plupart des anti-psychotiques ont une forte affinité pour le récepteur de sous-type D2, qui est l’une des cinq principales sous-types de récepteurs de la dopamine, mais de nombreux antipsychotiques peuvent également se lier à d’autres sous-types de la dopamine, récepteurs de la sérotonine, et de nombreux autres récepteurs, ce qui peut produire un de nombreux effets secondaires. Ils peuvent aussi causer de nombreux troubles mentaux distincts comme les dyskinésies tardives qui provoquent des mouvements involontaires, des contractions et la torsion des membres. La plupart des symptômes négatifs de la schizophrénie (comme avolition, plat effet, le manque de parole) semble être causé par les antagonistes de la dopamine mêmes utilisées pour «traiter», et il ya beaucoup d’autres effets secondaires des anti-psychotiques, qui sont loin d’ mineur. Il s’agit notamment de l’abaissement de l’espérance de vie, le gain de poids, la perte de contrôle du moteur, diminution de la numération des globules blancs dans le sang, la dysphorie neuroleptique, (la tristesse ou malaise général) syndrome malin des neuroleptiques, et même la psychose tardive. L’utilisation chronique de neuroleptiques peut aussi conduire à la mort neuronale, des anomalies irréversibles dans le fonctionnement du cerveau, et des diminutions importantes du volume du cerveau. Beaucoup de médecins croient que la schizophrénie est une maladie neurodégénérative, mais cela peut ne pas être le cas. La plupart des personnes atteintes de schizophrénie ont des baisses de volume du cerveau, mais beaucoup ne reçoivent que le diagnostic de schizophrénie, après avoir été sur les anti-psychotiques pendant des années. En 2010, les médecins Joanna Moncrieff et Jonathan Leo ont analysé des données provenant de plusieurs études sur le sujet et ont constaté que les patients diagnostiqués avec la schizophrénie dans toutes les études qui n’avaient jamais pris d’anti-psychotiques ont montré “aucune différence majeure dans cérébrale globale, matière grise, ventriculaire, ou le LCR (liquide céphalo-rachidien) volumes, “alors que les patients avec l’utilisation chronique d’anti-psychotiques» ont montré une réduction plus importante dans l’ensemble du cerveau, les volumes du cortex ou substance grise, ou une augmentation plus importante dans le LCR ou ventriculaires volumes, par rapport aux témoins “dans 14 des les 26 études d’IRM. [CIII] L’apparition de la durée de vie de la toxicomanie est d’environ cinquante pour cent chez les personnes atteintes de schizophrénie [civ] et plus (indépendamment de l’usage de drogues) sont prescrits anti-psychotiques ainsi, il est donc d’éventuels médicaments d’une forme ou d’une autre sont les plus communs cause de symptômes de la schizophrénie. La plupart des symptômes peut être vécu par n’importe qui. Les symptômes de délires et hallucinations n’ont pas non plus être présent pour être diagnostiqué avec la maladie. Les symptômes «positifs» «négatifs» et «cognitives» de la schizophrénie comme avolition (incapacité à éprouver du plaisir), troubles de la pensée ou de mots, émoussé ou plat affectent (réaction émotionnelle réduite), un mauvais fonctionnement exécutif, catatonie (immobilité ou l’excès de moteur activité) et les troubles du mouvement tels que «grimaces» peuvent tous être produits par certains médicaments comme les neuroleptiques et les inhibiteurs de recapture de la dopamine. Ils peuvent aussi résulter de la dépression et d’autres troubles mentaux. Les toxicomanes (en particulier les toxicomanes stimulants) et les utilisateurs qui n’ont pas la schizophrénie sont souvent mal étiquetés comme schizophrène par les médecins. Cocaïne et d’amphétamines psychoses sont considérés comme des troubles mentaux séparés par le DSM. Ces médicaments peuvent provoquer une psychose grave, mais il n’a pas beaucoup de sens pour identifier, psychose temporaire induite par le médicament comme un trouble mental. Le DSM classe également à peu près tous drogues illicites comme une cause potentielle de la psychose et un «trouble mental». Beaucoup de médicaments peuvent provoquer une psychose, mais seulement à des doses très élevées. Tout médicament peut devenir poison à une dose assez élevée. Les personnes atteintes de schizophrénie sont encore largement sur les neuroleptiques prescrits parce que quand ils sont administrés, les patients deviennent plus faciles à contrôler et à maîtriser. les antagonistes de la dopamine bloquent la liaison de l’agoniste de la dopamine endogène aux récepteurs de la dopamine, inhibant ainsi le signal produit par l’agoniste. Cela peut avoir un effet anti-psychotique ou tranquillisant temporaire, mais quand ils sont administrés pendant une longue période de temps, les patients deviennent trop sensible à la dopamine pour compenser l’effet de matage des anti-psychotiques. Cela peut conduire à une maladie des effets secondaires mentionnés, qui sont souvent pris pour des symptômes de la schizophrénie et traités par des médecins ayant plusieurs antipsychotiques, résultant dans un cercle vicieux. Un certain nombre de thérapeutes comme le Dr David Healy, un psychopharmacologue et auteur irlandais, ont affirmé que les compagnies pharmaceutiques ont essayé de légitimer l’hypothèse de la dopamine dans la schizophrénie (comme l’hypothèse de la sérotonine de la dépression) afin d’augmenter les ventes de leurs médicaments. La cause de la schizophrénie est probablement plus complexe que les compagnies pharmaceutiques voudraient nous faire croire. Il s’agit d’un trouble mental mal compris et le “miracle” des anti-psychotiques seront probablement considérées comme une faute professionnelle dans l’avenir. La thérapie par électrochocs (ECT), qui est parfois utilisé en conjonction avec les anti-psychotiques, sera probablement considéré comme médiévale, lorsque les traitements moins dangereuses deviennent plus fréquentes. Les médicaments d’hier sont souvent considérés comme barbare par les médecins d’aujourd’hui, mais quelques-uns considèrent les médicaments et les traitements actuels peuvent être tout aussi primitif que nos anciens traitements. Certaines personnes qui ont reçu la «thérapie» ECT ont poursuivi pour conséquence, des dommages au cerveau importante et la perte de mémoire. Avant anti-psychotiques ont été inventés lobotomies étaient communs «traitements» de la schizophrénie, et ils sont toujours utilisés lorsque les patients ne “répondent” pas aux médicaments. Une lobotomie est une procédure dans laquelle une ou plusieurs parties du cerveau (en général les connexions au cortex préfrontal) sont détruits par littéralement brûler ou de les éliminer complètement. La première lobotomie a été menée en 1935 et il s’agissait d’une procédure très couramment utilisé depuis deux décennies dans la plupart développés, les pays riches. En 1951, 20 000 lobotomies ont été réalisées aux États-Unis seulement. [Cv] À mon avis, en utilisant une lobotomie pour «guérir» un trouble mental est un peu comme essayer de réparer un téléviseur par la briser avec un marteau. Il est l’un des bruts, des procédures invasives et la plupart des amoraux jamais être utilisé comme un «traitement» d’un état et il est encore utilisé aujourd’hui pour la schizophrénie, la toxicomanie et les troubles mentaux, même mineures, comme la dépression et le TOC, en particulier aux États-Unis et le Royaume-Uni. Les seules lobotomies raison sont pris en charge par les médecins, c’est parce qu’ils font les patients plus facile à contrôler comme les anti-psychotiques. En 1948, MIT, auteur et professeur, Norbert Weiner, a expliqué “lobotomie … préfrontal a été récemment ayant une certaine vogue, probablement pas sans rapport avec le fait qu’elle rend la garde et les soins de nombreux patients plus faciles. Permettez-moi de remarquer en passant que les tuer rend leur garde et les soins encore plus facile. “L’aspect le plus troublant de la lobotomie est que les victimes ne peuvent jamais savoir comment ils ont été touchés par eux. Elles peuvent se sentir bien tout en étant radicalement différente, moins intelligents et souffrant d’une foule d’autres effets secondaires.                            

5.19 Troubles Repenser mentaux, les maladies du cerveau, et leur relation avec les maladies corporelles  

L’industrie de la santé mentale pathologise non seulement des différences humaines normales, mais aussi les émotions humaines normales. Cependant, il n’est pas raisonnable ni réaliste de s’attendre que de ressentir des émotions cohérentes et jamais agir de manière irrationnelle depuis que le monde n’est pas toujours raisonnable ou rationnelle. Si nous ne nous interrogeons et nous tentons de comprendre pourquoi nous sommes qui nous sommes et la place que nous faisons tout ce qui est le plus couramment accepté, nous devenons complices à l’ordre du jour des institutions qui nous contrôlent. Les différences dans l’évolution ultérieure des animaux. Les personnes les plus aptes à leur environnement survivent. Mais nous avons laissé aux gens au pouvoir de décider où les différences sont bénéfiques, et ils ont ainsi le pouvoir de diriger le cours de notre évolution. Ils choisissent ce qu’ils perçoivent comme des comportements «naturels» et les mauvaises herbes sur les extrêmes tout en changeant de manière significative nos environnements. À mon avis, la santé mentale réelle ne peut être atteint en étant totalement en phase avec l’irrationalité, la dureté, et de l’incertitude dans la vie, et ne pas accepter de réponses faciles. Une vie saine comprend une gamme d’émotions, la poursuite d’objectifs significatifs tout en ayant la capacité d’atteindre l’équilibre. En général, ces personnes qui sont en phase avec ces réalités désagréables ont tendance à agir de façon plus rare. Mais les comportements les plus communs ne sont pas toujours les comportements les plus socialement ou écologiquement productives. Quand il ya moins extrêmes des droits et une plus grande uniformité dans la personnalité et de l’identité, moins de gens se sentent comme stimulée pour changer et améliorer. Définition d’un trouble mental est difficile parce que la santé mentale est subjective. La plupart des troubles mentaux ne sont pas comme les maladies qui affectent d’autres parties du corps comme les infections virales ou d’un cancer, qui peut être vu physiquement et traités en utilisant souvent le temps et l’heure mêmes médicaments à nouveau. Parfois des changements et des anomalies dans le cerveau peuvent être vus en utilisant IRMf, les scanners du cerveau ou microdialyse, mais ces technologies ne donnent qu’un aperçu de la santé mentale d’une personne. Maladies corporelles telles que le cancer ne peuvent pas être traités avec la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) ou par “les penser loin.” Ils sont identifiés et diagnostiqués en utilisant les instruments médicaux alors que les troubles mentaux ne sont pas. Un, personne en parfaite santé “sain d’esprit” peuvent simuler les symptômes d’un trouble mental et être admis pour la vie. Mais une personne ne peut pas le cholestérol élevé “faux” ou le cancer. La plupart des personnes souffrant de dépression et d’autres troubles communs ne reçoivent pas de tests pour déterminer quels neurotransmetteurs sont trop abondantes ou rares ou qui récepteurs sont hyperactifs. Seuls des résultats très inhabituelles ne sont pas assez pour faire un diagnostic de toute façon. Médecins ne peuvent pas savoir exactement ce qui est faux (le cas échéant) sans en parler à leurs patients abondamment. Le cerveau est tout simplement trop complexe pour la santé mentale à se résume entièrement à la science dure soit actuelle ou la théorie observation seule. Les thérapeutes peuvent pas voir la psychiatrie comme un moyen de «corriger» les esprits. Presque toutes les anomalies cérébrales sont considérées comme des maladies. Mais il est logique de classer une anomalie comme un trouble si elle interfère avec la qualité de vie du patient. Le diagnostic d’une personne atteinte d’un trouble mental afin de décrire un ensemble large et vague des comportements et des symptômes observés simplifie l’esprit humain et la personne observée. Psychiatrie ne doit être considérée comme un moyen de créer de la santé, par opposition à une approche de guérir les individus parce que les stratégies utiles peuvent être dynamiques, abstrait et différent pour chacun. Il est trop l’accent sur le diagnostic de troubles mentaux, plutôt que la raison pour le diagnostic. Les diagnostics de troubles mentaux stigmatisent certains comportements. Ils font ceux qui sont diagnostiqués trop conscients d’eux, mais les comportements ne sont pas les seuls problèmes, tout comme les médicaments ne sont pas la seule problème pour les toxicomanes. Ils sont les mécanismes d’adaptation. Jusqu’à ce que les causes des troubles mentaux dans chaque cas spécifique sont abordés, les victimes ne peuvent masquer les symptômes ou les atténuer mais pas parvenir à la paix d’esprit réel. Bien que les troubles mentaux sont des ensembles de comportements cognitifs et physiques, cela ne signifie pas qu’ils sont tous volontaires ou toujours volontaire. Certains sont difficiles à contrôler; certains sont plus faciles à contrôler, et certains sont impossibles à contrôler. Mais ils sont tous les comportements juste dans le sens où ils n’infectent pas les gens. Une personne atteinte de dépression n’est pas «malade» à la dépression. Les composants neuronaux sous-jacents à la dépression sont nombreux et très variable. Une personne pourrait juste regarder que le ciel et observer l’univers et tout d’un coup la sensation très seul. Il n’a pas de sens de classer ces moments transitoires que les troubles mentaux. La pathologisation des différences humaines normales en psychiatrie d’aujourd’hui peut sérieusement entraver l’esprit des gens brillants. Par exemple, génies créatifs peuvent avoir des personnalités schizoïdes “” qui font leur fonctionnement quotidien difficile, mais leur évitement de l’interaction sociale et la critique externe potentiel peuvent également les aider à créer des œuvres brillantes. Bien que le choix de mode de vie de l’isolement ne peut pas être très sain ni agréable, il est finalement un choix. Les gens “schizoïde” peuvent encore influer positivement sur d’autres personnes dans une grande mesure. Aberrantes positives et négatives peuvent nous apprendre le plus sur ce qui rend les gens soient perçues comme bonnes ou mauvaises et étrange ou normale. Ils peuvent être un produit de constructions sociales ou d’autres sous-jacents, les problèmes plus larges et de reconnaître ceux-ci peuvent contribuer à influencer les comportements les plus communs. Habitudes positives et négatives, des modes de vie et les caractéristiques personnelles, non désirées et voulu, sont trop souvent regroupés et étiquetés comme des maladies mentales distinctes. Mais beaucoup sont juste comportements changeants. Le retrait social, haute sensibilité, et l’introversion sont tous des symptômes de “trouble de la personnalité schizoïde”. Mais ceux-ci peuvent être des qualités saines. Ils sont des traits que seule une minorité a, mais cela ne signifie pas qu’ils sont toujours préjudiciable. Dr Nancy McWilliams a écrit, “l’une des raisons les gens schizoïdes sont pathologisé c’est parce qu’ils sont relativement rares. Les gens dans les majorités ont tendance à penser que leur propre psychologie est normative et d’assimiler la différence avec d’infériorité. “[Cvi] C’est exact et, malheureusement, un comportement normal en ce moment, pour la plupart, n’est pas très positif. Les gens peuvent être diagnostiqués comme «schizoïde» sans déterminer si oui ou non ils préfèrent ce mode de vie, mais cela n’a pas de sens. Avoir une vie sociale active peut être plus sain et agréable pour la plupart, mais une personne peut aussi avoir beaucoup d’amis et se sentent encore très seul. (Les besoins des patients ne peuvent pas toujours être déterminées que par ce qui se fait le plus évident.) De courtes périodes d’isolement peut être très bénéfique pour la plupart des gens. Si nous sommes constamment stimulés par d’autres personnes, nous aurons peu de temps pour réfléchir et regarder à l’intérieur de nous et de développer des identités uniques. Cependant, la stimulation régulière d’autres personnes peut également être la terre et réconfortant. Le point de l’être, nous sommes tous à différents stades de développement. Certains ont besoin de plus de temps par eux-mêmes que d’autres et certains ont besoin ou prospèrent de l’interaction constante, mais pas un mode de vie doit être considérée comme la seule bonne santé. Modes de vie et des comportements aussi changent constamment. Un jour, une personne peut se sentir comme un ermite introverti et la prochaine sensation comme un extraverti conviviale. Étiquettes stigmatisés ou péjoratives pour les comportements peuvent empêcher les gens d’améliorer leurs habitudes et modes de vie. Ces étiquettes peuvent nous faire croire que nous ne sommes pas capables de changer nous-mêmes, mais nous pouvons dans la plupart des cas. Un des symptômes de nombreux troubles mentaux définis par le DSM est littéralement «croyances non conventionnelles» qui vont à l’encontre “des normes sociales.” Si les croyances non conventionnelles sont symptomatiques de troubles mentaux, alors tout penseur brillant qui a défié les normes sociales devrait être considéré comme malade. Einstein ou Copernic pourraient être perçus comme ayant été «malade». (Beaucoup de gens dogmatiques n’ont probablement les voir de cette façon.) Croyances non conventionnelles sont ce que changer les croyances traditionnelles. Sans eux, la société ne changerait jamais. Comme l’a dit Karl Marx, «les idées de la classe dominante sont à toutes les époques les idées dominantes,” et cela ne garde la classe dirigeante au pouvoir. Nous ne devrions pas supposer que la société sera à la tête dans la bonne direction en se conformant aux normes de la société qui ont été créés par un petit groupe de personnes qui n’ont jamais eu d’intérêt public à l’esprit. Les forces qui nous contrôlent définissent ce qui est normal. Nous ne faisons pas collectivement, mais nous pourrions certainement. L’approche du spectre de troubles mentaux tente d’expliquer un plus large des comportements et des symptômes qui peuvent se chevaucher variété. Les personnes atteintes de trouble bipolaire, par exemple, sont très différents, un spectre est utilisé pour décrire plusieurs caractères comme bipolaire. Le spectre de mot est mieux adapté pour décrire la santé mentale. Étiquettes au sens strict, d’autre part, souvent juste pousser les gens à repousser les limites de ce qui est attendu d’eux, et les comportements indésirables peuvent s’aggraver et devenir plus fréquents. Un autre problème avec la psychiatrie traditionnelle est l’approche, qui peut être assimilée au principe d’incertitude de la mécanique quantique. Ce principe stipule que la lumière est nécessaire pour mesurer la position et la vitesse d’une particule, mais en mesurant une particule de la lumière, les changements de résultats. De même, les médecins changent le résultat (le comportement du patient) en l’observant. Connaître votre comportement est en cours d’analyse (surtout si vous êtes sûrs de vos comportements) conduit souvent à la paranoïa et l’anxiété et peut être utilisé pour valider les préoccupations préexistantes médecins ont, et apparemment les symptômes peuvent s’aggraver à travers le conseil d’administration à la suite. Les patients ont besoin de sentir qu’ils sont soumis à aucune pression, ce qui est presque impossible pour un patient involontairement commis. Même ceux qui sont admis volontairement sont sous la même quantité de contrôle. Je crois que la psychanalyse moderne est également viciée parce qu’elle n’est pas destinée à être une conversation naturelle, mais plus comme un entretien ou d’un interrogatoire dans une salle de tribunal. Il est très unilatérale. Il peut être accusateur, humiliant, et de condamner des comportements et des pensées perçues. Il n’est pas non plus un commerce égal. Beaucoup de thérapeutes n’échangent pas rien de personnel sur eux-mêmes. Ils croient qu’ils devraient être «parties neutres” qui ne sont pas investis émotionnellement, mais comme un être humain, il est impossible d’être totalement neutre. Vous pouvez toujours en quête d’être le plus objectif possible, mais les préjugés personnels affectent inévitablement les diagnostics et leurs traitements, ce qui explique pourquoi ils devraient être ouverts aux patients. Je crois qu’il est extrêmement important de savoir qui est votre thérapeute est et ce que vous avez en commun afin d’établir la confiance et une relation thérapeute-patient bénéfique. Michel Foucault, un critique remarquable de la psychiatrie et des établissements psychiatriques a fait valoir que l’asile psychiatrique “n’est pas un royaume libre de l’observation, de diagnostic et thérapeutiques; il s’agit d’un espace juridique où on est accusé, jugé et condamné. “la répression est encore un tel outil souvent utilisé dans des institutions psychiatriques. Lorsque certains patients ont des idées délirantes, les médecins eux provoquent souvent en posant des questions qui les rendent développer sur leurs illusions. Ils provoquent à être plus irrationnel et délirant, au lieu de demander pourquoi ils croient en ce qu’ils font et essayer de les aider à adopter un point de vue plus scientifique du monde. Les thérapeutes font souvent les patients à s’incriminer en admettant des pensées violentes ou sexuelles ou demande instamment qu’ils ont. Cette information est parfois utilisé contre eux au tribunal, au lieu d’être utilisé pour aider à contrôler ou freiner les pulsions négatives ou des pensées. Les patients dans les hôpitaux psychiatriques ne devraient pas avoir à se soucier de l’auto-incrimination dans leurs sessions parce que le crime ne soit pas empêché par trahir la confiance des patients. Dans l’ensemble, il ya beaucoup trop de droit en cause en psychiatrie. Les hôpitaux psychiatriques estiment qu’il est nécessaire pour des raisons de responsabilité pour surveiller et enregistrer l’ensemble de leurs patients. Le travail des thérapeutes est de prendre la tête de leurs patients en utilisant en profondeur la psychanalyse, il est donc facile de comprendre pourquoi certains patients croient les médecins ont littéralement «entré la tête» avec un appareil d’enregistrement ou que leurs pensées sont “diffusion.” Délires paranoïaques et de nombreux symptômes de troubles mentaux sont souvent créées par des établissements psychiatriques parce que les patients ont toutes les raisons d’être paranoïaque ou peur. Certains peuvent développer des peurs irrationnelles, mais généralement en raison de dangers très réels et les intrusions. De nombreux établissements psychiatriques ne sont pas des endroits sûrs. Les patients peuvent être maltraités par le personnel et les autres patients. Mais les médecins définissent ce qui constitue la paranoïa et qui craintes irrationnelles ou rationnelle, ainsi que ce qui est vrai et faux. Les patients sont presque toujours considérés comme moins «fiable». Un symptôme courant de la schizophrénie est “la folie des grandeurs», qui sont des illusions d’avoir une signification personnelle extrême. Ceux-ci peuvent être provoquées par des hôpitaux psychiatriques où ils traitent les malades mentaux si différemment que les autres. Thérapeutes dans les hôpitaux psychiatriques assument ces rôles de gardiens supérieurs qui décident les destins de leurs patients, tout comme les gardiens de prison. Certains d’entre eux assument ces positions parce qu’ils sont narcissique et avide de pouvoir ou ils ont ce qu’on pourrait appeler la folie des grandeurs. Thérapeutes scolarisées dans l’hémisphère occidental vont à l’école pour en apprendre davantage sur la psychologie traditionnelle, de la psychiatrie et de la médecine de base, mais il n’y a pas d’obligation d’en apprendre davantage sur les différentes idéologies, les cultures et la psychologie de ces personnes. Cela rend difficile pour certains de comprendre ceux qui ont vécu très différentes vies. Leur conception de la psychologie normative est trop limitée. Par exemple, un heureux, riches, diplômés de Harvard qui n’a jamais eu de problèmes de santé mentale majeurs ne sont pas à même de comprendre (et encore moins porter sur) une institutionnalisé, le crack addict diagnostic de schizophrénie et le SSPT. Les deux individus ne seraient pas susceptibles de nombreux points communs, mais le thérapeute peut dire que le patient a la folie des grandeurs, si jamais il insinue en savoir plus sur son propre trouble. Dans un établissement psychiatrique idéal ou les patients de la communauté ne serait pas constamment surveillés, déshumanisés et ils seraient autorisés espace plus personnel. Médecins et infirmières pourraient être suivis le plus par des organismes indépendants et les groupes de défense des droits des patients pour prévenir les abus. Il y aurait un plus grand accent sur l’amélioration des compétences et les relations interpersonnelles, et les médecins seraient réellement écouter les patients et essayer d’apprendre d’eux. Les patients peuvent également se voir offrir une variété de cours sur une gamme de sujets à faciliter l’indépendance. Peut-être plus important encore, personne ne devrait jamais être retenu contre sa volonté si elles n’ont pas commis un crime, (même si elles sont suicidaires, car tout le monde a le droit de choisir de vivre et de mourir) et les patients doivent avoir les mêmes droits Miranda (à droite à un avocat gratuit, droit de garder le silence et ainsi de suite) que les suspects de crimes ont immédiatement quand hospitalisée contre son gré ou même volontairement pour une évaluation. Si les patients se sentent qu’ils sont persécutés et les médecins ne sont pas à l’écoute, ils ont le droit de garder le silence. Comment le trouble du défendeur développé devrait compter au tribunal ainsi. Si une personne était physiquement incapable de lui-même contrôler, je ne me souviens de l’épisode ou a connu une hallucination et n’avait aucune intention criminelle, ces facteurs devraient réduire ou éliminer la culpabilité, selon les circonstances. Cependant, parce que «la folie» est souvent définie uniquement par l’absurdité perçue des crimes et non pas sur l’état mental et physique de ceux qui sont accusés, de nombreuses personnes sont mal étiquetés fou. Les gens sont capables de faire des choses extrêmement sadiques, violents et cruels, sans être du tout psychotique. Une refonte complète du secteur de la santé mentale est nécessaire. Il serait mieux fonctionner comme un secteur sans but lucratif qui utilise des approches très ouverts d’esprit, au service des patients qui permettent à tous les différents types de personnes à prospérer et à croître en fonction de leurs propres désirs et besoins.                        

5.20 Criminalité, la sanction et la corruption de la police  

Les motifs les gens ont pour commettre des crimes (quel que soit leur état ​​mental) doit toujours être pris en considération dans la cour. Des jurés et des procureurs, pour la plupart, se soucient très peu de choses sur les motivations derrière les actes criminels. Le fonctionnement interne du système judiciaire sont entraînés principalement par l’argent, le jargon juridique et de la manipulation du jury. La loi n’a aucune sympathie pour les personnes ayant des griefs personnels sur des choses incorporelles, à laquelle ils ne peuvent pas apposer une étiquette de prix. Définition d’une juste punition est très difficile. Personne loi peut apporter la justice parce que chaque situation peut être si différent et ce qui est juste est subjective, donc juges et les jurés doivent prendre des décisions calculées sur ce qu’ils pensent est juste. Il ya tellement de points de vue et les angles, les chemins que les tribunaux doivent tenir compte, mais beaucoup sont ignorés et les cas sont trop simplifiées principalement parce que ce n’est prend moins de temps, de l’énergie et de l’empathie. Les représentants du gouvernement et des renforts de droit les agents ne sont certainement pas au-dessus des personnes qu’ils appellent des criminels, et beaucoup même de faire des affaires avec eux. Les officiers les plus honnêtes font généralement pas, mais tous les policiers agissent comme des outils du système tant qu’ils suivent la hiérarchie de la police et de faire respecter les lois qui blessent des innocents. Ils prennent souvent des décisions de poursuivre toutes les personnes coupables de tout type de crime, quelles que soient les circonstances ou ce qu’ils croient parce que c’est ce qu’ils sont payés pour le faire. En rejoignant la force ou une branche du gouvernement fédéral, les individus se mettent dans une position dans laquelle ils doivent faire confiance au système. Ils doivent faire confiance législateurs vont prendre de bonnes décisions. Flics mettent leur vie sur la ligne pour les lois ils peuvent ou pas d’accord avec. S’ils ne sont pas d’accord avec la loi ou qu’ils n’ont pas confiance dans les législateurs et la «justice» du système, leurs intentions ne sont pas pour protéger le peuple. Beaucoup rejoindre les forces de police et le personnel de la prison simplement parce qu’ils veulent le pouvoir et la capacité de contrôler les gens. Certains le font parce qu’ils ont été touchés d’une certaine façon par le crime, afin d’obtenir la rétribution qu’ils maltraiter des gens au hasard et utiliser une force excessive pour l’ensemble de leur carrière. Mais cela ne crée un cycle sans fin de la violence et augmente l’hostilité des deux côtés de la loi. Les types de «officiers» de corruption qui font des affaires avec des criminels pensent qu’ils sont au-dessus de la loi et beaucoup sont motivés par la même l’idéologie des criminels les plus riches ont. Ces agents figurent, il est plus facile de secouer les gens vers le bas qu’il ne l’est pour être honnête. Ils ont rarement pris parce qu’ils ont le plus de pouvoir, et peu de gens attendre à commettre des actes criminels. Ceux qui font voir la corruption sont souvent peur de témoigner, car ils sont souvent diffamés, intimidés ou tués avant qu’ils le peuvent. (La plupart des témoins de meurtre de JFK ont été tués avant d’avoir pu témoigner.) Ils n’auront le droit de leur côté aussi longtemps que nous leur donnons ce pouvoir.

5.21 Grandes Guerres  

 

Comme je l’ai indiqué, les institutions qui nous contrôlent le faire à l’échelle mondiale. Les sociétés internationales exploitent les étrangers pour leur travail. Missionnaires religieux exploitent souvent des étrangers avec leur dogme, et la plupart des grands médias diffusés dans le monde entier. Les pouvoirs publics ont aussi des personnes à l’échelle mondiale de façon plus violents. Ils font des guerres de la drogue et les guerres de la culture de leurs propres citoyens, et ils se livrent les grandes guerres avec le reste du monde pour des raisons similaires. Parfois, ils utilisent la «nécessité de l’éradication de la drogue» comme une excuse pour envahir d’autres pays, mais leurs intentions sont presque toujours le même. Chaque guerre et grande opération militaire américaine qui n’était pas destiné à être sur la défensive ou fournir des secours a été menée pour le compte de sociétés américaines. Le gouvernement américain commence guerres et tue dirigeants qu’ils croient être une menace pour le capitalisme parce qu’ils ont besoin de ce système pour rester riche et maintenir leur hégémonie. Amérique et d’autres nations impériales ne sont pas appelés empires plus, mais ils sont empires par définition stricte. Ils ont juste été rebaptisée pour paraître plus civilisé. Ils ont également contribué à mettre au pouvoir certains des gens qu’ils veulent le monde à la peur et la haine la plus comme Saddam Hussein. Le cabinet Bush était sympathique avec Saddam (et d’autres terroristes) et lui a vendu des armes, mais se tourna vers lui après avoir menacé les intérêts pétroliers américains. Armer les gouvernements et ensuite les envahir est une autre habitude du gouvernement américain et d’autres empires. Alors que les contribuables souffrent des milliers de milliards de dollars qui a été volé d’eux pour combattre les guerres des gouvernements, beaucoup de grandes entreprises bénéfice car ils fournissent l’équipement et des armes pour les combattre. De nombreuses entreprises bénéficient également des ressources extraites pendant la guerre. Les compagnies pétrolières, les sociétés de bijoux, et de nombreuses entreprises électroniques bénéficient de l’huile, les métaux précieux (utilisées dans les téléphones américains cellulaires, les ordinateurs, les PDA et de nombreux autres appareils), et des pierres prises dans les pays déchirés par la guerre et les entrepreneurs militaires privés font des milliards ainsi. Le gouvernement américain veut continuer à être le plus grand, le plus riche du gouvernement dans le monde à n’importe quel prix, et il n’y a pas de marché à ne pas toucher. Le gouvernement américain a utilisé la guerre pour rendre les médicaments plus accessibles et favoriser leurs profits. Comme indiqué, sous le régime taliban, le commerce de l’opium en Afghanistan a été l’assez supprimée. Mais quand l’Amérique a envahi, ils ont ignoré les cartels et certains soldats ont même aidé à distribuer. Cela a également eu lieu lors d’autres guerres ainsi, comme la guerre du Vietnam et la révolution nicaraguayenne. Dans la section suivante, je vais vous expliquer comment le gouvernement américain a utilisé la guerre pour étendre leur empire et comment le communisme obtenu de la manière.

(Sixième partie) Guerres mondiales pour le capitalisme et les sociétés et la lutte contre le communisme  

6.1 Communal propriété, la démocratie directe, et le marxisme   Dans les années 1950, les entreprises et le gouvernement des Etats-Unis ont commencé à tirer pleinement parti de l’absence de restrictions imposées sur leurs pratiques. En raison des sans fin, des publicités omniprésentes nauséabondes et d’autres outils de coercition physique et émotionnel, de nombreux Américains ont été en train de changer. De nombreuses cultures autochtones et les individus désabusés ont vu que le désir de faire fortune par tous les moyens nécessaires était destructrice. Mais malheureusement, la plupart de ces personnes n’ont pas été en mesure d’organiser le plus efficacement à répandre l’égalité. Le désir de l’organisation complète et l’uniformité, en particulier dans les secteurs militaires, est presque exclusive au territoire régi qui veut se développer. Beaucoup de cultures autonomes fonctionnent sur ​​le principe de la propriété collective et la collaboration. Mais ces concepts ne sont pas répandus dans les régimes parce que leurs dirigeants sont opposés à eux. Lorsque des groupes et des individus altruistes dans les pays riches tentent de promouvoir ces idées, leurs efforts sont souvent supprimés. Beaucoup de philosophes grecs ont soutenu l’idée de propriété collective, mais l’idée ne s’est pas répandu dans les zones environnantes. Certains passages religieux approuver également la propriété collective et l’égalité de tous, mais les pouvoirs religieux les plus forts et les plus grands qui se sont développées au fil du temps jamais eu ces principes à l’esprit. En Angleterre (une fois le plus grand empire sur terre avant que l’Amérique développés) divers mouvements survenus au cours de leurs guerres civiles qui visent à se séparer de l’Eglise et les grandes puissances politiques de l’Angleterre. Ils ont été appelés les dissidents anglais. Deux groupes de dissidents appelés les Diggers et niveleurs plaidé en faveur de la propriété communale, la redistribution de la richesse et de la démocratie directe ou un retour à des sociétés rurales, égalitaires. Cependant, la plupart de ces mouvements ont été détruits par la violence, l’oligarchie religieuse de l’Angleterre. En France du 18ème siècle, de nombreux autres mouvements anti-monarchistes formé, et ces mouvements mènent par la suite à la Révolution française de 1789 Cette révolution a abouti à la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, qui a déclaré que les «droits de l’homme sont universel. “Une république a été créée en 1792 et l’ancien roi de France, le roi Louis XVI, a été exécuté en 1793 Diverses modifications de puissance produite dans les années suivantes en raison des affrontements entre les classes dirigeantes et les libéraux, les mouvements anti-monarchistes. Jean-Jacques Rousseau était un penseur français de premier plan qui a contribué à déclencher certaines de ces révolutions, et il avait un autre promoteur de l’ordre par la souveraineté populaire ou la démocratie directe. Beaucoup de penseurs français astucieux le suivirent après les révolutions. Mais finalement, ils n’étaient pas en mesure de réaliser la réforme à long terme. France est revenue à une monarchie impériale Napoléon Bonaparte prit le pouvoir en 1799, il était un leader vicieux et sa monarchie envahi et pillé de nombreux pays voisins. Cependant, les idées des révolutions ne sont pas morts. La propriété communale, les droits universels et la démocratie directe ont servi de base pour le communisme. Communisme, qui vient de la latin communis, qui signifie commun ou universel, a été le premier mouvement politique qui ne fait potentiellement assez de puissance pour mettre ces idées en place à travers le monde. Karl Marx, (1818-1883) un éloquent philosophe et historien, a été l’un des architectes les plus influents du communisme. Il est né dans une famille plutôt aisée à Trèves ou formellement Rhénanie prussienne, une région en Allemagne, mais malgré cela, il a plaidé pour les droits des pauvres et la classe ouvrière toute sa vie. Alors que la propagation du communisme de Marx et a conduit à un certain nombre de mouvements populaires et des changements de puissance, le communisme a finalement déraillé et redéfini, comme s’il n’avait jamais eu lieu, d’abord par l’Union soviétique et leurs gouvernements de proxy, puis par l’Amérique et d’autres empires. La plupart des gouvernements communistes actuels ne sont pas du tout communiste, mais sont plutôt des dictatures à parti unique qui ont utilisé l’idée populaire de contrôle commun ou le contrôle ouvrier de mettre dictateurs capitalistes au pouvoir. Le fait qu’ils ont des éléments d’un système socialiste est prétendu être suffisant pour les appeler les gouvernements «socialistes». Chine apaise appels lui-même une république socialiste alors que pratiquement leurs fonctions entières de l’économie en raison de relations inégales et le commerce, ainsi que l’exploitation de la classe ouvrière et les enfants. L’Amérique a sans doute des éléments plus socialistes que la Chine fait. Le socialisme et le communisme réel ont été diabolisés en grande partie par les entreprises et le gouvernement de l’Amérique parce qu’ils sont contraires à leurs intérêts économiques. Mais la plupart des dirigeants soviétiques comme Staline étaient des dictateurs qui ne se soucient pas de collaboration ou un contrôle commun, pas plus que les politiciens américains. Une autre raison pour laquelle il avait tant de résistance au communisme qui reste aujourd’hui, c’est qu’il encourage la laïcité. Marx était un ardent défenseur de la laïcité, et de nombreux autres penseurs communistes premiers étaient ainsi. Dans la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, Karl Marx explique: “[Religion] est la réalisation fantastique de l’essence humaine puisque l’essence humaine n’a pas acquis une vraie réalité. La lutte contre la religion est donc par ricochet la lutte contre ce monde, dont la religion est l’arôme spirituel … [Religion] est l’opium du peuple. L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence de son bonheur réel. Pour faire appel à eux à abandonner leurs illusions sur sa situation c’est exiger qu’il soit renoncé à une situation qui a besoin d’illusions. “- Karl Marx. Marx était capable de reconnaître pourquoi les gens ont besoin de la religion, et pourquoi tant de gens s’accrochent à elle, en dépit de ses méfaits. Il ya un encore beaucoup qui est inconnu (et beaucoup plus était inconnu quand Marx a écrit cela), il est donc plus facile pour certains de se tromper et croire en des réponses faciles qui peuvent être soulager temporairement ou engourdissement comme l’opium, car ils enlèvent la charge de découvrir des réponses concrètes, scientifiques. Marx croyait aussi la religion et le capitalisme étaient très aliénante. Religion et le capitalisme à la fois les gens se concentrent moins sur d’autres personnes et plus sur Dieu et la richesse, respectivement. Ils peuvent être très isoler de cette façon. Marx croyait ces institutions ont emporté l’individualité des gens et le peu de contrôle qu’ils avaient sur leur vie parce que le capitalisme est tout au sujet de l’uniformité. Nul n’est censé exprimer leur individualité dans une ligne d’assemblage, et d’être capable de faire les mêmes tâches à plusieurs reprises ad nauseam, vous devez agir comme un drone durables et indiscernables. Mais nous n’avons jamais à nous soumettre à ce. Nous pouvons appeler ces emplois nécessités ou maux temporaires, mais nous ne devons jamais renoncer à notre dignité ou de créativité pour survivre. Nous ne devrions jamais être tenus par contrat ou obligés de nous ou de notre travail vendre. Nous sommes plus de valeur que ce que les employeurs nous paient pour notre travail et nos idées. Au lieu de cela, nous pouvons échanger notre travail et de faciliter les transactions avec moins ou aucun intermédiaire à tous. Nous pourrions aussi mettre en place une monnaie sociale ou un système de crédit mesurée par la bonne volonté, l’efficacité et l’impact global. Ce serait probablement une bien meilleure alternative à l’argent qui permettrait à quiconque de contribuer à leur environnement de manière qu’ils sont capables pour qu’ils puissent se voir accorder des droits fondamentaux. Je crois que c’est en fait l’une des réformes les plus importantes qui peuvent être faites.            

6.2 Une brève histoire sur le socialisme et pourquoi il a été redéfini par Empires  

Socialisme, le communisme et le capitalisme sont en grande partie incompris économies conditions, avec beaucoup d’autres. Ces termes sont volontairement entourées de secret et la tromperie pour garder la majorité des gens de savoir comment nos économies fonctionnent réellement. Les stigmates sont aussi associées à certains modèles économiques comme le socialisme qui sont beaucoup plus équitable tandis que les modèles moins équitables sont souvent associées à des mots comme la démocratie ou la liberté, de sorte que les gens vont permettre et soutenir leur propre exploitation. Lorsque les acteurs politiques et des entreprises utilisent des termes comme «liberté économique» et «marchés libres», ils font généralement référence aux capitalistes de la liberté ont à faire autant d’argent que possible en faisant abstraction de leurs propres droits de négatif, les impacts sociaux et environnementaux. Dans un système de libre marché vraiment, il n’y a pas de règles et les personnes qui ont déjà des immobilisations ou de la demande (y compris les personnes) toujours à gagner le plus d’elle. Dans une économie complètement capitaliste des moyens de production sont des propriétés privées et à but lucratif. Dans un système capitaliste complètement le gouvernement n’a aucun contrôle sur les moyens de production, mais ce n’est pas le cas dans tous les pays. Aucun pays n’est un pays totalement capitaliste, malgré le fait que de nombreux pays considèrent comme capitaliste. La plupart sont en réalité capitaliste copinage. Le gouvernement a énormément de contrôle sur les moyens de production dans les pays qui s’identifient comme capitaliste comme l’Amérique, qui peut être très positif. Le gouvernement peut réglementer les services et produits essentiels tels que la santé, l’éducation, la nourriture et l’eau afin de s’assurer qu’ils ne sont pas seulement vendus aux plus offrants et prévenir les décès et les souffrances. Mais le problème est que la plupart des gouvernements ne veulent réglementer et de contrôler certains moyens de production afin qu’ils puissent en tirer profit. Ils diront qu’ils ne sont pas en cours d’exécution d’une industrie à but lucratif (comme la prison), mais ils le feront de toute façon et le faire avec peu d’égard pour les intérêts de santé publique. Ils reçoivent également des dons politiques des plus grandes sociétés afin qu’ils travaillent pour eux lorsqu’ils sont au pouvoir. (C’est ce qu’on appelle le capitalisme d’entreprise.) Dans un système complètement capitaliste qui n’a pas les institutions à but non lucratif ne serait libre, y compris les services publics vitaux. Les feux ne seraient mis par les services d’incendie s’il y avait des individus prêts à les payer pour le faire. Les personnes ne recevraient protection de la police s’ils avaient de l’argent pour payer pour cela aussi. Comme l’a dit Noam Chomsky dans le royaume de survie, “Une véritable économie capitaliste serait s’autodétruira dans cinq minutes.” C’est parce que sans restrictions sociétés sont libres d’exploiter les pauvres et amasser des richesses. Dans un système véritablement capitaliste politiciens ne seraient pas subventionner les entreprises les plus rentables en raison de paiements qu’ils ont reçus. Ils ont également ne seraient pas les renflouer avec l’argent contribuable afin de les maintenir à flot. Si les gouvernements coupent leur soutien aux grandes entreprises qui existent à l’heure actuelle, ils ne seraient probablement pas durer longtemps. Les travailleurs en grève et que la police ne viendrait pas au cours de manifestations, les entreprises devront se conformer effectivement aux revendications des travailleurs. Pour cette raison, il est difficile de dire avec certitude si un véritable système capitaliste s’auto-détruire. La plupart des grandes entreprises ne deviennent gros à cause des gouvernements qui les soutiennent pour des raisons égoïstes, il est donc difficile d’imaginer ce qu’est une économie purement capitaliste pourrait ressembler. Sans le soutien du gouvernement, il est plausible que la grande entreprise cesserait d’être si grand. Les sociétés et militaire de l’Amérique peuvent être preuve. Amérique ne serait pas le pays le plus riche sur Terre sans son armée, car il protège et développe des sociétés américaines. Si le capitalisme de copinage n’a pas causé plus grande disparité économique que le capitalisme régulier, les pouvoirs corporatifs auraient évolué un peu plus uniforme, et les régions du monde avec la plupart des ressources précieuses seraient vivre dans de meilleures conditions. Afrique, par exemple, est le continent le plus riche en ressources naturelles, mais beaucoup trop d’Africains ordinaires (en particulier en Afrique centrale et orientale) qui n’ont pas assez de ressources de base pour survivre. L’Afrique a environ 14 milliards de dollars en métaux précieux), mais il est le continent le plus pauvre en termes de PIB. Cette richesse découvert pourrait être exploitée par les peuples d’Afrique et ceux qui en ont besoin dans l’harmonie et de l’autonomie. Cependant, il ne se produit pas souvent de cette manière car des empires capitalistes de copinage long avec des dictateurs locaux qui minent la plupart depuis l’Afrique n’a pas la capacité militaire pour se défendre. Toutefois, cela ne signifie pas vrai capitalisme est mieux que le capitalisme de copinage ou qui soit sont de bons modèles économiques. Presque tout le monde dans le monde est d’accord que certaines choses doivent être libres. Services et moyens de production contrôlées par le gouvernement et non un but lucratif sont socialistes, et presque tous les gouvernements a des éléments socialistes, mais ils ne sont pas par définition stricte socialiste. Certains pays (tous des riches) ont l’éducation publique, les bibliothèques, les forces de police qui servent à quelque chose, casernes de pompiers, une certaine forme de soins de santé assistée. Un territoire sans gouvernement peut aussi avoir des organisations ONG à but non lucratif qui fournissent des services vitaux et ne sera ni socialiste ni capitaliste. Dans un système économique purement socialiste, les moyens de production sont publiquement ou communément détenus et les travailleurs n’ont pas, vendent ou louent leur force de travail et les organismes employeurs pour capitale. Une économie socialiste produit ce qui est nécessaire et sera utilisé par la population en général, par opposition à l’économie capitaliste, qui produisent tout ce qui créera le plus de profit. Dans les systèmes socialistes réels, les individus reçoivent plus quand ils contribuent. Ils ne favorisent pas les personnes les plus riches que les économies capitalistes font. Le contrôle public et commun de la production sont très différents dans la pratique. La façon dont les entreprises relèvent par le contrôle public est par la nationalisation, ce qui donne à l’État le pouvoir de contrôler ces sociétés. C’est ce qu’on appelle le socialisme d’État. Quand une entreprise est nationalisée, le gouvernement qui acquiert, il devient chargé de représenter les travailleurs et leurs intérêts. Toutefois, les entreprises qui viennent sous contrôle commun fonctionnent très différemment. Un milieu de travail sous contrôle commun est appelé une entreprise de travail gérés ou une démocratie au travail. Démocraties en milieu de travail sont un aspect important du socialisme libertaire. Les travailleurs dans les avons direct et égal disent sur ​​certains aspects de leur entreprise. Il n’existe pas de responsables, à moins que les travailleurs décident qu’ils veulent et ils sont élus démocratiquement. Toutes les décisions importantes au sujet de la société, le travail, la production et l’allocation des ressources sont prises en interne par un vote populaire. Les décisions sont censés être faits que la plupart bénéficient l’ensemble. Toutefois, cela ne se produit pas dans certains lieux de travail démocraties autoproclamées parce qu’ils ont encore des hiérarchies qui profitent de manière disproportionnée à leurs dirigeants. Le succès d’un travail démocratique dépend de ses travailleurs. Si ils collaborent, prendre soin les uns des autres, d’esprit critique, et mèneront toutes leurs affaires de manière démocratique et efficace, leurs chances de succès sera bon. Socialisme libertaire est plus proche de communisme et de l’anarchisme, car elle réduit le pouvoir d’Etat. Le communisme vise à mettre fin au travail des salaires et de donner aux travailleurs un contrôle direct sur la production comme le socialisme libertaire, mais il va plus loin en affirmant que l’État (et de ses frontières) et l’utilisation de la violence pour contrôler le public sont inutiles. Certains communistes prônent l’anarchie tandis que d’autres croient que leurs objectifs peuvent être atteints avec des gouvernements très limitées autonomes, non-violents. Il faudrait une coopération systémique pour les faire fonctionner. Cela est parfois appelé un aspect du communisme anarchiste. (Autres types d’anarchisme peuvent se référer à un système qui manque de tout type de gouvernement du tout.) Le socialisme d’État ne fonctionne pas actuellement parce que nos dirigeants ne sont pas fiables pour représenter les intérêts des travailleurs ou des gens ordinaires. Ils contrôlent l’entreprise juste pour en tirer profit. Comme l’a dit Noam Chomsky, dans une conférence, les gouvernements socialistes actuels se disent encore socialiste parce que «en associant leur propre destruction du socialisme à l’aurore du socialisme, ils espèrent obtenir des crédits avec des classes de travail et d’autres secteurs progressistes.” [Cvii] La définition de le mot communisme a été modifié par les gouvernements qui prétendaient à l’adopter, et il a également été changé par les gouvernements «capitalistes» qui veulent diaboliser le concept original du communisme, créant ainsi une grande confusion. Mais indépendamment de la diction, le monde et ses économies sont principalement dominées par le capitalisme de copinage.  

6.3 L’Union soviétique  

 

Comme je l’ai mentionné, l’Union soviétique a mis en œuvre très peu de principes communistes et des idées. Vladimir Lénine (1870-1924) avait quelques-uns des principes les plus authentiquement socialiste, et il se leva en renversant l’Empire russe très centralisé et répressif, qui a existé de 1721 jusqu’à 1917, lorsque la révolution russe a eu lieu. Le Parti social-démocrate de Russie du Travail formé en 1898 a été l’un des premiers groupes marxistes russes qui ont contribué à conduire à la révolution russe. Il scindé en 1904 en deux groupes appelés les mencheviks et les bolcheviks en raison de désaccords entre Lénine et Julius Marov. Lénine pensait que la classe ouvrière peut être représentée par des révolutionnaires professionnels et que le régime tsariste devrait être renversé, alors que les mencheviks croyaient que les dirigeants bourgeois pourraient être collaboré avec. «Bolchevique» est dérivé du mot russe pour la majorité, большинство, et «menchevik» est dérivé du mot russe pour la minorité, меньшинство. Cependant, les bolcheviks n’ont pas toujours été le parti de la majorité.) Julius Marov conduit les mencheviks et Vladimir Lénine a conduit les bolcheviks. Avant de Lénine est arrivé au pouvoir, manifestations en Février 1917 lors de la Première Guerre mondiale ont contraint le tsar à abdiquer, conduisant à un gouvernement provisoire mal à l’aise avec de nombreux dirigeants bourgeois encore en charge. Lénine a finalement été arrêté par le gouvernement provisoire et son parti a été interdit en raison de soulèvements populaires qu’il avait stimulé. Lénine, puis s’enfuit en Finlande où il a décidé de prendre en charge le gouvernement provisoire. Il s’est arrangé pour son dépôt, mais voyage de retour en Russie était difficile parce que la Première Guerre mondiale faisait rage. Donc, Lénine a dû monter dans une voiture de train d’un chariot à travers l’Allemagne à la Russie avec des soldats allemands à bord. Quand il est arrivé, il est arrivé au pouvoir par une révolution relativement pacifique en Octobre 1917, lorsqu’il était au pouvoir, Lénine nationalise les banques russes et le contrôle des usines a été donné aux Soviétiques. Il a également adopté le décret de la paix pour prévenir la violence, le décret du terrain pour donner des terres aux paysans, et il a retiré des troupes de la guerre. Il a également établi des soins de santé universel et gratuit et l’éducation et a été franc au sujet de sa croyance dans les droits des femmes. [Cviii] Beaucoup de bien venue de la montée de Lénine au pouvoir. Il s’est battu pour les droits des paysans sont la plupart de sa vie comme un avocat, écrivain et animateur social. Cependant, certains historiens critiquent Lénine d’avoir pris le contrôle loin de la classe ouvrière en établissant les chefs de gouvernement-responsables dans les entreprises. Les travailleurs ont été autorisés à exprimer leurs suggestions, mais les dirigeants finalement pris les décisions les plus importantes. Cela pourrait être considéré comme un moyen pragmatique de concilier le socialisme avec la réalité de la classe ouvrière méfiant ou elle pourrait être considérée comme une prise de pouvoir par Lénine. Les dirigeants peuvent être très utiles, bien sûr, mais seulement si elles sont conduits des gens qui intériorisent et considèrent intelligemment tous les points de vue afin de prendre une décision qui est bénéfique pour tout le monde. La destruction de Lénine sur les conseils d’usine soviétiques et l’Assemblée constituante a été sévèrement critiqué par certains des marxistes plus traditionnels, comme Rosa Luxemburg, mais le contexte est pertinent. Lénine pourrait aussi être critiqué pour avoir ordonné le meurtre des dirigeants du régime tsariste précédente. Ces commandes ont été très fréquents lors des changements de puissance se sont produites, et le régime est loin d’être innocente. Mais un acte d’accusation non-violente du régime aurait été plus progressive et peut-être plus populairement reçu. Il aurait probablement conduit à des changements durables plus ainsi. En 1918, Léon Trotsky écrivait qu’il était nécessaire de “centraliser l’appareil militaire” et de donner au Conseil de guerre révolutionnaire et un chef unique (Lénine) le pouvoir de gérer l’ensemble des ressources de l’Union soviétique. [CIX] Ces idées ont été très opposés à le communisme. Lénine n’a jamais écrit de manière si radicale, mais son attention ne passer militairement principalement parce qu’il recevait autant de résistance contre les radicaux avec leurs propres intérêts, à savoir du Mouvement Blanc, un groupe de résistance xénophobe et antisémite, dépourvu de toute idéologie concrète. Ils ne voulaient une monarchie absolue comme le régime tsariste précédente. Le Mouvement blanc utilisé Géorgie, l’Arménie et l’Azerbaïdjan comme zones militaires, et l’URSS formé en 1922 leur annexés à la suite. Lénine selon cela a été fait pour les protéger d’être envahi par les puissances impériales et transformé en régimes fantoches qui étaient encore plus violente, ce qui était une menace très réelle pour de nombreux pays à l’époque. Dans une conversation Lénine a eu avec le poète russe Valeriu Marcu, Lénine a dit: «Il faut toujours essayer d’être aussi radicale que la réalité elle-même.” [Cx] Je crois que c’est un point important. La réalité n’est pas neutre. Politique n’est pas dominée par le discours intellectuel, la pensée critique et de la démocratie directe. Il est dominé par les millions gaspillés sur la propagande, les campagnes politiques, les annonces d’attaque, la couverture médiatique excessive de questions triviales, des tendances, des points de vue sectaires et coûteux, conventions glamour. Les extrêmes et le radicalisme qui existent déjà à travers le monde sont très évidents, donc je crois que c’est plutôt raisonnable de confiance que le monde doit changer fondamentalement. Mais croire cela dans certains milieux est suffisant pour être étiquetés extrême ou «radical». Après la guerre civile de la Russie était terminée, la mort de Lénine en 1924 Plusieurs tentatives avaient été faites pour prendre sa vie, ce qui a conduit à des complications médicales, un accident vasculaire cérébral et d’une crise cardiaque. Lénine avait pas mort à 54 ans, la Russie a peut-être devenue une région très différente, mais il est difficile de dire avec certitude. Malheureusement, Joseph Staline a pris sa place, et il était beaucoup plus rapide d’employer la violence non seulement à l’étranger, mais à son propre peuple. Il est devenu de plus en plus oppressant et dictatorial à travers son temps au pouvoir, et des millions de personnes est finalement décédé de la famine causée en grande partie par ses politiques. Les médias contrôlés par l’État prétendent souvent les gouvernements communistes s’opposent à la démocratie, et la plupart des gens croient que parce qu’il existe des exemples de pays qui se sont identifiés «socialistes» qui foulent aux pieds la démocratie. Mais un gouvernement réellement communiste serait beaucoup plus démocratique et plus libre que la plupart des démocraties capitalistes actuelles auto-décrit, car il donnerait à chacun une voix qui pouvait être entendu et de la matière. Le mot démocratie vient du mot grec «demos» qui signifie peuple et «kratos» qui signifie règle ou de force. C’est le principe de base du socialisme. Il donne le contrôle des gens commun. Dans les pays capitalistes de copinage, les politiciens travaillent pour une très petite minorité composée des personnes les plus riches et les plus puissants tandis que tout le monde est largement ignoré. Mais dans un véritable système communiste, la classe dirigeante est la classe inférieure. Le prolétariat décide de son propre avenir. Par conséquent, c’est le capitalisme qui est en contradiction avec la démocratie. La plupart des dirigeants soviétiques, malheureusement fléchis leur force militaire et en concurrence avec l’autre comme des enfants. Joseph Staline a tué beaucoup de ceux qui s’opposaient à lui et a pris le pouvoir absolu sur le pays. Presque tout le monde qui a montré toute sorte de méfiance ou de désapprobation de Staline a été nommé un «ennemi du peuple», et ces personnes ont été souvent mis dans des camps de travail ou condamné à mort. Staline a abandonné les idées du communisme. Mais le mépris du gouvernement américain pour le communisme n’avait rien à voir avec une éventuelle répression de leur peuple de l’Union soviétique, mais a été plutôt enracinée dans leur propre cupidité et le désir de puissance. Le gouvernement a fait ce manifeste en critiquant beaucoup plus souvent le terme et le concept de communisme de Staline ou l’une de ses crimes. Grande-Bretagne et d’autres empires ont fait de même. En fait, Churchill, Staline considéré comme un «grand leader», en dépit de son opposition au communisme. [Cxi] Bien que la Russie et l’Amérique se battaient ensemble contre un ennemi commun pendant la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), même alors, il y avait des tensions entre leurs gouvernements. Finalement, comme les anciens pays nazis ont été pris en charge par l’Amérique et la Russie contrôlé par Staline, ils se sont affrontés au cours où les frontières devaient être tiré et qui pourraient pays ont plus de contrôle. Amérique et la Russie voulaient que leurs propres systèmes économiques respectifs (qui sont devenus assez similaire) à dominer. Alors que la Russie a obtenu le soutien des pays qui voulaient devenir socialiste, le gouvernement américain a vu le soutien de nombreux anciens chefs d’entreprises nazies. Ils ont été financés principalement par le plan Marshall, qui ont assuré principalement que les grands propriétaires d’entreprise sont restés à flot alors que la plupart des pauvres ont été laissés à mourir de faim. Noam Chomsky a écrit sur ​​le plan Marshall qu’il «ouvre la voie à de grandes quantités d’investissement privé américain en Europe, en établissant la base pour les sociétés transnationales modernes.” [Cxii] Le gouvernement américain et soviétique deux voulaient dominer le monde, mais le marxisme et les principes de base du communisme se sont opposés à un pouvoir centralisé et coercition d’aucune sorte. Ce qui est nécessaire est un retour aux vrais principes du socialisme. Les travailleurs doivent être rendus contrôle dans toutes les entreprises à l’échelle mondiale. Nous aimerions bénéficier si nous savions exactement ce que le communisme, le socialisme, le capitalisme sont parce que nous pouvons tous voir comment les gouvernements essaient de nous tromper par la propagande révisionniste avec afin de maintenir la décision riche sur le dessus du reste d’entre nous. Lorsque suffisamment de gens à comprendre et il ya suffisamment organisation et la collaboration de donner le contrôle des travailleurs et de créer des modèles de coopération de l’entreprise, puis le commerce, la technologie et l’ensemble de nos affaires sera transformé et la qualité de la vie humaine permettra d’améliorer dans le monde entier.              

 

6.4 La guerre de Corée  

 

Pendant la guerre froide (1947-1991), le gouvernement des États-Unis pour cible de nombreux pays dans le but d’extirper les éléments et le contrôle non désirées et de reconstruire ces pays dans leur propre vision après la destruction de la Seconde Guerre mondiale. L’empire soviétique visant à faire de même et la menace d’une intervention soviétique ont alimenté une grande partie de l’hostilité américaine à l’égard de l’Union soviétique. Corée était un pays particulièrement discorde entre eux, et les désaccords quant à son avenir a abouti à la guerre de Corée de 1950 à 1953. Corée avait combattu pour l’indépendance de la domination japonaise depuis 1910 A, gouvernement intérimaire fonctionnelle appelé le Gouvernement Provisoire de la République de Corée a été initialement mis en place en 1919 en Chine pour prendre la place de l’empire japonais. Mais les Japonais encore gouverné une grande partie de la population jusqu’en 1945, lorsque les Japonais se sont rendus au 38e parallèle de Corée aux États-Unis. Ils ont ensuite établi le gouvernement militaire de l’armée des États-Unis en Corée (ou USAMGIK) avec John Reed Hodge à la barre en tant que gouverneur militaire. Le gouvernement provisoire coréen a ensuite été dissous avec un grand nombre de comités populaires populaires soupçonne d’être «communiste». Les États-Unis et l’Union soviétique a également décidé de diviser le pays au 38e parallèle. Les forces américaines ont occupé la division du Sud tandis que l’Union soviétique a occupé le Nord. Les politiques capitalistes employés par le USAMGIK ont pris le contrôle à l’écart des travailleurs et des gens ordinaires qui ont travaillé si dur pour gagner le contrôle de l’empire japonais. Travailleur dissidence a conduit à l’insurrection automne 1946 Cette propagation de soulèvement populaire et pacifique dans de nombreuses parties de la Corée, mais les États-Unis ont répondu violemment par la mobilisation des briseurs de grève, déclarant la loi martiale et tuant de nombreux citoyens. En fin de compte, l’insurrection n’a pas réussi. Après plusieurs raids et escarmouches au 38e parallèle, la guerre a été déclarée en 1950 entre le Nord et la Corée du Sud. Ce fut le premier conflit armé de la Guerre froide. La Chine est devenue impliquée dans la guerre en Octobre 1950 et a soutenu la Corée du Nord. Des centaines de milliers de personnes qui s’étaient rangés avec la République démocratique populaire de Corée (Corée du Nord) ont été tués par l’armée américaine et les forces de la République de Corée (Corée du Sud). Certains ont également été emprisonnés pour «rééducation». Peu de temps après la mort de Staline en Mars 1953, la fin de la guerre. Mais la “course aux armements” continuait. Nikita Khrouchtchev remplacé Staline en 1954 et il était aussi violent. Il a réduit la censure sur les ondes et libéré des millions de prisonniers politiques soviétiques dans les camps de travail du Goulag qui avaient été emprisonnés par Staline. Mais il a également approuvé une grande partie de ces emprisonnements quand Staline était au pouvoir. Il a également aidé à construire des armes nucléaires russes et encore austérité.      

6.5 La guerre du Vietnam  

La guerre du Vietnam était le prochain grand conflit de la Guerre froide. Vietnam a été conquise par les Français dans les années 1800 et était sous la domination coloniale française pendant sept décennies avant le début de la guerre du Vietnam. Bảo Đại (1913-1997) fut le dernier empereur de la dynastie. Il a jugé Annam (région Vietnam) de 1926 à 1945 quand il a démissionné. Ho Chi Minh, (1890-1969) chef du mouvement pour l’indépendance du Viet Minh est devenu premier ministre en 1945 et président de la République démocratique du Vietnam communiste. Toutefois, les autorités françaises ont Đại retour au pouvoir dans le sud du Vietnam pour atténuer l’influence de Minh dans le Nord. Đại statué Vietnam en tant que chef de l’Etat de 1949 à 1955, mais il a passé beaucoup de son temps en France. L’Union soviétique a soutenu le gouvernement de Minh tandis que les Etats-Unis et ses alliés soutenus Đại. Les deux gouvernements étaient assez corrompu, violent et trompeuse. La Grande-Bretagne a envahi le Vietnam en 1945 en provenance du sud et la Chine a envahi du nord. La Colombie a réarmé le français et a essayé de les aider reprennent le Nord-Vietnam. Minh voulait négocier avec les Français, mais le gouvernement français ne voulait pas, donc ils ont commencé à combattre le Viet Minh pour le contrôle. Ce fut le début de la guerre d’Indochine. Les États-Unis a passé un milliard de dollars et a envoyé 300 000 armes de petit calibre à la française, (ils ont également considéré les bombardements du Vietnam avec des armes atomiques), mais ils perdu la guerre indépendamment en 1954 un cessez-le a été négocié à la Conférence de Genève et du Nord et du Sud du Vietnam divisions ont été officiellement divisée au niveau de la dix-septième parallèle par les Accords de paix de Genève. Ce document a déclaré que le Vietnam serait réuni en 1956 au moment des élections devaient avoir lieu. Lorsque le pays a été officiellement divisée, les responsables américains opposés à l’unification et les élections parce qu’ils savaient que le pays voulait un dirigeant communiste comme Ho Chi Minh. Selon le président Dwight D. Eisenhower, “80 pour cent de la population aurait voté pour le communiste Ho Chi Minh.” Donc, les États-Unis truqué l’élection en faveur de Ngo Dinh Diem, un très conservatrice, nationaliste, extrémiste religieux. Il a gagné avec 98,2 pour cent des voix. Diem mis presque exclusivement catholiques dans son gouvernement et sa politique a toujours favorisé les catholiques. Il a aussi persécuté les personnes d’autres religions et interdit le drapeau bouddhiste. Lorsque les bouddhistes ont protesté beaucoup ont été tués, et pagodes bouddhistes ont été démolies par des paramilitaires catholiques de Diem. Diem également été arrêté, torturé et exécuté toute personne qui a été pensé pour être un communiste ou contre son gouvernement. Des milliers ont été tués, et des milliers d’autres Diem mis dans des camps de concentration. Il a également emprisonné 40.000 plus de 1958, mais le président Eisenhower a soutenu inconditionnellement et a tenu un défilé en son honneur à New York. Diem, comme ses maîtres américains, refusé de considérer la réforme agraire, et les agriculteurs ont dû payer des loyers élevés pour leurs terres à quelques propriétaires très riches en conséquence. Minh, d’autre part, institué “réformes agraires”, mais beaucoup d’entre eux ont entraîné la mort des propriétaires et de leurs familles. Diem a été porté au pouvoir à travailler pour les riches et déjà (ou déjà) puissante, ainsi que de s’assurer que les masses pauvres n’ont jamais été en mesure d’organiser et de sortir de la pauvreté et les conflits. L’intolérance religieuse de Diem lui un souverain fantoche idéal pour les États-Unis ont également fait. Autour du temps que Diem est arrivé au pouvoir, la CIA a commencé une campagne de propagande dans le Nord-Vietnam contre le gouvernement communiste pour obtenir la population vietnamienne vers le sud. Cette campagne a été principalement destiné à la population catholique du nord du Vietnam. La CIA et le colonel Edward Lansdale imprimés des milliers d’affiches et de brochures qui a coûté la “la Vierge Marie a quitté le Nord» et «Christ est allé Sud” en raison de leur «haine du communisme.” [Cxiii] Certains de leur propagande affirmé communistes étaient des cannibales qui mangeraient leurs enfants. Ils ont également convaincu beaucoup de gens que Ho Chi Minh serait persécuter les catholiques. Les États-Unis a même donné vietnamiens documents personnes de trésorerie départ. Mais le moyen le plus efficace qu’ils ont convaincu les habitants du Nord vers le sud était en menaçant de décimer l’ensemble du Nord avec une grève atomique. Environ un million de résidents vietnamiens qui étaient pour la plupart catholiques ont quitté à la suite. John F. Kennedy a été élu président en 1960 Alors que Kennedy n’aimait pas le communisme (principalement parce qu’il associe le communisme avec la brutalité du «communiste» auto-proclamé de l’Union soviétique), il ne voulait pas tout simplement démolir Vietnam et qu’il était opposé à à grande échelle de l’action militaire. Après Kennedy a été assassiné, Lyndon B. Johnson a été assermenté à titre de président et il a eu des politiques radicalement différentes. Il a fait des progrès domestique avec son «Great Society», mais sa réponse à des pertes massives de vies humaines des deux côtés de la guerre a été d’envoyer de plus en plus de troupes au Vietnam. Des millions de personnes sont mortes à cause de ses commandes. Le 2 Août 1964, le destroyer américain USS Maddox militaire attaqué trois torpilleurs nord-vietnamiens dans le golfe du Tonkin. Quatre marins vietnamiens ont été tués, six ont été blessés, mais il n’y avait pas de victimes américaines. Une deuxième attaque a été signalée, mais il était un faux pavillon. (Les images radar utilisé une «preuve» de l’attaque étaient des faux positifs et aucun bateau nord-vietnamiens de torpilles étaient dans la région). Malgré ce Johnson a utilisé cette fausse bannière pour justifier des frappes aériennes sur le Vietnam. Johnson a déployé beaucoup plus de troupes après cela. Seuls 2.000 troupes ont été déployées au Vietnam en 1961, mais dès 1964, il y avait 16 500. L’année suivante, 196 500 soldats de plus ont été envoyés. Dans la même année, Johnson a annoncé qu’il y aurait plus de trois frappes aériennes au Vietnam le nom d’opération Flaming Dart, l’opération Rolling Thunder et Opération Arc lumière. Curtis LeMay, chef d’état-major de l’US Air Force a écrit: «Nous allons les bombarder de nouveau dans l’âge de pierre.” Quand Johnson a terminé son mandat, les bombardements américains avait cessé, mais 30.000 Américains ont été tués dans la guerre. Après Diem a été tué, plusieurs militaires similaire, des régimes fantoches ont été créés tous les États-Unis. Nixon a été élu en 1970 et il a soutenu la guerre, mais il savait qu’il était très impopulaire, donc il a retiré 150.000 troupes du Vietnam et les remplacer par des troupes vietnamiennes. Nixon a également procédé à des bombardements secrets au Cambodge qui ont dévasté la population et il a ordonné l’opération Linebacker II, un bombardement massif de Hanoi. Quatre étudiants à Kent State ont été tués par la Garde nationale de l’Ohio pour avoir protesté contre ces attentats et neuf ont été blessés. Cela est devenu connu comme le Massacre de Kent State, qui a déclenché des grèves gras d’étudiants à travers le pays. Le soutien public a diminué pour la guerre, en particulier après la fusillade du collège. Scandales horribles comme le massacre de My Lai ont également contribué. Au cours de ce massacre, environ 500 personnes, principalement des femmes, les nourrissons et les personnes âgées de My Lai (une ville au Vietnam) ont été violées, mutilées et tuées par peloton de l’armée américaine, “la compagnie Charlie.” Ils ont ensuite brûlé le village à la terre. Un seul soldat Deuxième indulgent, William Calley, a été reconnu coupable. Il a été reconnu coupable de 22 chefs d’assassiner d’abord condamné à la prison à vie, mais il a seulement servi trois ans et demi en résidence surveillée. Le massacre était peut-être l’un des moins punis, les plus dévastateurs les violations des droits de l’homme dans l’histoire. À la fin de la guerre du Vietnam, 3,5 millions de civils vietnamiens ont été tués. Plus d’un million de Vietnamiens du Nord et près de 60 000 soldats américains ont été tués well.Most du peuple du Vietnam voulait seulement l’indépendance et l’unification de leur pays brisé, ainsi que d’un système juste, encore plus de cinq millions de morts de la guerre en raison de la malentendus et les préjugés de nos gouvernants. Accords de paix de Paris a finalement mis un terme à cette guerre criminelle tragique en 1973 ils ont appelé à l’unification du Vietnam et des élections libres comme l’Accord de Genève a près de 20 ans plus tôt. Cependant, les effets de la guerre se font encore sentir aujourd’hui, en raison des effets des rayonnements congénitales et le DDT.        

6.6 La CIA et sa dévotion aux sociétés  

 

La plupart des gens qui ont étudié l’histoire des États-Unis connaissent les grandes batailles de la guerre froide, mais les batailles secrètes, les opérations et les assassinats sont moins bien connus. Les deux types de guerre ont été menées pour promouvoir les intérêts économiques de nos empires. Le National Security Act de 1947, a créé la Central Intelligence Agency, le Conseil de sécurité nationale et un ministère unifié de la Défense. Ces branches du gouvernement ont été utilisés pour prendre ces mesures plus secrets américains promouvoir les intérêts économiques. Le Conseil national de sécurité a écrit le projet de loi NSC-68 en 1950, qui a appelé à l’argent consacré à la défense de quadruple. L’argent consacré à la «défense» en Amérique est maintenant plus élevé que jamais auparavant. La CIA depuis sa création a travaillé pour des sociétés américaines (et les plus offrants) plus que toute autre branche du gouvernement. Il s’agit d’une organisation corrompue, immorale et ses anciens et actuels administrateurs devrait être tenu criminellement responsable de tous leurs crimes. La CIA a facilité des milliers de coups d’Etat afin de bénéficier sociétés américaines. Un des premiers fut de 1954 guatémaltèque coup d’Etat. Ce coup a été planifié lorsque sept ans après la guerre froide, lorsque le président démocratiquement élu du Guatemala, Jacobo Arbenz Guzmán, ont décidé de créer de nouvelles politiques de réforme agraire (comme le décret 900 ou la loi de réforme agraire) qui est nécessaire aux entreprises de distribuer leurs terres inutilisées à les pauvres afin qu’ils puissent l’utiliser pour l’agriculture. La CIA et les autres agences gouvernementales ont cherché à le remplacer à la suite. En 1945, soixante-dix pour cent de toutes les terres fertiles au Guatemala a été possédé par un simple 2,2% de la population du pays, et seulement douze pour cent de ces terres a été utilisée pour l’agriculture. [Cxiv] La United Fruit Company, qui possédait une grande partie de cette terre était opposé à l’attribution des terres inutilisées pour les résidents qui en ont besoin pour survivre parce que la société ne voulait pas sacrifier tout bénéfice potentiel. Par conséquent, la société a utilisé ses pouvoirs politiques à “protéger” leurs intérêts financiers. Allen Dulles, alors directeur de la CIA, a siégé au conseil de la United Fruit Company et un actionnaire important de la société, (comme ce fut son frère qui était aussi le secrétaire d’Etat américain). Dulles, avec le reste de la CIA, a contribué à convaincre le gouvernement et les habitants de l’Amérique et du Guatemala que Guzman était une menace communiste afin qu’ils puissent justifier le renversement lui pour protéger leurs terres dans le pays. L’opération originale pour renverser Guzman a été appelé PBFORTUNE. (Ils n’ont apparemment pas se sentir beaucoup besoin de cacher le fait qu’il s’agissait d’un complot motivé financièrement.) Un officier de l’armée guatémaltèque en exil, le colonel Carlos Castillo Armas a été chargé par la CIA de mener l’armée coup.Before l’invasion, Armas a distribué des brochures de l’aviation sur le Guatemala à propos de leurs “communistes” brochures de government.The lire, «Lutte contre l’athéisme communiste , l’intervention communiste, l’oppression communiste. . .Struggle Avec vos frères patriotes! Lutte avec Castillo Armas! “Les maisons de partisans de Guzman ont également été marqués avec des autocollants qui lisent« Un communiste vit ici, “et Armas également pris le contrôle de stations de radio guatémaltèques à se propager plus propagande. Lorsque Armas et son armée ont envahi, ils ont été beaucoup plus nombreux que par l’armée guatémaltèque. Cependant, craignant une intervention américaine directe et de l’invasion, des parties de l’armée guatémaltèque a commencé à se rendre aux forces de Armas, et Guzmán démissionné. Le même jour, SS Springfjord, un navire britannique chargé de café du Guatemala et du coton, de napalm par un pilote de la CIA “Air Force de libération.” (La CIA a estimé qu’il n’avait pas d’arme à Guatemala.) Armas a pris la place de Guzmán et il dirigé le pays comme un dictateur violent, entraînant une guerre civile de trente-six ans. Environ 250.000 Guatémaltèques ont disparu ou ont été tués par le gouvernement oppressif et ses milices à la suite. [Cxv] Le Guatemala coup d’Etat n’était pas la CIA de la première. Juste un avant, la CIA a renversé un dirigeant démocratiquement élu, le Premier ministre iranien Mohammad Mosaddegh, parce qu’il voulait nationaliser la Compagnie Anglo-Iranian Oil, la plus grande raffinerie de pétrole dans le monde. Le pétrole iranien était le plus grand investissement à l’étranger par le gouvernement britannique de l’époque et détenue à 51% de la société. Mosaddegh voulait la Société Anglo-Iranian Oil être réglementé, une exploitation plus rationnelle et plus rentable pour les gens de l’Iran, au lieu de profiter des empires étrangers comme la Grande-Bretagne et en Amérique. La Grande-Bretagne a lancé un blocus militaire contre l’Iran et a boycotté leur pétrole dans le monde entier. La CIA alors soudoyé des voyous, des politiciens et des hommes de l’armée pour aider à répandre la propagande sur Mosaddegh. Finalement, il a été arrêté par une foule payé par la CIA et condamné à l’isolement, et ses partisans ont été torturés et tués. Mosaddegh a été remplacé par Mohammad-Reza Chah Pahlavi qui a régné comme un dictateur oppresseur pendant 26 ans jusqu’à ce qu’il a été renversé en 1979, le gouvernement américain lui a fourni les armes à la règle, et la CIA a aidé à former ses forces de police brutal et corrompu. La compagnie pétrolière anglo-iranienne est alors devenue la British Petroleum Company, mieux connu comme BP aujourd’hui, la société tristement célèbre pour sa marée noire qui a ravagé la côte du golfe en 2010. La CIA a également tenté d’assassiner Fidel Castro en 1960 pour des raisons similaires. Castro voulait redistribuer les biens qui avaient été volés par les agriculteurs par de grandes entreprises américaines, et la CIA une fois de plus mis sur la défense de ces sociétés. (Castro est devenu un dictateur beaucoup plus autoritaire que le temps passait et de nombreux Cubains souffert et souffre encore à cause de lui, mais la CIA était davantage préoccupé par ses politiques socialistes. Ils étaient aussi mal sur Castro étant une menace pour les autres pays. Il n’a probablement pas l’intention d’utiliser ses armes, sauf en cas de légitime défense) Castro a discuté de certaines de ses politiques la CIA opposition qui ont conduit à l’attaque dans son autobiographie, My Life:. Une autobiographie parlée: “Les étapes les plus importantes que nous avions prises jusqu’à présent sont la réforme agraire et la nationalisation des grandes entreprises industrielles et commerciales et les banques, ainsi que certaines autres mesures de grand impact social, tels que la campagne d’alphabétisation, la réduction des taux de l’électricité et le téléphone , la réforme urbaine, la loi de contrôle des loyers, la confiscation des biens de ceux qui avaient volé le gouvernement et le peuple. Nous avions fait des choses très importantes, mais nous ne nous étions pas proclamé comme étant socialistes, ou ouvertement proclamé doctrines marxistes-léninistes. Je dois même dire que notre réforme agraire était, à l’époque, moins radicale que la réforme général MacArthur avait institué au Japon. Parce que quand les Etats-Unis ont occupé le Japon en 1945, MacArthur a supprimé grandes propriétés foncières et morcelé la terre et distribué parmi les paysans et les pauvres. Mais au Japon, les grandes étendues de terres n’avaient pas appartenu à de grandes sociétés Américains, tandis qu’à Cuba qu’ils avaient. Voilà pourquoi nous n’avons pas été autorisés à avoir une réforme agraire, tout comme il n’a pas été autorisé au Guatemala où Arbenz a essayé de mettre en œuvre un en 1954 “- Fidel Castro. C’est exact. Le gouvernement des Etats-Unis ne soutiendra que les réformes foncières si elles ne nuisent pas à de grandes sociétés américaines. Avait de la terre dans le Japon occupé appartenait aux grandes sociétés américaines, les paysans n’auraient pas vu tout ça. Cependant, le général MacArthur n’était pas le véritable architecte de la réforme agraire dans le Japon occupé. L’architecte principal était Hiro Wada, ancien ministre japonais de l’Agriculture qui ont assuré 5,8 millions d’acres de terre japonais a été acheté à des propriétaires et vendus aux agriculteurs qui ont travaillé la terre. En 1950, environ trois millions de paysans avaient acquis des terres à la suite de cette politique progressive. Castro vient de se passer à redistribuer les terres que les sociétés américaines ont affirmé, et c’est pourquoi la CIA l’a visé. Le 15 Avril 1960, des exilés cubains entraînés et financés par la CIA ont attaqué les aérodromes cubains avec B-26 bombardiers. Les bombardiers ont tous été faussement identifiés comme des FAR (Forces armées révolutionnaires) avions, de sorte qu’ils semblent être des forces armées révolutionnaires cubains. L’un de ces attentats avait son capot pris par la CIA et a été abattu avant le départ. Son pilote a communiqué par radio un appel mayday à l’aéroport international de Miami, affirmant qu’il avait été abattu par les forces de sol cubain et il atterri là. Le jour suivant, Kennedy a annulé les frappes aériennes américaines programmées, mais la grève de masse n’a pas été annulée. Agents de la CIA et 1400 formés par la CIA, les exilés cubains infiltrés Cuba pour tuer Castro, mais ils ont échoué. Cela a été connu comme l’invasion de la baie des Cochons. JFK avait plus tard des regrets à propos de faire confiance à la CIA de cette mission formée par le “Groupe spécial” et il a réalisé l’invasion a été un désastre.            

6.7 JFK, la CIA et le secret au sein du gouvernement   JFK a souligné paix dans le monde et les droits de chaque être humain sur la planète peut-être plus que tout autre président américain avait devant lui. Il nous a dit qu’il croyait en l’égalité pour tous les Américains et toutes les personnes, et il a fondé le Corps de la paix comme un moyen de faire respecter ces droits. Cependant, il n’a approuver attaques secrètes contre le Vietnam et Cuba, je crois qu’il a été induit en erreur dans ces erreurs par la CIA. Ses politiques les plus idéalistes ont été fermement opposés par la CIA parce que la guerre fait partie intégrante de nombreuses grandes entreprises actuelles, afin s’oppose il est économiquement rentable pour eux. La CIA avait de nombreuses raisons économiques et idéologiques de tuer JFK et ils sont l’une des rares organisations avec les ressources pour le faire, il est donc très possible qu’ils ont fait. Beaucoup oublient Lee Harvey Oswald, le soi-disant «tireur solitaire» était autrefois l’intelligence navale et il a été encore payés par le gouvernement américain de temps après avoir quitté l’armée. La CIA a tué de nombreux autres défenseurs de la paix. La preuve en a été enterré et a révélé de nombreuses fois depuis le tir par de nombreux spécialistes et des partis concernés. La Baie des Cochons a été lancé moins de trois mois dans la présidence de Kennedy. Le «Groupe spécial», une subdivision du Conseil de sécurité nationale (NSC) a mis au point le coup un an avant et Eisenhower a approuvé un budget de 13 millions de dollars pour l’opération. Eisenhower et la CIA ont réussi à convaincre JFK le plan était nécessaire. On lui a dit Castro était une menace majeure, mais il n’a pas dit que l’Union soviétique savait l’invasion arrivait, ce qui a grandement fait monter les enchères. Par conséquent, ne pas être pleinement conscient du risque, il a approuvé l’invasion de la Baie des Cochons et a pris la responsabilité. Ensuite, il a fait remarquer: «Comment ai-je pu être aussi stupide?” En ce qui concerne sa confiance mal placée pour la CIA. Peu de temps après la baie des Cochons échoué, il a dit à un de ses plus hauts fonctionnaires qu’il voulait «voler en éclats la CIA en mille morceaux et la jette dans les vents.” [Cxvi] Il a également dit Ben Bradlee du Washington Post que “le premier conseil que je vais donner mon successeur est de regarder les généraux et éviter de se sentir parce que c’étaient des militaires leurs avis sur les questions militaires étaient vaut rien “. La CIA a payé pour l’assassinat de Ngo Dinh Diem, le dirigeant corrompu de la CIA qui a mis au pouvoir au Vietnam. Son frère a également été tué avec lui. Quand les frères de Diem ont été assassinés, Kennedy aurait été choqué. Il a ensuite tiré Allen Dulles, Richard M. Bissell, et Charles P. Cabell, qui crée des ondulations dans toute l’agence. Dulles était fervent dans ses tentatives de faire partie de l’enquête sur l’assassinat de Kennedy peut-être pour éviter la vérité de faire surface parce qu’il ou ses acolytes ont participé. Kennedy avait très justement le mépris de la CIA et de leur, obsession fervent violent avec le capitalisme et le corporatisme, et il est devenu un ennemi de la CIA à la suite. Peu de temps après l’invasion ratée de la baie des Cochons, Kennedy a prononcé un discours à l’Hôtel Waldorf-Astoria le 27 Avril 1961 sur la valeur du secret (et son absence) au sein du gouvernement. Il est sans doute aucun président des États-Unis dans l’histoire qui prône la transparence autant qu’il a fait du gouvernement. Presque tous les présidents américains ont souligné la “nécessité” de garder le secret pour des raisons de Voici quelques extraits de «sécurité nationale».: «Le mot« secret »est répugnant dans une société libre et ouverte; et nous sommes en tant que peuple intrinsèquement et historiquement opposés aux sociétés secrètes, aux serments secrets et aux procédures secrètes. Nous avons décidé il ya longtemps que les dangers de la dissimulation excessive et injustifiée de faits pertinents dépassent de loin les dangers qui sont cités pour justifier … et aucun fonctionnaire de mon administration, si son rang est élevé ou bas, civil ou militaire, devrait interpréter mes paroles ici ce soir comme une excuse pour censurer les nouvelles, pour étouffer la dissidence, pour couvrir nos erreurs ou de refuser à la presse et au public les faits qu’ils méritent de savoir ….   Car nous sommes confrontés dans le monde à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence sur l’infiltration plutôt que l’invasion, sur la subversion au lieu d’élections, par intimidation au lieu du libre choix, sur la guérilla par nuit au lieu des armées par day.It est un système qui a enrôlé de vastes ressources humaines et matérielles dans la construction d’un très unie, une machine extrêmement efficace qui combine armée, diplomatie, renseignement, operations.Its économiques, scientifiques et politiques préparatifs sont dissimulés, pas publiés .Son erreurs sont enterrées, pas en tête d’affiche. Fait taire SES dissidents, polo dépenses loué.No est question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est revealed.It conduit la guerre froide, en bref, avec une discipline en temps de guerre qu’aucune démocratie ne serait jamais espérer ou vouloir égaler. ” C’était un discours très important qui n’a pas reçu beaucoup d’attention. Pour une démocratie pour représenter le public, les intentions et les opérations gouvernementales ne peuvent très bien être le secret parce que la majorité ne saura pas si les gouvernements prennent des mesures qui sont dans l’intérêt du peuple. Ils ont tout simplement faire confiance à qui ils veulent, et de la CIA et d’autres organisations d’espionnage du gouvernement ont montré à maintes reprises qu’ils ne peuvent pas faire confiance pour ce faire. Il ya une très petite quantité d’information qui doit être retenu par le public. La rétention d’informations pour des raisons de sécurité nationale n’est nécessaire que si les gouvernements ont des secrets à cacher, mais il ya peu de raison qu’ils ne le devraient. Le secret ne peut pas être justifiée par l’existence de crimes de gouvernement. Si l’Amérique était le phare de la morale, de la liberté et de la démocratie, alors que son gouvernement n’aurait pas besoin de tant d’organismes pour couvrir son chemin sanglant. Les gouvernements créent plus d’hostilité et de violence qu’ils découragent quand ils essaient de garder leurs affaires secrètes. Ils s’octroient avec autant d’intimité que vous le souhaitez, mais ils ne donnent pas quelqu’un d’autre le même droit. Nous ne devrions pas avoir des ennemis qui veulent utiliser l’information contre nous. Nous devons nous efforcer de promouvoir le bien-être de tous les pays afin d’éliminer la volonté de l’hostilité et de la violence. La seule façon de la démocratie réelle est proche de la transparence complète dans le gouvernement et exige le consentement pour l’accès aux renseignements personnels de personnes innocentes. Les gouvernements doivent être transparentes gens, pas tous les jours. Les gens sont tous traités comme des menaces potentielles par les gouvernements les plus puissants, mais ils sont les véritables menaces parce qu’ils opèrent dans le secret et contre nous. Ils font des guerres. Nous ne le faisons pas et la plupart des gens sont plus volontiers transparent que la plupart des gouvernements. Le libre échange d’informations pertinentes pour le bien-être du monde est essentiel de veiller à son bien-être. Organisations «Intelligence» comme la CIA ont peu à voir avec l’intelligence. Par surveiller des gens, ils rassemblent des informations ou “Intel”, qui leur sert généralement peu d’effet. La plupart des informations recueillies est juste renseignements personnels inutiles. Si tout le monde pouvait coopérer et d’exprimer leurs opinions à façonner les gouvernements transparents, alors il n’y aurait aucune raison pour espionner. Les gens qui sont contre les intérêts des gens ordinaires seraient une minorité et ils pourraient être identifiés et encouragés à penser de manière plus progressive. Si une personne, une organisation ou gouvernement veut des renseignements personnels d’une autre de ces entités, ils doivent obtenir le consentement de leur part en premier. Ils devraient demander des informations. Ils ne doivent poursuivre un mandat si un crime grave est suspectée. Espionnage est pathologique. Il nie l’importance de la conversation. Il n’a de valeur que lorsque cela est fait de façon extrêmement limitée et ciblée. Satellites qui peuvent détecter les efforts pour construire des armes nucléaires avant qu’ils décollent sont utiles, mais ils ont aussi le potentiel d’être abusé. Cette technologie est également à seulement un petit morceau de “efforts de renseignement.” La plupart de ces efforts se composent de l’écoute électronique injustifiée, surveillance injustifiée des enregistrements téléphoniques et des activités en ligne, et autres intrusions de la vie privée des personnes innocentes. Si nous voulons réduire le terrorisme et la violence, nous devrions nous concentrer sur la réduction de la volonté de la destruction massive. Il ne doit pas exister et il ne serait pas si les dialogues étaient en cours à la place de la tromperie généralisée et le secret. Si la CIA ou de toute “l’intelligence” organisation comme le MI5 ou le MI6 (services secrets britanniques, Section 5 et 6) croient qu’ils ont le droit d’espionner les gens, alors ils ne peuvent pas avoir en même temps le droit de garder non divulgués et secret, car alors ils peuvent littéralement espionner ou tuer quelqu’un sans aucune répercussion. Ce n’est pas différent de la façon dont fonctionnent, les organisations criminelles clandestines hiérarchiques. Chaque «ennemi» peut être discuté avec, quel que soit le caractère ressenti de la personne. L’absence de dialogue constructif provoque la plupart des conflits parce que quand nos “relations” primaires avec d’autres personnes sont menées si la surveillance et d’autres médias, ils peuvent facilement être mal interprétés. Les guerres ont été lancées en raison de simples mots et les mesures prises hors contexte, qui sont perçues comme threating ou mal par certaines personnes. La seule façon morale pour dissuader une menace est d’abord interagir avec elle. Espionnage est une partie intégrante de l’impérialisme. Il n’y a pas moyen de parvenir à une telle domination économique et politique sans surveillance injustifiée et énorme secret et la tromperie dans le gouvernement. Avant Kennedy est devenu président, il a prononcé un discours sur l’impérialisme, le 2 Juillet 1957 de Kennedy dit que l’impérialisme est l’ennemi de la liberté. (Mais ce qu’il n’a pas reconnu ou l’état est publiquement que l’Amérique est le plus grand empire sur terre.) Dans le discours qu’il a condamné l’impérialisme soviétique et occidental en Afrique. A cette époque, les Français menaient une guerre sans merci sur l’Algérie (employant 400.000 soldats), étouffant l’éducation et de l’indépendance en Algérie, et emprisonnement et l’assassinat des leaders nationalistes qui pour la plupart veulent travailler pour le bien de leur pays. Les habitants de la Tunisie et le Maroc ont été opprimés et pour soutenir l’Algérie tant que les États-Unis fermé les yeux. Kennedy a ouvert ce discours en disant: “M.President, la seule force la plus puissante dans le monde d’aujourd’hui n’est ni le communisme ni le capitalisme, ni la bombe H, ni le missile.It guidée est éternel désir de l’homme d’être libre et indépendant d’un grand ennemi de cette force immense de la liberté est appelé, faute d’un terme plus précis, l’impérialisme – et aujourd’hui cela signifie que l’impérialisme soviétique et, que cela nous plaise ou non, et si elles ne doivent pas être assimilés, l’impérialisme occidental ».   Kennedy a toujours été moins prompts à critiquer l’impérialisme occidental, (en particulier l’impérialisme américain), mais il a critiqué à la fois, contrairement à la grande majorité des politiciens américains de son époque. L’impérialisme occidental et l’impérialisme soviétique auraient certainement été comparés, mais il est presque impossible de gagner une élection en Amérique, en dénonçant le gouvernement comme un empire sans scrupules. Plus loin dans le discours, Kennedy exprime sa position sur l’impérialisme américain: «J’ai été critique de la position des États-Unis en ce qui concerne cette situation depuis 1946 – en particulier, la volonté des États-Unis de maintenir son amitié avec les Français, les Belges et les Portugais, qui ont tous des possessions coloniales, et à en même temps de maintenir l’amitié avec les peuples coloniaux eux-mêmes. Donc, ma critique ne vise pas à être un partisan, mais vise uniquement à indiquer que je crois que notre politique a échoué. Il est particulièrement important, dans la mesure où la Hongrie sera un enjeu principal lors de la réunion des Nations Unies cet automne, que les Etats-Unis purifie l’air et prendre une position claire sur cette question, sur laquelle nous avons été vulnérables dans le passé. Et nous devons dire clairement aux Français ainsi que les Nord-Africains que nous cherchons pas d’avantages économiques pour nous-mêmes dans ce domaine, pas de possibilité de remplacer les liens économiques français ou exploiter les ressources africaines. Si nous voulons assurer l’amitié de l’arabe, l’Afrique et l’Asie – et nous devons, malgré ce que M. Dulles dit à propos de notre n’étant pas dans un concours de popularité – nous ne pouvons pas espérer accomplir uniquement au moyen d’un milliard de dollars programmes d’aide extérieure. Nous ne pouvons pas gagner leurs cœurs en les rendant dépendant de nos documents. Nous ne pouvons pas les garder libres en les vendant la libre entreprise, en décrivant les dangers du communisme ou la prospérité des États-Unis, ou de limiter nos relations aux pactes militaires. Non, la force de notre appel à ces populations clés – et c’est à juste titre notre appel, et pas que des communistes – se trouve dans notre philosophie traditionnelle et profondément ressenti de la liberté et de l’indépendance de tous les peuples partout dans le monde. »- John F. Kennedy. Ce fut un autre discours qui a été très opposé à la marque de l’impérialisme typique de la Maison Blanche. Kennedy pourrait être critiqué pour croire communisme doit être combattu, mais je ne crois pas qu’il ait jamais entendu vrai communisme. Il associée communisme (comme la plupart des gens ont fait) avec la brutalité de l’Union soviétique parce qu’ils ont identifié comme la politique soviétique de l ‘”indigénisation” (en russe: коренизации) “communistes”. Est très similaire à l’impérialisme occidental. Si le communisme JFK avait lu Marx et n’y avait pas eu une telle stigmatisation de socialisme à l’ère McCarthy, il aurait probablement réalisé est totalement opposé à l’impérialisme. Son but est d’établir un contrôle commun, la caractéristique essentielle de la démocratie. Ce n’est pas la faute de Marx que ses idées ont été corrompus et utilisés pour justifier l’oppression. Malgré ce malentendu, John F. Kennedy a hérité d’un empire qu’il voulait prendre une direction très différente. Je ne crois pas qu’il voulait être une partie de la puissance de combat de l’Amérique avec l’URSS. S’il n’avait pas été assassiné, il peut très bien avoir mis fin à la guerre du Vietnam et la guerre froide au cours de sa présidence, et le monde serait devenu très différent à la suite. Personne ne peut dire avec certitude ce qu’il aurait fait s’il n’avait pas été tué, mais la sécurité nationale d’action Mémorandum 263 en date du 11 Octobre 1963 répété l’engagement de Kennedy pour supprimer un millier de troupes du Sud-Vietnam et ses visions de la paix étaient ressemble à aucun autre président américain. Kennedy a été assassiné à Dealey Plaza, Dallas Texas le 22 Novembre de 1963 Beaucoup de chercheurs et d’individus ont longtemps soupçonné qu’il y avait un complot pour tuer Kennedy. Selon un sondage, 80% des Américains croient qu’il y avait une conspiration et que Oswald n’avait pas agi seul. [Cxvii] Lorsque seulement les faits de base sur l’assassinat sont examinés, il devient très évident qu’il y avait un cover-up. L’un des faits les plus importants est que un grand nombre (environ 105) des témoins et des personnes qui avaient une connaissance d’initié sur l’assassinat mort “décès pratiques», (certains ont été assassinés et quelques décès ont été jugées suicides) qui interdit la vérité des revêtements de surface pendant un certain temps. Ces décès ont eu lieu au cours de deux décennies que le crime a été réexaminé à plusieurs reprises. Lee Harvey Oswald, le premier meurtrier présumé, n’a jamais été en mesure d’aller à un procès parce qu’il a été tué moins de 48 heures après l’assassinat par Jack Ruby qui avait des liens avec Richard Nixon. Une note du FBI envoyé en 1947 à partir d’un assistant personnel FBI expurgée recommandé que Jack Ruby pas témoigné à l’audience du Comité de la Chambre sur les activités anti-américaines, car il est «exerçant des fonctions d’information pour le personnel de Richard Nixon.” Ruby a contacté la Commission Warren, qui a été convoqué pour «enquêter» sur l’assassinat, mais il a fait très peu de recherche. Ruby a offert de témoigner à plusieurs reprises, mais ils ont montré aucun intérêt, malgré le fait que Ruby a tué Oswald. Ils ont affirmé Ruby n’avait même jamais rencontré Oswald, mais plusieurs témoins ont confirmé qu’ils avaient rencontré. Par exemple, en 1963, Esther Ann Mash, une serveuse, assisté à une réunion de 7 personnes au restaurant où elle travaillait. Elle a affirmé Oswald et Ruby étaient là jusqu’à 1h du matin. La Commission Warren cerise cueillies grande partie de la preuve. Son seul but était peut-être à corroborer l’histoire originale du gouvernement à propos de l’assassinat. Ruby voulait être amené à Washington DC et il a dit Earl Warren, “Ma vie est en danger ici … Je veux dire la vérité, et je ne peux pas le dire ici.” Un an après sa condamnation pour l’assassiner d’Oswald, il a déclaré en Mars 1965 à une conférence de nouvelles que «Tout ce qui concerne ce qui se passe ici n’a jamais venir à la surface. Le monde ne saura jamais la vérité des faits de ce qui s’est passé, mes motivations. Les gens qui avaient beaucoup à gagner et une telle arrière-pensée pour me mettre dans la position que je suis ne laissera jamais les véritables faits venir au-dessus bord dans le monde. “Un journaliste a alors demandé si ces gens sont dans des postes très élevés?” et il a confirmé. Deux ans plus tard, Ruby est décédée du cancer. Il a affirmé avant sa mort qu’il a développé le cancer d’une injection, il a été donné pour un rhume, mais cela n’a jamais été prouvé. Ruby a tué Oswald pour le réduire au silence probablement parce qu’il a été payé pour. Il peut également voulu témoigner à admettre qu’il falsifié les preuves dans l’assassiner. Il a été repéré par un journaliste de Dallas à l’hôpital Parkland où le “Magic Bullet” (pièce de la Commission 399) a été trouvé sur le mauvais civière. La formule magique est la balle qui a traversé alléguée par Kennedy et le gouverneur Connelly, assis en face de lui dans la limousine présidentielle. Selon la théorie de la balle unique mis au point par la Commission Warren, cette balle a pénétré 7 couches de la peau et 15 pouces de tissu, en passant si le cou de Kennedy, puis la poitrine, le poignet du Gouverneur et s’arrêter dans sa cuisse droite. Le chemin cette balle aurait dû prendre pour infliger de telles blessures serait tortueux, et il est physiquement impossible que seule balle pourrait prendre un tel chemin. Cela a été confirmé par plusieurs experts balistiques comme le Dr Joseph Dolce, expert en balistique chef de l’armée qui a été invité à tester la théorie de la balle unique pour la Commission Warren. Il n’a pas été appelé à témoigner et ses conclusions ont été classés pendant huit ans.   Dealey Plaza était l’endroit idéal pour tuer Kennedy. Il s’agit d’un terrain plat entouré principalement par des bâtiments gouvernementaux comme le bâtiment Dal-Tex, la maison ancienne Cour, les tribunaux de juridiction criminelle du comté de construction et les bâtiments dossiers du comté. N’importe lequel de ces bâtiments auraient pu être utilisés comme des nids de snipers. Dans l’autre sens, il ya une route triple passage souterrain, une palissade autour d’un monticule herbeux, et bien d’autres zones herbeuses avec couvercle. La proximité de l’autoroute a également donné les personnes concernées, une échappatoire potentielle facile. Agents des services secrets ne sont pas autorisés dans la voiture de Kennedy ou autour de la zone, et que la police de Dallas, dont beaucoup étaient corrompus, se tenaient à le garder. Jack Ruby avait des liens avec le service de police de Dallas et il est possible qu’il a payé la police de Dallas à l’avance de ne pas garder le président. En 2007 les soupçons d’implication de la CIA ont été directement confirmée par l’ancien de la CIA et de l’OSS opératoire, E. Howard Hunt. Hunt a été impliqué dans de nombreuses opérations, y compris l’invasion et PBFORTUNE Baie des Cochons. Il a également été reconnu coupable d’implication dans le cambriolage du Watergate. Il a avoué à aider à planifier l’assassinat dans son autobiographie, American Spy: My Secret History de la CIA, Watergate, et au-delà. Il a été invité à écrire le livre après avoir envoyé une cassette de son fils, Saint John Hunt, avant sa mort, dans laquelle il expliquait qu’il était «un benchwarmer” sur l’assassinat, qu’ils ont appelé «le grand événement.” Hunt était presque certainement l’un des trois «clochards» capturés se cachent dans un wagon de chemin de fer près de Dealey Plaza. Ils étaient probablement les tireurs de la butte herbeuse qui a pris le coup fatal. Hunt a également impliqué un tireur français qui peut avoir été l’infâme gangster Lucien Sarti ou David Ferrie de la CIA qui a su à la fois Ruby et Oswald. La carte de bibliothèque de David Ferrie a également été trouvé dans la poche de Oswald et Ferrie était descendu dans un hôtel à Dallas le jour de la fusillade. Il existe des preuves acoustique existant au moins une balle a été tirée à partir monticule herbeux. Cela a été corroboré par de nombreux témoins qui ont vu plusieurs hommes fuyant la butte herbeuse, juste après les coups de feu ont été entendus dans la zone. Les trois clochards ont été arrêtés, interrogés et relâchés sans jamais leurs noms étant enregistrés. Dans la seule photographie libéré des trois clochards, ils sont photographiés quittant le service de police de Dallas lunettes de soleil et costumes. Hunt semble être l’un d’entre eux. Charles Harrelson, (un membre du crime organisé qui a affirmé à la police en Septembre 1982 qu’il avait tiré sur Kennedy) et James Earl Ray, l’assassin condamné de Martin Luther King Jr. ont été identifiés comme les deux autres clochards. Les trois clochards ne sont pas les seules personnes arrêtées ce jour-là. L’assassinat a été un grand effort coordonné que beaucoup ont été impliqués dans. Dans la bande de son fils, Howard Hunt a expliqué Lyndon B. Johnson a été le chef d’orchestre principal de l’assassinat. Il était en position de gagner le plus de la mort de Kennedy et il est devenu président Kennedy est mort peu de temps après. Il n’aimait pas non Kennedy ou ses politiques. Dans les entretiens Frank Gannon / Nixon, Nixon a dit, “Johnson n’aimait pas particulièrement Jack Kennedy. Il détestait Bobby Kennedy. ” Une grande partie de la CIA avaient voulait déjà se débarrasser de Kennedy. Mis à part les politiques de Kennedy et sa détermination à détruire la CIA, il avait tiré plusieurs personnes puissantes dans la CIA. Selon Hunt, Cord Meyer Jr, un autre agent de la CIA a été chargé de “The Big Event». Cord Meyer Jr. avait un motif de plus pour tuer Kennedy car il savait Kennedy et son épouse ont été d’avoir une liaison. Cord Meyer Jr. également employé David Morales et Bill Harvey, deux agents de la CIA très corrompus. Ex-avocat de David Morales, Robert Walton, a déclaré Morales a admis qu’il a été impliqué dans deux assassinats Kennedy dans une interview à la BBC en 2006, il a dit qu’il “était à Dallas quand nous sommes arrivés cet enculé et j’étais à Los Angeles quand nous sommes arrivés le petit bâtard . “Morales a vu l’ordre de Kennedy à annuler des frappes aériennes sur Cuba comme une« trahison », comme l’a fait un certain nombre d’agents de la CIA. Kennedy a également conclu un accord avec Khrouchtchev que la CIA n’était pas content. Kennedy a déclaré si Khrouchtchev a tiré des missiles de Cuba, les États-Unis ne serait pas envahir. Bien avant sa mort en 2007, E. Howard Hunt a exprimé sa colère sur les actions de Kennedy dans une interview: “Les promesses avaient été faites par l’administration, par l’administration Kennedy et l’administration Eisenhower précédent que l’invasion allait procéder dans certaines circonstances. Et quand cela [promesse] a été brisée en raison de la part de M. Kennedy, [nous avons vu que] comme un manque de courage “. Les douze hommes ou plus arrêtés ce jour-là n’était pas seulement la CIA comme indiqué. La CIA a également utilisé les chiffres de la criminalité organisée pour plusieurs raisons. Le hade de la mafia a conclu un accord avec le président Batista années antérieures à autoriser les casinos et les opérations de la drogue pour être exécuté à Cuba, (sociétés américaines ont dominé la région à cause de lui), mais ces opérations a pris fin quand Castro est arrivé au pouvoir. Glenn Kessler du Washington Post a expliqué: «Après Fidel Castro a mené une révolution qui a renversé un gouvernement ami en 1959, la CIA était désespérée pour l’éliminer. Donc, l’agence cherché un partenaire tout aussi inquiet Castro-la mafia, qui a des investissements lucratifs dans les casinos cubains. “Beaucoup de membres de la mafia eu intérêt à aider à se débarrasser de Castro pour cette raison, mais ils et la CIA peuvent avoir finalement jeté leur dévolu sur Kennedy pour des raisons similaires. Santo Trafficante était l’un des gangsters arrêtés lors des raids de casino. Mais il a été libéré de tous ses actifs peut-être parce qu’il a accepté de jouer des deux côtés. Kennedy dit à propos de Cuba et Batista: “Je crois qu’il n’y a aucun pays dans le monde y compris tous les pays sous domination coloniale, où la colonisation économique, l’humiliation et l’exploitation étaient pire qu’à Cuba, en partie à cause des politiques de mon pays au cours de la régime de Batista. J’ai approuvé la proclamation, qui Fidel Castro a fait dans la Sierra Maestra, à juste titre quand il a appelé à la justice et en particulier aspirait à Cuba débarrasser de la corruption. Je vais même aller plus loin: dans une certaine mesure, c’est comme si Batista était l’incarnation d’un certain nombre de péchés de la part des États-Unis. Maintenant, nous aurons à payer pour les péchés. En matière de régime de Batista, je suis d’accord avec les premiers révolutionnaires cubains. C’est parfaitement clair. ” Les frères Kennedy ont également pris une ligne dure très à la criminalité organisée, les poursuivant principalement par le biais du Comité spécial des États-Unis sur les activités inappropriées dans le travail et de gestion, aussi connu comme le comité McClellan nom de son président, le sénateur John L. McClellan. En 1963, des milliers de membres de la mafia étaient soit en prison, sous surveillance, ou face à des accusations. Le frère de Kennedy, Bobby Kennedy, a pris une position très agressive avec de grande envergure défendeurs et il suppose souvent culpabilité quand ils plaident la cinquième. Il a été procureur général des États-Unis et les convictions de truands a augmenté de 800% quand il était au pouvoir. Carlos Marcella, un chef de la mafia à Dallas a été expulsé au Guatemala par Kennedy, rentra aux États-Unis illégalement avec l’aide de collègues truands. Certains membres de la foule comme Johnny Rosselli, hit-homme pour Al Capone, déploraient aussi Kennedy parce qu’ils prétendaient aider à lui dans le bureau de faveurs politiques. En 1960, Robert Maheu de la CIA, un confident du président John F. Kennedy et le sénateur Robert F. Kennedy a commencé à recruter des hommes de la mafia de l’assassinat de Fidel Castro. Johnny Roselli a été contacté en premier. Maheu lui a dit qu’il était un défenseur de sociétés internationales, mais il ne lui a pas dit qu’il était dans la CIA, qui était une façon intéressante de dire la moitié de la vérité. Roselli introduit Maheu à Sam Giancana qui a exprimé plus tard qu’il croyait que la CIA et la Cosa Nostra étaient “différentes faces de la même pièce de monnaie.” Roselli également introduit Maheu à Saint Trafficante Jr. Ils avaient tous les casinos qui ont été fermés à Cuba. Ces hommes ont reçu six pilules empoisonnées à utiliser dans une tentative de tuer Castro. Ces pilules auraient induit une crise cardiaque, mais après avoir essayé de les administrer dans un certain nombre de façons, ils ont échoué. Marita Lorenz, 19 ans, petite amie de Castro a été recruté par Frank Sturgis de tuer Castro. Elle a dit dans une interview, “Ils ont continué à me menacer, car ils m’ont entraîné. Ils ont dit que je n’étais pas bon à rien d’autre. Ils disaient que je devais le faire pour des raisons de sécurité nationale. Sinon, il y aurait une guerre. ” Lorsque tous les six tentatives pour tuer Castro échoué, Santo Trafficante envoyé des tireurs d’élite cubains formés à une base de la CIA dans les Keys de Floride pour tuer Castro, mais Trafficante avait averti à l’avance à ce sujet. Ces tireurs d’élite cubains ont ensuite été capturés par les autorités cubaines. Selon sénat le témoignage de Johnny Roselli, ces tireurs d’élite ont été libérés à la condition qu’ils iraient en Amérique pour tuer Kennedy. Ces tireurs d’élite ont pris des coups du bâtiment Dal-Tex. Plusieurs témoins ont entendu des coups de celle-ci. C’était aussi un endroit plus sûr que le Book Depository école qui offre un coup plus claire de la cortège. Peu de temps après Roselli a expliqué tout cela dans son témoignage Sénat, il a été abattu et étranglé en mer. Ses jambes ont été sciées et il a été bourrés dans un baril de pétrole qui a finalement amenés à terre. La Commission Warren a été créé par LBJ le 29 Novembre 1963, il a nommé la plupart des amis qu’il savait ne pas lui ou quelqu’un d’autre dans le gouvernement incriminer. Ils étaient le président juge en chef, Earl Warren, ex-agent de la CIA, Allen Dulles, J. Lee Rankin (servant de conseiller général), John J. McCloy, Gerald Ford, Hale Boggs, le sénateur Richard B. Russell et John Sherman Cooper. (Il y avait aussi d’autres membres mineurs d’avocats adjoints.) Ils ont affirmé qu’il y avait un seul tireur (Oswald) qui a tiré depuis le 6ème étage du Texas School Book Depository, malgré des preuves accablantes du contraire. Lee Harvey Oswald, l’homme accusé de l’assassinat entièrement par la Commission Warren, peut-être simplement un bouc émissaire durables dans l’opération. La CIA et la mafia réalisé son potentiel comme un bon bouc émissaire parce qu’il semblait avoir “déserté” de l’Amérique et de la CIA après son temps dans le Corps des Marines. Mais sa politique n’ont jamais été très extrême et ils alignés plutôt étroite collaboration avec Kennedy, en dehors de sa position sur Cuba. Par conséquent, Oswald avait peu de raison de tuer Kennedy. Oswald a rejoint la Marine Corp à seulement 17 ans. A 18 ans il a été envoyé à une base aérienne secrète haut à Atsugi Japon, travaillant pour le renseignement naval. Après une décharge de Marine Corps, il a renoncé à sa citoyenneté américaine, s’est rendu à Moscou, et a épousé Marina Oswald. Ensuite, le gouvernement qu’il revienne et s’installer à Fort Worth, au Texas. En 1963, il a déménagé à la Nouvelle-Orléans et a fondé la section locale pour le Fair Play for Cuba Comité. Dans une interview sur le Comité Cuba, at-il dit au nom de l’organisation qu’il a été “préconise le rétablissement de relations diplomatiques, commerciales et relations touristiques avec Cuba.” Ce ne sonnent certainement pas comme les mots d’un extrémiste prêt à tuer un président . Il a dit qu’il n’était pas affilié à aucun autre groupe et que le seul but du comité était d’empêcher l’intervention des États-Unis à Cuba et laisser évoluer sur son propre en tant que nation indépendante avec le peuple cubain en charge de son avenir. JFK était d’empêcher cela, (comme beaucoup dans le gouvernement étaient) mais comme mentionné il a finalement annulé les frappes aériennes sur Cuba, un mouvement Oswald doit avoir pris en charge. Dans une interview juste après Oswald a été arrêté, il a dit qu’il ne savait pas de quoi il était accusé. Il dit que la première personne qui lui demandait s’il avait tué Kennedy était un journaliste de nouvelles. Marina Oswald tard attesté qu’elle a été utilisée par le gouvernement et la Commission Warren pour faire son Oswald coupable, mais elle croyait Oswald n’avait aucune raison de vouloir tuer Kennedy en raison de leurs idéologies libérales similaires. Un autre homme qui peut avoir joué un rôle dans l’assassinat est George Bush senior. Dallas adjoint, Roger Craig, a dit qu’il savait de douze arrestations, le jour de l’assassinat. L’un des hommes arrêtés opérateur pétrolier indépendant de Houston, Texas. Cela aurait pu être une description de Bush, comme il était à Dallas ce jour-là pour l’American Association of Oil Well Drilling réunion de contrats, ce qui représente sa compagnie pétrolière Zapata au Dallas Hôtel Sheraton, (ce qui est environ 10 miles de Dealey Plaza.) Bush a également été identifié sur les photos dans la suite de l’assassinat. Selon l’armée le général de brigade, Russell Bowen, Bush a travaillé directement avec les groupes anticastristes avant et après l’invasion de Playa Girón. En fait, le nom de code pour la baie des Cochons était l’opération «Zapata». Zapata a également donné des fournitures pour faciliter l’invasion. Les plates-formes pétrolières de Zapata ont été utilisés pour former les travailleurs du pétrole cubains pour l’invasion selon un responsable anonyme. Au cours de l’opération «Whale Watch,” off-shore les plates-formes pétrolières de Zapata ont également été utilisés comme base pour les expéditions de drogue au cours de l’affaire Iran contre contras nicaraguayens à payer 1986-1988. [Cxviii] Les dossiers de Zapata auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis de 1960 à 1966 ont été portés disparus après le responsable des dossiers de la commission a affirmé que plus de 1000 boîtes de documents ont été détruits dans un entrepôt fédéral. Quand ils ont été détruits est contestée, mais Wilson Carpenter, analyste de référence pour la commission ont affirmé qu’ils ont été détruites juste après Bush père est devenu président. Ces documents ont incriminé Bush en montrant exactement comment il a aidé la CIA à travers sa compagnie pétrolière. En raison de la relation étroite entre les tentatives d’assassinat de Fidel Castro et l’assassinat de JFK succès, il semble plausible Bush savait au moins sur le plan. Si il a participé, il a peut-être été motivée, au moins en partie, par l’argent qu’il a perdu quand les Antilles Sugar Company a été nationalisée par Fidel Castro. La trahison ne serait pas surprenant conduite de la ligne Bush. La famille Bush a d’une vie humaine le traitement d’un héritage avec peu ou aucune considération. Par exemple, le père de George Bush père, Prescott Bush, détenues et négociées actifs nazis pendant des années. Prescott était directeur et chef de la direction de l’Union Banking Corporation (UBC), qui commerçait avec les actifs de sociétés les plus riches et les gens de l’Allemagne nazie comme Hambourg America Line et Fritz Thyssen, membre et principal soutien financier du parti nazi depuis 1933 UBC a été saisi dans le cadre du commerce with the Enemy Act, mais Prescott Bush n’a jamais été condamné ou jugé pour trahison. En fait, il a reçu 1,5 million de dollars dos du gouvernement américain pour ses avoirs nazis saisis. Une note écrite par J. Edgar Hoover a également été envoyé à George Bush de la CIA les jours après l’assassinat de l’appeler à une réunion. Porte-parole de la CIA Sharron Basso a suggéré qu’il faisait allusion à un George William Bush de la CIA. Mais cet homme a déclaré sous serment qu’il n’avait jamais vu une telle note. Bush père a dit qu’il ne se souvenait pas recevoir le mémo sur l’assassinat et il a même nié toute implication avec la CIA. Il est ensuite devenu directeur de la CIA en Janvier 1976 et vice-président des États-Unis après que. Quand il a couru pour le président, il a continué à nier toute implication avec la CIA, et quand il a été révélé Bush était dans la CIA, ce a provoqué l’indignation. Lorsque Hunt a été arrêté pour le cambriolage du Watergate, il aurait demandé à un million de dollars de rester calme et de ne pas impliquer toute personne au pouvoir. Nixon a pu avoir démissionné parce qu’il voulait le FBI pour arrêter l’enquête du Watergate et Hunt, en particulier. Il n’a pratiquement faire une escapade en hélicoptère juste après son discours de démission.) Nixon a également été enregistrée sur le téléphone pour expliquer à un autre fonctionnaire qui Hunt pourrait révéler la “Baie des Cochons tout de chose.” Bien que la participation de Bush dans l’assassinat n’est pas certain, LBJ a presque certainement été impliqué. RFK a demandé plus tard Lyndon Johnson “Pourquoi avez-vous tué mon frère?” Et il n’a reçu aucune réponse. Robert Kennedy Johnson interrogé sur la question lors d’une conversation téléphonique enregistré peu de temps après l’assassinat. Vers la fin, Robert explique: «Vous avez envoyé des rapports sur moi … renverser le gouvernement par la force et la violence qui conduit à un coup d’Etat.” Balbutie Johnson et dit: «Non, non, c’est une erreur.” Il commence alors la respiration haletante et juste avant de raccrocher, dit-il “je vais vous parler dans un jour ou deux.” il a également décrit Johnson comme “signifie, amer, vicieux, un animal», et Jacqueline Kennedy, l’épouse de JFK, a exprimé des sentiments similaires. Jacqueline portait les mêmes vêtements tachés de sang qu’elle portait quand Kennedy a été assassiné le jour où Johnson a prêté serment en tant que président. Elle a dit qu’elle portait à «leur montrer ce qu’ils avaient fait à Kennedy.” C’était en présence de LBJ et ses copains. Elle n’a pas dit qu’elle voulait montrer Oswald voulait qu’il avait fait. Jacqueline savait probablement beaucoup de ces mêmes hommes debout autour d’elle étaient les coupables. Quand Robert Kennedy a été tué (également dans des circonstances suspectes avec de nombreux agents de la CIA présent) elle a dit, “Si ils tuent de Kennedy, alors mes enfants sont des cibles … Je veux sortir du pays.” [Cxix] Oswald était mort à cette époque, pendant des années, et il est probable qu’elle faisait allusion à un même groupe de personnes qui ont tué son mari, même si elle n’a jamais dit exactement qui elle parlait, sans doute de peur d’être elle-même tué. Karyn Kupicinet, la fille d’un animateur de télévision a dit qu’elle a entendu les plans du complot visant à tuer JFK avant que ça arrive, et elle a été assassinée le même jour Kennedy a été tué. Hank Killam, le mari d’un employé de Jack Ruby qui savait Oswald est un autre exemple. Sa gorge a été coupée sur Mars de 1964 Gary Underhill, un agent de la CIA qui a affirmé l’agence a participé a été abattu dans la tête en mai 1964, Jim Koethe, le journaliste présente dans l’appartement de Ruby le lendemain de l’assassinat a été tué par un coup au cou en Septembre 1964 Il ya beaucoup d’autres exemples. Une femme nommée Rose Chermie qui a dit qu’elle l’auto-stop avec les tireurs d’élite cubaine sur le chemin de Dallas pour tuer Kennedy a été jeté sur le côté de la route les jours avant l’assassinat a eu lieu. Quand elle a été reprise par une ambulance, elle a dit à un certain nombre de personnel de l’hôpital que le président allait être tué et qu’il était de notoriété publique dans le monde souterrain. Cependant, personne ne la croyait, et elle a été commise involontairement. Elle a ensuite été tué en Septembre 1965. Dorothy Kilgallen, un chroniqueur qui a eu un entretien privé avec Jack Ruby et a affirmé qu’elle allait «casser» le cas JFK est mort en Novembre 1965 d’une surdose de drogue. Il a été jugé un suicide. Un employé de Ruby qui a parlé avec lui la veille au soir il a tiré Oswald nommé Karen «Little Lynn” Carlin a été tué en 1966, le lieutenant William Pitzer, le photographe autopsie de JFK qui a décrit son devoir comme une «expérience horrible”, est décédé en Octobre 1966 . ER Walthers, Dallas shérif adjoint qui a aidé à rechercher le Texas School Book Depository après la fusillade, a affirmé qu’il a trouvé une limace .45 calibre à la scène, même si aucune arme n’a jamais été signalé à être trouvé. Il a été abattu en Janvier 1969, Hale Boggs, chef de la majorité et membre de la Commission Warren, a commencé à exprimer publiquement des doutes sur les conclusions avant sa mort en 1972, William Sullivan, un ancien agent du FBI haut rang qui a dirigé la section 5 , contre-espionnage et renseignement intérieur a été tué dans un “accident de chasse” en Novembre 1977. Un autre exemple est George De Mohrenschildt, un géologue pétrolier russe qui a été dit pour répondre à Oswald par agent de la CIA, le juge Walton Moore. (Il peut avoir été un “gestionnaire” de la CIA). De Mohrenschildt a été tué par un coup de fusil à la tête la nuit précédente il était censé témoigner devant le Comité spécial des États-Unis Chambre des assassinats (HSCA) audience. Il avait dit au comité que Oswald était innocents jours plus tôt, et il avait peu d’intérêt à mentir depuis Oswald était déjà mort. La mort de De Mohrenschildt a été initialement comme un suicide, en dépit des circonstances suspectes évidentes. Il avait craint pour sa vie plusieurs années avant sa mort. Il a affirmé qu’il était harcelé et suivi par la CIA en raison de sa connaissance de l’assassinat, et il a même contacté George Bush père de l’aide avant qu’il soit tué. (George Bush père a effectivement écrit en arrière, mais il n’a pas offert de l’aide.) Roy Kellerman, l’agent des services secrets en charge de la limousine de JFK est également décédé en Mars 1984, la plupart des agents de la CIA et d’autres qui ont été impliqués sont morts ainsi. Toutefois, ce sujet reste d’actualité car de nombreux agents de la CIA ce fut juste traité comme toute autre opération. Ils tuent secrètement les dirigeants tout le temps, mais très peu de gens remettent en question moins qu’ils ciblent un président américain. Donc, beaucoup de gens n’auraient pas été tués ont les vrais coupables de la CIA et d’autres organisations été capturé et exposé. En 1976, le HSCA arrivé à une conclusion différente de celle de la Commission Warren. Ils croyaient qu’un complot entre plusieurs assassins était fort probable, mais ils ont déclaré qu’ils n’avaient pas assez de preuves pour impliquer tout le monde directement à partir de la CIA, le FBI ou le service secret. Cependant, ils ont dit que le président n’avait pas la protection des services secrets et a mentionné que la CIA était peu coopératif, très discret et pas du tout venir à des questions sur l’assassinat.  

6.8 Wars huile  

 

La CIA n’est pas la seule agence de renseignement des États-Unis. En fait, les États-Unis a seize agences de renseignement au total tous dirigés par le directeur du renseignement national qui a sans doute plus de pouvoirs réels que le Président. Ces organismes comprennent le Department of Homeland Security, le ministère de la Justice, le Département d’État, le Département du Trésor et le ministère de la Défense (DoD), qui est le plus grand employeur dans le monde. Le DoD employé 3,2 millions de personnes en 2012 [cxx] Il se compose de la National Security Agency, la Defense Intelligence Agency, Geo-Spatial National Intelligence Agency, Agence nationale de reconnaissance, l’Armée activité de renseignement et l’Office of Naval Intelligence. La plupart des activités du DoD sont cloisonnés dans une tentative de les désinfecter. Ils sont répartis entre différentes personnes qui ne savent même pas l’objectif final de ce qu’ils font, la plupart des membres se juste une tâche simple (comme le code de rupture ou de surveillance), mais les gens qui donnent ces ordres à la savent très haut exactement que se passe-t-il. Ces activités servent collectivement un programme économique qui sert les intérêts des entreprises acquises. La CIA et la plupart des autres organisations américaines et étrangères “intelligence” existent principalement à exploiter le marché du pétrole et l’ensemble des marchés et des ressources qu’ils peuvent obtenir leurs mains sur. Ils sont les instruments les plus radicales du gouvernement, mais la plupart de leurs actions radicales ne deviennent généralement pas connaissance du public parce qu’ils opèrent dans le secret et ils nous disent qu’ils font »pour notre propre sécurité.” Mais bien sûr, ce n’est que pour cacher leur programme économique . La CIA a une longue histoire de participation dans le Moyen-Orient principalement parce que cette région a le plus de pétrole au monde. Le Moyen-Orient est également principalement islamique, qui donne de nombreux agents du gouvernement sectaire autre raison de vouloir opprimer et détruire la région. La hausse de Saddam Hussein, en fait, a été facilitée par un autre coup de la CIA. Tout au long du 20e siècle, la CIA a cherché à remplacer les dirigeants qui avaient l’intention de nationaliser les grandes compagnies pétrolières au profit de leur pays. J’ai mentionné le coup de Mosaddegh au Guatemala, mais ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Général Abd al-Karim Qasim, le chef populaire de l’Irak, a également été ciblée pour cette raison. Il a menacé de nationaliser une partie seulement de l’Iraq Petroleum Company, qui avait été de sucer les réserves pétrolières de l’Irak sec et de le vendre aux nations occidentales tout en ne donnant rien au peuple de l’Irak. Qasim a également été ciblé parce qu’il a retiré l’Irak du pacte de Bagdad conservateur, anti-soviétique, et il dépénalisé le Parti communiste irakien. [Cxxi] Qasim a également eu plusieurs communistes dans son gouvernement, et il menacé d’envahir le Koweït, qui était un des principaux fournisseurs de l’huile US. La CIA a envoyé sa première mouchoir empoisonné à Qasim en 1960 Mais quand cela a échoué à le tuer, ils encouragé et financé les éléments radicaux du parti Baas de Saddam Hussein à se révolter contre Qasim. (Saddam était sur ​​la liste de paie de la CIA à l’époque.) La CIA avait plusieurs contacts dans la partie qui a relayé l’information sur le coup avant qu’il ait lieu et après un bref essai, Qasim a été abattu à mort en 1963 Quand le Ba ‘ath parti a pris le pouvoir par la suite, la CIA a fourni le régime avec les noms de milliers de communistes et d’autres militants libéraux à être tués. Saddam lui-même avait une main dans ces meurtres. Parmi les victimes figuraient des médecins, des avocats, des enseignants et des personnalités politiques. Le nouveau chef du parti Baas, Abdul Salam Arif, mort en 1966, après seulement trois années de mandat. Son frère, Abdul Rahman Arif, puis a pris sa place. Il n’était pas un membre du parti Baas, et il a décidé de faire des concessions à la France et l’URSS pour le développement de nouveaux champs pétroliers. Le gouvernement américain et les compagnies pétrolières se sont opposés à cela, parce qu’ils croyaient qu’ils étaient «en train de perdre” l’huile qui pourrait être le leur. Robert Anderson, ancien secrétaire au Trésor sous le président Dwight D. Eisenhower, s’est entretenu avec le parti Baas en 1968 pour discuter de leur apportant pour alimenter de nouveau en échange des concessions pétrolières que l’URSS et la France avaient négociés. La CIA a soutenu le coup d’Etat et Ahmed Hassan al-Bakr du parti Baas est devenu le nouveau président. Ils ont également fait Saddam Hussein le nouveau vice-président. Les dirigeants du parti Baas irakien en charge des coups étaient à la solde du petit-fils de Theodore Roosevelt, Archibald Roosevelt qui était l’adjoint du Moyen-Orient. En 1972, Hassan al-Bakr a nationalisé l’Iraq Petroleum Company. Si la CIA avait su que c’était son intention, il est peu probable qu’elles aient le mettre au pouvoir. La CIA a conspiré avec le Shah d’Iran (qui était un partisan de US intérêts des entreprises de la région) pour armer les rebelles kurdes qui pourrait renverser al-Bakr. Mais quand l’Iran et l’Irak ont signé un traité de paix en 1975, la CIA coupé leur soutien aux Kurdes. En 1976, Saddam est devenu le général des forces armées irakiennes et que les personnes âgées al-Bakr est devenu incapable de fonctionner assez bien pour commande, Saddam est devenu le leader de facto. En 1979, al-Bakr a fait des traités avec la Syrie qui a donné le président syrien Hafez al-Assad au poste de chef adjoint et Saddam était essentiellement rétrogradés. En conséquence, Saddam forcé al-Bakr à démissionner et il a officiellement pris le pouvoir plus tard cette année. Afin de maintenir son pouvoir, Saddam a ordonné l’exécution de centaines de membres de son parti Baas qui, selon lui, était déloyal. Saddam est devenu président de l’Irak en 1979, il a permis à la CIA d’ouvrir un bureau à Bagdad et il était toujours opposé à l’expansion soviétique, qui lui un ami des États-Unis a fait Cependant, Saddam avait aussi des politiques socialistes qui ont amélioré l’économie irakienne et l’augmentation de la disponibilité de education.When Saddam a pris le pouvoir, il a immédiatement voulu reconquérir ses territory.Al-Bakr avait fait d’importantes concessions qui ont donné des terres à l’Iran de mettre fin aux combats entre les deux countries.Saddam jamais aimé l’accord qui réglait les différends sur les lignes frontalières et accès aux dirigeants de l’eau et de l’Iran n’a pas either.Both pays ne respectent pas les termes de l’accord ou le traité de paix, et en raison de escarmouches frontalières, Saddam a lancé une guerre contre l’Iran le 22 Septembre 1980. Le gouvernement américain a soutenu la guerre de Saddam parce qu’ils voulaient se débarrasser de Ruhollah Khomeini, l’, chef très religieux violent de l’Iran. Le président Carter d’abord vert allumé la guerre, et Zbigniew Brzezinski, conseiller à la sécurité nationale du président Carter dit Saddam, il aurait le soutien des Etats-Unis. [Cxxii] Il a vu les intérêts de Saddam Hussein comme similaire aux intérêts des États-Unis. Alors que la guerre allait en cours, le gouvernement américain ne voulait pas le flux de pétrole de l’Iran d’arrêter, ils ont décidé de contenir la guerre. Finalement, ils ont pris en charge et armés des deux côtés sans doute à se traduisent par autant de destruction mutuelle que possible. L’huile était très sûrs de métro et c’est ce qu’ils étaient après. Ed Juchniewicz, CIA associé directeur adjoint à l’époque expliqué avec éloquence: «Nous ne voulions pas d’autre d’avoir l’avantage. Nous voulions juste pour casser la gueule de l’autre “. Au printemps 1982, la perte de l’Irak dans la guerre semblait imminente, et ainsi de Ronald Reagan a offert son soutien. Responsables du gouvernement américain ont cru Iran devenait trop puissant et qu’il était une menace pour le Koweït et l’Arabie saoudite, qui a été préoccupant parce que les deux pays ont fourni une grande partie de leur pétrole aux États-Unis. Howard Teicher, un membre du personnel du Conseil de sécurité national Reagan, a affirmé dans un affidavit que «le président Reagan a décidé que les Etats-Unis … ferait tout ce qui était nécessaire et juridique d’empêcher l’Irak de perdre la guerre avec l’Iran”, en dépit de leur implication dans le terrorisme Sur Décembre 20 de 1983, Donald Rumsfeld a rencontré Saddam Hussein pour le rassurer que les Etats-Unis le soutenir en aucune façon dont il avait besoin. Ce fut après Saddam a expulsé un groupe militant palestinien appelé Abou Nidal de l’Irak. De 1985 à 1989, Reagan a approuvé la vente d’armes biologiques à l’Irak, comme le botulisme, le charbon, du Nil occidental germes de la fièvre, et brucellose ovine et caprine. [Cxxiii] Ces expéditions sont allés universités irakiennes, la Commission de l’énergie Irak atomique, et directement à des complexes militaires . Ces envois ont été revendiqués pour être «à des fins de recherche médicale seulement.” [Cxxiv] La CIA a également donné à l’Irak des informations privilégiées sur l’Iran et leur a fourni des bombes à fragmentation par un fabricant au Chili. (Les entreprises du Royaume-Uni a également vendu des armes à l’Irak pour protéger leurs intérêts pétroliers.) Plus tard, Saddam est devenu un ennemi des États-Unis quand il a commencé l’abattage de milliers de réfugiés kurdes qui étaient actifs à la CIA. Au cours de «l’affaire Iran-Contra,” Reagan a également lourdement armé et financé l’Iran, et il a utilisé le produit de ces ventes pour financer un autre groupe terroriste: les contras nicaraguayens. Les contras nicaraguayens étaient un groupe d’insurgés qui essayait de détruire le gouvernement nicaraguayen communiste, le Front sandiniste de libération nationale. Les contras souvent menées guerre avec absolument aucun respect pour les règles. Ils ont tué des enfants, les femmes violées, et torturé des civils. Les contras ont également été fortement impliqués dans le commerce de la cocaïne, et Reagan ont soutenus à travers elle en demandant à la CIA pour acheter leur cocaïne et l’introduire sur les marchés américains. Cela peut sembler difficile à croire, mais il est bien documenté par Gary Webb dans son livre Dark Alliance: La CIA, les Contras, et l’explosion de crack et dans beaucoup d’autres. (Webb était sous surveillance constante par la CIA et il a été retrouvé mort le 10 Décembre 2004, avec de multiples blessures par balle à la tête. Sa mort a été jugé un «suicide».) La plupart des personnes touchées négativement par l’affaire Iran-Contra étaient minorités pauvres. Le contrôle du gouvernement atteint de nouveaux sommets après 1980 Aucun président depuis Reagan (y compris Clinton et Obama) a dévié beaucoup de somme nulle politique étrangère agressive de l’Amérique. La guerre a toujours été le plus grand racket de l’Amérique, et ce n’est pas grave si il est un démocrate ou un républicain à la Maison Blanche. Tant que la volonté de guerre existe parmi ceux financièrement dont elle est investie, l’Amérique et le reste du monde sera toujours en guerre. Mais cela ne doit pas être le cas.        

6.9 La guerre Iran-Contra Affair  

L’affaire Iran-Contra a été déclenchée par la crise des otages en Iran. Cet enlèvement a été menée par un groupe d’étudiants islamistes appelé les suiveurs étudiants musulmans de la Ligne de l’Imam. Les cibles comprenaient des personnalités connues (surtout Marines) séjournant à l’ambassade américaine à Téhéran, en Iran. En échange des otages, les ravisseurs voulaient que le Shah d’y retourner pour un procès et l’exécution, ainsi que des excuses de États-Unis pour les interventions précédentes en Iran. Après plusieurs négociations infructueuses et les tentatives de sauvetage, Carter était en mesure d’obtenir les otages revenir minutes après que Reagan est devenu président. Après la crise des otages, Reagan a vendu des avions remplis Iran d’armes. L’argent acquis de ces ventes a ensuite été utilisé par la CIA pour financer les rebelles nicaraguayens. La justification de Reagan pour ce faire était de “apporter la démocratie” au Nicaragua et «paix» à l’ensemble de l’Amérique centrale et le Moyen-Orient, mais il a fait le contraire. La majorité du capital donnée aux contras a été utilisé pour les armes, et certaines de ces armes ont été achetées directement à partir des États-Unis Afin de créer le chaos général et l’agitation, la CIA a également largué bookletscalled la “liberté d’emploi Fighter” dans le pays, qui a chargé citoyens comment faire tomber les lignes téléphoniques, désactiver véhicules et de faire et d’utiliser des cocktails Molotov contre des postes de police. En faisant cela, ils étaient incitation au terrorisme dans la manière la plus flagrante et sans vergogne. Le Congrès n’a pas en charge la vente de missiles avancés (principalement TOW missiles anti-chars) au gouvernement iranien. Congrès était encore plus opposée à financer les contras nicaraguayens avec le produit de ces ventes. En plus d’être immoral, le financement des contras nicaraguayens était également en violation directe de l’accord Boland et les obligations conventionnelles des États-Unis avec le Nicaragua. En 1986, le Nicaragua a porté ces accusations contre les États-Unis devant la Cour internationale de Justice et a gagné. Dans le même mois que la Cour a rendu sa décision, cependant, le Congrès a cédé aux pressions politiques de plus-ups au sein du gouvernement et a renversé sa décision et le financement des Contras repris dans la somme de 100 millions de dollars de l’argent des contribuables. [Cxxv] (Il a été appelé «l’aide humanitaire», même si la plupart de celui-ci est allé à l’armement.) En 1983, le Congrès a refusé de financer les contras pour la quatrième fois. Mais la CIA, Reagan et d’autres dans son n’ont pas besoin du financement quand ils avaient kilogrammes de cocaïne contre. Les contras ont été fortement impliqués dans le commerce de coke et de la CIA leur a offert un accès ouvert aux marchés américains. Tonnes de cocaïne ont été expédiées aux États-Unis par la CIA dans les années suivantes. Cela a provoqué la cocaïne généralisée et dépendance au crack. C’est incroyablement ironique parce que Ronald Reagan a été le fondateur de la campagne «Just Say No” à la drogue, et sa femme, Nancy Reagan, était le visage de la campagne. L’usage de crack était courante chez les minorités pauvres. Les Blancs ne sont certainement pas à l’abri de l’épidémie, mais la plupart des individus blancs qui ont pris des médicaments, en particulier les riches, de la cocaïne en poudre préféré à craquer car il est moins addictif et généralement moins laid. Beaucoup de riches hommes d’affaires blancs étaient des consommateurs de cocaïne. C’était cher et perçu comme un symbole de statut social. Il a également servi comme une métaphore de la haute de leur bien-être économique et l’effondrement de tout le monde. Le crack est la forme de la roche de la cocaïne aussi connu comme methylbenzoylecgonine ou «freebase» de la cocaïne, qui peut être fumé. Il est simple à réaliser et ne nécessite que de la cocaïne et une base chimique, tel que le bicarbonate de soude ou d’hydroxyde de sodium. Lorsque la fissure a été inventé vers 1984, il était beaucoup plus abordable et accessible dans les quartiers pauvres que la cocaïne. C’est probablement pourquoi Reagan a approuvé la Loi sur les abus antidrogue de 1986 qui a fait la punition pour une “base de la cocaïne” infraction jusqu’à 100 fois plus sévère que la peine pour une infraction de la poudre de cocaïne. Le crack est une substance plus addictif que la cocaïne, mais qui n’est pas une raison pour punir les consommateurs de crack plus sévèrement que les usagers de cocaïne. Si quoi que ce soit, accros au crack ont ​​généralement besoin de plus d’aide. “Freeway” Ricky Ross, un trafiquant de drogue afro-américain de Los Angeles, a été l’un des plus grands distributeurs de crack à Los Angeles dans les années 1980. Sa relation de cocaïne était Daniel Blandon, un homme qui a travaillé pour la CIA et a reçu sa cocaïne directement des Contras. Blandon vendu Ross cocaïne à bas prix. Selon Ross, il a souvent fait deux millions de dollars chaque jour la vente de cocaïne et de crack à South Central Los Angeles. En raison de la lucrativité du commerce de crack, il s’est répandu à travers l’Amérique et trouve sa maison dans les grands centres-villes. Quand Ross a été arrêté, il a donné les noms de plusieurs officiers de police corrompus qui ont fourni une protection pour lui et ses associés dans le but de réduire sa peine à quatre ans. Quand il a été libéré de prison, il voulait aider sa communauté, mais il avait besoin d’argent. Blandon avait essayé de le contacter pour organiser une vente à ce moment, si Ross a décidé de revenir à son ancienne entreprise pour financer son travail. Mais Blandon avait d’autres plans. L’accord a été perquisitionné et Ross a été condamné à la prison à vie tandis que Blandon a reçu une simple peine de prison de deux ans et par la suite est devenu un agent de la DEA bien payé. Daniel Blandon n’était même pas un citoyen juridique, alors qu’il travaillait pour la CIA, mais il a été délivré une carte verte après son séjour en prison. L’accord a été attaqué parce que le public commençait à recevoir des informations sur l’affaire Iran-Contra, et en blâmant un Afro-Américain pour elle, le gouvernement pourrait se distancier du commerce de la fissure et n’assume aucune responsabilité pour leurs actions. Le scandale Iran-Contra démontré que nombreux membres du gouvernement n’ont pas opposition éthique ou moral à la distribution des médicaments aussi longtemps qu’ils obtiennent leur coupe. Ronald Reagan est apparu un certain nombre de fois à la télévision la tenue des sacs de cocaïne et de crack. Il a expliqué combien il était facile d’acheter et comment il était pas cher. Il a mentionné les effets destructeurs de la dépendance, mais les personnes à risque peut-être vu ces émissions plus que des publicités que les avis de santé publique. Il semble très plausible que Reagan voulait juste pour encourager son utilisation depuis ses hommes de main de la CIA vendaient. La cocaïne très qu’il tenait peut-être à partir des contras eux-mêmes. Daniel Blandon n’était pas le seul fonctionnaire du gouvernement impliqué dans le scandale Iran-Contra pour échapper au châtiment et recevoir le paiement de ces crimes. Pas un seul fonctionnaire du gouvernement a passé une journée en prison pour ces infractions. George W. Bush père a gracié six hauts responsables impliqués dans le scandale Iran-Contra. Oliver North, l’homme responsable de déchiquetage de tous les documents du Conseil de sécurité nationale des États-Unis au sujet du financement et des armes contre la vente à l’Iran, a été l’un des personnes réhabilitées. Il a maintenant sa propre émission de télévision sur la chaîne Fox, (“War Stories”) qui a été en cours d’exécution depuis 2001. Les années 1980 ont été globalement un temps de déclin économique pour la plupart des minorités et la prospérité économique de la classe supérieure, les Américains blancs, et c’était en grande partie dû à la cocaïne et le crack épidémies, (ainsi que le marché boursier résurgence). Beaucoup de grandes sociétés ont été s’enrichissent de la nouvelle invention de la financiarisation, qui tourne tous les produits et services à des instruments financiers qui peuvent être négociés sur les marchés financiers. Cela augmente les actifs de l’élite financière et enlève le pouvoir et les ressources des personnes en train de faire le plus de travail. L’économie agricole et la permaculture ont fortement diminué à cause de cela. Beaucoup de hauts salariés qui n’ont pas vendu de la cocaïne dans les années 1980 ont bénéficié de la vente parce qu’ils ont aidé blanchir de l’argent de la drogue, et il y avait des milliards à blanchir. argent de la drogue doit être blanchi, investi ou négociés. Toute entreprise qui n’est pas préoccupé par la source de revenu ou ne sera même pas enregistrer les transactions va attirer les trafiquants de drogue qui veulent cacher la source de leurs revenus. La plupart des grandes banques, des compagnies de voiture, des bijoutiers et des sociétés immobilières ne sont pas concernés par les origines de la grande de l’argent qu’ils recevaient. Ce qui est rarement une préoccupation, en fait. General Motors, par exemple, a vendu des centaines de milliers de voitures aux trafiquants de drogue et les seigneurs de la drogue dans le monde entier, (en particulier en Amérique du Sud) et il continue de le faire. Il est également étayé par copinage capitalisme d’Obama. Certaines banques en Amérique vont blanchir de l’argent pour des trafiquants de drogue pour un prix. Cela était particulièrement vrai à Miami dans les années 1980 et cela s’est traduit par une augmentation considérable des bénéfices des banques. Par exemple, la Banque de réserve fédérale de Miami a vu plus d’argent que n’importe quelle autre banque de la Réserve fédérale dans le pays. [Cxxvi] argent de la drogue est souvent investi dans les grandes entreprises, puisque ces opérations peuvent se perdre parmi tant d’autres. Par conséquent, riches, hommes d’affaires “légitimes” qui gèrent déjà ces sociétés finissent par profiter le plus du commerce à la suite. (Mais cela peut être évité en utilisant seulement et la négociation de votre argent et de ressources dans les petits marchés avec des personnes spécifiques tout en dissimulant les transactions.) Comme il arrive souvent, la plupart des trafiquants de drogue et les toxicomanes de l’époque ont été tués ou emprisonnés. L’expulsion de Fidel Castro de criminels indésirables de Cuba a contribué à la hausse de la criminalité de la drogue en Floride depuis un grand nombre de ces réfugiés, il est venu à vendre de la cocaïne. Concessionnaires de coke colombienne faisaient la même chose et le conflit entre eux pour le contrôle du commerce de la drogue était responsable de la forte augmentation des meurtres d’armes à feu à Miami et le reste de la Floride à ce moment. Ancien agent de la CIA, Robert Steele, a expliqué dans une interview que la guerre contre la drogue est “utilisé contre les pauvres et non contre les personnes qui bénéficient de médicaments, qui sont les banquiers qui blanchissent de l’argent.” L’économie de Miami a grandement profité de l’engouement de la cocaïne pour cette raison. La plupart des bâtiments qui se dressent au cœur de Miami aujourd’hui ont été construits avec l’argent de la drogue reçu par les banques et d’autres sociétés. L’affaire Iran-Contra servi le programme économique du gouvernement américain au pays et à l’étranger de trois façons: Il a financé les Iraniens pour protéger les intérêts pétroliers des Etats-Unis (tout en facilitant l’assassiner de grands groupes de personnes islamiques); elle a financé les Contras du Nicaragua, qui étaient de détruire le gouvernement communiste, et il a laissé de nombreuses minorités américaines démunis avec rien, mais les dépendances dévastatrices.

6.10 La guerre du Golfe, la guerre en Afghanistan et suivants de la guerre en Irak  

La principale préoccupation du gouvernement des États-Unis dans la guerre Iran-Irak était la protection de ses intérêts pétroliers, si le soutien a exercé des pressions et-vient entre les deux pays en guerre dans le but d’obtenir leurs concessions pétrolières. Amérique utilisé sa puissance militaire directement dans la guerre Iran-Irak lorsque leurs intérêts pétroliers étaient sérieusement en cause. Par exemple, en 1987, l’US Navy a lancé, l’opération «Earnest Will,” la plus grande opération de convoi naval lancé depuis la Seconde Guerre mondiale. L’objectif de l’opération était d’escorter et de protéger les pétroliers koweïtiens contre les attaques iraniennes que par la demande du Koweït. «Opération Premier Chance” a servi a également été lancé pour protéger battant pavillon américain pétroliers contre les attaques iraniennes. En Octobre 1987, la marine américaine a attaqué deux plates-formes pétrolières iraniennes dans le golfe Persique. Cette attaque appelée «Opération Agile Archer” a été exécuté en réponse à une attaque de l’Iran plus tôt sur le Sea Isle City, un pétrolier koweïtien de re-marquées. En Avril 1988, la marine américaine a ensuite attaqué l’Iran à nouveau à l’opération «Praying Mantis.” (Cette attaque était une réponse aux dommages infligés à l’un des navires impliqués dans l’opération Earnest Will, l’USS Samuel B. Roberts, qui a frappé un mine iranienne.) Un grand navire de guerre iranien et une canonnière plus petit ont été détruites en représailles. Ces attaques ont contribué à convaincre le gouvernement iranien à accepter de cessez-le feu avec l’Irak, la fin de la 8-ans de guerre. Quelques années plus tard, Saddam a utilisé les armes qu’il a reçues des États-Unis à envahir le Koweït. Après pardonner tous les fonctionnaires impliqués dans l’affaire Iran-Contra, George Bush père a dirigé une force de classement autorisées par l’ONU en Irak en réponse. Comme mentionné, le Koweït a été un des principaux fournisseurs de pétrole aux États-Unis, donc c’est probablement la raison pour Bush voulait Saddam du Koweït. Saddam a eu quelques griefs légitimes avec le Koweït. Le pays avait été forage oblique à travers la frontière dans le champ d’huile Rumaïla de l’Irak et ils ont produit plus de pétrole que permis par les quotas de l’OPEP, qui ont poussé le prix du pétrole vers le bas et blessent l’économie irakienne. Leur forage peut avoir été motivé par la dette de l’Irak au Koweït et leur intention de collecter. Cependant, Saddam était un dictateur guère raisonnable, si la poursuite des négociations au sujet de cette dette et des frontières lignes n’ont pas eu. Les politiciens et autres dirigeants qui ont mené la guerre contre Saddam évalués l’huile à risque au Koweït beaucoup plus que le bien-être du peuple koweïtien ou irakiens. Bush père a également estimé que l’Irak était une grande menace parce qu’ils avaient des armes biologiques, mais il était le président sortant (Reagan) qui lui a vendu ces armes et la CIA a aidé à mettre Saddam au pouvoir en premier lieu. Le fils de Bush a utilisé la même justification pour aller à la guerre avec l’Irak et Saddam ans plus tard et le soutien du public pour la guerre en 2001 était élevé, malgré le fait que les armes les plus dangereuses ont été vendus provenaient des États-Unis Empires comme les pays en développement souvent le bras de l’Amérique, mis dictateurs en charge, puis les détruire si elles ne peuvent pas être contrôlés. Ils le font parce que la guerre est si rentable et à l’étranger presque jamais attaquer préventivement l’Amérique parce qu’elle est essentiellement suicide, (Japon a été décimée après l’représailles à Pearl Harbor, en dépit de leurs capacités militaires) de sorte que le gouvernement doit déclencher des guerres, créer des ennemis, et même occasionnellement les mettre au pouvoir pour continuer la raquette de guerre. (Même les attentats du 11 septembre n’ont pas été menées par un pays, mais plutôt par des acteurs non étatiques.) En armant gouvernements des pays en n’aiment pas, ils ont un temps plus facile affirmant qu’ils sont les menaces et invasions justifiant. Presque tous les dirigeants de la CIA a renversé ont été démocratiquement élu et remplacé par des dictateurs autoritaires qui sont devenus des marionnettes pour le gouvernement américain. Mais dès que le gouvernement perd le contrôle d’un dictateur, ils finiront par le remplacer par l’exécution ou de l’arrestation. (Dans le cas de Saddam, il a été inculpé, emprisonné et exécuté.) Après les attentats du 11 Septembre 2001, le premier Bush a fait la guerre sur l’Afghanistan. George Bush junior possédait et dirigeait plusieurs sociétés pétrolières avant de devenir président, et cela lui a donné un motif de plus pour envahir. Afghanistan est très riche en huile, (mais très pauvre en termes de capital) et les attaques terroristes du 11 Septembre ont été utilisés très facilement comme une excuse pour le prendre. Le cabinet Bush a également ignoré les avertissements spécifiques sur Ben Laden est déterminé à attaquer par des avions de détournement. Il n’y avait pas d’augmentation de la sécurité de l’aéroport après avoir reçu ces avertissements, si le cabinet Bush était complice. Ils ont laissé ces attaques se produisent, et ils ont mis la plupart des pays dans un état de panique. Bush et son administration ont augmenté et ont exploité cette peur tout au long de son mandat à obtenir un soutien pour ses guerres coûteuses et dévastatrices. George Bush a envahi l’Afghanistan d’abord avec l’intention supposée de trouver Oussama Ben Laden qui a prétendu être responsable des attentats. Mais ce n’était pas l’armée de l’Afghanistan ou les Afghans ordinaires qui ont attaqué le World Trade Center. Il était Oussama Ben Laden et quelques autres individus terroristes opérant à partir du Pakistan. La guerre continue viole la Charte des Nations Unies, qui stipule qu’aucun membre des Nations Unies et leurs pays représentatifs sont autorisés à utiliser la force militaire sur l’autre, sauf en cas de légitime défense. Cela rend la guerre du gouvernement de l’Afghanistan une guerre d’agression criminelle. Les États-Unis n’avait pas besoin d’envahir et de décimer Afghanistan ou en Irak pour tuer un homme qui était un acteur non étatique. Des dizaines de milliers de personnes innocentes (hommes, femmes et enfants) ont été tués dans des frappes aériennes initiales et des centaines de milliers d’autres ont été tués dans la guerre contre d’autres attaques internes et externes, ainsi que de faim, de déshydratation, de la maladie, le manque de soins médicaux , l’empoisonnement de rayonnement à partir de gisements d’uranium appauvri, [17] et de l’économie décimée de l’Afghanistan. La violence ne fait qu’augmenter avec la présence militaire accrue des États-Unis, et tout cela a été fait afin de saisir un homme qui Bush jamais trouvé. Il est incontestable insensé de bombarder un pays afin de capturer un seul homme. Le gouvernement américain ne serait pas déclarer la guerre avec le Royaume-Uni s’il y avait une cachette terroriste là-bas, de sorte qu’il n’a pas de sens pour transformer l’Afghanistan en une zone de guerre pour obtenir un terroriste. Terroristes au Pakistan, y compris Ben Laden et les talibans auraient été arrêtés par des soldats au sol et de petit calibre (et Ben Laden a finalement été appréhendé en 2011 par Seal Team Six “Opération Neptune Spear». Cependant, il n’a jamais vu un procès et a été tué sur scène, ce qui n’est pas exactement la façon dont fonctionne une procédure régulière.) Il n’y avait pas assez près véritables terroristes pour justifier les bombardements massifs de l’Afghanistan qui a eu lieu. Il n’y a jamais une justification pour des causalités ou massacre aveugle. De nombreuses attaques aléatoires et quelques commandé ont été faites sur des civils innocents, comme indiqué dans les documents de Wikileaks sur les deux guerres (Afghanistan et Irak Journal de guerre War Logs) et d’autres anciens documents classifiés. Il ya aussi de nombreux pays avec des terroristes, mais beaucoup moins avec de grandes réserves de pétrole et de champs de pavot. La guerre en Afghanistan a été appelé «Operation Enduring Freedom», ce qui est ironique et inquiétant, car il n’avait rien à voir avec la liberté. Quand Saddam a été arrêté, le peuple afghan est devenu libre de son influence, mais la domination des États-Unis de la région a sans doute été un remplacement pire. Il a été plus troubles et de violence qu’il n’y en avait sous le régime taliban. La police afghane et les forces militaires actuelles sont pour la plupart très corrompu et dogmatique, donc à moins que des changements réels sont effectués pour les droits humains et l’autonomie au peuple afghan, les conditions ne seront probablement pas s’améliorer.  “Operation Enduring Freedom” est typiquement le genre de diction utilisé comme symbole et vendre guerres. La sécurité des États-Unis a été brièvement à risque. Mais nos libertés ne sont pas en cause. Les talibans en 2001 ne pouvait pas contrôlée Chicago, et encore moins l’ensemble des Etats-Unis. Seule la liberté vente de l’Afghanistan était en danger par la réponse militaire des États-Unis à des acteurs non étatiques, et un nombre incalculable de nouveaux terroristes ont été créés par cette guerre. Bush a vu sa cote de popularité monter en flèche après avoir fait son discours sur la justice et les représailles après les attaques. Convaincre le Congrès que Saddam était une menace majeure avec des armes de destruction massive n’était pas trop difficile. Les résidents américains ont été constamment mis en garde contre la possibilité d’une «autre 9-11,” et de nombreux experts et les politiciens étaient populaires en utilisant un langage qui reliait l’ensemble du Moyen-Orient et les musulmans de tous les jours à ces attaques. Dans les programmes de l’Eisenhower années 1950, «Atomes pour la Paix” était censé donner aux pays les avantages non-violentes de l’énergie nucléaire. Irak était l’un des pays donnés uranium, mais il a été converti dans leurs premières armes nucléaires. Cependant, au moment où Bush junior a déclaré la guerre contre l’Irak, Saddam probablement n’avait plus d’armes biologiques ou nucléaires ou la capacité de les faire parce que la plupart des grandes armes de l’Irak avaient été détruits par les Nations Unies et les combattants de la guerre du Golfe. Par conséquent, aucune arme n’a été trouvée. Bush junior connecté Saddam à 9-11 pour le pétrole, le bénéfice et de la vengeance. (Saddam a essayé de tuer son père.) Saddam était aussi un dictateur non coopératifs, si le cabinet Bush a décidé qu’il devait partir.              

6.11 Les gouvernements, de guerre, de meurtre, et les doubles standards  

Les guerres commencent parfois sur de simples griefs entre les hommes politiques et il n’est pas juste que nous nous battons leurs batailles pour eux. La guerre est rien de plus que l’organisation et la monétisation de assassiner. La plupart des gouvernements certainement ne s’opposent pas à assassiner dans un sens éthique. Si elle favorise leurs besoins et intérêts, il est acceptable et attribué. Les hommes qui tuent des centaines de guerres reçoivent souvent des médailles et autres distinctions. Tant qu’il est dans un contexte juridique, il est souvent pris pour acquis qu’il est moral quand ce n’est pas toujours le cas. Les soldats de tous les côtés de la guerre ont souvent beaucoup plus en commun que ce qu’ils réalisent. Beaucoup se battent parce qu’ils croient qu’ils protègent leurs citoyens, même si c’est rarement la réalité. Même quand il s’agit de leur intention, le traitement de l’hostilité et de la violence avec plus de la même conduit souvent à plus de violence. Par conséquent, il n’ya pas de soldats raison sur tous les côtés devraient être récompensés aveuglément, ne devrait pas y avoir un tel soutien de couverture pour toutes les troupes. Tuer un soldat dans une telle guerre n’est pas très différent que de tuer une personne dans votre propre communauté avec laquelle vous n’êtes pas d’accord. Certaines personnes qui s’engagent veulent juste tuer des gens d’une manière légale, car ils ont la colère extrême ou de la haine. Certains ont très honnêtes, nobles intentions, mais beaucoup trop de soldats ont des intentions malveillantes et incroyablement raisons de combattre. Ce qu’ils font est courageux, au mieux, et absolument épouvantable dans le pire des cas, comme dans la plupart des massacres J’ai discuté. Les troupes de combat sont des tueurs à gages, indépendamment de ce qu’ils croient qu’ils font. Les soldats qui fournissent de l’aide pour les citoyens devraient être honorés, mais ceux qui se joignent parce qu’ils veulent tuer sans discernement ne devraient pas être autorisés à entrer. Le gouvernement américain veut juste le monde sur une laisse serrée. Ils veulent montrer leur «taille» à dissuader quiconque de rivaliser avec l’Amérique économiquement ou militairement, et leurs guerres sont motivées par la cupidité et la lâcheté de nos gouvernants. Certains hommes très courageux font la guerre et font d’énormes sacrifices personnels, mais seulement lâches les envoyer à la mort à des fins égoïstes. Indépendamment de ce que les soldats croient, les guerres ne sont presque jamais mené pour protéger un “bon” pays de quelque gouvernement évident “mal”, et ils ne sont presque jamais productif quel que soit leur justification morale. Quand un grand nombre de personnes sont tuées dans la guerre, ce souvent ajoute l’huile sur le feu d’un conflit et crée une toute nouvelle génération de gens qui se sentent justifié de prendre des mesures extrêmes. Les jeunes qui vivent sous des chefs de mal ou dogme destructeur sont dans la tourmente qu’ils n’ont pas demandé et il ne sera pas question dans une certaine si elles sont sur le «mauvais» côté. Ils se battre. Par conséquent, les guerres jamais prévenir la violence. Ils ne créent plus de personnes violentes. Les nazis étaient le mal clair dans la Seconde Guerre mondiale. Ils voulaient tout simplement de dépasser le monde parce qu’ils se sentaient supérieurs à chaque race, de religion, de croyance et la position qui n’était pas la leur. Mais même que la guerre était moralement ambiguë. Les soldats qui sont morts en combattant les nazis sont morts pour une cause très honorable, mais ils n’ont pas eu de raison que la guerre aurait pu être facilement évitée. Seconde Guerre mondiale ne peut pas être imputée à Adolf Hitler et les nazis seuls. L’apathie des nations impériales est aussi à blâmer. Ils auraient pu arrêter Hitler et les nazis avant qu’ils deviennent assez puissants pour réellement mener une guerre mondiale, mais ils ne l’ont pas parce que l’Allemagne était un pays en développement, force productive. La plupart des gouvernements de l’époque ont également été entraînés par le genre de haine et des préjugés que les nazis avaient, de sorte que leur préjudice n’a pas été considérées comme trop de problème jusqu’à ce qu’ils atteignent le Royaume-Uni. Même quand il y avait des massacres de Juifs et de la Pologne avait été envahi, d’autres empires n’ont pas essayé de les arrêter. Ils ont regardé dans l’autre sens. Si les nazis avaient séjourné récemment en Allemagne et en Pologne voisine et tué les Juifs, il est peu probable tout autre gouvernement impérial aurait s’impliquer. Ils n’auraient pas pris en charge. Il est beaucoup plus honorable et courageux de ne pas combattre, mais plutôt de parler avec vos ennemis. Mais la prévention des conflits est devenu associé à la lâcheté au lieu de courage. Il faut des hommes et des femmes qui ne sont pas motivés par la peur et la haine de résoudre les conflits au lieu de les perpétuer par idéalement assis avec les dirigeants opposés non armés afin de résoudre un conflit, et en utilisant la force toujours comme un dernier recours. Cela demande du courage et il peut effectivement conduire à des solutions non-violentes qui bénéficient d’autres. Publicité mensongère pour l’armée assure un flux constant de gens violents prêts à tuer sur ordre. Les annonces de l’armée font paraître excitant, aventureux, honorable, et le premier chemin de l’étape sur le chemin d’une vie réussie. Mais la guerre est laide. Il est combattu pour des raisons essentiellement terribles et en se joignant à l’armée, les recrues risquent leur vie pour ces causes. Comme indiqué, certains soldats prennent des chemins morales et productives. Certains médecins, par exemple, se joignent à l’armée afin de fournir une aide et des soins médicaux pour les habitants des pays qu’ils combattent et pour les soldats. Cela ne fait réduire le sentiment anti-américain et la volonté de se battre, ce qui empêche les conflits dans certains cas. Mais il crée aussi une fausse dichotomie qui donne résidents ordinaires attaqués le choix évident pour soit soutenir les soldats envahir leurs terres ou pour soutenir les gens qui essaient de tuer ces soldats. Cependant, il ya aussi la possibilité de ne pas s’impliquer dans le conflit et de ne pas choisir côtés, qui peut être très difficile à faire si il est mort et la destruction vous entoure. L’aide et les soins médicaux doivent être fournis sans aucune condition et sans attentes. La vie de tous les citoyens peuvent être améliorées, et les forces hostiles vont diminuer sur leur propre sans l’utilisation de la violence comme un résultat. Il est naïf de croire violence peut toujours être dissuadé ou combattue par la violence. Armée américaine généraux et plus-ups au sein du gouvernement américain détournent toujours faire attention à ce qu’ils font réellement. Quand ils abordent le public dans les nouvelles, ils ne disent pratiquement jamais ils tuent des gens. Ils utilisent des mots comme «neutraliser», «soumettre», «défaite», «mettre fin», «éliminer», «abandonner», «éteindre», «triompher», «surmonter», «s’engager», et (plus ironique de tout ) «pacifier.« Les gens qu’ils se battent ne sont presque jamais dénommé «peuple» soit, mais plutôt comme des «forces hostiles», «combattants ennemis», «tangos», «contacts», «insurgés» ou des victimes si elles sont la mort de civils. L’ennemi est juste un «obstacle à la mission à la liberté.” Ces personnes veulent tout simplement de prendre le l’humanité sur les gens qu’ils sont en train de tuer en utilisant ce genre de vernaculaire, afin que le public peut être plus à l’aise avec ce qu’ils font . La plupart des gouvernements à faire de même. Nous sommes tous des mensonges nourris qui masquent les réalités horribles de la guerre. Comme je l’ai indiqué, les guerres de toutes sortes entre les nations ne sont presque jamais entraînés par la décision de maintenir le bien-être social ou même de protéger tout le monde. Menaces réelles ne sont pas la raison guerres continuent. Menaces imaginaires, les luttes de pouvoir et les querelles entre les dirigeants des gouvernements provoquent la plupart des guerres. Ces personnes sont confortablement installés dans leurs trônes de puissance et habituellement restent intacts et inchangés. Pendant ce temps, les gens ordinaires s’inscrire et meurent pour les guerres qu’ils n’ont pas de lien personnel. Il n’y a aucune raison pour cela. Les gouvernements qui appliquent la peine de mort tuent littéralement les individus comme une punition pour meurtre, car ils prétendent croire assassiner est contraire à l’éthique. (Il serait plus logique d’arrêter de tuer des gens si c’est le cas.) La plupart des acteurs gouvernementaux qui sont d’accord avec la peine de mort prennent plaisir à savoir un «criminel» a été tué, légalement ou illégalement. Beaucoup d’étrangers profiter sachant défense de nos soldats sont tués. Mais lorsque les acteurs non étatiques décident de tuer dans leur propre pays illégalement (quelle qu’en soit la raison), tout à coup, le gouvernement intervient comme «l’autorité morale» de décider quelle est la prochaine. Dirigeants qui envoient des milliers à mourir pour leurs propres intérêts causent plus de décès que ceux de marque comme un terroriste. La plupart des gouvernements définissent vivent comme un droit fondamental de l’homme, (ce qui explique pourquoi ils punissent les assassins si sévèrement), mais seulement qu’ils décident qui est autorisé à conserver ce droit et aucune peine de le faire. Par conséquent, nous devons repenser la moralité et les circonstances de meurtres et ce que nous pouvons faire pour changer l’institutionnalisation de la violence dans le but de créer la paix.    

6.12 La privatisation de la guerre  

Comme je l’ai montré, de nombreuses entreprises profitent beaucoup de guerres. En plus des entreprises qui fournissent des fournitures pour les guerres et extraire des ressources des territoires occupés, il ya maintenant des centaines de milliers de sous-traitants militaires privés à travers le monde ainsi. Ils ont le permis de tuer et ils ne sont pas soumis aux mêmes règles de la guerre que les soldats sont parce qu’ils opèrent en dehors du Code uniforme de justice militaire. Par conséquent, beaucoup sont à l’abri de la loi. Leurs morts et de blessés sont également pas comptées comme ceux de soldats, et l’argent dépensé pour leurs opérations ne sont pas comptés non plus, donc il n’y a pratiquement pas de contrôle externe. Entrepreneurs militaires sont payés beaucoup plus que les soldats américains, même si elles prennent souvent beaucoup moins de risques, et la plupart des entreprises où ils travaillent pour gagner des milliards. Academi (anciennement Blackwater USA) dont le siège est dans le comté d’Arlington, en Virginie, est un exemple frappant. Cette société est présente au Moyen-Orient depuis plus d’une décennie, et leurs sous-traitants ont même été déployé aux États-Unis. En 2005, les entrepreneurs de Blackwater ont été déployés à la suite de l’ouragan Katrina dans le but d’appréhender «les pillards et les criminels.” Beaucoup de ces entreprises de “sécurité” et les grands marchands d’armes ont également conglomerated, devenir plus puissant que jamais. Entrepreneurs militaires privés peuvent esquiver la loi encore plus facilement que les opérateurs de prisons privées et ne sont presque jamais punis pour tuer des innocents ou d’abuser des droits des prisonniers. Tant qu’ils affirment ce qu’ils font est de “sécurité nationale”, peu objet.  Danny Heydenreycher, une entreprise de sécurité qui travaille pour Aegis, une société militaire privée britannique en Irak, est l’un des nombreux entrepreneurs qui a assassiné des innocents sans distinction, sans risquer une sanction. Heydenreycher avait même ses amis filmer lui faire commettre ses crimes, et la bande a fui et a été distribué dans de nombreux sites différents tels que YouTube. Dans la vidéo, on le voit tirant au hasard à des citoyens irakiens innocents sur la route. Heydenreycher et ses amis (qui lui autour et enregistrement conduisaient) n’ont pas été condamnés pour des crimes militaires et selon les déclarations de l’armée américaine », ils opéraient dans les règles de force.” Si, dans les règles de force signifie tirer au hasard voitures sur l’autoroute, les règles doivent être changées. La privatisation de la guerre n’est pas nouvelle. Sociétés ont bénéficié de sang étant répandu depuis l’Empire romain. Mais contrairement aux gouvernements, la plupart des sociétés ne se soucient pas de quel côté ils sont sur, tant qu’ils sont payés. Beaucoup de sociétés américaines pendant la Seconde Guerre mondiale, par exemple, fait des affaires avec les nazis. La Ford Motor Company a été effectivement reconnu coupable de recours au travail esclave dans l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale ordinateurs IBM et également vendus aux nazis. Texaco et Coca-Cola négociés avec les nazis ainsi. (En fait, Coca-Cola a créé Fanta spécifiquement pour les marchés de l’Allemagne nazie.) Si l’Axe avait gagné la guerre, les sociétés américaines seraient probablement encore en train de faire des affaires avec les nazis. L’état actuel de la plupart des prisons militaires dans le monde entier est odieuse. Les prisons militaires peuvent être encore plus violent que les prisons régulières parce que les politiciens prétendent souvent une surveillance indépendante à tous les mettrait en danger la «sécurité nationale», et c’est ainsi qu’ils l’évitent. Guantanamo Bay camp de détention militaire situé à Cuba est l’une des prisons les plus dégoûtants de la Terre. La violence sexuelle, la privation sensorielle et d’autres formes de torture physique et émotionnelle sont fréquents là-bas. Le président Obama a exprimé le désir de fermer l’usine et a même fait une promesse de le faire dans un an en 2008, mais l’adoption par le Sénat de la Loi de crédits supplémentaires de 2009 a empêché le transfert de tous les prisonniers. Il a été adopté par un vote de 90 à 6 Il a promis à nouveau pour fermer, mais il a ensuite signé le NDAA de 2010, ce qui a empêché et permet la détention indéfinie de toute personne suspectée de terrorisme. Gitmo est encore ouverte aujourd’hui en grande partie grâce à l’obstination de l’incapacité du Congrès et Obama ou le manque de volonté de suivre à travers. Les politiciens américains qui pourraient accepter le transfert et le procès des détenus de Guantanamo ont nié ces demandes parce qu’ils ne veulent pas avoir l’air “soft contre le terrorisme.” Cependant, il est inconstitutionnel de ne pas donner à ces individus essais. Obama a même mentionné quand il a été exécuté le 8 Septembre 2008 à Farmington Hills dans le Michigan Hôtel de Ville: «Lorsque vous suspendez Habeas corpus – qui a été une datation principe avant même de notre pays. C’est le fondement du droit anglo-américain, qui dit très simplement si le gouvernement vous prend, alors vous le droit à au moins demander «Pourquoi suis-je attrapé” et dire “hey, peut-être vous avez la mauvaise personne. Vous savez, la raison pour laquelle vous avez cette garantie parce que nous n’avons pas toujours attraper pas la bonne personne. “Si les essais ont permis, ces personnes à Gitmo exposerait beaucoup de torture qu’ils ont subis. Il permettrait également d’éviter les mêmes personnes au pouvoir de continuer à torturer les gens dans des prisons secrètes. (C’est pourquoi tant de politiciens veulent éviter des procès pour ces suspects à tout prix.)  Le complexe industriel militaire privée génère désormais plus de 100 milliards de dollars par an et une grande partie de cet argent va à des entreprises Fortune 500. [Cxxvii] Il y avait au moins 100.000 entrepreneurs militaires privés en Irak en 2009, et les organismes de surveillance et de lutte contre le terrorisme a également excèdent largement le nombre le nombre de nombre réel de personnes qu’ils recherchent. Pour appeler tout simplement ce une industrie gonflé serait un euphémisme dangereux. Ces organisations attirent lignes à travers le monde et désignation de la plupart d’entre nous comme ennemis hostiles, et ils pourraient déchirer le monde si on ne les arrête pas.  

 

(Septième partie) Tirer des conclusions:  

7.1 Le problème fondamental et la nécessité de repenser la morale  

 

 

Dans ce livre, j’ai discuté de beaucoup de problèmes avec les structures de pouvoir qui nous contrôlent. Mais je n’ai pas discuté de la façon de résoudre le problème fondamental que je crois est la clé de la réforme de ces institutions. Ces structures de pouvoir qui nous contrôlent ne traitent pas les ressources qui affectent le plus fortement l’identité, la durée de vie, et le bien-être émotionnel et physique que les droits fondamentaux de l’homme. L’eau, la nourriture, la médecine, les soins médicaux, l’éducation, le logement, la santé reproductive, l’amour et les relations sexuelles consensuelles ne sont pas traités comme des droits par l’une des structures de pouvoir qui les contrôlent. C’est parce qu’ils profitent de l’inégalité et autres priver de ces droits. La plupart de nos dirigeants se sentent autorisés à contrôler ces ressources et ainsi contrôler ce que nous sommes parce qu’ils croient qu’ils sont plus importants que le reste d’entre nous. La plupart de ces gens ne reconnaissent pas que nous sommes tous les produits seulement de nos environnements et ce malentendu leur permet de rationaliser ignorant, de blesser, ou tuer d’autres personnes qui sont aux prises. Je crois que c’est le problème fondamental, parce que leur malentendu s’étend à de nombreuses autres en raison de l’étendue de leur influence. Les plus riches et un pour cent des individus ont à peu près tout ce qu’ils pouvaient jamais envie ou besoin, (même amour réel dans certains cas) et naturellement beaucoup d’entre nous supposons qu’il existe un motif valable ce qu’ils font. Mais il n’y a pas, dans la plupart des cas. Il n’ya aucune raison d’amasser des milliards de dollars parce que cette quantité de richesse est bien au-delà de ce qui est nécessaire pour survivre. La plupart des personnes les plus riches de la planète ne sont même pas heureux, mais ils continuent à vivre creux qu’ils tentent de remplir avec des jouets technologiques, des plaisirs à court terme et d’autres distractions alors que le reste du monde par des éraflures de survivre. La plupart des politiciens croient production, le capital et le gouvernement sont les plus importants, alors que la plupart des dirigeants d’entreprises riches apprécient l’argent ou leur travail par-dessus tout. La plupart des chefs religieux croient ou Dieu sont les plus importants. Mais très peu de ces individus puissants croient tous les êtres humains à travers le monde et leurs droits sont les plus importants, et leurs actions reflètent que. De nombreux gouvernements craignent que si toutes les personnes ont accès aux ressources de base ou les moyens de les acquérir, ils cessent de produire ou du moins ne bénéficieront plus du pouvoir. Mais nous ne sommes pas naturellement paresseux ou improductif et il n’y a aucune raison que nous devons continuer à défendre ces gens au pouvoir. Si tous les individus ont les mêmes moyens et la possibilité de fournir eux-mêmes, nous le ferions, parce que cela nous profite à tous. Nous souhaitons contribuer tous dans nos propres façons uniques. Ce n’est que lorsque les gens sont privés de leurs libertés fondamentales, les possibilités et les plaisirs vont-ils recourir à des comportements antisociaux qui nuisent à d’autres. Le sexe est l’un des exemples moins évidents de ces ressources contrôlées. C’est un besoin humain comme ces autres ressources, mais il n’est pas traité comme tel. Sexe est devenu tabou grande partie parce que des chefs religieux et politiques qui nous ont dit qu’il est honteux, sauf si elle est effectuée après le mariage avec le sexe opposé pour la procréation. Des lois ont été adoptées dans le monde entier pour veiller à ce que le sexe est traitée de cette façon et beaucoup de gens ont été tués et emprisonnés pour ne pas respecter ces règles. La contraception, l’avortement, le sexe avant le mariage, mariage homosexuel, et le sexe gay est également interdit par de nombreux gouvernements et religions. (Certains pays ont également toujours exécuter les homosexuels et ceux qui sont pris ayant des relations homosexuelles.) Ils découragent souvent avoir des rapports sexuels pour le plaisir et pour améliorer le bien-être ainsi parce que beaucoup croient abstinence est admiré par Dieu. Mais les gens sont généralement moins heureux quand ils ne sont pas des rapports sexuels ou d’être aimé, surtout quand ils veulent à la fois, mais ne peuvent pas les recevoir. Certains d’entre nous qui deviennent désespérés peut commencer à traiter le sexe comme une opération stricte. Les gens qui se vendent ou achètent des services sexuels ont généralement une chose en commun, à savoir qu’ils n’ont pas l’amour. Attitudes martelé dans nos têtes par ces institutions font souvent nous faire croire nos corps devrait être un prix, achetés et vendus, ce qui perpétue l’isolement et insatisfaisantes transactions sexuelles, même dans des «relations». Sex a été poussé dans les marchés capitalistes où il est «gagné »par les plus offrants et même l’amour est souvent apposé avec une étiquette de prix. De nombreux membres des sociétés capitalistes sont souvent seuls et isolés, même quand ils sont très densément peuplées. Certains gouvernements et les cultures les plus progressistes offrent des soins de santé universel et de qualité, une éducation gratuite, mais les ressources que j’ai mentionnés ne sont pas tous traités comme des droits par tout gouvernement. En fait, de nombreux gouvernements et les sociétés réduisent la disponibilité de ces ressources et d’accroître leur coût. Les gouvernements du Guatemala, de la Bolivie, le Chili, El Salvador et le Honduras, par exemple, permis à l’eau, l’élément de base de la vie, à être privatisés et contrôlées par des sociétés qui permettent aux personnes meurent de déshydratation qui ne pouvaient pas s’offrir de l’eau. (Certains de ces gouvernements ont même fait qu’il est illégal de recueillir l’eau de pluie.) La société, gouvernement ou de la personne devraient être en mesure de refuser toute autre ressource de sauvetage de personnes qui en ont besoin. Le monde appartient à nous tous et à toutes les formes de vie. Il est important pour nous tous de savoir comment faire des eau (potable) propre. (Plus tard, je vais discuter de la façon dont il peut être fabriqué à partir de diverses sources.) Avec cette connaissance, nous n’aurions pas besoin d’acheter de l’eau de grandes sociétés, et il y aurait très peu de décès par déshydratation et de maladies d’origine hydrique. Beaucoup de droits de l’homme peuvent être respectés tout simplement en éduquant les gens. Le droit à l’alimentation peut également être accueilli par des gens ordinaires qui travaillent ensemble. Nous n’avons pas besoin de grandes sociétés pour nous nourrir. Nous pouvons cultiver nos propres cultures et élever du bétail (si pas végétarien), ainsi que d’acheter des aliments de coopératives agricoles pour très peu. Ce n’est pas aussi facile ou commode que l’achat d’un cheeseburger au McDonalds pour 99 cents, mais dans le long terme, il est plus facile, moins cher, plus durable et plus sain. Sans la présence de fermes communautaires à travers le monde, il y aura toujours des gens qui ont faim dans les rues demandant le changement d’acheter malsain, de la nourriture pas cher de certains franchise géant, parce que nous prenons souvent le chemin de moindre résistance et les plus pauvres d’entre nous qui souffrent le plus en tant que résultat. La nourriture pas cher et l’argent pour l’acheter sont plus faciles à se procurer dans les pays riches. Pas cher, fast food, cependant, est presque toujours de la nourriture malsaine parce que la nourriture saine peut être plus coûteux à produire. Si les gens cultivent leur propre nourriture ou d’acheter de petites exploitations, les grandes entreprises vont diminuer. Une alimentation saine ne doit pas être cher pour les gens ordinaires et les plus petites exploitations, en particulier celles qui sont dirigées par la communauté, sont moins coûteux. Ils sont tout simplement souvent plus difficiles à trouver que les grandes chaînes comme Whole Foods, mais ils sont bien vaut vraiment le détour. Les aliments les plus facilement disponibles à bas prix à partir de chaînes de restauration rapide sont généralement riches en graisses saturées, trans-isomère des acides gras, les sucres raffinés, les organismes génétiquement modifiés, (OGM) et «calories vides». Régimes constitués uniquement de pas cher restauration rapide peut causer divers problèmes de santé comme l’artériosclérose, les crises cardiaques, le cancer, l’obésité et la mort. L’obésité est beaucoup plus grand problème pour les pauvres dans les pays riches avec des chaînes de restauration rapide, et parce que les pauvres sont souvent dans la douleur, certains viennent à s’appuyer sur celle-ci comme un mécanisme d’adaptation comme la drogue, ce qui crée plus de problèmes. Dans nos cultures superficielles étant obèses (ou accro à la drogue), il est souvent plus difficile de stimuler et de maintenir des relations saines. Ils peuvent aussi être un fardeau pour l’économie parce que les problèmes de santé comme l’obésité et la toxicomanie (actuellement) ont besoin de services et de ressources médicales coûteuses. Ces ressources de base que j’ai mentionnés satisfont êtres humains mêmes désirs et besoins. Certains peuvent ne pas l’admettre, mais nous voulons tous survivre, être heureux et se sentir aimé. Je crois que les médicaments sont un droit aussi bien pour cette raison que beaucoup de gens se tournent vers eux en l’absence de bonheur, d’amour ou de survie facile. Bien sûr, ils ne sont pas nécessaires pour tout le monde, (et ne sont arthroplasties de la hanche), mais parce que certaines personnes ressentent le besoin d’utiliser des médicaments et ils sont impossibles à éradiquer, ils doivent être mis à la disposition de la façon la plus sûre, plus responsable, tout en nous essayons de dissuader tout difficile l’abus de drogues autant que nous pouvons en aidant les gens à résoudre leurs problèmes. Ces ressources essentielles ont été affectés très différemment avant que les humains ont inventé des outils, des gouvernements, des religions et des sociétés. Notre accès à ces ressources a été largement déterminé par nos gènes et nos milieux naturels. Notre environnement développé principalement pour le bénéfice des écosystèmes entiers, pas des gens différents. Il ya cinquante mille ans, les humains n’ont pas les outils ou presque assez capacité à s’organiser pour influencer la vie de grands groupes. Mais aujourd’hui, nous pouvons, si ce n’est pas la nature ou de l’ADN (seul) qui contrôle la qualité de nos vies. Il est des personnes individuelles. Les dirigeants de nos structures de pouvoir dicter les ressources et les opportunités gens devraient et ne devraient pas avoir. Ces gens puissants ne sont pas biologiquement supérieure, de sorte que leur propagation et le succès ne garantit pas la santé de la terre entière que l’évolution fait. Par conséquent, je crois que leur succès est à l’encontre de l’évolution. Toutes les formes de vie sont entraînés à survivre par tous les moyens possibles, et cet instinct peut provoquer certaines actions destructrices, égoïstes de nombreux animaux. Mais cet instinct ne provoque pas de destruction massive. Propagation est plus important pour la plupart des autres espèces que de l’homme, et certains organismes vont même mourir si nécessaire pour se propager. Les humains n’ont généralement pas et ils ont une plus grande capacité de destruction. La vie a toujours été injuste pour tous les organismes dans un sens. Même les tout premiers organismes microscopiques à jamais vivent probablement eu certains avantages par rapport à un autre. Ils n’auraient pas évolué autrement. Mais les outils et les structures de pouvoir de ce livre est d’environ considérablement changé nos systèmes moraux et donc la façon dont les ressources sont allouées et des opportunités. Bien que nous ne savons pas pourquoi l’ADN évolue si bien ou si il ya une raison très «significative» de son existence, nous pouvons reconnaître notre similitude inhérente. Nous pouvons voir que nous sommes tous faits de la même matière de base et animés par les mêmes produits chimiques et donc connectés. De cela, nous pouvons comprendre pourquoi nous devrions traiter les uns les autres. Nous ne sommes pas en soi spéciale pour être avantages donnés ou mal pour être certains désavantages ou vice versa. Personne n’est intrinsèquement mieux que quiconque et nous méritons tous les mêmes droits fondamentaux et des opportunités. La gestion de nos attentes de la population peut nous aider à atteindre l’égalité et les droits fondamentaux pour tous. Par exemple, ceux qui sont riches, heureux, aimé, en bon état, libre, l’accès instruit et donné de nombreuses opportunités dans le monde devrait se tenir à la norme morale la plus élevée. Ils sont dans la plus grande mesure d’aider les autres, de sorte qu’ils devraient se sentir obligés d’aider tous ceux qui n’ont pas eu cette chance. Sur un autre côté, ceux qui ont reçu le moins de ces ressources et traitée le plus malheur doit se sentir droit à une vie meilleure et être jugé moins sévèrement. Certes, ce concept est similaire à celui trouvé dans le livre de Luc dans le Nouveau Testament: «Celui qui ne sait pas et fait des choses qui méritent la punition sera battu de peu de coups. De tous ceux qui ont beaucoup reçu, il sera beaucoup demandé; et de celui qui a été confiée avec beaucoup, beaucoup plus seront invités “-. (Luc 12:48) Ce passage tolère la violence, mais il partage l’idée de mettre à jour nos attentes de la population en fonction de leurs circonstances et de l’histoire. Les juges, les magistrats, gardiens de prison, les procureurs et les personnes impliquées dans la répression d’autres personnes doit être tenu à la norme morale la plus élevée ainsi. Beaucoup trop de gens poursuivent positions comme celles-ci seulement à cause de la haine, l’auto-justice, la cupidité ou l’ego et non pas par un appel moral de protéger la société. La plupart des gens typiques qui reprennent le crime, d’autre part, ont eu des vies difficiles et ils sont principalement en raison de leur volonté de survivre par tous les moyens nécessaires. Indépendamment de notre bien-être émotionnel ou fiscale (ou leur absence), nous profitons tous d’essayer de nous-mêmes et la vie des autres en mieux chaque jour. Sacrifice personnel en équilibre avec l’auto-amélioration est important pour le bien de nous tous. Nous devrions tous soin les uns des autres parce que chaque individu est un morceau de l’humanité que nous avons la responsabilité de protéger. En tant qu’êtres humains, nous sommes assez seuls dans l’univers observable, de sorte que si nous voulons que l’univers soit sans nous, nous devons essayer d’être conscient des effets de nos chemins de courant et comment nous pouvons les améliorer. J’ai beaucoup de travail à faire moi-même.            

7.2 Que peut-on faire?  

Je n’ai pas toutes les réponses, bien sûr, mais je peux dire ce que je crois est nécessaire. Beaucoup de solutions ont déjà été examinés et je suis sûr que vous avez vos propres idées sur les solutions. Dans cette section, je vais discuter de mes idées plus en détail et comment les mettre en œuvre, ainsi mentionner quelques-uns de mes prédictions sur ce qui est le plus susceptible de se produire. En ce moment, il est incertain si oui ou non il est encore possible de convaincre les plus apathiques, les gens puissants pour comprendre l’identité et les soins de ceux qu’ils exploitent et ignorent. Certains peuvent ne changera jamais et ces personnes doivent juste être écarté du pouvoir. Mais nous pouvons au moins collaborer avec tout le monde. J’espère que ce livre sera convaincre quelques personnes puissantes pour s’occuper davantage sur le monde et d’agir en conséquence. Ce livre est un appel à tout le monde. Mais, en réalité, il ne sera probablement pas lu par beaucoup de dirigeants puissants ou des politiciens. Par conséquent, nous avons tous un rôle à jouer si nous voulons vivre une vie meilleure. Nous devons développer et mettre en œuvre nos propres solutions à travers le monde pour qu’il y ait un changement durable. Ces structures de pouvoir qui nous contrôlent sont tellement empêtrés dans nos affaires quotidiennes qu’il serait difficile de simplement couper les éloigner tout à la fois. Au lieu de cela, ils peuvent avoir besoin d’être rompu progressivement en petites et moins puissantes organisations, gérées par la communauté. Il faut un changement des esprits et des cœurs, et pas seulement un changement de dirigeants. Les changements dans les dirigeants ne conduisent pas toujours à des changements importants aux politiques de l’État. La démocratie directe est une forme beaucoup plus efficace et moins corruptibles de gouvernement que n’importe quel type de gouvernement représentatif, car il donne le pouvoir directement au peuple. Par conséquent, les démocraties et les assemblées populaires devraient se multiplier. Petites démocraties directes sont souvent faciles à maintenir, car la discorde et la mésentente ne doivent être résolues entre quelques individus. Ils ont aussi évoluent souvent parce qu’il ya déjà l’harmonie et la compréhension entre eux. Dans les très grandes démocraties directes, cependant, il faut généralement beaucoup plus de temps pour prendre des décisions, afin que les collectivités peuvent décider de devenir plus petit (mais plus soudée) au fil du temps. Je dirais que les grands gouvernements comme l’Amérique finira par cesser d’avoir autorité quand villes individuelles, les villes et les collectivités décident de se gouverner et de travailler en coopération et la solidarité entre eux. Déjà, les gens autonomes pacifiques qui ne sont pas en danger devraient être laissés seuls par la communauté internationale, à moins qu’ils veulent être impliqués. Pour l’ensemble de nos sociétés de fonctionner, il doit y avoir transparence dans chaque institution puissante, un dialogue constructif entre toutes les parties qui veulent être impliqués dans les affaires internationales, la liberté d’information, la tolérance et la compréhension entre les personnes. Elles peuvent être appliquées à toutes les formes de relations commerciales et ainsi de bénéficier à tous, sans distinction de race, de religion, de sexe ou d’orientation. Pour faire respecter les droits fondamentaux de l’homme, nous devons directement réformer les structures de pouvoir actuelles en place de différentes façons. Amérique occupe plus de 130 pays et compte plus de 900 bases militaires dans le monde. Il ya 50.000 soldats américains en Allemagne du Sud seule, même si je dirais qu’il est raisonnable de supposer Hitler n’est plus une menace. (Il s’est suicidé en 1945). Cet énorme présence militaire mondiale ne crée menaces très réelles à travers le monde. Pour réduire le risque de guerre, l’Amérique, le pays le plus puissant au monde et la plus grande menace militaire de la planète devrait cesser presque tous les programmes de «défense», ainsi que le reste du monde. Tous les pays devraient commencer à démanteler leurs armes les plus dangereuses d’abord et fermer des agences de défense inutiles et les grands fabricants d’armes. Nous devrions retirer toutes les troupes, sauf pour ceux en poste uniquement pour les opérations de protection et d’aide humanitaire en cas de besoin. Les camps de réfugiés doivent également toujours être protégés par les forces militaires de compassion et autres membres du personnel, et la résolution des conflits devraient toujours être privilégiés sur la force. Il n’existe aucun pays dans le monde qui pose une menace réelle pour l’Amérique, mais son gouvernement insiste sur le fait qu’il a besoin de dépenser environ un billion de dollars d’impôt sur ​​la défense chaque année. Si cet argent est allé à la place des pays pauvres, nous pourrions éliminer la pauvreté, et cela pourrait éliminer une grande partie de la volonté d’être auto-destructifs et destructifs. Il serait également très utile d’augmenter les impôts pour les riches, aussi longtemps que nos impôts sont allés aux efforts utiles et ils ont été attribués par un vote populaire. Les grandes sociétés transnationales et nuisibles coupables de crimes doivent être mis en accusation, une amende imposés et jusqu’à ce qu’ils ne sont plus rentables. Employés innocents pourraient être donnés travail approprié ailleurs. Le taux d’imposition supérieur (qui s’applique aux personnes qui gagnent plus de $ 300.000 par an) devrait être porté à au moins 50%, et nous devons nous assurer impôts servent uniquement à aider les pauvres et de payer pour les services que nous convenons tous nous avons besoin. Communautés affamés devraient recevoir de l’aide alimentaire et de l’éducation sur l’agriculture durable et l’élevage jusqu’à ce qu’ils puissent subvenir à leurs besoins. Autres façons d’améliorer l’économie des régions pauvres seraient d’attirer le tourisme et les bénévoles pour aider à construire l’économie. Transport en commun devrait également être libre, car il mobilise la classe ouvrière. Les gouvernements doivent aussi donner aux gens plus de liberté et d’arrêter les espionner. Technologie envahissantes comme les puces RFID et les équipements de surveillance injustifiée doit être éradiquée. Nous n’avons pas besoin de renoncer à nos libertés afin d’être sûr, et la plupart des organismes de surveillance du gouvernement et des branches secrètes de gouvernement doit être démonté complètement. Toute institution qui est censée fournir des services essentiels comme les prisons, les établissements psychiatriques, les services psychiatriques, les centres de réadaptation, les hôpitaux, les compagnies d’assurance de santé et les écoles devraient être faits en non-profits et réformés grandement. Les pays qui ont des soins de santé universel ont souvent coûts de santé parce que les patients sont vus quand ils ont besoin d’être, indépendamment de leur richesse, de sorte que les conditions ont moins de temps à compliquer et aggraver. Systèmes de soins de santé gratuits peuvent être exécutés de manière très efficace et prévenir beaucoup de maladies de se développer. Les régions qui ont déjà épidémies comme l’Afrique de l’Est et centrale nécessitent une attention particulière. Cliniques du VIH devraient être mis en place dans toute l’Afrique et les préservatifs doivent être distribués gratuitement il. Plus l’argent des impôts devrait également aller dans la recherche des remèdes contre le sida et d’autres maladies terminales similaires. Une autre réforme utile serait de donner à tous les prisonniers de leurs propres cellules pour prévenir les agressions. (Ce serait possible si les délinquants toxicomanes ne sont pas en prison parce que la population carcérale serait considérablement réduit.) Un détenu ne doit avoir un colocataire si il ou elle et un autre détenu à la fois veulent un colocataire. Ils pourraient aussi choisir colocataires spécifiques sur la base d’un commun accord. Les prisons pour femmes et hommes pourraient également être rejoints sans abus qui a lieu. Les détenus pourraient avoir des relations saines, et ce serait réduire considérablement la volonté d’abus sexuels et de la violence. Les prisons privées devraient également être supprimés, et des organismes indépendants qui peuvent surveiller les conditions de détention et de prévenir les abus doivent être établis. La guerre contre la drogue doit aussi finir dans tous les pays. Pas toxicomane devrait aller en prison pour une dépendance. Addicts devraient obtenir l’aide dont ils ont besoin dans des cliniques de réadaptation financés par le gouvernement. Les personnes qui ont eu recours à la criminalité en raison de leur dénuement devraient avoir des possibilités d’éducation et d’emploi. Il est trop difficile de trouver un emploi une fois libéré de prison, ce qui rend beaucoup d’anciens détenus tournent le dos à la criminalité. Une histoire criminelle ne devrait pas dissuader les employeurs toujours, et il n’y a aucune raison délits mineurs doivent apparaître sur les casiers judiciaires. Finalement, les prisons tout peuvent être supprimés quand la volonté de la criminalité est absent. Beaucoup plus de recherche doit également être fait sur ​​les troubles mentaux comme le trouble bipolaire et la schizophrénie, et les thérapeutes et le personnel de l’hôpital dans les services psychiatriques doivent cesser d’abuser de patients pour leur propre bénéfice. Les gardiens de prison et les chefs de police devraient également être tenus à l’écran tous les employés pour les préjugés pour empêcher l’embauche de personnes qui ne poursuivent ce travail parce qu’ils veulent contrôler et terroriser certains segments de la société. Je crois que l’une des réformes les plus urgentes qui doivent être prises à de grandes sociétés est de les transformer en coopératives de travailleurs, donnant un contrôle direct des travailleurs et la redistribution de leurs vastes étendues de terres et de biens qui ne sont pas utilisés pour les travailleurs, les sans-abri, les agriculteurs pauvres et d’autres qui peuvent se développer de manière durable la terre et impact social maximal. Nous devrions commencer par les plus grandes entreprises comme Wal-Mart premier. (Bien sûr, en raison de la taille de Walmart, il faudrait se scinder en plusieurs coopératives différentes.) Le contrôle des travailleurs et la prise de décision démocratique sont nécessaires dans une main-d’œuvre organisée. Je crois que l’abolition et l’exécution d’une fin à tout travail salarié et de l’esclavage est globalement parmi les réformes les plus importantes qui peuvent être faites ainsi. Si les ateliers clandestins de Walmart en Chine ont été transformées en coopératives de travailleurs, les ouvriers exiger un salaire plus élevé et de meilleures conditions de travail et les propriétaires de Walmart (la famille Walton) ferait moins d’argent à la suite. Les produits de Walmart ne seraient pas non plus à être transportées à l’étranger de plus grands profits, en réduisant leur empreinte carbone. Nous n’avons pas à payer plus pour des produits pour changer positivement nos milieux de travail. Si de grandes franchises ont été divisés en collaborations non-hiérarchiques, les travailleurs recevront un salaire décent pour faire les mêmes produits et aucune personne impliquée allait devenir incroyablement riche du travail des autres. Les lois doivent également être transmis de cette limite et de définir le nombre, la portée et l’emplacement des annonces légales. OPA hostiles et les fusions d’entreprises constants devraient également être criminalisés pour empêcher les sociétés de devenir trop puissant. Des lois plus strictes doivent être passés à interdire aux entreprises de mentir au sujet de leurs produits. Allongé sur les produits n’a rien à voir avec la liberté d’expression, que certaines sociétés ont prétendu. Il devrait également être plus facile pour les personnes de tous les jours pour poursuivre les sociétés pour les dommages causés par des publicités trompeuses. Je crois que les entreprises ne devraient pas être autorisés à s’installer quand ils sont poursuivis pour avoir menti ou infliger des dégâts non plus, car elle leur permet de ne jamais admettre publiquement toute malversation ou assument la responsabilité de leurs actions. La falsification de nouvelles devrait également être interdit. Entreprises de presse et des communiqués de personnalités doivent être tenus pour responsables quand ils ne mentent. Nous aimerions bénéficier si débouchés nouvelles des médias étaient également des sources plus positive et équilibrée de l’information qui n’a pas seulement réalisé des reportages qui manipulent les gens en induisant la peur ou de la haine. Les nouvelles peuvent encore être précis sans être misérable, terrifiant ou grossièrement inapproprié. Il devrait y avoir la couverture des nouvelles moins exploitation et des nouvelles sur les célébrités et beaucoup plus de nouvelles sur les plus grands problèmes que connaît le monde. Fox Nouvelles et autres nouvelles stations biaisées qui se trouvent tous les jours au public et sont fortement influencés par les intérêts des grandes entreprises et le gouvernement doivent être tenus responsables de leur influence sur les gens, avec leurs annonceurs de manipulation. Entreprises de radiodiffusion géants qui nous apportent simplement les informations qu’ils nous veulent voir devrait être divisé et restent assez faible pour réduire la corruption et améliorer la précision et l’objectivité dans les nouvelles. La télévision et la radio publiques devrait augmenter car elle est entraînée par ses consommateurs et non par les grandes sociétés. Toutefois, certaines institutions qui se disent faussement «public» (comme NPR) ne sont pas. Ils reçoivent de l’argent des auditeurs individuels et le gouvernement, mais ils soutiennent aussi encore et annoncent les grandes entreprises. Ils font juste moins fréquemment que les entreprises strictement privées. (NPR a annoncé pour Walmart.) Par conséquent, nous devons être vigilants des radiodiffuseurs faussement nommées. Les travailleurs ne doivent pas être traités par des sociétés ou quelqu’un d’autre comme de simples outils de production, et la sous-traitance pour le profit doit être criminalisé pour des raisons évidentes. Les grandes entreprises ne doivent sous-traiter pour améliorer l’économie des pays étrangers. Tous les pays ont besoin de lois sur le salaire minimum, en particulier les pays qui sont très pauvres et exploités par des sociétés riches qui ne cherchent que la main-d’œuvre pas cher. (Ces lois peuvent être appliquées par les organisations intergouvernementales responsables ou des ONG.) Je crois que les entreprises ne devraient pas être autorisés à breveter un organisme vivant ou revendiquer la propriété sur toute autre chose naturelle comme l’air, l’eau, l’espace. Les grandes entreprises doivent être nécessaire de cesser l’utilisation de tous les combustibles fossiles et l’utiliser seule alternative, sources d’énergie propres. Toute entreprise qui nuit à l’environnement doivent être sévèrement condamné à une amende. Banques communautaires et les banques qui sont censés représenter l’intérêt public peut aussi remplacer de grandes banques, d’exploitation actuels. Le Dodd-Frank Wall Street et la Loi sur la protection du consommateur Obama a signé dans la loi en 2010 ne va pas assez loin et il n’a pas changé de manière significative notre système économique. Son objectif déclaré est conforme à l’intérêt public et il a quelques dispositions importantes, mais il donne encore trop de pouvoir aux entreprises. Ce projet de loi a également été co-écrit par Chris Dodd, ancien lobbyiste pour la MPAA qui a approuvé un plan de sauvetage de 170 milliards de dollars en recettes fiscales pour l’AIG géant défaut. $ 165 000 000 000 a été distribué sous forme de primes. Toute long législation écrite par un copain capitaliste sans vergogne comme lui (qui est assez vain de nommer le projet de loi après lui-même) doit être examiné avec soin. Les contrats de prêt ne devrait pas être trop longue ou criblé de jargon juridique, de sorte que les gens ordinaires puissent les comprendre. Un prêt est un contrat simple, et si il ya beaucoup de petits caractères, il ya probablement quelques dispositions, exploiteurs cachés. Il devrait être illégal pour les banques de se livrer à des pratiques de prêts d’éviction et des prêts commerciaux pour de plus grands profits. Les banques devraient être tenus de plafonner les taux d’intérêt sur ​​la dette, et nous n’avons même pas besoin d’utiliser les cartes de crédit si nous choisissons de ne pas. Ils ont asservi beaucoup dans la dette et ils sont également utilisés pour suivre les habitudes d’achat. Utilisation de trésorerie ou mandats sont deux bonnes alternatives. Il est également très important que nous essayons de passer dans nos moyens et ne pas prendre prêts que nous savons que nous ne pouvons pas, parce qu’ils peuvent finalement nous conduire à la faillite. Gouvernements des pays riches doivent également cesser d’emprunter d’autres pays et la dette nationale de l’Amérique doivent être payés dès que possible. Le système de la Réserve fédérale devrait également être supprimée. L’argent ne peut pas être empruntée à des banquiers privés qui impriment littéralement de l’argent et définissent leurs propres salaires. Il n’a pas de sens. Il est également essentiel que tous les pouvoirs centralisés qui nous contrôlent sont déconnectés parce que c’est la façon dont ils reçoivent beaucoup de leur pouvoir.  

7.3 Qu’est-ce que nous pouvons faire  

Nous ne pouvons pas être intimidés ou victimes d’intimidation par ces structures de pouvoir. Nous pouvons nous retirer des systèmes financiers et politiques néfastes que beaucoup d’entre nous utilisent, et à la place créer ou rejoindre des organismes communautaires qui offrent tous les mêmes ressources et des services que les gouvernements représentatifs et les grandes entreprises fournissent. Nous n’avons pas besoin d’eux, et si nous organisons ils ne peuvent pas nous contrôler parce que nous plus nombreux que nos gouvernants. En doute la valeur de l’autorité dans tous les contextes, la pensée critique, et de venir à nos propres conclusions est toujours important. Les gens qui regardent comme ils ont des opinions opposées travaillent parfois pour le même côté à l’insu du grand public. Par conséquent, nous devrions essayer de tenir compte de tous les points de vue, chercher des sources les plus authentiques de l’information et de faire ce que nous pensons être le mieux, et non pas simplement croire ce que toute personne ou organisation raconte nous faire croire (moi y compris) sans avoir été préalablement informé. Aucune personne n’a toutes les réponses, et étant Allegiant à des idéologies à la place d’un chef, le parti ou l’organisation est beaucoup plus logique parce personnes, des partis et de leurs dirigeants changent. Ils vont et viennent et ils meurent en une idéologie comme opposition à la peine de mort est une idée tangible et permanente. Les questions et les personnes qu’elles concernent sont les plus importants, pas nos dirigeants. Si nous ignorons annonces des plus grandes sociétés et cesser de les soutenir, ils finiront par faire faillite. Nous pouvons également éviter de travailler pour ces sociétés jusqu’à ce qu’ils deviennent des coopératives de travailleurs. Au lieu de cela, nous pouvons créer, travailler avec et soutenir les petites entreprises qui partagent nos valeurs et offrent des services et des produits socialement utiles. Vendre et acheter le travail ne conduit pas à des relations gratifiantes. La négociation de notre travail et la valorisation d’autres personnes en tant qu’individus distincts surtout ne conduire à des relations qui remplissent, cependant. La poursuite des travaux dont nous jouissons peut-être pas aussi facile que de travailler les emplois les plus disponibles, mais c’est finalement tant mieux pour nous. La vie est courte actuellement, et nous ne pouvons pas gaspiller faire le travail que nous détestons. Ceux d’entre nous qui sont religieux devrait également considérer que les religions (et en particulier leurs dirigeants) ne vont pas nous aider dans le long terme. Nous devons compter sur nous-mêmes et d’autres à la place des dieux, des souhaits et des prières. Nous devons mettre notre foi en l’autre, à la place de Dieu, parce que nous pouvons tous fait entendre, voir, sentir et d’interagir avec des personnes réelles. De vraies personnes sont généralement plus fiable et aussi longtemps qu’ils sont motivés et qu’ils se soucient. Nous devons, bien sûr, pas de discrimination contre quiconque pour leurs croyances religieuses tant qu’ils ne nuisent pas ou marginalisent d’autres personnes. Mais je crois que nous devons prendre des décisions éclairées au sujet de nos croyances spirituelles. Nous avons la liberté de croire en ce que nous voulons. Mais il n’est pas raisonnable d’exercer cette liberté par obstinément adhérer à certaines convictions et de ne jamais considérer des solutions de rechange. Nous avons encore beaucoup à apprendre, mais nous pouvons embrasser ce que nous ne savons pas actuellement et apprenons tout moment la science peut nous dire. Nous pouvons recevons tous le confort de la science, parce que les réponses sont là et c’est excitant qu’ils peuvent venir dans nos vies. Nous avons pu voir d’énormes changements dans le 21e siècle. La science sera probablement prolonger la durée de nos vies énormément et il peut même faire l’immortalité possible. La science améliore notre compréhension du monde tous les jours, et il peut nous fournir beaucoup plus que les textes religieux immuables. Pour les personnes religieuses qui disent qu’ils reçoivent beaucoup de prière, je vous suggère d’expérimenter avec quelques bonnes alternatives qui offrent des avantages similaires, mais qui ne crée pas l’espoir que l’avenir va changer en raison de l’intervention divine. Par exemple, la méditation, le yoga, des moments de silence, d’introspection, Voyage, en observant l’espace, la connexion avec la Terre, l’apprentissage de sciences de la Terre, et vous permettant de voix dialogue interne avec ou sans autres personnes portent tous les avantages que la prière fait. Mais ces avantages ont rien à voir avec Dieu. Prier peut juste donner aux gens le temps de réfléchir, regarder à l’intérieur, et prendre des décisions éclairées au sujet de leurs vies.   Il est important de reconnaître nos pensées ne sont pas toujours qui a du sens. Les pensées peuvent être de sens, inutile, et aléatoire. Seuls, ils ne reflètent pas le caractère. C’est la façon dont nous agissons qui détermine notre caractère. Croire que Dieu peut entendre nos pensées est très paranoïaque et un exemple de la pensée magique. Mais il n’y a pas besoin de s’inquiéter à propos de jamais apaiser Dieu. S’il ya un Dieu, et il, elle, ou il a un sens de la moralité développée, votre travail pour aider l’humanité sera plus d’importance à Dieu que d’autre. C’est un peu d’une note de côté, mais je lutte avec des pensées intrusives très souvent que j’essaie de contrôler, mais je sais que ces efforts sont inutiles. Cependant, je comprends pourquoi d’autres personnes essaient de contrôler leurs pensées et la sorte d’agonie que certaines personnes religieuses vont à travers quand ils se préoccupent des pensées pécheresses “”. Quand j’étais beaucoup plus jeune et encore religieux, j’étais inquiet Dieu pouvait entendre mes pensées. Mais seulement plus tard que je suis parvenu à réaliser combien cette préoccupation était malsain. Nous avons tous notre propre des épisodes de «mauvaises pensées», mais l’ironie est que plus vous insistez sur les mauvaises pensées spécifiques, plus ils sont susceptibles de devenir même des pensées “pire”. Une grande partie de notre énergie est gaspillée sur les batailles mentales sans fin alors que nous pourrions utiliser notre énergie de façon beaucoup plus efficace sur les efforts tangibles, la valeur sociale du monde réel mesurable, et quand nous pouvons le faire, nous pouvons créer la paix de l’esprit pour nous-mêmes et les autres . Si vous vivre confortablement et vous avez eu une vie relativement sans douleur, je vous encourage également à prendre en compte les personnes qui ont connu beaucoup plus de douleur dans leur vie. Si vous donnez ce que vous pouvez les faire, ils peuvent se donner les moyens. (Il existe une liste des organismes de bienfaisance valables, vous pouvez faire un don à la fin de ce livre. Travail bénévole est également une excellente option.) Nous pouvons aussi aider en augmentant la sensibilisation des inégalités socio-économiques et les mécanismes et les personnes responsables. Ceux d’entre nous qui ont une entreprise ou les moyens de construire un (ou plusieurs) peut aussi aider énormément en employant les personnes les plus pauvres du monde et la gestion de nos entreprises aussi équitablement que possible. Nous pouvons aider à changer le système économique des pays pauvres et de fournir des salaires décents pour les pauvres qui ont besoin de travail et de nourriture juste en changeant où nous faisons des affaires. Dans la plupart des contextes, il est également utile d’être conscient de notre comportement général et ses répercussions sur les personnes. Par exemple, si vous rencontrez une personne sans-abri dans la rue au lieu de lui en passant, vous pouvez aussi apprendre à connaître la personne. Les sans-abri ont presque toujours des histoires intéressantes, et si vous avez des conseils ou des conseils basés sur ce qu’ils partagent, vous pourriez partager et peut-être changer la vie de cette personne. Compassion inattendue va souvent un long chemin. Aider à élever les gens sans abri est beaucoup plus précieux que tout simplement indifféremment de leur donner l’argent de poche ou de les ignorer complètement. Il peut également être très utile pour fournir aux personnes sans-abri avec tout ce qui les fait se sentir plus impliqués dans la société et augmente leurs chances de trouver un emploi, tels que des vêtements propres, produits d’hygiène, des téléphones cellulaires, des conseils d’emploi et des repas cuisinés à la maison. Les personnes ayant des emplois et des compétences ont également différentes possibilités pour faire respecter les droits humains fondamentaux. Par exemple, si vous êtes un médecin, vous pourriez envisager de faire du bénévolat pour Médecins Sans Frontières ou une organisation similaire qui fournit des soins médicaux gratuits pour les personnes les plus vulnérables de la planète. Vous pouvez faire de très peu d’argent en faisant cela, mais vous aurez probablement l’impact et sauver beaucoup plus de vies que vous pourriez en Amérique ou un autre pays riche. Comme je l’ai mentionné, la plupart des pays pauvres ont des épidémies et une formation approfondie n’est pas nécessaire d’avoir un impact. Si vous êtes une infirmière ou d’autres membres du personnel médical, il ya beaucoup de régions qui pourraient bénéficier de votre aide. Si vous avez les moyens, vous pouvez également ouvrir une clinique VIH / SIDA dans les parties du monde (comme l’Afrique) les plus touchés par ces maladies. Vous pouvez aussi enseigner aux gens comment prévenir le paludisme, les maladies diarrhéiques et d’autres maladies, du tiers-monde commun, ainsi que pour traiter eux. Formation et les habitants de recrutement leur permet également de donner une source de revenus et il peut créer une pratique capable de traiter plus de gens. Si vous êtes un ingénieur, quelques bonnes façons d’utiliser vos compétences pour augmenter votre impact social sont à construire des puits, des usines de traitement de l’eau, les égouts, les collecteurs d’eau et filtres à eau partout dans le monde qui n’a pas accès à l’eau potable. Ingénieurs sont très importants, car ils peuvent avoir des effets majeurs sur le bien-être socio-économique. Ils jouent également un rôle essentiel dans la construction de l’efficacité énergétique. Je crois beaucoup plus de recherche doit être effectuée sur l’efficacité des cellules solaires (en particulier ceux qui ne nécessitent pas de forte chaleur ou de silicone pour produire), l’énergie éolienne, les piles à combustible hydroélectriques, turbines marines qui utilisent l’énergie des vagues et des mécanismes qui peuvent exploiter énergie naturelle qui n’est pas actuellement utilisé. Ces sources d’énergie renouvelables peuvent être beaucoup moins cher que le carburant et ils peuvent être tout à fait pas en péril la l’environnement. Ils peuvent aussi fournir de l’énergie aux régions les plus pauvres du monde. Il serait possible d’obtenir les émissions nettes de zéro dans tous les moyens de production si les ingénieurs compétents de l’environnement pourraient s’organiser pour mettre en œuvre leurs idées sans les obstacles créés par les grandes institutions qui utilisent ces individus à leur profit. Si vous êtes un agriculteur ou vous gros alimentaire, une bonne option pour améliorer votre impact social est de vendre des produits directement aux consommateurs et donner de la nourriture loin de ceux qui ne peuvent pas se le permettre. Employant travailleurs pauvres non qualifiés est également une option progressive. Les travailleurs non qualifiés peuvent aider énormément parce que de nombreuses tâches dans l’agriculture sont très simples. Ils peuvent prendre un certain investissement de temps, mais ils peuvent aussi être très agréable. Plusieurs fermes peuvent aussi mettre en commun leurs ressources pour créer des marchés d’alimentation gérées par des agriculteurs. Cela peut générer plus de profits pour les agriculteurs et le produit peut être moins cher et plus sain que les produits disponibles dans les grandes chaînes de supermarchés. Plus épiceries agriculteurs terme, kiosques à la ferme et les ASC se rétrécir les grandes chaînes d’alimentation qui servent uniquement comme intermédiaires à but lucratif entre les agriculteurs et les consommateurs. Soutenir ces alternatives serait également forcer toutes les chaînes alimentaires de s’abstenir de couper les coins et acheter transformés, les aliments malsains et à la place d’améliorer leurs propres normes. Très agriculteurs compétents peuvent également du bénévolat où il existe de grandes sécheresses et d’autres problèmes environnementaux et enseignent les habitants sur les différentes techniques d’élevage et les cultures qui nécessitent peu d’eau (comme les pommes de terre), ainsi que les donnent. La santé globale de la Terre est très important de respecter les droits de toutes les formes de vie, de sorte que les militants écologistes, des climatologues, des géologues, des écologistes, et des droits des animaux jouent également un rôle important. Je crois que la clé de la santé tout-terre peut être de laisser l’évolution suivre son cours et même l’accélérer en fournissant les conditions appropriées. Nous pouvons le faire par le maintien et la préservation des grands écosystèmes, les forêts tropicales [18], des jungles, des zones de végétation dense, les animaux et les plantes menacées d’extinction. Terres agricoles sans l’endommager ou de réduire la biodiversité est également très important.

Forêts alimentaires destinés à maintenir les petites communautés peuvent aider à répondre à ces extrémités, ainsi que les fermes de la communauté avec une variété de plantes et d’animaux vie.L Terre doit être biologiquement divers car cela augmente l’évolution de tous les organisms.Animals et plantes évoluent avec autant symbiotique relations que possible.But agriculture de masse moderne qui produit les interminables rangées de ces mêmes plantes exactes (monoculture) et les élevages industriels que les animaux de produire en masse ont eu des effets très néfastes sur la environment.They créent beaucoup de déchets qui ne sont pas réutilisés et ils ont aussi équipement alimenté au gaz comme tractors.Farming n’a pas besoin d’émettre de emissions.It est extrêmement simple à cultiver sans cet équipement, mais il est souvent justifiée uniquement par “des rendements plus élevés.” tout est entraînée par les propriétaires profit.Huge ne ​​pas veulent pas payer les travailleurs à travailler les champs à la main, de sorte que leurs emplois essentiellement vont à la pollution, grand equipment.It agricole est senseless.Monoculture n’augmente pas le taux d’évolution des cultures au même rythme que la nature fait son own.Breeding à la main des phénotypes souhaité dans un environnement biologiquement diversifié avec de nombreuses différences est généralement plus effective.Monoculture augmente également le taux d’évolution des parasites, car il crée essentiellement un lieu de nourrissage pour les groupes très spécifiques de insects.Pests s’adapter aux insecticides utilisés, et ces produits chimiques peuvent aussi cultures des méfaits et toutes les formes de life.To s’attaquer à ce propriété foncière d’émission doit être attribué l’expansion juste et démocratique ou collectivement shared.An de l’agronomie et de l’agriculture des cours dans les collèges pourraient aussi aider grandement. Faire terres désertiques arables et la prévention de la désertification est aussi important pour la santé de la Terre entière. Pour ce faire, la rétention d’eau du sol doit être augmentée. Cela peut être fait en couvrant un terrain nu et labourant. Clôtures de sable, brise-vent, les boisés et les brise-vent peuvent être utilisés pour éviter la désertion du sol et l’évaporation rapide de l’eau. Les légumineuses qui piègent l’azote peuvent également augmenter la teneur en azote dans le sol. Santé dans son ensemble-terre peut également être réalisé que par la réduction de notre empreinte carbone ainsi, et il ya beaucoup de façons dont nous pouvons le faire et économiser de l’argent dans le processus. Utilisation de lampes fluorescentes (surtout les compacts ou LFC) et LED (diode électroluminescente) s’allume, à la place des ampoules à incandescence est un moyen simple et facile d’économiser de l’énergie. Utilisation de réflecteurs paraboliques est également un bon moyen de tirer le meilleur parti de vos ampoules. Vous pouvez aussi installer vos propres panneaux solaires, construire ou acheter une éolienne, ajouter isolation de votre résidence, le rendre hermétique en scellant les fissures, utiliser l’énergie géothermique, ou faire tout cela pour créer une maison nette zéro. Une bonne connaissance des effets de l’architecture, le cadre de conduite, et les fenêtres sur le flux d’air et le changement de température peut aider aussi. Marcher, (ou en cours d’exécution), en utilisant les transports publics ou la bicyclette, au lieu de voitures propulsées par combustion interne peut également aider l’environnement et économiser de l’argent. Recyclage ou la réutilisation de tous les plastiques, le papier, les métaux, le verre, et les carburants est également très nécessaires à la santé de la Terre. Si vous êtes un scientifique médical ou un biologiste, je vous invite à utiliser vos ressources et de connaissances pour trouver des remèdes pour les pires maladies comme le cancer et le sida, et si vous trouvez un remède, s’il vous plaît ne monopolisent pas sur elle. Au lieu de cela, donner le remède aux pays les plus pauvres gratuitement et de le vendre à un faible coût pour les individus les plus riches. Jonas Salk, inventeur du vaccin contre la polio, a fait exactement cela. Lorsqu’on lui a demandé s’il y avait un brevet pour le vaccin, il a dit, “Il n’y a pas de brevet. Pouvez-vous breveter le soleil? “(Si les entreprises pouvaient, ils seraient probablement essayer. [19]) Si vous êtes un programmeur d’ordinateur ou le fabricant, pensez à utiliser vos connaissances pour les entreprises les plus positives possibles. La technologie informatique a été utilisée pour suivre les gens et créer des masses de publicités au profit de la riche quelques-uns, et il est rendu possible par précieux qui viennent pour la plupart de l’exploitation minière dans des conditions très abusives. Cependant, nous pouvons aider les fabricants responsables qui n’utilisent pas ces métaux et développent les ordinateurs qui utilisent moins d’entre eux, ainsi que s’abstenir de travailler pour une agence de surveillance sans scrupules. Informatique a le potentiel d’être utilisé pour un grand bien. Il peut relier les gens. Elle peut se propager des informations vitales. Il peut être utilisé pour créer des prothèses qui utilisent le cerveau de fonctionner, et il peut également être utilisé pour créer des robots qui font les emplois que personne ne veut faire. Il est aussi à la recherche nanobots qui peut être injecté dans le corps afin de prévenir la maladie. (Cette technologie a le potentiel d’être abusé, cependant, et il pourrait être utilisé pour contrôler les gens. Cela devrait être considéré par toute personne qui fait avec succès cette technologie.) Si plus de programmeurs ont porté sur ces efforts, les effets se feront sentir dans le monde entier. Quel que soit votre statut d’emploi ou titre d’emploi peut être, nous pouvons tous contribuer d’une certaine façon. Voyager à l’étranger et tout simplement connecter avec les gens et de partager vos connaissances et votre expérience peut avoir des avantages incommensurables. Offrant une main prêt ou une oreille attentive à des étrangers aide aussi à renforcer la confiance entre l’humanité. Si vous actuellement un impact négatif sur l’humanité, je vous conseillerais fortement de reconsidérer la façon dont les gens sont faits. Demandez-vous comment votre conception de la formation de l’identité et le droit a été formé. Si elle a été fortement influencé par le nombre d’avantages que vous avez été donné et les «leçons» que vous avez été enseignés par des individus partiaux, alors il peut être temps de repenser ces concepts. Même si vous avez déjà blessé ou même tué beaucoup de gens, il n’est pas trop tard pour changer. Nous pouvons toujours changer nous-mêmes. Si nous le faisons, nous serons tous vivre une vie beaucoup plus heureux à la suite. Si vous envisagez de faire partie du problème, demandez-vous combien de personnes qui se spécialisent dans les affaires ou de marketing et de vivre pour eux-mêmes sont en fait des heureux. La réponse est peu à aucun. À moins que votre but ultime est d’aider les populations pauvres en entrant dans la grande entreprise, pourquoi s’embêter? Le marketing ne doit pas être une entreprise socialement négative. Si vous êtes dans la publicité ou marketing, vous pourriez envisager de ne commercialiser les produits les plus utiles et socialement responsables, et pas les plus rentables. Au lieu d’utiliser votre pouvoir de persuasion pour encourager la consommation, vous pouvez aussi utiliser cette capacité à encourager les gens à donner à ceux qui en ont le plus besoin. En ce moment, la plupart des emplois dans le marketing qu’accroître la richesse d’un très petit nombre de personnes, mais cela ne doit pas être le cas. Si vous êtes un agent de la loi, je dirais en mettant l’accent sur ​​la prévention du crime et toujours utiliser la force comme un, dernière option défavorable. Je suggère également de s’abstenir d’arrêter les toxicomanes et les autres personnes qui souffrent, même si la loi vous dit de faire autrement. Jeter la police et de la hiérarchie militaire par la fenêtre. Au lieu de cela, vous pouvez apporter vos propres scrupules à l’emploi et donner aux gens en difficulté des conseils et peut-être faire une réelle différence. Vous pouvez surprendre les personnes qui ne s’attendent à être harcelé ou blessé. Nous n’aurions même pas besoin de la police, si tout le monde avait l’égalité des chances, de sorte que vous pourriez aussi envisager de cesser de fumer et de travailler à condition que l’égalité par d’autres moyens. Si vous faites partie d’une armée gouvernementale, examiner comment vos actions peuvent perpétuer les cycles de violence, et d’essayer de travailler à la prévention des conflits. Si vous êtes enrôlé dans l’armée maintenant, essayez de transférer à une position non-violente si vous le pouvez. Si vous travaillez dans le domaine de la technologie des armes, peut-être envisager de recentrer vos efforts ou cesser de fumer. Les armes sont déjà extrêmement complexe, en particulier celles qui sont faites pour la destruction massive comme des bombes nucléaires. Si votre passion est des armes, je dirais faire des armes légères, des armes non létales, et des engins de défense comme des costumes pare-balles, gilets, boucliers, casques, pistolets paralysants, et ainsi de suite. (Voiles en polyuréthane qui pourrait protéger les femmes contre les attaques acides seraient également très utile dans de nombreuses régions du monde.) Tout engin défensif destiné à autonomiser les personnes défavorisées (minorités marginalisées, les femmes, les personnes handicapées, et ainsi de suite) peut être très positif. La plupart des armes aujourd’hui, cependant, donne juste plus de pouvoir à la déjà puissante, donc nous devons travailler à changer cela. Il serait préférable d’éviter de vendre des armes aux forces de la police militaire ou grandes, et les garder en place un contrôle commun jusqu’à armées rétrécissent et nous n’avons pas besoin d’armes à tous. Si vous êtes un scientifique nucléaire, vous pouvez utiliser vos connaissances pour créer plus sûres de la fission nucléaire (fusion) ou des plantes qui peuvent fournir de l’énergie pas cher. (L’énergie nucléaire n’est pas une énergie idéale, cependant, parce que les méthodes actuelles de production produisent des déchets radioactifs. Travail sur les méthodes de substitution peut être utile.) Je dirais aussi quelqu’un part de la CIA ou d’une autre, l’organisation “d’intelligence” secrète culte comme à cesser de fumer et essayer d’exposer le but réel de ces organisations. Ce travail perpétue beaucoup plus que l’agression elle dissuade. Les sociétés secrètes sont gardées secrètes parce que quelques-uns dans le monde en profiter réellement. La plupart des gens dans la CIA sont conservés par les plus grands secrets parce que ces secrets ne bénéficient une poignée de gens, et personne chargée de garder un secret peut être considéré comme une menace à la sécurité juste pour avoir cette “information privilégiée”. C’est une autre raison pour laquelle ces organisations peut être si dangereuse. Les fonctionnaires doivent souvent être les résultats internes et externes conflit extrêmement méfiant et paranoïaque afin de garder secrets enfouis, et importante. Vous pouvez croire que vous avez une place permanente dans votre organisation, mais dès que même une personne dans l’organisation cesse de vous faire confiance, à tort ou à raison, vous pouvez être tué, et votre mort sera probablement couvert, tout comme les innombrables assassinats agents de secrets ont été cachés. Il n’y a pas de dignité dans la mort de cette façon. La CIA et d’autres organismes de renseignement ont besoin de voir comment le dilemme de la sécurité est un concept artificiel qu’ils aident à créer et à perpétuer. Il s’agit d’une fausse dichotomie. Menaces n’ont pas d’exister si nous cherchons à lier d’amitié avec tout le monde et d’améliorer le bien-être socio-économique de tous les peuples. Nous devons cesser de voir le monde comme notre ennemi. Le fanatisme, la cupidité, la méfiance et l’incompréhension de ces organisations secrètes ne créent des barrières qui séparent les gens et souvent conduisent à des conflits.   La Cour suprême doit également être réformé grandement. Ils ont beaucoup trop de pouvoir, et ils prennent des décisions uniquement progressistes après de longues périodes de temps, comme d’autres groupes gouvernementaux ayant un pouvoir très concentré. Comme la plupart des gens le savent, la Cour suprême ne se compose que de neuf personnes aux États-Unis qui auront le dernier mot sur ​​ce qui est constitutionnel. Préjugés et la corruption sont inévitables avec une Cour si petit, isolé, et puissant. Au lieu de cela, la Cour suprême pourrait être composé de tous les citoyens puissent voter. Ce serait plus démocratique et il en résulterait des progrès beaucoup plus rapide. Il est également inutile de continuer à utiliser notre constitution. Il a été écrit lorsque l’esclavage et l’oppression des Amérindiens étaient endémiques et ont continué par la Constitution elle-même. Il doit être réécrit pour refléter nos valeurs modernes. Peu importe si vous êtes un soldat, un policier, un agent secret ou un tueur en série, si tuer ou de blesser des personnes sont une partie de votre travail, je vous demande, à tout le moins, de ne pas tuer ou de nuire au hasard en raison de “ordres »ou pour de l’argent. Au lieu de cela, contemplez la première qui vous est demandé de blesser ou de tuer et pourquoi. Une réflexion critique sur si oui ou non il est juste selon votre propre conception de la morale et des normes morales générales. La vie n’est pas pas cher, mais les hauts plus élevés dans la hiérarchie des armées, les organisations criminelles et les gouvernements traitent souvent l’humanité, comme si cela ne signifie rien. Ils donnent des ordres à leurs subordonnés pour faire leur sale boulot alors qu’ils gardent les mains propres et rester en sécurité au sommet généralement, et nous devons nous demander si oui ou non ce n’est bon pour personne. Les fantassins suivent ces ordres souvent parce qu’ils veulent monter aux plus hauts rangs, mais peu en font. La plupart sont soit tués, capturés ou endommagé irrémédiablement avant même qu’ils y arrivent. Ils sont traités comme durables. Seuls les hommes les plus amorales, trompeuses, habiles et discrets qui sont prêts à être Allegiant aux quelques hommes en matière de contrôle jamais atteint au sommet avec eux. Certaines personnes très démunies se sentir comme si ils n’ont rien à perdre parce que certains d’entre eux, en fait, ne le font pas, (en dehors de leur vie) et les riches profitent de ce malheur. Les riches recrutent souvent les pauvres à prendre des mesures contre leurs propres intérêts économiques et de détruire leur propre classe en lutte. Un membre d’un gang dans une pauvreté détruit ghetto peut être loué par certains voyou politique ou morale de discréditer ou même tuer quelqu’un lutte pour l’égalité économique si le prix est juste. Mais il ne vaut jamais une somme d’argent ou des faveurs à contribuer à perpétuer ce cycle méprisable de pauvreté et la violence en faisant taire les dissidents. Malheureusement, les masses silencieuses sont souvent embauchés pour se taire, et les riches pointer du doigt à d’autres personnes pauvres à la suite et les résultats de conflit interne. Les gens qui essaient gratter par jour pour jour peuvent voir comme des ennemis, au lieu de la riche, ce qui explique pourquoi les membres de gangs dans la plupart des ghettos à travers le monde tirent les uns les autres, et non le peuple qui fait les plus créatrices écart de richesse par thésauriser . Ceux qui n’ont pas à se tirer sont souvent incité à la violence par les armées d’entreprise et les forces policières corrompues payés par le monde “l’élite”. Pendant ce temps, la plupart d’entre nous se tiennent à l’écart de ces conflits inconscients que riches, les puissants tirent les ficelles. Ce genre de conflit ne doit pas exister et il ne devrait pas. Si, des conditions équitables d’égalité ont été créés pour tous, la violence, la guerre et la criminalité seraient près de disparaître. Par conséquent, bien que je doute que beaucoup de membres de gangs actifs vont lire ce livre, j’espère qu’ils font et prennent ce conseil, parce que certains sont dans une position pour eux-mêmes et aider les autres. Ils peuvent aider à arrêter cette violence insensée et d’élever leurs communautés. Si vous êtes un membre d’un gang, au lieu de vendre des drogues toxicomanogènes et nuire à d’autres pauvres gens qui veulent sortir autant que vous le faites, vous pouvez utiliser votre capacité à organiser et à protester contre l’inégalité socio-économique massive qui rend les jeunes dans les ghettos joignent à des gangs. Certains gangs, à leur crédit, ont déjà fait. La moyenne des gens prennent généralement des manifestations par des bandes très au sérieux et les armées des membres de gangs qui défilent dans les rues sont peu susceptibles d’être dérangé par la police, alors que la situation démographique habitude de hippies et pacifistes qui manifestent en faveur de la paix sont considérées comme des cibles faciles. (Police serait probablement à juste titre, peur d’intervenir avec une grande manifestation de gang et ils devraient avoir aucune raison de le faire de toute façon, tant qu’ils n’enfreignent pas la loi.) Si vous êtes actif dans un gang, il est important de se rappeler qui sont vos vrais ennemis sont. Ils ne sont pas des gangs rivaux, même si elles ont tué ou blessé plusieurs personnes proches de vous. Ils ont probablement eu leur part de causalités aussi, comme la plupart des gangs ont à travers le monde. Nos vrais ennemis sont les gens qui perpétuent ce système économique injuste pour leur propre bénéfice. La plupart des membres de gangs rivaux joindre à des gangs pour les mêmes raisons, et ils ont beaucoup plus en commun qu’ils ne les sépare. Par conséquent, ils peuvent combattre l’ennemi commun à la place de l’autre. Ils peuvent lutter contre les gouvernements d’affaires et des entreprises grandes et nos économies capitalistes de copinage qui perpétuent la pauvreté. Si vous êtes en prison, je vous recommande fortement d’en organiser, combattez pour vos droits communs avec vos mots, et connaissez vos vrais ennemis. Sachez que si elles peuvent être en mesure d’emporter vos libertés, ils ne peuvent jamais ôter votre liberté de pensée. Un enfer peut être transformé en un ciel et un ciel en enfer, dans certaines circonstances. Tout dépend de notre esprit et la manière de nous réagissons à nos conditions. Bien que je doute fortement que n’importe quel terroriste lu ce livre, je tiens à offrir quelques suggestions à eux ainsi: S’il vous plaît examiner comment vos actions sont vous et ceux que vous aimez affectent. Même si vous ne vous préoccupez-vous et votre peuple et les gens que vous voulez tuer ou de nuire êtes vraiment mal, pensez à ce que seront les conséquences si vous suivez à travers. Même si vous croyez que vous serez récompensé dans l’au-delà, que dire de ceux encore en vie? Que faire si votre communauté tout entière est anéantie dans une attaque de représailles? Cela se produit tout le temps, parce que si vous montrez aucune considération pour les vies innocentes aléatoires, les gouvernements vont réagir avec la même misanthropie. Jamais le terrorisme entraîne des changements positifs. Lorsque les 9-11 pirates de l’air s’est écrasé sur le World Trade Center et le Pentagone, ils n’étaient pas juste tuer des Américains. Leurs actions éventuellement causé la mort de nombreuses personnes musulmanes les plus innocents. Bien entendu, la réaction militaire de l’administration Bush à cet événement était très inutile et destructeur, mais il était aussi très prévisible en raison de conservatisme et manque d’intérêt pour la vie humaine radicale de Bush. Les pirates de l’air ont dû le savoir, mais ils ont attaqué de toute façon. Si Ben Laden n’avait pas prévu ces attaques, il est peu probable que les guerres en Afghanistan et en Irak auraient été menées et tué tant de gens. Le fait est que, même si certains terroristes ont des griefs légitimes, en tuant des innocents, ils sont sérieux souffrent leurs causes et rendre leurs collectivités plus vulnérables aux attaques aléatoires. Enfin, je crois que je devrais traiter les personnes les plus pauvres du monde qui ont eu le plus de douleur dans leur vie. Même si je sais que beaucoup de ces personnes ne possèdent pas un ordinateur ou avoir accès à l’internet, je vais essayer de faire ce livre accessible et abordable pour les communautés pauvres que possible. J’espère que de nombreuses personnes pauvres vont lire ce livre que possible parce que j’ai simple, mais des conseils importants pour eux. Ce conseil s’applique tout le monde, mais il est particulièrement important pour les personnes qui n’ont pas les ressources de base nécessaires à la survie. Comme je l’ai mentionné, l’un des moyens les plus efficaces pour améliorer le bien-être de votre communauté est d’augmenter l’organisation et l’harmonie en son sein. Si les gens de votre communauté sont plutôt d’accord et motivés, ils sont plus susceptibles d’atteindre leurs objectifs. Il ya toujours la force du nombre et de la survie est plus facile dans les grands groupes, en particulier quand tout le monde est à la recherche pour les intérêts de la communauté. Nous n’avons pas besoin d’acheter de la nourriture si nous avons tous assez d’eau pour les cultures fourragères. Plantation d’arbres, les cultures et les herbes non seulement augmente la séquestration du carbone, ce qui réduit le dioxyde de carbone dans l’atmosphère et compense les émissions de carbone, il attire aussi d’autres formes de vie comme le pâturage des bovins. Leurs mouvements, des déchets et des corps physiques améliorent la fertilité des sols, la diversité biologique. L’élevage peut être une bonne option, si elle n’est pas végétarien, pour faciliter l’indépendance. Si vous faites faire de l’élevage veillez à utiliser des déchets animaux comme engrais. La terre peut être fait arables en ajoutant pasteurisé déchets animaux, les plantes mortes, le sang, la farine d’os, sable vert, humâtes, mousse, repas de cacao, marc de café, restes de nourriture, et d’autres substances naturelles qui peuvent détruire en éléments nutritifs des plantes dans le sol. Ceux-ci devraient être mélangée avec le sol déjà là pour le rendre arable ou à gauche dans un tas de compost pour décomposer puis ajouté au sol. Tout organique et biodégradable peut être recyclé pour le compost et utilisé pour produire de la nourriture. Est facile et pas cher faire un tas de compost. Les cendres provenant des fours et des incendies, de la sciure, des copeaux de bois et les déchets de jardin peut également être ajouté à un tas de compost. Ces piles ne nécessitent aération occasionnelle. Tas de compost doivent avoir un rapport carbone azote d’environ 30 à 1 Ceci est nécessaire pour attirer et maintenir les microbes qui causent la décomposition. Piles trop riches en carbone se décomposent lentement tandis que ceux avec trop d’azote peut créer de l’ammoniac gazeux. Brune ou jaune matière végétale (généralement Woody) est élevée en carbone, tandis que la matière de plante verte est riche en azote, donc ils devraient être ajoutés dans les proportions correctes pour créer le carbone idéal ratio d’azote. Ameublissement des sols peut également être mesurée par plusieurs facteurs tels que la présence de la vie de la plante et les champignons autour de la zone, la rétention d’eau du sol, la densité et la présence ou l’absence d’eau. Si vous avez les moyens, l’équipement peut être acheté pour tester directement les niveaux de nutriments et PH dans le sol. Ces sols à l’étude pour leur teneur en acide et en général les trois nutriments les plus essentiels: l’azote (N), le phosphore (P) et la potasse (K). Liquides qui sont trop acides peuvent tuer les plantes et ils sont impropre à la consommation. Généralement, toute l’eau destinée à la consommation humaine est adapté pour les plantes. Les plantes peuvent boire de l’eau grise, qui est partiellement les eaux usées traitées. Cela peut sauver une bonne quantité d’eau. Si vous avez accès à quelques ressources naturelles (terre, la lumière du soleil, l’eau, les semences,) vous n’avez jamais besoin d’acheter de la nourriture. Les graines peuvent être achetés ou récoltés sur des plantes adultes. Il est préférable de les récolter dans les meilleures récoltes et élever eux pour produire des phénotypes souhaitables. Si l’eau est une ressource limitée, en investissant dans les irrigants à l’égouttage et des collecteurs de pluie peut aussi être très utile. L’eau doit être sauvé, mais pas thésaurisée ou gaspillée. Canaux d’eau peut également être creusés dans les rivières propres et des bassins endoréiques (cette eau doit être dessalée avant d’être consommée si elle a une teneur saline élevée) pour servir aux mêmes fins. Il est très important que les canaux d’eau restent propres pour la santé publique. Wells et les canaux sont parfois intentionnellement contaminées par des groupes haineux, donc les cacher peuvent aider à prévenir ce. L’eau de mer ne réhydrater pas le corps, de sorte qu’il ne peut être consommé comme je l’ai mentionné, mais il peut être dessalée. Cependant, ce n’est pas très pratique pour les personnes n’ayant pas accès à une bonne quantité de capital. Faire bouillir l’eau est un bon, pas cher méthode de l’eau de certains contaminants de vie de nettoyage. Si vous n’avez pas l’électricité (ou un poêle, d’ailleurs) l’eau peut également être chauffé par le feu pour la désinfecter. Les inconvénients sont que l’eau bouillante est consommatrice d’énergie et il ne réduit pas de métaux lourds ou des produits chimiques toxiques s’ils sont présents dans l’eau. L’eau peut également être traitée chimiquement pour éliminer les toxines nocives. Exposition à la lumière Ultraviolent tue certaines bactéries ainsi. Si aucune de ces solutions sont pratiques (il ne pleut pas, pas de sol, pas de canaux), vous pouvez également essayer d’accéder à l’eau souterraine en creusant un puits avec vos mains, une pelle ou une pelle de fortune. Toutefois, si vous vivez dans une région très aride comme le Kenya, les puits doivent être creusés avec un équipement coûteux, car la nappe phréatique est si profondément sous terre. Main puits creusés peuvent aussi être dangereux pour construire. Des gens sont morts lors de leur construction. Une meilleure solution consiste à louer de l’équipement de forage pour creuser un puits qui peut être sûr et contenue, mais c’est la solution la plus coûteuse. Pour les communautés très pauvres, il peut être utile de mettre en commun seulement un dollar de chaque personne ou famille. Si 500 à 600 personnes ou familles peuvent le faire, ils auront assez d’argent pour construire un puits peu profond. Quand l’assainissement est un problème ou de l’eau est impure à cause de l’infection à partir de déchets, il est important de savoir où les déchets vient. Désigner certaines zones pour les déchets qui sont loin de sources d’eau (et l’enterrer) peut aider à prévenir la contamination. Déchets se décomposent en éléments nutritifs viles si elle est enfouie. Il n’y a aucune raison pour laquelle quelqu’un devrait recevoir toute personne malade d’elle. Comme je l’ai mentionné, la santé, le logement et l’éducation ne sont pas généralement de ressources partagées librement, contrairement à la lumière du soleil, de la terre et de l’eau (en général), de sorte que vous pourriez avoir à investir dans ces ressources. La mise en commun vos ressources avec celles de la communauté fera ce plus gérable. Avoir accès à un ordinateur avec une connexion Internet peut également être très utile. Vous pouvez apprendre à peu près tout ce que vous devez savoir pour survivre à partir de la connexion Internet gratuite sur certains sites. En dehors de ces solutions do-it-yourself, vous pouvez également rassembler et de protestation pour que les gouvernements vont enfin commencer à traiter ces ressources que les droits fondamentaux et la dignité humaine peuvent être respectées.

7.4 Réflexions finales  

 

Tant que nous avons la volonté et la connaissance pour savoir comment, nous pouvons reprendre le contrôle de nos propres vies et des affaires et de faire respecter tous les droits de l’homme dans nos vies. Quand nous y parvenons, nous aurons alors les ressources et la technologie de poursuivre l’exploration de l’espace beaucoup plus loin et finalement commencer planètes de terraformation. (Ceci est le processus de fabrication des planètes habitables pour l’homme.) Ce sera à la fois passionnant et très nécessaire, car la surpopulation est en train de devenir un problème. La population est passée de 1,65 milliard à environ six milliards au cours du 20e siècle, et la population humaine est désormais de plus de sept milliards au 2013 Il ya déjà plus de suffisamment de ressources pour tout le monde sur la planète et des ressources pour des milliards de plus, en fait. Mais malgré cela, des milliards de personnes sont sans eux. La croissance des populations pauvres augmente plus de gens dans le besoin. La propriété devient aussi plus cher parce qu’il ya moins de disponible dans la communauté. Nous pourrions assez facilement produire moins de personnes. Il ya déjà des millions d’enfants dans le monde, sans parents, et les couples qui veulent actuellement les enfants pouvaient fournir des soins à ces enfants en les adoptant, au lieu de faire leurs propres enfants. Disponibilité mondiale des contraceptifs et des soins de santé de la reproduction peut aussi aider à répondre à ces extrémités. La réduction du taux de la croissance démographique peut être très nécessaire, car la présence croissante de l’humanité est également à l’origine du cas d’extinction de l’Holocène, l’extinction rapide de jamais prendre place dans l’histoire de la Terre. Cinquante espèces par jour disparaissent. Par conséquent, nous devons réfléchir sur les effets à long terme de notre présence sur toute la vie sur Terre et de considérer combien de personnes peuvent vivre confortablement sur ​​Terre et comment. Si nous ne pouvons contrôler la croissance de la population, nous finirons par avoir besoin de faire d’autres planètes habitables ou voyager vers des planètes déjà habitables. Ces planètes ont des ressources libres, et si les entreprises et les gouvernements ne sont pas autorisés à revendiquer la propriété d’entre eux, peut-être des sociétés, il ne sera pas besoin d’argent et ils peuvent évoluer de manière autonome et démocratique. Exploration de l’espace pourrait aussi nous aider à mieux comprendre notre but ici. Si nous pouvions trouver autre vie, il pourrait avoir un effet plus important sur notre conception de notre but ici que de toute découverte faite dans notre histoire. Les gens ordinaires ne seront probablement pas en mesure de voyager vers des planètes lointaines dans un proche avenir, cependant. Les plus riches seront probablement faire partir d’abord, nous devons donc faire le meilleur de notre monde et de nous assurer qu’elle ne soit pas détruite. Ce que nous ne pouvons jamais oublier, c’est que c’est notre planète. Il n’appartient pas à ce qui nous contrôle. Il est également impossible de parvenir à un contrôle total sur nos propres vies individuelles. Certaines personnes et des environnements toujours nous influencer. Mais cela peut être positif aussi longtemps que nous pouvons choisir nos influences et nous entourer de soutien et aimer les gens tout en évitant et en réformant les influences négatives que nous décidons que nous ne voulons pas dans nos vies. Si nous comptons les principes dont j’ai parlé, ce qui est très possible, nous devrions donc avoir de l’espoir, mais vigilant. Dans le monde entier socio-économique l’égalité, la paix et la liberté peuvent être une réalité si longtemps nous travaillons tous assez dur pour les atteindre.     Organismes de bienfaisance, des ressources et services gratuits: Les organisations qui favorisent la croissance durable, la protection et la recherche de l’énergie qui répond à la demande écologique et humain sont si importants en ce moment parce que les conditions dans le monde sont si inégales. En Amérique, il peut être difficile de trouver un emploi, mais en Ouganda (et de nombreux autres pays pauvres), il peut être difficile de trouver de l’eau propre ou de la nourriture. Les organismes de bienfaisance peuvent fournir une aide temporaire, mais celles très bien gérés peuvent également fournir des solutions à long terme qui donnent aux individus le pouvoir de subvenir à leurs besoins, (ou «main-ups”, au lieu de «cadeaux»). Ces solutions consistent à permettre aux gens de tous les jours (en particulier les minorités, les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes handicapées) en les encourageant à collaborer, gouverner de manière autonome et sans discrimination, et la création d’organisations qui favorisent le bien-être socio-économique et la protection du territoire naturel. Si vous voulez nous aider à rendre le monde un peu moins inégale, envisager de contribuer à l’un des organismes de bienfaisance mentionnés ci-dessous. Je ne suis pas affilié avec aucun d’eux (sauf pour NESEA indirectement), mais je pense qu’ils sont tous les organismes très responsable courir avec de bonnes causes. Si vous enlevez quelque chose de ce livre, j’espère que c’est la croyance centrale que l’eau, la nourriture, le logement, la santé et la liberté sont des droits fondamentaux de l’homme, pas un luxe. La pauvreté, la souffrance, le génocide et la maladie généralisée sont des problèmes qui n’ont pas d’exister. Nous avons le pouvoir et la responsabilité de les éliminer et les bons organismes de bienfaisance peuvent nous aider à atteindre cet objectif, et ils existent. Voici quelques-uns. Il ya des gens très dévoués qui comprennent l’équilibre entre la gestion des ressources des écosystèmes et des personnes. Ils existent et si vous avez besoin d’une raison d’être motivés à agir sais que la situation n’est pas désespérée et vous pouvez apporter des modifications importantes à votre communauté et au-delà. Il n’y millions de personnes qui se battent tous les jours pour les droits humains et écologiques et vous pouvez être l’un d’eux si vous n’êtes pas déjà. Il est très difficile pour le moment de quantifier l’effort humain dans l’humanitaire. Il est formé par des actions de milliards de personnes à travers le monde et de nombreuses actions peut passer inaperçue. Je pense qu’il est important de souligner que beaucoup de ces actions que nous pouvons les voir, de les soutenir et de les amplifier. La plupart des gens ont vraiment le désir de bien-être dans le monde entier, mais beaucoup ne savent pas comment y arriver, et ils sont induits en erreur de croire la nature humaine est cruel et insensible. Mais si tout le monde avait la connaissance, le bien-être dans le monde entier serait possible. Ce n’est pas une liste exhaustive, et je vais y ajoutant souvent sur ​​mon site. De nombreuses organisations ont des objectifs énumérés internationales, mais quelques-uns sont tout local. Si vous souhaitez proposer un ajout à la liste, n’hésitez pas. Élimination de l’itinérance et de la pauvreté http://www.endhomelessness.org/ http://www.oxfamamerica.org/ http://www.accion.org/ http://www.finca.org/ (Boston) http://www.rosiesplace.org/ http://homestart.org/ http://bostonrising.org/ assainissement de l’eau http://thewaterproject.org/ http://waterwellsforafrica.org/ http://www.muslimaid.org/index.php/what-nous-do/current-campagnes-live/pakistan-crues soudaines Droits des travailleurs et la sécurité alimentaire http://www.foodandwaterwatch.org/ http://www.bluemountainproject.org http://www.UNEP.org – Programme environnemental des Nations Unies. A fait de grandes installations solaires en Inde. http://iuf.org/ – Unir alimentaire, agricole, et l’Hôtel des travailleurs dans le monde http://www.thp.org/The Hunger Project http://www.care.org – Actuellement sur ​​la crise au Soudan du Sud http://www.freedomfromhunger.org/ http://www.wwoofusa.org/ http://gbfb.org/ (Boston) Préservation de l’environnement, l’alimentation et la sécurité alimentaire, la protection de la vie de la mer, réduction de la pollution et le réchauffement climatique http://www.greenbeltmovement.org/ – Lancé par Wangari Maathai, il a planté 51 millions d’arbres au Kenya. http://www.peacebrigades.org/ – La justice environnementale et sociale à but non lucratif * http: //www.rainforestfoundation.org/ http://www.worldwildlife.org/ * http://fseee.org/ – Service Employees Forêt pour l’éthique de l’environnement http://www.nrdc.org/ – National Resources Defense Council est un mouvement populaire de 1,4 millions de membres qui vise à réduire la pollution, préserver les forêts naturelles, réduire le réchauffement climatique, la sécurité alimentaire et la qualité de l’aide et de la protection de la vie marine. http://www.seethewild.org/ http://www.sierraclub.org/ http://ase.org/ http://www.conservationfund.org/ – Plans des millions d’arbres, restaure les bassins versants, ne foresterie durable

http://www.chemistswithoutborders.org/

http://www.ewb-international.org/

http://www.ewb-usa.org/

Recherche et développement de l’énergie durable http://www.nesea.org/ (Ce n’est pas un organisme de bienfaisance, mais une société progressive ma sœur a travaillé avec.) Collaboration des communautés agricoles http://eastwind.org/ http://secmol.org – l’éducation de l’élève et le mouvement culturel du Ladakh, en Inde http://www.growingpower.org/ – fiducie foncière à but non lucratif qui se développe durablement des aliments sains et distribue équitablement. Droits de l’homme et de la paix UNRWA.org – Aide des Nations Unies et de travaux pour les Palestiniens au Proche-Orient http://www.peacebrigades.org/ http://www.amnesty.org/ http://www.unhcr.org – Agence pour les réfugiés des Nations Unies http://www.achpr.org/ – Droits de la Commission africaine des droits et des peuples http://www.humanrightsfirst.org/ http://www.aclu.org/ American Civil Liberties Union http://www.splcenter.org/ http://www.ctcinternational.org/ Education et des Ressources pour l’apprentissage global http://www.shinecharity.org/ http://www.boundless.com http://collegeopentextbooks.org/ Des droits de la santé reproductive et la femme http://onebillionrising.org/ http://reproductiverights.org/ http://www.pathfind.org/ http://www.globalfundforwomen.org http://www.plannedparenthood.org/ http://www.edwon.org/index.htm http://www.populationconnection.org/ santé http://www.doctorswithoutborders.org/ http://www.pedaids.org/ http://www.ipacademy.org/ Droits des enfants http://www.childrensmedicalemergency.com/ http://www.smiletrain.org/http://www.unicefusa.org/ – Fonctionne dans 100 pays, sauver des vies d’enfants. http://www.nobodyschildren.org/ http://www.children.org/ http://www.burnrescue.org/Non-bénéfice pour les victimes de brûlures http://wonderwork.org/ http://www.tanzanianchildrensfund.org/ Les efforts humanitaires laïques http://cjpip.org/ – Comité pour une paix juste en Israël et Palestine http://www.ffrf.org/about/ – Liberté de Religion Foundation http://richarddawkins.net/ http://www.secular.org/ http://foundationbeyondbelief.org/ http://www.iheu.org/ Drug Law Reform http://norml.org/ http://hemp.org/ http://www.tdpf.org.uk/ la réforme des prisons http://www.justdetention.org/ http://www.howardleague.org http://www.prisonpolicy.org/ http://www.prisonsucks.com/ http://www.realcostofprisons.com/ Protection de la liberté d’expression, les journalistes et les dénonciateurs http://americancensorship.org/ http://cpj.org/ Recherche en santé mentale et des groupes de défense des patients http://bbrfoundation.org/ http://www.narpa.org/ occuper mouvements http://occupywallst.org/ http://strikedebt.org/ Une autre façon d’aider est de faire du bénévolat. J’ai fait une bonne quantité de bénévolat et de prospection, mais j’ai vraiment besoin de faire plus. Rien vous fait vous sentir mieux que de faire quelque chose de désintéressé. Vous pouvez faire du bénévolat à l’un des organismes ci-dessus ou d’autres progressistes comme WWOOF. Je suis également à la recherche de bénévoles pour aider à collaborer avec moi sur les coopératives agricoles, les sites de puits, les installations de traitement de l’eau, systèmes d’irrigation, et les sites de soins de santé d’urgence dans les pays très pauvres. La plupart de ces projets sont encore au stade de la planification, mais je ne pouvais toujours utiliser la planification de l’aide. Je suis également l’intention de tirer plusieurs documentaires. Si vous souhaitez plus d’informations sur tout cela, n’hésitez pas à me contacter.   (En dehors de ces organisations, certains des meilleurs organismes de bienfaisance pour soutenir sont petites, éthiques, honnêtes, les locaux, qui ne sont pas toujours faciles à trouver. Vous pouvez vérifier les tableaux d’affichage, des espaces communs ou demandez autour de vous aussi.)    

  © Copyright 2014: Adam Goldstein

Remarques [1] Un exemple bien connu, historique d’un produit chimique créé par des sociétés qui ont abouti à la mort répandue est l’agent Orange. Pendant la guerre du Vietnam, Monsanto et Dow Chemical créé cet herbicide, qui a été parachuté sur le Vietnam pour détruire les forêts, mais ce qu’ils ne réalisent pas soi-disant à l’époque était que le produit chimique qu’ils ont pulvérisé a été infecté par des dioxines très toxiques. 400 000 morts et 500 000 sont nés avec des malformations physiques graves à la suite. Beaucoup de gens vietnamiens sont toujours affectés par ces toxines à ce jour.   [2] La majorité des décès dus à l’ouragan Katrina ont été causés par la négligence de l’US Army Corps of Engineers qui a conçu les digues de l’ouragan, la FEMA et l’administration Bush, ainsi que les sociétés qui utilisent ou extraient des combustibles fossiles. [3] les relations incestueuses étaient assez commun dans la mythologie égyptienne antique. [4] Les auteurs du Nouveau Testament ont été assez présomptueux. Ils ont édité le document religieux le plus important pour le peuple juif, l’Ancien Testament, repris sur des pièces qu’ils ont aimé et l’a utilisé comme une introduction à donner leur contexte “Nouveau Testament”, ce qui pourrait être considéré comme très irrespectueux envers le peuple juif (ou à moins plagiat plutôt excusée). [5] Si vous le faites, vous allez mourir plus tôt de la déshydratation parce que vous allez uriner plus d’eau que vous buvez afin que vos reins ne peuvent filtrer le sel dans l’eau de mer. [6] version anglaise standard. [7] Les premières observations réussies de parallaxe stellaire ont été faites par Friedrich Bessel en 1838, il a mesuré la parallaxe d’une étoile lointaine (environ 11 années-lumière) connu sous le nom de 61 Cygni. Il a pu mesurer la parallaxe stellaire parce que la technologie télescopique avait considérablement amélioré et nous avons pu voir des étoiles beaucoup plus loin. Même si nous avions plus de suffisamment de preuves alors de prouver notre système solaire était héliocentrique et nous savions pourquoi nous n’avons pas vu parallaxe stellaire, c’était une observation importante tout de même. [8] La lumière blanche est constituée d’ondes de différentes longueurs. Différentes longueurs d’onde de la lumière sont de couleurs différentes. Si vous brillez la lumière du soleil à travers un prisme (une pyramide de pièce en forme de verre), la lumière sera divisé en ses couleurs composantes. Ces couleurs sont appelés le spectre de couleurs. Les plus longues longueurs d’onde de la lumière visible apparaissent en rouge. [9] Ted Haggard est un bon exemple. Il a prêché sur les «maux» de l’homosexualité devant des stades pleins de chrétiens qui étaient tout aussi fanatique que lui. Mais en raison d’allégations d’une masseuse mâle en2006, il a été découvert lorsque Ted ne faisait pas ces discours, il avait des relations sexuelles avec des prostituées de sexe masculin et de cristal de fumer meth. Ted est toujours considéré comme un pilier de la partie gay-haine de la communauté chrétienne.   [10] L’homicide involontaire est assassiner accidentelle. [11] Si nous les laissons faire, il ne faut pas longtemps avant que les sociétés de redéfinir le droit à la liberté d’expression que le droit à “À vous de jouer” au Burger King. [12] Si jamais cela arrive, vous pouvez simplement prendre la clé de la voiture à s’arrêter une fois qu’il a perdu son impulsion. [13] Il faut une très grande quantité de THC, le principal cannabinoïde psychoactif du cannabis, de tuer un animal. Les récepteurs cannabinoïdes sont également pas situés dans le tronc cérébral, qui contrôle la respiration, de sorte qu’il est pratiquement impossible de mourir de la drogue. Selon la 12ème édition de l’Index Merck, le THC consommée par voie orale a une DL50 de 1270 mg / kg pour les rats mâles et 730 mg / kg chez les rats femelles. (Il ya eu des rapports inférieurs à différents tests.) Bien que les récepteurs aux cannabinoïdes chez le rat sont différents de ceux des humains (et probablement moins tolérants de THC), on peut estimer à partir de ces informations que, en moyenne, de sexe masculin en bonne santé qui pèse 77 kg (£ 169,75) devrait à consommer 97.79 grammes de THC pur (ou 1955 grammes de marijuana contenant cinq pour cent de THC) de mourir, ce qui serait une dose énorme. Il faut moins d’ibuprofène que le THC de causer la mort. THC provoque une perte de conscience à assez faibles doses, il est physiquement impossible de fumer beaucoup. Une quantité de dose létale pourrait être mangé, mais pour mourir, on aurait besoin de manger la dose létale à la fois, parce que sinon, la personne serait encore perdre conscience bien avant l’approche de la dose toxique. Le point étant qu’il est très difficile de mourir de cannabis ou de ses composants. Le cannabis est également auto-réglementation dans un sens parce que l’absorption est limitée par les lipides sériques et certains cannabinoïdes ont des effets opposés que la balance les uns les autres comme le THC et le CBD. [14] Cannabis Sativa est beaucoup plus fibreuse de Cannabis Indica, qui est généralement court et touffu. Cannabis Ruderalis est plus courte que l’autre. [15] Certains psychédéliques, comme le LSD, cependant, peuvent être mortelles, même à très faible dose. L’utilisation répétée et quotidienne de certains psychédéliques peut aussi avoir des effets négatifs sur la fonction cérébrale. Cependant, les psychédéliques les plus couramment utilisés sont beaucoup plus sûrs et moins mortelle que le tabac ou l’alcool. [16] Le baclofène et le GHB sont des agonistes GABA, qui ont été découverts avant 1939, mais on ne savait pas à l’époque que le baclofène peut être utilisé pour traiter les symptômes de sevrage de l’alcool et de GHB synthétisé n’était pas disponible pour la consommation humaine que des décennies plus tard. Cependant, les symptômes de sevrage de l’alcool peuvent également être traitées avec plus en plus petites quantités d’alcool, de sorte qu’ils n’ont jamais été entièrement nécessaire. [17] Une petite remarque importante est que les gisements d’uranium sont souvent laissés par thermobariques, missiles balistiques, qui aspirent de l’oxygène quand ils explosent et créent alors un long coup de chaleur. Ceux dans le rayon de l’explosion sont généralement frappés d’incapacité par collapsus pulmonaire, puis brûlé vif par l’explosion ou tués par les gaz nocifs. Ce sont des armes très méchants et leurs effets se font sentir pour les générations à cause de la radiation nucléaire qu’ils laissent derrière eux. [18] 40 pour cent des forêts du monde sont actuellement menacées par l’exploitation minière selon Sierra Magazine. [19] Une femme espagnol nommé Angeles Duran a été le premier à revendiquer la propriété juridique du soleil.

Citations:   [i] ONUDC: “. milieu pénitentiaire” 12th Octobre 2010 PDF. [ii] Les Pew Charitable Trusts: “Une personne sur 100 derrière les barreaux en Amérique en 2008» 26 janvier 2008, p. 6. Imprimer. [iii] Harrop, Froma: “Booze ou drogues: l’interdiction n’a pas de sens.” The Providence Journal. 2008 journaux. [iv] Thompson, Derek: «Ces quatre tableaux expliquer exactement comment les Américains dépensent 52 milliards de nos animaux de compagnie dans un an.” L’Atlantique. 23 février 2013 du journal. [v] Harper, Robert Francis: The American Journal of Theology, Volume 8, n ° 3, Juillet 1904 p. 601 Journal. . [vi] Johnson, Janet H: «Les droits juridiques des femmes dans la l’Egypte ancienne” University of Chicago Press. 2002 Imprimer. [vii] Bennett, Paul: «Quand Enterrement commence.” British Archéologie, Août 2002 Magazine. [viii] Grun, R. et Stringer, CB “Tabun revisité: révision ESR chronologie et nouvelle ESR et U-série d’analyses de matériel dentaire de Tabun C1.” Journal of Human Evolution 39: 601-612. 2000 Journal. [ix] Bermúdez de Castro et al .: Paléodémographie de l’échantillon Atapuerca-SH Muddle Pléistocène hominidés. 1997 Imprimer. [x] Barker, Graeme: La révolution agricole dans la Préhistoire: Pourquoi butineuses deviennent agriculteurs? Oxford University Press. ISBN 978-0-19-955995-4. 25 mars 2009 Imprimer. [xi] Kramer, Samuel Noah:. sumérienne Mythologie, pp 42 et 57 1944 Imprimer. [xii] Blackwell Gary, Patricia et Talcott, Richard: “Star-regardant dans l’Egypte ancienne.” p. 62, Astronomie Magazine. 21 avril 2006. [xiii] Arriaza, Bernardo T .: “Au-delà de la mort: Les momies Chinchorro de l’ancienne Chili.” Washington: Smithsonian Institution, 1995 Imprimer. [xiv] Cline, Eric H: Jérusalem assiégée, University of Michigan Press. 7 novembre 2005 Imprimer. [xv] Coran, Sourate: 17.93. [xvi] Tassoul, Jean-Louis et Monique: A Concise History of physique solaire et stellaire. 2004 Imprimer. [xvii] Voir la citation précédente. [xviii] “Origins” Bull Oxford Histoire des croisades. pp. 32-34. Imprimer. [xix] Jacob, Margaret C .: Le newtoniens et la Révolution anglaise, 1689-1720. 1976 Imprimer. [xx] Sagan, Carl: The Demon-Haunted mondial: Science comme une bougie dans l’obscurité, p. 325 Imprimer. [xxi] Alfano, Sean. Sondage: majorité rejette Evolution. CBS Nouvelles, le 11 Février de 2009. [xxii] <Catholicbishops.org/nrb/johnjaystudy/cleric2.pdf> [xxiii] Zoll, Rachel. Lettres: les évêques catholiques ont mis en garde dans des années 50 des prêtres abusifs. Associated Press dans USA Today. 03/31/2009. Imprimer. [xxiv] Kuepper, Justin. «Les entreprises minières pourraient voir de grands bénéfices au Congo.” Theotcinvestor.com. 26 octobre 2010, en ligne. [xxv] Hochschild, Adam: Le fantôme du roi Léopold. Mariner Books. 1999 Imprimer. [xxvi] Forum Pew Research Center on Religion and Public Life. Mondial christianisme, Décembre 2011 Imprimer. [xxvii] Le Pew Forum: «L’avenir de la population mondiale musulmane.” Janvier 2011 Graphique. [xxviii] <http://www.gutenberg.org/files/14811/14811-h/14811-h.htm&gt; [xxix] New York Times: «Le général Butler Bares un terrain fasciste». journal. 21 novembre 1934. [xxx] Moore, Michael: Capitalism: A Love Story. 22h16. 2009 Film. [xxxi] <AFLCIO.org> [xxxii] DeNavas Walt, Carmen, et al: Revenu, pauvreté et couverture d’assurance santé aux Etats-Unis. 2011 US Census Bureau <census.gov/prod/2012pubs/p60-243.pdf> [xxxiii] Bloomberg Buisnessweek: “Wal-Mart Stores Inc” (WMT: New York). 2013 en ligne. [xxxiv] CNN: Global 500 entreprises. 2013 en ligne [xxxv] Bloomberg BusinessWeek: «Pourquoi les gens acheter des actions de sociétés en faillite.” Tiffany Kary. 19 mai 2011 Journal. [xxxvi] CIA: World Factbook. 2011 Imprimer. [xxxvii] <xe.comcurrrency / xaf-cental-african-franc CFA de la BEAC-? r = 1> 02/05/2013. Online. [xxxviii] Priceline.com. Les estimations faites en 2013 en ligne. (Pas une approbation.) [xxxix] Priceline.com. Les estimations faites en 2011, en ​​ligne. (Pas une approbation.) [xl] Banque mondiale: Indicateurs de développement. 2008 Graphique. [xli] Organisation mondiale de la Santé, Statistiques sanitaires mondiales: Death distribution: 2011 (. Pg 169-170) Imprimer. <www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/en/index1.html.> [xlii] UNICEF: Taux de mortalité des enfants de gouttes d’un tiers depuis 1990, Septembre 17 2010 à New York. Imprimer. [xliii] Programme de développement des Nations Unies: Rapport sur le développement humain 2007. 27 novembre 2007 Imprimer. P. 27. [xliv] Organisation mondiale de la Santé: “Le Top Ten causes de décès”. Imprimer, 2008 <http: //: http://www.who.int.mediacentre.facesheetfs310 / fr / index.html [xlv] Organisation mondiale de la Santé, “Le Top Ten causes de décès par grand groupe de revenu.” 2004 Imprimer. <http://www.premierheart.com/webapp/downloads/who_stats.pdf&gt; [xlvi] <http://aids.gov/hiv-aids-basics/hiv-aides-101/statistics/&gt; [xlvii] <www.unicef.org/infobycountry/chad_statistics.html> [xlviii] CIA.gov, Pays Comparaison: Taux de mortalité infantile, 2012 Imprimer. <https://www.cia.gov/library/publications/the-monde-factbook/rankorder/2091rank.html&gt; [xlix] State of the World, Numéro 287 Février 1997, New Internationalist. Journal. [l] programmée développement des Nations Unies (PNUD), Rapport sur ​​le développement humain 1998, New York: Oxford University Press, 1998, p. 37 Imprimer. <http://hdr.undp.org/en/media/hdr_1998_en_chap1.pdf&gt; [li] Chomsky, Noam: Manufacturing Consent: Noam Chomsky et les médias. Films Zeitgeist. 1992. [lii] IRIN: «Bitter-Sweet récolte:. nouvelle guerre de l’Afghanistan” Pg 37 Juillet 2004 PDF. [liii] Glaze, John A. «Opium et Afghanistan:. Stratégie antidrogue Réévaluation des États-Unis”) Strategic Studies Institute, US Army War College. Octobre 2007, p. 5 Journal. [liv] ONUDC: Enquête Poppy annuel 2007 en Afghanistan. P. 9 <www.unoduc.orrg / pdf / recherche / AFG07_ExSum_web.pdf> [lv] John A Glaze, l’opium et de l’Afghanistan: «Réévaluer la stratégie des États-Unis contre les stupéfiants.”) Strategic Studies Institute, US Army War College. Octobre 2007, p. 6 Journal. [lvi] Prupis, Nadia: la production d’opium en Afghanistan: forte et corrompu que jamais. Truthout. 6 janvier 2011 en ligne. [LVII] CIA World Factbook 2012 [lviii] CIA: Major Narco itinéraires de trafic et zones de cultures, 2000 graphiques. [lix] ONUDC: Rapport mondial sur les drogues 2007, p. 230 Imprimer. [lx] REDLA: Compte rendu de la réunion du Red Latinoamericano de Investigadores Sobre Drogas. Juin 2008, p 55 <http://www.cicad.oas.org/oid/research/REDLA%20Report%202008%20eng.pdf&gt; [lxi] ONUDC: Rapport mondial sur les drogues 2007, p. 230 Imprimer. [lxii] CIA: Major Narco itinéraires de trafic et zones de cultures, 2000 graphique. [lxiii] CONEVAL: 2009 Fiche d’information. Ambassade américaine à Mexico. Publication en ligne. [lxiv] Fonds monétaire international, 2012 Imprimer. [lxv] UNODDC: Rapport mondial sur les drogues 2009 Imprimer. [lxvi] ONUDC: Rapport mondial sur les drogues 2011 p. 46. ​​New York. Imprimer. [lxvii] Miller, M. Peter, PHD: «Principes de la dépendance: globales Addictive Behaviors et troubles.” Academic Press. P. 168 Imprimer. [lxviii] Luch, Andreas: moléculaire, la toxicologie clinique et de l’environnement, 2009, p. 20 Imprimer. [lxix] ONUDC: Rapport mondial sur les drogues 2007 Imprimer. [lxx] ONUDC: Opium Survey 2007 Imprimer Afghanistan. [lxxi] <www.macsmith.com/index.php?page=uk-coquelicots> [lxxii] Herndon, GM, “chanvre en Virginie coloniale,” 1963. [lxxiii] Robinson, Judith: Les Hearst: une dynastie américaine, p. Université du Delaware 89. 1991 Imprimer. [lxxiv] Voir la citation précédente [lxxv] Booth, Kevin: guerre contre la drogue américaine: The Last Hope blanc. 2007 Film. [lxxvi] Young, Francis: Marijuana Pétition rééchelonnement. Dossier n ° 86-22. 6 septembre 1988. [lxxvii] Currie, Elliott: Crime et châtiment en Amérique. Metropolitan Books, 1998 impression. [lxxviii] Les Pew Charitable Trusts: “One en 100 derrière les barreaux en Amérique en 2008″ 26 Janvier 2008, p. 34 Journal. [lxxix] Jeffrey A. Miron et Kathrine Waldock: «L’impact budgétaire de prohibition de la drogue” Imprimer. 2010. [lxxx] Dr Grinspoon, Lester et le Dr Bakalar, James B: «marihuana: La médecine Interdite.” 2007 Diverses pages. Imprimer. [lxxxi] Institut National du Cancer: “cannabis et des cannabinoïdes.” 17/01/2013. Online. “Effets de marijuana rapportés chez des patients présentant une lésion médullaire.” 1998 Symposium sur les cannabinoïdes: [lxxxii] Consroe P, et al. Société de recherche sur les cannabinoïdes international. P. 34. 1998 Imprimer. [lxxxiii] Fergusson DM., et al. L’utilisation maternelle du cannabis et Résultats d’Grossesse. NCBI. Online. <www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11843371> [lxxxiv] Brockington, Ian: menstruel psychose et le processus Catamenial. Université de Birmingham. Eyry Press, 2008 Imprimer. [lxxxv] ONUDC: Rapport mondial sur les drogues 2011, New York. Imprimer. [lxxxvi] Sarah Aldington et al. “Effets du cannabis sur la structure pulmonaire, la fonction et les symptômes.” Thorax: une revue internationale de médecine respiratoire. NCBI, Décembre 2007, Volume 62 Journal. [lxxxvii] Voir la citation précédente. [lxxxviii] Mike Ruppert: Nexus Magazine, Volume 8, Numéro 6 (Octobre-Novembre 2001) Journal. [lxxxix] Pelaez, Vicky: L’industrie prison aux États-Unis: les grandes entreprises ou une nouvelle forme d’esclavage? Global Research. 10 mars 2008. [xc] Voir Citation précédente. [xci] Crowe, Robert: procès met l’accent sur ​​le viol en prison. Houston Chronicle, le 16 Octobre, 2004 journaux. [xcii] E. Fuller Torrey, MD Plus de malades mentaux sont en prisons et les prisons que dans les hôpitaux: une enquête sur les États. Traitement Advocacy Center, mai 2010. [xciii] Grohl, John M., Psy. D: Top 25 des prescriptions de médicaments psychiatriques en 2011 2012.Online. <http://psychcentral.com/lib/2012/top-25-psychiatrique-médicaments-prescriptions-pour-2011/&gt; [xciv] Labaton, Stephen: “médicaments génériques Maker accepte de règlement en cas de fixation des prix.” New York Times, le 13 Juillet 2000 Imprimer. [xcv] Laura A. Pratt, Ph.D., et al. Brève NCHS données: utilisation des antidépresseurs chez les personnes âgées 12 ans et plus: États-Unis, de 2005 à 2008. Octobre de 2011. [xcvi] <http://www.plosmedicine.org/article/info:doi/10.1371/journal.pmed.0020392&gt; [xcvii] Ellsworth Fersch: «Penser à la Défense Insanity”, 2010 p. 12 Imprimer. [xcviii] Canter, David: A Very Short Introduction à la psychologie médico-légale 2010 p. 7. Imprimer. [xcix] Findlaw.org: “La défense de folie Parmi les États.” 2013 Thompson Reuters. Online. [c] Jeffrey Rosen: «Le cerveau sur le support.” New York Times. 11 mars 2007 Pg 13 Imprimer. [ci] Moreno C. et al. Évolutions nationales dans le diagnostic et traitement ambulatoires du trouble bipolaire chez les jeunes. NCBI. <Pubmed.gov> Septembre 2007 Imprimer. [cii] Nouvelles-Medical.net: “. psychose Physiopathologie” Récupérée 21st Juin 2013 en ligne. [ciii] Joanna Moncrieff et Jonathan Leo: “. Un examen systématique des effets des antipsychotiques sur le volume du cerveau” Psychological Medicine, Septembre 2010 Journal. [civ] Brady, KT. et Sinha R .: Examen des troubles concomitants de toxicomanie et d’alcoolisme et mentale: les effets neurobiologiques du stress constant. Am J Psychiatry, Août 2005 Imprimer. [cv] Hornstein, Gail A .: de racheter une personne est pour racheter le monde: Une vie de Reida Fromm-Reichmann. Simon et Schuster, le 10 Janvier 2002 Imprimer. [cvi] Mcwilliams: psychanalytique diagnostic, deuxième édition: compréhension de la personnalité. (Guilford Press, 2011) p. 196 Imprimer. [cvii] Chomsky, Noam: Manufacturing Consent: The Political Economy of Conférence droits de l’homme et Q & A. 15 mars 1989 <Pdxjustice.org.> Conférence. [cviii] Lénine, Vladimir: l’émancipation des femmes: Écrits de VI Lénine. Internationale des éditeurs. 30 novembre 1933 Imprimer. (Il s’agit d’une collection de discours de Lénine publiées ensemble après sa mort.) [CIX] Trotsky, Léon: Les Écrits militaires de Léon Trotsky. 1918 Trade Union Printing Services. Imprimer. <Marxists.org/archive/Trotsky/works/pdf/mw1.pdf> [cx] Beaumont, Matthew. Hemingway, Andrew et al. Aussi radicale que la réalité elle-même: Essais sur le marxisme et l’art du 21e siècle. 2007 Imprimer. [cxi] Toronto Daily Star: Premier Staline «grand homme» Churchill raconte communes, le 7 Novembre 1945 à Londres. Imprimer. [cxii] Chomsky, Noam et Ruggiero Greg, “The Umbrella de la puissance des États-Unis: La Déclaration universelle des droits de l’homme et les contradictions de la politique des États-Unis.” Seven Stories Press, 2002 Imprimer. [cxiii] Jacobs, Seth: Cold War Mandarin: Ngo Dinh Diem et les origines de la guerre de l’Amérique au Vietnam, de 1950 à 1963. Lanham, Maryland: Rowman & Littlefield. ISBN 0-7425-4447-8. 2006 Imprimer. [cxiv] Stanley, Diane: For the Record: Soixante-Six Years United Fruit Company au Guatemala. Centro Impresor Piedra Père Noël., 1994 p. 179 Imprimer. [cxv] Curry, John. Crise en Amérique centrale sur la chaîne PBS Frontline. Le New York Times. 9 avril 1985, p. 16 Journal. [cxvi] Wicker, Tom et al. “CIA: Créateur de la politique, ou un outil?” Le New York Times: p. 20, colonne 3 25 Avril 1966 du journal. [cxvii] Peter Jennings: l’assassinat de Kennedy: Au-delà de la conspiration. 20 novembre 2003 Film. [cxviii] Maholy, Michael. Le pipeline de la CIA. Phoenix Archives 26 Mars 1996, p. 16-20) journal. [cxix] Seelye, Katherine Q .: “John F. Kennedy Jr., héritier d’une dynastie Formidable.” The New York Times. 19 juillet 1999 Imprimer. [cxx] Alenander, Ruth: “Quel est le plus gros employeur du monde?” BBC Nouvelles. 19 mars 2012 Magazine. [cxxi] Cockburn, Andrew et Patrick: “Out of the Ashes: La Résurrection de Saddam Hussein.” Octobre 2002 Imprimer. [cxxii] Timmerman, Kenneth R .: La mort Hall: Comment l’Irak Ouest armés. New York, Houghton Mifflin Company. 1991 Imprimer. [cxxiii] Mackay, Neil et Arbuthnot, Felicity: «Comment avez-Irak Obtenir Ses armes? Nous leur a vendu. “Sunday Herald. 8 septembre 2002 du journal. [cxxiv] Morgan, David: Ex-responsable américain affirme baasistes CIA Assistée, CIA Offres Pas de commentaire sur les allégations de coup d’Etat. Reuters, le 20 Avril 2003, de journaux. [cxxv] CIA: La Californie Story. 25 avril 2007 en ligne. <https://www.cia.gov/library/reports/general-rapports-1/cocaine/report/background.html&gt; [cxxvi] Corben, Billy: Cocaine Cowboys. 2006 Film. [cxxvii] Yeoman, Barry. «Soldats de la bonne fortune,« Mother Jones, 06/01/2003. Journal.       Merci spécial à Kate Goldstein, le Dr Noam Chomsky, le Dr Scott Allen, le Dr Ian Dell Antonio, le Dr Kenneth Miller, le Dr Ellsworth Fersch, Froma Harrop, Anne Lundblad, Josh Spitzberg, Sarah, le mouvement Occupy, Anonymous, et tous ceux qui luttent pour les droits des personnes à travers le monde.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s